Jenny Patrick

Jenny Patrick

Jane (Jenny) Hamilton Patrick est née à Glasgow en 1884. Elle est devenue active en politique et en 1916, elle est devenue la secrétaire des anarchistes de Glasgow.

Patrick était un ardent opposant à la Première Guerre mondiale et, au cours de cette période, s'est lié d'amitié avec Guy Aldred après que le gouvernement a adopté la loi sur le service militaire en janvier 1916.

Le 31 juillet 1920, un groupe de socialistes révolutionnaires assista à une réunion à l'hôtel Cannon Street à Londres. Les hommes et les femmes étaient membres de divers groupes politiques, dont le Parti socialiste britannique (BSP), le Parti socialiste du travail (SLP), le Parti de la prohibition et de la réforme (PRP) et la Fédération socialiste des travailleurs (WSF). Il a été convenu de former le Parti communiste de Grande-Bretagne (CPGB).

Patrick était d'accord avec Guy Aldred qui a soutenu : « Je n'ai aucune objection à un parti efficace et centralisé tant que l'autorité reste entre les mains de la base et que tous les fonctionnaires peuvent être limogés à tout moment. Mais je veux le centralisme être souhaité et évolué par les groupes locaux, une lente fusion de ceux-ci en un seul parti, de bas en haut, par opposition à cette imposition de haut en bas. » Il a ajouté : « On espérait créer une fédération communiste à partir de ces groupes restants. Le principe de fédération - une fédération de groupes communistes développée volontairement d'en bas, plutôt qu'un centralisme imposé d'en haut - a toujours été une partie importante et cohérente du les propositions d'unité du mouvement antiparlementaire."

En 1921, Patrick et Aldred fondèrent la Fédération communiste antiparlementaire (APCF), un groupe dissident du Parti communiste de Grande-Bretagne. Les autorités ont commencé à enquêter sur ce groupe et Aldred, Patrick, Douglas McLeish et Andrew Fleming ont finalement été arrêtés et accusés de sédition. Après avoir été détenus pendant près de quatre mois, ils ont comparu devant la Haute Cour de Glasgow le 21 juin 1921. Ils ont tous été reconnus coupables. Le Socialist a rapporté : « Lord Skerrington a ensuite prononcé des peines : Guy Aldred, un an : Douglas McLeish trois mois : Jane Patrick, trois mois, Andrew Fleming (l'imprimeur), trois mois et une amende de 50 £, ou encore trois mois. »

En 1924, Guy Aldred et Rose Witcop se séparèrent. Cependant, l'année suivante, le ministère de l'Intérieur qui a menacé de l'expulser en tant que ressortissant russe. En conséquence, le couple a arrangé un mariage civil afin de confirmer sa nationalité et d'empêcher toute expulsion possible. Guy Aldred a maintenant déménagé à Glasgow où il s'est installé avec Jenny Patrick et a publié The Commune.

En juin 1934, Aldred et Patrick fondent le United Socialist Movement (USM), une organisation politique anarcho-communiste basée en Écosse. Plusieurs membres du Parti travailliste indépendant qui avaient perdu leur foi dans la voie parlementaire vers le socialisme ont rejoint le parti. Les autres recrues comprenaient Helen Lomax, Ethel MacDonald et l'ancien marin, John Taylor Caldwell.

Au début de la guerre civile espagnole, Aldred a immédiatement apporté son soutien à la brigade anarchiste. Il a envoyé Jenny Patrick et Ethel MacDonald en Espagne en tant que représentant de l'USM. Patrick a travaillé au ministère de l'Information à Madrid et MacDonald est devenu le propagandiste de radio anglophone à Barcelone.

Au cours des mois suivants, la Confédération nationale du Trabajo (CNT), la Federación Anarquista Ibérica (FAI) et le Parti des travailleurs (POUM) ont joué un rôle important dans la gestion de Barcelone. Cela les a mis en conflit avec d'autres groupes de gauche de la ville, notamment l'Union générale de Trabajadores (UGT), le Parti socialiste catalan (PSUC) et le Parti communiste (PCE). Ethel MacDonald s'est impliquée dans ce conflit et, en janvier 1937, elle a commencé à transmettre régulièrement des reportages en anglais sur la guerre à la station de radio dirigée par la CNT.

Finalement, Ethel MacDonald a été arrêtée par les autorités. Elle a déclaré plus tard au Glasgow Evening Times : « Mon arrestation était typique de l'attitude du Parti communiste... Des gardes d'assaut et des agents de l'ordre public sont entrés tard dans la maison dans laquelle j'habitais. Sans aucune explication, ils ont commencé à traverser. à fond toutes les pièces et tous les placards de la maison. Après avoir découvert ce qui leur suffisait pour me pendre - la littérature révolutionnaire etc."

Après son retour d'Espagne, Patrick s'est associée à Guy Aldred, Ethel MacDonald et John Taylor Caldwell pour fonder The Strickland Press, qui publiait régulièrement des numéros de l'organe de l'USM, The Word.

Jenny Patrick est décédée en 1971.

Quand Ethel Macdonald a rejoint Guy Aldred en tant que travailleuse à temps plein, elle vivait à Cathcart Road, à une certaine distance du centre de Glasgow. C'était gênant. Guy et Jane Patrick vivaient dans une pièce d'un immeuble délabré de Baliol Street, près de Charing Cross. C'était évidemment mieux s'ils vivaient plus près l'un de l'autre. Cela a été rendu possible par un facteur maison sympathique. Il a loué à Ethel un appartement au sommet de Gibson Street, à 800 mètres de là. Le loyer et les tarifs étaient de 8 £ par trimestre. L'idée était d'avoir une fille locataire pour partager les dépenses.


Un regard sur l'histoire des rencontres de Danica Patrick

Un regard sur ce qui a fait que Danica Patrick a évité la France pendant des années.

Danica Patrick est dans une ligue à part.

L'ancienne concurrente d'IndyCar et de NASCAR s'est catapultée au rang de superstar à la fois en tant qu'athlète – en devenant la première et actuellement la seule femme à remporter une course de la série IndyCar en 2008 – ainsi qu'en tant que célébrité unique en son genre.

Patrick est une anomalie, ayant réussi à brouiller la frontière entre sport et divertissement. Bien qu'elle ait tendance à garder sa vie personnelle près du gilet, la mannequin et animatrice de podcast dont la vie amoureuse a connu des hauts et des bas a de nouveau atterri sur ses pieds au début de 2018 lorsqu'elle s'est impliquée dans une relation amoureuse avec le quart-arrière vedette de la NFL Aaron Rodgers.

Cependant, la vie amoureuse de Patrick ne se lit pas comme un parchemin de noms et, en fait, les relations de la pitchwoman de GoDaddy ont duré des années avant qu'elle et ses ex ne se séparent.

Voici un aperçu des hommes peu nombreux dans la vie de Danica Patrick.

Paul Hospenthal

Hospenthal, à gauche, est vu avec son ex-femme Danica Patrick lors d'une course. (Reuters, Fichier )

On sait peu de choses sur la vie amoureuse de Patrick avant sa rencontre et son mariage avec son ex-mari, le physiothérapeute Paul Hospenthal. Les deux se sont rencontrés en 2002 alors qu'elle cherchait un traitement suite à une blessure à la hanche pendant le yoga, et ils se sont mariés trois ans plus tard.

En février 2012, Patrick a expliqué à USA Today comment le physiothérapeute de Scottsdale, en Arizona, qui a 17 ans son aîné et possède et exploite sa propre clinique, lui a inculqué une frugalité qui est toujours d'actualité aujourd'hui.

"Une grande partie de cela vient de mon mari", a déclaré Patrick au point de vente avant de courir dans son premier Daytona 500. "Il est intelligent et a sa propre entreprise depuis longtemps. C'est juste un gars intelligent. J'ai appris de lui comment m'occuper des choses. Je veux avoir de l'argent quand je prendrai ma retraite. Tu ne le fais pas en dépensant tout.

Néanmoins, le speedster annoncerait en novembre de la même année via sa page Facebook qu'après sept ans de mariage, elle et Hospenthal divorceraient – ​​une scission de Patrick appelée « à l'amiable », selon People.

"Il a été une personne importante et un ami dans ma vie et c'est ainsi que nous continuerons d'aller de l'avant", a déclaré Patrick à l'époque.

Ricky Stenhouse Jr.

Danica Patrick avec le chauffeur Ricky Stenhouse, Jr. au ESPYS 2015 au Microsoft Theatre le 15 juillet 2015 à Los Angeles, Californie (Jason Merritt/Getty Images)

Avec Patrick une nouvelle bachelorette, elle a confié son amour à son compatriote pilote NASCAR Ricky Stenhouse Jr., en 2013, qui à l'époque était une star en herbe à seulement 25 ans.

"J'ai un petit ami, il s'appelle Richard", a-t-elle déclaré à l'Associated Press à l'époque, confirmant leur relation.

Tout au long de leur histoire d'amour, Patrick et Stenhouse ont souvent échangé des coups verbaux étant donné la nature compétitive de leur sport et en mars 2016, elle est allée sur FOX Sports Radio et s'est déclarée meilleure pilote que la jeune pilote de course.

« Voulez-vous dire un meilleur conducteur en suivant les règles, ou voulez-vous dire un meilleur conducteur en allant du point A au point B plus rapidement ? » a-t-elle demandé à l'hôte Jeffrey Gorman.

Lorsque Gorman a suggéré qu'il suivrait cette dernière définition, Patrick a répondu: "Moi. Ce serait moi."

Ricky Stenhouse Jr. s'entretient avec Danica Patrick à l'Indianapolis Motor Speedway le 25 juillet 2015 à Indianapolis, Indiana (Rainier Ehrhardt/NASCAR via Getty Images)

Patrick a également exprimé son désir de se remarier. Dans un documentaire réalisé par la journaliste sportive et présentatrice Hannah Storm, Patrick a révélé qu'elle avait congelé ses œufs au cas où elle aurait décidé d'avoir des enfants, bien qu'elle n'en aurait pas l'occasion avec Stenhouse.

Selon TMZ, Patrick a partagé une blague du poisson d'avril sur les réseaux sociaux en 2017, affirmant être fiancé, et lorsque le média lui a demandé trois mois plus tard s'il y avait des nouvelles de fiançailles à signaler depuis la blague, Patrick a révélé que Stenhouse n'avait pas fait sauter le question.

"J'étais prêt hier", a déclaré Patrick lorsqu'il a insisté sur les détails. Selon TMZ, le couple a rompu en décembre de la même année.

Aaron Rodgers

Danica Patrick et Aaron Rodgers ont fait leurs débuts sur le tapis rouge aux ESPY Awards 2018 en juillet. (AP, fichier )

Il n'a pas fallu longtemps avant que les rumeurs sur le lien de brassage de Patrick avec Aaron Rodgers ne fassent leur chemin en janvier 2018. À l'époque, un représentant de l'animateur de podcast et entrepreneur "Pretty Intense" a confirmé à Fox News qu'elle était en fait à nouveau amoureuse - ce temps au tireur vainqueur du Super Bowl.

Au moment de l'annonce, Patrick avait 35 ans et Rodgers – qui sortait d'une relation très médiatisée de trois ans avec l'actrice Olivia Munn jusqu'à leur séparation en avril 2017 – avait 34 ans.

Danica Patrick, à gauche, reçoit un baiser du quart-arrière des Green Bay Packers Aaron Rodgers, à droite, avant la course automobile de la série NASCAR Daytona 500 Cup au Daytona International Speedway de Daytona Beach, en Floride, le dimanche 18 février 2018. (AP, fichier )

Patrick a déclaré à l'Associated Press qu'elle avait rencontré Rodgers pour la première fois en 2012 aux ESPY.

"Je lui ai dit il y a longtemps que je le soutiendrais toujours en tant que joueur", se souvient-elle. "Maintenant, je vais probablement encourager toute l'équipe. Supprimez le mot « probablement ». Maintenant, je vais encourager toute l'équipe. »

Rodgers a déclaré à ESPN la même année qu'il n'est pas toujours facile de sortir avec quelqu'un lorsque tous les yeux sont rivés sur vous.

"Quand vous vivez une relation aux yeux du public, c'est définitivement... c'est difficile", a-t-il expliqué. « Cela a des contraintes supplémentaires parce que vous avez d'autres opinions sur votre relation, comment cela affecte votre travail et, vous savez, juste quelques connexions inappropriées… Il y a des médias horribles qui… vous dites quelque chose ou faites quelque chose, où il y a une histoire, et ils vont juste avec et courent avec.

Patrick et Rodgers semblent aller fort. En novembre 2019, Patrick a même plaisanté sur "The Jenny McCarthy Show" qu'elle aspire à une proposition du grand Packer.

Lorsqu'on lui a demandé quand elle se marierait, Patrick a répondu en plaisantant: "Euh, tom [orrow] - attendez, non, quoi?"

"Vous savez quoi, c'est l'une de ces choses. Vous ne pouvez pas être attaché à quelque chose qui va d'une certaine manière parce que si vous voulez vraiment que quelque chose se produise, il y a cette énergie égale d'avoir peur que cela n'arrive pas », a déclaré Patrick.

« Donc, vous n'avez qu'à laisser tomber et vous dire : « Eh bien, est-ce que je m'amuse aujourd'hui ? Oui. Alors la vie est belle », a-t-elle poursuivi.


Erreur de timbre la plus rare dans l'histoire des États-Unis, Jenny inversée, vole à nouveau

WASHINGTON &mdash Dans le but de célébrer l'inauguration de la William H. Gross Gallery au Smithsonian National Postal Museum et de promouvoir octobre en tant que Mois national de la collecte des timbres, le service postal a consacré une nouvelle version à 2 $ de l'erreur de timbre la plus médiatisée de l'histoire des États-Unis aujourd'hui. &mdash le timbre poste aérienne Curtiss Jenny inversé de 24 cents 1918.

Le bloc-feuillet Collection de timbres à 12 $ : Jenny inversée est disponible dans tout le pays dès aujourd'hui en visitant usps.com/stamps, en appelant le 800-STAMP-24 (800-782-6724) ou en visitant les bureaux de poste.

Deux événements étranges ont eu lieu autour du premier vol de poste aérienne de la nation. Le pilote s'est perdu, a volé dans la mauvaise direction et s'est écrasé. Et en raison d'une erreur d'impression du timbre créé pour commémorer cet événement historique, le biplan représenté sur le timbre postal de Curtiss Jenny de 24 cents était à l'envers. Une feuille de 100 timbres portant cette erreur a été vendue au public. Un timbre vendu aux enchères en 2007 pour 977 500 $.

"Le timbre est bien plus qu'une faute d'impression", a déclaré le ministre des Postes Patrick Donahoe lors de la dédicace du timbre. &ldquoIl symbolise également le rôle de pionnier du service postal dans l'histoire américaine. La poste aérienne s'est avérée être l'une de nos innovations les plus réussies. En montrant que le transport aérien pouvait être sûr et utile, nous avons contribué à créer l'ensemble de l'industrie aéronautique américaine, qui a ensuite remodelé le monde.»

Pan Am, TWA, American, United, Northwest et d'autres compagnies aériennes étaient à l'origine des sous-traitants de la poste aérienne avant le début du service passagers. De plus, pour aider l'aviation commerciale à décoller et à accélérer le courrier, le ministère des Postes a aidé à développer des aides à la navigation telles que des balises et des radios air-sol. Aujourd'hui, le service postal continue d'être le plus gros client de fret de l'industrie de l'aviation commerciale. Le courrier vole également sur les avions cargo FedEx et UPS.

Visitez ce relier au Musée national de la poste pour voir des exemples d'innovations en matière de services postaux.

Le Dr Jeffrey Hayes, directeur du National Postal Museum, directeur du National Postal Museum Allen Kane, William H. Gross Gallery, conservateur en chef de la galerie William H. Gross, Dr. Cheryl Ganz, et le conservateur de la galerie William H. Gross Daniel Piazza, se sont joints à Donahoe pour dédicacer le bloc-feuillet. .

L'histoire de Jenny
En 1918, pressé de célébrer le premier vol postal, le service postal a émis le timbre Curtiss Jenny de 24 cents. Parce que la conception nécessitait deux couleurs, les feuilles ont été placées deux fois sur la presse à imprimer, d'abord pour appliquer l'encre rouge et une deuxième fois pour appliquer l'encre bleue. Ce processus a été donné à l'erreur humaine et les collectionneurs de timbres le savaient bien à l'époque.

Un employé du bureau de poste de Washington, DC, &mdash qui n'avait jamais vu un avion &mdash a vendu une feuille de 100 timbres montrant par erreur le biplan à l'envers. Pendant près d'un siècle, les collectionneurs de timbres ont chassé les Inverted Jenny et ont représenté presque la centaine d'entre eux.

Les clients peuvent voir les timbres Collection de timbres : Jenny inversée, ainsi que de nombreux autres timbres de cette année, sur Facebook à l'adresse facebook.com/USPSStamps, sur Twitter@USPSstamps ou sur le site Au-delà de la performance à Beyondtheperf.com/2013-preview. Beyond the Perf est le site en ligne du service postal pour des informations sur les sujets de timbres à venir, les événements du premier jour d'émission et d'autres nouvelles philatéliques.

Commande de cachets du premier jour d'émission
Le client dispose d'un délai de 60 jours pour obtenir le cachet de la poste premier jour d'émission par courrier. Ils peuvent acheter de nouveaux timbres dans les bureaux de poste locaux, à usps.com/stampsou en appelant le 800-STAMP-24. Ils doivent apposer les timbres sur les enveloppes de leur choix, adresser les enveloppes à eux-mêmes ou à d'autres et les placer dans des enveloppes plus grandes adressées à :

Collection de timbres : Timbre Jenny inversé
Annulations spéciales
Case postale 92282
Washington, DC 20090-2282

Après avoir apposé le cachet de la poste du premier jour d'émission, le service postal renverra les enveloppes par la poste. Il n'y a aucun frais pour le cachet de la poste jusqu'à une quantité de 50. Pour plus de 50, il y a des frais de 5 cents par cachet de la poste. Toutes les commandes doivent être oblitérées avant le 22 novembre 2013.

Commande d'enveloppes premier jour
Le service postal propose également des enveloppes premier jour pour les nouvelles émissions de timbres et des articles de papeterie du service postal timbrés avec l'oblitération officielle du premier jour d'émission. Chaque article a un numéro de catalogue individuel et est offert dans le trimestriel USA Philatélique catalogue en ligne sur usps.com/shop ou en appelant au 800-782-6724. Les clients peuvent demander un catalogue gratuit en appelant le 800-782-6724 ou en écrivant à :

Service postal américain
Demande de catalogue
Case postale 219014
Kansas City, MO 64121-9014

Produits philatéliques
Neuf produits philatéliques sont disponibles :

  • 580027, Inverted Jenny Limited Edition, 200 $ (limité à 10 par client). Cette offre en quantité limitée rend hommage au timbre bien-aimé, amenant les collectionneurs au plus près du processus d'impression en taille-douce derrière le 2013 Collection de timbres : Jenny inversée timbres.

L'ensemble comprend : une série d'épreuves de collection tirées au cours de la production de 2013, montrant chaque couleur en taille-douce isolément une section authentique de la lingette utilisée lors du tirage une feuille neuve et une feuille annulée de la collection de timbres : timbres Jenny Forever inversés un livret de 48 pages qui révèle l'histoire du timbre, de la façon dont l'erreur initiale s'est produite, à la raison pour laquelle le service postal émet la nouvelle version et une boîte de protection qui porte un sceau ornemental indiquant le nom du timbre et le biplan en lettres dessinées à la main .

Jusqu'à 5 000 seront vendus. Les précommandes seront acceptées jusqu'au 15 octobre 2013, jusqu'à épuisement des stocks, via usps.com/shop ou 1 800 STAMP-24 pour livraison en décembre.

Le service postal ne perçoit pas d'argent d'impôt pour les dépenses d'exploitation et compte sur la vente d'affranchissement, de produits et de services pour financer ses opérations.


Voici ce que le casting de Appelez la sage-femme On dirait dans la vraie vie

Entre faire du vélo autour de Poplar, travailler tard le soir et s'occuper de beaucoup de bébés (et de mères) qui pleurent, les sages-femmes de Nonnatus House n'ont pas souvent la chance d'éblouir avec leurs cheveux et leur maquillage, mais pour les vraies actrices qui les jouent , marcher sur le tapis rouge n'est qu'un autre jour dans la vie. En préparation de la dixième saison à venir de la série, voici un aperçu de ce que les personnages de Appelez la sage-femme ressemble vraiment.

Agutter peut adoucir les choses lorsqu'elle joue le rôle du chef des sages-femmes de Nonnatus House, mais elle peut se laisser aller (littéralement) dans la vraie vie.

L'infirmière la plus ancienne de Nonnatus House, Trixie, a toujours eu le don de glam&mdashévidemment quelque chose qu'elle partage avec l'actrice qui la joue.

La greffe jamaïcaine Lucille est toujours sûre d'elle et pragmatique lorsqu'elle s'occupe des mères et des bébés, mais l'actrice Elliott n'a pas peur d'ajouter une touche sensuelle à son look de la vie réelle.

L'actrice Main est presque méconnaissable sans les spécifications de la signature de Shelagh.

McGann, qui joue le mari de Shelagh, le Dr Turner et qui se trouve également être l'épouse réelle de la showrunner Heidi Thomas, s'inspire définitivement de son personnage à l'écran.

La disposition ensoleillée de l'infirmière Valérie brille à l'écran et hors écran.

Appelez la sage-femme ne serait tout simplement pas la même chose sans le tour de Parfitt en tant que cœur de Nonnatus House, Sœur Monica Joan.

L'infirmière Crane obtient évidemment une partie de son style pragmatique grâce à son homologue de la vie réelle, Bassett.

Qui aurait deviné que la guimpe de sœur Frances cachait la frange de Bruccoleri.

La garde-robe polyvalente du bricoleur Fred est peut-être entièrement fonctionnelle, mais l'acteur Parisi a la mode.

La propriétaire de la boutique, Violet, n'a jamais peur des couleurs dramatiques, mais Apsion opte pour un type de glamour plus neutre.

Sous l'uniforme de sœur Hilda, Woolgar arbore des cascades de vagues blondes fraise.


Relation Faits sur la relation

À l'approche des élections de 2020, voyez l'arbre généalogique de Trump.

Sur le point d'envoyer quatre astronautes sur l'ISS. Voir l'arbre généalogique d'Elon Musk ici sur FameChain

Vice-président des États-Unis.

Meghan et Harry sont maintenant basés aux États-Unis. FameChain a ses arbres incroyables.

Le candidat du parti démocrate à la présidence. Voir l'arbre généalogique de Joe Biden

Candidat démocrate à la vice-présidence des États-Unis.

Il sera le prochain juge de la Cour suprême. Découvrez l'arbre généalogique de Coney Barret

Suivez-nous sur

VIDÉOS

Toutes les informations sur les relations et les antécédents familiaux affichées sur FameChain ont été compilées à partir de données du domaine public. À partir de sources en ligne ou imprimées et de bases de données accessibles au public. Il est considéré comme correct au moment de la saisie et est présenté ici de bonne foi. Si vous avez des informations en conflit avec tout ce qui est affiché, veuillez nous en informer par e-mail.

Mais notez qu'il n'est pas possible d'être certain de la généalogie d'une personne sans la coopération d'une famille (et/ou des tests ADN).


Une chronologie de (presque) tous les couples LGBTQ de l'histoire de la télévision

Je me souviens à quel point c'était excitant chaque fois qu'un personnage de télévision gay A) existait et B.) entrait dans une relation. Mon premier souvenir était probablement Doug et Clayton sur Les filles d'or. Le frère gay de Blanche, Clayton, était de retour en ville et se mariait avec un flic sexy et moustachu nommé Doug. Blanche, qui s'était déjà occupée du coming out de Clayton quelques saisons auparavant, avait encore du mal à comprendre tout ce qui était gay. Naturellement, elle est revenue à la fin de l'épisode, et Doug et Clayton ont vraisemblablement vécu heureux pour toujours. Et je me demandais ce qu'ils faisaient après avoir quitté Miami, à quoi ressemblait leur vie, s'ils étaient heureux, si Blanche et les filles lui rendaient visite. C'était pour moi une relation autant et aussi réelle que si je l'avais vécue moi-même. J'ai attendu devant ma télé que d'autres couples de même sexe valident les sentiments que j'avais mais ne pouvais pas vocaliser, pour me montrer qu'il était possible de trouver l'amour et d'être heureux en tant qu'homme gay. Mais ils étaient peu nombreux.

Maintenant, il y a plus de couples LGBTQ à la télévision que je ne peux en suivre - il y en a plus de 100 dans ce diaporama seul, et cela n'inclut même pas les émissions britanniques (je me suis fatigué). J'ai été surpris, et plus qu'un peu dépassé par le grand nombre d'accouplements étranges, certains dont je n'avais jamais entendu parler dans des émissions que je n'avais jamais regardées. C'était aussi incroyablement encourageant de voir à quel point la visibilité est venue et à quel point les représentations variées, honnêtes et diverses des couples LGBTQ sont devenues.

Les couples sont passés d'amis platoniques qui se touchaient rarement, et encore moins s'embrassaient, à des personnes pleinement conscientes avec des passions et des blessures qui, plus important encore, avaient des relations sexuelles. Tout comme les couples hétéros à la télévision le font depuis que Lucy et Ricky ont rapproché leurs lits.

Alors qu'est-ce qui définit un couple ? Eh bien, si je le savais, je ne serais pas célibataire. Mais en termes de ce diaporama, une relation ne signifie pas une liaison et plus qu'une simple connexion (pour ainsi dire Beyoncé: cendres aux cendres, poussière aux acolytes). Une comparution unique est acceptable, tant qu'il est établi que le couple en question a été ensemble avant ou continuera de l'être après leur comparution.

Je suis sûr que certains couples m'ont manqué ici et là, car il y a tout simplement trop d'amour LGBTQ à la télévision - qui savait que cela pourrait jamais être une (mauvaise) chose ? - alors faites-moi savoir si j'ai omis quelqu'un dans les commentaires au dessous de.

Cliquez sur la galerie pour une chronologie définitive des couples LGBTQ dans l'histoire de la télévision !


Qui est dans les nouvelles.

À l'approche des élections de 2020, voyez l'arbre généalogique de Trump.

Sur le point d'envoyer quatre astronautes sur l'ISS. Voir l'arbre généalogique d'Elon Musk ici sur FameChain

Vice-président des États-Unis.

Meghan et Harry sont maintenant basés aux États-Unis. FameChain a ses arbres incroyables.

Le candidat du parti démocrate à la présidence. Voir l'arbre généalogique de Joe Biden

Candidat démocrate à la vice-présidence des États-Unis.

Il sera le prochain juge de la Cour suprême. Découvrez l'arbre généalogique de Coney Barret

Suivez-nous sur

VIDÉOS

Toutes les informations sur les relations et les antécédents familiaux affichées sur FameChain ont été compilées à partir de données du domaine public. À partir de sources en ligne ou imprimées et de bases de données accessibles au public. Il est considéré comme correct au moment de la saisie et est présenté ici de bonne foi. Si vous avez des informations en conflit avec tout ce qui est affiché, veuillez nous en informer par e-mail.

Mais notez qu'il n'est pas possible d'être certain de la généalogie d'une personne sans la coopération d'une famille (et/ou des tests ADN).


Des relations

Kelly Quinn

Kelly est l'une des meilleures amies de Darbie. Darbie s'entend très bien avec Kelly et essaie toujours de l'aider du mieux qu'elle peut. Bien qu'elles aient des moments difficiles dans leurs amitiés, les filles sont inséparables.

Hannah Parker-Kent

Hannah est l'autre meilleure amie de Darbie. Au début, les filles semblent être aux antipodes : Hannah étant très précise et Darbie étant plus insouciante. Hannah s'inquiète, mais pas Darbie. Même les filles pensèrent un moment qu'elles n'auraient pas été amies si Kelly ne les avait pas maintenues ensemble. Cependant, les filles s'équilibrent et sont de grandes amies. Hannah agit comme la voix de la raison pour Darbie et Darbie aide Hannah à se détendre et à prendre les choses en main. Hannah s'occupe même des affaires de Darbie comme ses devoirs.


Jenny Patrick - Histoire

Les registres sont classés par ordre alphabétique selon le prénom de l'esclave, à qui appartenait l'esclave et à qui il a été vendu ou donné. Des liens vers les propriétaires d'esclaves sont faits si la famille est sur notre site Web. D'autres enregistrements seront ajoutés dans les prochains jours.

Mis à jour le 22 mars 2002

MALINDA 1835, testament d'Edmund TILLEY père à son fils DAVID TILLEY.

MALINDA 1828, testament de Leonard SCOTT à sa fille Elizabeth PHILLIPS.

MALINDA 1859, Testament d'Anny VAUGHN à son fils Jerome B. VAUGHN.

MALISSA 1848, testament de Sarah FRANCIS de Pensacola, Floride à son fils Wm. Madison FRANÇOIS.

MALL 20 ans en 1800, vendu d'Adam BOYER à Adam ELROD

MANOAH 1844, Testament de William KNOTT à son épouse Tabatha KNOTT.

MANUEL (garçon) 1863, testament de William C. MOORE à son fils REUBEN MOORE.

MARGARET 1836, Testament de Thomas DUNCAN à sa fille Rachel LYSLE, déjà reçue.

MARGARET (4 ans) 1855, testament de Robert YOUNG à son fils George Henry YOUNG.

MARGARET (jeune femme) 1863, testament de John W. CHAMBERS à son épouse Martha Jane CHAMBERS.

MARIA 1840, Testament d'Horatio HAMILTON à sa fille Charlotte VOGLER, épouse de Timothy VOGLER.

MARIA 1823, Testament de Thomas COOK à l'ami William BOLES.

MARIA (fille de LOVINA) 1849, Testament de Jérémie GIBSON à son épouse Sarah.

MARIA 1848, testament de Sarah FRANCIS de Pensacola, Floride à son fils Wm. Madison FRANÇOIS.

MARIAH 1829, Testament d'Isaac NELSON à son fils Joseph NELSON.

MARIAH (fille cadette de PATSY) 1831, testament de William BOYLES à sa fille Polly FRANCIS, épouse de John FRANCIS.

MARIAH 1832, Testament de Joseph SCALES au fils Absalom SCALES.

MARIAH 1841, Testament de Casper STOLTZ à sa fille Christina, épouse de John KISER.

MARIAH (et HARMAN) 1846, Testament de Marie MARTIN à son frère Benjamin BANNER "et les garder ensemble".

MARIAH (44 ans) 1855, Testament de Robert YOUNG à sa fille Anna.

MARIAH 1861, Testament de Mary S. MATTHEWS à son fils John T. MATTHEWS.

MARK 1807 , Testament de Jacob ROTHROCK à son épouse Elizabeth ROTHROCK " jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de 12 ans puis pour être loué au profit de mon enfant à naître.

MARTHA 1824, Testament de Michel ROMINGER à son épouse Christina ROMINGER "peut être vendu en vente publique ou privée".

MARTHA 1830, Testament de George PRIDDY en possession de sa fille Frances ABBETT, pour revenir en succession pour ses fils.

MARTHA 1833, Testament de Charles REAVES à sa fille Catherine BROWN.

MARTHA 1850, testament de Jesse FRY à son épouse Massey.

MARTHA (fille de MARIE) 1852, Testament de Benjamin BOLES "à vendre à titre privé pour payer mes dettes et frais funéraires".

MARTHA (et son enfant JAMES) 1857, testament de Susannah C. MOORE à sa nièce, Rachael Ann CARDWELL. Codicille : 3 avril 1850 : Ont vendu Nègre MARTHA et son enfant JAMES.

MARTHA 1863, testament de William C. MOORE (déjà reçu) à sa fille Frances F. HAWKINS, épouse de Wm. H. HAWKINS.

MARTIN 1810, Testament de Richard COX à sa fille Betsy.

MARTIN 1835, Testament d'Edmund TILLEY père à son fils DAVID TILLEY.

1847, testament de John H. BITTING MARTY 1844, testament de James DAVIS, SR. à sa femme Margaret "à la mort de sa femme (esclaves) à vendre et à vivre parmi mes enfants survivants".

MARIE 1802, Testament de Jean CONRAD à son épouse Catherine CONRAD.

MARY (fille) 1803, Testament de William JEAN, à sa femme Huldah, et à son décès à son fils Joseph JEAN.

MARY (enfant de DOLPHA) 1808, Testament de William MARTIN à sa fille Susannah CHILDRES MARTIN.

MARY 1808, Testament de William MARTIN à sa fille Jincy CLARK.

MARIE 1815, Testament de Guillaume DAVIS à son fils Ézéchias DAVIS.

MARIE 1817, testament de Ruben MOORE à son épouse Susanna MOORE

MARY 1821, testament de John MARTIN à sa fille Elizabeth HARRIS.

MARIE 1824, Testament d'Isaac DALTON à son épouse Susannah DALTON.

MARY (fille) 1831, Testament de William BOYLES au fils William BOYLES.

MARY 1832, Testament de Joseph SCALES à son fils Absalom SCALES à en fiducie pour sa sœur, Jane SCALES, épouse de Nathaniel SCALES.

MARY (enfant de RACHEL) 1834, Testament de James MARTIN à son épouse Martha MARTIN.

MARY (épouse de TOM et enfants) 1835, testament de John KING à son épouse Polly KING.

MARIE 1836, le testament de Richard Hill mentionne MARIE.

MARY 1837 de James JARVIS à son fils Elliott JARVIS.

MARIE et ses enfants 1838, Testament de Jacob SCHAUB. "Marie à vendre et ses enfants avec elle. Nègre CHARLES à vendre séparément."

MARY 1847, Testament de Joel TILLEY à sa fille Elley TUTTLE, épouse de John TUTTLE.

MARY 1850, testament de Jesse FRY à son fils Lewis M. FRY

MARY 1851, testament de John L. BITTING à son épouse Martha.

MARIE (et ses deux enfants MARTHE et LUCELLA) 1852, Testament de Benjamin BOLES "à vendre à titre privé pour payer mes dettes et frais funéraires".

MARY 1857, testament de Susannah C. MOORE "détenu en fiducie par Wm. M. MOORE et John BANNER".

MARY (fille de SUKEY) 1857, Testament de Joel HILL à sa fille Elizabeth BLACKBURN.

MARY 1858, Testament de James LYON à sa fille Sarah W.

MARIE 1863, Testament de Christina DALTON aux enfants de sa fille Christina Malissa COLE.

MARYANN 1821, Testament de John MARTIN à son petit-fils John Martin CLOUD.

MARY MARGARET 1848, testament de Sarah FRANCIS de Pensacola, Floride à sa fille Angelina CUMMINGS de Pensacola.

MASON (femelle), 1793, légué de James CROOK à son fils Jeremiah CROOK.

MATILDA (et LEWIS) 1840, Testament de Horatio HAMILTON à sa fille Elizabeth VOGLER, épouse de Phillip VOGLER Petits-enfants : Drusy, Horation et Lucy PEDDYCOARD, enfants de dau. Élise. VOGLER et son ex-mari "d'avoir augmenté de LEWIS et MATILDA.

MATILDA (et HENRY) 1847, Testament de Joel TILLEY à ses trois fils.

MATILDA (femme) 1848, Testament de Robert WALKER à son épouse Martha WALKER.

MATT (LITTLE) 1851, testament de George MCKNIGHT (Forsyth Co., NC)

MAI 1849, testament de Joseph NELSON (Forsyth Co., NC)

MELEA (enfant de CRECE) 1834, Testament de James MARTIN à son épouse Martha MARTIN.

MEREMAN 1823, Testament de Thomas COOK à un ami William BOLES.

MERO (fils de HAGER), 1803, Testament d'Absalom BOSTICK, à sa fille Anne BOSTICK

MICHAEL, 1836, Archives des Moraves, Vol. 8, pg 4240 - "Aujourd'hui, le corps du Negro Michael, appartenant à notre veuf Fr. John Spach, Sr., a été trouvé à Muddy Creek. Il semble qu'il ait essayé de traverser le ruisseau sur une bûche couverte de glace et de neige, mais tomba dans l'eau et mourut ainsi. Comme un nombre suffisant de personnes ne pouvait prêter serment, le cadavre resta dans l'eau jusqu'au lendemain.

MIKE 1850, testament de George ROTHROCK (Forsyth Co., Caroline du Nord)

MIKO 1800, Will of Almand GUINN a légué à sa fille Cresan CRITTENDON à Halifax Co., VA et à sa mort à sa fille Mary CRITTENDON.

MILLA (fille noire), 1800, succession d'inventaire d'Edward Wood, décédée.

MILLY 27 ans en 1790, vendu de Thomas MCCARRELL (Granville Co., SC) à William T. LEWIS (Surry Co., NC)

MILLY 1802, Will of John CONRAD to his son John CONRAD.

MILLY 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his son John BOSTICK

MILLY (and her two children) 1808, Will of William MARTIN to his daughter Polly MOORE.

MILLY 1830, Will of George PRIDDY to daughter Francis ABBETT (already in her possession).

MILLY 1832, Will of Joseph SCALES to his son Absalom SCALES to to held in trust for his sister, Jane SCALES, wife of Nathaniel SCALES.

MILLY 1834, Will of George LAGENAUER to his son Philip LAGENAUER

MILLY 1863, Will of William C. MOORE to his son William J. MOORE at death of my wife.

MILTON (son of VENUS and JEFFERSON) 1849, Will of Jeremiah GIBSON to his granddaughter Olivia G. STEDMAN.

MIMEY 1810, Will of Richard COX to his daughter Agness.

MINAH 1837 from James JARVIS to his daughter Sarah JARVIS CHESHIRE

MINERVA 1852, Will of David RAPER (Forsyth Co., NC)

MINGO (boy) 1838, Will of John WILKINS, Sr. to his son-in-law Richard VERNON and his wife Nancy .

MIRA (daughter of ABIGAIL) 1858, Will of Jacob CLARK of Patrick County, VA to his daughter Sarah E. HUBBARD, wife of Joshua HUBBARD.

MISSOURI (and her youngest child, SARAH) 1863, Will of John W. CHAMBERS to his wife Martha Jane CHAMBERS.

MOLL 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

MOLLY 1844 Will of William KNOTT to his wife Tabatha KNOTT

MOLLY 1844, Will of James WAUGH to his daughter Susan WEBB "slave(s) I let her have at her marriage.

MOSE 1844, Will of James DAVIS, SR. to his wife Margaret "at death of wife (slaves) to be sold and vivided among my now surviving children."

MOSES 1801 Will of Matthew MOORE bequeathed to his son Reuben MOORE.

MOSES 1829, Will of Isaac NELSON to his son Joseph NELSON.

MOSES 1832, Will of Joseph SCALES to daughter Sally HAY and her husband Peter HAY.

MOURNING 1825, Will of Thomas FLYNT to his daughter Sally.

MOURNING 1829, Will of Isaac NELSON to his son Constant Hardin NELSON.

MURER 1803 Will of Absalom BOSTICK to his daughter Christina BOSTICK

MURRAH 1807 Will of David STEWART (not clear who the slave/s were given to.) NAN 1800 Inventory estate of Benjamin CANNON.

NAN (LITTLE NAN), 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE

NAN (wife to SQUIRE) 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE

NAN 1807 Will of David STEWART (not clear who the slave/s were given to.) NAN 1832, Will of Joseph SCALES to son Absalom SCALES.

NAN SR. (NATHANIEL?) 1832, Will of Joseph SCALES to son Absalom SCALES.

NANCE 1797 Inventory estate of Thomas KIMBROUGH.

NANCE 1829, Will of Isaac NELSON to his daughter Anne Eliza.

NANCY 1800 Will of Almand GUINN to wife, Mary GUINN

NANCY 1803 Will of Absalom BOSTICK, to his daughter Susana BOSTICK

NANCY 1830, Will of George PRIDDY to daughter Jane CARR. Negroes given to Jane CARR not to belong to her husband John CARR.

NANCY (and her husband ENOCH) 1838, Will of Gottlieb SHOBER. Enoch (servant) to his dau. Hetwin Elizabeth. Negro Nancy (wife of Enoch) to his son Emanuel. "But if Nancy and Enoch be legally liberated and promise to move to Liberia, Africa, they shall be free."

NANCY ELIZABETH (daughter of VENUS and JEFFERSON) 1849, Will of Jeremiah GIBSON to his granddaughter Olivia G. STEDMAN.

NANCY MINERVA (age) 1828, Will of Nathaniel LASH, to his niece Rebecca LASH.

NANN (and her unnamed children) 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter NANCY BOSTICK, wife of Absalom BOSTICK.

NANNE (and her children) 1817 Will of Reuben MOORE "executors to sell Nanne and her children."

NAT (age 21, bought from John DOUTHIT), 1837 from James JARVIS to his son Enoch JARVIS

NATHAN 1808, Will of William MARTIN to his son Samuel MARTIN.

NATHAN (and JENNY) 1841, Will of Thomas CREWS mentions "Negroes JENNY and NATHAN to be kept in the family. NATHAN now belonging to my son THOMAS CREWS."

NATHAN (old) 1848, Will of Robert WALKER to his wife Martha WALKER.

NATHAN 1857, Will of Joel HILL to his son Joel F. HILL for benefit of "my" daughter Frances Jane who married James M. HARDY.

NED 4 years old in 1790. Sold from Giles HUDSPETH (Surry County, NC) to Thompson GLEN (Stokes County, NC)

NED 1791 sold from William CHANDLER to Pleasant HENDERSON (Rockingham Co., NC).

NED 1807 Will of David STEWART (not clear who the slave/s were given to.)

NED 1825, Will of Thomas FLYNT to his son/dau.? Abijah.

NED 1826, Will of Weatherington PRESTON to his son Nathaniel PRESTON.

NED (man) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN

NEGRO boy 1790 sold from Robert SMITH to Robert MARKLAND

NEGRO boy 1820, Will of Frederick KRIEGER to his wife MARY KRIEGER.

NEGRO (girl child) 1820, Will of Michael FAIR to his daughter Jane.

NEGRO woman and 3 small girls, 1793 Inventory of personal estate of James BLACKBURN.

NEGRO (old woman) 1810, Will of William Martin "old Negro woman to choose which of my children she lives with."

NEGRO 1824, Will of Isaac DALTON money to Francis CARTER and Absalom BOSTICK in consequence death for Negro I sold to Charles DALTON.

NEGRO (women) 1827, Will of Mildred COX, "to have her wearing clothes."

NEGRO (unborn child that RUTH might have next) 1861, Will of Mary S. MATTHEWS to her son Calvin J. MATTHEWS.

NEGROES (total of three), 1797, Inventory estate of William LADD.

NEGROES 1797, Will of Valentine FRY, "sold all my lands and stocks and negroes."

NEGROES 1802, Will of Samuel HAMPTON - "Widow Bethenia HAMPTON to keep plantation and Negroes."

NEGROES 1807 Will of William Barton PEDDYCOARD "his daughters Milea and Elizabeth "who formerly received negroes."

NEGROES 1810, Will of Charles MCANNALLY.

NEGROES 1812, Will of Margarethe GIDEONS, "all my Negroes heretofore sold to my beloved friend George HAUSER."

NEGROES 1814, Will of Gray BYNUM "other slaves to be sold."

NEGROES 1814, Will of Michael FRY to his wife Dorothea FRY

NEGROES 1817, Will of Andrew ENSLEY, "wife Sarah to move to Tennesse and buy 100 acres to hold my black people."

NEGROES 1822, Will of Henry MAAS, "Negroes to be sold and divided equally among his other seven children."

NEGROES (not named) 1826, Will of Weatherington PRESTON to his wife Patsy PRESTON.

NEGROES 1826, Will of Henry SHORE "to be sold."

NEGROES 1828, Will of Nathaniel LASH to be sold except for two that goes to his niece Rebecca LASH.

NEGROES 1828, Will of John L. HAUSER to wife Patsy HAUSER and "children shall share money arising from sale of Negroes at death of wife."

NEGROES 1830, Will of George PRIDDY "9 Negroes which daughter Frances ABBETT already has in her possession (HAMPTON, CHARRY, JUDA, ANTHONY, ISAAC, LEE, MARTHA, DICK AND MILLY, except MILLY to come back into my estate for my sons."

NEGROES 1837, Will of Mary COX "all my Negroes" to sons Joshua, Jesse and John.

NEGROES (total of 4) 1835, Will of Benjamin CLEMENTS to "heirs of 2 deceased daughters, Susan COLE and Letty TUCKER, already received." NEGROES 1836, Will of Richard HILL "My negroes to be hired out and my souther plantation be rented until my debts are paid." NEGROES 1838, Will of Leonard SCOTT to his wife (not named) "all Negroes not mentioned (in will.)

NEGROES 1840, Will of John TUTTLE to his wife Barbara, "all my Negroes."

NEGROES 1845, Will of William BOYER Negroes to be hired out.

NEGROES 1847, Will of George McKNIGHT. Mentions 5 slaves but are not named.

NEGROES 1847, Will of Harmon REDMON. "money from sale of salves," not named.

NEGROES 1849, Will of Jeremiah GIBSON "Negroes remaining shall go to my son Isaac G. GIBSON."

NEGROES (2 children of SUSAN) 1858, Will of James LYON to his daughter Frances F.

NEGROES (one dozen) 1858, Will of Jacob CLARK of Patrick County, VA to his wife Jane CLARK.

NEGROES 1859, Will of Elizabeth CARTER to heirs of deceased son John CARTER.

NELL 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his dau. Elizabeth CLEMENTS, wife of John CLEMENTS

NELL 1844, Will of James DAVIS, SR. to his wife Margaret "at death of wife (slaves) to be sold and vivided among my now surviving children."

NELLY 1800 Inventory Estate of William WEBB, deceased.

NELLY 1824, Will of Ferdinand BOSTICK to his wife Elizabeth Anne BOSTICK "to be kept to help raise children."

NELLY 1844, Will of James WAUGH to his son Jesse A. WAUGH slave(s) that I let Mary (his deceased daughter) have at her marriage.

NICK 1832, Will of Joseph SCALES to his son Absalom SCALES to to held in trust for his sister, Jane SCALES, wife of Nathaniel SCALES.

NOAH 1858, Will of John BROWN to his daughter Elizabeth BROWN.

OLIVIA (daughter of ESTHER) 1850, Will of Jesse FRY to daughter Lucinda PETREE, wife of Wm. W. PETREE.

OWEN 1842, Will Elijah WEBB to his wife Susannah WEBB.

PARMELIA (and Negro ANN) 1804, Will of Anthony BITTING, to his daughter Mary.

PARSY 1821, Will of Henry HAUSER, to son Henry HAUSER.

PATIENCE (and her two children SIDNEY and BETSEY ANN) 1844, Will of James WAUGH to his daughter Susan WEBB "slave(s) I let her have at her marriage.

PATRIC 1857, Will of Joel HILL to his son Caleb HILL

PATRICK 1833, Will of Thornton P. GUINN, to his son Duke A. GUINN.

PATRICK 1863, Will of William C. MOORE to his son Gabriel B. MOORE.

PATSY 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

PATSY (and her youngest child MARIAH) 1831, Will of William BOYLES to daughter Polly FRANCIS, wife of John FRANCIS.

PATSY 1836, Will of Thomas DUNCAN to Edy STONE, "PATSY to be sold."

PATSY 1855, Will of Robert YOUNG to his daughter Jane FULTON.

PATT 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his dau. Mary GAINES, wife of Ambrose GAINES

PATT 1808, Will of William MARTIN to his wife Rachel MARTIN.

PATT (LITTLE PATT) 1808, Will of William MARTIN to his wife Rachel MARTIN.

PATT (dau. of OLD PATT) 1808, Will of William MARTIN to his son William MARTIN.

PATT (girl) 1808, Will of Thomas EAST to the children of my daughter Caty BROWN

PATT 1817, Will of Reuben MOORE to his wife Susanna MOORE

PATTY 1800 Will of Almand GUINN bequeathed to his son Thornton Preston GUINN.

PATTY 1820, Will of David Dalton, Sr. to his son Jonathan DALTON.

PAULINA 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

PEG 1797 Inventory estate of Thomas KIMBROUGH.

PEGG ("my faithful Old Pegg') 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter NANCY BOSTICK, wife of Absalom BOSTICK.

PEGGY (wife of JESSE) 1848, Will of Sarah FRANCIS of Pensacola, Florida to her daughter Angelina CUMMINGS of Pensacola.

PELL (male) 1793 from estate of John FARMER, deceased, to Henry FARMER.

PENNY 1803, Will of William JEAN, to his wife Huldah, and at her demise to his son Joseph JEAN.

PETER and PETER''s daughter POLLY, 1793 from estate of John FARMER, deceased, to widow Phebe FARMER.

PETER 1793, bequeathed from James CROOK to son/daughter Jeamy CROOK.

PETER 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his son Gabriel MOORE

PETER 1807, Will of Robert Sharp HAMILTON to his wife Polly.

PETER 1808, Will of Richard WOOLFOLK to his wife Heneretor WOOLFOLK.

PETER 1820, Will of David Dalton, Sr. to his son Jonathan DALTON.

PETER 1821, Will of John MARTIN to his son James MARTIN.

PETER 1822, Will of William DOBSON to his wife Martha DOBSON.

PETER 1829, Will of Isaac NELSON to his son Constant Hardin NELSON.

PETER 1832, Will of Joseph SCALES to his son Absalom SCALES to to held in trust for his sister, Jane SCALES, wife of Nathaniel SCALES.

PETER 1833, Will of Thornton P. GUINN, to his son Thornton P. GUINN.

PETER (boy) 1843, Will of Winifred BLACKBURN to her son Samuel S. BLACKBURN.

PETER 1848, Will of Sarah FRANCIS of Pensacola, Florida to her son Wm. Madison FRANCIS.

PHEBE 1804, Will of William Waggoner, "money arising from the sale of Negro PHEBE."

PHEBE 1808, Will of William MARTIN to his daughter Nancy FULKISON.

PHEBE 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

PHEBE (old) 1847, Will of Lucinda SALMON to daughter Paulina S. SMITH.

PHEBE (and her child CLARISSA) 1848, Will of Robert WALKER to his daughter Ruth, widow of Martin V. VANHOY.

PHILIP 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

PHILL 1793, bequeathed from James CROOK to wife Elizabeth CROOK.

PHILL 1824, Will of Gabriel WAGGONER to wife Mary WAGGONER

PHILL (boy) 1825, Will of Thomas FLYNT to his step-son Haston FLYNT'S heirs: Martha, Sally and Susannah.

PHILLIS 1793, bequeathed from James CROOK to wife Elizabeth CROOK.

PHILLIS 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

PHILLIS 1808, Will of William MARTIN to his daughter Sarah HUGHES.

PHILLIS 1814, Will of Gray BYNUM to daughter Martha BLUM "negro woman PHILLIS and Old PHILLIS' children."

PHILLIS 1819, Will of Alexander JOYCE to his wife (not named).

PHILLIS 1823, Will of Thomas COOK to friend William BOLES.

PHILLIS (and CASWELL) 1830, Will of George PRIDDY to sons John and Pettis PRIDDY.

PHILLIS 1829, Will of Isaac NELSON to his daughter Mary Smith NELSON.

PHILLIS 1842, Will Elijah WEBB to his wife Susannah WEBB.

PHILLIS (old) 1858, Will of Benjamin ZIGLAR to his sister Polly ZIGLAR.

PITT 1832, Will of Joseph SCALES to daughter Sally HAY and her husband Peter HAY.

PLEASANT 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

POLL 1793, bequeathed from James CROOK to son/daughter Jeamy CROOK.

POLL 1829, Will of Isaac NELSON to his daughter Anne Eliza.

POLLY 1793, (daughter of PETER, from estate of John Farmer, deceased, to widow Phebe Farmer.

PRENTER (and child RHODA) 1826, Will of Weatherington PRESTON to his daughter Elizabeth GRANGER, wife of Bartlett GRANGER.

PRICE 1819, Will of Alexander JOYCE to his wife (not named).

PRINCE 1790, bequeathed from Henry BANNER to one of his children - slave "to choose which of my children they will belong to."

PRINCE 1834, Will of Robert HILL to his John HILL.

PRISCILLA, 1790 bequeathed from Sarah PEDDYCOARD to her son, John PEDDYCOARD.

PUTNEY and TOM, 11 months old and MILLY, age 27 in 1790, sold from Thomas McCarrell (Granville Co., SC) to William T. Lewis (Surry Co., NC)

QUEEN 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

RACHEL 1829, Will of Isaac NELSON to his son Joseph NELSON.

RACHEL 1837 from James JARVIS to his son Bryan JARVIS

RACHEL 1806, Will of James MATTHEWS bequeated to Tandy HOLLINGSWORTH (infant son of Mary and Joseph Hollingsworth) and to Mary Hollingworth, RACHEL'S increase.

RACHEL 1818 Memorandum in which Charles BEASLEY wishes to dispose of his estate. To his wife Mary BEASLEY

RACHEL 1822, Will of William CHILDRESS to his his daughter Susannah.

RACHEL (woman) (and child not named) 1825, Will of Philip ROTHROCK to his wife Eve Elizabeth ROTHROCK.

RACHEL 1834, Will of George LAGENAUER to his daughter Catharine CLAUSE.

RACHEL 1834, Will of John FREEMAN to his wife Elizabeth FREEMAN.

RACHEL (and her children) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN.

RACHEL (and her two children, not named) 1845, Will of Leonard ZIGLAR to his wife Elizabeth G. ZIGLAR.

RACHEL 1858, Will of James LYON to his daughter Frances F.

RACHEL 1863, Will of John W. CHAMBERS to his grandchildren: Nancy, John C. and Albert BAILEY, children of Ellen S. Bailey, wife of Benjamin J. BAILEY.

RANDAL 1837 from James JARVIS to his son Tennyson JARVIS

REAH 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

REBECCA (daughter of JIM and SAL) 1808, Will of Thomas EAST to the children of my daughter Nancy.

REBECCA 1810, Will of Richard COX to his daughter Caty.

REBECCA (and her children, not named) 1858, Will of Jacob CLARK of Patrick County, VA to his son Jacob L. CLARK.

REUBIN 1835, Will of John KING to his brother Harbert KING.

RHODA 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his daughter Anne BOSTICK

RHODA 1826, Will of Weatherington PRESTON to his daughter Elizabeth GRANGER, wife of Bartlett GRANGER.

RHODA (and children, not named) 1835, Will of Samuel FODRAL to his wife Malinda FODRAL.

RHODA 1848, Will of Sarah FRANCIS of Pensacola, Florida to her daughter Angelina CUMMINGS of Pensacola.

RHODE 1832, Will of Joseph SCALES to daughter Sally HAY and her husband Peter HAY.

RODY 1833, Will of Thornton P. GUINN, to his wife Anne GUINN.

RIDDLE 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter Elizabeth CARR, wife of John Fendal CARR.

RILLA (girl) 1831, Will of William BOYLES to daughter Betsy FRANCIS, wife of Frederick FRANCIS.

ROB ("a man") 1793 from estate of John Farmer, deceased, to John Farmer.

ROBERT 1829, Will of Isaac NELSON to his daughter Mary Smith NELSON.

ROBERT 1835, Will of John KING to his brother Harbert KING.

ROBERT 1851, Will of Thomas CREWS (Forsyth Co., NC)

ROGER ("young"), 1804, Will of William RUTLEDGE to his eldest son, Johnson RUTLEDGE.

ROSE 1800 Inventory Estate of William Webb, deceased.

ROSE 1800, son of AGGY, Will of Almand GUINN bequeathed to heirs of his deceased daughter Martha.

ROSE 1825, Will of Thomas FLYNT to his daughter Susanna.

ROSE (and her two children) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN "wife (to have) all her dower of Negroes from her fist husband: ROSE and her children, SCAT and HERIOT, 2 Negro girls LIZE and CHARITY, Negro man NED.

ROSE 1838, Will of Joseph BANNER to his grandsons Charles, Setha and Banner Peples, sons of his dau. Ruhamer PEOPLES.

ROSY MIRAH 1826, Will of John LEDFORD to his daughter Martha W. when she come of age.

RUTH 1858, Will of James LYON to MOORE grandchildren.

RUTH (and child ETTA) 1861, Will of Mary S. MATTHEWS to her daughter Eliza.

RUTH 1864, Will of Prudence M. RIED to granddaughter, Julia F. Ried, daughter of son Pinkney RIED.

SADIE 1837 from James JARVIS to his daughter Nancy JARVIS COOK

SAL (wife of JIM) 1808, Will of Thomas EAST to the children of my daughter Nancy.

SAL 1818 Memorandum in which Charles BEASLEY wishes to dispose of his estate. To his wife Mary BEASLEY

SAL (girl) (and child LEAH) 1844, Will of JAMES DAVIS to his daughter Margaret CARTER.

SALEM 1844, Will of James DAVIS, SR. to his daughter Mary SALMONS, wife of John SALMONS

SALLY (boy) 1825, Will of Thomas FLYNT to his step-daughter Polly.

SALLY 1857, Will of Joel HILL to his son Joel F. HILL for benefit of "my" daughter Frances Jane who married James M. HARDY.

SAM 1804, Will of William RUTLEDGE to his son Elijah RUTLEDGE.

SAM 1820, Will of David Dalton, Sr. to his son Charles DALTON.

SAM 1823, Will of Thomas COOK to friend William BOLES.

SAM (known as Blacksmith SAM) 1824, Will of Isaac DALTON to his nephew Madison DALTON.

SAM 1830, Will of George PRIDDY to daughter Jane CARR. Negroes given to Jane CARR not to belong to her husband John CARR.

SAM (fellow) 1831, Will of William BOYLES to son Joel BOYLES

SAM 1850, Will of Thomas KING "sell my slave SAM and all other property.

SAMPSON 19 months old in 1790. Sold from Giles Hudspeth (Surry County, NC) to Thompson Glen (Stokes County, NC)

SAMPSON 1810, Will of Richard COX to his daughter Nancy.

SAMPSON (son of yellow FRANK) 1820, Will of David Dalton, Sr. his son-in-law THOMAS CARR.

SAMUEL 1802, Will of Elizabeth Goslin to her friend John PEDDYCOARD, "in trust for my friend" Nancy SLATER, wife of Henry SLATER at Nancy's decease SAMUEL to go to Anny PEDDYCOARD, wife of John.

SAMUEL 1844, Will of James WAUGH to his son Jesse A. WAUGH, "in trust for use of children of my deceased daughter Mary M. WAUGH."

SANDERS 1821, Will of John MARTIN to his grandson John Martin CLOUD.

SANDY (age 6) 1828, Will of Nathaniel LASH, to his niece Rebecca LASH.

SANGAR 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter Elizabeth CARR, wife of John Fendal CARR.

SANGO 1796, Will of James HAMPTON, bequeathed to his daughter Martha EVANS.

SARAH 1800, Will of Almand GUINN to wife, Mary GUINN

SARAH 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

SARAH (LITTLE SARAH), 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

SARAH, 9 years old in 1791 sold from John Thommason, Sr. to Jesse Lester, Esquire.

SARAH 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his daughter Bethenia BOSTICK

SARAH 1818, Will of Frederick MILLER to his wife Sarah MILLER.

SARAH 1818 Memorandum in which Charles BEASLEY wishes to dispose of his estate. To his wife Mary BEASLEY

SARAH 1821, Will of John MARTIN to his wife Nancy MARTIN

SARAH 1821, Will of John MARTIN to his son William Gilham MARTIN.

SARAH 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

SARAH 1826, Will of John LEDFORD to his daughter Nancy.

SARAH (and JENNY) 1847, Will of Joel TILLEY to his daughter Nancy FRANCIS, wife of John FRANCIS.

SARAH 1850, Will of Leonard ZIGLAR to his wife Nancy and their four daughters.

SARAH 1852, Will of Samuel FLIPPIN to wife Mildred.

SARAH (youngest child of MISSOURI) 1863, Will of John W. CHAMBERS to his wife Martha Jane CHAMBERS.

SARAH 1863, Will of Christina DALTON to children of her daughter Christina Malissa COLE.

SARY (and HARRY) 1847, Will of Joel TILLEY to his wife Elizabeth TILLEY.

SCAT (child of ROSE) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN

SEAL (and her four children, not named) 1821, Will of John MARTIN to his son James MARTIN.

SEAL 1829, Will of Isaac NELSON to his daughter Mary Smith NELSON.

SELA 1838, Will of Jacob LANIUS mentions "SELA and her child SUSAN MORGAN.

SELAH 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his daughter Bethenia BOSTICK

SELAH 1803, Will of John TATUM, to his wife Daughter Mary TATUM.

SELENA (and her three youngest children, not named) 1863, Will of John W. CHAMBERS to his wife Martha Jane CHAMBERS "already received by her in marriage."

SELLER 1797 Inventory estate of Thomas KIMBROUGH.

SELLER 1810, Will of Richard COX to his wife Jane COX.

SELPH 1832, Will of Joseph SCALES to son Absalom SCALES.

SHEPHERD 1808, Will of Christopher BUTNER "Negro Shepherd to be sold in case he doesn't behave."

SHERIFF (child of RACHEL) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN.

SIB, 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his son Ferdinand BOSTICK

SIDNEY (child of PATIENCE) 1844, Will of James WAUGH to his daughter Susan WEBB "slave(s) I let her have at her marriage.

SILAS 1848, Will of Robert WALKER to his son Robert L. WALKER.

SILLA 1793, bequeathed from James CROOK to wife Elizabeth CROOK.

SILLA 1806, Will of James MATTHEWS bequeated to Joseph HOLLINGSWORTH in trust for his son James MATTHEWS

SILVA 1797 Inventory estate of Thomas KIMBROUGH.

SILVY October 1799, 9 years of age last April. Sold from Phillip Seitz to Jacob Rothrock.

SILVY 1803, Will of John TATUM, to his wife MOLLY TATUM.

SIM (boy) 1858, Will of Jacob CLARK of Patrick County, VA to his son Jacob L. CLARK

SIMON 1792, sold from estate of James Glen by John Lynch to Thompson Glen.

SIMON 1807 Will of David STEWART (not clear who the slave/s were given to.)

SIPHON 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

SIMON 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter Elizabeth CARR, wife of John Fendal CARR.

SIMON 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

SMITH (son of VENUS and JEFFERSON) 1849, Will of Jeremiah GIBSON to his granddaughter Olivia G. STEDMAN.

SOMERVILLE 1842, Will of Garbiel POINDEXTER to his brother Joseph J. POINDEXTER.

SPENCER 1835, Will of Benjamin CLEMENTS to his youngest infant dau. Nancy John.

SQUIRE 1833, Will of Charles REAVES "have given" to his daughter Susanah A. CREWS.

STARLING 1837, Will of Mary RAY, widow of George RAY "mentions Negro STARLING.

STEPHEN 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his son Ferdinand BOSTICK

STEPHEN 1806, Will of James MATTHEWS bequeated to James MATTHEWS, son of Tandy MATTHEWS.

STEPHEN 1829, Will of Isaac NELSON to his son Constant Hardin NELSON.

SOLOMON 1798, sold from Robert Martin (Rockingham Co., NC) to Thomas Rogers.

SOLOMON 1803, Will of Absalom BOSTICK to his daughter Susana BOSTICK

SOOK (and her child CLARY) 1838, Will of John WILKINS, Sr. to his son-in-law Benjamin HUTCHERSON and wife Delila.

SQUIRE (husband of NAN), 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

SQUIRE JR., 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE.

STEPHEN, 1793, bequeathed from James CROOK to son Bignal CROOK.

STEPHEN (4 years old) 1806, Will of James MATTHEWS to his son Tandy MATTHEWS

STEPHEN 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

STEPHEN (mentioned twice in will) 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

STEPHEN 1857, Will of Joel HILL to his daughter Martha FULTON

STEPHEN 1863, Will of John W. CHAMBERS to his wife Martha Jane CHAMBERS "already received by her in marriage."

STERLING 1804, Will of Anthony BITTING, to his daughter Martha and son-in-law Joshua BANNER

STOKES 1844, Will of JAMES DAVIS to his daughter Anna EASON.

SUE (known as BLACK SUE) 1863, Will of William C. MOORE to his daughter Eliza J. MARTIN, wife of Abraham MARTIN, Jr.

SUE (known as YELLOW SUE) 1863, Will of William C. MOORE to his daughter Eliza J. MARTIN, wife of Abraham MARTIN, Jr.

SUKEY and child THENY, 4 years old in 1790, sold from William ATWOOD to James DAVIS.

SUKEY, 1801, Will of Matthew MOORE bequeathed to his wife Lettitha MOORE

SUKEY (and her children HANNAH and MARY) 1857, Will of Joel HILL to his daughter Elizabeth BLACKBURN.

P> SUSAN 1844, Will of James WAUGH to his son Jesse A. WAUGH, "in trust for use of children of my deceased daughter Mary M. WAUGH."

SUSAN 1863, Will of Christina DALTON to her son Don F. DALTON.

SUSAN MORGAN 1838, Will of Jacob LANIUS mentions "SELA and her child SUSAN MORGAN."

SUTTON, 1796, Will of James HAMPTON, bequeathed to his son Thomas HAMPTON.

SYDNER 1823, Will of Thomas COOK to friend William BOLES.

TAB 1800, Will of Almand GUINN bequeathed to his son Thornton Preston GUINN.

TAPNEY 1818 Memorandum in which Charles BEASLEY wishes to dispose of his estate. To his wife Mary BEASLEY

TENA 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter NANCY BOSTICK, wife of Absalom BOSTICK.

THENY, 4 years old in 1790 and SUKEY sold from William ATWOOD to James DAVIS.

THENY 1844, Will of James DAVIS, SR. to his wife Margaret "at death of wife (slaves) to be sold and vivided among my now surviving children."

THOMAS 1834, Will of Robert HILL to his daughter Martha HAYNES.

THOMAS (and CHARLES) 1844, Will of James DAVIS, SR. to his son James DAVIS

THOMPSON (old blind man) 1858, Will of James LYON to his daughter Frances F.

TILDY 1820, Will of David Dalton, Sr. to his daughter Elizabeth CARR, wife of John Fendal CARR.

TIM 1802, Will of Gottlob KRAUSE, to his wife Catherine KRAUSE.

TINE (child of EASTER) 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

TOM 1802, Will of Robert SMITH to Thomas SMITH, son of Robert SMITH, Jr.

TOM 1824, Will of Michael ROMINGER to his wife Christina ROMINGER "can be sold at public or private sale."

TOM and PUTNEY, 11 months old and MILLY, age 27 in 1790, sold from Thomas MCCARRELL (Granville Co., SC) to William T. LEWIS (Surry Co., NC)

TOM 1793, bequeathed from James CROOK to son Jeremiah CROOK.

TOM 1800 Inventory Estate of William WEBB, deceased.

TOM (and CLOE) 1815, Will of Joseph WINSTON to son JOSEPH Winston "to care for TOM and CLOE".

TOM and his wife MARY and children 1835, Will of John KING to his wife Polly KING.

TOM (boy) 1848, Will of Robert WALKER "has already received (boy TOM).

TOM (boy) 1851, Will of Bethenia EASON to her daughter Susannah TUTTLE, wife of Peter TUTTLE.

TONY 1844, Will of James DAVIS, SR. to his wife Margaret "at death of wife (slaves) to be sold and vivided among my now surviving children."

UNCEE 1851, Will of Thomas CREWS (Forsyth Co., NC)

VENUS and her three children, AMY, JACOB and JAMES, sold from Alexander STEUART, Merchant of Newbern, to William DOBSON (of Stokes County, NC) 1794

VENUS (wife of JEFFERSON and their children) 1849, Will of Jeremiah GIBSON to his granddaughter Olivia G. STEDMAN.

VETEL (woman) 1841, Will of Casper STOLTZ to his wife Mary Magdalena.

VICTORIA 1844, Will of James WAUGH to his son Jesse A. WAUGH, "in trust for use of children of my deceased daughter Mary M. WAUGH."

VILATE 1833, Will of Thornton P. GUINN, to his wife Anne GUINN.

VILA 1824, Will of Gabriel WAGGONER to wife Mary WAGGONER

VILET (and all her children, not named) 1815, Will of Joseph WINSTON to son JOSEPH Winston.

VILETTA 1848, Will of Robert WALKER to his daughter Ann Elizabeth, wife of Hugh VANHOY.

VINA 1838, Will of Joseph BANNER to his daughter Sarah MCANALLY.

VINA (age 9) 1855, Will of Robert YOUNG to his son George Henry YOUNG.

VINCE (child of ABIGAIL) 1858, Will of Jacob CLARK of Patrick County, VA to his daughter Sarah E. HUBBARD, wife of Joshua HUBBARD.

VIOLET 1824, Will of Isaac DALTON to his wife Susannah DALTON.

VIRGIL (child of GRACE) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN.

WARREN 1851, Will of Bethenia EASON to her son-in-law Peter TUTTLE.

WHISKEY 1845, Will of William BOYER to be sold.

WILEY (son of VENUS and JEFFERSON) 1849, Will of Jeremiah GIBSON to his granddaughter Olivia G. STEDMAN.

WILL 1801, Will of Constantine LADD bequeathed to his wife Mary LADD.

WILL 1807, Will of Sarah DAVIS to her son John DAVIS.

WILL 1808, Will of William MARTIN to his wife Rachel MARTIN.

WILL (LITTLE WILL, child of MILLY) 1808, Will of William MARTIN to his daughter Polly MOORE.

WILL 1815, Will of Joseph WINSTON to son JOSEPH Winston.

WILLIAM 1807, Will of Robert Sharp HAMILTON to his wife Polly.

WILLIAM (boy) 1855, Will of Robert YOUNG to son Josiah YOUNG, already received.

WILLIAM 1863, Will of Christina DALTON to children of her daughter Christina Malissa COLE.

WILLIAMSON 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his son Monah BOSTICK

WILSON (son of FAN) 1820, Will of David Dalton, Sr. his grandchildren John Fendal CARR and Nancy CARR, children of THOMAS CARR.

WILSON 1833, Will of Thornton P. GUINN, to his wife Anne GUINN.

WINNY 1807, Will of Sarah DAVIS to her daughter Sally DAVIS.

WINNY 1821, Will of John MARTIN to his son Samuel MARTIN.

WINNY 1844, Will of James DAVIS, SR. to his wife Margaret "at death of wife (slaves) to be sold and vivided among my now surviving children."

WINSTON 1825, Will of Thomas FLYNT to his son Thomas.

WINSTON (boy) 1828, Will of Elizabeth BITTING to brother John BITTING.

YAM 1821, Will of John MARTIN to his son James MARTIN.

YANKEY (old Negro) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN.

YORK 1803, Will of Absalom BOSTICK, to his son Monah BOSTICK

ZACK (the Blacksmith) 1834, Will of James MARTIN to his wife Martha MARTIN.

ZELPHA 1808, Will of William MARTIN to his wife Rachel MARTIN.

ZENE (wife of ARMISTEAD ) (and her daughter ELIZA) 1848, Will of Sarah FRANCIS in Pensacola, Florida to her daughter Evoline Elizabeth FRANCIS. Codicil: August 1849, having sold ZENE and her daughter ELIZA and bought man DICK. Dick is willed to daughter EVALINE plus $200 in money.


Gettysburg Address

On November 19, 1863, President Abraham Lincoln delivered his most famous speech at the dedication of the National Cemetery at Gettysburg. His now-iconic Gettysburg Address eloquently transformed the Union cause into a struggle for liberty and equality—in only 272 words. He ended with the following:

𠇏rom these honored dead we take increased devotion to that cause for which they gave the last full measure of devotion—that we here highly resolve that these dead shall not have died in vain—that this nation, under God, shall have a new birth of freedom𠅊nd that government of the people, by the people, for the people, shall not perish from the earth.”


Voir la vidéo: Sonic VS Sans 1 Remake