Comment un Canadien a inventé le basketball

Comment un Canadien a inventé le basketball

L'hiver n'était même pas officiellement arrivé, et déjà les garçons s'agitaient. Quelques jours après qu'un blizzard ait enseveli Springfield, Massachusetts, dans la neige, un cas très contagieux de fièvre de la cabine a ravagé l'école de formation de l'International Young Men's Christian Association (YMCA). Les étudiants indisciplinés se sont malmenés dans les couloirs et ne se sont pas calmés. Même un jeu de football modifié dans le gymnase n'a pas réussi à brûler leur excès d'énergie.

James Naismith, un étudiant diplômé de deuxième année qui avait récemment été nommé professeur d'éducation physique, a relevé le défi d'un enseignant de développer un jeu qui garderait les élèves actifs pendant les mois d'hiver. Le Canadien de 31 ans a puisé dans ses connaissances du rugby, de la crosse et d'un jeu d'enfance connu sous le nom de « canard sur un rocher », qui combinait le tag et le lancer, pour imaginer un nouveau sport.

Le 21 décembre 1891, Naismith a enlevé l'équipement sportif du plancher en bois du gymnase et a ramassé un ballon de football. Il a demandé à un concierge deux boîtes carrées, mais le mieux que le gardien puisse faire était une paire de paniers de pêches, que Naismith a montés sur le rail inférieur du balcon du gymnase, à environ 10 pieds du sol.

"J'ai appelé les garçons au gymnase, je les ai divisés en équipes de neuf et leur ai donné un petit ballon de football", se souvient Naismith dans une interview radio de 1939 diffusée sur WOR-AM à New York. «Je leur ai montré deux paniers de pêche que j'avais cloués à chaque extrémité du gymnase, et je leur ai dit que l'idée était de lancer le ballon dans le panier de pêche de l'équipe adverse. J'ai sifflé et le premier match de basket a commencé.

La seule règle que Naismith a donnée aux garçons était de mettre le ballon de football au fond du panier de pêches, d'où il a été récupéré par les étudiants sur le balcon. L'absence de directives, cependant, s'est rapidement avérée problématique. «Les garçons ont commencé à tacler, à donner des coups de pied et des coups de poing dans les corps à corps. Avant que je puisse les séparer, un garçon a été assommé, plusieurs d'entre eux avaient les yeux au beurre noir et un avait une épaule disloquée. C'était certainement un meurtre », a déclaré Naismith dans l'émission de 1939, qui serait le seul enregistrement existant de sa voix.

Le jeu a peut-être été rude, mais c'était amusant. "Après ce premier match, j'avais peur qu'ils s'entretuent, mais ils n'arrêtaient pas de me harceler pour les laisser jouer à nouveau, alors j'ai inventé de nouvelles règles", se souvient Naismith. Le professeur d'éducation physique s'est assis et a conçu 13 règles pour son invention et les a données à sa secrétaire pour qu'elle les tape sur deux pages, qu'il a affichées dans le gymnase.

La règle la plus importante était qu'il ne pouvait y avoir de course avec le ballon de football. Il ne pouvait être lancé ou frappé qu'à partir de l'endroit où il avait été attrapé. "Cela a cessé de s'attaquer et de frapper", a déclaré Naismith. «Nous avons essayé le jeu avec ces règles, et il n'y a eu aucune victime. Nous avons eu un bon sport propre.

Naismith avait envisagé d'instituer des lancers francs comme pénalités pour les équipes commettant des fautes, mais a constaté qu'« après un peu d'entraînement, un bon lanceur pouvait le convertir en but presque à chaque fois ». Au lieu de cela, les règles originales prévoyaient qu'un joueur commettant deux fautes consécutives avant de marquer un panier de s'asseoir jusqu'au prochain but. Trois fautes consécutives par une équipe ont donné lieu à un score pour les adversaires. Il ne devait y avoir «pas d'épaule, de maintien, de poussée, de trébuchement ou de frappe de quelque manière que ce soit» dans le jeu, qui se composait de deux mi-temps de 15 minutes.

Malgré les suggestions des étudiants qu'il appelle le jeu "Naismith Ball", le modeste inventeur a donné au sport un surnom en deux mots - " basket ball ". Dans un article paru dans l'édition du 15 janvier 1892 de The Triangle, qui a été distribué aux YMCA à travers le pays, Naismith a détaillé ses 13 règles pour un « nouveau jeu de balle » qui « fait appel au jugement physique et à la coordination des chaque muscle et donne un développement complet.

L'idée de Naismith s'est rapidement propagée dans d'autres YMCA et s'est propagée aux campus universitaires pour devenir le jeu à la croissance la plus rapide de l'histoire du sport. Le basket n'était pas seulement pour les garçons non plus. Depuis l'avènement du sport, les femmes vêtues de chemisiers et de bloomers ont joué le jeu que le Boston Globe a trouvé en 1893 comme un "substitut féminin très juste pour le football".

En 1898, Naismith a été embauché en tant que premier entraîneur de basket-ball masculin à l'Université du Kansas. (Ironiquement, il est le seul entraîneur masculin de l'histoire du programme à avoir un record de défaites.) Au cours de son mandat, il a vu ses 13 règles commencer à évoluer. Les fonds ont finalement été découpés dans les paniers de pêches pour en faire des cerceaux, et les lancers francs ont finalement gagné en popularité pour faire partie du jeu. Le dribble a été introduit en 1901. Alors que Naismith avait initialement écrit que la taille des équipes pouvait aller de 3 à 40 joueurs, selon la taille de l'espace au sol, les équipes de cinq joueurs sont devenues la norme.

Les 13 règles originales de Naismith, complétées par une modification de ligne écrite à la main, résident maintenant à l'Université du Kansas après que l'ancien élève David Booth, qui a grandi dans la vue du campus, les ait achetées aux enchères en 2010 pour 4,3 millions de dollars. Le prix atteint par les deux pages jaunies a même éclipsé celui d'une copie de la Proclamation d'émancipation signée par Abraham Lincoln et ayant appartenu à Robert Kennedy qui était mise aux enchères lors de la même vente aux enchères. Plus tôt cette année, une nouvelle exposition présentant les règles a été dévoilée dans un bâtiment de 32 000 pieds carrés adjacent à l'arène de basket-ball de l'université.

Les livres de règles du basket-ball ont pris un poids considérable depuis que Naismith a concocté les premières directives il y a 125 ans. Le livre de règles officiel de la National Basketball Association compte maintenant plus de 65 pages et dicte tout, de l'endroit où les entraîneurs peuvent se tenir sur la touche à la nécessité pour les joueurs de rentrer leurs chemises à quelque chose dont Naismith n'aurait jamais pu rêver - l'utilisation de la relecture instantanée pour aider les arbitres.

Les 13 règles originales de Naismith :

  • La balle peut être lancée dans n'importe quelle direction par une ou les deux mains.
  • La balle peut être frappée dans n'importe quelle direction avec une ou les deux mains (jamais avec le poing).
  • Un joueur ne peut pas courir avec le ballon. Le joueur doit le lancer de l'endroit où il l'attrape, compte tenu de l'homme qui attrape le ballon en courant, s'il essaie de s'arrêter.
  • Le ballon doit être tenu par les mains ; les bras ou le corps ne doivent pas être utilisés pour le tenir.
  • Il est interdit d'épauler, de tenir, de pousser, de trébucher ou de frapper de quelque manière que ce soit la personne d'un adversaire ; la première infraction à la règle par un joueur comptera comme une faute, la seconde le disqualifiera jusqu'à ce que le prochain but soit marqué, ou s'il y avait une intention évidente de blesser la personne, pour tout le match, aucun remplaçant n'est autorisé.
  • Une faute consiste à frapper le ballon avec le poing, violation des règles 3, 4 et telles que décrites dans la règle 5.
  • Si l'une ou l'autre des équipes commet trois fautes consécutives, cela comptera un but pour les adversaires (consécutif signifie sans que les adversaires commettent une faute entre-temps.)
  • Un but doit être marqué lorsque le ballon est lancé ou frappé du sol dans le panier et y reste, à condition que ceux qui défendent le but ne touchent pas ou ne dérangent pas le but. Si le ballon repose sur les bords et que l'adversaire déplace le panier, cela compte comme un but.
  • Lorsque le ballon sort des limites, il doit être lancé sur le terrain de jeu par la personne qui le touche en premier. En cas de litige, l'arbitre le lancera directement sur le terrain. Le lanceur a droit à cinq secondes; s'il le tient plus longtemps, il ira à l'adversaire. Si une équipe persiste à retarder le jeu, l'arbitre doit déclarer une faute contre cette équipe.
  • L'arbitre sera le juge des hommes et notera les fautes et avisera l'arbitre lorsque trois fautes consécutives auront été commises. Il aura le pouvoir de disqualifier les hommes selon la règle 5
  • L'arbitre sera le juge du ballon et décidera quand le ballon est en jeu, dans les limites, à quel côté il appartient, et il gardera le temps. Il décide quand un but a été marqué, et tient compte des buts, avec toutes les autres fonctions qui sont habituellement accomplies par l'arbitre.
  • Le temps sera de deux mi-temps de 15 minutes, avec 5 minutes de repos entre les deux.
  • L'équipe ayant marqué le plus de buts durant cette période sera déclarée vainqueur. En cas d'égalité, le jeu peut se poursuivre d'un commun accord jusqu'à ce qu'un autre but soit marqué.

James Naismith : l'inventeur canadien du basketball

Le Dr James Naismith était l'instructeur d'éducation physique né au Canada qui, inspiré par une mission d'enseignement et sa propre enfance, a inventé le basket-ball en 1891.

Naismith est né à Almonte, en Ontario, et a fait ses études à l'Université McGill et au Collège presbytérien de Montréal. Il était professeur d'éducation physique à l'Université McGill (1887 à 1890) et a déménagé à Springfield, Massachusetts en 1890 pour travailler au Y.M.C.A. International Training School, qui deviendra plus tard Springfield College. Sous la direction du spécialiste américain de l'éducation physique Luther Halsey Gulick, Naismith a eu 14 jours pour créer un jeu d'intérieur qui fournirait une "distraction athlétique" à une classe tapageuse pendant l'hiver brutal de la Nouvelle-Angleterre. Sa solution au problème est devenue l'un des sports les plus populaires au monde et une entreprise de plusieurs milliards de dollars.

Luttant pour développer un jeu qui fonctionnerait sur des planchers en bois dans un espace clos, Naismith a étudié des sports comme le football américain, le soccer et la crosse avec peu de succès. Puis il se souvint d'un jeu auquel il jouait quand il était enfant et qui s'appelait « Duck on the Rock » et qui demandait aux joueurs de faire tomber un « canard » d'un gros rocher en lui lançant des pierres. "Avec ce jeu en tête, j'ai pensé que si le but était horizontal au lieu de vertical, les joueurs seraient obligés de lancer le ballon en arc de cercle et la force, qui rendait la rugosité, n'aurait aucune valeur. Un but horizontal, alors , était ce que je cherchais, et je l'ai imaginé dans mon esprit", a-t-il déclaré.

Naismith a appelé le jeu Basketball – un clin d'œil au fait que deux paniers de pêche, suspendus à dix pieds dans les airs, fournissaient les buts. L'instructeur a ensuite rédigé 13 règles.

Les premières règles formelles ont été élaborées en 1892. Au départ, les joueurs faisaient dribbler un ballon de football de haut en bas sur un terrain de dimensions indéterminées. Des points ont été gagnés en faisant atterrir le ballon dans un panier de pêches. Des cerceaux de fer et un panier de style hamac ont été introduits en 1893. Une autre décennie s'est toutefois écoulée avant que l'innovation des filets ouverts ne mette fin à la pratique consistant à récupérer manuellement le ballon du panier à chaque fois qu'un but était marqué.

Le Dr Naismith, devenu médecin en 1898, a ensuite été embauché par l'Université du Kansas la même année. Il a ensuite créé l'un des programmes de basket-ball collégial les plus célèbres et a été directeur des sports et membre du corps professoral de l'université pendant près de 40 ans, avant de prendre sa retraite en 1937.

En 1959, James Naismith a été intronisé au Basketball Hall of Fame (appelé le Naismith Memorial Hall of Fame.)


Basket-ball une brève histoire

Le basket-ball a été inventé en 1891 par le Dr James Naismith, un Canadien d'origine écossaise du Springfield College Massachusetts. Le collège était l'École internationale de formation du YMCA et le jeu a été inventé pour offrir une activité intérieure aux dirigeants stagiaires du YMCA. Lors de la première partie du jeu, des paniers de pêches étaient cloués à chaque extrémité du gymnase en guise de « buts », d'où l'origine du nom « basketball ».

Le premier ensemble de règles a été publié et distribué par le mouvement YMCA en 1892, ce qui a permis au jeu de se répandre rapidement à travers le Canada et les États-Unis. 1892 a également vu le match joué en Angleterre pour la première fois au YMCA de Birkenhead après que le président du club ait joué le match lors d'un voyage d'affaires au Canada. En 1893, le jeu a été introduit au Physical Training College de Hampstead (aujourd'hui Dartford College of PE) par Madame Berman Osterberg. Les modifications apportées au jeu pour convenir aux filles ont conduit à la publication des premières règles du netball en 1901.

En 1898, une ligue professionnelle a été créée aux États-Unis et en 1911, le basket-ball s'était répandu dans tout le Royaume-Uni en tant que sport. En 1924, il a été introduit comme sport de démonstration aux Jeux Olympiques de Paris et la Grande-Bretagne a remporté le titre. En 1927, Abe Saperstein est devenu un Londonien des Harlem Globetrotters de renommée mondiale et en 1931, la FIBA, la Fédération internationale de basket-ball, a été créée avec un Gallois comme premier secrétaire.

L'Association de basket-ball d'Angleterre a été créée en 1936, 13 ans avant la formation de la NBA en Amérique, et en 1957, l'Association de basket-ball des écoles anglaises a été créée. Les années 1970 ont vu l'introduction de ligues nationales masculines et féminines au Royaume-Uni, et en 1999, 219 équipes étaient inscrites dans plus de 16 ligues nationales avec près de 100 en compétition à moins de 15 niveaux. En 1990, la FIBA ​​comptait 117 pays membres, faisant du basket-ball le deuxième plus grand de tous les organes directeurs du monde et aussi le sport à la croissance la plus rapide et à la plus grande participation au monde.

À ce jour, il y a 212 pays membres dans le monde, tandis qu'au Royaume-Uni seulement, plus de 500 000 personnes participent régulièrement au basket-ball récréatif et il est devenu de plus en plus courant de trouver le sport dans le programme scolaire à tous les niveaux. Il est également largement utilisé comme activité communautaire, car toute personne de tout âge ou sexe peut y participer. Le basket-ball est maintenant inclus dans les Jeux du Commonwealth et le sport en général a reçu une large couverture lorsque l'équipe en fauteuil roulant de Grande-Bretagne a remporté de très bons résultats aux Jeux paralympiques récemment, prouvant qu'il s'agit d'un sport accessible et jouable par tous.

Souhaitez-vous recevoir régulièrement des nouvelles, des conseils, des idées et des codes promotionnels de Gardenlines ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter et rejoignez le Gardenlines Club


La ligue de basket-ball a été fondée en 1946 sous le nom de Basketball Association of America.

Il a adopté le nom de National Basketball Association ou NBA après s'être intégré à l'adversaire National Basketball League en 1949.

En termes de popularité, de niveau de compétition et de compétences, la NBA est connue comme la ligue professionnelle de basket-ball la plus importante et la plus remarquable au monde.


Histoire du basket-ball

Un médecin canadien, William Naismith, a inventé le basket-ball en janvier 1892 pour offrir un sport d'hiver en salle au YMCA de Springfield, dans le Massachusetts. Il a écrit des règles de base et a cloué deux paniers de pêches à chaque extrémité d'une grande pièce. Sur ses 13 règles d'origine, neuf ont été conservées mais quelque peu modifiées. Étant donné que le basketball utilisait si peu de joueurs, les membres du YMCA étaient mécontents que davantage d'hommes ne puissent pas utiliser le gymnase ensemble. Les équipes ont commencé à penser à louer leurs propres salles. Cela a conduit aux équipes professionnelles.

Le premier match utilisait neuf joueurs par équipe et un ballon de soccer. Le nombre a été changé à 5 en 1897 et est resté au même nombre depuis. Le nom de basket-ball a été suggéré lors de ce premier match. Le premier match professionnel a eu lieu entre le YMCA de Trenton et le YMCA de Brooklyn. Il a eu lieu à Trenton, New Jersey en novembre 1896. Les joueurs étaient payés et l'admission était facturée.

La National Basketball League a été organisée en 1898 avec six équipes de Philadelphie et du New Jersey. D'autres ligues ont rapidement commencé, mais la plupart n'ont pas duré très longtemps. En 1901, les collèges ont commencé à former des équipes de basket-ball. Il y a eu beaucoup de blessés dans les matchs. Le président Theodore Roosevelt a exhorté les collèges à mettre en place un organe directeur qui établirait des règles et des règlements. Ils l'ont fait à l'été 1910.

Au début, toutes les équipes professionnelles n'étaient pas dans des ligues. Certains ont voyagé à travers le pays pour jouer avec diverses autres équipes. Ces équipes indépendantes s'appelaient barnstormers. Après la Première Guerre mondiale, les frères Furey ont apporté des innovations au basket-ball. Ils ont introduit la défense de zone dans le jeu. Ils ont également mis en place l'idée d'un joueur ayant un contrat avec une équipe et ne se déplaçant pas d'équipe en équipe.

En 1913, il y avait au moins quatre ensembles de règles, y compris celles établies par les collèges, le YMCA et les équipes professionnelles. En 1915, le YMCA, l'Amateur Athletic Union et les collèges ont décidé ensemble d'établir leurs propres règles. Le Comité des règles a été rebaptisé Comité national de basket-ball des États-Unis et du Canada. Ce comité était le seul organisme d'élaboration de règles jusqu'en 1979. Cette année-là, les collèges et les lycées se sont séparés pour rédiger leurs propres règles.

Le basket-ball n'était pas un sport très populaire en Amérique jusqu'en 1925 avec la création de la Ligue américaine de basket-ball. Les équipes étaient majoritairement sponsorisées par de grandes entreprises. Ils ont dû se séparer pendant deux saisons pendant la Grande Dépression. Cependant, la saison 1935-1936 a été bien meilleure pour la ligue car l'économie s'améliorait.

Dans les premières années, le score était faible et les matchs se déroulaient lentement. Cependant, la NBC a institué de nouvelles règles de jeu au cours des années 1930. Le saut au centre suivant chaque but a été éliminé. Une ligne a été tracée au milieu du terrain et l'équipe offensive n'avait que 10 secondes pour faire passer le ballon au-delà ou perdre le ballon.

Le coaching a également apporté des changements. L'entraîneur de l'Université de Stanford, Luisetti, a effectué le tir à une main dans les années 1930. Dans les années 1950, le jump shot est arrivé. 'Pause rapide' était un autre outil offensif inventé par l'entraîneur de l'Université de Rhode Island. L'équipe offensive a poussé fort et vite sur le terrain.

Après la Seconde Guerre mondiale, le basket-ball a commencé à se développer, notamment avec l'avènement des jeux télévisés. Certains joueurs superstars ont considérablement amélioré le visionnage et la fréquentation du basket-ball. Il s'est développé dans quatre directions différentes : les équipes de lycée et de collège, le basket-ball professionnel, le basket-ball féminin et le basket-ball international. Les NBA, National Basketball Association, a été fondée en 1949 pour les équipes professionnelles de basket-ball.


Histoire du basket-ball : qui, quand, où et comment a-t-il été inventé ?

Basket-ball… jeu de cerceaux… jeu de terrain… nous le connaissons tous aujourd'hui comme un jeu qui est joué par deux équipes opposées, chacune composée de 5 joueurs.

Et les joueurs marquent des points en lançant la balle à travers des cerceaux horizontaux à une hauteur élevée.

Il ne fait aucun doute que ce jeu est devenu l'un des sports les plus populaires aux États-Unis et dans le reste du monde (avec plus de 300 millions de joueurs).

Mais vous êtes-vous déjà demandé comment tout a commencé ?

Si oui, nous avons tous les faits avec nous. Dans l'article suivant, nous discuterons de l'histoire complète du basket-ball, y compris qui a inventé le basket-ball, quand, où, comment et bien d'autres détails.

Qui a inventé le basket-ball ?

James Naismith est crédité d'avoir inventé le jeu de cerceaux.

Après avoir obtenu un diplôme en théologie du Presbyterian College de Montréal à 31 ans, Naismith a suivi son amour pour l'athlétisme et s'est inscrit en éducation physique au Springfield College (connu à l'époque sous le nom de YMCA Training School).

À cette époque, l'éducation physique était une discipline relativement nouvelle et impopulaire. Il a été enseigné par Luther Halsey Gulick, qui est aujourd'hui considéré comme le père des loisirs et de l'éducation physique aux États-Unis.

Vers l'hiver 1891, le temps est devenu froid et sa classe n'a pas pu participer à des sports de plein air tels que la crosse et le football.

Pour les aider à brûler l'énergie qu'ils ont accumulée pour rester inactifs, tous les cours de gymnastique qui leur sont proposés étaient la gymnastique suédoise, la marche, le travail aux appareils, etc. - que les étudiants ont rapidement trouvé ennuyeux par rapport à la crosse et au football.

Une réunion du corps professoral a été organisée pour trouver une solution à l'agitation exprimée par les étudiants. Et à la fin, Gulick a chargé Naismith de proposer un nouveau sport en une semaine.

C'est alors que Naismith, l'instructeur de la classe, est revenu sur la session d'été de 1891, lorsque Gulick les a mis au défi de proposer un jeu intéressant, facile à apprendre et à jouer en hiver et en utilisant la lumière artificielle.

Naismith a ensuite mis sa créativité au travail et a proposé ce que nous connaissons tous aujourd'hui comme le jeu de basket-ball.

Il a approché le concierge de l'école et lui a demandé de trouver des boîtes carrées de 18 pouces qu'il utiliserait comme buts. Le concierge n'a pu trouver que 2 paniers de pêches, chacun d'eux cloué à la traverse inférieure du balcon du gymnase (à une hauteur de 10 pieds).

Un homme était alors posté à chaque but pour sortir le ballon du panier et le remettre en jeu. Cependant, les fonds des paniers de pêche ont été coupés quelques années plus tard pour permettre au ballon de se détacher après un score.

Il a ensuite dessiné les 13 premières règles du basket-ball qui expliquaient comment déplacer le ballon et ce qui serait compté comme une faute. La première équipe a été formée et un arbitre a été nommé. Il a lancé le ballon au milieu du terrain de jeu et le premier match de basket a été raté !

Voici le SEUL enregistrement audio de l'inventeur du basket-ball, James Naismith, racontant comment tout a commencé.

Quand le basket-ball a-t-il été inventé ?

Après la naissance du nouveau jeu, à l'hiver 1891, il devient un succès instantané ! Le mot d'un nouveau jeu s'est répandu si vite que quelques semaines après le premier jeu, tous les autres YMCA ont déjà commencé à y jouer.

Les 13 règles de leur jeu ont été imprimées dans College Magazine et envoyées par courrier à tous les autres YMCA du pays.

Le fait que le collège ait un corps étudiant bien représenté à l'échelle internationale, il était facile de présenter le nouveau jeu aux autres pays également.

Les collèges et lycées ont également adopté le nouveau jeu. Et en 1905, le basket-ball est devenu officiellement reconnu comme le meilleur sport d'hiver.

Où le basket-ball a-t-il été inventé ?

Le lieu exact d'origine du basket-ball a suscité une certaine confusion. Cela est particulièrement dû à l'échec à établir une relation entre le Springfield College et le YMCA, les deux étant directement liés à l'invention du basket-ball.

Une partie de la confusion vient du fait que l'institution n'a jamais été connue sous le nom de Springfield College jusqu'en 1954. Elle était à l'origine connue sous le nom de « School for Christian Workers ». Tout au long de cela, il a changé trois fois et les noms incluent : l'École de formation YMCA, l'École de formation internationale YMCA et le Collège international YMCA.

Springfield College, depuis sa fondation en 1885, est toujours resté une institution privée et indépendante. Bien que le collège entretienne depuis longtemps des collaborations bénéfiques avec le YMCA, il n'a jamais eu de liens formels avec le mouvement.

Un petit panneau trouvé au coin du bâtiment où Naismith a inventé le basket-ball, cependant, a aggravé toute cette confusion. Ce bâtiment est situé au coin des rues Sherman et State à Springfield, Massachusetts. Le panneau porte les mots «Armory Hill Young Men’s Christian Association» et est également visible sur les anciennes photos du bâtiment.

Les historiens pensent qu'Armory Hill YMCA possédait ce bâtiment et que James Naismith était un employé du YMCA.

Les choses ont cependant pris une tournure différente en 2010 lorsque certains documents historiques du Springfield College et du YMCA ont été découverts. Ils ont indiqué que le gymnase dans lequel le premier match de basket-ball a été joué n'était pas dans l'institution YMCA mais dans un bâtiment qui appartenait à l'école des travailleurs chrétiens, qui est l'actuel Springfield College. L'Armory Hill YMCA aurait pu louer de l'espace dans le bâtiment pour ses activités, et probablement mettre en place le petit panneau pour attirer les clients.

Jusqu'à ce que le contraire soit redécouvert, le fait demeure que l'origine du basket-ball est Springfield College.

Comment le premier jeu a été joué

Le tout premier match de basket-ball a eu lieu le 21 décembre 1981 à Springfield, Massachusetts.

Le gymnase dans lequel ils jouaient était assez petit (à 50 x 35 pieds par rapport au terrain moderne qui mesure 94 x 35 pieds. Naismith, l'inventeur du basket-ball, a épinglé les 13 règles du basket-ball sur le babillard du gymnase et a cloué deux pêches paniers aux deux extrémités du gymnase.

Il a ensuite divisé sa classe de 18 élèves en deux moitiés, ce qui en fait deux équipes. En d'autres termes, chaque équipe compte 9 joueurs, répartis en 3 attaquants, 3 centres et 3 gardiens. Il leur a ensuite présenté les règles du basket-ball.

Les joueurs de l'équipe A étaient : William R. Chase, Edwin P. Ruggles, Lyman Archibald, William H. Davis, Finlay G. MacDonald, Frank Mahan, T. Duncan Patton, Eugene S. Libby et John J. Thompson.

Les joueurs de l'équipe B étaient : Henry Gelan, George Day, Franklin Barnes, Benjamin S. French, Genzabaro Ishikawa, Raymond Kaighn, Ernest Hildner, Wilbert Carey et George Weller.

Un arbitre a également été nommé et a fait comprendre toutes les règles du basket-ball et ce qui serait compté comme une faute, un score, etc.

Lorsque tout a été réglé, deux centres de chaque côté se sont rencontrés au centre, où Naismith a lancé le ballon et le jeu a commencé.

Le match s'est terminé sur des scores de 1-0, où l'équipe A a été le vainqueur. Le seul but qui les a rendus vainqueurs a été marqué par William R. Chase à une distance de 25 pieds du panier de pêche.

Avant de terminer cet article, jetons un coup d'œil aux « 13 règles du basket-ball » que Naismith a proposées :

C'est tout ce que vous devez savoir sur la façon dont le basket-ball a été inventé. Juste un petit récapitulatif, James Naismith est celui qui a inventé le basket-ball. Il a été chargé par Gulick, le père de l'éducation physique, de proposer un jeu qui pourrait être joué en hiver.

Le premier match a eu lieu le 21 décembre 1981 à Springfield, Massachusetts. Il impliquait deux équipes, chacune ayant un total de 9 joueurs.

La première « cour » était plus petite que la moderne et les cerceaux utilisés étaient des paniers de pêches.

Le premier match s'est terminé sur 1-0, William R. Chase étant le premier à marquer un but dans l'histoire du basket-ball.


Histoire- 14 mai 1874 Comment le Canada a créé le football américain

Bien que les sites Web américains le mentionnent rarement, voire jamais, et que les commentateurs sportifs américains ne le sachent probablement pas non plus, les origines d'un autre de leurs plus grands sports professionnels venaient du Canada.

Alors que le Canadien James Naismith a inventé le basket-ball, le « football » de style américain est également venu du Canada, après que les Américains aient joué à un jeu développé au Canada.

L'histoire du sport américain cite souvent un match de 1869 entre l'Université Rutgers et Princeton comme à l'origine de leur jeu de "football", mais c'était un style de jeu assez différent qui ressemblait peu à ce que nous appelons le football aujourd'hui, y compris par exemple, avoir 25 joueurs par équipe. Son seul véritable titre de gloire est le début des sports intercollégiaux. Dans la dernière partie des années 1800, les universités américaines et canadiennes jouaient un rugby semblable au football importé d'Angleterre. Cependant, le sport avait quelque peu évolué dans le nouveau monde et avait également évolué assez différemment dans les deux pays.

Ce qui est maintenant connu comme l'un des plus grands sports professionnels américains, est donc le résultat de l'exposition des Américains à la version canadienne du sport.

En 1874, l'équipe américaine de l'Université Harvard cherche à jouer contre une autre équipe universitaire et invite l'Université McGill à Montréal à jouer contre elle. Cependant, à cette époque, les versions américaine et canadienne du rugby-football étaient sensiblement différentes.

Il s'agirait d'une photo de l'un des deux matchs entre Harvard et McGill, qui est devenu le début du style de football américain. © Photo Notman- Archives McGill

Ainsi, la décision a été prise de faire jouer les équipes à deux jeux, un selon les règles américaines de Harvard et un jeu selon les règles canadiennes.

Les 13 et 14 mai 1874, deux matchs ont été joués aux États-Unis. Le premier se jouait selon les règles de Harvard, qui s'apparentait davantage au football et à l'aide d'un ballon rond, le second se jouait selon les règles de McGill, avec un ballon oblong.

Le jeu de Harvard était une variante du football connue sous le nom de "Boston Game". Cela permettait à un joueur de ramasser le ballon et de courir avec s'il était poursuivi, mais si le poursuivant s'arrêtait, il criait au porteur du ballon qui devait alors lancer ou botter le ballon.

Il s'est avéré que les Américains ont remporté le premier match 3-0, tandis que le deuxième match avec les règles canadiennes était une égalité sans but.

Cependant, c'est beaucoup plus important pour le jeu de style américain d'aujourd'hui et les extravagances comme le Super Bowl et tous les autres. l'équipe de Harvard a préféré les règles canadiennes.

Ceux-ci ne comprenaient que l'alignement de 11 joueurs lors d'un match, alors que les Américains jouaient généralement avec 15 membres (ou plus) sur le terrain. Aujourd'hui encore, le football américain ne met sur le terrain que 11 membres par équipe.

L'équipe de Harvard a apprécié les innovations canadiennes dans le jeu telles que courir avec le ballon, les downs, les passes vers l'avant, les poteaux de but pour un essai ou un touché et les tacles. Ils ont adopté les règles canadiennes et les ont ensuite introduits dans un match avec Yale l'année suivante.

Des sources américaines ont tendance à citer ce match entièrement américain comme le début du football américain, ignorant le fait que le Canada était la source du match de Harvard.

Le premier match McGill-Harvard. a également marqué la première fois que l'admission a été facturée à un événement sportif universitaire, avec des frais de 50 cents pour les spectateurs, qui seraient apparemment utilisés après le match pour «divertir» l'équipe canadienne en visite. Le football universitaire américain génère désormais plus d'un milliard de dollars de revenus chaque année.

En 1876, un règlement officiel a été créé par les collèges américains, car le nouveau sport empruntait une voie très différente de celle du soccer et du rugger (rugby), mais qui avait été très influencée par les innovations canadiennes.


Comment un Canadien a inventé le basketball - HISTOIRE

Aujourd'hui, j'ai découvert l'origine du basket-ball sportif.

Étonnamment, contrairement à la plupart des sports dont les origines sont quelque peu obscures, étant souvent la combinaison d'autres sports et se développant progressivement au fil du temps, le basket-ball a une origine très précise et parfaitement connue (l'inventeur lui-même en a écrit un compte rendu, publié après sa mort voir le & #8220Sources et autres lectures” ci-dessous). Même la date du tout premier jeu est connue, le 21 décembre 1891.

Tout a commencé par le Dr James Naismith, le fils de deux immigrants écossais au Canada. En 1891, le Dr Naismith enseignait l'éducation physique à Springfield, MA, à la YMCA International Training School (aujourd'hui Springfield College). Pendant son séjour là-bas, le directeur de l'éducation physique, le Dr Luther Gulick, lui a demandé de proposer un nouveau jeu que les élèves pourraient jouer à l'intérieur pendant l'hiver, ce qui aiderait à garder les coureurs d'athlétisme en forme et serait relativement sûr à jouer ( en particulier qu'il y aurait une petite quantité de contact physique afin que les joueurs ne se blessent pas dans ce match).

Le Dr Naismith a eu deux semaines pour créer un tel jeu. Ce qu'il a proposé a été inspiré par un jeu auquel il avait joué lorsqu'il était enfant, « Duck on a Rock », qui est un jeu qui est joué depuis l'époque médiévale. Dans “Duck on a Rock”, une grosse pierre (“duck”) serait placée au sommet d'une roche ou d'une souche d'arbre encore plus grande ou similaire. Un joueur malchanceux a ensuite été chargé de garder le rocher. Tous les autres joueurs auraient alors chacun une pierre à lancer sur le “canard”, afin de la faire tomber de la souche d'arbre ou de la roche sur laquelle elle avait été placée. Si le “canard” a été renversé avant que les lanceurs aient tous lancé leurs pierres, le défenseur cessera de défendre et ramassera le “canard” et passera à l'offensive. Malheureusement, il ne peut pas renvoyer le canard aux personnes qui ne faisaient que jeter des pierres dans sa direction générale. Au lieu de cela, une fois le canard renversé, tous les joueurs qui lancent des pierres doivent aller récupérer l'une des pierres lancées, puis revenir en toute sécurité jusqu'à la ligne de lancer. After the defender picks up the fallen “duck” and places it back on the rock or tree stump, he/she is then allowed to run around and tag any of the players who have not yet made it back to the throwing line. If a player is tagged, they become the new guard.

Rather than using a rock, Dr. Naismith’s decided his game would be played with an association football, also known as a soccer ball (click here to read about the origin of the name “soccer”, which, by the way this name preceded the first known instance of the sport first being called by the singular term “football”). The goal of Dr. Naismith’s game would be to throw a soccer ball into a peach basket, which would be nailed up high on the wall. He chose the soccer ball as he deemed it to be fairly safe to be thrown around and not likely to cause injury. He decided to put the basket high on the wall because he observed most injuries seemed to happen in sports around the goal zone with both defenders and the offensive side becoming very aggressive in these regions. So he felt by putting it up high, it would prevent some of the potential for injury between offenses and defenses.

Interestingly, the original peach baskets did not have their bottoms knocked out, so whenever someone would get the soccer ball in the basket, the game would be temporarily paused while someone climbed a ladder to retrieve the ball. This obviously soon became annoying, so a hole was put in the bottom of the basket. Bizarrely, when they put this hole in the basket, they did not initially think to knock out the entire bottom and instead still had to use a long wooden dowel to poke the soccer ball out of the basket, which was at least less annoying than needing to climb a ladder.

Another major difference from modern day basketball is that there was no dribbling allowed, only passing and the person with the ball had to stay in place, excepting if they were running when they caught the ball, then they were allowed some leeway in which to continue moving while they slowed themselves quickly to a stop. This rule against running with the ball was because Dr. Naismith observed that in most sports, many injuries tended to happen when the player with the ball ran around, particularly with the other team more or less attacking that player. This way, the focus would be more on the ball, rather than the player.

As mentioned, the game was first played on December 21, 1891. This inaugural game was played with nine players on each team and after 30 minutes total of play (two fifteen minute halves) the final score was 1-0, fitting for a game played with a soccer ball. The lone point was scored by William R. Chase, from around 25 feet away from the basket. The thirteen rules used in this original version of basketball were as follows:

  1. The ball may be thrown in any direction with one or both hands.
  2. The ball may be batted in any direction with one or both hands, but never with the fist.
  3. A player cannot run with the ball. The player must throw it from the spot on which he catches it, allowance to be made for a man running at good speed.
  4. The ball must be held in or between the hands. The arms or body must not be used for holding it.
  5. No shouldering, holding, pushing, striking or tripping in any way of an opponent. The first infringement of this rule by any person shall count as a foul the second shall disqualify him until the next goal is made or, if there was evident intent to injure the person, for the whole of the game. No substitution shall be allowed.
  6. A foul is striking at the ball with the fist, violations of Rules 3 and 4 and such as described in Rule 5.
  7. If either side make three consecutive fouls it shall count as a goal for the opponents (consecutive means without the opponents in the meantime making a foul).
  8. Goal shall be made when the ball is thrown or batted from the ground into the basket and stays there, providing those defending the goal do not touch or disturb the goal. If the ball rests on the edge and the opponents move the basket, it shall count as a goal.
  9. When the ball goes out of bounds, it shall be thrown into the field and played by the first person touching it. In case of dispute the umpire shall throw it straight into the field. The thrower-in is allowed five seconds. If he holds it longer, it shall go to the opponent. If any side persists in delaying the game, the umpire shall call a foul on them.
  10. The umpire shall be judge of the men and shall note the fouls and notify the referee when three consecutive fouls have been made. He shall have the power to disqualify men according to Rule 5.
  11. The referee shall be the judge of the ball and decide when it is in play in bounds, to which side it belongs, and shall keep the time. He shall decide when a goal has been made and keep account of the goals with any other duties that are usually performed by a referee.
  12. The time shall be two 15-minute halves with five minutes’ rest between.
  13. The side making the most goals in that time shall be declared the winners.

This first game was described thus:

When Mr. Stubbins brought up the peach baskets to the gym I secured them on the inside of the railing of the gallery. This was about 10 feet from the floor, one at each end of the gymnasium. I then put the 13 rules on the bulletin board just behind the instructor’s platform, secured a soccer ball and awaited the arrival of the class… The class did not show much enthusiasm but followed my lead… I then explained what they had to do to make goals, tossed the ball up between the two center men & tried to keep them somewhat near the rules. Most of the fouls were called for running with the ball, though tackling the man with the ball was not uncommon… It was the start of the first basketball game and the finish of trouble with that class.

Despite the somewhat underwhelming first game results, which was just one point away from ending in a meaningless tie, the game soon became extremely popular at the YMCA in Springfield and within a year was spreading to other YMCA’s. Within three years, basketball started being accepted as not just a fun game to play indoors, but a legitimate sport in its own right. The rules, of course, began being tweaked nearly from the beginning and the old peach basket was thrown out in favor of iron rims with netting as early as 1893 (though, interestingly, the first netted hoops had a closed bottom, so a long wooden dowel still had to be used to retrieve the ball for around a decade after the net was introduced until someone finally got the bright idea of just using an open ended net, so that the ball would just fall through, no stick required). In addition to that, specialized balls began being made, instead of just using a soccer ball. Fast-forward to today and basketball is considered one of the world’s most popular sports, being played by an estimated 300 million people.

No discussion of the origin of basketball would be complete without addressing the common alternate “conspiracy theory” origin. This theory popped up in the 1950s, claiming that a director of a YMCA in Herkimer, New York, Lambert G. Will, actually invented the game almost a year before Dr. Naismith claimed the first basketball game took place. The primary piece of evidence to support this claim is a photograph of what is apparently a basketball team in Herkimer dated in 1892. Obviously this is after the game illustrated above, but what makes this picture intriguing is that the ball in the picture has 91-92 written on it, implying the team had been formed in 1891, which doesn’t necessarily mean this was before Dr. Naismith’s first game, but possibly. There are a few problems with this, though. First, that Lambert G. Will himself never claimed to have invented the game and further, his grandson, Rick Will claims that his grandfather always implied that Dr. Naismith had invented the game, not himself. Thus even without the mountain of evidence that backs up Dr. Naismith’s claim, while the 󈭋” on the ball seems curious, if Will himself claimed Dr. Naismith invented it, then one would tend to believe Dr. Naismith’s story of the origin of basketball and the first game.

Now, to be clear, while Will’s descendants don’t claim that Lambert G. Will invented the game, they do claim that he gave Dr. Naismith several suggestions on improving the game as Dr. Naismith had contact him about the new game, asking for suggestions. However, as another of his grandson’s, Lawrence Will, stated, “He came up with some ideas, but I suspect he wasn’t the only one.” What his exact suggestions might have been are unclear, some, like Lawrence Will, indicate that he only made a few suggestions, some of which were adopted, perhaps because of Lawrence Will’s suggestion or perhaps because of another who made the same suggestion (a lot of people in the early days of the sport helped tweak the game). Others go so far as to basically state that Lawrence Will came up with almost every key feature of the game including: passing by hand (these individuals claim Dr. Naismith’s game only included passing by foot with, oddly, a medicine ball, not a soccer ball being used, which obviously makes no sense in the “don’t get people injured” rule for developing the game) introducing a bounceable ball and dribbling the metal rim the net (knitted by his wife no less),standardizing the basketball court and giving the idea for an open bottom on the net so the ball could fall through. Obviously this seems highly unlikely as it flies in the face of a lot of direct evidence in the Dr. Naismith camp and Will’s descendants on the whole make no such significant claims based on what they know of Lawrence Will’s part in the development of basketball. In the end, it is likely that Will had a part through correspondents with Dr. Naismith in the development of the early game after it was introduced, but it seems pretty clear that he did not invent it, as some basketball conspiracy theorists claim.


Who invented the sport of basketball?

Most of the sports today are either a combination of other sports or they have an untraceable origin. But same is not the case with the game of Basketball.

One of the most popular games around the world and being played by an estimated 300 million people around the globe, basketball has a well-defined origin, an inventor and a story behind the origin.

The game was invented by one Dr. James Naismith, teacher of Physical Education at the YMCA – Springfield, Massachusetts, USA.

Origins and Rules of the game

While at YMCA, Dr. Naismith was given a project by the Head of the Physical Education Department, Dr. L. Gulick, to come up with a new game which could be played indoors during the winter season so that the pupils could stay active and the track and field runners would stay fit.

At the end of two weeks, Dr. Naismith brought two peach baskets to the gymnasium (The baskets did not have their bottoms knocked out) and secured them high on the railings on the two ends of the gymnasium.

He thought keeping the baskets at a higher position will reduce the potential risks of injury to the players as the most aggressive game is always near the goal area. The first Basketball game was then played with a soccer ball which was again introduced with the mindset that it is light enough to cause any significant injuries.

A set of 13 rules were laid down for the game by Dr. James. Here are the rules, as cited on the Kansas Heritage website.

1. The ball may be thrown in any direction with one or both hands.

2. The ball may be batted in any direction with one or both hands, but never with the fist.

3. A player cannot run with the ball. The player must throw it from the spot on which he catches it, allowance to be made for a man running at good speed.

4. The ball must be held in or between the hands. The arms or body must not be used for holding it.

5. No shouldering, holding, pushing, striking or tripping in any way of an opponent. The first infringement of this rule by any person shall count as a foul the second shall disqualify him until the next goal is made or, if there was evident intent to injure the person, for the whole of the game. No substitution shall be allowed.

6. Fouls are striking at the ball with the fist, violations of Rules 3 and 4 and such as described in Rule 5.

7. If either side makes three consecutive fouls it shall count as a goal for the opponents (consecutive means without the opponents in the meantime making a foul).

8. Goal shall be made when the ball is thrown or batted from the ground into the basket and stays there, providing those defending the goal do not touch or disturb the goal. If the ball rests on the edge and the opponents move the basket, it shall count as a goal.

9. When the ball goes out of bounds, it shall be thrown into the field and played by the first person touching it. In case of dispute the umpire shall throw it straight into the field. The thrower-in is allowed five seconds. If he holds it longer, it shall go to the opponent. If any side persists in delaying the game, the umpire shall call a foul on them.

10. The umpire shall be judge of the men and shall note the fouls and notify the referee when three consecutive fouls have been made. He shall have the power to disqualify men according to Rule 5.

11. The referee shall be the judge of the ball and decide when it is in play in bounds, to which side it belongs, and shall keep the time. He shall decide when a goal has been made and keep account of the goals with any other duties that are usually performed by a referee.

12. The time shall be two 15-minute halves with five minutes’ rest between.

13. The side making the most goals in that time shall be declared the winners.

This first game of basketball was played on December 21, 1891. It was played with 9 players on each team and the final score was 1-0, with the sole basket of the game being scored by William R. Chase from 25 feet away from the basket.

Dr. Naismith claims that the game was inspired from the game of “Duck on a Rock”, a very old game in which a duck (a stone) kept on a huge rock or tree stump had to be knocked off by some players from a distance by throwing rocks and a defender had to keep the duck safe from getting knocked off.

The game soon spread and became popular in other YMCAs around the world and then spread all over the world. And we know the popularity and the crazy fans the game has earned today.

The most interesting part of the early basketball years was that the peach baskets did not have an open bottom so whenever someone would score a basket, the game would be temporarily stopped so that someone would retrieve the ball back using a ladder. Later on however, a small hole was cut out in the bottom so that the ball could be retrieved by poking it with a stick from beneath.

The rules began to be tweaked from the beginning of the game and the iron rims with netting were introduced as early as 1893. But even then, the bottoms were not open and someone had to climb to retrieve the ball or poke it out.

After a decade, someone came up with the bright idea of introducing open ended nets so that the ball may just fall through.

The Controversy

There is a conspiracy theory revolved around the question on who really invented the game. The question popped up in the 1950s claiming that the Director at YMCA New York, Lambert G. Will was the original inventor of the game.

The claim is supported with a picture of a basketball dated 1892, which is later than the first game being played but the ball in the picture has 91-92 written on it which states that the team was formed in 1891. However, Lambert G. Will has never claimed to be the founder of the game, though his grandson claims that he suggested most of the major rules of the game to Dr. Naismith while he was creating the game and asked for suggestions.

Conclusion

Basketball was thus invented in America, by a Canadian of British origin in 1891. Dr. Naismith later became the first basketball coach at the University of Kansas where he retired as the only coach in the history of the university with a losing record (55-60).


A Fascinating Look at the History and Evolution of Basketball

With a fan-base of 400+ million, basketball is one of the top ten most popular sports in the world. Here's something on its history.

With a fan-base of 400+ million, basketball is one of the top ten most popular sports in the world. Here’s something on its history.

Basketball was invented in 1891 by Dr. James Naismith. He was a Canadian physical education student, and an instructor with the YMCA Training School (which is known as Springfield College today) in Springfield, Massachusetts, USA.

He wanted his students to play a game which helped them remain fit. The New England winters were very cold and quite long. Therefore the game had to be an indoor sport. So, he began to search for different games, but rejected several options due to the fact that they were either too rough or not well suited for indoor play.

Finally, he began to write down some basic rules and nailed two peach baskets onto an elevated track. The peach baskets had their bottoms, so every time the ball went into them, it had to be removed manually. Soon, a hole was drilled into the bottom of the basket to enable the ball to be pushed out using a stick. However, this variation soon developed into the basketball baskets that we see today. Also, at that time, the ball used for the game was a soccer ball. This game began to be called ‘BasketBall’.

The Spread of the Game

From the YMCA gym to a game played at the Olympics, basketball has certainly come a long way. The game’s popularity grew and it spread from the United States to Canada. Eventually, even a women’s team was formed in 1892, at Smith College.

Although the game spread to wherever the YMCA was located, several sports clubs, colleges, and even professional clubs began to play the game. In the late 1950s, Tony Hinkle introduced the orange ball, which is used today. With the introduction of this ball, players were able to introduce a variety of moves such as dribbling, into the game.

The game also began to spread into universities and colleges. Teams of players began to be formed, and tournaments began to be held across the country. In 1910, a governing body called the ‘Intercollegiate Athletic Association of the United States’ was formed on the suggestion of President Roosevelt, prompted by the increase in the number of players’ injuries on the basketball court.

By the 1920s, basketball had gained a lot of popularity. Several such basketball associations and governing bodies came and went, but none of them lasted long. During the first part of the 20th Century, the game spread to schools, and several high school basketball teams began to be formed and came into prominence.

The International Basketball Federation was formed in 1932 by 8 nations―Argentina, Czechoslovakia, Greece, Italy, Latvia, Portugal, Romania, and Switzerland. This proved that the game had spread far and wide across the globe, and had gained tremendous popularity all over.

Basketball was introduced into the Olympics in 1936. USA has won all but 3 of the international tournaments for basketball so far. In 1946, the Basketball Association of America (BAA) was formed to help organize the top professional teams. The popularity of the game of basketball grew even more.

In 1949, the BAA got converted into the National Basketball Association or NBA. Many top players such as Bill Russel, Wilt Chamberlain, and Bob Cousy helped make the game very popular. Then there were players like Kareem Abdul-Jabbar, Larry Bird, Shaquille O’Neal, Orlando Magic, and Magic Johnson who rose to stardom because of basketball. Recently, players like Kobe Bryant and LeBron James have re-created the popularity of the game.

Popularity

The popularity of basketball as a sport can be accorded to the fact that it is an indoor game, and thus, can be played at any time of the year. Also, for a player, the equipment needed is not very much. All one has to do is invest in a good ball and some loose fitting shorts and a vest. This makes it a game which can be played by anyone.

Most schools, colleges, and parks will feature a small court where people can play this game. The game is played vigorously in schools everywhere, making it a good choice for fitness. It has a different place in several communities and towns, where the game is played rather ambitiously. Colleges offer scholarships to basketball players. Professional basketball is often a career choice of many good school players.

This has also given rise to basketball scouts, who go around in schools and colleges and pick out potential players for teams. Basketball scouting and coaching has also become an important profession for many physical education professionals.


Voir la vidéo: CQL - Cest Qui Linventeur du basketball #CQL5