Temple 24 à Chacchoben

Temple 24 à Chacchoben


Questions et réponses sur le Temple Lot à Independence, Missouri


À un certain endroit à Independence, Missouri, un rectangle de terrain est entouré d'un amphithéâtre, d'un centre d'accueil, d'une place de la paix, d'un bureau de mission, de centaines de places de parking, de trois lieux de réunion pour le culte de la congrégation et du siège d'une église internationale .

Le rectangle mesure environ 300 pieds sur 200 pieds (90 mètres sur 60 mètres). Il n'y a rien dessus que de l'herbe, quelques arbres, six petits marqueurs en pierre et un panneau. Comparé aux structures voisines, cela ne ressemble pas à grand-chose. Mais c'est l'une des raisons pour lesquelles ces structures existent.

Les bâtiments sont exploités par trois églises : l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, l'Église du Christ et la Communauté du Christ. Les membres des trois églises – et d'autres églises de la région – ressentent un attachement particulier à ce petit rectangle de terre. Ils croient qu'il était autrefois dédié à la construction d'un temple sur la place centrale de Sion, en préparation du règne millénaire du Sauveur.

Chaque année, des milliers de saints des derniers jours se rendent au centre des visiteurs d'Independence. Beaucoup d'entre eux posent des questions sur le sort du temple. Ce bref article répond à certaines de leurs questions.

Où est le terrain du temple ?

Le lot du temple se trouve dans la partie ouest de la ville de l'Indépendance. C'est l'un des points les plus élevés de la région, surplombant la métropole de Kansas City, Missouri, à environ 14 kilomètres à l'ouest. Les personnes qui visitent le Centre des visiteurs de l'Indépendance peuvent voir le terrain lorsqu'elles sortent par les portes d'entrée. Il se trouve immédiatement au nord-ouest.

Le 2 janvier 1831, plusieurs mois avant de révéler l'emplacement du temple, le Seigneur a dit qu'il donnerait à son peuple « une terre de promesse ». Il a déclaré : « Je vous le donnerai pour le pays de votre héritage, si vous le cherchez de tout votre cœur. Et ceci sera mon alliance avec vous » (D&C 38:18-20). Le 6 juin 1831, le Seigneur a commandé à Joseph Smith et à d'autres de prêcher l'Évangile dans l'État du Missouri et de s'y préparer pour une conférence. Il a promis que s'ils étaient fidèles, « le pays de [leur] héritage » leur serait « connu » (D&A 52:5).

Alors que Joseph et ses compagnons de service voyageaient dans le Missouri, ils étaient impatients d'apprendre l'existence de cette terre promise. Joseph exprima leur espérance : « Quand le désert fleurira-t-il comme la rose, quand Sion sera-t-elle édifiée dans sa gloire, et où se tiendra ton Temple vers lequel toutes les nations viendront dans les derniers jours ? 1

Le 20 juillet 1831, le Seigneur révéla sa réponse à Joseph :

« Écoutez, ô anciens de mon Église, dit le Seigneur votre Dieu, qui vous êtes rassemblés, selon mes commandements, dans ce pays, qui est le pays du Missouri, qui est le pays que j'ai désigné et consacré pour le rassemblement des saints.

« C'est pourquoi, c'est la terre de la promesse, et le lieu de la ville de Sion.

«Et ainsi dit l'Éternel, votre Dieu, si vous voulez recevoir la sagesse, voici la sagesse. Voici, l'endroit qui est maintenant appelé Indépendance est la place centrale et un emplacement pour le temple se trouve à l'ouest, sur un terrain qui n'est pas loin du palais de justice » (D&C 57 :1-3).

Lorsque le Seigneur a révélé l'emplacement du lot, le terrain était à l'ouest de la ville d'Indépendance. Depuis lors, la ville s'est agrandie pour inclure le lot du temple. Le palais de justice mentionné dans cette révélation n'existe plus. Il a été remplacé en 1836 par le bâtiment maintenant connu sous le nom de palais de justice de Truman.

Quand le terrain a-t-il été consacré comme terrain de temple ? Qui a prononcé la dédicace ?

John Whitmer a écrit que le 3 août 1831, huit anciens « se sont rassemblés là où le temple [devait] être érigé ». Ces huit anciens étaient Joseph Smith, le prophète, Oliver Cowdery, Sidney Rigdon, Peter Whitmer Jr., Frederick G. Williams, William W. Phelps, Martin Harris et Joseph Coe. John Whitmer a écrit : « Sidney Rigdon a consacré le terrain où la ville doit se tenir, et Joseph Smith Jr. a posé une pierre à l'angle nord-est du temple au nom du Seigneur Jésus de Nazareth. Après que toutes les personnes présentes eurent rendu grâce au grand souverain de l'univers, Sidney Rigdon prononça cette parcelle de terrain entièrement dédiée au Seigneur pour toujours. 2

Ce même jour, l'Église a revendiqué le site afin de pouvoir l'acheter un jour. 3 Le gouvernement des États-Unis ne rendit le terrain disponible à l'achat qu'en décembre 1831, et Jones H. et Clara Flournoy l'achetèrent. 4

Quand les saints ont-ils acquis le lot du temple ?

Le 19 décembre 1831, Mgr Edward Partridge achète 63,27 acres aux Flournoy. 5 Ce terrain comprenait la zone qui avait été consacrée à un temple.

Qu'est-ce que les premiers saints prévoyaient de faire avec le lot du temple ?

Tandis que le Seigneur continuait de révéler sa volonté à Joseph Smith, les saints en vinrent à comprendre que le terrain du temple et le terrain qui l'entourait devaient être utilisés pour plus d'un édifice sacré.

En juin 1833, le prophète Joseph et ses conseillers dans la Première Présidence ont préparé un plat pour la ville de Sion, un plan d'aménagement de la ville. Le président Frederick G. Williams a dessiné le plat, qui prévoyait des entrepôts épiscopaux et 24 temples dans le centre de la ville, entourés de blocs divisés en propriétés pour les résidences. 6 Le plat réclamait un mile carré de terrain, soit plus de 10 fois le montant de propriété que l'évêque Partridge avait acheté.

Le plat comprenait une brève explication des 24 temples. Ils devaient correspondre aux collèges et aux fonctions de la prêtrise. Douze d'entre eux correspondaient à la Prêtrise de Melchisédek et les douze autres à la Prêtrise d'Aaron. 7

Le plat n'expliquait pas spécifiquement les types d'activités qui auraient lieu à l'intérieur des temples. Cependant, l'utilisation par les saints du temple de Kirtland de 1836 à 1838 suggère que les temples de l'indépendance auraient été utilisés pour le culte, l'enseignement et l'apprentissage, les ordonnances et les bénédictions de la prêtrise, l'administration de l'Église et les fonctions communautaires. Chaque temple devait porter l'inscription « Sainteté au Seigneur ». 8

En août 1833, la Première Présidence a préparé un plan révisé pour la ville de Sion et un plan révisé pour le temple qui devait être construit en premier. Le plan du temple comprenait l'explication suivante, écrite par Oliver Cowdery : « Ces modèles qui vous ont été envoyés précédemment, par courrier, par nos frères, étaient incorrects à certains égards, car ils ont été dessinés à la hâte. Ils ont donc dessiné ceux-ci, qui sont corrects. La forme de la ville était également incorrecte, étant dessinée à la hâte. Nous vous en envoyons un autre. 9

La plate-forme révisée prévoyait une ville plus grande – un mille et demi carré – avec plus de terrains pour les résidents. Il ne comportait plus d'entrepôts dans le centre-ville, ne laissant que des temples dans cette partie de la ville. Il a également déplacé les blocs du temple dans leur orientation, du nord-sud à l'est-ouest.

Les deux versions prévoyaient la construction d'un certain temple en premier. Ce temple devait être une « maison du Seigneur pour la [Première] Présidence ». 10 Dans la première version, ce temple était étiqueté du chiffre 5, puis d'un X. Dans les deux versions, il devait être construit à l'endroit maintenant appelé le lot du temple. Dans le plan final, il devait « faire 97 pieds de long et 61 pieds de large [environ 30 mètres de long et 19 mètres de large] à l'intérieur des murs ». 11

Bien que les deux versions diffèrent l'une de l'autre de manière significative, leur objectif était essentiellement le même. Les deux étaient centrés sur des bâtiments sacrés au cœur d'une communauté d'alliance. Les deux étaient des modèles à suivre dans les pieux de Sion alors que l'Église continuait de croître.

Les saints ont-ils construit l'un de ces temples ?

Peu de temps après que le Seigneur eut révélé des plans pour la ville de Sion, les saints furent forcés de quitter le comté de Jackson. Ils n'ont construit aucun de ces 24 temples, mais ils n'ont pas oublié le plat de Sion, un modèle pour une communauté centrée sur les temples saints, le culte, les alliances, l'unité dans la foi et le service consacré. Ils ont suivi ce modèle dans d'autres colonies, telles que Far West, Missouri Nauvoo, Illinois et Salt Lake City, Utah.

À qui appartient le terrain du temple aujourd'hui ?

La Communauté du Christ possède la plupart des 63,27 acres achetés par l'évêque Partridge. L'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours possède la deuxième plus grande partie.

La plus petite partie du terrain, y compris l'emplacement dédié à un temple, appartient à l'Église du Christ, autrefois connue sous le nom d'Église du Christ (Temple Lot). Cette église a été fondée par Granville Hedrick, un ancien saint des derniers jours qui a choisi de ne pas se rendre dans la vallée du lac Salé lorsque les saints ont quitté Nauvoo, dans l'Illinois. Granville Hedrick et ses partisans revinrent à l'Indépendance en 1867.

Quels bâtiments se trouvent près du terrain du temple aujourd'hui ?

Comme le montre cette photographie, le bâtiment le plus proche du lot est une maison de réunion appartenant à l'Église du Christ. D'autres bâtiments à proximité appartiennent à la Communauté du Christ et à l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Pourquoi le lot du temple est-il important aujourd'hui ?

Pour répondre à cette question, revenons aux paroles de la révélation. « C'est le pays de la promesse, déclara le Seigneur, et le lieu de la ville de Sion. . . . L'endroit qui est maintenant appelé Indépendance est la place centrale et un endroit pour le temple se trouve à l'ouest » (D&C 57:2-3).

Nous ne savons pas exactement comment, quand et où ces paroles seront accomplies, mais nous savons que ce rectangle de terre dans Independence est sacré. Il a été dédié au Seigneur. Les révélations du Seigneur sur ce pays et les principes de vie de l'Évangile qui sont tissés dans ces révélations font partie du passé, du présent et de l'avenir de son peuple.


Temple 24 à Chacchoben - Histoire

APERÇU DU TABERNACLE

Vous vous souvenez quand les Hébreux ont été réduits en servitude égyptienne pendant 430 ans ? Dans Exode chapitre 3, Dieu entend le cri de son peuple et appelle un homme nommé Moïse. Dieu parle avec Moïse au buisson ardent et lui dit d'aller voir Pharaon d'Égypte et de lui dire simplement : « Que mon peuple s'en aille ».

Exode 3:12 Alors il dit: "Je serai certainement avec vous. Et ceci te sera un signe que je t'ai envoyé : Quand tu auras fait sortir le peuple d'Egypte, tu serviras Dieu sur cette montagne.»

Remarquez qu'il est dit que ce sera un signe qu'ils serviront Dieu sur le mont Sinaï. Alors Moïse va comme le Seigneur l'a ordonné et après une série de 10 plaies, les enfants d'Israël ont été libérés d'Égypte. Ils ont été conduits à travers le désert par la colonne de nuée le jour et la colonne de feu la nuit et quand ils sont arrivés à la mer Rouge, le Seigneur a séparé les eaux et ils ont traversé et quand l'armée égyptienne a tenté de la traverser, les eaux sont revenues sur eux et ils se sont tous noyés. Le Seigneur les a soutenus et a pourvu à leurs besoins, puis ils sont arrivés au mont Sinaï exactement comme Dieu l'avait dit à Moïse et quelque chose se passe.

Dans Exode chapitre 19, nous reprenons l'histoire. Tous les 2 ou 3 millions d'hébreux se tenaient au pied du mont Sinaï et Dieu descend dans toute sa gloire et dit qu'il veut qu'ils se sanctifient pendant trois jours, puis viennent se tenir devant lui. Alors ils font cela et Dieu montre Sa puissance et Sa puissance.

Exode 19:16 Alors, le troisième jour, le matin, il y eut des tonnerres et des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne et le son de la trompette était très fort, de sorte que tout le peuple qui était dans le camp trembla.

Ils tremblaient en sa présence en disant : « Que Dieu ne nous parle pas de peur que nous ne mourions », et ils ne voulaient pas aller à nouveau devant Lui et ils ont donc élu Moïse pour être leur porte-parole permanent même si le Seigneur avait voulu qu'ils soient un « royaume des prêtres" (Ex. 19:6).

C'est à ce moment-là que le Seigneur leur commande de construire la structure appelée le tabernacle.

Exode 25:1-9 Alors l'Éternel parla à Moïse, disant: "Parle aux enfants d'Israël, qu'ils m'apportent une offrande. De tous ceux qui la donnent de plein gré, tu prendras mon offrande. Et qu'ils me fassent un sanctuaire, afin que je puisse habiter parmi eux. D'après tout ce que je vous montre, c'est-à-dire le modèle du tabernacle et le modèle de tout son ameublement, ainsi vous le ferez.

Voici à quoi cela ressemblait :

Le Tabernacle de l'ancien Israël

Le Tabernacle était une tente portative avec un cadre en bois pour lui donner de la stabilité. L'ensemble du sanctuaire se composait de trois parties:

  1. Une cour extérieure fermée par des courtines soutenues par des piliers. Il était de forme oblongue et l'entrée était du côté est.
  2. L'autel des sacrifices (autel de bronze) se trouvait dans la cour, face à l'entrée.
  3. Le Tabernacle lui-même était situé dans la partie ouest de la cour. Le Tabernacle était divisé par un voile ou un rideau suspendu en deux chambres. La première chambre s'appelait le lieu saint, elle contenait la table, le chandelier et l'autel des parfums. Seuls les prêtres étaient admis dans cette section. La deuxième chambre s'appelait le Saint des Saints, elle contenait l'Arche de l'Alliance. Le Souverain Sacrificateur le Saint des Saints une seule fois par an le Jour des Expiations.

Les objets les plus proches du Saint des Saints étaient construits en métaux précieux et en tissus. Ceux plus loin étaient faits de bronze et de matériaux tissés ordinaires. Le Tabernacle était couvert par une tente et des couvertures en tissu supplémentaires.

La zone du Tabernacle mesurait 150 pieds de long et 75 pieds de large. Il y avait un rideau de 7 1/2 pieds en fin lin blanc qui était attaché à 60 piliers de support en bronze qui l'entouraient avec une entrée par la porte est. Dans la cour extérieure se trouvaient deux objets d'ameublement, l'autel de bronze des sacrifices où tous les sacrifices étaient faits, et la cuve de bronze de purification où les prêtres se lavaient les mains et les pieds.

Le bâtiment du Tabernacle lui-même se trouvait à l'extrémité ouest de la cour et était une structure en bois recouverte d'or de 45 x 15 pieds divisée en deux parties par un lourd rideau appelé "Voile". L'entrée était une porte rideau multicolore suspendue à 5 piliers. La plus grande partie (30 x 15) du bâtiment du tabernacle s'appelait « le lieu saint » et contenait trois objets d'ameublement en or. Le chandelier d'or qui brillait sur les pains de proposition à gauche, la table des pains de proposition qui représentait le peuple de Dieu à droite, et l'autel d'or de l'encens qui parlait de prières toujours ascendantes à l'arrière. La partie la plus petite (15 x 15) du bâtiment du tabernacle était appelée "le saint des saints" et ne contenait que l'arche de l'alliance (la boîte qui contenait les deux tables de la Loi) et son couvercle, le propitiatoire où le sang était aspergé. une fois par an par le grand prêtre le jour des expiations.

Tout dans le tabernacle était portable de sorte que si la nuée de gloire (Héb. Sh'chinah) bougeait, ils bougeaient avec elle et l'arche ouvrirait la voie :

No 10:33-36 Ils partirent donc de la montagne de l'Éternel pour un voyage de trois jours et l'arche de l'alliance de l'Éternel les précéda pour le voyage de trois jours, pour leur chercher un lieu de repos. Et la nuée de l'Éternel était au-dessus d'eux le jour, quand ils sortirent du camp. C'est ainsi que, chaque fois que l'arche partit, Moïse dit : « Lève-toi, ô Éternel ! Que tes ennemis se dispersent, et que ceux qui te haïssent fuient devant toi." Et quand il se reposa, il dit : "Retourne, ô Éternel, vers les nombreux milliers d'Israël."

Ils avaient besoin d'apprendre que c'était Yahvé qui campait avec eux. Alors que les Israélites marchaient dans le désert, les Lévites (tribu sacerdotale) démonteraient le Tabernacle, et l'arche portée par les sacrificateurs sur deux poteaux les conduirait au fur et à mesure qu'ils avançaient, avec la nuée de gloire planant au-dessus d'eux. Il y avait trois familles principales de la tribu de Lévi qui étaient responsables du transport des objets du tabernacle. Le peuple de Dieu devait se rendre compte qu'ils étaient des pèlerins ici et quand Dieu a dit de bouger, ils devaient être prêts. Il y a des choses très importantes à réaliser sur la condition de l'homme lorsqu'on étudie le tabernacle.

Après l'effondrement de leur foi, Dieu a créé quelque chose qui ferait appel de manière frappante à leurs 5 sens afin qu'ils se souviennent qu'ils étaient le peuple de Dieu. Tout au long de l'Ancien Testament, Dieu a dû stimuler les sens parce qu'après Adam et jusqu'à l'époque de Jésus, l'homme était spirituellement mort. Dieu est Esprit, et tout ce que l'homme connaissait était les 5 sens (ce qu'il pouvait voir, toucher, goûter, entendre et sentir). Le Seigneur commencerait ici au tabernacle pour enchâsser le peuple d'Israël avec des cérémonies et des rituels afin qu'ils se souviennent de lui. Dieu commencerait à lier un sens aux gens gouvernés avec quelque chose de spirituel afin qu'ils aient la foi simplement par ce qu'ils voyaient. Si vous pensez à l'alliance de la circoncision, chaque fois qu'un homme allait aux toilettes, il se souvenait de l'alliance. Et quelle était l'alliance ? Ce jour-là, le Messie viendrait de la nation que Dieu a élevée à travers le premier Hébreu, Abraham. Ce Messie serait le sauveur du monde entier.

Il commencerait par leur donner une structure physique appelée le tabernacle avec tous ses meubles, sa prêtrise et ses offrandes. Ensuite, il leur donnerait des rituels quotidiens (rappels) et des prières, des sabbats hebdomadaires, des fêtes et des festivals, des aliments purs et impurs, et de nombreuses autres cérémonies et lois choisies qui seraient toutes des rappels physiques qui indiqueraient tous le seul homme qui viendrait, qui serait le Messie. Dieu les a enchâssés avec tant de cérémonie que lorsqu'Il viendrait, ils ne le manqueraient probablement pas. Et devine quoi? Quand il est venu, ils l'ont manqué. Ils étaient tellement impliqués dans leurs traditions et leurs rituels que lorsque Jésus est venu, qui était l'accomplissement de toutes les cérémonies, ils étaient complètement dans le noir et ne l'ont pas reconnu et ont fini par forcer le gouverneur romain à le crucifier. Mais Dieu, dans sa merveilleuse prescience, le savait et l'avait prévu dès le début. C'est pourquoi il a institué le sang comme moyen de rédemption.

Ainsi, le tabernacle était le début des rappels visibles d'un Dieu spirituel et de son plan. Tout dans le tabernacle était un type de Jésus. C'est pourquoi Dieu était si précis quant à ce avec quoi ils devaient le construire. Ils ne pouvaient pas utiliser une once d'imagination humaine " De peur qu'ils ne meurent. " L'or, l'argent, le bronze, le fin lin blanc, les quatre couleurs, l'huile d'onction, l'encens, tout pointait vers Celui qui, " est devenu chair et a habité (littéralement tabernacled) parmi nous. » Jésus a dit : « Je ne suis pas venu pour détruire la Loi et les prophètes, mais pour les accomplir. temple a été déchiré en deux. Qu'est-ce qui a été fini ? Toute la loi cérémonielle, morale et civile de l'Ancien Testament a été clouée à cet arbre à l'extérieur de Jérusalem. Il est devenu l'incarnation même et l'accomplissement de la Loi elle-même.

Remarquez ce que Jésus a dit aux deux hommes sur le chemin d'Emmaüs après sa mort :

Luc 24 :25-27 Alors il leur dit : « Hommes insensés et lents de cœur à croire à tout ce que les prophètes ont dit ! « Le Messie ne devrait-il pas avoir souffert ces choses et entrer dans sa gloire ? » Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures les choses qui le concernaient.

Aussi quand Jésus est apparu vivant à ses disciples après sa mort :

Luc 24 :44 Alors il leur dit : « Voici les paroles que je vous ai dites pendant que j'étais encore avec vous, afin que tout ce qui a été écrit dans la loi de Moïse, les prophètes et les psaumes me concernant soit accompli. »

Souviens-toi de ce que dit la Parole, "all L'Écriture est donnée par l'inspiration (souffle de Dieu) de Dieu. " Lorsque nous regardons la Bible, nous devons nous rappeler qu'elle est entièrement inspirée de Dieu. Lorsque nous regardons chaque Parole, nous devons nous rappeler que chaque Parole est spécifiquement inspirée de Dieu. C'était le point de vue de Christ quand il s'agissait des Écritures, c'était le point de vue des apôtres, et cela doit être notre point de vue. C'est la Parole même de Dieu. Cela ne contient pas seulement la Parole de Dieu, ou ne fait qu'indiquer l'expérience religieuse, c'est la Parole de Dieu.

Faut-il s'étonner alors que chaque détail et chaque Parole concernant le tabernacle ait une signification spirituelle ? Lorsque nous regardons la structure du tabernacle elle-même et ses pièces uniques de mobilier rédempteur, elles contiennent un grand symbolisme et une grande typologie. Souvenez-vous, tout était un doigt pointé vers le Messie. Le tabernacle, en tant que type, conçu spécifiquement et en détail par Dieu, indiquerait le caractère et les aspects du ministère de Christ. Quand Jésus accusait les autorités juives, il a dit : « Vous avez fait de la maison de mon père un repaire de voleurs », et en disant « mon père », ils savaient qu'il revendiquait l'autorité messianique sur le temple, et alors ils ont dit : « quel signe montrez-vous ? nous voyant que vous faites ces choses ?" et remarquez ce qu'il a dit :

Jean 2:19-21 Jésus répondit et leur dit : « Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. » Alors les Juifs dirent : « Il a fallu quarante-six ans pour construire ce temple, et tu le relèveras. en trois jours ?" Mais Il parlait du temple de Son corps.

Ils regardaient la structure physique (Héb. Mikdash) du temple mais Il a dit, "Détruisez ce temple" Il a utilisé le mot en hébreu 'Mishkan' qui était le mot utilisé dans l'Ancien Testament de la Présence qui éclairait le saint des saints sur Yom Kippour dans le tabernacle ou le temple. Jésus a dit que je suis le temple (Mishkan) de Dieu. Lorsque la gloire (Héb. Sh'chinah) descendait comme une tornade ou un entonnoir à travers le toit du saint des saints et que la Présence se manifestait sur le propitiatoire entre les chérubins après que le sang ait été aspergé, c'était le mishkan. Cette Présence était ce que Jésus a dit qu'il habitait en Lui. Et en fait, Paul a dit à propos de l'église : " Ne savez-vous pas que vous êtes le temple (Mishkan) de Dieu ? " Nous, en tant que corps de Christ, avons la même Présence qui habite en nous. Dieu n'habite pas dans les bâtiments maintenant, mais au sein de Son peuple. Romains 10 dit que si vous confessez de votre bouche que Jésus-Christ est Yahvé et croyez dans votre cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, vous serez sauvé. C'est si facile. À ce stade, vous devenez le Mishkan de Dieu. Quand Dieu a dit, " Qu'ils me fassent un sanctuaire, afin que j'habite parmi eux ", Il a littéralement dit 'en' eux. Le but ultime de Dieu a toujours été d'habiter au sein de son peuple (Jér. 31:31-33) et de mettre son Esprit en nous. Lorsque vous acceptez Jésus, vous devenez le Mishkan de Dieu.

Ainsi, alors que vous commencez cette riche et merveilleuse étude du tabernacle, souvenez-vous que tout cela pointe vers Jésus-Christ. Tout était une image de Lui. Si vous pouvez saisir cette étude incroyable, cela ajoutera un élément de nouvelle force et de joie dans votre dévotion au Seigneur.

Jean 1:12-14 Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom : qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Et le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, la gloire du Fils unique du Père, plein de grâce et de vérité.


Temple 24 à Chacchoben - Histoire

2000 Abraham rencontre Melchisédek, roi de Salem et prêtre de "Dieu le plus haut" (El Elyon), Genèse 14:18 -20, Hébreux 6:20-7:22). Abraham voyage trois jours depuis Beersheba ou Gerar jusqu'au mont Moriah à Jérusalem pour offrir son fils Isaac en sacrifice en obéissance au commandement de Dieu. Dieu fournit un bélier comme substitut. (Genèse 22, Hébreux 11:8-19). Le mont Moriah est le site du mont du Temple.

1400 Après avoir installé l'Arche à Shiloh près de Sichem, Josué lance la conquête de Jérusalem (Josué 10:23)

1000 La forteresse jébusienne de Jérusalem est prise par le roi David. La ville de David est construite au sud du mont du Temple. David règne trente-trois ans à Jérusalem après un règne de 7 ans à Hébron (2 Samuel 5:1-15). L'Arche de l'Alliance est ramenée par David à Jérusalem et placée dans le Tabernacle que Moïse y a construit. (2 Samuel 6:1-18, 1 Chroniques 15:1-16). David envisage de construire le Premier Temple mais n'est pas autorisé car il est un homme de guerre. Il achète l'aire de battage d'Araunah et érige un autel de sacrifice sur le mont Moriah. C'est le site du Premier Temple.

950 Salomon avec l'aide d'Hiram de Tyr et 183 600 ouvriers construit le Premier Temple et le palais royal. Il utilise du calcaire local, du cèdre du Liban et de grandes quantités d'or et d'argent. (1 Rois 5:9, 2 Chroniques 2). Salomon agrandit également la ville. (1 Rois 7:1-12). La construction du temple prend sept ans.

935 Guerre civile. Le Royaume est divisé en Nord (Israël) et Sud (Juda). Dix tribus font partie du royaume du Nord alors que seulement deux (Juda et Benjamin) appartiennent au sud.

910 Le Temple de Salomon est pillé par Shishak (Sheshonk) Pharaon d'Egypte. Beaucoup d'or et d'argent sont pris. (1 Rois 14 :25-28, 2 Chroniques 12 :1-11).

835 Joas répare le Temple, établit un fonds d'entretien et apporte une période de réveil et de réforme au royaume du sud. (2 Rois 12.5ff).

720 Achaz, roi de Juda, démonte les vases de bronze de Salomon et place un autel syrien privé dans le Temple (2 Rois 16:1-20, 2 Chroniques 29-31). Il a ensuite dépouillé l'or pour rendre hommage à Sennachérib.

716 Ézéchias, roi de Jérusalem, avec l'aide de Dieu et du prophète Isaïe, résiste aux Assyriens qui tentent de s'emparer de Jérusalem. (2 Chroniques 32). Puits et sources se sont bouchés.

640 Le roi Josias répare le Temple et provoque des réformes religieuses nationales (2 Chroniques 34-35). Dernière mention de l'Arche d'Alliance.

606 La période babylonienne. L'approche des "temps des gentils" est signalée par la conquête de Juda par Nabuchodonosor. Jérusalem est prise et la première vague de Juifs emmenés en captivité, Daniel parmi eux. Jérusalem perdra bientôt sa souveraineté nationale en tant qu'entité autonome depuis la captivité babylonienne jusqu'à la fin de la grande période de tribulation. La domination babylonienne d'Israël est la période de la tête d'or (Daniel 2:36-38 2 Rois 24:1 2 Chroniques 36:5-6 Daniel 1:1-2 Luc 21:24).

598 Jérusalem est pillée une deuxième fois par Nabuchodonosor.

597 Le roi Jojakin est emmené en captivité par Nabuchodonosor et la deuxième vague de Juifs est emmenée à Babylone, Ézéchiel parmi eux (2 Rois 24:10-16 2 Chroniques 36:10 Ézéchiel 1:2).

587 Sédécias se rebelle contre Nabuchodonosor. Il est aveuglé et emmené à Babylone où il meurt. Sédécias est le dernier roi de la lignée de David à régner en Israël jusqu'à ce que le Messie règne pendant le millénaire (Ézéchiel 34:23-24 Jérémie 23:5 2 Rois 24:18-25:21 2 Chroniques 36:13-21 Jérémie 9 :1-8).

586 9 Av. Nebucadnetsar brûle la ville et détruit le Temple. Il assassine de nombreux habitants et en emmène un grand nombre en captivité. (2 Rois 24-25, 2 Chroniques 36). La destruction de Jérusalem est la date de départ des " Temps des Gentils " - Yeshua a dit : " Jérusalem sera foulée aux pieds par les Gentils jusqu'à ce que les temps des Gentils soient accomplis " (Luc 21:24). Le retour du Messie dans la gloire clôturera cette période de l'histoire d'Israël.

573 Le prophète Jérémie prédit une captivité de soixante-dix ans à Babylone. Le prophète Ézéchiel, captif à Babylone, reçoit une vision de Dieu donnant de nombreux détails sur un futur Temple qui doit être construit.

553 Belschatsar profane les vases du Temple à Babylone. L'écriture sur le mur scelle son destin cette nuit-là alors que Babylone est prise par les Mèdes et les Perses. (Daniel 5)

539 Cyrus, après avoir pris le contrôle de l'empire médo-perse en 549 av. C'est la période de la poitrine et des bras d'argent (Daniel 2:32, 39 6:1-3).

538 L'édit de Cyrus ouvre la voie au retour des Juifs de Babylone dans le pays (Esdras 1:1-4).

536 Les soixante-dix ans de captivité sont terminés. Cyrus le Perse donne le décret comme le prophète Isaïe l'avait prédit 170 ans plus tôt.

517 Sous la direction de Néhémie et de Zorobabel, le Second Temple est achevé malgré une opposition féroce et des retards. Un autel de sacrifice est construit sur le mont du Temple. Le temple est achevé après quinze ans de retard.

332 Flavius ​​Josèphe rapporte que l'armée d'invasion d'Alexandre le Grand est rencontrée par des prêtres en dehors de Jérusalem. Ils le convainquent de ne pas détruire Jérusalem en montrant la prophétie contenue dans les Écritures à son sujet. Alexandre épargne la ville et le Temple.

515 Le deuxième temple est consacré à Jérusalem (Esdras 6 :15-18).

539 Chute de Babylone aux mains des Mèdes et des Perses.

539-334 La période persane. Les Juifs sont dans le pays mais sont sous le contrôle des Perses (Josephus, Antiquities 111:7).

538 Premier retour pour construire le Temple, (Esdras Chapitre 1).

536 Fête des Tabernacles célébrée à Jérusalem, et fondation du temple posée, (Esdras 3). Puis la construction du temple s'est arrêtée pendant 16 ans

515 Temple enfin terminé

458 Néhémie se rend à Jérusalem. Reconstruit les murs de la ville en 52 jours (Néhémie 6:15), août/septembre

445 Le décret d'Artaxerxès Longimanus commence les 70 semaines de course de Daniel (Daniel 9:24 Neh 2).

334-332 Alexandre le Grand

320 Jérusalem est prise par Ptolémée Soter.

314 La ville est prise par Antiochus le Grand.

301 Jérusalem est prise par Ptolémée Épiphane.

170 Jérusalem est prise par Antiochus Epiphane. Antiochus assassine des Juifs et pille Jérusalem. Il offre un cochon sur l'autel et emporte les trésors du Temple. L'adoration et le sacrifice sont arrêtés.

166 Judas Maccabée mène une révolte juive qui reconquiert Jérusalem. Le temple est nettoyé et les sacrifices sont restaurés. (1 Maccabées 4)

164 Jérusalem est assiégée par Antiochus Eupator.

141 La forteresse romaine est conquise par les Maccabées libérant le Temple de la tutelle païenne.

126 Jérusalem est assiégée par Antiochus Soter.

65 Jérusalem est assiégée par Aratus.

63 Jérusalem est prise par le général romain Pompée. Pompée entre dans le saint des saints du Temple et est déçu de le trouver vide.

40 Jérusalem est prise par les Parthes.

38 Pris par Hérode le Grand, un souverain cruel qui était un meurtrier impitoyable. C'est lui qui a ordonné le massacre des innocents à Bethléem. (Matt. 2). Hérode ordonna d'agrandir le Temple. Un nouveau Temple est reconstruit sur la vue du Temple de Zorobabel. Temple et cours reconstruits jusqu'en 63 après JC. Ville et remparts en construction pendant 46 ans (Jean 2).

334-167 La période hellénistique. Les Juifs, dans le pays, sont sous la domination successive des Grecs, puis des Ptolémées d'Egypte, puis des Séleucides de Syrie. C'est le troisième grand empire mondial à dominer les Juifs à l'époque des gentils. C'est l'ère du ventre et des cuisses d'airain (Daniel 2:32. 39 Josèphe, Antiquités 11.7-12.6 Daniel 11:2-20).

175-163 Le règne d'Antiochus IV Epiphane que Daniel considérait comme un type de l'Antéchrist à venir (Daniel 8:1-2 11:21-35 Josèphe, Antiquités 12.5-9 1 Maccabées 1:16:16 2 Mac. 4:7 -9:28).

167-63 La révolte des Maccabées et la dynastie hasmonéenne subséquente en Judée. Une courte période d'indépendance juive. C'est la période de peu d'aide de Daniel 11:34. (Josephus, Antiquités 12.6-14.4).

Événements du Nouveau Testament (6 av. J.-C. à 60 ap. J.-C.)

Luc 2 : Jésus a été circoncis et consacré dans le Temple.

Luc 2 : Jésus à douze ans visite le temple. À la tentation de Jésus, le Diable l'emmène au sommet du Temple.

Jean Jésus nettoie le Temple.

Matthieu 24 Jésus prononce le jugement sur le Temple.

Actes Pierre et Jean guérissent un boiteux à la porte magnifique.

Actes Hérode met Jacques au fil de l'épée.

29/30 La première Pentecôte après la mort et la résurrection de Jésus voit la venue du Saint-Esprit pour créer l'église en baptisant les croyants dans le corps de Christ (1 Corinthiens 12:13). L'âge de l'église suit son cours à l'époque des gentils entre la Pentecôte et l'enlèvement. C'est la grande parenthèse. L'âge de l'église n'est jamais vu dans l'Ancien Testament. Le cours de l'âge de l'église est décrit dans Matthieu 13 et Apocalypse 2-3. La fin de l'âge de l'église est vue dans 1 Timothée 4:1-3 2 Timothée 3:1-5 4:34 et 2 Pierre 2:1-3 3:3-4.

29/30 Le Prince Messie est retranché sur la croix, et la soixante-neuvième semaine de la prophétie de Daniel se termine. L'horloge prophétique s'arrête pour Israël et ne reprendra pas avant la tribulation (Daniel 9:26).

40 L'empereur romain Caligula ordonne qu'une image de lui-même soit placée dans le Saint des Saints. L'ordre n'est pas exécuté et Caligula meurt bientôt.

63-70 La Période Romaine. C'est le quatrième grand empire mondial à dominer les Juifs à l'époque des gentils. C'est l'ère des jambes de fer et des pieds d'argile de Daniel 2:33 (Josephus, Antiquités 14.4-20.11).

63-70 Le temps des travaux d'Israël (Matthieu 24 :4-8) comprend la grande révolte contre Rome, la venue du peuple du prince et la chute du deuxième temple en 70 après JC (Daniel 9 :26 Matthieu 24 : 2 Josèphe, Guerres 2:17-7:11).

70 Le général romain Titus assiège Jérusalem, détruisant les habitants, la ville et le temple. Le Temple est incendié.

132-135 La révolte juive de Bar Kokba contre Rome.

135-1948 Le deuxième exil des Juifs (la diaspora).

135 La ville de Jérusalem est mise à sac par l'empereur Hadrien.

395-636 domination byzantine en Palestine.

614 Jérusalem est prise par les Perses.

629 Jérusalem capturée par Héraclius.

636 Début de la domination arabe en Palestine.

637 Jérusalem capturée par les Sarrasins sous Omar ibn al-Khatab.

691 Le Dôme du Rocher est achevé sur le mont du temple où se trouvait auparavant le temple juif. Jusqu'à ce jour, il domine le seul endroit sur terre où des sacrifices peuvent être offerts selon la Torah.

1076 Atsiz prend Jérusalem au calife al-Mostanther Billah.

1095 al-Afdhal ibn Bedr capture la ville pour l'Egypte après un siège de 40 jours.

1099 Les croisés prennent Jérusalem. Les chrétiens règnent en Palestine par intermittence de 1099 à 1244.

1099 Les croisés, sous Godefroy de Bouillon, prennent Jérusalem.

1187 Jérusalem prise par Salah-ed-Din le grand conquérant musulman.

1244 Saccagée par les hordes mongoles.

1247 Jérusalem prise par les Carizmiens.

1517 Les Turcs ottomans sous Saladin conquièrent la Palestine. Les murs actuels qui entourent la vieille ville de Jérusalem sont construits.

1517 Selim Ier prend la ville et l'apporte à l'Empire ottoman.

1822 Jérusalem prise par Ibrahim Pacha d'Egypte.

1897 Le premier Congrès sioniste se réunit à Bâle.

1917 Jérusalem capturée par le général Allenby de Grande-Bretagne. Il entre humblement dans la ville de Jérusalem.

1948 Guerre entre Israël nouvellement établi contre la Jordanie et l'Égypte à Jérusalem après laquelle une partie de la ville reste sous domination israélienne et une partie sous la Jordanie.

Autres événements

1897-1948 C'est la grande ère des aliyas du sionisme au cours de laquelle de nombreux Juifs retournent au pays, mais dans l'incrédulité. C'est comme prédit dans la vision d'Ézéchiel des ossements secs (Ézéchiel 37).

1917 Les Britanniques capturent la Palestine aux Turcs pendant la Première Guerre mondiale. Mort du dernier tsar en Russie et du dernier Kaiser en Allemagne. Fin d'une forme de l'ancien Empire romain (Apocalypse 17 :10).

1922-1948 Les Britanniques gouvernent la Palestine sous mandat de la Société des Nations.

29/11/47 L'Assemblée générale des Nations Unies adopte un plan de partage de la Palestine, prévoyant la création d'un État juif.

24/05/2048 Le nouvel état d'Israël est proclamé. L'immigration ouverte permet désormais à un grand nombre de Juifs de retourner dans le pays. Le deuxième exil se termine (Ézéchiel 11 :14-17).

Juin 1967 La guerre des Six Jours. Jérusalem est libérée du contrôle jordanien et pour la première fois en près de deux mille ans, les Juifs contrôlent totalement Jérusalem. Contrôle des hauteurs du Golan, de la bande de Gaza et de la Judée/Samarie (Cisjordanie) par Israël.

6-24 octobre 1973 La guerre du Yom Kippour. Les États-Unis et la Russie envoient des ponts aériens massifs à leurs alliés.

1992 Aliyah d'au moins 500 000 Juifs de Russie. 16 000 Juifs falashas transportés par avion vers Israël depuis l'Éthiopie.

Autres événements récents

Ce qui suit est une chronologie plus détaillée depuis la reconquête de la vieille ville de Jérusalem par les Juifs en 1967.

7 juin La vieille ville de Jérusalem tombe aux mains des Israéliens. Le parachutiste israélien Mordehai Gur, monté sur un half-track, prend le mont du Temple au troisième jour de la guerre des Six Jours. Le Mont du Temple est reconquis mais l'autorité est rendue aux musulmans.

Le 28 juin, le Premier ministre Levi Eshkol rencontre des dirigeants musulmans et chrétiens des deux côtés de la frontière d'avant-guerre et promet le libre accès à tous les lieux saints et l'intention du gouvernement de placer l'administration interne des lieux saints entre les mains des chefs religieux respectifs. Le même jour, les barrières tombèrent entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest.

Le 1er août, la police de Jérusalem prend en charge le maintien de l'ordre public dans les lieux saints de la vieille ville à la demande des autorités musulmanes et chrétiennes qui prétendent que les visiteurs de l'église du Saint-Sépulcre et du Mont du Temple ont un comportement inapproprié.

8 août Un comité dirigé par le ministère des Affaires religieuses Zerah Warhaftig se voit confier la responsabilité du cabinet des Lieux saints à Jérusalem et en Cisjordanie.

Le 15 août, l'aumônier en chef de Tsahal Aluf Shlomo Goren et cinquante partisans, dont d'autres aumôniers de l'armée, célèbrent un service sur le mont du Temple. Goren soutient que certaines parties de l'enceinte ne font pas partie du Mont du Temple et donc l'interdiction faite aux Juifs de marcher sur le Mont jusqu'à ce que le Temple soit reconstruit ne s'applique pas. Il a dit que ses mesures étaient basées sur Josèphe, Maïmonide, Sa'adia Gaon et des preuves archéologiques. Il a également déclaré que le Dôme du Rocher n'est pas le site du Saint des Saints. Le ministère de la Défense critique Goren en notant qu'il est un officier supérieur de l'armée. Goren prétend qu'il a d'abord rencontré Warhaftig et que les autorités musulmanes ont consenti à ses prières.

17 août Un porte-parole des Forces de défense israéliennes révèle que la cache d'armes a été trouvée pendant les combats dans la mosquée Al Aksa.

22 août Le grand rabbinat installe des panneaux à l'extérieur de l'enceinte notant l'interdiction religieuse de visiter la région du mont du Temple.

sept.9 musulmans protestent contre l'abolition des frais d'entrée dans la région du mont du Temple. Le ministère de la Défense affirme que le Wakf ne peut facturer que des frais pour entrer dans les mosquées.

15 juillet Le président de la Cour d'appel musulmane rejette une demande d'un ordre du temple maçonnique américain qui demandait la permission de construire un temple "de Salomon" de 100 millions de dollars sur le mont du Temple.

Le 19 décembre, des prières de Hanoucca sont offertes par un groupe de juifs nationalistes sur le mont du Temple.

Le 15 avril, le procureur de l'État, Zvi Bar Niv, répondant à une ordonnance contre le ministre de la police Shlomo Hillel, explique que les Juifs ne devraient pas être autorisés à prier sur le mont du Temple car la « prière prématurée » des Juifs sur le mont du Temple soulèverait de graves problèmes de sécurité et de politique internationale. Le demandeur est le Fidèle du Mont du Temple.

21 août Un incendie à la mosquée Al Aksa détruit l'aile sud-est. Des brigades de Jérusalem-Ouest et de Jérusalem-Est combattent ensemble l'incendie pendant quatre heures tandis qu'une foule musulmane en colère scande "Allah Akbar" et "A bas Israël". Un couvre-feu est imposé dans la vieille ville. Le président du Conseil musulman revendique un incendie criminel et accuse une réponse volontairement lente de la part des pompiers. Les États arabes accusent Israël.

23 août Un touriste australien non juif, Dennis Michael Rohan, s'identifiant comme membre de l'"Église de Dieu", est arrêté comme suspect dans l'incendie criminel. Jérusalem-Est et les principales villes de Cisjordanie déclenchent une grève générale pour exprimer leur chagrin et leur chagrin à cause de l'incendie. La police utilise la force pour disperser une manifestation à la sortie de l'enceinte. Des manifestations de colère éclatent dans les capitales arabes.

27 août Rohan dit à la cour qu'il a agi en tant qu'émissaire du Seigneur" conformément au livre de Zacharie. Le Mont du Temple est fermé aux non-musulmans pendant deux mois.

30 décembre Le tribunal condamne Rohan mais le déclare non pénalement responsable pour cause d'aliénation mentale.

9 septembre La Haute Cour de justice décide qu'elle n'a pas compétence sur les questions liées aux droits et revendications des différents groupes religieux. Par conséquent, cela n'interférera pas avec la position du gouvernement interdisant la prière juive sur la montagne.

11 mars Une altercation sur le Mont du Temple se produit lorsque des étudiants dirigés par Gershon Salomon, un chef des Fidèles du Mont du Temple, tentent d'organiser des prières sur le site.

8 août Malgré les avertissements de la police, le rabbin Louis Rabinowitz et le membre de la Knesset Binyamin Halevi prient sur le mont. Ils sont supprimés.

Octobre La guerre du Yom Kippour. Israël est attaqué par quatre nations. Israël gagne du territoire dans les hauteurs du Sinaï et du Golan. Le Mont du Temple n'est pas affecté.

30 janvier La juge Ruth Or du tribunal de première instance décide que les Juifs sont autorisés à prier sur le mont du Temple. Elle acquitte huit jeunes accusés de troubler l'ordre public en organisant des prières sur le site contre les ordres de la police. Le ministre de la Police Shlomo Hillel a déclaré qu'il continuerait à interdire les prières.

Le 1er février, Yitzhak Raphael, ministre des Affaires religieuses, déclare que prier sur le mont du Temple est une question de droit religieux et ne relève pas de sa juridiction.

Le 9 février, les lycées de Jérusalem-Est protestent contre la décision du tribunal. Les manifestations se poursuivent près de deux semaines avec plus de 100 arrestations. Les commerçants font grève et des émeutes se produisent dans les villes de Cisjordanie. Les services de sécurité imposent une interdiction de voyager entre les villes.

11 février La décision du tribunal de première instance de janvier du 30 janvier est portée en appel.

4 mars Kurt Waldheim, ex-nazi et secrétaire général de l'ONU, s'engage à répondre aux plaintes islamiques concernant l'ingérence d'Israël dans les lieux saints et les fidèles musulmans à Jérusalem.

8 mars Un groupe de jeunes nombreux non religieux dirigé par Rabinowitz et Salomon est interdit d'accès au mont du Temple par la police. La police dit agir conformément à la décision de la Haute Cour du 9 septembre 1970.

11 mars Les conseils de Ramallah Birzeit et El Bireh se joignent à Naplouse pour démissionner pour protester contre l'action de la police contre les manifestations arabes protestant contre la décision de la juge Ruth Or sur le mont du Temple.

17 mars La décision du magistrat Or est annulée par le tribunal de district de Jérusalem. Le tribunal juge que huit jeunes Betar qui ont tenté de prier "de manière démonstrative" sur le mont du Temple se sont rendus coupables d'un comportement "susceptible de porter atteinte à l'ordre public". mais que ces droits ne pouvaient être exercés que lorsque les autorités avaient adopté des règlements fixant l'heure et le lieu de ces prières. De telles réglementations étaient nécessaires, a déclaré le tribunal, afin de maintenir l'ordre public. Le tribunal note que le ministère des Affaires religieuses avait de « bonnes raisons » de ne pas encore fixer les règles.

10 août Le procureur général fait appel devant la Cour suprême de sa décision sur le mont du Temple. Le ministre des Affaires religieuses, Yitzhak Raphael, ne se prononcera pas sur la compétence du tribunal de district tant qu'il n'y aura pas de décision de la Cour suprême.

Le 28 juin, le ministre de l'Intérieur Joseph Burg, étant donné que la police fait partie de sa compétence, note que ceux qui essaient de prier sur le mont ne sont "pas exactement du secteur craignant Dieu". Il déclare que "la loi sera respectée". Cela signifie que les Juifs continueraient à se voir interdire d'essayer de prier sur le mont du Temple lors de la prochaine Tisha Be Av.

14 août (Ticha Be Av) Une tentative de 30 membres d'El Har Hachem (Au Mont de Dieu) de prier sur le Mont du Temple est déjouée par les Services de sécurité générale. Lors d'une conférence de presse, le groupe dirigé par Gershon Salomon, souligne les liens du peuple juif avec le site et affirme qu'il est "absurde" que les Juifs aient été interdits d'entrer dans l'enceinte.

25 mars Des rumeurs selon lesquelles des partisans de Meir Kahane et des étudiants de Yeshiva tenteraient de prier sur le mont du Temple provoquent une grève générale en Cisjordanie et amènent 2 000 jeunes arabes avec des bâtons et des pierres dans l'enceinte. Ils se dispersent après intervention de la police.

3 août Le mouvement Terre d'Israël "Banai" et d'autres nationalistes sont empêchés de prier sur le mont du Temple.

6 août La Haute Cour est invitée à révoquer l'interdiction de prier sur le Mont du Temple, à la lumière de la clause trois de la nouvelle loi de Jérusalem, qui garantit la liberté d'accès.

10 août 300 membres du Gush Emunim tentent de forcer le Mont du Temple et sont dispersés par la police.

28 août Des employés du ministère des Affaires religieuses sont trouvés en train de creuser un tunnel sous le mont du Temple. Les travaux ont commencé secrètement un mois plus tôt lorsque l'eau a commencé à fuir d'une citerne sous le mont du Temple et a dû être vidangée. Le grand rabbin Shlomo Goren ferme les fouilles en raison de la sensibilité de la question.

30 août L'ancien vice-Premier ministre Yigael Yadin proteste contre les activités quasi-archéologiques du ministère des Affaires religieuses au nord du Mur occidental.

2 septembre Juifs et Arabes s'affrontent à coups de pierres et de poings dans un tunnel au nord du Mur occidental. Les Arabes avaient tenté de sceller la citerne. Un groupe d'étudiants de Yeshiva sous les ordres du rabbin Getz, rabbin du Mur occidental, a renversé le mur. Les deux groupes ont été séparés par la police après une bagarre. L'inspecteur général de police Arye Ivtzan a déclaré que la citerne serait scellée pour rétablir la situation antérieure jusqu'à ce qu'une décision judiciaire soit rendue. Ivtzan est loué par le maire Teddy Kollek et condamné par Goren, qui dit que la citerne faisait partie du Second Temple et n'avait rien à voir avec l'Islam. Le lendemain, la citerne est scellée. Goren aurait déclaré que la citerne était un tunnel qui pourrait conduire aux trésors du temple "y compris l'arche perdue".

4 septembre Une grève du Conseil suprême musulman ferme des magasins et des écoles à Jérusalem-Est pour "manifester contre les fouilles sous le mont du Temple".

10 septembre Le Waqf scelle la citerne de l'autre côté pour empêcher la pénétration juive. Pendant ce temps, l'archéologue Dan Bahat rejette les théories selon lesquelles la citerne était liée au Temple.

15 septembre Tentative des fidèles du mont du Temple de prier dans l'enceinte contrecarrée par l'opposition musulmane. La Haute Cour décide que le droit du Juif de prier sur la Montagne est une question politique sur laquelle le gouvernement doit trancher. La loi de Jérusalem ne couvre pas la question, juge le tribunal.

Le 11 avril, le soldat israélien Alan Harry Goodman, un immigrant américain, se livre à une fusillade sur le mont du Temple. Il en tue un et en blesse trois. L'incident a déclenché une semaine d'émeutes à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza et une réaction de colère internationale contre Israël. Lors de son procès, Goodman a déclaré à la cour qu'en "libérant le lieu saint aux Juifs", il s'attendait à devenir le roi des Juifs. Un an après l'incident, Goodman est reconnu coupable et condamné à perpétuité plus deux peines de 20 ans.

Diverses factions se réunissent le 25 juillet Yoel Lerner, membre du parti Kach de Meir Kahane, est arrêté pour avoir projeté de saboter l'une des mosquées du Mont du Temple.

26 octobre Lerner reconnu coupable d'avoir planifié de faire sauter le Dôme du Rocher. Auparavant, il avait purgé une peine de trois ans pour avoir dirigé un groupe qui complotait pour renverser le gouvernement et établir un État basé sur la loi religieuse. Il a été condamné à deux ans et demi de prison.

9 décembre La membre de la Knesset Geula Cohen accuse les Arabes d'avoir des caches d'armes sur le Mont.

10 mars La police arrête plus de quarante personnes soupçonnées d'avoir prévu de pénétrer sur le mont du Temple. La police avait trouvé quatre jeunes armés essayant de s'introduire dans le passage souterrain connu sous le nom de Solomon's Stables. Travaillant sur la base de rapports de renseignement, la police encercle le domicile du rabbin Yisrael Ariel, ancien chef de la Yamit Yeshiva. Là, les autres sont arrêtés et une perquisition de son appartement et d'autres révèle plusieurs armes et schémas du Mont du Temple.

11 mai La Haute Cour autorise les Fidèles du Mont du Temple à prier à la porte Mograbi le jour de Jérusalem, après que la police leur avait auparavant refusé une licence. Une décision similaire est rendue pour Tiasha B'Av.

Le 22 mai, les sept hommes du SRI ont été empêchés d'effectuer la première étude scientifique du tunnel rabbinique. Les musulmans ont appelé la police israélienne pour arrêter l'expédition scientifique.

17 septembre À Yom Kippour, la police tente d'empêcher l'ancien grand rabbin Shlomo Goren de prier dans une pièce sous le mont du Temple. Goren a affirmé qu'il avait le consentement du chef d'état-major de Tsahal Rav-Aluf Moshe Levy. Levy s'est présenté pour les prières. La police a alors autorisé la prière.

21 septembre Le Mont du Temple 29 est acquitté de toutes les charges retenues contre eux. La police est réprimandée par le juge du tribunal de district Ya'acov Bazak et qualifie les 29 d'"amateurs" Mais il ne se prononce pas sur la légalité de la prière sur la montagne.

Oct. Le jour de Jérusalem, les fidèles du mont du Temple déploient une bannière sur le mont du Temple. Une émeute éclate faisant plus de vingt morts palestiniens. Les Nations Unies censurent Israël pour cet acte mais ne disent rien sur ceux qui ont déclenché l'émeute. La presse rapporte à tort que le groupe était sur le point de poser une première pierre sur le mont du Temple.

ÉVÉNEMENTS À VENIR

L'enlèvement de l'église. Les morts en Christ sont ressuscités et la génération des croyants vivants est traduite. Le siège du jugement de Christ est fixé et des récompenses sont données aux croyants pour leur service fidèle (1 Thessaloniciens 4:13-17 1 Corinthiens 15:51-54 2 Corinthiens 5:10-11).

La soixante-dixième semaine de Daniel commence alors qu'Israël entre dans la période de tribulation (Daniel 9:27). Ce délai est de sept ans. Le "temps de détresse de Jacob" d'Israël (Matthieu 24:9-14). Ce sont les trois premières années et demie de la période de sept ans comprenant la soixante-dixième semaine de Daniel (Apocalypse 6:1-9:12).

Le chaos mondial se produit à la suite de l'enlèvement de l'église qui rend possible la montée d'un nouveau leader mondial, l'Antéchrist (2 Thess. 2, Apocalypse 6:1-16). L'ancien empire romain renaît alors que l'Antéchrist politique émerge du milieu de la confédération des dix nations. C'est la période des pieds-partie-de-fer-et-partie-d'argile du temps des gentils (Daniel 2:33, 41-42 7:24).

La paix mondiale apparente depuis 3,5 ans. Beaucoup viennent à Christ pour un réveil spirituel dans le monde entier pendant la dernière partie de la période de tribulation, la dernière pluie de l'Esprit, (Jacques 5:7-8 Joël 2:23 Zacharie 10:1 Osée 6:3). Pendant ce temps, les 144 000 missionnaires juifs sont sauvés et scellés (Apocalypse 7:1-8) ils prêchent l'évangile pendant toute la période de tribulation (Matthieu 24 14). Beaucoup d'autres, juifs et païens, sont sauvés et constituent les saints de Dieu qui sont martyrisés par l'Antéchrist (Daniel 7:21, 25 Apocalypse 7:9-17).

Une alliance est faite entre l'Antéchrist et Israël. Le temple est reconstruit et le système lévitique de sacerdoce et d'offrandes recommence (Daniel 9:27). L'église chrétienne apostate s'épanouit pendant la première moitié de la période de tribulation (Apocalypse l7:1-7).

Israël se sent en sécurité sous la protection de l'alliance de l'Antéchrist jusqu'à ce qu'elle soit envahie à Midtribulation par les armées syrienne et russe. L'Antéchrist vient à la défense d'Israël. La Russie est vaincue et l'Antéchrist devient un dirigeant mondial (Ézéchiel 38-39).

À Midtribulation, l'Antéchrist rompt l'alliance faite avec Israël et la grande période de tribulation commence. (Daniel 9:27 Matthieu 24:15-28 Apocalypse 11:1-18:24).

L'Antéchrist est maintenant manifesté comme la première bête d'Apocalypse 13. Son image est érigée dans le troisième temple de Jérusalem et il exige un culte en tant que dieu (Matthieu 24:15 2 Thessaloniciens 2:4 Apocalypse 13:1-10).

La deuxième bête, le faux prophète en Israël semble aider la bête et amener les habitants de la terre à l'adorer comme un dieu (Apocalypse 13:11-18).

Deux témoins pieux (probablement Moïse et Élie, mais peut-être Enoch et Élie) apparaissent sur le mont du temple et prophétisent pendant la grande période de tribulation, jusqu'à ce qu'ils soient tués à la fin de la période, après quoi ils sont ressuscités et enlevés. (Apocalypse 11:1-12).

Israël, fidèle à sa foi orthodoxe, est sévèrement persécuté par l'Antéchrist pendant la grande période de tribulation (Jérémie 30 :57 Daniel 12 :1 Zacharie 13 :8 Matthieu 24 :21-22). Beaucoup en Israël fuient et sont protégés par les nations (Matthieu 24 :15-20 Apocalypse 12 :6,13-17).

La chute de la Babylone commerciale vers la fin de la grande tribulation (Apocalypse 18:1-24). L'église apostate est détruite (Apocalypse 17:1-6).

Les rois d'Orient envahissent Israël et des hostilités éclatent entre eux et les forces de l'Antéchrist. La bataille d'Armageddon et le destin de l'Antéchrist (Daniel 11:44-45 Apocalypse 16:12-16 2 Thessaloniciens 2:8 Apocalypse 19:19). Un tiers du peuple juif reconnaît Jésus comme le Messie et est sauvé, Zacharie 12-14, et les deux tiers seront retranchés.

La seconde venue du Christ met fin aux temps des gentils (Daniel 2:44 7:9-13, 22-28 Apocalypse 19:11-16). Jésus retourne au Mont des Oliviers apportant le reste fidèle des Juifs d'Edom, Isaïe 63, et l'église, Apocalypse 19:11ff, Zacharie 14.

L'Antéchrist et le faux prophète sont jetés dans l'étang de feu. (Apocalypse 19:20-20:10).

Les nations païennes sont jugées sur la base de leur traitement du peuple de l'alliance de Dieu, Israël, à l'époque des païens (Matthieu 25:31-46).

Jésus règne sur les nations, "avec une verge de fer" pendant 1000 ans. Satan et ses mauvais anges sont liés et emmenés dans l'abîme, Apocalypse 20.

Jésus a dit : « Prenez garde de ne pas vous égarer, car beaucoup viendront en mon nom en disant : « Je le suis ! » et, 'Le temps est proche !' Ne les poursuivez pas. Et quand vous entendrez parler de guerres et de tumultes, ne soyez pas terrifiés car cela doit d'abord arriver, mais la fin ne sera pas tout de suite. " Alors il leur dit: " Nation se lèvera contre nation, et royaume contre royaume, il y aura grand des tremblements de terre, et en divers endroits des famines et des pestes et il y aura des terreurs et de grands signes du ciel. Mais avant tout cela, ils vous imposeront les mains et vous persécuteront, vous livrant aux synagogues et aux prisons, et vous serez traduits devant des rois et des gouverneurs à cause de mon nom. Ce sera le moment pour vous de témoigner. Fixez-vous donc dans votre esprit de ne pas méditer d'avance comment répondre, car je vous donnerai une bouche et une sagesse qu'aucun de vos adversaires ne pourra résister ou contredire. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, vos parents et vos amis, et certains d'entre vous seront mis à mort, vous serez haïs de tous à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de ta tête ne périra. Par votre endurance, vous gagnerez la vie.

Mais quand vous voyez Jérusalem entourée d'armées, sachez alors que sa désolation est proche. Que ceux qui sont en Judée s'enfuient dans les montagnes, et que ceux qui sont à l'intérieur de la ville s'en aillent, et que ceux qui sont à la campagne n'y entrent pas car ce sont des jours de vengeance, pour accomplir tout ce qui est écrit. Hélas pour celles qui sont enceintes et pour celles qui tètent à l'époque ! Car une grande détresse sera sur la terre et la colère sur ce peuple, ils tomberont sous le tranchant de l'épée, et seront emmenés captifs parmi toutes les nations et Jérusalem sera foulée aux pieds par les Gentils, jusqu'à ce que les temps des Gentils soient accomplis. "Et il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles, et sur la terre la détresse des nations perplexes devant le rugissement de la mer et des vagues, des hommes évanouis de peur et pressés de ce qui arrive sur le monde pour les puissances des les cieux seront ébranlés. Et alors ils verront le Fils de l'homme venir dans une nuée avec puissance et une grande gloire. Maintenant, quand ces choses commencent à se produire, levez les yeux et levez la tête, car votre rédemption approche. (Luc 21 :6-28)


Le temple maçonnique vacant a une histoire riche et vibrante

À son époque, le temple grand maçonnique était une plaque tournante de la vente au détail, du commerce et plus encore pour la communauté afro-américaine locale. Bien que le bâtiment soit vide, de nombreux habitants espèrent que cette structure à étages retrouvera un jour sa gloire d'antan. (Spécial à la publicité)

La prochaine fois que vous serez dans le centre-ville de Pine Bluff, faites une pause au coin de East Fourth Avenue et State Street. Regardez bien le bâtiment avec les mots « Temple maçonnique » au-dessus des portes d'entrée.

Du début des années 1900 aux années 1980, le Grand Temple Maçonnique était le point de départ des affaires et du commerce des Afro-Américains du comté de Jefferson et de Pine Bluff. Le premier étage du bâtiment contenait des espaces de vente au détail.

Le deuxième étage contenait des bureaux pour les avocats, les médecins et les dentistes. En fait, les noms de professionnels afro-américains bien connus de cette époque peuvent encore être vus sur les portes à l'intérieur. L'un est le docteur C.E. Hyman, un obstétricien et gynécologue bien-aimé qui a accouché de plus de 7 000 bébés dans son bureau du deuxième étage.

Les étages supérieurs abritaient des bureaux et des salles de réunion pour la Grande Loge Souveraine des Maçons Libres et Acceptés de l'État de l'Arkansas, l'ordre maçonnique noir de l'État. Ces salles de réunion ont également servi de salle de bal qui a diverti certains des meilleurs musiciens de blues et de jazz. Si vous n'êtes pas familier avec les organisations maçonniques (et beaucoup de gens ne le sont pas de nos jours), un peu d'histoire vous donnera un peu de contexte.

Avec une histoire remontant aux tailleurs de pierre du 14ème siècle, les maçons sont des organisations fraternelles qui travaillent pour améliorer le caractère moral de leurs membres. La première organisation maçonnique noire en Arkansas était la J.M. Alexander Lodge No.4 établi à Helena en juin 1866 par la Grande Loge du Missouri. Le 28 mars 1873, des représentants des trois loges maçonniques noires se sont réunis à Little Rock pour former une Grande Loge de Maçons Libres et Acceptés en Arkansas. Dans les années 1880, un mouvement a commencé à construire un bâtiment de la Grande Loge.

Un groupe dirigé par Wiley Jones a lancé des efforts pour persuader le Grand Lodge d'être situé à Pine Bluff. Jones a acheté deux lots sur East Second Avenue et les a présentés à la loge. Edwin Cook, un architecte local, a dessiné les plans d'un bâtiment. Lorsque la Grande Loge s'est réunie à Pine Bluff en août 1891, après une « session orageuse », l'organisation a donné son accord pour localiser le temple à Pine Bluff.

En 1902, la Grande Loge avait accumulé suffisamment d'argent pour acheter un terrain et commencer le bâtiment. Le 24 mars 1902, la Grande Loge a acheté le lot 3, bloc 40 de la vieille ville de Pine Bluff pour 7 000 $. Gibbs et Sanders, architectes de Little Rock, ont été employés pour concevoir le bâtiment, et le 7 juillet 1902, W.S. Helton, un constructeur de Pine Bluff, a obtenu un contrat pour construire une structure de quatre étages en brique et en pierre.

Dans le cadre d'une réunion de la Grande Loge, la pierre angulaire du bâtiment a été posée le 14 août 1902, avec des cérémonies élaborées auxquelles ont participé des dignitaires locaux ainsi que des fonctionnaires de la Grande Loge et de l'Ordre de l'Étoile de l'Est. Lorsqu'il a été achevé en 1904, la loge maçonnique était le plus haut bâtiment de Pine Bluff. Il a servi de lieu de rencontre pour les Maçons et l'Ordre de l'Étoile de l'Est et d'autres maisons maçonniques jusqu'en 2005.

Le grand temple maçonnique a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1978. C'est également un site du patrimoine afro-américain. Mais ces désignations n'ont pas suffi à arrêter les effets du temps qui passe et des fortunes changeantes.

Aujourd'hui, le bâtiment est vide. Les portes sont fermées et les fenêtres barricadées. Les maçons locaux ont envisagé des moyens de transformer le bâtiment en musée et centre culturel. Nous espérons que, comme de nombreux autres bâtiments historiques de Pine Bluff, il sera restauré à quelque chose se rapprochant de son ancienne gloire.


Carter Reynolds Blog – 16/02/2020

La plupart du peu de travail que j'ai effectué au cours de cette semaine s'est concentré sur la lecture des sources secondaires que j'ai rassemblées. Je crains de ne pas être prêt à produire adéquatement une section d'historiographie d'ici mercredi, du moins pas une dont je serais fier, mais je devrai essayer. J'avais prévu jeudi dernier de rencontrer le bibliothécaire de recherche, j'avais pris rendez-vous et tout. J'avais oublié que j'avais déplacé un autre rendez-vous jeudi en même temps que le bibliothécaire de recherche. En général, j'ai l'impression d'être bien en retard par rapport à ce que je devrais être pour mon projet, un sentiment que j'ai pour tous mes cours à ce stade.


Quiconque connaît Ramyana connaît Ramesawaram, l'illustre temple situé à la pointe de la péninsule indienne dans le Tamil Nadu. C'est l'un des 12 Jyotirlinga et l'un des éléments essentiels du "Char Dham Yatra" (saint Piligirimage) dans la religion hindoue.

Chaque petit morceau de Rameswaram est associé au Ramayana, c'est la terre de Rama. On pense que Lord Rama a adoré Shiva ici, c'est un endroit en Inde où le shaivisme et le vaishnavism adorent. C'est le pèlerinage le plus important de la religion hindoue et tout au long de l'année, les touristes se pressent pour prendre un bain dans les célèbres "Tirthams" de Rameswaram. Ces Tirthams quelle que soit l'année, les conditions météorologiques sont éternellement pleines. Et selon le "Skanda puranamam", il y a 64 Tirthams' dans et autour de Rameswaram, mais 24 d'entre eux sont les plus importants d'entre eux qui donnent pénitence à l'homme de ses péchés.

Parmi les 24 Tirtham, deux se trouvent à l'extérieur du temple Ramanatha Swamy et les 22 autres sont à l'intérieur des locaux. On pense que les 22 puits représentent les 22 flèches de Lord Rama's Quier. Faites-en savoir plus sur le temple et les mystérieux Tirthams de Rameswarma.

Le temple Ramanathaswamy est un temple hindou dédié au dieu Shiva situé sur l'île de Rameswaram dans l'État du Tamil Nadu, en Inde. C'est aussi l'un des douze temples Jyotirlinga. C'est l'un des 274 Paadal Petra Sthalams, où les trois Nayanars (saints saivites) les plus vénérés, Appar, Sundarar et Tirugnana Sambandar, ont glorifié le temple avec leurs chants. Le temple a été agrandi au XIIe siècle par la dynastie Pandya et ses principaux sanctuaires ont été rénovés par Jeyaveera Cinkaiariyan et son successeur Gunaveera Cinkaiariyan du royaume de Jaffna. Le temple a le plus long couloir parmi tous les temples hindous en Inde. Le temple est situé à Rameswaram, considéré comme un lieu de pèlerinage sacré pour les Shaivites, les Vaishnavites et les Smarthas. La divinité qui préside, le Lingam de Ramanathaswamy (Shiva), aurait été établie et vénérée par Rama, un avatar du dieu Vishnu, pour absoudre les péchés créés pendant la guerre du Ramayana au Sri Lanka.

Le temple et l'île de Rameswaram ont acquis ce nom parce que le Seigneur Rama adorait le Seigneur Shiva, le Dieu des Dieux ici au retour du Sri Lanka. Selon la légende, après avoir tué Ravana, le seigneur Rama est revenu avec son épouse, la déesse Seetha, en Inde pour la première fois en marchant sur les rives de Rameswaram. Pour expier le “dosha” de tuer un brahmane, Lord Rama voulait offrir un culte à Lord Shiva. Comme il n'y avait pas de sanctuaire sur l'île, Sri Hauman avait envoyé Sri Hauman à Kailash pour apporter une idole du Seigneur Shiva.

Entre 1897 et 1904, la famille ALAR de Devakottai a achevé l'imposante tour orientale de neuf niveaux de 126 pieds de hauteur à partir des fonds Thiruppani. Le Temple possède le plus grand couloir du monde.

24 Tirtha de Rameswaram

Temple Rameswaram Tirthas sont les puits sacrés situés à l'intérieur du temple Rameswaram dans le Tamilnadu, en Inde. Il y a soixante-quatre Tīrthas (plans d'eau bénite) dans et autour de l'île de Rameswaram. Selon Skanda Purana, 24 Tirthas à Rameswaram sont importants et y prendre du snan (se baigner) est considéré comme équivalent à la pénitence. Vingt-deux Thirthas sont à l'intérieur du temple Ramanatha Swami.

1) Agni Theertham – Il est situé sur la plage à l'est du temple Ramanathaswamy

2) Setu Teertham – Il est situé à Dhanushkodi

D'autres 22 Tirthas à l'intérieur du temple sont

1) Mahalakshmi Tirtha – selon la légende, le roi Yudhistra a pris un bain ici et est devenu riche

2) Savithri Tirtha - Il est dit que Kashyapa s'est débarrassé de sa malédiction après avoir pris un bain sacré dans ce theertham

3) Gayatri Tirtha - Selon la légende, le roi Kasibar s'était débarrassé de sa malédiction après avoir pris un bain dans ce Tirtha et

4) Sarasvati Tirtha – Le roi Kasibar s'est débarrassé de sa malédiction après la Gayatri Tirtha

5) Sethu Madhava Tirtha – Si l'on prend un bain dans ce puits, on pense que les personnes seront bénies par Mahalakshmi et purifiées des pensées impures.

6) Gandhamadana Tirtha – selon la stala purana si l'on prend un bain dans ce puits on se débarrassera de la pauvreté.

7) Kavatcha Tirtha – ce Tirtha aide à se débarrasser des péchés et n'ira pas en enfer

8) Gavaya Tirtha - Selon le bain de Purana dans ce puits, il s'abritera sous l'arbre Karpaga Virutchaga ou Kalpa Vriksha.

9) Nala Theertham – la personne qui prend un bain dans ce Tirtha sera bénie par le Seigneur Surya et atteindra le ciel.

10) Neela Tirtha – Selon le Skanda purana, prendre un bain dans ce puits équivaut à avoir effectué divers yagnas et obtiendra l’Agni Yoga

11) Sanku Tirtha - On pense que le sage Vatsanabha s'est débarrassé de son péché d'ingratitude en prenant un bain dans ce Tirtha.

12) Chakkara Tirtha - Selon la légende, le dieu Soleil avait la main dorée après s'être baigné dans ce Tirtha.

13) Brahmahathi Vimochana Tirtha – Se baigner dans ce Tirtha aidera à se débarrasser de Brahma Hathya Dosham

14) Sooriya Tirtha – Selon les puranes, se baigner dans ce temple aide à acquérir la connaissance du passé, du présent et du futur

15) Chandra Tirtha – se baigner dans ce Tirtha aide aussi à acquérir la connaissance du passé, du présent et du futur

16) Ganga Tirtha - Selon le stala puranmam, Gananasuruthi Rajah a atteint la sagesse après avoir pris un bain dans ce puits.

17) Yamuna Tirtha – Gananasuruthi Rajah a atteint la sagesse

18) Gaya Tirtha – Gananasuruthi Rajah a atteint la sagesse

19) Siva Tirtha – Achèvement de Bhaira Brahmahati

20) Sadyamartha Tirtha - Selon la légende, l'empereur Bururoonu s'est débarrassé de sa malédiction après avoir pris un bain dans ce Tirtha.

21) Sarva Tirtha - On pense que Sutharishna a prospéré après s'être débarrassé de sa cécité (de naissance) et de sa maladie après avoir pris un bain dans ce Tirtha.

22) Kodi Theertham - Selon le Skanada Purana, Lord Sree Krishna s'est débarrassé de son péché d'avoir tué Kamsa ici après avoir pris un bain dans ce Tirtham.


Temple 24 à Chacchoben - Histoire

Histoire du temple de Golconde

Golconde, est le nom donné à une ville de l'Inde qui était autrefois un centre du commerce du diamant. Golconde désigne également une « mine riche ou toute source de grande richesse ». La ville d'Hyderabad est célèbre pour ses monuments à couper le souffle. Le monument majestueux et imposant qui se trouve à la périphérie ouest de la ville d'Hyderabad - le fort de Golconde, dévoile avec lui les 400 ans du riche patrimoine culturel de cette ville. Construit par Mohammed Quli Qutb Shah en 1525, le fort de Golconde incarne la nouvelle culture opulente de l'époque. Shepherd's Hill ou "Golla Konda", comme on l'appelait populairement en telugu, a une histoire intéressante derrière elle. Un beau jour, sur la colline rocheuse appelée Mangalavaram, un jeune berger tomba sur une idole. Cela a été transmis au roi Kakatiya, qui régnait à cette époque. Le roi fit construire un fort de boue autour du lieu saint. Au fil du temps, cette modeste construction a été agrandie par les rois Qutb Shahi en un immense fort de granit qui a été un témoin silencieux de nombreux événements historiques. Chaque recoin de ce splendide monument fait écho à l'histoire sans précédent d'une époque révolue. Le fort imprenable a été bercé par de nombreuses dynasties et il était d'une importance stratégique pour la plupart des dirigeants. En 1518, lorsque la dynastie Qutb Shahi fut découverte, Golconde devint sa capitale. Les générations suivantes ont vu Golconde se fortifier davantage avec plusieurs ajouts et la formation d'une belle ville à l'intérieur. Au 17ème siècle, Golconde était célèbre comme marché aux diamants. Il a donné au monde certains des diamants les plus connus, dont le Kohinoor. La magnifique architecture du fort de Golconde se manifeste dans son système acoustique, la grandeur structurelle des palais et l'ingénieux système d'approvisionnement en eau.

Temple de Golconde n°24

Golconda a été cartographié en 1907 à Newark, New Jersey. Tout au long de notre illustre histoire, Golconde continue de donner une grande charité à sa communauté. Lors de la 118e session impériale, Golconde a été reconnu comme étant le temple numéro un au monde pour ses déboursements caritatifs. Certaines des œuvres caritatives comprennent, mais sans s'y limiter, des bourses, l'alimentation de la communauté, la visite d'hôpitaux, le travail avec les jeunes et le fait d'être des leaders dans leurs communautés. À l'Imperial Session, chaque année Golconde est bien représenté avec ses unités primées telles que les chantres, l'unité de marche, le bowling, le golf et le vélo. D'hier à aujourd'hui, le temple de Golconde reste fort et uni. Au fur et à mesure que Golconde continue, ils deviennent plus forts et plus déterminés. Actuellement Golconde a plus de quatre cents nobles en tant que membres. Ce fait en fait le plus grand Temple du Domaine. Cela n'aurait jamais pu être accompli sans un leadership approprié !

Veuillez cliquer ici pour rencontrer certains des anciens potentats illustres et des anciens potentats honoraires du temple de Golconde.

Les opinions et les pages de ce site ne reflètent pas nécessairement les opinions, les points de vue ou les politiques des nobles de l'ordre arabe de l'Égypte ancienne du sanctuaire mystique d'Amérique du Nord et du Sud et de ses juridictions, Inc., Prince Hall Affiliation, ses officiers, les temples constitutifs, et membres


Une réflexion sur &ldquo L'histoire se répète à Standing Rock &rdquo

La même semaine, le président Trump tente de faire avancer le pipeline KXL et le DAPL, deux déversements majeurs de pipeline ont été signalés. Un dans l'Iowa,

140 000 gallons de diesel, et un sur les terres des Premières Nations en Saskatchewan, Canada avec

53 000 gallons de pétrole brut. Le déversement de l'Iowa provenait d'un pipeline appartenant à Magellan, une société qui a récemment conclu un règlement de 18 millions de dollars avec l'EPA sur les violations de la Clean Water Act dans 3 États causées par des déversements de pipeline.

"Selon un rapport de ProPublica, les pipelines américains de 2,5 millions de miles" subissent des centaines de fuites et de ruptures chaque année, coûtant des vies et de l'argent", et ces lignes ne font que vieillir. Non seulement cela, le rapport note que les accidents de pipeline ont tué plus de 500 personnes, blessé plus de 4 000 et coûté près de 7 milliards de dollars en dommages matériels depuis 1986.”


Katarmal Sun Temple – Intéressant, Intriguant, Invisible

Un passant a mentionné le nom de « Surya Mandir de Katarmal » lorsque je passais mon temps à Kasar Devi près d'Almora dans l'Uttarakhand. J'avais pensé plus tôt que Konark était le seul temple du soleil en Inde, mais au fil du temps, on savait qu'il y avait des temples du soleil à Modhera, Gujarat, Martand, Cachemire et aussi dans la petite ville d'Osian au Rajasthan.

Katarmal est un petit village situé sur la route de Ranikhet à Kumaon et le temple est accessible en 20 minutes à pied depuis la route principale. Nous sommes partis d'Almora sur une moto Royal Enfield le matin et étions assez affamés au moment où nous avons atteint le hameau de Kosi. J'étais très excité à l'idée de voir cette merveille du 12ème siècle qui aurait été laissée à moitié construite.

La légende dit qu'il a été construit par les Pandavas en une nuit et lorsque les premiers rayons du matin ont illuminé le ciel, la construction a été arrêtée et elle le reste depuis. C'est le pays des lores de Pandavas. Cela et le fait que le terrain de cette région s'est avéré peu attrayant pour les envahisseurs. À l'exception d'une tentative avortée d'un chef rohilla et de la guerre anglo-tibétaine, Kumaon n'a été témoin d'aucune bataille majeure. Bien que la région ait toujours été engloutie par des conflits internes entre les Kumaonis et les Garhwalis.

Un panneau délabré de l'ASI sur le chemin de terre a augmenté le sentiment d'émerveillement et le premier aperçu du complexe du temple n'a pas du tout déçu. C'était une structure grandiose et colossale qui m'a étrangement rappelé le Parthénon en Grèce !

Il y avait 44 petits temples entourant le sanctuaire principal, mais aucun d'entre eux n'avait d'idole à l'intérieur. Certains d'entre eux semblaient avoir été endommagés lors d'une attaque, mais comme je l'ai mentionné, il n'y a pas d'antécédents les concernant. Certains des plus petits sanctuaires semblaient penchés, tandis que l'un d'eux n'était en équilibre que sur un seul pilier. Je me suis demandé si l'Archaeological Survey of India avait fait autre chose que de simplement installer 3 ou 4 planches dans et autour du complexe du temple.

Du 7ème siècle après JC au 12ème siècle après JC, Kumaon a été témoin d'une période prolongée de grands temples construits par divers dirigeants. La dynastie Katyuri a été créditée pour la plupart d'entre eux, et même ce temple du Soleil a été construit par le roi Katyuri Katarmalla. La divinité principale du temple du soleil est Surya – appelée Vraddha Aditya (Old Sun God) ici.

Vraddha Aditya ou Surya, la divinité principale. Photo courtoisie : M. Niraj Kumar Verma

Le temple est perché à une hauteur de 2100 m sur une petite butte avec une vue sans fin sur la vallée de l'avant. Il a été conçu de telle sorte que quelques jours, surtout pendant les équinoxes, les premiers rayons du soleil tombent sur la divinité à l'intérieur du Garbhagriha. Il y a un petit trou percé dans l'un des temples d'où la première lumière pénètre et jette sa lumière sur l'idole, ce qui en fait un spectacle glorieux.

Un ciel azur derrière le temple principal crée une toile de fond parfaite. Le cadre est assez spectaculaire avec une brise fraîche qui souffle même par une journée autrement chaude de mai. Diverses pièces de temple comme les Amalakas se trouvent dispersées dans la cour. Il y a aussi un spectateur, un arbre solitaire qui continue d'assister aux gloires et aux aléas du temps.

Les temples de Kumaon de cette période utilisaient d'énormes pierres au lieu de briques, certaines d'entre elles si gigantesques que seuls les dieux sont censés les avoir portées jusqu'ici ! (C'est peut-être pourquoi la légende locale d'un si grand nombre de ces temples aurait été construit par les Pandavas). Ces pierres ont été extraites de la vallée voisine et transportées jusqu'au site où elles ont été coupées et sculptées. Ce temple serait l'un des plus grands et des plus hauts de toute la région de Kumaon. Le style architectural du temple est le style Nagara.

Le temple avait des portes et des piliers en bois finement sculptés qui ont été transférés au Musée national de Delhi après le vol d'une idole inestimable du Xe siècle dans les locaux du temple.

La porte en bois et les piliers du temple du soleil de Katarmal exposés au Musée national de Delhi. Photos avec l'aimable autorisation de M. Niraj Kumar Verma

Ce qui m'a vraiment surpris, c'est qu'en dépit d'être à la fois un site patrimonial rare et renommé à proximité de la très touristique Almora, nous n'avons rencontré aucun autre visiteur pendant notre séjour. Il n'y avait pas de restaurant ou de dhaba près du temple et cela ressemblait vraiment à un endroit dont personne ne se souciait. En tant que nation, nous ne semblons vraiment pas être très fiers ou soucieux de son riche patrimoine et de sa culture. Les mêmes touristes qui deviennent gagas en voyant des monuments lorsqu'ils se trouvent dans un pays occidental ne sont même pas conscients du riche patrimoine architectural qui se trouve dans leur voisinage. Même si je dois admettre que les monuments de notre pays sont rarement bien entretenus et que même les installations de base n'existent parfois pas sur les sites du patrimoine.


Voir la vidéo: Royal Caribbean: Symphony of the Seas. Costa Maya - Chacchoben Ruins and Bacalar Lagoon. Vlog 3