Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810

Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810

Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810

Le siège d'Astorga du 21 mars au 22 avril 1810 était une opération préliminaire dans la période précédant le début de l'invasion du Portugal par Masséna. Avant que les Français puissent se déplacer contre Wellington au Portugal, ils devaient sécuriser leur position de départ à Léon, où un certain nombre de forteresses étaient aux mains des Espagnols.

L'un de ces points forts était la ville d'Astorga, à la limite nord-ouest du Léon, et donc sur le flanc droit de toute avancée française. C'était aussi un point clé pour toute campagne française en Galice. Les Français avaient visité la ville pour la dernière fois en 1809, lorsque le général Carrié avait été repoussé par la petite garnison de la ville. Depuis lors, le marquis de La Romana avait grandement amélioré les défenses de la ville. Astorga a été construite à l'extrémité sud-est d'une colline escarpée et était entourée de murs médiévaux. La Romana a réparé ces murs et construit des ouvrages annexes dans une banlieue nord sur la colline et dans les banlieues nord et est à la base de la colline. Au début de 1810, la ville comptait une garnison de 2 700 hommes sous le commandement de José Santocildes.

Les Français ignoraient totalement l'état d'Astorga. Le général Loison, commandant 10 000 des renforts déplacés en Espagne pour prendre part à l'invasion du Portugal, reçut l'ordre de coopérer avec le général Bonnet dans les Asturies et reçut l'ordre de se baser à Benavente ou à Astorga. Il est arrivé à l'extérieur de la ville le 11 février et a été surpris de la voir défendue contre lui. Il n'avait pas d'artillerie lourde, et donc après que Santocildes ait rejeté une sommation de se rendre, Loison n'avait d'autre choix que de se retirer à La Baneza, à treize milles au sud-est.

Quelques jours plus tard, le prochain lot de renforts, le 8e corps de Junot, atteint Léon. Loison est déplacé vers le sud et remplacé à La Baneza par la division Clausel. Une deuxième sommation de se rendre a été refusée le 26 février. Pendant cette période, Santocildes se préparait activement à un siège. Au moment du retour des Français, 3 000 des 4 000 civils d'Astorga étaient partis et la garnison avait été réapprovisionnée en vivres et en munitions.

Même s'il n'avait pas de train de siège, Junot était déterminé à commencer le siège d'Astorga sans délai. Clausel reçoit l'ordre d'avancer le 15 mai et investit la ville le 21 mars. La division Solignac est remontée pour soutenir Clausel, tandis que la division de dragons Sainte-Croix est postée pour surveiller toute tentative de relève.

Les Français décidèrent d'attaquer l'angle nord des murs, près de la cathédrale (des pans importants du mur subsistent encore dans cette zone). Pendant les trois premières semaines du siège, les Français ne pouvaient pas faire grand-chose pour endommager les murs, mais ils en ont profité pour renforcer leurs batteries d'artillerie et leurs travaux de siège en vue de l'arrivée des canons.

Santocildes a mené une défense active, lançant un certain nombre de sorties contre les tranchées françaises, mais son seul véritable espoir était que le général Mahy, le capitaine général de Galice, puisse lever une armée suffisamment importante pour lever le siège. Malheureusement pour les défenseurs, Mahy n'a réussi à lever que 5 000 hommes. Junot a répondu en déplaçant la division Clausel hors des tranchées pour faire face à Mahy, la remplaçant par la division de Solignac.

Les premiers canons de siège français arrivent le 15 avril. Bien qu'il ne soit composé que de quatre canons de 24 livres, un de 16 livres, quatre de 12 livres, huit obusiers de 6 pouces et un mortier de 6 pouces, il était plus que suffisamment puissant pour percer un trou dans les murs médiévaux. Le 21 avril à midi, une brèche pratique avait été créée dans l'angle nord des murs. Les Espagnols ont pu construire une deuxième ligne de défense à l'intérieur d'une église endommagée et ont rejeté la sommation de se rendre de Junot.

Dans l'après-midi du 21 avril, les Français prennent d'assaut la brèche. Sept cents hommes de la Légion irlandaise et du 47e de ligne parviennent à s'emparer de la brèche et d'une maison voisine adossée au mur, mais ils ne peuvent plus avancer et au bout d'une heure les Français se mettent à couvert.

Le lendemain matin, Santocildes se rendit. Ses hommes manquaient de munitions et il n'y avait aucune chance de repousser une seconde attaque déterminée. Les Français capturent 2 500 prisonniers, mais leur succès coûte cher : au total Junot perd 160 morts et 400 blessés, la plupart lors de l'assaut (113 morts et 294 blessés), tandis que les Espagnols ne perdent que 51 morts et 109 blessés.

Après avoir capturé Astorga, Junot dépêcha un régiment au nord pour prendre contact avec le général Bonnet dans les Asturies, laissa deux bataillons pour garnir la ville, puis revint au sud pour soutenir le 6e corps de Ney lors du siège de Ciudad Rodrigo, un préliminaire beaucoup plus important à la grande campagne au Portugal.

Page d'accueil napoléonienne | Livres sur les guerres napoléoniennes | Index des sujets : Guerres napoléoniennes

Marquer cette page: Délicieux Facebook Trébucher


Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810 - Histoire



Armée de Wellington

Légion Irlandaise (Napoleon's Irish Legion) 1803 - 1815

par Virginia Shaw Medlen

E Créée le 31 août 1803, la Légion Irlandaise a été créée à l'origine en prévision d'une invasion de l'Irlande. Le but était d'établir un noyau d'officiers et de sous-officiers irlandais formés qui pourraient élever la population d'Irlande dans une guerre de libération contre les dirigeants anglais d'Irlande. En utilisant des soldats irlandais, Napoléon espérait atteindre trois objectifs importants : (1) la force d'invasion serait considérée par la population irlandaise comme une armée de libération, plutôt qu'un envahisseur étranger (2) un nombre minimum de troupes françaises serait nécessaire pour l'effort et, (3) une telle invasion, si elle est correctement menée, immobiliserait un nombre maximum de troupes anglaises pour les années à venir, et pourrait conduire les Anglais à demander la paix.

Cependant, avec la supériorité continue de la flotte britannique, une invasion de l'Angleterre est devenue plus improbable. Le rêve d'une invasion irlandaise mourut avec la victoire britannique sur les flottes combinées française et espagnole au large du cap Trafalgar en 1805. Alors que l'Autriche et la Russie se préparaient à reprendre la lutte pour le contrôle de l'Europe centrale, l'attention de Napoléon se tourna vers l'est.

Alors que le besoin de main-d'œuvre pour l'Empire augmentait, la décision a été prise d'étendre la Légion irlandaise d'une unité de la taille d'un bataillon à un régiment. Les hommes sont d'abord recrutés parmi les expatriés jacobites irlandais et écossais, dont les familles ont été contraintes de fuir à la suite de révoltes ratées. Les camps de prisonniers de guerre étaient également une bonne source de soldats. Les recruteurs de la Légion ont découvert que les marins irlandais qui avaient été capturés par des gangs de presse et contraints de rejoindre la marine britannique avant leur capture, n'avaient aucune loyauté envers le roi George. Une fois que ces hommes ont appris les compétences de base du soldat, ils se sont avérés de bons soldats et des combattants acharnés. Les autres hommes de la Légion venaient de recrues allemandes et polonaises, formant une force véritablement européenne. Alors que les ordres étaient donnés en français, les troupes et les officiers se parlaient en anglais ou dans leur langue maternelle.

Les Irlandais portaient un uniforme d'infanterie légère de modèle standard. Leurs manteaux étaient d'un vert distinctif avec un col, des revers, des poignets, des revers et des passepoils jaunes, et étaient portés avec des pantalons et des gilets blancs. Les carabiniers avaient des cordes et un panache de shako rouges, des épaulettes rouges et une grenade rouge sur les revers. Les voltiguers avaient des cordes de shako vertes, des plumes jaunes à pointe verte, des épaulettes vertes avec un croissant jaune et une corne verte sur les revers. Les chasseurs avaient des cordons de shako blancs, un panache vert, des bretelles jaunes passepoilées vertes, une corne verte sur les retrousses. Les boutons étaient en or pour les officiers et en laiton pour les autres grades. Les autres éléments de l'uniforme et de l'équipement appartenaient à l'infanterie légère standard. Le régiment a reçu son propre drapeau et un aigle. Le drapeau portait d'un côté une grande harpe en or, avec la devise : "L'INDEPENDANCE D'IRLANDE". De l'autre côté se trouvait l'inscription : "NAPOLÉON EMPEREUR DES FRANCAIS A LA LEGION IRLANDAIS".

À l'automne 1807, les Irlandais ont été renvoyés pour le service. Le premier bataillon de l'Irish Regiment reçut l'ordre de se rendre sur l'île de Walcheren, à l'embouchure de l'Escaut, pour renforcer les forces défendant la base navale d'Anvers. Tout comme les troupes britanniques qui sont venues après eux, les soldats stationnés à Walcheren ont subi les effets drastiques de la « fièvre de Walcheren », une forme de paludisme.

Au printemps 1809, l'Irish Regiment avait un nouveau nom officiel - le 3d Regiment Etranger (Irlandais). Cependant, la plupart des correspondances officielles continuaient à les désigner sous le nom de Régiment irlandais. Le 30 juillet de la même année, le premier bataillon reçut son baptême du feu au combat lorsque les forces anglaises débarquèrent sur l'île de Walcheren. Après une défense énergique, les forces françaises largement dépassées en nombre, dont le Régiment irlandais, se replient sur Flushing. Le 1er août, les Anglais attaquent tout le long du périmètre à l'extérieur de Flushing. Les Irlandais ont subi de lourdes pertes, mais ont bien performé et ont tenu la position qui leur avait été assignée. Le régiment irlandais resta en position avancée du 3 au 13 août et se livra à des escarmouches presque quotidiennes. Les Anglais préparaient des positions et amenaient des pièces de siège. Le bombardement prévu a commencé à midi le 13 août. A 17 heures, l'infanterie ennemie attaque tous les postes avancés. Bien que des éléments des autres régiments aient cherché à se retirer dans la ville, les Irlandais ont tenu bon et ont occupé leur position d'origine à la fin de la journée. Au cours des combats, le commandant par intérim du 1er bataillon, le capitaine William Lawless, a été touché sous l'œil droit par une balle de mousquet qui s'est logée sous son oreille. Cette blessure grave l'obligea à consulter un médecin et il fut transporté dans la ville.

Le soir du 14 août, après un terrible bombardement qui a démonté de nombreux canons de la ville et a failli faire exploser la poudrière, il était évident que toute résistance supplémentaire était vaine. Une trêve a été demandée pour discuter des conditions de la reddition. Le 15, le général français se rend et toute la garnison de Flushing est faite prisonnière et transportée en Angleterre où les hommes restent jusqu'à la fin de la guerre.

Cependant, un petit nombre d'hommes ont réussi à s'échapper. Parmi eux se trouvaient le capitaine Lawless et le lieutenant Terrence O'Reilly, tous deux officiers de l'Irish Regiment. Après la capitulation, Lawless s'est rendu au domicile du Dr Mokey. Le médecin, qui était un ami de Lawless, soigna sa blessure et le cacha lorsque les Anglais occupèrent la ville. Malgré la gravité de la blessure de Lawless, lui et O'Reilly, qui l'ont rejoint après la reddition, ont décidé de tenter une évasion de Flushing en bateau. Lawless emportait avec lui l'aigle du Régiment irlandais, qu'il gardait précieusement depuis la reddition de Flushing, déterminé qu'il ne tomberait pas entre les mains des Anglais. Leur plan était de traverser l'Escaut occidental jusqu'au territoire français. Cependant, la vigilance du blocus anglais les oblige à rebrousser chemin avant la moitié de la traversée, et ils rentrent à nouveau dans la clandestinité. D'abord chez le Dr Mokey, puis dans une ferme à l'extérieur de Flushing, et enfin de retour en ville, les deux officiers irlandais ont échappé à l'ennemi pendant plus de 6 semaines. Enfin, ils ont pu louer une barque ouverte qui servait à transporter des légumes et d'autres denrées alimentaires et s'enfuir.

Après un accueil chaleureux du maréchal Bessières à Anvers, Lawless fut envoyé à Paris où il fut reçu par l'empereur lui-même. Non seulement il était l'officier le plus haut gradé à s'échapper de Flushing, mais il avait sauvé l'aigle du régiment, un acte qui plaisait beaucoup à Napoléon. Pour cet exploit, Lawless reçut la Légion d'honneur, fut promu chef de bataillon et reçut le commandement du premier bataillon de l'Irish Regiment qui était en train d'être réformé à Landau. Le lieutenant O'Reilly reçut également la Légion d'honneur et fut promu capitaine.

Le deuxième bataillon ne se montra pas moins vaillant que le premier. Les 800 premiers hommes du deuxième bataillon rejoignirent l'armée du maréchal Murat en Espagne à l'automne 1807. Au printemps 1808, Murat entra dans Madrid, déclenchant une guerre qui devait durer jusqu'en 1813, et qui fut plus tard appelée « la guerre de la péninsule ». Le régiment irlandais campait à l'extérieur de Madrid le 2 mai 1808 lorsque les habitants de cette ville se sont soulevés contre les Français. Les Irlandais faisaient partie des troupes françaises utilisées pour réprimer la révolte. Par la suite, l'Irish Regiment a mis en garnison Burgos et s'est engagé dans la construction d'un fort pour la protection de la ville, effectuant des tâches d'escorte, des patrouilles et des escarmouches avec les guérilleros espagnols.

En mars 1810, le 2e bataillon est affecté au 8e corps de Junot de l'armée du Portugal. La première action du deuxième bataillon fut le siège d'Astorga, une base de ravitaillement et d'opérations des forces espagnoles dans le nord-ouest. La prise d'Astorga sécuriserait le flanc droit et l'arrière de l'armée du Portugal. La compagnie de voltigeurs du capitaine John Allen faisait partie du bataillon d'assaut. À 17 heures, le 21 avril, le capitaine Allen a conduit les Irlandais au-dessus des tranchées, à travers un terrain découvert sous un feu nourri, et dans la brèche. Les voltigeurs irlandais occupèrent une maison juste derrière le rempart et tinrent leur position toute la nuit. Les troupes irlandaises restantes étaient également fortement engagées. Au matin, les Espagnols se sont rendus. Les Irlandais se sont fait un grand honneur, mais ont également subi de lourdes pertes. L'adjudant-major et le chirurgien du bataillon sont blessés. Chaque compagnie avait perdu des hommes tués et blessés en portant des échelles à la brèche. Le batteur du capitaine Allen, bien qu'il ait perdu ses deux jambes, a continué à battre la charge. Pour cela, il a reçu la Légion d'honneur. Le capitaine Allen, qui mena les troupes dans la brèche, et le lieutenant Perry, qui fut blessé alors qu'il portait une échelle jusqu'à la brèche, furent tous deux récompensés de la Légion d'honneur. Des éléments du régiment irlandais reçurent l'ordre d'escorter les prisonniers espagnols jusqu'à Valladolid. L'Irish Regiment a également servi avec honneur lors du siège d'Almeida, de l'invasion du Portugal, notamment de la bataille de Bussaco (27 septembre 1810) et de Fuentes de Onor (1811). Renvoyés en France, le 25 décembre 1811, les 120 officiers et sergents, caporaux et tambours inspectèrent pour la dernière fois en Espagne, faisant leurs adieux aux soldats qui furent incorporés dans un autre régiment. Après quatre ans passés en Espagne et au Portugal, le deuxième bataillon du régiment irlandais arrive au nouveau dépôt régimentaire de Bois-le-Duc, dans le sud de la Hollande, le 11 avril 1812.

L'Irish Regiment resta dans le sud de la Hollande jusqu'en février 1813, ratant heureusement la campagne avortée en Russie. En tant que régiment prêt au combat, les Irlandais reçurent l'ordre de combattre les Russes à l'est. Ils rejoignirent les forces du prince Eugène de Beauharnais sur la rive ouest de la ligne Elbe-Saale, où ils étaient en infériorité numérique par les armées russe et prussienne de 2:1. A leur arrivée, les Irlandais sont immédiatement postés au nord de Stendal pour se prémunir contre une traversée de l'Elbe par les Russes. Le 20 mars, l'actuel colonel William Lawless, commandant l'Irish Regiment, repoussa un raid ennemi de l'autre côté de l'Elbe à Werben. Le 24, le régiment a joué un rôle important dans la capture de Seehousen. Le régiment était en service détaché et n'a pas participé à la bataille de Lutzen, mais a reçu des ordres et a rejoint le matin du 21 mai à la bataille de Bautzen. A l'aube du 26, l'Irish Regiment est dirigé par Napoléon contre l'ennemi qu'il repousse à plusieurs kilomètres à l'est. C'était la première fois que les Irlandais étaient directement sous les ordres et les yeux de Napoléon. En récompense, le régiment irlandais a eu l'honneur de poster la garde dans la ville de Lignitz pour Napoléon jusqu'à ce que la garde impériale arrive et les relève. Peu de temps après, un armistice temporaire a été conclu.

Les hostilités ont repris en août. Les premiers combats sérieux ont eu lieu en Silésie. L'Irish Regiment faisait partie de la brigade du général Vachereau, qui n'avait ni artillerie ni cavalerie. La cavalerie ennemie tomba attaqua la brigade Vahchereau, tentant de briser les carrés. Lorsqu'ils furent repoussés, l'artillerie ennemie tira de la mitraille et des boulets de canon sur le carré de l'Irish Regiment. Les Irlandais serraient les rangs à chaque fois, de sorte que la cavalerie ennemie n'a jamais pu exploiter l'effet des pertes. Finalement, les Irlandais reçurent l'ordre de se retirer dans une zone boisée. Les survivants reculèrent en bon ordre, s'arrêtant toutes les quelques minutes pour tirer une salve sur la cavalerie ennemie. Lors de ce repli, le lieutenant August St. Léger sauva la vie du général Vachereau. Le General's Horse avait été tué sous lui alors qu'il donnait des ordres depuis le centre de l'Irish Square, et il dut se replier à pied. La cavalerie ennemie attaqua juste au moment où elle atteignait une basse-cour entourée d'un mur de pierre. Saint-Léger jeta Vachereau par-dessus le mur dans la basse-cour et le suivit rapidement. En conséquence, les deux ont échappé aux blessures. Cependant, un autre officier a été blessé d'un coup de sabre avant d'avoir pu rejoindre la sécurité de la basse-cour. Ce fut la journée la plus sanglante subie par le Régiment : plus de 300 de ses hommes furent tués ou blessés. Deux officiers ont été tués et dix officiers blessés.

Le 21 août, l'Irish Regiment mena le 5e corps de Lauriston au combat. Bien que le régiment n'ait pas subi de lourdes pertes à cette occasion, le colonel Lawless a été touché à la jambe par un boulet de canon alors qu'il dirigeait le régiment. Il fut transporté par une porte par 6 grenadiers jusqu'au village qui servait de quartier général de campagne à Napoléon, et l'Empereur ordonna à son chirurgien personnel, le baron Dominique-jean Larrey de soigner sa blessure. Le membre était trop endommagé pour être sauvé et a été amputé. Lawless est retourné en France pour récupérer. Le 24 août, le général Puthod était si satisfait de la performance des officiers et des hommes du régiment irlandais qu'il recommanda onze de ses membres pour la Légion d'honneur et d'autres officiers pour une promotion. Toutes ces recommandations ont été appuyées par le général Lauriston.

Le 27 août, la division Puthod perd le contact avec le reste de l'armée lors d'une retraite. Dans l'après-midi du 29 août, la division était encerclée par une armée ennemie d'une supériorité écrasante, avec la rivière Bober dans ses arrières.Lorsque ses munitions ont été épuisées, l'ennemi a attaqué et a envahi la position de Puthod. Trois officiers de l'Irish Regiment ont été capturés, les autres ont traversé le Bober à la nage jusqu'à la rive opposée. L'un de ces officiers, le colonel Ware, le commandant par intérim, a sauvé le Regimental Eagle lorsqu'il a traversé le Bober à la nage. L'Irish Regiment n'existait plus en tant qu'unité de combat. Sur les 2 000 hommes qui avaient rejoint la grande armée huit mois plus tôt, il n'en restait que 117. Les survivants reçurent l'ordre de regagner leur dépôt de Bois-Le-Duc.

De retour au dépôt, le Régiment recommence à recruter parmi les prisonniers de guerre pour remplir ses rangs. En 1814, le régiment en sous-effectif tint garnison à Anvers jusqu'à la fin du siège avec l'abdication de Napoléon.

Le régiment est ensuite envoyé à Lille, le nouveau dépôt régimentaire, puis à avesnes pour prendre des fonctions de garnison. Le régiment irlandais a été réorganisé par le gouvernement Bourbon en 1814. Dans le cadre de la réorganisation, le régiment a perdu son uniforme vert distinctif, qui a été remplacé par un uniforme bleu ciel impopulaire.

Pendant les Cent-Jours, les Officiers de l'Irish Regiment furent informés par leur colonel que Louis XVIII était en route pour la côte belge, et voulut connaître leurs sentiments. Le major Ware a répondu au nom du régiment en disant : « Colonel, donnez vos ordres et ils seront exécutés. » Si le Roi veut une escorte jusqu'aux frontières, il peut compter sur le régiment pour faire son devoir. Mais nous, patriotes irlandais, n'irons jamais dans le camp de l'ennemi, pour lutter contre la France, notre pays d'adoption. » [Gallaher, p. 206].

Le 26 mars, le régiment prête allégeance à Napoléon. Le régiment a, une fois de plus, été autorisé à ajouter le nom « irlandais » à son titre, mais sa demande de reprendre son uniforme vert n'a pas été jugée suffisamment importante pour y donner suite.

L'Irish Regiment n'a pas participé à la campagne de Waterloo. Au retour de Louis XVIII, le Régiment jure à nouveau allégeance aux Bourbons. Les royalistes rentrent cependant à Paris dans un esprit de vengeance et le régiment est officiellement dissous le 28 septembre 1815 à Montreuil-sur-mer. Les officiers ont été démobilisés, bien que la plupart souhaitaient désespérément rester en service actif. Les sous-officiers et soldats de l'Irish Regiment, qui n'ont pas demandé leur libération, sont envoyés à Toulon où se forme un Royal Foreign Regiment. Enfin, tous les biens régimentaires contenant des marques impériales ont été détruits. En conséquence, les drapeaux des 2e et 3e bataillons ont été brûlés et l'aigle régimentaire détruit.

Commandants/colonels du régiment irlandais

Bernard Mac-Sheehy décembre 1803 à septembre 1804
Antoine Pettrezoli Septembre 1804 au 1er août 1809
Daniel O'Meara août 1809 à mai 1810
William Lawless 8 février 1812 au 21 août 1813

John F. Mahony 21 août 1813 à avril 1815
Hugh Ware d'avril 1815 au 28 septembre 1815

Pour plus d'informations sur l'Histoire du Régiment Irlandais, consultez les références suivantes :

Byrne, Miles, Mémoires de Miles Byrne, (Irish University Press 1972).
Chandler, David, Les campagnes de Napoléon (MacMillan Co. 1966).
Fieffe, Eugène, Histoire des troupes étrangères au service de la France. (Dumaine, 1854).
Gallaher, John G., Napoleon's Irish Legion (Southern Illinois University Press, 1993).
McLaughlin, Mark G., Les oies sauvages : les brigades irlandaises de France et d'Espagne (Osprey 1980).

Droit d'auteur : Virginie Shaw Medlen


Copyright 1995-2021 : Sauf
autrement noté, toutes les informations, images, données contenues dans ce site Web sont protégées par le droit d'auteur en vertu du droit international. Toute utilisation non autorisée du matériel contenu ici est strictement interdite. Tous les droits sont réservés. Access Heritage Inc (anciennement The Discriifying General) ne peut en aucun cas être tenu responsable de l'utilisation de tout contenu sur ce site Web. Voir Conditions d'utilisation.


Une promenade à travers Astorga

Dena et Ian nous conduisent à Astorga. Le nom romain de la ville, Asturica Augusta, se trouve au milieu du rond-point.

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR EN GRANDE TAILLE

En traversant (et jusqu'à) Astorga, vous découvrirez l'histoire de la ville. Le nom romain de la ville, Asturique Augusta, nous donne le nom du passé Astur tribu dont cette ville était autrefois la capitale. L'intersection ici nous rappelle aussi qu'Astorga était et est située au carrefour de l'est-ouest Via Traiana et le nord-sud Via de la Plata qui commence en Andalousie. Ce carrefour et même la ville elle-même étaient importants pour les Romains car ils gardaient les routes de montagne menant aux mines rentables. Pour les pèlerins qui parcourent ces deux routes de pèlerinage, cela n'est pas moins important car cela leur donne l'occasion de se reposer et de reprendre des forces avant de gravir les imposantes montagnes qui gardent le chemin d'El Bierzo et de la Galice.

Au moins, il a une vue sur l'iglesia de San Francisco !

Après avoir affronté une pente raide, vous êtes sur la Plaza San Francisco et à partir de là, l'histoire nous dit qu'Astorga était un important centre chrétien. Il était si important qu'au plus fort du pèlerinage, il abritait pas moins de 21 hospices - ce nombre impressionnant d'hospices n'était que second après Burgos. Saint François d'Assise était un pèlerin qui est resté ici sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en 1214.

La vue depuis le Jardin de La Sinagoga, un parc qui montre les murs de la ville qui étaient à l'origine romains mais qui ont été reconstruits de nombreuses fois.

Les remparts de la ville vus du Jardin de La Sinagoga nous rappellent qu'Astorga a été appelé par Pline un urbs magnifica et être un était aussi fortement fortifié. En regardant les murs, vous pouvez imaginer les attaques incessantes (heureusement désormais chose du passé) que cette forteresse a subies, que ce soit de la part d'une tribu germanique appelée le Suève, les envahisseurs musulmans en 714, ou les Français pendant les guerres napoléoniennes du XIXe siècle. C'est ce dernier groupe d'envahisseurs qui a détruit une grande partie du mur romain restant.

Une petite partie du Jardin de La Sinagoga

Le Jardin de La Sinagoga (cela se traduit par le jardin de la synagogue) nous rappelle également qu'Astorga abritait autrefois une communauté juive florissante. Ici, en 1073, une synagogue a été fondée pour être suivie d'un cimetière juif en 1092. Le nombre d'habitants juifs était tel qu'il soutenait deux quartiers juifs distincts. Pourquoi autant ? C'est simplement parce que et presque unique à Astorga que les Juifs ont été accueillis et ont participé à tous les aspects de la vie de la ville jusqu'à leur expulsion d'Espagne en 1492.

Plaza San Bartolomè avec l'Iglesia San Bartolomè en arrière-plan

Une légère montée depuis la Plaza San Francisco est la Plaza San Bartolomè. Pour nous, c'est là que nous avons mangé notre célèbre ragoût de Maragato au Restaurante Casa Maragato II. Cette place est remarquable pour le musée romain situé dans une construction romaine appelée le Ergastula qui, avant son utilisation actuelle, servait de tunnel d'accès, d'enclave d'esclaves et de prison.

L'Ayuntamiento sur la Plaza Mayor

L'horloge ornée de l'Ayuntamiento

La Plaza Mayor est une promenade très, très courte et c'est ici que j'ai dégusté un expresso tout en admirant le magnifique Ayuntamiento avec sa belle façade baroque du 17ème siècle (1683-1704). L'horloge de l'Ayuntamiento présente des figures mécaniques d'un homme et d'une femme vêtus de costumes traditionnels de Maragato frappant la cloche toutes les heures. Près d'ici, vous pouvez également trouver des vestiges de thermes romains, d'égouts et de murs.

Ian avec un sac à dos digne d'un Géant !

La prochaine étape de cette visite à pied et au nord de la Plaza Mayor est la Plaza Santocildes et ici le passé napoléonien d'Astorga est célébré avec une majestueuse statue de lion qui nous rappelle le siège d'Astorga qui a commencé le 21 mars 1810 lorsque le 8e corps de Napoléon , composé de 12.000 hommes, dont 1.200 cavaliers encercle la ville. La ville était défendue par le maréchal José María Francisco Silvestre Santocildes y de Llanos et 2 700 fantassins espagnols. Le siège resta dans l'impasse jusqu'au 15 avril, date à laquelle 18 canons de siège furent livrés aux Français. Le 20, le mur de la ville a été percé et les Français ont pris d'assaut la ville le lendemain soir. Cette première attaque est repoussée au prix de 300 hommes. Le lendemain matin, Santocildes se rendit alors que les Français se préparaient à une autre attaque car il était presque à court de munitions avec moins de 30 cartouches par homme et seulement 8 cartouches d'artillerie. Les pertes françaises sont de 160 hommes tués et 400 blessés. Les défenseurs espagnols n'ont perdu que 51 tués dont 109 blessés.

Le lion espagnol piétine l'aigle français

Tout près de la Plaza Santocildes se trouve le célèbre musée du chocolat d'Astorga (Musée du Chocolat). Hélas, le musée avait fermé et je l'ai raté, mais cela ne veut pas dire que vous devriez le manquer. Parfois, j'avais l'impression que toute la ville était une grande usine de chocolat et croyez-le ou non, j'avais beaucoup de chocolat dans mon sac à dos après mon séjour à Astorga.

Chef-d'œuvre gothique d'Antoni Gaudí El Palacio Episcopal (Palais épiscopal) avec la Catedral de Santa Maria en arrière-plan.

Remarquez le mélange de pierre, de tuile et de sculpture.

Mon point d'arrêt sur cette promenade devait être la Plaza Catedral où se trouvait mon hôtel et où j'ai également eu le plaisir supplémentaire de voir le chef-d'œuvre gothique d'Antoni Gaudí, El Palacio Episcopal (le palais épiscopal). L'un des trois seuls bâtiments conçus par Gaudí en dehors de Barcelone, ce palais néo-gothique a été conçu en 1889 pour son ami l'archevêque Juan Bautista Grau Vallepinós. Il a fallu vingt ans pour terminer en raison de divers problèmes, dont la mort de l'archevêque. Aujourd'hui, il est ouvert aux visites (hélas je n'ai pas pu en raison de contraintes de temps) et il abrite le Musée du Pèlerinage.

La construction de La Catedral de Santa Maria a commencé en 1471 sur les vestiges d'une ancienne église romane qui se trouvait sur le site de 1069 au XIIIe siècle. L'église a été reconstruite après le tremblement de terre de Lisbonne en 1755 et après l'occupation française (1810-1812). On dit que la façade ouest de la cathédrale (1704) et le retable principal &# 8211 l'une des meilleures pièces de la Renaissance sur la route de pèlerinage, conçu par Gaspar Becerra (1558-62), un disciple de Michel-Ange et Raphaël, &# 8211 sont à ne pas manquer. J'ai eu la chance de voir et d'entrer dans cette belle cathédrale le lendemain alors que je commençais ma promenade dans les montagnes de León.


Chronologie de l'histoire et de la culture australiennes

Cette liste est une chronologie de divers événements qui sont considérés comme importants dans l'histoire australienne et dans le développement de la culture australienne. Les décès de diverses personnes importantes sont inclus bien que leurs naissances, qui n'étaient pas importantes à l'époque, ne soient pas répertoriées - cependant, les naissances de personnes importantes sont incluses dans le calendrier de l'histoire et de la culture australiennes. Cette liste n'est pas exhaustive, elle est destinée à élargir la liste au fur et à mesure que le temps passe.

Préhistorique
50 000 av. J.-C. (estimation) : les aborigènes migrent vers l'Australie (la période estimée est sujette à débat).

années 1600
1606 : Willem Janszoon, à bord du Duyfken (un navire de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales), explore la côte ouest de la péninsule du cap York. Certains membres de l'équipage débarquent, devenant ainsi les premiers Européens connus à avoir débarqué sur le sol australien.
1616 25 octobre : Dirk Hartog, dans l'Eendracht, aperçoit « diverses îles » dans la baie Shark (WA). Il a débarqué sur une île, maintenant connue sous le nom de Dirk Hartog Island, et a cloué une plaque de métal à un poteau avec une note de sa présence. Il a ensuite navigué vers le nord, cartographiant la côte ouest de l'Australie.
1629 : Le Batavia (un navire de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales) fait naufrage au large des côtes de l'Australie-Occidentale, suivi d'une mutinerie meurtrière.
1642 24 novembre : Abel Tasman (un explorateur hollandais) découvre la Tasmanie, la nommant Anthoonij van Diemenslandt, en l'honneur d'Antonio van Diemen (gouverneur général des Indes néerlandaises).
1642 3 décembre : Abel Tasman revendique la Terre de Van Diemen (Tasmanie) pour les Pays-Bas.
1688 : William Dampier débarque sur la côte ouest de l'Australie.

années 1770
1770 20 avril : James Cook découvre la côte est de l'Australie.
1770 29 avril : James Cook et une partie de l'équipage du Effort débarquent sur la péninsule de Kurnell (Botany Bay, NSW), devenant ainsi les premiers Européens à poser le pied sur la côte est de l'Australie.
1770 Avril-août : James Cook cartographie la côte est de l'Australie.
1770 22 août : James Cook, sur Possession Island, revendique la côte est de l'Australie pour la Grande-Bretagne.

années 1780
1783 : James Matra, un loyaliste britannique d'Amérique du Nord, rédige une proposition pour que les Britanniques colonisent l'Australie.
1787 13 mai : La première flotte, sous le commandement d'Arthur Phillip, quitte Portsmouth, en Angleterre, pour l'Australie.
1788 18 janvier : La première flotte arrive à Botany Bay, Nouvelle-Galles du Sud (le navire Fournir arrive le 18, tandis que le reste de la flotte arrive les 19 et 20).
1788 25 janvier : La première flotte arrive à Sydney Cove (Port Jackson), après la décision du gouverneur Phillip que Botany Bay n'était pas un endroit approprié pour une colonie.
1788 26 janvier : La Première Flotte débarque à Sydney et établit la première colonie européenne en Australie.
1788 2 février : Le premier service religieux chrétien en Nouvelle-Galles du Sud est célébré par le révérend Richard Johnson.
1788 7 février : La colonie de la Nouvelle-Galles du Sud est officiellement proclamée.
1788 10 février : Les premières cérémonies de mariage chrétien sont célébrées en Nouvelle-Galles du Sud.
1788 6 mars : Philip Gidley King prend possession de l'île Norfolk.
1789 12 juin : le gouverneur Arthur Philip découvre la rivière Hawkesbury.

années 1790
1790 3 juin : Le premier navire (Dame Juliana) de la deuxième flotte arrive en Nouvelle-Galles du Sud.
1790 7 septembre : le gouverneur Arthur Philip est harponné par un aborigène Philip ordonne qu'il n'y ait pas de représailles.
1791 22 février : La première concession de terre est faite à James Ruse (on lui donne 30 acres à Rose Hill).
9 juillet 1791 : Le Mary Ann, un navire opérant indépendamment de la Troisième Flotte, arrive en Nouvelle-Galles du Sud.
1791 1er août : le premier navire de la troisième flotte (Mathilde) arrive en Nouvelle-Galles du Sud.
1791 1er novembre : Un groupe de condamnés s'échappe de Parramatta, avec l'intention de marcher jusqu'en Chine (étant sous le malentendu qu'il y avait un lien terrestre continu entre l'Australie et la Chine).
1792 10 décembre : le gouverneur Arthur Philip part pour l'Angleterre, laissant le major Francis Grose aux commandes.
1793 15 septembre : William Paterson découvre la Grose River.
1795 11 septembre : John Hunter devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1795 26 octobre : George Bass et Matthew Flinders explorent Botany Bay et Georges River.
1796 18 février : Thomas Muir, l'un des martyrs écossais, s'évade à bord d'un navire américain (il finit par se retrouver en France).
1797 3 juillet : le gouverneur John Hunter envoie des soldats dans la région de Hawkesbury, après le meurtre de plusieurs colons par les Aborigènes.
1798 1er octobre : La première église de la Nouvelle-Galles du Sud est incendiée (prétendument un acte d'incendie volontaire).
1798 9 ​​décembre : George Bass et Matthew Flinders naviguent entre le continent australien et la Tasmanie, prouvant que les deux sont séparés.
1799 7 janvier : George Bass et Matthew Flinders achèvent leur tour de la Tasmanie.
1799 11 février : La prison de Sydney est délibérément incendiée.
1799 28 décembre : La prison de Parramatta est volontairement incendiée.

années 1800
1800 15 avril : Philip Gidley King devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1802 : Une colonie britannique est établie dans la Terre de Van Diemen (rebaptisée plus tard Tasmanie).
1802 8 avril : Matthew Flinders et son équipe d'exploration britannique rencontrent Nicolas Baudin et son équipe d'exploration française à Encounter Bay.
1803 5 mars : La Sydney Gazette et l'annonceur de la Nouvelle-Galles du Sud commence la publication (ce fut le premier journal en Australie).
9 juin 1803 : Matthew Flinders revient à Port Jackson, après avoir fait le tour de l'Australie, réalisant ainsi le premier tour du continent.
1803 27 décembre : Le forçat William Buckley s'évade, il est finalement présumé mort, mais réapparaît 32 ans plus tard, après avoir vécu avec des aborigènes dans la région de Port Phillip (Victoria).
1804 4 mars : révolte des condamnés lors de la rébellion de Castle Hill.
1804 5 mars : le gouverneur Philip Gidley King déclare la loi martiale dans les régions de Castle Hill et de Parramatta, en raison de la rébellion de Castle Hill.
1805 27 avril : le gouverneur Philip Gidley King envoie des soldats dans la région de Hawkesbury, après le meurtre de plusieurs colons par les Aborigènes.
1806 13 août : William Bligh devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1808 26 janvier : La rébellion du rhum se produit, le gouverneur William Bligh étant destitué par le New South Wales Corps, dirigé par le major George Johnston.
1809 1er janvier : William Paterson devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.

années 1810
1810 1er janvier : Lachlan Macquarie devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1811 26 octobre : William Charles Wentworth est nommé grand prévôt par intérim.
1813 31 mai : Blaxland, Lawson et Wentworth trouvent un moyen de traverser les Blue Mountains, ouvrant ainsi de nouvelles terres à la colonisation.
1813 1er juillet : le gouverneur Lachlan Macquarie autorise le «holey dollar» (autorisé par proclamation le 1er juillet 1813, mais pas prêt à être mis en circulation avant janvier 1814). En raison d'un manque de pièces de monnaie en Nouvelle-Galles du Sud, Macquarie a obtenu 10 000 £ en dollars espagnols et a fait poinçonner les milieux pour les utiliser comme pièces distinctes, doublant ainsi le nombre de pièces disponibles. Les deux pièces étaient le « holey dollar » (cinq shillings) et le « dump » (15 pence).
1813 décembre : George William Evans découvre la rivière Macquarie et les plaines de Bathurst.
1814 Janvier : Le « holey dollar » et le « dump » entrent en circulation.
1815 25 mai : George William Evans découvre la rivière Lachlan.
1816 3 mars : Quatre colons assassinés par des Aborigènes dans la région de la rivière Nepean.
1816 10 avril : Le gouverneur Lachlan Macquarie envoie des soldats le long de la rivière Grose, de la rivière Hawkesbury et de la rivière Nepean, dans le cadre d'une expédition punitive contre les Aborigènes.
1817 8 avril : La Bank of New South Wales, la première banque d'Australie, est établie à Sydney.
1818 26 janvier : Première célébration organisée pour commémorer l'établissement de la colonie en Nouvelle-Galles du Sud (la date commémorative est plus tard connue sous le nom de Jour de l'Australie).
1818 26 août : John Oxley découvre les plaines de Liverpool.
1818 21 octobre : Le bushranger Michael Howe est tué.
1819 22 mars : le gouverneur Lachlan Macquarie envoie une pétition à l'Angleterre, signée par 1260 colons, demandant des changements juridiques pour la Nouvelle-Galles du Sud, y compris le droit à un procès devant jury.

années 1820
1820 15 août : le gouverneur Lachlan Macquarie ordonne que tout le trafic en Nouvelle-Galles du Sud circule sur le côté gauche des routes.
1821 1er décembre : Thomas Brisbane devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1823 15 février : Découverte de l'or par James McBrien près de Bathurst (la nouvelle est tue par crainte de conséquences chaotiques pour la société).
1823 juillet : William Charles Wentworth écrit son poème « Australasie » pour la Médaille du chancelier à l'Université de Cambridge, remportant le deuxième prix.
19 juillet 1823 : La loi sur la magistrature de la Nouvelle-Galles du Sud autorise certains changements juridiques pour la Nouvelle-Galles du Sud, notamment le procès par jury dans certaines affaires civiles.
1824 14 août : le gouverneur Thomas Brisbane déclare la loi martiale dans la région de Bathurst, en raison des attaques des Aborigènes.
1824 25 août : Le Conseil législatif de la Nouvelle-Galles du Sud se réunit pour la première fois.
1824 17 octobre : Hume et Hovell entreprennent leur voyage d'exploration. L'expédition Hume et Hovell se rend à Port Phillip Bay (Victoria) et découvre les rivières Mitta Mitta, Murray, Ovens et Goulburn.
1824 2 novembre : Un jury civil est constitué pour la première fois en Nouvelle-Galles du Sud.
1825 14 juin : La colonie de Van Diemen's Land est établie à part entière (rebaptisée plus tard Tasmanie).
1825 septembre : le major Edmund Lockyer explore la rivière Brisbane.
1825 19 décembre : Ralph Darling devient gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
1827 21 janvier : le major Edmund Lockyer prend officiellement possession de la partie ouest du continent australien (New Holland) pour l'Empire britannique.
14 septembre 1828 : La Bank of Australia, à Sydney, est cambriolée par un gang qui a creusé un tunnel.
1829 2 février : Charles Sturt découvre la Darling River.
1829 2 mai : La colonie de la rivière Swan est établie sur la rivière Swan (Australie-Occidentale) par le capitaine James Stirling.

années 1830
1830 14 janvier : Charles Sturt découvre la rivière Murray.
1830 : 1er septembre : le bushranger John (« Jack ») Donohoe est abattu par un soldat à Bringelly, en Nouvelle-Galles du Sud.
Mars 1831 : Quintus Servinton, le premier roman publié en Australie, est imprimé à Hobart (Tasmanie) en trois volumes publiés anonymement, il était apparemment basé sur la vie de l'auteur, Henry Savery.
1834: Un compte rendu historique et statistique de la Nouvelle-Galles du Sud : à la fois en tant que règlement pénal et en tant que colonie britannique, par le révérend John Dunmore Lang, est publié.
1835 : Une colonie à Port Phillip est établie par John Batman et John Pascoe Fawkner, elle devient plus tard la ville de Melbourne.
1835 : L'Australian Patriotic Association est formée à Sydney, pour revendiquer les droits civils et politiques (y compris le gouvernement représentatif) à la fois pour les colons libres et pour les anciens condamnés.
1836 20 avril : Une flotte de navires quitte Portsmouth (Angleterre) pour établir une colonie en Australie-Méridionale.
1836 28 décembre : La colonie d'Australie-Méridionale est proclamée.

années 1840
1840 : Le transport des condamnés vers la Nouvelle-Galles du Sud se termine cependant, les condamnés continuent d'être envoyés à Van Diemen's Land (Tasmanie) et en Australie-Occidentale.
1841 : Caroline Chisholm fonde le Female Immigrants Home pour venir en aide aux femmes pauvres.
1841 1er juillet : la Nouvelle-Zélande se sépare de la Nouvelle-Galles du Sud, devenant une colonie à part entière.
1845: Pensées : une série de sonnets, le premier recueil de poésie de Charles Harpur, est publié.

années 1850
1850 : L'Université de Sydney est fondée.
1851 : Le district de Port Phillip est établi en tant que colonie de Victoria, se séparant de la Nouvelle-Galles du Sud.
1851 : Edward Hargraves annonce publiquement qu'il a découvert de l'or, et réclame ainsi la récompense offerte par le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud à la première personne à trouver un gisement d'or commercialement payant.
15 décembre 1851 : Une réunion de masse de 14 000 à 20 000 mineurs est organisée à Forest Creek pour protester contre les inégalités du permis de mineur.
1853 : Fin du transport des condamnés à Van Diemen's Land (Tasmanie).
26 mai 1853 : Le Saint-Vincent, le dernier navire de condamnés à venir en Tasmanie, arrive à Hobart avec 207 condamnés.
1853 6 juin : L'Association Anti-Gold License est formée à Bendigo, lors d'une réunion de masse de mineurs, pour protester contre les injustices du permis de mineur. Le mécontentement sur les champs aurifères a conduit à de nouvelles réunions de masse et à des actes de désobéissance civile, connus sous le nom de rébellion du ruban rouge.
1854 11 novembre : La Ligue de réforme de Ballarat est officiellement formée lors d'une réunion de masse de 10 000 mineurs sur les champs aurifères de Ballarat.
1854 31 novembre : Peter Lalor est choisi comme chef des mineurs de la rébellion Eureka à Ballarat.
1854 3 décembre : l'armée et la police prennent d'assaut la palissade d'Eureka, mettant fin à la rébellion d'Eureka.
1855 : Toutes les colonies australiennes, à l'exception de l'Australie-Occidentale, bénéficient d'une autonomie limitée (WA devient autonome le 21 octobre 1890).
Décembre 1855 : La palissade d'Eureka : la conséquence de certains pirates voulant sur le quart de pont une rébellion, un récit de première main de la rébellion d'Eureka, par Raffaello Carboni, est publié.
1856 4 février : une branche de l'Operative Masons' Society est formée à Collingwood (Victoria) par James Stephens et James Galloway, qui devient un catalyseur pour l'obtention d'accords par jour de huit heures (des accords ont été conclus peu après avec de petites entreprises bien qu'un important accord avec de nombreuses entreprises a été conclu en mars, entrant en vigueur en avril 1856)
1856 mars : les tailleurs de pierre de Sydney (NSW) remportent un contrat de huit heures par jour.
1856 19 mars : Victoria adopte une loi sur le vote au scrutin secret.
1856 : Le nom de Van Diemen's Land est changé en Tasmanie.
1857 4 juillet : des émeutes anti-chinoises se produisent à Buckland River, où des centaines de mineurs européens chassent les Chinois des champs aurifères.
1859 : Le Queensland se sépare de la Nouvelle-Galles du Sud et devient une colonie à part entière.
1859 : Le Melbourne Football Club est formé, le premier club à être créé pour le football australien.
1859 : « The Song of Australia » de Caroline Carleton, remporte le concours du Gawler Institute pour une chanson patriotique qui devient un hymne national non officiel pendant de nombreuses années.

années 1860
1860 20 août : Burke et Wills partent en expédition pour traverser le continent australien, voyageant de Melbourne (Victoria) à la rivière Little Bynoe (golfe de Carpentaria, Queensland).
1861 juin : Burke et Wills meurent lors de leur voyage de retour, bien que d'autres membres de l'expédition survivent à leur exploration, et celle des équipes de sauvetage, a permis l'ouverture de terres pour une nouvelle colonisation à l'intérieur de l'est de l'Australie.
1861 30 juin : Des émeutes anti-chinoises se produisent à Lambing Flat (aujourd'hui Young, NSW) des centaines de mineurs européens chassent les Chinois des champs aurifères.
1861 7 novembre : première course de la Melbourne Cup.
1862: Poèmes et chansons, le premier recueil de poèmes d'Henry Kendall, est publié.
9 avril 1865 : Le bushranger « Mad Dan » Morgan est abattu par la police, mourant de ses blessures le même jour.
5 mai 1865 : le bushranger Ben Hall est pris en embuscade par la police et abattu.
1868 : Le transport des condamnés vers l'Australie prend fin, avec l'arrêt du transport vers l'Australie-Occidentale.
9 janvier 1868 : Le Hougoumont, le dernier navire de condamnés à venir en Australie, arrive à Fremantle avec 229 condamnés.

années 1870
1870 25 mai : Le bushranger Frederick Ward, connu sous le nom de « Captain Thunderbolt », est abattu par un policier.
1871 11 mars : Découverte d'Alice Springs (Territoire du Nord).
1871 4 mai : La Victorian Natives’ Association est fondée (elle change peu de temps après son nom en Australian Natives’ Association).
1872 22 août : L'Overland Telegraph, d'Adélaïde à Darwin, est achevé, établissant ainsi une liaison télégraphique vers Londres.
1873 9 décembre : Un grand rassemblement de mineurs bloque l'usage des briseurs de grève chinois à Clunes (Victoria).
1874: Pour la durée de sa vie naturelle, de Marcus Clarke, est publié sous forme de livre, sous le titre de Sa vie naturelle (il était auparavant apparu comme un feuilleton dans le Journal australien pendant 1870-1872).
1878 : La chanson « Advance Australia Fair » est écrite par Peter McCormick.
1879 6-11 octobre : Le premier Congrès syndical intercolonial se tient à Sydney (coïncidant avec l'Exposition intercoloniale).

années 1880
1880 : Peter Lalor devient président de l'Assemblée législative de Victoria, poste qu'il occupe jusqu'en 1887.
1880 20 janvier : Le bushranger Andrew Scott, connu sous le nom de « Captain Moonlite », est pendu à Darlinghurst Gaol (NSW).
31 janvier 1880 : Le Bulletin le magazine commence sa parution.
1880 1er octobre : L'exposition internationale commence à Melbourne (la 8e exposition universelle) elle reste ouverte jusqu'au 30 avril 1881.
1880 11 novembre : Le bushranger Ned Kelly est pendu à la Melbourne Gaol (Victoria).
1882 29 août : L'origine de The Ashes dans une compétition de cricket entre l'Australie et l'Angleterre.
1885: Où le pélican construit et autres poèmes, le premier recueil de poèmes de Mary Hannay Foott, est publié.
1885 : La Nouvelle-Galles du Sud envoie un contingent de volontaires à la guerre au Soudan, pour aider les forces britanniques combattant le Mahdi.
1887 : L'Union républicaine australienne est formée.
1887 : Nellie Melba fait ses débuts à l'opéra.
15 mai 1888 : L'aube magazine, détenu et édité par Louisa Lawson, commence sa publication.
1889 24 octobre : Sir Henry Parkes prononce un discours à Tenterfield en faveur de la fédération, qui est considérée par beaucoup comme un élan important pour l'unification des colonies australiennes.
1889 : Création de l'Australian National Association, dont l'un des objectifs est la fédération des colonies australiennes.
1890 21 décembre : « The Man from Snowy River », de « Banjo » Paterson, est publié dans Le Bulletin le poème devient extrêmement populaire.

années 1890
1891 Février : Une large grève des tondeurs est organisée, qui dure jusqu'en mai 1891.
1891 5 décembre : première date de publication connue de la chanson « Click Go the Shears ».
1894: Histoires courtes en prose et en vers, le premier livre d'Henry Lawson, est publié.
1894: Sept petits australiens, un roman d'Ethel Turner, est publié.
1895: L'homme de Snowy River et autres vers, le premier recueil de poésie de « Banjo » Paterson, est publié.
1895 : « Banjo » Paterson écrit la chanson « Waltzing Mathilda ».
1895 : Les femmes d'Australie-Méridionale obtiennent le droit de vote (âge requis, 21 ans).
1895: La vague jaune, un roman de Kenneth Mackay, est publié.
1896 : L'Australie participe aux premiers Jeux Olympiques modernes, organisés en Grèce.
1896: À l'époque où le monde était vaste et autres vers, un recueil de poèmes d'Henry Lawson, est publié.
1899: Les voies de nombreuses eaux, le premier recueil de poèmes d'E. J. Brady, est publié.
1899 : Des référendums sont organisés dans quatre colonies australiennes (Nouvelle-Galles du Sud, Australie-Méridionale, Tasmanie et Victoria) sur proposition de fédération. Une majorité dans toutes les colonies vote "Oui", cependant, le vote en NSW n'atteint pas le quota légalement requis, donc le vote échoue.
1899 Octobre : Début de la guerre des Boers en Afrique du Sud Les colonies australiennes proposent des troupes pour assister les forces britanniques (la guerre se termine en mai 1902).
1899 : Des référendums sont organisés dans toutes les colonies australiennes, à l'exception de l'Australie-Occidentale, sur proposition de la Fédération WA qui tient son référendum en 1900. Une majorité dans toutes les colonies vote « Oui ».

années 1900
1900 4-16 août : Des soldats australiens se distinguent à la bataille d'Elands River.
1901 1er janvier : l'Australie devient officiellement une nation Edmund Barton devient le premier Premier ministre australien John Hope (7e comte de Hopetoun) devient le premier gouverneur général.
1901 8 mai : Le Parti travailliste parlementaire fédéral est formé.
1901: Le récitant du bulletin est publié.
1903: Telle est la vie : être certains extraits du journal de Tom Collins, le roman classique de Tom Collins (Joseph Furphy), est publié.
1903: L'aube ?, le premier recueil de poésie de Bernard O'Dowd, est publié.
1905: Les chansons de la vieille brousse, un livre de chansons de l'époque coloniale australienne, rassemblé par « Banjo » Paterson, est publié.
26 décembre 1906 : Première à Melbourne du film « L'histoire du gang Kelly » (certaines projections d'essais avaient déjà eu lieu dans certaines régions du pays), il s'agissait sans doute du premier long métrage au monde.
1907 mai : La main solitaire le magazine commence sa parution.
1907 8 novembre : Le jugement Harvester, rendu par la Cour de Conciliation et d'Arbitrage du Commonwealth, fixe un salaire minimum pour les travailleurs.
5 septembre 1908 : « Le poème de Dorothea Mackellar « Core of My Heart » est publié dans le Spectateur (Londres, Royaume-Uni) le titre du poème est ensuite changé en « Mon pays ».
1909 13 septembre : Création de la Wattle Day League à Sydney.
1909: La crise australienne, un roman de C. H. Kirmess, est publié.
1909: Poèmes, le premier recueil de poésie d'Agnes L. Storrie (Agnes L. Kettlewell), est publié.

années 1910
1910 1er septembre : la première célébration du Wattle Day a lieu dans tout le pays (organisée par la Wattle Day League).
1911: Les chevaux des collines et autres vers, le premier recueil de poésie de Marie E. J. Pitt, est publié.
1911: La porte fermée et autres versets, le premier recueil de poèmes de Dorothea Mackellar, est publié.
1913: Australians Yet et autres versets, le premier livre de Grant Hervey, est publié.
1913: Backblock Ballades et autres vers, le premier recueil de poésie de C. J. Dennis, est publié.
1914 : Début de la Première Guerre mondiale.
1915 1er janvier : La bataille de Broken Hill se produit. Deux musulmans, battant pavillon turc, attaquent et tuent un certain nombre de civils australiens, en tant que contribution à la guerre entre l'Empire britannique et l'Empire ottoman.
1915 25 avril : L'Australian and New Zealand Army Corps (ANZAC) débarque à Gallipoli (Turquie) dans le cadre d'un effort allié pour prendre les Dardenelles et/ou tenir la Turquie hors du théâtre de guerre européen.
30 juillet 1915 : Première célébration du « Australia Day » en tant que journée patriotique de collecte de fonds pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Cette journée spéciale n'avait rien à voir avec le « Australia Day » moderne (la célébration de la fondation d'une colonie britannique en Nouvelle-Galles du Sud en 1788), qui était célébrée à l'époque sous le nom de « Foundation Day ».
1915 6-9 août : Bataille de Lone Pine, à Gallipoli.
1915 8-20 décembre : Les Anzacs évacuent Gallipoli (Cap Helles évacué le 9 janvier 1916).
1915: Les chansons d'un mec sentimental, un recueil de poèmes de C. J. Dennis, est publié.
1916: Les poèmes de Joseph Furphy, un recueil de poèmes de Joseph Furphy est publié à titre posthume.
1916 : par Une brève histoire de l'Australie, par Ernest Scott, est publié (il a ensuite été réédité en plusieurs éditions).
1916 1er juillet : début de la bataille de la Somme.
7 juin 1917 : la cote 60 est détruite par des tunneliers australiens.
1917 31 octobre : Charge de l'Australian Light Horse contre les Turcs à Beersheba Wells.
1918 18 septembre : les forces australiennes attaquent la ligne Hindenburg et capturent Montbrehain.
1918 11 novembre : La Première Guerre mondiale se termine, la date est par la suite commémorée comme le jour du Souvenir.
1918: Backblock Ballades et versets ultérieurs, un recueil de poésie de C. J. Dennis, est publié.
1918: Le pudding magique, par Norman Lindsay, est publié.
1918: Snugglepot et Cuddlepie, par May Gibbs, est publié.
1919: Cœur de printemps, un recueil de poèmes de John Shaw Neilson, est publié.
1919 : Les troupes australiennes participent à la campagne de Russie du Nord.

années 1920
1921: Autour du journal Boree et autres vers, le premier recueil de poèmes de John O'Brien (Patrick Joseph Hartigan), est publié.
1921 mars : QANTAS (Services aériens du Queensland et du Territoire du Nord) commence ses opérations.
1921 mars : Création de la Royal Australian Air Force (RAAF).
1921 4 novembre : Poppy Day est organisé en Australie pour vendre des coquelicots, à porter le jour de l'Armistice (Jour du Souvenir, 11 novembre) en commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale et pour se souvenir du sacrifice de ceux qui ont combattu et sont morts.
13 novembre 1921 : Ginger Meggs apparaît pour la première fois, dans la bande dessinée « Us Fellers », publiée dans le Sydney dimanche soleil.
1923 : Vegemite est vendu pour la première fois.
1923: Au-delà des portes de la ville : histoire australienne & verset, le premier livre de Jack Moses, est publié.
1923 23 novembre : 2SB (Sydney) est la première station de radio commerciale en Australie à commencer à émettre.
1929: L'histoire intérieure complète du Kelly Gang et de leurs poursuivants, par J. J. Kenneally, est publié (il a ensuite été réédité en plusieurs éditions).
1929 : Début de la Grande Dépression. Il dure jusqu'en 1932, bien que les difficultés financières aient continué pour de nombreux Australiens tout au long des années 1930.

années 1930
1930 4 novembre : Phar Lap remporte la Melbourne Cup.
1931 22 janvier : Sir Isaac Isaacs devient le premier gouverneur général d'origine australienne.
1932 19 mars : Ouverture officielle du Sydney Harbour Bridge.
1932 1er juillet : Création de l'Australian Broadcasting Commission, qui devient l'Australian Broadcasting Corporation le 1er juillet 1983.
1932-1933 : La controverse sur le cricket Bodyline éclate, lors de la tournée Ashes des équipes de cricket anglaises en Australie, au cours de laquelle les quilleurs anglais adoptent la tactique de viser le corps des batteurs australiens.
1933: Blinky Bill : le pittoresque petit australien, par Dorothy Wall, est publié, suivi de plusieurs autres livres de Blinky Bill : Blinky Bill grandit (1934), Blinky Bill et Nutsy (1937), et Les aventures complètes de Blinky Bill (1939).
1934 : La chanson pour enfants « Kookaburra », écrite par Marion Sinclair, est interprétée pour la première fois en public.
1935: Gommes, le premier recueil de poésie de Rex Ingamells, est publié.
1936: Les fondements de la culture en Australie, par P. R. Stephensen, est publié.
1938: Culture conditionnelle, par Rex Ingamells, est publié.
1939 : Début de la Seconde Guerre mondiale. L'Australie déclare la guerre à l'Allemagne.

années 40
1941 5 janvier : Tobrouk capturé.
1941 avril : les forces australiennes affrontent les forces allemandes en Grèce.
1941 11 avril : les Allemands coupent Tobrouk des forces terrestres alliées le siège de Tobrouk dure d'avril à octobre 1941 les Australiens y adoptent allègrement le nom que les Allemands leur lancent de « rats de Tobrouk ».
1941 mai : les forces alliées, dont des Australiens, évacuent l'île de Crète, face à la supériorité des forces d'attaque allemandes.
1941 8 décembre : le Premier ministre John Curtin annonce que l'Australie déclarera la guerre au Japon, à la suite de l'attaque japonaise contre la base navale américaine de Pearl Harbor (Hawaï).
1942 janvier : les forces australiennes combattent l'armée japonaise en Malaisie.
1942 19 février : des avions japonais attaquent Darwin d'autres attaques aériennes se produisent plus tard, contre Broome, Darwin, le golfe d'Exmouth et ailleurs.
1942 3 mars : des avions japonais abattent un DC-3 rempli de réfugiés des Indes néerlandaises et un Liberator transportant des militaires américains blessés. Ils détruisent également 6 avions au sol et 16 hydravions amarrés (dont certains transportaient des réfugiés) environ 100 sont tués.
1942 1er juin : HMAS Kuttabul coulé par un sous-marin japonais dans le port de Sydney 21 marins tués.
1942 juin : Newcastle et Sydney bombardés par des sous-marins japonais sans faire de victimes.
1942 juillet : Townsville bombardé par des avions japonais.
1942 2 novembre : les Australiens reprennent Kokoda (Nouvelle-Guinée).
1942 26-27 novembre : La bataille de Brisbane, où des combats ont eu lieu entre militaires américains et militaires et civils australiens 1 soldat australien tué, des centaines de blessés des deux côtés.
1943 février : les forces australiennes battent les Japonais à Wau.
1943 14 mai : Le navire-hôpital australien brillamment éclairé Centaure est torpillé et coulé par un sous-marin japonais au large de l'île Stradbroke 268 morts.
1945 7 mai : capitulation de l'Allemagne (entrée en vigueur le 8 mai).
1945 15 août : capitulation du Japon.
1945 : Fin de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, certains combats se sont poursuivis : des éléments du Centre du groupe d'armées allemand à Prague (Tchécoslovaquie), ont continué à se battre jusqu'en mai 1945, les troupes japonaises sur l'île de Saipan ne se sont rendues que le 1er décembre 1945, tandis que d'autres troupes japonaises sur l'île de Peleliu ne se rendit qu'en avril 1947 (et certains soldats japonais restèrent cachés pendant plusieurs décennies après la fin de la guerre).
1945 31 août : Le Parti libéral est formé.
1946 9 septembre : TAA (Trans-Australia Airlines) commence ses opérations (elle est plus tard rebaptisée Australian Airlines).

années 1950
1950 : Les forces australiennes entrent dans la guerre de Corée aux côtés de la Corée du Sud.
1954: La paroisse de St Mel's et autres vers, un recueil de poèmes de John O'Brien (Patrick Joseph Hartigan), est publié à titre posthume.
1955 : Le Parti travailliste australien (anticommuniste) est formé peu de temps après, il est rebaptisé Parti travailliste démocrate.
1956 16 septembre : TCN-9 (Sydney) est la première chaîne de télévision grand public en Australie à commencer à diffuser (certaines diffusions expérimentales avaient déjà été menées en 1929, en utilisant le système « Radiovision »).
1956 22 novembre : Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, tenue à Melbourne (la cérémonie de clôture a lieu le 8 décembre 1956).
1958 : « A Pub With No Beer » devient un tube pour Slim Dusty.
1958 : "Wild One" devient un tube pour Johnny O'Keefe.
1959 : "Shout" devient un tube pour Johnny O'Keefe.

années 1960
1960 : "She's My Baby" devient un tube pour Johnny O'Keefe.
1961 : « I'm Counting on You » devient un tube pour Johnny O'Keefe.
1964 : "She Wears My Ring" devient un tube pour Johnny O'Keefe.
1965 : Les forces militaires australiennes entrent dans la guerre du Vietnam aux côtés du Sud-Vietnam (l'engagement australien prend fin en 1972).
1966 18 août : les forces militaires australiennes se distinguent à la bataille de Long Tan (Vietnam).
1966 14 février : L'Australie passe du système monétaire impérial au système monétaire décimal. Les livres, les shillings et les pence sont convertis en dollars et en cents.
1967 : "Living in a Child's Dream" devient un tube pour les Masters Apprentices.
1967 : "Woman You're Breaking Me" devient une chanson à succès pour The Groop.
1969 : « Arkansas Grass » devient une chanson à succès pour Axiom.
1969 : « Such a Lovely Way » devient une chanson à succès pour The Groop.

années 1970
1970 : « A Little Ray of Sunshine » devient une chanson à succès pour Axiom.
1970 : « Turn up Your Radio » devient un tube pour les Masters Apprentices.
1971 : "Because I Love You" devient un tube pour les Masters Apprentices.
1971 : Les Bushwackers, un groupe de musique folk, se forment à Melbourne.
1971 : « Eagle Rock » devient un tube pour Daddy Cool.
1971 : « I’ll Be Gone » devient un tube pour Spectrum.
1971 : « My Baby’s Gone » devient un tube pour Axiom.
1972 : « Ginger Man » devient un tube pour Brian Cadd.
1972 : « Show Me the Way » devient un tube pour Brian Cadd.
1972 Décembre : Les dernières forces australiennes quittent le Vietnam L'Australie met fin à son implication dans la guerre du Vietnam.
1974 : « Let Go » devient un tube pour Brian Cadd.
1974 : « Give Me a Home Among the Gumtrees » est écrit par Bob Brown et Wally Johnson.
1974 : "Living in the 70's" devient un tube pour Skyhooks.
1975 11 novembre : John Kerr, le gouverneur général, limoge Gough Whitlam de son poste de Premier ministre et jure Malcom Fraser comme Premier ministre par intérim jusqu'à la tenue des élections.
1975 : "Horror Movie" devient le hit n°1 des Skyhooks.
1975 : « The Newcastle Song » devient un tube pour Bob Hudson.
1975 : « Summer Love » devient la chanson à succès n°1 de Sherbert.
1976 : « Howzat » devient la chanson à succès n°1 de Sherbert.
1977 : Le parti des démocrates australiens est formé (dissous en 2015).
1978 : Le Territoire du Nord obtient l'autonomie gouvernementale.
1978 : "C'mon Aussie C'mon" devient un tube pour les Mojo Singers.
1978 : « Down Under » (également connu sous le nom de « I come from a land down under », d'après une ligne de la chanson) devient une chanson à succès pour Men At Work.
1978 : "Take a Long Line" devient un tube pour The Angels.
1979 : "Shadow Boxer" devient un tube pour The Angels.
1979 : « Up There Cazaly » devient un tube du Two Man Band.

années 1980
1980 : « Clancy of the Overflow » devient une chanson à succès pour le groupe de musique folk Wallis et Mathilde.
1980 : « Duncan » (souvent appelé « J'adorerais prendre une bière avec Duncan », d'après une ligne de la chanson) devient une chanson à succès pour Slim Dusty.
1980 : « No Secrets » devient un tube pour The Angels.
1980 17 août : Une petite fille de deux mois, Azaria Chamberlain, est enlevée par un dingo d'une tente pendant la nuit et tuée, dans un camping à Ayers Rock (Uluru) sa mère, Lindy Chamberlain, a par la suite été reconnue coupable de meurtre , mais il s'est avéré plus tard qu'il s'agissait d'une condamnation injustifiée et elle a été libérée.
1981 : « Boys in Town » devient un tube des Divinyls.
1982 : « Great Southern Land » devient un tube pour Icehouse.
1982 : « Science Fiction » devient un tube pour les Divinyls.
1983 : « I Was Only Nineteen » devient un tube pour Redgum.
1984 19 avril : « Advance Australia Fair » devient l'hymne national australien.
1985 18 mars : L'émission télévisée "Neighbours" est diffusée pour la première fois (l'émission a commencé sur Seven Network, mais a été annulée quelques mois plus tard, avec le dernier épisode de Channel 7 diffusé le 8 novembre 1985, l'émission a ensuite été reprise par Network Ten, et la diffusion de « Neighbours » a repris le 20 janvier 1986).
1985 : « Pleasure and Pain » devient un tube pour les Divinyls.
1985 : « Sounds of Then » (souvent appelé « This Is Australia », d'après une ligne de la chanson) devient une chanson à succès pour Gang Gajang.
1988 : « Am I Ever Gonna See Your Face Again » devient une chanson à succès pour The Angels.
1989 : Le Territoire de la capitale australienne obtient l'autonomie gouvernementale.

années 90
1991 : « I Touch Myself » devient un tube des Divinyls.
1992 : Le parti des Verts australiens (communément appelé « Les Verts ») est formé.
1992 : 3 juin : La Haute Cour rend sa décision sur l'affaire Mabo.
1994 26 janvier : Lancement de la télévision payante en Australie.
1995 1er juillet : Telecom devient Telstra.
1996 28 avril : massacre de Port Arthur (Tasmanie), au cours duquel 35 personnes sont assassinées et 23 autres blessées (Martin Bryant a plaidé coupable, et a été emprisonné pour le restant de ses jours).
1997 11 avril : Création du One Nation Party.
1999 : Les forces militaires australiennes sont déployées au Timor oriental, dans le cadre de la Force internationale pour le Timor oriental (INTERFET), pour stabiliser le pays.
1999 Juillet : "Have a Look" devient un tube pour Vanessa Amorosi.
1999 31 octobre : Jesse Martin débarque à Melbourne, devenant ainsi le plus jeune à avoir fait le tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance.

années 2000
2000 1er juillet : Entrée en vigueur de la taxe fédérale sur les produits et services. La TPS a été introduite par le gouvernement de coalition libéral-national, dirigé par John Howard.
2000 15 septembre : Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques, tenue à Sydney (la cérémonie de clôture a eu lieu le 1er octobre 2000).
2001 25 février : Don Bradman décède.
2002 12 octobre : Des terroristes font exploser deux bombes à Bali, en Indonésie, dans une boîte de nuit fréquentée par des touristes. .
2004 : Des terroristes font exploser une bombe devant l'ambassade d'Australie à Jakarta, en Indonésie.
2005 : des hommes libanais frappent deux sauveteurs sur une plage de Cronulla, à Sydney, ce qui conduit à un rassemblement de masse de milliers d'Australiens, pour protester contre les attaques, qui aboutit à des attaques contre des personnes d'apparence moyen-orientale, des musulmans libanais mènent ensuite des attaques de vengeance, brisant des centaines de voitures et poignardant au moins une personne, la police de NSW enferme Cronulla.
2006 : Les forces militaires australiennes sont déployées au Timor oriental, dans le cadre de l'opération Astute, pour stabiliser le pays.
7 février 2009 : samedi noir, le pire jour des énormes feux de brousse qui ont balayé divers quartiers de Victoria en janvier et février 2009, tuant 173 personnes et dévastant les villes de Flowerdale, Kinglake, Kinglake West, Marysville, Narbethong et Strathewen.
2010 17 octobre : Mary MacKillop devient la première sainte australienne, canonisée par le pape Benoît XVI MacKillop est née le 15 janvier 1842 à Fitzroy, Victoria (alors partie de la colonie de la Nouvelle-Galles du Sud) et décédée le 8 août 1909 à North Sydney, NSW.


L'histoire montre qu'avril a été un mois de tragédie

Abraham Lincoln, le 16e président des États-Unis, a été assassiné.

Stock Montage/Getty Images Afficher plus Afficher moins

2 sur 69 Le 20 avril 1889 :

Adolf Hitler, leader allemand et dictateur nazi, est né.

4 sur 69 Le 18 avril 1906 :

Un tremblement de terre de moins d'une minute a frappé San Francisco, détruisant près de 500 pâtés de maisons.
Le tremblement de terre a également provoqué des incendies qui ont brûlé pendant trois jours. Environ 3 000 personnes sont mortes pendant et après le séisme.

5 sur 69 Le 15 avril 1912 :

Suite à une collision avec un iceberg, le RMS Titanic a coulé dans l'Atlantique Nord. Au total, 1 517 hommes, femmes et enfants sont morts.

7 sur 69 Le 21 avril 1930 :

Au pénitencier de l'État de l'Ohio à Columbus, un total de 322 détenus sont morts et 150 autres ont été blessés par un incendie qui a commencé en raison des efforts de rénovation de la prison.
Il s'agit de l'incendie d'un pénitencier le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis.

ullstein bild/Getty Images Afficher plus Afficher moins

8 sur 69 Le 16 avril 1947 :

Le navire français SS Grandcamp a accosté au port de Texas City transportant 2 300 tonnes de nitrate d'ammonium. Il a ensuite explosé. Selon le livre « The Texas City Disaster », un total de 581 personnes sont mortes à cause de l'explosion, qui a déclenché des incendies et d'autres explosions dans des installations de stockage de pétrole et d'autres navires à proximité.
Le livre note également qu'un seul membre des pompiers de Texas City a survécu à l'explosion et aux efforts de sauvetage qui ont suivi.

10 sur 69 Le 27 avril 1979 :

Deux personnes ont été tuées et 51 blessées lorsque Ira Attebury a ouvert le feu depuis l'intérieur de sa maison mobile sur une foule festive rassemblée pour regarder le défilé de la bataille des fleurs à San Antonio.

COURTESY UTSA'S INSTITUTE OF TEX Voir plus Voir moins

11 sur 69 Le 18 avril 1983 :

Un kamikaze du Hezbollah soutenu par l'Iran a fait exploser une bombe devant l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, au Liban. Au total, 63 personnes, dont 17 Américains, ont été tuées dans l'explosion.

Françoise De Mulder/Getty Images Afficher plus Afficher moins

13 sur 69 Le 26 avril 1983 :

Une explosion à la centrale nucléaire de Tchernobyl sous contrôle soviétique en Ukraine a provoqué un incendie massif et la libération de combustible radioactif et de particules dans l'atmosphère.
Le nombre total de personnes décédées à cause de Tchernobyl est inconnu. Bien que divers rapports indiquent que le nombre de personnes décédées des suites directes de l'explosion elle-même et des efforts de sauvetage se situe entre 30 et 50.

14 sur 69 Le 15 avril 1989 :

Lors du match de demi-finale de la FA Cup entre Liverpool et Nottingham Forest au stade Hillsborough de Sheffield, en Angleterre, 96 personnes ont été tuées lorsque trop de personnes sont entrées dans le stade en même temps, provoquant l'écrasement des fans contre une barrière.
Environ 766 autres ont été blessés au cours de l'événement.

16 sur 69 Le 19 avril 1989 :

Une explosion dans la salle des armes d'une tourelle du cuirassé USS Iowa a tué 47 marins. La cause est encore indéterminée selon la marine américaine.

Thomas Jarrell/Getty Images Afficher plus Afficher moins

17 sur 69 Le 29 avril 1991 :

Un cyclone a traversé le Bangladesh, tuant environ 138 000 personnes. Les vents ont été enregistrés à 155 mph.

Peter Charlesworth/Getty Images Afficher plus Afficher moins

19 sur 69 Le 18 avril 1992 :

Randy Weaver, sa famille et ses amis étaient en conflit avec le FBI et les Federal Marshals à Ruby Ridge, Idaho.
Ce jour-là, Vicki Weaver et son fils Sammy ont été abattus par des tireurs d'élite du FBI.
On voit ici Sara Weaver, qui avait 16 ans lorsque sa mère et son frère ont été tués. Elle vit maintenant dans un ranch à Kalispell, Mont.

Nicholas K. Geranios/Associated Press Voir plus Voir moins

20 sur 69 Le 19 avril 1993 :

Un siège de 51 jours près de Waco entre la secte séparatiste Branch Davidians et les agences juridiques fédérales a pris fin lorsque le FBI a lancé un assaut contre le complexe du Mount Carmel Center, qui s'est soldé par un massacre enflammé.
Des membres de la secte religieuse s'étaient barricadés à l'intérieur, et lorsque le bâtiment a pris feu, 76 d'entre eux, dont 17 enfants, ont fini par mourir.

22 sur 69 Le 19 avril 1995 :

Des terroristes nationaux ont fait exploser une voiture piégée devant le bâtiment fédéral Alfred Murrah à Oklahoma City, tuant 168 personnes et en blessant plus de 680.

23 sur 69 Le 20 avril 1999 :

Au lycée Columbine à Columbine, Colorado, les élèves Eric Harris, à gauche, et Dylan Klebold se sont livrés à une fusillade tuant 12 élèves et un enseignant. 21 autres personnes ont été blessées lors de la fusillade de masse.

25 sur 69 Le 16 avril 2007 :

Le senior de Virginia Tech, Seung-Hui Cho, a assassiné 32 personnes et en a blessé 17 autres lors d'une fusillade de masse à l'université.

26 sur 69 Le 17 avril 2013 :

Une explosion à West, au Texas, à l'usine de la West Fertilizer Company a tué 15 personnes et en a blessé près de 200 autres.

28 sur 69 Le 20 avril 2010 :

La plate-forme pétrolière offshore Deepwater Horizon de BP a explosé, tuant 11. La fuite qui a suivi a libéré environ 172 millions de gallons de pétrole dans le golfe du Mexique.

29 sur 69 Le 15 avril 2013 :

Les frères kirghizes-américains Dzhokhar Tsarnaev et Tamerlan Tsarnaev ont fait exploser deux bombes le long du parcours du marathon de Boston, tuant trois personnes et blessant plus de 260 personnes.

Elise Amendola/Presse Associée Voir plus Voir moins

31 sur 69 Entre le 27 et le 29 avril 2014 :

32 sur 69 Le 25 avril 2015 :

34 sur 69 Le 15 avril 2019, des flammes ont ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris pendant plus de 12 heures, détruisant sa flèche et sa toiture. Un effort de sauvetage frénétique a sauvé les "trésors les plus précieux" du monument, y compris la couronne d'épines prétendument portée par Jésus. Thierry Mallet Voir plus Voir moins

35 sur 69 Comment nous avons couvert les catastrophes naturelles. Fichier Photo Afficher plus Afficher moins

37 sur 69 19 avril 1906 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

38 sur 69 11 septembre 1921 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

40 sur 69 27 septembre 1946 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

41 sur 69 18 octobre 1998 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

43 sur 69 30 août 2005 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

44 sur 69 31 août 2005 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

46 sur 69 1er septembre 2005 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

47 sur 69 2 septembre 2005 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

49 sur 69 3 septembre 2005 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

50 sur 69 27 décembre 2004 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

52 sur 69 2 mars 1932 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

53 sur 69 22 novembre 1963 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

55 sur 69 14 août 1965 Photo d'archive Express-News Afficher plus Afficher moins

56 sur 69 5 avril 1968 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

58 sur 69 21 juillet 1969 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

59 sur 69 28 avril 1979 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

61 sur 69 30 mai 1979 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

62 sur 69 20 avril 1993 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

64 sur 69 20 avril 1995 Express-News file photo Voir plus Voir moins

65 sur 69 11 septembre 2001 Photos d'archives Express-News Afficher plus Afficher moins

67 sur 69 2 février 2003 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

68 sur 69 2 février 2003 Photo d'archive Express-News Voir plus Voir moins

Pour beaucoup à San Antonio, le mois d'avril est synonyme de fête, de cascarones, de défilés, de grillades et de tout l'apparat qui accompagne la fête annuelle de deux semaines de la ville.

Mais curieusement, le mois d'avril est également connu pour certaines des pires catastrophes de l'histoire récente.

Non seulement c'est le mois de la naissance du dictateur le plus méprisé des deux derniers siècles, c'est un mois qui a vu d'horribles catastrophes naturelles, des attaques terroristes et des fusillades de masse.

Voici 22 moments terribles de l'histoire qui se sont tous passés au cours du mois d'avril.


17 janvier 1811 – Bataille du pont Calderón – Guerre d'indépendance du Mexique

La bataille du pont Calderón, qui s'est déroulée le 17 janvier 1811, a été une bataille importante de la guerre d'indépendance du Mexique. Plus de 100 000 révolutionnaires mexicains dirigés par Ignacio Allende, Juan Aldama, Miguel Hidalgo et Mariano Abasolo ont attaqué les 6 000 soldats royalistes sur les rives de la rivière Calderón près de Zapotlanejo, Jalisco. Les soldats combattant pour la couronne espagnole étaient dirigés par le général Félix María Calleja del Rey.Le général était un officier renommé de l'armée espagnole et est devenu le vice-roi de la Nouvelle-Espagne. Malgré des obstacles écrasants, les troupes dirigées par le général Calleja del Rey ont triomphé, provoquant un revers majeur pour les patriotes et retardant la cause de l'indépendance du Mexique. Le général a reçu le titre de conde de Calderón pour la victoire.

En 1808, l'Espagne est envahie par Napoléon et ses troupes. Le roi d'Espagne Ferdinand VII a été déposé. La fortune de l'Espagne a plongé au cours des cinq années suivantes avec les guerres napoléoniennes qui ont fait des ravages sur l'échiquier. Malgré la restauration de Ferdinand, le gouvernement espagnol était fortement divisé politiquement. En 1810, les indigènes mexicains ont commencé à exprimer leur demande d'indépendance, ayant été opprimés par l'aristocratie espagnole tyrannique. Le mouvement d'indépendance a attiré un certain nombre d'intellectuels mexicains. Au début, cependant, les Patriots ont fait face à un certain nombre de revers, dont la bataille du pont de Calderón.

Miguel Hidalgo, le chef rebelle était initialement le prêtre de Dolores. En 1810, Hidalgo a réussi à lever une armée et avec Allende a fait une tentative vaillante mais vaine de prendre Mexico. Malgré un certain avantage, Hidalgo bat en retraite sans prendre d'assaut la ville. On pense que le déménagement était une tentative d'épargner aux habitants le pillage qui aurait été inévitable. Les patriotes se sont retirés dans les provinces voisines et ont été activement poursuivis par l'armée espagnole dirigée par le général Félix María Calleja. En janvier 1810, les troupes rebelles se replient vers Guanajuato. Guanajuato était intenable pour les patriotes et les forces royalistes ont marqué les insurgés lors de l'interception à Aculco. Hidalgo s'est encore retiré vers Guadalajara. Bien que nombreux, les rebelles étaient en grande partie des paysans et des Indiens avec peu de formation et utilisaient des couteaux et des lances indigènes comme armes.

La route de Guanajuato à Guadalajara traversait la rivière Calderón. La troupe de plus de 100 000 insurgés a pris position près du pont de Calderón, qu'Allende a jugé stratégiquement le mieux adapté pour leur affrontement. Le général royaliste avait une troupe beaucoup plus petite en comparaison, mais les soldats étaient très disciplinés et étaient beaucoup mieux équipés. En outre, ils étaient soutenus par la cavalerie et l'artillerie espagnoles. Les hommes espagnols étaient exceptionnellement courageux et les officiers de Calleja, y compris des officiers comme le général de brigade José de la Cruz et le général Manuel Flon, comte de Cadena, se sont affrontés pour être les premiers à attaquer l'ennemi beaucoup plus grand.

Allende a planifié les positions de défense. Il a demandé à Mariano Abasolo de commander l'unité de cavalerie tandis que les canons se positionnaient dans les collines au-delà pour offrir aux Patriotes une couverture adéquate. Calleja et ses hommes ont atteint le pont le 16 janvier et ont lancé une attaque le lendemain. Les troupes royalistes ont visé le dépôt de munitions détenu par les Patriotes. Lorsqu'un boulet de canon espagnol s'est abattu sur la décharge et qu'il a explosé, les troupes rebelles concentrées autour ont été gravement blessées. Le coup psychologique porté par cet incident disperse les insurgés qui abandonnent l'action et se replient plus au nord. Calleja a profité de son avantage et a fait irruption dans les lignes ennemies en dispersant l'armée rebelle. Les troupes espagnoles ont tué de nombreux insurgés alors qu'ils tentaient de fuir. Hidalgo, Allende et les autres chefs rebelles ont fui vers la frontière entre le Mexique et les États-Unis dans l'espoir de réussir la traversée. Hidalgo et les soldats qui l'accompagnaient ont été capturés. D'autres chefs rebelles ont également été interceptés et condamnés à mort. Hidalgo a été jugé par un tribunal civil et a dû faire face à une inquisition. Il a été déchu de sa prêtrise et exécuté le 30 juillet de la même année. Allende et plusieurs autres ont été exécutés quelques jours avant Hidalgo. Cela a mis fin à la première phase de la guerre d'indépendance du Mexique, retardant la cause de près d'une autre décennie. Le Mexique a finalement obtenu son indépendance en 1821. En 1932, le pont de Calderón a été déclaré monument historique mexicain.

Tu pourrais aussi aimer :
17 janvier 1706 – L'homme de la Renaissance américaine Benjamin Franklin est né à Boston


Chronologie historique

1768 Statut créé Le district de Camden comprenait Clarendon, Sumter, Lee, Richland, Fairfield, Chester, York, Lancaster et Kershaw Co.

1769 Circuit Court établi à Camden (l'un des sept en Caroline du Sud) - pour servir tous les comtés de cette région

1771 Palais de justice achevé à Camden (au coin des rues Broad et King) - incendié en 1779

1771 Prison achevée à Camden (angle des rues Broad et King, en face du palais de justice) - endommagé par un incendie en 1779

1772 Première session du tribunal du district de Camden tenue

1772 Beaver Creek Meeting House construit à Liberty Hill (plus tard démoli et reconstruit sur Lancaster Stage Road)

1774 Les citoyens reçoivent la permission d'organiser des foires semestrielles aux premières foires de Camden en Caroline du Sud (tenues du côté est de Fair St., près de Bull et Meeting)

1774 Église presbytérienne construite près du cimetière Quaker actuel démoli par les Britanniques pour construire des casernes

1775 Services baptistes tenus pour la première fois à Camden, le révérend Richard Furman, Sr. présidé

1777 Poudrière construite sur le terrain de l'actuel Camden historique détruit par les Britanniques en 1781

1779 Un incendie endommage le palais de justice et la prison

1780 Agnès de Glasgow est décédée (12 février)

1780 Bataille de Camden Baron DeKalb mortellement blessé (16 août)

1780 Les forces britanniques occupent Camden (1er juin 1780 - 10 mai 1781)

1780 Joseph Kershaw construit l'Arsenal sur Mulberry Street (juste en dessous de Wateree Street) démantelé en 1794

1781 Bataille de Hobkirk Hill et retrait ultérieur des troupes britanniques de Camden (25 avril)

1781 Andrew Jackson retenu prisonnier par les Britanniques dans la prison de Camden

1781 Une grande partie de la ville, y compris le palais de justice et la prison, est détruite par un incendie alors que Lord Francis Rawdon et les troupes britanniques quittent la ville (9 mai)

1785 District de Camden subdivisé en comtés de Lancaster, York, Chester, Fairfield, Richland, Claremont et Clarendon

1785 Première forme de gouvernement municipal créé à Camden--Commissaires des rues et du marché

1785 Construction d'un édifice de l'église presbytérienne, près du cimetière Quaker actuel (vers 1785) bâtiment détruit avant 1804

1785 Première température enregistrée connue, conservée par Richard Lloyd Champion en juin-juillet 91 degrés le 7 juillet et 64 degrés le 1er juillet

1786 Camden Orphan Society organisée (4 juillet) constituée le 27 février 1788

1787 Premiers offices méthodistes à Camden présidés par l'évêque Francis Asbury (4 avril)

1788 Camden Orphan Society acquiert 8 lots faisant face aux rues Campbell, York et Gordon, pour construire Orphan Houses and Academy

1789 Premier duel enregistré, entre Jacob Brown et Thomas Baker

1791 Richard Champion, célèbre potier anglais, meurt à Camden

1791 Charte émise pour incorporer la ville de Camden - forme de gouvernement du conseil municipal créée, avec intendant et 4 préfets

1791 Le comté de Kershaw est créé à partir du district de Camden Camden nommé siège du comté

1791 Le président George Washington visite Camden lors de sa tournée dans le sud (25-26 mai)

1791 Joseph Kershaw meurt à son domicile (28 décembre)

1791 La Camden Orphan Society ouvre sa première école à Camden (située sur un terrain dans les rues Campbell, York et Gordon) utilisée jusqu'en 1805

1791 Prison reconstruite au coin des rues Broad et King (détruite par un incendie en 1812)

1792 Lancement de la loterie municipale pour collecter des fonds afin de construire une église à Camden

1792 Palais de justice de Camden reconstruit--angle des rues Broad et King démoli pour construire Mills Courthouse

1793 Le ministre français Edmond Charles Genet visite Camden (24 avril)

1794 Joseph Kershaw a déplacé l'Arsenal de Mulberry Street au coin de Fair et Bull Streets - détruit après 1830

1798 Les tribunaux de comté abolissent les tribunaux de circuit établis dans chaque comté, appelés par la suite Districts

1798 La plus ancienne ordonnance connue concernant la prévention des incendies, les propriétaires de biens immobiliers doivent avoir un puits, un bon seau et une échelle

Années 1800

1802 Première des courses de Camden (cheval) tenues (janvier)

1802 Première impression connue d'un journal à Camden (mai)

1802 Église méthodiste construite à Camden, sur King Street entre Church et Campbell (construite entre 1800-1804)

1805 Camden Library Society établit des livres logés dans l'ancien marché (au coin des rues Broad et King) La société disparaît en 1852

1805 La maison et l'école de la Camden Orphan Society fonctionnent dans la maison Joseph Kershaw (1805-1822)

1805 Église presbytérienne de Camden, appelée "Bethesda", organisée (6 juillet)

1805 Édifice de l'église presbytérienne construit, près du cimetière Quaker actuel

1809 Achèvement du bâtiment de l'église baptiste, au coin de Market et York (acheté par City vers 1835, utilisé comme théâtre jusqu'à ce qu'il soit démoli/incendié en 1850)

1810 La Camden Orphan Society crée une école gratuite (arrêtée en 1812)

1812 Deux places principales de la ville, y compris le marché de la ville d'origine au coin des rues Bull et Market, détruites par un incendie (23 octobre)

1813 Services épiscopaux tenus au palais de justice par le révérend Andrew Fowler, il a été retiré en 1817

1814 Église baptiste de Camden constituée (21 décembre)

1816 Marché de la ville construit sur le site de l'ancienne prison (au coin des rues Broad et King) -- vendu en 1859

1816 Camden Jockey Club organisé

1816 Première mention de la Camden Independent Fire Company

1816 Les trottoirs de la basse Broad Street sont pavés, de Bull Street à Big Ditch

1816 Journal de Camden commence la publication devient le Camden Gazette & Mercantile Advertiser en 1818

1818 Le premier hippodrome de Camden contourne les blocs délimités par les rues Lyttleton, DeKalb, Mill et Laurens

1818 Réunion organisée pour organiser "Wateree & Santee Steamboat Co." faire circuler des bateaux de Camden à Charleston premiers bateaux en 1835

1818 Création du quartier Kirkwood de Camden par John Kershaw (au nord de Chesnut Street)

1819 Première école du dimanche organisée à Camden (non confessionnelle tenue à Court House)

1819 Les trottoirs de Broad Street sont pavés, de Big Ditch à DeKalb Street

1822 L'établissement de la première banque à Camden (succursale de la S. C. State Bank) fait faillite en 1865

1822 Bethesda Presbyterian Church construit sur DeKalb Street--conçu par Robert Mills rénové 1890

1822 Deux académies (une pour les hommes et une pour les femmes) construites sur la rue DeKalb (près de l'église presbytérienne) par Orphan Society

1822 La Chronique de Camden commence le nom de la publication changé en La Chronique du Sud en 1824

1825 Clocher au-dessus du marché de la ville achevé (au coin des rues Broad et King)

L'horloge et la cloche de la vieille ville de 1825 arrivent de Philadelphie - placées dans le clocher au-dessus du marché de la ville (au coin des rues Broad et King)

1825 Le général Lafayette visite Camden et pose la pierre angulaire du monument DeKalb devant l'église presbytérienne de Bethesda (mars)

1826 Mill's Courthouse (Kershaw District Courthouse) construit à Camden (remodelé en 1847)

1826 Girouette King Haiglar levée au-dessus du marché de Camden (au coin des rues Broad et King)

1826 Le journal de Camden fondée par Charles A. Bullard publication suspendue en mars 1837

1827 Première fois que la rivière Wateree a gelé (3 janvier)

1828 Achèvement du premier pont sur la rivière Wateree à Camden [emporté par les inondations, 1831]

1828 Nouveau bâtiment de l'église méthodiste construit sur West DeKalb Street, face à Church Street (vendu à une congrégation noire en 1872)

1828 Camden Debating Club organisé

1829 Independent Fire Engine Company constituée

Un grand incendie de 1829 détruit le quartier commercial de Camden - 85 bâtiments incendiés (23 novembre)

1829 Camden Anti-Dueling Society organisé (après la mort de Henry G. Nixon en duel avec Thomas A. Hopkins) réorganisé ca. 1878

1830 La collection de la bibliothèque de Camden achetée par la Camden Orphan Society a été transférée dans l'une de leurs académies sur DeKalb Street

1830 Création de la compagnie de pompiers Hook and Ladder

1830 Congrégation épiscopale formée et incorporée sous le titre de "Grace Church"

1831 300 000 $ de dommages aux récoltes causés par une crue sans précédent emporté 1828 Pont Wateree

1831 Wateree Bridge Company commence à exploiter un traversier interrompu en 1838

1832 Grace Church construite à Camden (côté ouest de Broad Street, en dessous de DeKalb)--brûlée en 1867

Le réveil baptiste de 1832 se traduit par 32 baptêmes et l'organisation de l'école du dimanche

1833 Stella Phelps et Miss Mallory ouvrent une école pour filles dans la maison de J.K. Douglas (rue Lyttleton, près de la rue York)

1833 Création de la compagnie d'incendie Hydraulion

1835 Église presbytérienne construite à Liberty Hill

1835 Mention du premier presbytérien Manse, coin nord-est des rues Mill et DeKalb

1835 Arrivée à Camden du premier bateau à vapeur, le « Cheraw », en provenance de Charleston

1836 Création de la Bank of Camden, à l'angle des rues Broad et Rutledge (octobre) tombe en faillite en 1865

1836 Dédicace de la nouvelle église baptiste sur Broad Street, juste au-dessus de DeKalb est devenu Kershaw Guards Armory en 1907 (démoli en 1919)

1838 Création de la fabrique de coton Dekalb (incendie en 1855)

1838 Pine Grove Academy ouvre à Hampton Park d'abord utilisé par Orphan Society, plus tard par Leslie McCandless (démoli en 1909)

1838 Pont sur la rivière Wateree reconstruit (a remplacé le ferry qui fonctionnait depuis le premier pont emporté en 1831) - brûlé par Sherman, 1865

1839 Leslie McCandless ouvre une école privée à Camden

1839 Le journal Camden Journal reprend sa publication (suspendu en 1861, lorsque le propriétaire/éditeur T.J. Warren est parti en guerre)

1840 Formation des gardes de fusil Dekalb

1841 Wateree Agriculture Society organisée à Swift Creek Baptist Church

1843 Le DeKalb Lyceum incorporé composé de membres des DeKalb Rifle Guards et de l'Alarm Corps (qui patrouillaient à Noël)

1843 Collection de la bibliothèque de la société des orphelins prêtée à DeKalb Lyceum déplacée dans le hall des DeKalb Rifle Guards

1844 Collection de la bibliothèque retournée à Orphan Society par DeKalb Lyceum

1847 Mort du dernier soldat révolutionnaire dans le district de Kershaw Le major Samuel Jones meurt à son domicile de Lynches' Creek

1847 Mills Courthouse rénové à l'intérieur et à l'extérieur six colonnes de portique remplacées par quatre doriques

1848 Railroad atteint Camden (1er novembre) - succursale du South Carolina Railroad

1848 Infirmerie pour les maladies chroniques formée par le Dr W.J. McKain et le Dr C.J. Shannon (n'a duré que peu de temps)

1849 Organisation des cadets de la tempérance, pour les garçons de 12 à 18 ans

1853 Salle de conférence ajoutée à l'église baptiste sur Broad Street, pour l'utilisation de l'école du dimanche noir

1854 Ouverture de l'école McCandless sur Laurens Street abandonnée 1861

1856 Monument du colonel J.P. Dickinson érigé à Monument Square, sur le lieu de sépulture de Dickinson

1857 L'église presbytérienne acquiert Manse, au coin des rues Fair et Union (plus tard vendue à la Camden Hospital Association)

1859 Town Market déplacé du côté ouest de Broad Street, un peu au nord de Rutledge

1859 La girouette, l'horloge de la ville et le clocher du roi Haiglar sont déplacés vers le nouveau marché de la ville (près du coin de Broad et Rutledge)

1859 Le seul séminaire théologique épiscopal de l'État ouvre sur Broad Street en face de Bishop Davis House (brûle en 1865)

1859 Charles H. Peck commence à exploiter la Peck's Academy pour garçons, dans l'un des bâtiments scolaires de l'Orphan Society fermé en 1863

1860 Un accident de bateau sur Boykin Mill Pond fait 24 morts (5 mai)

1862 Richard Kirkland devient héros à la bataille de Fredericksburg en donnant de l'eau aux troupes ennemies (14 décembre)

1862 Hôpital confédéré ouvert à Camden, dans un vieil hôtel à l'angle des rues Broad et King George Rogers Todd Clark y est chirurgien

1864 Le journal Camden Journal recommence à paraître sous le nom de Camden Weekly Journal

1865 Kershaw-Cornwallis House détruite par un incendie (24 février)

1865 Des incendies déclenchés par les troupes du général William T. Sherman détruisent le côté est de Broad Street entre DeKalb et Rutledge (24 février)

1865 Camden occupé par les troupes fédérales du général William T. Sherman (24-25 février)

1865 Bataille de Boykin's Mill (18 avril)

1865 Première émission de monnaie de Camden Town (mai)

1865 Le conseil municipal relevé de ses fonctions pendant l'occupation fédérale (14 juin) reprend ses fonctions le 1er novembre

1865 Camden occupé par les troupes fédérales (14 juin 1865-24 mars 1866)

1865 Wateree River Bridge incendié par les troupes de Sherman Bridge Co. commence à exploiter le ferry (jusqu'en 1872)

1866 Mt. Moriah Baptist Church a organisé le premier pasteur du révérend Monroe Boykin

1867 L'église épiscopale de Broad Street brûle (29 mai)

1867 Terrain sur DeKalb Street, entre Gordon et Campbell, accordé à B.F. Whittemore pour l'école Negro (plus tard Jackson School)

1868 Pine Grove Academy louée à la congrégation épiscopale après la destruction de leur église (utilisée jusqu'en 1872)

1868 Système scolaire public créé par la Constitution de l'État

1872 Église méthodiste (W. DeKalb et Church Streets) vendue à une congrégation noire

1872 Fondation de la Camden Temperence Society (août)

1872 Législation adoptée pour inclure Kirkwood dans les limites de la ville (les limites de la ville sont réduites pour exclure Kirkwood en 1878 à nouveau augmentées en 1906)

1872 Pine Grove Academy louée aux administrateurs scolaires du comté de Kershaw comme école gratuite pour les filles

1872 Pine Grove Academy vendue à la congrégation méthodiste convertie en lieu de culte

1872 Achèvement du pont en bois sur la rivière Wateree (l'État l'a jugé dangereux et a ordonné sa destruction en 1878)

1873 Consécration de la nouvelle église épiscopale, à l'angle des rues Laurens et Lyttleton

1874 Premier éclairage public à Camden -- 20 lampes à essence installées

1874 Un incendie détruit le côté ouest de Broad Street, entre les rues DeKalb et Rutledge

1875 Un incendie détruit des bâtiments dans la zone des rues Broad et Rutledge

1877 Fin de la Reconstruction et rachat de la monnaie locale

1877 Un incendie détruit la zone autour des rues Broad et Rutledge

1878 Bridge Company exploite un traversier sur la rivière Wateree, jusqu'en 1883, date à laquelle un nouveau pont en acier est achevé

1879 Dédicace de l'église méthodiste sur Lyttleton Street

1880 Duel Cash-Shannon (5 juillet) William M. Shannon tué par le colonel E.B.C. Cash - dernier duel en Caroline du Sud

1881 Premier Y.M.C.A. organisé à Camden

1882 La législature adopte une loi contre les vaches errantes et autres animaux

Monument confédéré de 1883 érigé à l'intersection des rues Broad et Laurens (déplacé à Monument Square en 1949)

1883 Pont en acier construit au-dessus de la rivière Wateree (relevé de 5 pi en 1902 pour le protéger des dommages causés par les inondations) - emporté 1908

1883 Organisation de l'Association de construction et de prêt d'entreprise

1884 Le messager Wateree commence la publication

1884 Hobkirk Inn ouvert aux touristes par F.W. Eldredge sur North Lyttleton Street (vendu en 1940 et converti en résidence privée)

1885 Le système d'éducation Graded School partiellement inauguré à Camden

1886 Opéra de Camden achevé, au coin des rues Broad et Rutledge (rénové en 1934)

1886 Town Market construit sur Broad Street, un lot au sud de l'Opéra démoli en 1901

1886 La girouette et l'horloge de la ville du roi Haiglar ont été déplacées dans la tour de la ville de l'opéra de Camden (au coin des rues Broad et Rutledge)

1887 Mather Academy (plus tard Boylan-Haven-Mather Academy) ouvre le coin des rues DeKalb et Campbell

1887 La ligne de chemin de fer "Three C's" construite Southern Railway l'a repris en 1902

1888 Création de la nouvelle banque de Camden, la première depuis la guerre de Sécession (fermée en 1933)

1888 La Chronique de Camden commence la publication (mai)

1888 Ville de Kershaw constituée

1889 Upton Court ouvert par Mme C.J. Perkins sur Mill Street, au pied de Laurens Street est devenu le Court Inn en 1900 (rasé en 1964)

1890 La filature de coton de Camden est établie et réorganisée en filature de coton de l'Hermitage en 1905

1890 Publication d'une nouvelle charte établissant la ville de Camden, avec la forme de gouvernement du maire et du conseil municipal

1892 Un incendie détruit des parties du centre-ville de Camden (décembre)

1893 Le bâtiment de l'école noire est remplacé par un bâtiment à ossature plus grand, lorsque l'école est intégrée au système scolaire.

1893 Orphan Society Schools (DeKalb St.) et McCandless School (Laurens St.) cédées aux administrateurs des écoles secondaires de Camden

1894 Le bâtiment de l'école McCandless est déplacé de l'autre côté de la rue Laurens

1894 Dédicace de la Camden Graded School sur Laurens Street convertie en Camden High School en 1922

1896 Premier service téléphonique à Camden

1897 Création de la Camden Water, Light, and Ice Company (fournissant de l'eau et de l'électricité à la ville) une centrale électrique est incendiée en mai 1902

1898 Création de la première équipe de polo de Camden

1899 Ligne de chemin de fer Seaboard établie à travers Camden

1899 Farmers and Merchants Bank établie à Camden fermée en 1903

1899 Température la plus froide jamais enregistrée : -12 degrés en dessous de zéro

Années 1900

1900 Dekalb Cotton Mill (plus tard Pine Creek Mill plus tard Wateree plus tard Kendall) établi

1900 Annexe de l'école du dimanche ajoutée à l'église méthodiste sur Lyttleton Street

1900 Northwestern Railway construit une ligne reliant Camden à Sumter, propriété de l'Atlantic Coast Line

1900 La Camden Library Association ouvre une bibliothèque par abonnement au coin des rues Broad et DeKalb détruite par un incendie en 1912

1900 Arrivée de la première voiture à Camden (dans un défilé pour le Field & Hanson's Minstrel Show)

1900 Ville de Béthune affrété

1901 Construction d'une nouvelle prison entre les rues DeKalb et Lafayette (qui deviendra plus tard le département de la santé du comté)

1901 Infirmerie construite à côté de la maison de Laurens Street du Dr John W. Corbett

1902 Un incendie détruit une partie de la place du côté ouest de Broad Street, entre DeKalb et Rutledge

1902 Cotton Seed Oil Company construit une succursale de Southern Cotton Oil Company

1903 L'hôtel Kirkwood ouvre ses portes à Camden sur West Greene Street (fermé en 1943)

1903 Propriété de Leitner sur Monument Square achetée et utilisée comme école secondaire de Camden (jusqu'en 1920)

1903 Église du Sacré-Cœur (catholique) construite sur Lyttleton Street [maintenant la synagogue juive]

1904 Société historique de Camden organisée

1904 Commercial Savings Bank and Trust Company ouvre (plus tard Commercial Savings Bank puis First National Bank of Camden)

1904 Lafayette Hall brûle

1905 Palais de justice construit sur le site de Lafayette Hall, à l'angle des rues Broad et Lafayette

1906 Les limites de la ville sont à nouveau étendues pour inclure Kirkwood

1907 Première salle de cinéma à Camden (créée par C.E. Boynton)

1908 Grace Church remodelé avant et tour d'angle ajouté

1908 Ville de Blaney constituée (23 janvier)--nom changé pour Elgin en 1962

1908 Inauguration du nouveau bâtiment de l'église baptiste, à l'angle des rues Broad et Lafayette (2 février)

1909 Pine Grove Academy (située à Hampton Park, à côté de Methodist Parsonage) démolie

1910 Un nouveau pont sur la rivière Wateree est ouvert à la circulation (15 septembre) emporté 1916

1910 Fondation de la chambre de commerce du comté de Camden-Kershaw

1911 Dernière pendaison publique dans le comté de Kershaw

1911 Monument du Panthéon sur la place du presbytère dédié (10 mai)

1911 Création d'une banque de prêt et d'épargne

1911 Fontaine Richard Kirkland installée à l'intersection des rues Broad et DeKalb (plus tard déplacée à Hampton Park)

1912 La livraison gratuite du courrier commence à Camden (juin)

1913 Presbyterian Manse, au coin des rues Fair et Union, vendu à la Camden Hospital Association

1913 Ouverture de l'hôpital de Camden, à l'angle des rues Fair et Union (1er décembre) bâtiment principal détruit par un incendie en 1921

1914 La ville de Camden commence à fournir de l'électricité à partir de sa nouvelle centrale électrique publique (18 août)

1914 Camden Milling Company organisée (farine de maïs et hominy sont les principaux produits)

1915 Bâtiment du bureau de poste de Camden construit, à l'angle des rues Broad et Dekalb (rénové en 1965)

1915 L'église catholique St. Mary's sur Lyttleton Street est consacrée [maintenant Notre-Dame du Perpétuel Secours]

1915 Camden City Library construite avec des fonds Carnegie, au 1314 Broad Street

Inondation Catawba-Wateree de 1916 Le pont Wateree emporté (16 juillet) - remplacé par un ferry

1919 Construction du barrage Wateree et création du lac Wateree Wateree Power Company construit une centrale électrique

1919 Meurtre de Robert Latta, policier de la ville de Camden

1919 Le premier avion privé atterrit sur un terrain de polo (14 novembre)

1920 Ouverture d'un pont à péage en bois sur la rivière Wateree qui remplace le traversier (3 février)

1920 Le lycée de Camden déménage de Monument Square à Reynolds House (face aux rues Lyttleton, Laurens et Fair) incendié 1921

1921 Le lycée de Camden, situé dans le manoir Reynolds, brûle

1922 Camden Grammar School construite sur le terrain Reynolds, à l'angle des rues Lyttleton et Laurens [démolie en 1982]

1922 Camden Graded School (Laurens Street) convertie en lycée

1922 Factory School construite entre les deux filatures de coton

1922 Début du programme de pavage des rues à Camden

1922 Premier avocat noir du comté de Kershaw admis au barreau (Herbert F. McGirt)

1922 Le nouvel hôpital de Camden ouvre ses portes sur le site du bâtiment de 1913 (au coin des rues Fair et Union)

1923 Un lycée en brique pour les Noirs construit sur DeKalb Street (Jackson High School)

1923 Incendie de l'école Cleveland dans la communauté de Charlotte Thompson (17 mai)

1924 Meurtre au pont à péage de Wateree Smith tué par le gardien du pont Owens (1er décembre)

1926 Ernest Woodward fait don d'un terrain pour l'aéroport à l'aérodrome de Camden nommé plus tard en son honneur

1926 Début de la construction de l'autoroute 97

1929 Première course d'anniversaire de Washington (steeplechase), tenue à la nouvelle piste de course de Springdale

1929 L'aéroport de Camden (Woodward Field) ouvre officiellement ses portes (novembre)

1929 Annonce des plans de construction de la US Highway 1 à travers Camden

1930 Première course de la Carolina Cup Steeplechase à Springdale Course (22 mars)

1930 Associated Charities achète une propriété au 814 Fair Street pour y installer un foyer pour enfants (incendie en 1942)

1930 Première tour d'observation des incendies du comté construite sur la propriété d'Horatio Lloyd au nord de la ville

1931 Camden High remporte le championnat de football de l'État

1932 Un incendie tue des chevaux et détruit des écuries de polo près de l'hôtel Kirkwood (février)

1932 Premier match de polo de l'État entre des équipes entièrement locales avec des montures locales joué à Camden (septembre)

1933 Camden célèbre le bicentenaire de la ville

1933 Le premier camp du Civilian Conservation Corps du comté ouvre ses portes près de Blaney (juillet) - nommé Camp Hilton

1934 Les péages sur le pont de la rivière Wateree sont levés après que l'État a acheté le pont au comté (avril)

1935 L'épave d'un camion/train à Dusty Bend tue neuf membres des familles Jordan et Baker (3 août)

1936 Camden High School Building (600 Building) construit sur Laurens Street [démoli dans les années 1990]

1936 Nouveau bâtiment Jackson High School construit sur Campbell Street

1936 Camden High remporte le championnat de football de l'État

1936 Marion duPont Scott achète un terrain à l'extrémité ouest de la rue Chesnut pour construire une piste de course qui devient l'une des meilleures pistes du sud

1939 Camden Chiefs (club de baseball amateur) formé

1939 Hobkirk Inn ferme vendu en 1940 et redevient une résidence privée

1941 Southern Aviation School établie à Woodward Field pour former des pilotes britanniques et américains (fermée en août 1944)

1941 Manœuvres de la Caroline (exercices d'entraînement au combat) tenues dans le comté de Kershaw (6 oct.-29 nov.) Kirkwood Hotel utilisé comme quartier général

1942 Le nouveau pont en béton de la rivière Wateree est ouvert à la circulation (1er mai)

1942 Un foyer pour enfants ouvre ses portes au coin des rues Fair et Laurens (fermé dans les années 1980)

1942 Nouvelle prison construite sur Lafayette Street (début des années 1940)

1943 Le premier saut en parachute à grande échelle de l'histoire des États-Unis a lieu à Kershaw Co., par le 505th Parachute Infantry Reg de Fort Bragg. (29 mars)

1945 Le camp de prisonniers fonctionne dans les anciennes installations de la Southern Aviation School plusieurs centaines de prisonniers de guerre allemands détenus (avril-décembre 1945)

1945 City Transit Company lance un service de bus à Camden (service terminé en 1963)

1946 Création de Camden Jaycees (Camden Junior Chamber of Commerce)

1947 Jaclyn Hosiery Mill ouvre ses portes à Camden

1947 Ouverture d'une bibliothèque noire dans une section du bâtiment de la cantine pour adolescents sur le campus de la Jackson School

1947 Création de la bibliothèque du comté de Kershaw (exploitée à partir d'un bâtiment agricole)

1948 Ouverture du marché fermier du comté de Kershaw près du bâtiment agricole, au coin des rues DeKalb et Church (juin)

1948 La station de radio locale WACA commence à émettre à Camden (22 juillet)

1949 Bernard Baruch Day à Camden (27 avril)

1949 Ouverture de l'école secondaire Camden Junior High, à côté de l'école primaire (déménagée dans le bâtiment de l'école secondaire sur Laurens Street en 1959)

1950 Ouverture de l'usine May de Dupont dans le comté de Kershaw

1950 Nouvelle prison construite derrière l'hôtel de ville (Rutledge Street)

1950 La Camden Academy (école préparatoire militaire) ouvre ses portes dans les anciennes installations de la Southern Aviation School (devient la Camden Military Academy en 1958)

1950 Début de la construction d'une nouvelle bibliothèque noire sur DeKalb Street (coin sud-ouest de la propriété de Jackson High School)

1950 Ouverture de la gare routière de Greyhound à Camden (DeKalb Street)

1950 La ville devient officiellement propriétaire de l'aéroport de Camden (mai)

1950 Début de la restauration de la tour au sommet de l'opéra de Camden. Girouette du roi Haiglar restaurée et horloge de la ville convertie en électricité

1951 Inauguration de la première maison à Kirkover Hills (1er janvier)

1952 Incendie de la compagnie Dupont à Lugoff deux réservoirs chimiques explosent

1953 La chambre de commerce du comté de Camden-Kershaw est rétablie après deux ans d'inactivité

1954 Création de la société historique du comté de Kershaw

1954 Ouverture du nouveau bâtiment Jackson High School sur Chesnut Ferry Road

1954 Tic Tac, une usine d'assemblage de vêtements, ouvre sur Ford Road de Dicey (décembre)

1955 Speaks Oil Fire sur East Dekalb Street tue deux personnes, Glenn Speaks et J.T. Haynes (13 août)

1956 L'hôtel de ville construit sur Lyttleton Street au pied de Rutledge Street comprend la première prison au volant du pays

1956 Blaney High School détruit par un incendie (2 juin)

1956 Kendall Corporation ouvre une nouvelle usine de finition à Bethune (agrandie en 1962)

1956 Assaut contre le directeur du groupe Camden High, Guy Hutchins, peut-être du Ku Klux Klan (27 décembre)

1956 Y.M.C.A. du comté de Kershaw créé

1958 Camden Academy devient Camden Military Academy

1958 Kershaw County Memorial Hospital ouvre sur Roberts Street

1959 Camden Memorial Nursing Home ouvre ses portes dans l'ancien hôpital de Camden (qui deviendra plus tard Karesh Wing)

1959 Camden High School emménage dans un nouveau bâtiment sur Laurens Street Camden Jr. High emménage dans un lycée

1962 Blaney, S.C. changement de nom en Elgin (10 octobre) - en l'honneur de la Elgin Watch Company

1963 Rhame Arena construit au coin des rues Broad et Bull

1963 Début de la production de l'usine d'Elgin Watch Company (février)

1963 Un incendie détruit Hill Packing Company, une entreprise d'aliments pour animaux de compagnie située au pied de King Street (avril)

1964 Camden High remporte le championnat de football de l'État

1964 Court Inn sur Mill Street démoli après l'échec des efforts pour sauver la structure

1964 Construction de l'auditorium Phelps du lycée de Camden

1964 L'école d'infirmières de l'hôpital du comté de Kershaw forme sa dernière promotion d'infirmières

1965 Première déségrégation des écoles publiques de Camden (Project Head Start)

1965 Ouverture de l'Académie Joseph Kershaw (niveaux 1 à 8) - fermeture en 1985

1966 École primaire Pine Grove à Lugoff détruite par un incendie (25 décembre)

1967 Ouverture du Jackson Junior High School (en face de Jackson High sur Chesnut Ferry Road)

1967 Ouverture de l'école primaire de Lugoff

1967 Palais de justice du comté de Kershaw construit sur le site du palais de justice de 1905 (au coin des rues Broad et Lafayette)

1967 Premier atterrissage à réaction à Woodward Field (février)

1967 Usine d'Elgin Watch Company vendue à B.F. Goodrich, un fabricant de chaussures de tennis

1967 Création de la Camden District Heritage Foundation (mai)

1967 Harwicke Chemical Company inaugure une usine de fabrication de produits chimiques près d'Elgin (septembre)

1968 Kershaw County Vocational Center ouvre près de l'aéroport (deviendra plus tard ATEC)

1968 Dédicace du pont Howard F. Speaks sur la rivière Wateree (avril)

1968 Blaney Drag Strip ouvre (printemps)

1969 L'école Pine Tree Hill est incendiée (2 février)

1969 Les pompiers de Lugoff entrent en service (1er janvier)

1970 Droits du bassin versant à Peck Woods donnés à la ville de Camden par M. et Mme Richard Lloyd

1970 Première édition de la Colonial Cup (14 novembre)

1970 Incendie à Hatfield Fireworks, US Hwy 1 North, Camden Carl Hatfield et son fils Johnny ont tué une autre famille blessée (17 décembre)

1970 Camden historique ouvre

1970 Camden High School et Jackson High School consolidés (Laurens Street)

1970 Camden Jr. High et Jackson Jr. High se consolident dans la Camden Middle School (Chesnut Ferry Road) déménage à Laurens St. en 1992

1970 Construction de l'école secondaire Lugoff-Elgin (consolide avec l'école Blaney)

1970 L'école Wateree de Lugoff devient l'école intermédiaire Lugoff-Elgin

1970 Jackson Elementary School devient Jackson School, une école de services spéciaux à l'échelle du district

1971 John Carl West est nommé gouverneur de la Caroline du Sud

1972 Karesh Wing (soins de longue durée) au Kershaw County Memorial Hospital dédié (19 mars)

1972 La ville construit le refuge pour animaux Walter M. Crowe sur Fair Street

1973 La bibliothèque du comté de Kershaw ouvre ses portes au 1304 Broad Street, les bibliothèques du comté, de la ville et des Noirs fusionnent

1973 Développement de N.R. Parc d'État de Goodale

1974 Création du centre des beaux-arts du comté de Kershaw

1974 Interstate # 20 achevé dans le comté de Kershaw

1974 Création de la régie des eaux Lugoff-Elgin

1975 Ouverture des archives de Camden

1975 Première Stomp Catfish tenue à Elgin

1976 Ouverture du lycée North Central sur Lockhart Road

1977 John Carl West nommé ambassadeur en Arabie saoudite

1977 La Camden Junior Welfare League organise sa première tournée des foyers aux chandelles

1978 Ville de Kershaw annexée au comté de Lancaster

1979 Le programme préscolaire Montessori commence à l'Académie Joseph Kershaw puis déménage à Battleship Road

1980 La ville obtient une subvention de 1 million de dollars de l'argent de l'UDAG prêté à Camden Forest Products/New South pour construire une usine

1980 Ouverture du centre de dialyse de l'hôpital du comté de Kershaw

1981 Hôpital du comté de Kershaw rénové

1981 Le bâtiment de l'école Jackson sur Campbell Street est démoli

1982 Peinture murale du centre-ville peinte par Blue Sky

1982 Camden Grammar School, à l'angle des rues Lyttleton et Laurens, démolie [construite en 1922]

1983 Les pistes de l'aéroport refait surface

1983 L'Édifice commémoratif Carroll K. Bassett du Centre des beaux-arts est terminé

1983 Historic Camden devient affilié au National Parks Service

1983 Camden célèbre le 250e anniversaire de sa fondation

1983 Boylan-Haven-Mather Academy annonce sa fermeture

1983 Marion duPont Scott fait don de l'hippodrome de Springdale et d'un million de dollars à l'État pour assurer la poursuite des courses de chevaux

1984 Une tornade frappe la partie supérieure du comté de Kershaw (28 mars)

1985 Un incendie sur les maisons de Red Fox Road et 2 000 acres a détruit huit chevaux tués (12 mars)

1988 Brook Benton meurt (9 avril)

1989 L'ouragan Hugo frappe Camden (22 septembre)

1989 Première Chicken Strut à Béthune

1990 Le barrage de Kendall Mill s'effondre après de fortes pluies (10 octobre)

1990 Camden High remporte le championnat de football de l'État

1991 Épave du train Amtrak à Lugoff (31 juillet)

1991 Camden historique est devenu le site historique de la guerre révolutionnaire de Camden

1992 Camden High School déménage de Laurens Street à Erenchlou Drive

1992 Camden Middle School déménage à Laurens Street (au vieux Camden High School)

1992 Construction du nouveau bâtiment de l'école secondaire Lugoff-Elgin

1993 Bâtiments de l'Académie Boylan-Haven-Mather démolis

1994 Kershaw County Memorial Hospital nom changé en Kershaw County Medical Center

1994 Premier défilé de Noël à Boykin

1995 Construction du bâtiment d'éducation artistique Daniels au Centre des beaux-arts

1995 Premier jour de marché et foire artisanale tenue à Historic Camden

1996 Premier festival Jammin' en juillet

1998 Larry Doby intronisé au Temple de la renommée du baseball

1998 Première célébration de Noël colonial à Historic Camden

1998 Premier festival Bluejeans, Bluegrass, BBQ & Oysters

1998 Premier festival Carolina Downhome Blues

1999 La ville de Camden ouvre une usine d'eau près du lac Wateree (4 mai)

Années 2000

2001 Camden High remporte le championnat de football de l'État

2001 Central Carolina Technical College ouvre un campus secondaire au centre-ville de Camden

2003 Larry Doby meurt (18 juin)

2003 L'usine Dupont May à Lugoff est vendue à Invista, Inc.

2005 Kershaw County Farmer's Market ouvre ses portes au centre-ville de Camden (Church Street, entre Broad et Rutledge)

2006 Restauration du cimetière des Cèdres

2007 Burns Hardware ferme ses portes (janvier)

2007 Redfearn Motor Company racheté par James Ervin

2007 Fusillade liée à un gang de Michael Joseph Smith (7 décembre)

2009 Kershaw County Medical Center a changé le nom de KershawHealth

2009 Camden Middle School déménage de Laurens Street à McRae Road

2012 Les statues du roi Haiglar et Joseph Kershaw dévoilées sur Town Green

2012 Les bâtiments de l'école intermédiaire de Camden sur Laurens Street sont démolis

2013 Dévoilement des statues de Larry Doby et Bernard Baruch sur le terrain des archives de Camden (mars)

Sources principales : CAMDEN HISTORIQUE, Vols. I et II, Camden, journaux SC, diverses publications, etc.


Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810 - Histoire

Thomas Gage est né à Firle, dans le Sussex, en Angleterre, en 1719 ou au début de 1720, de Thomas Gage, 1er vicomte Gage, et de sa première épouse, Benedicta Hall. À huit ans, il entra à l'école publique de Westminster, où il étudia jusqu'en 1736. En 1741, il acheta une commission de lieutenant dans le régiment d'infanterie du colonel Cholmondely. Il obtient le grade de capitaine-lieutenant en mai 1742, et devient capitaine en janvier 1743. Gage sert comme aide de camp du comte d'Albemarle il est présent à la bataille de Fontenoy en 1745 et participe à la bataille de Culloden en 1746. Il sert en Irlande avec le 44th Regiment of Foot et est promu lieutenant-colonel le 2 mars 1751.À l'automne 1754, son régiment est envoyé en Amérique sous le commandement du major général Edward Braddock dans le cadre d'un effort pour contrer les Français dans la vallée de l'Ohio.

Gage et son régiment quittèrent l'Angleterre au début de janvier 1755 et débarquèrent en Virginie en mars. Il commande l'avant-garde de Braddock dans la marche vers les fourches de la rivière Ohio et dirige la garde lors de la défaite de Monongahela le 9 juillet. Après la bataille, Gage demande le titre de colonel du 44e, qu'il ne reçoit pas. Son régiment passa l'hiver à Albany et, après des mois d'inactivité, partit pour Oswego le 12 août 1756, en expédition pour inspecter les troupes, examiner les forts et construire des entrepôts en cours de route. Après avoir appris qu'Oswego avait été attaqué, les forces de Gage ont démoli les forts entre Albany et Oswego, avant de se retirer sur la Mohawk et de passer l'hiver à Albany. Pendant la campagne de 1757, Gage a voyagé avec l'expédition de Loudoun pour attaquer la forteresse française de Louisbourg, mais cela ne s'est pas concrétisé. En décembre, Gage propose à Loudoun qu'un régiment d'infanterie légère spécialement entraîné au combat forestier soit organisé sous le commandement de Gage. Loudoun accepta et forma le 80th Regiment of Light-Armed Foot. Gage a mis en place un siège de recrutement fin décembre à Brunswick, dans le New Jersey. Il fit son rapport à Albany en février 1758 et se prépara à la campagne à venir. Le 8 juillet 1758, Gage dirigea l'écran d'infanterie légère lors de l'attaque ratée de James Abercromby contre Ticonderoga, connue sous le nom de bataille de Carillon. En novembre, il rencontre Jeffery Amherst à New York et y apprend qu'il a été nommé général de brigade. Il continua à Brunswick et épousa Margaret Kemble (vers 1734-1824) originaire du New Jersey (vers 1734-1824) le 8 décembre. Ils retournèrent à Albany à la mi-janvier 1759, où il prit le commandement d'Albany et des forts environnants. Après le siège de Niagara en juillet, Amherst ordonna à Gage de prendre le commandement du lac Ontario, de capturer La Galette et de tenir cette position. Gage a refusé de prendre La Galette, se concentrant plutôt sur le renforcement de Niagara et d'Oswego. Il est de nouveau placé à la tête d'Albany et de ses environs pour l'hiver 1759. En 1760, lors de la dernière campagne continentale, Gage commande l'arrière-garde de l'armée d'Amherst et, en septembre, Amherst le nomme gouverneur militaire de Montréal et de ses environs, poste qu'il occupa jusqu'en octobre 1763.

En 1761, Gage est promu major-général et en 1762, il reçoit le titre de colonel du 22e régiment. Lorsqu'Amherst obtint l'autorisation de retourner en Angleterre, Gage reçut l'ordre de se rendre à New York où, le 17 novembre 1763, on lui proposa et accepta une nomination temporaire en tant que commandant en chef pour l'Amérique du Nord. Il a été officiellement commissionné par le roi le 16 novembre 1764. Il a occupé le poste pendant douze ans et a maintenu son quartier général à New York jusqu'à ce qu'il déménage son quartier général à Boston en 1774. En gérant la rébellion de Pontiac, Gage a approuvé le plan d'Amherst de demander aux colonies exposés aux attaques indiennes pour lever 3 500 soldats. Il ordonna également à John Bradstreet et Henry Bouquet d'agir contre les Delawares et les Shawnees, tandis que William Johnson faisait la paix avec Pontiac lui-même. Les troubles politiques et les troubles civils, catalysés par des lois telles que les Sugar and Stamp Acts, nécessitèrent une augmentation des troupes à New York, Philadelphie et Boston. À l'été 1768, il ordonna l'abandon de nombreux forts le long du périmètre ouest, nord et sud des colonies britanniques et indiqua en juin que seuls quelques postes, dont Detroit et Ticonderoga, étaient nécessaires pour maintenir l'intérieur. En mars 1769, il voulait que les troupes se concentrent sur la côte est. Le 5 mars 1770, les tensions explosent à Boston, lorsqu'un groupe de soldats tire sur une foule de civils et tue cinq citoyens. Bien que ce conflit, maintenant connu sous le nom de massacre de Boston, ait accru la méfiance entre les citoyens et les troupes britanniques, l'événement a été suivi d'une période de paix relative (1771-1772). En 1773, cependant, les Américains reprirent leurs activités révolutionnaires, mécontents des actes parlementaires restrictifs.

Gage s'embarqua pour l'Angleterre avec un congé autorisé en juin 1773. Pendant son séjour en Angleterre, il avisa le roi George III que des mesures plus strictes apprivoiseraient les Américains et, en septembre, rencontra Lord North et Lord Dartmouth pour discuter du problème de la colonisation française en l'Ouest américain. Lui et sa femme ont passé du temps à Bath et ont élu domicile à Londres, jusqu'à son retour en Amérique. Le cabinet a annoncé sa nomination au poste de gouverneur du Massachusetts le 2 avril 1774, en remplacement de Thomas Hutchinson. Gage retourna en Amérique et arriva dans le port de Boston le 13 mai. Comme la situation devenait plus précaire, il transféra davantage de troupes à Boston. Le 27 janvier 1775, le comte de Dartmouth envoya une dépêche secrète à Gage lui ordonnant « d'arrêter et d'emprisonner les principaux acteurs et complices du Congrès provincial », les chefs de la rébellion. Il n'a reçu cette lettre qu'à la mi-avril. Tôt le matin du 19 avril, Gage envoya une colonne à Concord, où le Congrès provisoire du Massachusetts s'était réuni et où les rebelles détenaient des stocks connus de munitions. Le lendemain, les troupes britanniques se sont affrontées avec des milices à Lexington et à Concord, avant d'être secourues par une plus grande brigade envoyée par Gage tôt ce matin-là. Le 12 juin, Gage déclara la loi martiale et convoqua un conseil de guerre. Il a décidé, avec William Howe, Henry Clinton et John Burgoyne récemment arrivés, d'attaquer les rebelles. Les Britanniques ont remporté la bataille de Bunker Hill le 17 juin, mais avec une lourde perte de près de quarante pour cent de leurs troupes. Gage reçut l'ordre le 26 septembre de retourner dès que possible à Londres et quitta Boston le 10 octobre, le jour même où Howe devint le nouveau commandant en chef.

Le 13 avril 1781, Gage accepte un poste dans l'état-major d'Amherst pour se préparer à la défense du Kent, en cas d'éventuelle invasion française. Il a été nommé général le 20 novembre 1782. Thomas Gage est décédé dans sa maison de Portland Place, à Londres, le 2 avril 1787.


Big Spring Park à Huntsville, Alabama est nommé d'après une grande source karstique souterraine, appelée par les indigènes Cherokee et Chickasaw "the&hellip

La huitième édition, BANISHED, documente l'Indian Removal Act qui appelait à l'expulsion volontaire ou forcée de tous les Indiens résidant dans l'est des États-Unis à l'ouest du fleuve Mississippi. Entre 1831 et 1837, environ 46 000 Amérindiens ont été contraints de quitter leurs foyers dans les États du sud-est. Disponible en livre de poche et en ebook sur ce lien


Siège d'Astorga, 21 mars-22 avril 1810 - Histoire

Evénements historiques du mois d'avril, par jour :

1er avril 1778 - Oliver Pollack invente le signe dollar $

1er avril 856 - Dexter Mason Ferry et ses partenaires ont trouvé Gardener, Ferry & Church Seed Company, maintenant appelé Ferry-Morse, la plus ancienne société de semences en Amérique.

1er avril 1963 - Le feuilleton de jour General Hospital est diffusé pour la première fois sur ABC.

1er avril 1976 - Steve Jobs et Steve Wozniak ont ​​trouvé un ordinateur Apple dans le garage de la maison des parents de Job à Cupertino, en Californie.

1er avril 2004 - Google lance Gmail.

2 avril 1513 - L'explorateur Juan Ponce DeLeon revendique la Floride pour l'Espagne.

2 avril 1792 - Le Congrès adopte le Coinage Act et la U.S. Mint est née.

2 avril 1823 - William Magear "Boss" Tweed, un politicien corrompu de New York, sénateur américain, sénateur de l'État de New York.

2 avril 1877 - Le premier rouleau aux œufs de Pâques a lieu sur la pelouse de la Maison Blanche.

2 avril 1978 - Première de la série télévisée "Dallas".

3 avril 1860 - Le Pony Express commence à livrer le courrier.

3 avril 1882 - Le hors-la-loi américain Jesse James est tué par Robert Ford dans sa maison de St. Joseph.

3 avril 1968 - Le film "La planète des singes" est présenté en première mondiale dans les cinémas américains.

4 avril 1887 - Susanna Medora Salter est la première femme à être élue maire de la nation à Argonia, Kansas.

4 avril 1968 - Martin Luther King Jr. est assassiné.

4 avril 1949 - Signature de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

4 avril 1973 - À New York, la tour World Trade ouvre ses portes. Avec ses 110 étages, c'est le plus haut bâtiment du monde à l'époque.

4 avril 1975 - Microsoft est fondé par Bill Gates et Paul Allen.

5 avril 456 - Saint Patrick retourne en Irlande en tant qu'évêque missionnaire.

5 avril 1964 - Le général Douglas MacArthur décède à Washington, D.C. à l'âge de 84 ans.

6 avril 1909 - Les explorateurs Matthew A. Henson et Robert E. Perry sont les premiers à atteindre le pôle Nord.

6 avril 1896 - Les premiers jeux olympiques modernes s'ouvrent à Athènes, en Grèce.

6 avril 1930 - Les Twinkies arrivent sur le marché. Les premiers Twinkies étaient remplis de bananes.

6 avril 1938 - Le téflon est inventé par Roy J. Plunkett

7 avril 1948 - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est fondée.

7 avril 1949 - La comédie musicale South Pacific, de Rodgers et Hammerstein, ouvre à Broadway.

7 avril 1969 - Anniversaire symbolique d'Internet.

8 avril 1820 - L'ancienne statue grecque Vincent di Milo est découverte sur l'île égéenne de Milos.

8 avril 1879 - Le lait est vendu pour la première fois dans des bouteilles en verre.

8 avril 1974 - Hank Aaron des Braves d'Atlanta frappe son 715e home run pour surpasser le record de 714 home run de Babe Ruth.

9 avril 1865 - Le général confédéré Robert E. Lee se rend à Ulysses S. Grant au palais de justice d'Appomattox, mettant fin à la guerre civile.

9 avril 1950 - Première apparition de Bob Hope à la télévision.

9 avril 1691 - L'explorateur français LaSalle atteint le fleuve Mississippi.

9 avril 1963 - Le Sénat américain adopte une loi faisant de Winston Churchill le premier citoyen américain d'honneur.

10 avril 1849 - Walter Hunt de New York fait breveter la goupille de sécurité. Il vend plus tard le brevet pour 400 $. Voir Journée des épingles à nourrice.

10 avril 1866 - Vous aimez les animaux ? La Société américaine pour la prévention de la cruauté envers les animaux a été créée.

10 avril 1912 - L'"insubmersible" RMS Titanic part pour son voyage inaugural (et final) de Southampton, en Angleterre.

10 avril 1916 - La PGA est formée et le premier tournoi de golf professionnel est organisé.

10 avril 1970 - Paul McCartney annonce officiellement la séparation des Beatles.

11 avril 1900 - La force sous-marine américaine est officiellement créée.

11 avril 1968 - Le président Lyndon B. Johnson signe le Civil Rights Act de 1968.

11 avril 1976 - Steve Wozniak d'Apple crée l'ordinateur Apple 1.

11 avril 2003 - Des œufs de dinosaures fossilisés avec embryon sont découverts en Chine.

12 avril 1862 - La guerre civile commence lorsque les troupes confédérées ouvrent le feu sur la garnison de l'Union à Fort Sumter, Caroline du Sud. 40 000 obus ont été tirés avant que les troupes de l'Union ne se rendent. Personne n'a été tué.

12 avril 1900 - Par une loi du Congrès, Porto Rico devient un territoire américain. (1900)

12 avril 1934 - L'observatoire du mont Washington enregistre le vent de surface le plus élevé jamais mesuré, n'importe où sur terre --- 231 miles par heure ! Voir le jour du grand vent

12 avril 1961 - Le cosmonaute russe Youri Gagarine devient la première personne dans l'espace.

13 avril 1861 - Après 34 heures de bombardement, Fort Sumter se rend aux confédérés pendant la guerre de Sécession.

13 avril 1997 - Tiger Woods remporte le Masters Golf Tournament, devenant ainsi le premier Afro-Américain et le plus jeune à remporter cet événement de golf de premier plan.

14 avril 1828 - Noah Webster produit le premier dictionnaire américain.

14 avril 1865 - Le président Abraham Lincoln est abattu par John Wilkes Booth au Ford's Theatre à Washington, D.C. Il meurt le lendemain.

14 avril 1939 - L'auteur John Steinbeck publie un roman caché "Les raisins de la colère".

15 avril 1912 - Le Titanic heurte un iceberg dans l'océan Atlantique Nord alors qu'il coule.

15 avril 1955 - Le premier restaurant franchisé McDonald's ouvre ses portes à Des Plaines, dans l'Illinois.

15 avril 2002 - La Food and Drug Administration des États-Unis approuve l'utilisation du Botox.

15 avril 2019 - Un incendie majeur dans la cathédrale Notre-Dame de Paris renverse une flèche, détruit le toit et plus encore.

16 avril 1900 - Le service postal américain émet les premiers carnets de timbres-poste.

16 avril 1945 - La bataille de Berlin commence alors que les forces russes commencent à attaquer la capitale nazie.

16 avril 1962 - Walter Cronkite devient présentateur de CBS Evening News.

17 avril 1397 - Geoffrey Chaucer raconte "The Canterbury Tales" pour la première fois à la cour du roi anglais Richard II.

17 avril 1964 - La Ford Mustang est officiellement lancée sur le marché. Le prix de base : 2 368 $.

18 avril 1775 - Paul Revere fait son célèbre trajet de Charlestown à Lexington, dans le Massachusetts, en criant "les manteaux rouges arrivent" alors que la guerre d'Indépendance américaine commence.

18 avril 1783 - Les combats ont pris fin pour la Révolution américaine, exactement 8 ans jour pour jour où ils ont commencé.

18 avril 1906 - Le grand tremblement de terre de San Francisco frappe, tuant près de 4 000 personnes et détruisant plus de 75 % de la ville.

18 avril 1981 - Le match le plus long de l'histoire du baseball professionnel : Pawtucket Red Sox égalise les Red Wings de Rochester 2-2 en 32 manches. Le match s'est terminé le 23 juin, Pawtucket a gagné 3-2 en 33 manches.

19 avril 1775 - La bataille de Lexington et Concord. Les troupes britanniques tirent « le coup de feu entendu « dans le monde entier » et la guerre d'Indépendance commence.

19 avril 1932 - Le président Herbert Hoover propose une semaine de travail de cinq jours.

19 avril 1993 - Après 51 jours de siège à Waco, au Texas, le complexe de Branch Dividian prend feu, tuant les membres de la secte.

19 avril 1995 - Timothy McVeigh bombarde le bâtiment fédéral à Oklahoma City, tuant 168 personnes et en blessant des centaines d'autres.

20 avril 1611 - La première représentation connue de la tragédie de Shakespeare "Macbeth" est jouée au Globe Theatre de Londres, en Angleterre.

20 avril 1981 - Le dernier épisode de la série télévisée "Soap" est diffusé.

20 avril 1999 - Deux adolescents se livrent à une fusillade à l'école secondaire Columbine à Littleton, Colorado. Un enseignant et 12 élèves sont tués.

21 avril 753 av. - La ville de Rome, Italie a été fondée.

21 avril 1878 - La Première Dame Lucy Hayes commence la tradition d'organiser un concours de roulage d'œufs sur la pelouse de la Maison Blanche.

21 avril 1898 - Début de la guerre hispano-américaine.

21 avril 1918 - L'As de l'Air allemand de la Première Guerre mondiale, le baron Manfred von Richtofen, "le baron rouge", est abattu et tué au-dessus de Vaux sur Somme, en France.

21 avril 1952 - La Journée des secrétaires, maintenant appelée "Journée des professionnels de l'administration", est célébrée pour la première fois.

21 avril 1956 - Le premier disque à succès d'Elvis Presley, "Heartbreak Hotel", atteint la première place des charts.

22 avril 1969 - La première greffe d'œil humain est réalisée.

22 avril 1970 - La première célébration du Jour de la Terre est organisée, fondée par Gaylord Nelson.

22 avril 1976 - Barbara Walters devient la première femme présentatrice de nouvelles nocturnes aux États-Unis (pour ABC).

23 avril 1861 - Robert E. Lee est nommé commandant des forces confédérées de Virginie.

23 avril 1954 - Hammerin' Hank Aaron frappe le premier de ses 755 circuits.

24 avril 1184 av. - La force grecque entre dans Troie en utilisant un cheval de Troie.

24 avril 1888 - La société Eastman Kodak est fondée par George Eastman.

24 avril 1908 - M. et Mme Jacob Murdock sont les premiers à traverser les États-Unis en voiture. Ils ont conduit leur Packard de LA à NYC en 32 jours 5 heures et 25 minutes.

25 avril 1859 - Premier coup de pioche pour le canal de Suez.

25 avril 1901 - New York devient le premier État à exiger des plaques d'immatriculation. Les frais : 1,00 $.

25 avril 1945 - Des délégués de 45 pays se réunissent à San Francisco pour organiser les Nations Unies.

25 avril 1952 - L'American Bowling Congress approuve l'utilisation de déposeurs de quilles automatisés.

26 avril 1514 - Copernic fait ses premières observations de Saturne.

26 avril 1986 - Le pire accident de centrale nucléaire au monde se produit à Tchernobyl, en Russie, lorsque le réacteur n°4 explose.

27 avril 1840 - Pose de la première pierre du nouveau palais de Westminster.

27 avril 1937 - Avis aux personnes âgées, les premiers chèques de Sécurité sociale sont distribués.

28 avril 1789 - Mutinerie sur le HMS Bounty, la mutinerie navale la plus célèbre de l'histoire.

28 avril 1967 - Muhammad Ali refuse d'être enrôlé dans l'armée et est déchu de son titre mondial des poids lourds.

28 avril 1989 - L'Iran s'oppose à la vente des "Satanic Verses" de Salman Rushdie.

29 avril 1852 - La première édition du Thesaurus de Peter Roget est publiée.

29 avril 1975 - Les forces américaines commencent le retrait de leurs citoyens du Sud-Vietnam.

29 avril 1995 - La saucisse la plus longue du monde est fabriquée à Kitchener, Ontario, Canada. Il fait 28,77 milles de long !

30 avril 1789 - George Washington est investi en tant que premier président des États-Unis.

30 avril 1803 - L'achat de la Louisiane est achevé à Paris, en France. Le prix à payer : 15 millions de dollars, environ 4 cents l'acre.

30 avril 1936 - Débuts de "Bugs Bunny" de Warner Brother.

30 avril 1904 - Le cornet de crème glacée fait ses débuts à l'Exposition universelle de Saint-Louis.

30 avril 1945 - Adolph Hitler se suicide avec sa nouvelle épouse Eva Braun dans son bunker à Berlin.

30 avril 1952 - Mr. Potato Head est commercialisé pour la première fois.

30 avril 1975 - La guerre du Vietnam se termine avec la chute de Saigon (plus tard rebaptisée Ho Chi Minh-Ville).

Holiday Insights , où chaque jour est un jour férié, un jour bizarre ou farfelu, une célébration ou un événement spécial. Rejoignez-nous dans le calendrier quotidien amusant chaque jour de l'année.

Le saviez-vous? Il y a littéralement des milliers de jours fériés quotidiens, d'événements spéciaux et de célébrations, plus d'un pour chaque jour de l'année. Beaucoup de ces jours fériés sont nouveaux. De plus en plus de jours fériés sont créés régulièrement. Chez Holiday Insights, nous faisons de gros efforts pour rechercher et documenter en profondeur les détails de chacun, aussi complètement et précisément que possible.


Çindekiler

Astorga, İspanya'nın kuzeybatısındaki León eyaletinde yer almaktadır. [1] Şehir, konum olarak ana sefer güzergahının dışında yer almaktaydı ancak Portekiz'in işgali için alınması gerekmekteydi. [2] Şehir, Manzanal dağlarının parçası olan bir tepenin üzerine inşa edilmişti ve bu nedenle kentin doğal savunması bulunmaktaydı. [3] Fransızlar, Eylül 1809'da şehri ele geçirmeye çalışmışlar ancak başarısız olmuşlardı. [4] Bu girişimden sonra Général Pedro Caro şehrin duvarlarını onardı ve savunmasını tahkim ettirdi. [5]

André Masséna'nın ana ordusunun bir parçası olan Fransız kuvvetleri, Jean-Andoche Junot tarafından yönetiliyordu. [3] Junot, 21 Mart'ta Napolyon'un 1.200 süvari desteği de dahil olmak üzere 12.000 kişiden oluşan 8. kolorduyla Astorga'ya ilerledi. [4] Junot'un ordusuna İrlanda Lejyonu da o ayın başlarında katılmışlardı. [2]

Général Loison, Portekiz'in işgali sırasında karargah olarak kullanmak için Şubat 1810'da şehri kuşattı ancak tahkimata saldırmak için hazırlıksızdı bu nedenle geri çekilmeld zorunda ka [5] Junot'un birlikleri Loison'a yardıma geldi ancak yanlarında hiçbir kuşatma silahı getirmediler. Junot, kente saldırmak için yeterli topçu bölüğü bulmak üzere haftalarını harcadı. [6] Bu sırada Fransız güçleri kasabayı kuşatmak için hendekler kazdılar. Wellington komutasındaki İngiliz-İspanyol ordusu da 1812'de şehri yeniden ele geçirdiklerinde aynı sorunları yaşamışlardır. [7] Astorga'daki garnizonun da kuşatma silahları yoktu. Bu nedenle çatışmalar bir süre durdu. Bu haftalarda Santocildes, 3.000 nüfuslu kenti boşalttı. [3] 21 mars 1810'da İspanyollar, yardıma gelmesi beklenen Wellington'un Portekiz'de kalan kuvvetlerinden umudu kestiler. [8] [9] Kuşatma silahları gelene kadar, Junot'un sahip olduğu küçük topçu ateşi [10] ile Astorga'dan gönderilen savunmacı grupların çatışması dışında hiçbir eylem yoktu.

Junot'un 18 kuşatma silahı 15 Nisan'da Valladolid'den bölgeye intikal etti [10] ve böylelikle 20 Nisan'da şehrin ilk duvarı aşıldı. [11] Fransızlar ertesi akşam şehre hücum etti [2] ancak ilk saldırıları 300 askerin kaybına neden oldu. Hayatta kalan fırtına bölüğünden olanlar duvarların içine saklandılar ve gece boyunca bu konumda kaldılar. [3] Ertesi sabah, Fransızlar başka bir hücuma hazırlanırken Santocildes teslim oldu.

Santocildes'i teslimiyete iten yegane sebep üphesiz cephanesinin tükenmesiydi. Kişi başına 30 kurşundan daha az cephane ve sadece 8 top mermisi kalmıştı. [4] Fransızlar şehri ve 2500 esiri ele geçirdi. Bu kuşatma Fransızlara 160 ölü ve 400 yaralıya mal oldu. [3] İspanyol tarafının kayıpları ise sadece 51 ölü ve 109 yaralıydı. rlanda Lejyonu tahkimata ilk saldıran birliklerdendi ve ağır kayıplar verdi. Yüzbaşı John Allen'ın savaş davulcusu oğlu, iki bacağını kaybetmesine rağmen hücuma devam ettiği için kendisine Fransa'nın en yüksek dereceli sivil nişanı olan Légion d'honneur madalyası verilmihonneur verilmihonneur [2]


Voir la vidéo: Culte 22 Mars 2020 troisième partie