Pourquoi cette traduction révisée d'Atra-Hasis n'a-t-elle pas gagné du terrain ?

Pourquoi cette traduction révisée d'Atra-Hasis n'a-t-elle pas gagné du terrain ?

Je suis un passionné sans aucune formation en assyriologie. J'espère que vous seriez prêt à répondre à une petite question pour moi.

Il y a quelques années, j'ai eu la joie de tomber sur le livre d'Irving Finkel sur la nouvelle tablette du déluge qu'il avait traduite. Alors que j'avais toujours été intéressé par l'écriture cunéiforme, il n'y a qu'un nombre limité d'heures dans la journée pour étudier quoi que ce soit, et j'ai fini par aller à la chimie à la place. J'ai lu sur l'épopée d'Atra-Hasis, en particulier (MAH 16064) Tablette III, i, 23-24 :

ma-ak-ku-ra ze-e-er-ma na-pi-is-ta bu-ul-li-it

La plupart des traductions de ceci sont une variante de la traduction originale de Wilfred et Lambert :

Abandonner la propriété, préserver la vie.

J'essayais de creuser un peu, car j'avais un certain nombre de questions à ce sujet, notamment si le début de la ligne 24 était interrompu (je l'ai vu par la suite se demander s'il ne devait pas être ma- plutôt que n / A-).

Essayer de faire une traduction (qui, encore une fois, n'est pas du tout mon domaine), cela semble être une propriété méprisée, préserver la vie sont la ligne 23, et en quelque sorte aussi la ligne 24. Ce qui est également déroutant.

Puis je suis tombé sur Alter Orient und Altes Testament (1976). Il y a un court chapitre de Harry A. Hoffner, Jr. de Chicago. Il postule qu'il y a confusion et que la ligne se lit

makkura szern

ne pas

ma-ak-ku-ra,

et que la traduction devrait en fait être

Construire une arche

plutôt que de mépriser la propriété.

Je pense qu'il soulève des points intéressants. Ce qui m'intéresse, c'est que je continue à voir la traduction originale. Cela signifie que soit la traduction n'a jamais été remarquée, soit elle a finalement été rejetée. Le livre apparaît encore et encore, donc je ne pense pas qu'il n'ait pas été remarqué. Cela signifie que cette interprétation a été rejetée.

C'est peut-être un retour en arrière, mais je suis curieux de savoir pourquoi ce désaccord de traduction n'a pas été adopté ?

Et, bien sûr, la question évidente étant donné le livre du Dr Finkel : ma-ak-ku-ra pourrait-il être construit un coracle plutôt qu'un bateau/arche générique ?