23 faits peu connus sur Chichen Itza

23 faits peu connus sur Chichen Itza

Chichen Itza était autrefois l'un des plus grands centres mayas de la péninsule du Yucatán. Selon l'UNESCO, « les monuments de Chichen-Itza… comptent parmi les chefs-d'œuvre incontestés de l'architecture mésoaméricaine en raison de la beauté de leurs proportions, du raffinement de leur construction et de la splendeur de leurs décors sculptés ». Ancient Origins a visité Chichen Itza le mois dernier pour vous apporter ces photographies et séquences vidéo exclusives de ce magnifique site.

  • Lire plus tard

Cinq faits étonnants que vous voudrez peut-être savoir sur Chichen Itza

Chichen Itza est un site archéologique situé dans l'état de Yucatan et c'est l'une des attractions les plus visitées du Mexique. Riche en histoire et centre de pèlerinage de l'ancienne civilisation maya pendant plus de 1 000 ans, Chichen Itza a été l'une des plus grandes colonies du centre-nord de la péninsule du Yucatan. C'était la ville la plus puissante dans la région à son apogée, il abritait environ 90 000 habitants.

Chichen Itza était un centre important d'activité politique et économique dans la culture maya d'environ 600 après JC. À ce moment-là, c'était déjà l'une des plus grandes villes du monde maya, couvrant près de quatre milles carrés avec des structures commerciales, résidentielles et autres densément emballées en pierre et en matériaux périssables. Chichen Itza avait même ses propres «banlieues», avec des maisons plus petites occupant la périphérie de la ville.

  1. Chichen Itza était l'une des villes les plus prospères du monde maya, et jusqu'à présent, il n'a été que partiellement fouillé. Toutes les structures qui ont été exhumées et conservées au cours des dernières années, représentent moins de 10 % de ce qui reste à découvrir. En février de l'année dernière, des archéologues mexicains ont commencé à creuser un tunnel secret récemment découvert qui semble être l'entrée d'un cénote situé sous la structure nommée « El Castillo ». Il y a tellement de secrets étonnants à Chichen Itza qui attendent patiemment d'être découverts.
  2. N'importe quel moment est un bon moment pour visiter cette ville antique étonnante, bien que pendant l'équinoxe de printemps (20 mars) et d'automne (22 septembre), vous puissiez assister à l'une des expériences les plus étonnantes créées par les humains et la nature. Au coucher du soleil, il projette une ombre sur l'escalier de la pyramide de Kukulkan, imitant un serpent descendant les marches. Essayez d'arriver tôt afin de trouver une bonne place pour vous asseoir.
  3. En 2018, Chichen Itza était le site archéologique le plus visité du Mexique avec 75,38% du total des explorateurs passionnés, totalisant le nombre impressionnant de 2 743 554 visiteurs. Cela vous donnera une idée des raisons pour lesquelles vous devez visiter cette impressionnante ancienne cité maya.
  4. Chichen Itza a été classé comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde et en 1988 a été inscrit comme patrimoine mondial par l'UNESCO.
  5. En 1894, le consul des États-Unis au Yucatán, Edward Herbert Thompson, a acheté l'Hacienda Chichén, qui comprenait le site archéologique de Chichen Itza et pendant 30 ans, il a exploré la ville antique. Thompson est surtout connu pour avoir dragué le Cenote Sagrado (Cenote sacré) de 1904 à 1910, où il a récupéré des artefacts d'or, de cuivre et de jade sculpté, ainsi que les tout premiers exemples de ce que l'on croyait être des tissus et des tissus mayas précolombiens. armes en bois. En raison du manque de technologie à l'époque, de nombreux artefacts ont été détruits par l'utilisation de machinerie lourde ou ont été désintégrés après avoir été extraits de l'eau. Ceux qui ont survécu ont été expédiés au Peabody Museum de l'Université Harvard.

Vous pouvez visiter Chichen Itza avec une visite quotidienne de Cabanas Tulum – laissez-nous organiser votre voyage!


Faits sur Chichén Itzá

1. Chichen Itza a été construit par les Mayas
L'histoire de Chichen Itza remonte à la période classique de la civilisation maya. Chichen Itza était une grande ville construite par le peuple maya. Il a prospéré à partir d'environ 600 après JC. jusqu'en 1221 lorsque le pouvoir dans la région est passé à Mayapan. Tout au long de son histoire de près de 1 000 ans, différentes personnes ont laissé leur empreinte dans cette ville.

2. Chichen signifie bouche de puits

Le terme "Chichen Itza" évoque "l'embouchure du puits des Itza". On pense que le peuple Itza était un groupe ethnique de lignage.

3. Chichen est un site touristique populaire au Mexique
Chichen Itza est le deuxième site le plus populaire pour les touristes qui visitent le Mexique. Il est considéré comme l'une des sept merveilles du nouveau monde situées sur la péninsule du Yucatan.

4. Chichen Itza est assis sur deux dolines naturelles
On pense que l'emplacement où se trouve Chichen Itza est le même où se trouvaient deux grands gouffres naturels qui fournissaient de l'eau toute l'année. Il est communément admis que ces gouffres étaient utilisés pour offrir des sacrifices humains. Ces offrandes avaient lieu en période de sécheresse, et hommes, femmes et enfants étaient jetés dans le puits en offrande au dieu chac. Le dieu chac est le dieu maya de la pluie et de la foudre. Les sacrifices ont été faits pour mettre fin à la sécheresse.

5. Chichen Itza reçoit 1,2 million de visiteurs par an
Environ 1,2 million de personnes visitent les ruines de Chichen Itza chaque année. Vers 600 après JC, Chichen Itza a commencé à prendre de l'importance dans la région. Entre 900 et 1050 après JC, Chichen Itza devint une puissante capitale. Il contrôlait également le nord et le centre du Yucatan à l'époque. La partie principale de Chichen Itza couvrait environ 5 kilomètres carrés, mais les chercheurs ont trouvé la preuve que les petites colonies qui appartiennent à la ville s'étendent plus loin.

6. Chichen Itza est un centre religieux
Chichen Itza aurait été un centre religieux pendant un certain temps, il est présumé être le lieu de pèlerinage des Mayas. On dit que le site où se trouve Chichen Itza était à l'époque un site de pèlerinage populaire avant que la construction de la ville ne commence. Aujourd'hui, l'endroit est visité par les touristes et les pèlerins religieux.

7. Casa Colorada sont les bâtiments les mieux conservés de Chichen Itza
La Casa Colorada est l'un des bâtiments les mieux conservés de Chichen Itza. Ce bâtiment porte une date maya de 869 après JC, ce qui en fait l'un des plus anciens bâtiments avec de telles dates dans l'ensemble de Chichen Itza.

8. Chichen Itza abrite la pyramide El Castillo
La pyramide El Castillo et le temple de Kukulkan se trouvent à Chichen Itza. La pyramide à 365 marches se trouve sur la magnifique ville de Chichen Itza. Les marches ont été construites tout au long de l'année, une marche par jour. L'empire maya impliquait des gens talentueux et des astronomes avancés. La pyramide forme un temple à quatre côtés, chaque côté a 91 marches faisant le niveau supérieur avec la 365e marche.

9. Des restes humains ont été trouvés à Chichen Itza
Les restes humains découverts sur le site de Chichen Itza ont conduit à la croyance populaire qu'une certaine forme de sacrifice humain y avait déjà eu lieu. Ces sacrifices étaient peut-être une forme de culte à chac, qui était le dieu maya de la pluie.

10. Tous les bâtiments de Chichen Itza sont en pierre
La pierre est le matériau utilisé pour tous les bâtiments de Chichen Itza. On dit que le peuple maya n'utilisait la roue pour construire aucun de leurs temples, pyramides ou palais. La construction de la ville de Chichen Itza s'est déroulée sur un terrain accidenté couvrant une superficie de 5 kilomètres carrés ou plus. La zone a dû être nivelée manuellement en vue des travaux de construction.


Ambergris Caye est généralement un peu plus cher que Caye Caulker, qui s'adresse à une foule de routards. Bien que cela convienne si votre voyage au Belize est une folie ou pour une occasion spéciale, si vous cherchez à économiser de l'argent, ce n'est pas l'île pour vous. Cependant, si vous voulez du luxe, choisissez certainement Ambergris Caye !

Placencia, San Pedro et Caye Caulker sont toutes considérées comme des zones plus sûres pour les touristes. Ne transportez pas beaucoup d'argent lorsque vous sortez. N'exhibez pas de richesses ou ne portez pas de sacs fantaisie, ne portez pas de vêtements fantaisie, des chaussures, etc. - c'est un pays en développement et vous vous démarquerez.


Faits intéressants sur Chichen Itza

Le célèbre site archéologique de Chichen Itza a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988. Il a ensuite été classé parmi les sept merveilles du monde en 2007. Mais nous n'allons pas en parler.

Dans cet article, nous allons examiner certains des faits les plus inconnus mais fascinants sur Chichen Itza qui en font le monument de renommée mondiale qu'il est aujourd'hui.

Ce célèbre site maya n'est peut-être pas entièrement maya.

Maintenant, est-ce que ça vous a secoué ? Eh bien, cela m'a fait sursauter quand je l'ai appris pour la première fois.

Il est vrai que Chichen Itza a été construit en deux étapes - la période préclassique ou formative qui a été complètement dominée par la civilisation maya et la dernière période où il y avait un certain nombre d'influences du régime toltèque.

Selon National Geographic et un certain nombre d'autres sources, les Toltèques ont envahi Chichen Itza au 10ème siècle. La structure la plus reconnaissable, le temple de Kukulkan a été construit après cela et, par conséquent, montre une forte influence mexicaine centrale. Une théorie contradictoire indique que ces influences étaient dues à de fortes relations commerciales entre les Mayas et les Toltèques.

Néanmoins, l'influence toltèque était forte. Et les monuments les plus emblématiques de Chichen Itza – Pyramide de Kukulkan, Temple des Guerriers, Great Ball Court – sont de style toltèque.

Cet ancien site maya n'est pas complètement maya – Un fait fascinant sur Chichen Itza

Chichen Itza tire son nom d'un cénote voisin.

La péninsule du Yucatan regorge de cénotes naturels. Un grand cénote également appelé cénote sacré et qui aurait été utilisé à des fins sacrificielles est visible à l'extrémité nord du site archéologique. Chichen signifie « bouche des puits » et Itza fait référence à la tribu maya qui vivait dans ces régions.

La pyramide principale abrite plusieurs pyramides plus petites à l'intérieur.

Selon le Guardian, la pyramide de Kukulkan (30 mètres de haut) abrite en son sein deux pyramides plus petites (20 mètres et 10 mètres de haut). Les scientifiques ont comparé El Castillo (la pyramide de Kukulkan) aux poupées gigognes russes. C'était l'un des faits les plus étonnants sur Chichen Itza que j'ai découvert au cours de mes recherches.

La plus petite pyramide a probablement été construite pendant le règne maya d'origine avant l'invasion toltèque. Les chercheurs pensent que cela pourrait nous aider à comprendre le style et les coutumes originaux de la culture maya.

Les monuments de Chichen Itza ont été alignés astronomiquement.

Les Mayas étaient de fervents croyants et adeptes de l'astronomie. Cela est tout à fait évident dans comment et pourquoi ils ont construit leurs monuments. A Chichen Itza, vous pouvez voir un observatoire de forme ronde, l'El Caracol, qui était spécifiquement utilisé pour mesurer les positions des planètes et du soleil.

De plus, le monument le plus emblématique - la pyramide de Kukulkan a 365 marches au total - 91 de chaque côté et une au sommet. Cela équivaut au nombre de jours dans une année. Chaque côté représentait une saison et était utilisé pour déterminer les meilleurs moments pour semer les graines et récolter les cultures. L'immense pyramide, en fait, fonctionnait comme un grand calendrier.

Le dieu serpent à plumes Kukulkan à Chichen Itza [Image par edtribo de Pixabay] – La descente de Kukulkan est l'un des faits les plus intrigants de Chichen Itza

Le dieu serpent, Kukulkan, descend sur la pyramide deux fois par an.

Le temple de Kukulkan a été conçu de telle sorte que chaque année, le soleil forme l'ombre d'un serpent (est-ce le mythique dieu serpent maya, Kukulkan ??) sur la pyramide pendant les équinoxes de printemps et d'automne. L'ombre ondulante, ressemblant au corps d'un serpent, descend lentement au coucher du soleil avant de fusionner avec la tête du serpent au bas des escaliers.

Maintenant, celui-là m'a donné la chair de poule. N'est-ce pas?

Je peux imaginer la signification religieuse et cérémonielle que les équinoxes ont dû avoir pour le peuple maya. C'est, littéralement, comme voir votre Dieu prendre vie. Même aujourd'hui, des centaines d'habitants et de touristes affluent à Chichen Itza pour assister à ce phénomène surréaliste. C'était le plus inhabituel parmi tous les faits de Chichen Itza que j'ai découverts.

Regardez cette vidéo de Polimi Open Knowledge pour découvrir de quoi je parle.

En dehors des ombres mystérieuses, Chichen Itza abrite des sons mystérieux !

Oui, vous avez bien entendu. Vous pouvez entendre des sons étranges dans la cité perdue de Chichen Itza. Si vous tapez dans vos mains au pied des escaliers d'El Castillo, vous pouvez entendre un écho qui ne ressemble à rien d'autre. Cet écho ressemble au gazouillis du quetzal mexicain, un oiseau considéré comme sacré dans la culture maya.

Chichen Itza possédait le plus grand terrain de jeu de balle des Amériques.

Le Great Ball Court de Chichen Itza est le plus grand des Amériques. Le jeu de balle mortel mais populaire de la Méso-Amérique a été joué ici. Les perdants ont été décapités en fin de match. Pas parmi les faits les plus agréables de Chichen Itza, j'en suis sûr.

Tout en explorant le terrain de balle, levez les yeux pour repérer des anneaux de pierre sur les murs du terrain. Les joueurs devaient tirer de lourdes balles en caoutchouc à travers ces anneaux situés à une hauteur de 8 m du sol. Je me demande qui a pu réaliser un tel exploit !

Des pratiques de mort horribles ont été ouvertement affichées à Chichen Itza.

Le pays des Mayas n'était pas seulement amusant et festif. Il s'agissait beaucoup de sacrifices horribles et de peines de mort brutales. Assez semblable à ce que nous avons vu au Colisée à Rome.

De nombreuses structures à Chichen Itza témoignent de ces pratiques. La plate-forme des crânes ou un support de crânes (Tzompantli) est le plus inquiétant. Des centaines de têtes de victimes et de soldats ont été sculptées sur les murs de la plate-forme pour contrôler les gens et effrayer les ennemis.

La plate-forme de crânes à Chichen Itza - Tout n'était pas beau après tout

Chichen Itza a été la clé pour déchiffrer le secret de la remarquable couleur bleu maya.

Les Mayas ont inventé une couleur bleue inhabituelle qui a été largement analysée par les scientifiques. Les raisons sont son extraordinaire stabilité chimique et sa couleur persistante. On peut encore le voir dans les peintures murales des temples mayas. À une époque où le Lapiz Lazuli était d'un prix prohibitif, les Mayas produisaient des tonnes de bleu maya de grande qualité et bon marché.

L'utilisation la plus importante du bleu maya était dans les sacrifices. Les gens étaient souvent entièrement recouverts de bleu et jetés dans le cénote sacré de Chichen Itza. De la poterie, du caoutchouc et du bois, tous recouverts de bleu, ont également été trouvés dans le cénote. Ces découvertes ont été essentielles pour déchiffrer ce qui a rendu le bleu maya si résistant.

Jusqu'en 2006, les touristes étaient autorisés à gravir El Castillo.

La pyramide a été interdite aux grimpeurs en janvier 2006 lorsqu'une femme est morte en descendant les marches. C'était un incident malheureux. La pyramide est maintenant bouclée et ne peut être adorée qu'à distance. Et je pense que c'est sain à la fois pour les visiteurs et pour le monument.

Il est facile de ressentir une montée d'adrénaline lorsque vous gravissez ces monuments antiques. Une fois au sommet, vous pourrez apprécier les magnifiques panoramas de la péninsule du Yucatan. Peut-être que vous pouvez repérer une autre pyramide ou deux. Mais grimper n'est pas facile. La descente est particulièrement difficile, les marches ayant été lissées au fil des siècles. Et cela érode beaucoup plus les structures.

Chichen Itza a connu une fin mystérieuse.

La gloire de Chichen Itza déclina et la ville connut une fin mystérieuse au 14ème siècle. Les habitants ont déménagé pour ne plus jamais revenir en ville. Les chercheurs attribuent cet exode massif au mauvais temps et à une vague massive de sécheresses.

La ville maya, autrefois prospère, de Chichen Itza avait été perdue dans les jungles du Yucatan.

Il est facile de se perdre dans les jungles du Yucatan lorsqu'elles sont envahies par la végétation | Faits étonnants sur Chichen Itza

Êtes-vous déjà allé à Chichen Itza? Combien de ces faits fascinants sur Chichen Itza connaissiez-vous ? Y a-t-il quelque chose d'intéressant que j'ai raté ? Faites-le moi savoir dans les commentaires ci-dessous.


HISTOIRE DE CHICHEN ITZA

Chichen Itza est l'un des principaux sites archéologiques de la péninsule du Yucatan, au Mexique. C'était et c'est une ville sacrée et un centre de pèlerinage maya fondé par les Itza, les soi-disant sorciers de l'eau, au 5ème siècle après JC.

Les Mayas ont développé l'une des cultures les plus fascinantes et énigmatiques de l'Humanité au cœur des jungles denses du Chiapas, du Guatemala, du Yucatán, du Honduras et du Belize. Bien que l'habitat dans lequel ils s'installent ne soit pas très favorable au développement urbain, ils acquièrent une grande splendeur. Entre le IIIe et le Xe siècle de notre ère, les Mayas classiques, au sud, ont élevé des villes telles que Tikal, Copán, Quiriguá, Palenque et Piedras Negras, dirigées par des rois divins et intrigants, qui sont aujourd'hui connus pour avoir lutté en permanence pour augmenter leur pouvoir.

Ils créent des cours raffinées dans lesquelles ils font la promotion des arts et des sciences jusqu'à ce qu'au milieu du IXe siècle, pour des raisons pas tout à fait éclaircies, ces villes soient abandonnées et la population se réorganise en petits noyaux ruraux ou migre vers le nord. C'est alors que le centre du pouvoir s'est déplacé vers la péninsule du Yucatan, où les Mayas ont construit de nouvelles villes, dont beaucoup présentent des caractéristiques architecturales similaires à celles du centre du Mexique. Le plus important d'entre eux était Chichén Itzá, dont les bâtiments et les sculptures rappellent la ville de Tula, au centre du Mexique, à 1 500 km.

Le pouvoir Itzá a duré environ cent ans jusqu'à ce qu'au début du XIIIe siècle, les dirigeants de Mayapán, qui leur sont subordonnés, les vainquent et maintiennent le pouvoir dans la région jusqu'en 1441, année au cours de laquelle ils sont vaincus par une confédération de villes. dirigé par Uxmal. Mais la renommée de Chichen Itzá n'a pas disparu. Bien qu'abandonné, il est resté un lieu sacré pour les Mayas, notamment pour son énigmatique cenote (Grand réceptacle naturel avec de l'eau) où des offrandes et des sacrifices ont été faits pendant des siècles.

Le nom Chichén signifie "bouche du puits" et Itzá fait référence à ceux qui l'ont fondé, les Itzáes "sorcières de l'eau", vers l'an 435.

A partir de cette époque et jusqu'à l'an 900 les habitants de Putún, d'origine Chontale sont arrivés au nord du Yucatán. et Itzá, et ils ont érigé Chichén Viejo avec des éléments architecturaux et culturels Puuc.

Après un premier abandon et déclin de la ville, vers l'an 900 Chichén Itzá a reçu de nouvelles vagues de peuples Itza et a connu une renaissance politique et culturelle avec des influences toltèques qui l'ont consolidée comme le principal centre de pouvoir dans la péninsule du Yucatan. On pense que dans cette nouvelle étape, ce qui s'est passé à 1 500 kilomètres de là, dans la ville de Tula, où de violents conflits ont pris fin avec l'expulsion d'une faction politique, y est pour beaucoup. Ce côté était dirigé par un souverain nommé Topilzin Quetzalcóatl, qui est arrivé sur les terres mayas avec l'idéologie de leur dieu Quetzalcóatl, appelé Kukulcán en langue maya. Dès lors, son image est apparue représentée mille et une fois dans les bâtiments qui ont été érigés à Chichén Itzá.

À Chichen Itzá, deux styles de construction peuvent être distingués, qui sont le reflet des deux époques différentes qui la composent. La plus ancienne est née lors de la Terminale Classique (600-800 / 900) de la tradition Puuc, une zone géographique où se trouvent les vestiges les plus remarquables de ce style plus indigène. La deuxième époque, au début du postclassique (900-1200), est connue sous le nom de Maya toltèque et coïncide avec l'arrivée des groupes putun de la région de Campeche.

La partie la plus ancienne de la ville est connue sous le nom de Chichén Viejo et est concentrée dans la zone sud, où se trouvait le cénote Xtoloc. Ses bâtiments ne sont pas aussi mégalomanes que ceux qui ont été construits plus tard dans le nord, mais ils séduisent par leur beauté et leur décoration exubérante de style Puuc.

L'environnement était parfait pour que de petits groupes de paysans s'installent autour du cénote d'eau potable au 5ème siècle, avec un sol cultivable et une pierre abondante à construire. C'est à cette époque qu'émerge le premier ensemble architectural connu avec les édifices les plus séduisants de toute la ville : le groupe des Sœurs, nommé par les Espagnols parce qu'il leur rappelait un couvent, et l'Église, également nommée par les conquérants, et son annexe hyper décorée, où l'horreur vacui ne laisse aucun espace libre devant la multiplication de la représentation du dieu Chaac et de son puissant nez rieur.

La population de la ville a grandi et avec elle de nouveaux bâtiments ont surgi, comme l'Ossuaire ou le tombeau du Grand Prêtre, le Temple du Cerf, la plate-forme Caracol, la Maison Rouge et les plates-formes annexes. Des années plus tard, des éléments mexicains ont été incorporés, tels que les chevrons en serpentin et le petit terrain de balle attaché à la maison Colorada. Tous ces ensembles architecturaux communiquaient entre eux par un réseau de routes appelé sacbeob.

Entre les années 900 et 1200 Chichén Itzá a vécu son époque de splendeur due à l'arrivée de personnes qui ont importé des influences toltèques et ont commencé à construire dans la zone nord. Dans la zone connue sous le nom de Grande Esplanade, la pyramide de Kukulcán a été érigée comme un belvédère qui contemple la grande place des quatre directions de l'univers, et le Temple des Guerriers, le Temple des Jaguars et l'impressionnant ensemble des Mille Colonnes , auparavant couvert et aujourd'hui impuissant, un bon exemple des nouveaux éléments architecturaux introduits par les adeptes de Kukulcán.

Le zompantli, la plate-forme de Vénus, le grand terrain de balle (le plus grand de Mésoamérique) et ses bâtiments annexes ont également été construits : les temples nord et sud, et le temple des jaguars, plein d'allusions à ce jeu cosmique, un combat constant entre la lumière et les ténèbres. De l'époque Puuc mais remanié à l'époque mexicaine est l'Observatoire ou Caracol, avec son fascinant plan circulaire. De même, depuis ce secteur nord, à travers un sacbé blanc, vous atteignez le Cenote Sacré, où les offrandes ont été faites pendant des siècles.

La forme de ces édifices confirme la coexistence des styles Puuc et Mexicain, et leur bel équilibre. Les portiques soutenus par des colonnes, presque toujours en serpentin, et les pilastres décorés de motifs militaires, de nette influence mexicaine, coexistaient avec d'impressionnants masques Chaac, représentant du style Puuc.

En 987, la Ligue Mayapán fut formée entre les trois villes les plus importantes du Yucatán : Uxmal, Mayapán et Chichén Itzá. Bien que dans les premières décennies cette ligue ait été contrôlée par Chichén, l'alliance n'a pas été sans conflit. Au fil du temps, le désaccord entre ses dirigeants a liquidé la ligue et provoqué la guerre entre ceux qui la formaient. Les Itza furent la faction la plus touchée et, après leur défaite, ils se réfugièrent dans le Petén, au nord du Guatemala. Mayapán a imposé son hégémonie et, bien que l'élite de Chichén Itzá, composée de guerriers, de prêtres et de marchands, ait continué à adorer le dieu Kukulcán et à maintenir ses impressionnantes constructions de style talud-board, la ville est entrée en déclin. Au XIIIe siècle, elle fut abandonnée sans perdre son caractère de centre de pèlerinage.

Lorsque les Espagnols sont arrivés sur les côtes du Yucatán au début du XVIe siècle, les villes mayas étaient déjà abandonnées et la majorité de la population vivait dans les zones rurales. Pour cette raison, rien ne nous faisait soupçonner que ces villages paysans avaient un grand passé, riche en réalisations artistiques et scientifiques. Mais, Chichén Itzá a encore conservé son auréole de site sacré, à tel point que l'espagnol Francisco de Montejo, le conquérant du Yucatan, a évoqué la possibilité d'établir la capitale de la province dans la ville, bien que plus tard l'idée n'a pas prospéré. .

LA CIVILISATION MAYA

Les Mayas sont originaires des environs 3000 ans au Guatemala, au Honduras, au Belize et au Mexique d'aujourd'hui.

L'empire maya a prospéré dans les régions du sud d'environ 250 à 900 après JC. L'empire du sud s'est effondré vers 900 après JC. Personne ne connaît la raison.

Les Mayas ont également développé un système de classe sociale qui était un commerce bien ordonné et exercé à travers un réseau de villes allant aussi loin au sud que Panama et aussi loin au nord que le centre du Mexique. Mathématiciens, leur système de nombres incluait le concept de zéro, une idée inconnue des anciens Grecs, mathématiciens experts eux-mêmes.

Les Mayas ont utilisé leurs connaissances mathématiques ainsi que leurs observations célestes pour peaufiner un calendrier créé par les Olmèques, une culture de la côte du golfe du Mexique, et pour créer des monuments pour observer et commémorer les mouvements de la lune, du soleil et de Vénus.

Des exemples spectaculaires de ces monuments peuvent encore être vus à Chichen Itza aujourd'hui.

CHICHEN ITZA NUEVO

Chichen Nuevo a commencé à peu près vers 850 après JC. avec l'arrivée des Itza du centre du Mexique.

La ville a été reconstruite par les Itza. Il est également caractérisé par des images du dieu Kukulcan, le serpent à plumes.

Vers 1150 après JC. une nouvelle vague d'Itza a repris la ville et a régné pendant encore 150 ans jusqu'à ce que Chichen Itza soit finalement dépassée par la ville rivale de Mayapan.

DÉCOUVERTE DE CHICHEN ITZA

L'histoire de Chichen Itza comme pour de nombreux aspects de l'histoire maya, elle est obscure : les documents écrits sont rares.

Dans les documents historiques qui existent, des dates qui étaient éloignées de plusieurs années ont souvent reçu le même nom, en raison de l'organisation de l'ancien calendrier maya.

À peu près toutes les sources s'accordent à dire que d'environ 550 à 800 après JC, Chichen Itza existait principalement comme centre cérémoniel pour la civilisation maya.

La région a ensuite été en grande partie abandonnée pendant une centaine d'années (personne ne sait pourquoi), pour être à nouveau réinstallée vers 900 après JC. Peu avant l'an 1000 après JC, elle fut envahie par un peuple du nord (les Toltèques).

Les Toltèques s'étaient installés près de l'actuelle Mexico à Tula, vers 900 après JC sous le règne d'un roi Topiltzin. Topiltzin prit aussi le nom de &ldquo Serpent à plumes&rdquo ou Quetzalcoatl, le nom d'un dieu aztèque.

Une faction guerrière rivale a forcé Topiltzin Quetzalcoatl et ses partisans à quitter Tula vers 987 après JC.

Des sources historiques mayas mentionnent qu'un homme qui s'appelait Kukulkan est arrivé à Chichen Itza en provenance de l'ouest (Kukul signifie &ldquoplumes&rdquo et kan signifie &ldquoserpent&rdquo) dans la période qui s'est terminée en 987 après JC. Des arguments solides ont été avancés selon lesquels Kukulkan et Topiltzin Quetzalcoatl étaient très probablement la même personne et qu'il a apporté les pratiques et les croyances toltèques à Chichen Itza, y compris la pratique du sacrifice humain.

Les Toltèques étaient quelque peu ouverts aux idées nouvelles, cependant, à Chichen Itza incorporant déjà certaines croyances des Mayas.

&bull La ville est divisée en deux zones principales différentes : Chichen Viejo (Vieux Chichen) et Chichen Nuevo (Nouvelle Chichen).

RÉNOVATION DE CHICHEN ITZA

Chichen Itza, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, est devenu l'une des destinations touristiques les plus populaires au monde et le deuxième site archéologique le plus visité du Mexique. Il reste ouvert au public 365 jours par an. 8.000 visiteurs par jour en haute saison grimpent sur les monuments de Chichen Itza et, par conséquent, les monuments ont été structurellement usés en raison d'un énorme trafic touristique.

Des touristes, grimpés sur les sites, avaient laissé leurs traces sous forme de graffitis. Les marches de pierre des monuments montraient déjà des signes d'érosion rapide. Laisser les touristes grimper sur les monuments endommageait gravement la pyramide elle-même. Afin d'éviter la détérioration, Chichen Itza a certainement besoin d'un entretien et d'une attention permanents.

La zone centrale de Chichen Itza, entièrement restaurée, sur 5 km, est sous la gestion et la protection officielles de l'INAH (Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique). Chichen Itza a été déclaré monument archéologique en 1986 et est également protégé par la loi fédérale sur les monuments et les zones archéologiques, artistiques et historiques. Les méthodes de conservation utilisées semblent très professionnelles et responsables.

L'INAH a fermé les monuments à l'accès du public ces dernières années et les visiteurs ne peuvent plus les escalader ou entrer dans leurs chambres. La raison pour laquelle la dame américaine Mme Black, âgée de 80 ans, a gravi les 91 marches d'El Castillo et est décédée le 5 janvier 2006, le temple El Castillo de Kukulkan a également été fermé à l'accès. Il est interdit de monter sur les monuments pour la sécurité des visiteurs et la préservation des structures. Maintenant, tous les beaux monuments sont là dans toute leur splendeur, mais dans le passé, les structures pouvaient à peine être vues sous la pression des corps qui grimpaient dessus.

Aujourd'hui, les ruines de Chichen Itza sont propriété fédérale et la gestion du site est assurée par l'INAH. Mais les ruines réelles de la ville s'étendent sur 25 km avec de nombreuses ruines non fouillées et cette partie n'est sous aucune protection de l'État. Les coopératives villageoises et les propriétaires fonciers individuels utilisent ces terres à des fins agricoles.

CHICHEN ITZA VIEJO

Chichen Viejo a été fondée vers 400 après JC. par les Mayas puis gouverné par des prêtres. L'architecture de cette zone est caractérisée par de nombreuses représentations du dieu Chaac, le dieu maya de la pluie.

Old Chichen (Chichen Viejo) est situé au sud de Las Monjas et n'est ouvert qu'aux archéologues.


Faits sur Chichén Itzá

Un cénote sous la pyramide principale de Kukulkan

Il s'agit du plus récent des 10 meilleurs faits sur Chichen Itza. En août 2015, des archéologues ont découvert un cénote sous la pyramide de Kukulkan.

Cette découverte a dérouté les chercheurs, mais pour un archéologue expert en archéologie sous-marine, la réponse était simple :

Les Mayas connaissaient l'existence du cénote et ont construit la pyramide dessus parce que les Mayas voulaient représenter l'univers avec leurs constructions.

La pyramide s'élève à égale distance entre quatre cenotes, un au nord, un autre au sud, un autre à l'est et le quatrième à l'ouest.
Cette nouvelle découverte serait le cinquième cenote, le “axis mundi “, le point où la Ceiba sacrée a poussé ses racines qui ont atteint le monde souterrain, et ses branches ont atteint les quatre points cardinaux.

Sous-structures de la pyramide de Kukulkán et cénote

La pyramide en couches de Chichen Itza

Comme d'autres sites archéologiques préhispaniques, les constructions des villes ont été couvertes lors d'une seconde phase, parfois plus résidentielle.

Dans ce cas, la première pyramide de Chichen Itza a été construite entre les années 500 et 800 et à nouveau, par la troisième étape actuellement visible, développée au fil des ans. 1 050 et 1 300.

Objets d'apparat au fond du Cenote Sacré

Diverses équipes de recherche ont trouvé des objets cérémoniels au fond du cénote sacré, ainsi que des ossements d'animaux et de personnes âgés de 3 à 55 ans.

Son origine est cependant incertaine. Il existe des théories selon lesquelles les Mayas pratiquaient des sacrifices humains, d'autres pensent qu'en réalité, ces restes ont atteint le fond du cénote dans le cadre de rituels funéraires qui y seraient arrivés après leur mort.

D'autres disent que le but de jeter des êtres vivants n'était pas de provoquer leur mort mais de les amener à intercéder auprès des seigneurs des enfers.

Ce sur quoi ils s'accordent, c'est que tous ces rituels étaient destinés à servir de médiateur avec les entités de Xibalbá pour assurer la pluie et de bonnes récoltes.

Le son du quetzal

Quetzal

Il y a un effet électroacoustique qui se produit devant un escalier de la pyramide principale de Kukulkan à Chichen Itza. Lorsqu'une personne applaudit, le son rebondit sous la forme d'un écho déformé et génère un son qui simule le chant d'un Quetzal.

Cette nouvelle attraction a été découverte à la fin du XXe siècle par les guides touristiques du site.

The Pyramid of Kukulkan has a total of 365 steps

Calendar representation of the Kukulkán Pyramid

The temple of Kukulkan has four staircases, of 91 steps each, which in total sum 364. With the upper platform, it adds up to 365 in total.

Each step represented the days of the Haab Mayan calendar, which fits perfectly with the calendar we use today, the Gregorian calendar.

A World Heritage Wonder

Chichén Itzá and the new seven wonders of the world

Chichen Itza was declared a World Heritage Site by UNESCO since 1988 and in 2007, it was considered as one of “The New Seven Wonders of the Modern World”, as part of a private initiative where people chose the sites that interested them the most.

Chichen Itza’s meaning

Just like many other translations and history “facts”, there are more than one accepted by researchers. In this case, we’re gonna take a look at the 2 main translations of “Chichen Itza”.

  1. Its name comes from the Mayan words “chi” (mouth), “che’en” (well), “itz” (magician or sorcerer) and “ha” (water). Thus, Chichen Itza could be translated as “The mouth of the water sorcerers’ well,” referring to the Sacred Cenote, the great natural well that the Mayans considered one of the main entrances to Xibalba, their underworld.
  2. The meaning of Chichen Itza comes from the Maya Yucateco: uchi’ch’e’enitza’, the “City of the Itaes”.

Chichen Itza was bought by an American

Edward Herbert Thompson extracting objects from the Sacred Cenote

At the beginning of the 20th century, the American Edward Herbert Thompson bought the property where Chichen Itza is located, mainly to drain the Sacred Cenote and extract numerous objects like jewelry and utensils made of gold, copper, and jade.

After various actions from the Mexican government, today it is owned by the State of Yucatan.

Some of the archaeological pieces discovered by Thompson were also returned to Mexico.

The largest Ball Court in Mesoamerica

The Great Ball Court

The Ball Court of Chichen Itza is the largest in Mesoamerica, with 70 meters wide and 169 meters long.

The idea of this game was to put a rubber ball through the hoop that is on top of the wall, using the elbows, knees, and face.

The descent of the feathered serpent

Shadow on the Kukulkán Pyramid in the Equinox

The last, and most well known of our Facts about Chichen Itza list is the descending serpent.

The design of this pyramid was made by the Mayan architects who so well mastered the knowledge of the stars and in particular that of the sun.

For this reason, they placed the pyramid so that its shadow could be projected on the sides of the staircase, giving shape to the body of one of its deities, Kukulkan, the feathered serpent whose head is sculpted at the foot of the Pyramid.


Chichen Itza Facts

A snake wriggles down the pyramid. Wait, it’s not a snake, it’s just its shadow. Where is the snake? The sun casts this shadow on the steps of Chichen Itza, on the first day of spring and fall.

Where is Chichen Itza?

Chichen Itza, located in Mexico is one of the world’s newest seven wonders and a UNESCO world heritage site. It was built on the Yucatan peninsula by the Mayans. This large pre-Columbian city flourished from 600 AD to 1221.

What does Chichen Itza mean?

Chichen Itza means “mouth of the well of Itza” as it has several sinkholes or cenotes. Chi means mouth, cheen means well and Itza means water magicians.

5 Interesting facts about Chichen Itza

  • The 75 feet tall El Castillo castle or Pyramid of Kukulchan has 365 steps (to represent the number of days in a year) which end in two serpent heads. If you clap your hand at the bottom of the pyramid, you will hear a sound similar to a Quetzal bird chirping.
  • Cenote Sagrado is a bottomless sinkhole where people were sacrificed to please ‘Chaac’ the rain god along with gold, copper and jade.
  • El Caracol is an observatory tower with a spiral staircase. The Mayans would keenly observe the stars here through slits in the walls.
  • All the castles here were made of stone and were interconnected with cemented paths. Each building is intricately carved with images of Gods, animals and people.
  • Games were played in the Ball Court. Players would try to hit a 5 kilogram rubber ball through a high hoop on the wall, like basketball. What happens when you clap once at one end of the Ball Court? You will hear 9 echoes in the middle of the Ball Court.

Why did the Mayans disappear?

No one knows why they left this beautiful place. People suspect droughts and greed for more treasure.


Chichén Itzá

Placer: Pre-Hispanic City of Chichén Itzá

Emplacement: Mexico

Year Designated: 1988

Category: Cultural

Raison: The brilliant ruins of Chichén Itzá evidence a dazzling ancient city that once centered the Maya empire in Central America.

The stepped pyramids, temples, columned arcades, and other stone structures of Chichén Itzá were sacred to the Maya and a sophisticated urban center of their empire from A.D. 750 to 1200.

Viewed as a whole, the incredible complex reveals much about the Maya and Toltec vision of the universe—which was intimately tied to what was visible in the dark night skies of the Yucatán Peninsula.

The most recognisable structure here is the Temple of Kukulkan, also known as El Castillo. This glorious step pyramid demonstrates the accuracy and importance of Maya astronomy—and the heavy influence of the Toltecs, who invaded around 1000 and precipitated a merger of the two cultural traditions.

The temple has 365 steps—one for each day of the year. Each of the temple’s four sides has 91 steps, and the top platform makes the 365th.

Devising a 365-day calendar was just one feat of Maya science. Incredibly, twice a year on the spring and autumn equinoxes, a shadow falls on the pyramid in the shape of a serpent. As the sun sets, this shadowy snake descends the steps to eventually join a stone serpent head at the base of the great staircase up the pyramid’s side.

The Maya’s astronomical skills were so advanced they could even predict solar eclipses, and an impressive and sophisticated observatory structure remains on the site today.

This great city’s only permanent water source was a series of sinkhole wells. Spanish records report that young female victims were thrown into the largest of these, live, as sacrifices to the Maya rain god thought to live in its depths. Archaeologists have since found their bones, as well as the jewelry and other precious objects they wore in their final hours.

Chichén Itzá's ball court is the largest known in the Americas, measuring 554 feet (168 meters) long and 231 feet (70 meters) wide. During ritual games here, players tried to hit a 12-pound (5.4-kilogram) rubber ball through stone scoring hoops set high on the court walls. Competition must have been fierce indeed—losers were put to death.

Chichén Itzá was more than a religious and ceremonial site. It was also a sophisticated urban center and hub of regional trade. But after centuries of prosperity and absorbing influxes of other cultures like the Toltecs, the city met a mysterious end.

During the 1400s people abandoned Chichén Itzá to the jungle. Though they left behind amazing works of architecture and art, the city’s inhabitants left no known record of why they abandoned their homes. Scientists speculate that droughts, exhausted soils, and royal quests for conquest and treasure may have contributed to Chichén Itzá's downfall.

Recently this World Heritage site was accorded another honor. In a worldwide vote Chichén Itzá was named one of the New Seven Wonders of the World.

How to Get There

Chichén Itzá is located near the small town of Piste. Bus services connect to the international airports at Mérida (under two hours) and Cancun (two and a half hours).

Quand visiter

The ruins are open daily. Chichén Itzá's climate is consistently tropical—average temperatures are 34ºC. Spring and autumn equinoxes offer the chance to see the incredible shadow serpent of El Castillo—but the often crowded site is absolutely packed at these times.

How to Visit

Staying in the Chichén Itzá area allows visitors to visit early in the morning, out of the hot sun and without the company of the many tourists who arrive on day trip tours from Mérida and Cancun. There is also a light show on the site at night.


16 Interesting Facts About Chichen Itza

The Step Pyramid at Chichen Itza Yucatan Peninsula, Mexico, crowned by temple was part of one of the greatest Mayan centers. About 125 km west of Cancun and Cozumel, it is the Sacred Cenote, a deep sinkhole that the Mayans used for religious ceremonies, sacrifices to the Gods and more. Let us find out some interesting facts about Chichen Itza:

1. Is It A Castle?

The word “Chichen Itza” is derived from a Mayan name which means, “on the mouth of the well of Itza.” It is also called “El Castillo” which means “the castle” in Spanish.
Source : Wikipédia

2. An Observatory For Astronomical Events

The pre-Columbian Maya Civilization erected it between the 9th and 12th centuries. They used it as an observatory to reflect astronomical events. It is a superimposed construction i.e. built on top of another.
Source : Wikipédia

3. Discovered & Re-Discovered!

The Chichen Itza has discovered in the year 514 AD by the priest Lakin Chan who was also called Itzamna. It was re-discovered by an American explorer John L. Stephens in 1841.
Source : Wikipédia

4. The Surrounding Architecture

Chac Mool Temple of Chac Mool Temple of Thousand Warriors

Chichen Itza is a huge area and is composed of various structures such as the Pyramid of Kukulkan, the Temple of Chac Mool, the Hall of the Thousand Pillars or The Temple of Thousand Warriors, and the Playing Field of the Prisoners, is truly a collection of great architecture. The Pyramid itself was the last and probably the best of all Mayan temples.
Source: world.new7wonders.com, Image: Flickr

5. Built Near Natural Sinkholes!

It is often said that the Chichen Itza was built close to two large natural sinkholes, which would have provided water throughout the year as no rivers or streams were passing through this area. One of the sinkholes was thought to have been used for human sacrifice in times of droughts, as a sacrifice to the Chac God.
Source : softschools.com

6. Dimensions Of The Pyramid

Chichen Itza is oriented to East from North 19 degree, occupying an area of 4 sq miles. It is 24 m high, with an additional 6 m for the temple. The square base measures 55.3 m, along with a total of 365 steps, which defines the 365 days of a year.
Source: world-mysteries.com, Image: 1.bp.blogspot.com

7. Diverse Materials

Along with fine stones, some pyramids have an inner layer of mica from Brazil, 2,000 miles away without any wheeled transportation. Mica is a good insulator. Other Mayan pyramids were covered with stucco.
Source: traveltips.usatoday.com

8. Skilled Population

The city had the most diverse population in any Maya population with around 50,000 people. The people were very skilled craftsmen including sculptors, weavers, jewelers, and potters.
Source : softschools.com

9. Decline Of Chichen Itza

Studies show that in 1221 AD, a revolt and civil war arose and archeological evidence confirms that the wooden roofs of the great market and the Temple of the Warriors were burned. Thus, the Chichen Itza went into decline as rulership over Yucatan shifted to Mayapan.
Source: newworldencyclopedia

10. Unique Ball-Court

Ball Court at Chichen Itza

Chichen Itza is also known for its Great Ball Court, having 20 ft stone rings upon its two walls. The ball court is continuous between the walls and is open to the sky. The northern, southern and eastern sides support temples, which were probably used for rituals.
Source: sacredsites.com, Image: Flickr

11. Exciting Audible Features

Majority sites of Chichen Itza are known for strange sounds. A hand clap in front of the pyramid’s staircase returns an echo that resembles Quetzalcoatl’s chirp (a feathered serpent deity). Apart from this, if you clap once from one end of the Ball Court, it will produce 9 echoes distinctly at the center of the court.
Source: hubpages.com

12. Cenotes At The Site

Cenote Sagrado or Sacred Cenote Temple of Xtoloc


Voir la vidéo: ZONA ARQUEOLÓGICA DE CHICHÉN ITZÁ DE DÍA Y DE NOCHE