2 juillet 1941

2 juillet 1941

2 juillet 1941

Juillet

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Guerre dans les airs

Le Bomber Command de la RAF attaque Brest et Cherbourg

Front de l'Est

La division Panzer engage des chars russes à Borissov sur la rivière Beresina. Les Allemands rencontrent pour la première fois le char Russain T-34



Événements historiques en 1941 (partie 2)

Événement de L'intérêt

3 mai 67e Derby du Kentucky : Eddie Arcaro à bord de Whirlaway, 1ère étape du Triple Crown réussi

Événement de L'intérêt

5 mai L'empereur éthiopien Hailé Sélassié revient à Addis-Abeba

Événement de L'intérêt

6 mai Joseph Staline devient Premier ministre de l'Union soviétique, remplaçant son ministre des Affaires étrangères Viatcheslav Molotov

Événement de L'intérêt

6 mai Au March Field de Californie, Bob Hope présente son premier spectacle USO

Événement de L'intérêt

7 mai La Chambre des communes britannique vote pour Winston Churchill (477-3)

Musique Enregistrement

7 mai Glenn Miller enregistre " Chattanooga Choo Choo" pour RCA, il devient le 1er record à être désigné "gold"

Événement de L'intérêt

Le 9 mai, les services secrets britanniques à Bletchley Park brisent les codes d'espionnage allemands après avoir capturé des machines Enigma à bord du navire météorologique Muenchen

Meurtre de L'intérêt

9 mai Louis Buchalter est traduit en justice devant le tribunal de l'État de New York pour le meurtre de Joseph Rosen en 1936 ainsi que trois autres meurtres

Événement de L'intérêt

10 mai Le député d'Adolf Hitler, Rudolf Hess, s'enfuit en Grande-Bretagne pour ouvrir des négociations secrètes avec les Alliés, se parachutant en Écosse

Événement de L'intérêt

10 mai La reine Wilhelmine sur Radio Orange met en garde contre la trahison

Événement de L'intérêt

    Les forces britanniques entrent à Alexandrie, en Égypte Konrad Zuse présente le Z3, le premier ordinateur programmable entièrement automatique au monde, à Berlin Martin Bormann est nommé à la tête de la chancellerie nazie en Allemagne Le procès contre le résistant comte d'Estienne d'Orves commence Willy Lewis' Un groupe de jazz américain se produit en Suisse 3 600 Juifs parisiens arrêtés Le premier turboréacteur britannique vole l'attaque britannique Halfaya-pass & Fort Capuzzo en Egypte et en Libye

Base-ball Enregistrer

15 mai Joe DiMaggio entame une séquence de 56 matchs avec coup sûr Les Yanks perdent 13-1

    Les occupants nazis aux Pays-Bas interdisent la musique juive 1ère émission à la radio américaine de "Symphony in D for the Dodgers" de Robert Russell Bennett" L'armée italienne sous Aoste se rend à la Grande-Bretagne à Amba Alagi, en Éthiopie Dernière grande attaque aérienne allemande contre la Grande-Bretagne (Birmingham) Les nazis interdisent le néerlandais Organisation des acteurs (NOT) La Pennsylvanie déclare un jour férié en l'honneur du manager de A, Connie Mack L'armée italienne en Éthiopie sous le commandement du général Aoste se rend à la Grande-Bretagne Les occupants allemands en Hollande interdisent les vélos-taxis

Titre de boxe Lutte

23 mai Dans sa 20e défense du titre World Heavyweight Boxing, Joe Louis élimine Buddy Baer au premier tour au Madison Square Garden de New York

    L'athlète allemand Rudolf Harbig exécute le record du monde de 1 000 m en 2:21,5 à Dresde, en Allemagne Le cuirassé allemand Bismarck coule le croiseur de bataille britannique HMS Hood 1 416 morts, 3 survivent 5 000 se noient dans une tempête dans la région du delta du Gange en Inde Ted Williams augmente sa moyenne au bâton sur .400 pour la 1ère fois en 1941

Événement de L'intérêt

26 mai American Flag House (Maison de Betsy Ross) donnée à la ville de Philadelphie

Événement de L'intérêt

Le 27 mai, le FDR déclare l'état d'urgence après qu'un sous-marin allemand a coulé le SS Robin Moor, battant pavillon américain

    Le cuirassé allemand Bismarck coulé par la force navale britannique 1er match de nuit au Griffith Stadium, Washington, D.C. (NY Yankees pip les Sénateurs 6-5)

Événement de L'intérêt

5 juin Sandor Szabo bat B Nagurski à St Louis, pour devenir champion de lutte

    Seconde Guerre mondiale : au moins 4 000 personnes qui se cachaient dans un tunnel meurent après une attaque aérienne japonaise sur la ville chinoise de Chongqing.

Open de golf des États-Unis

7 juin US Open Men's Golf, Colonial CC, Fort Worth : sous une chaleur étouffante, Craig Wood gagne avec 3 coups d'avance sur le finaliste Denny Shute

Événement de L'intérêt

7 juin Les chimistes Archer John Porter Martin et Richard L. M. Synge font la première démonstration de la chromatographie de partage (séparation des mélanges) lors d'une réunion de la Biochemical Society tenue à l'Institut national de recherche médicale, Hampstead

    Les troupes britanniques et françaises renversent la Syrie pro-allemande Une usine de munitions à Fort Smederovo à Belgrade fait exploser 1 500 morts L'archevêque De Young interdit aux prêtres de coopérer avec la radio Rijks.

Événement de L'intérêt

14 juin Coup de pioche pour Boeing Plant II (ex-AFLC Plant 13) à Wichita, Kansas

    L'Estonie perd 11 000 habitants à la suite d'expulsions massives vers la Sibérie Le 1er aéroport fédéral américain a ouvert ses portes à Washington, DC Lors de sa 18e défense du titre mondial des poids lourds, Joe Louis met KO Billy Conn au 13e tour devant une foule de 54 487 au Polo Grounds, NYC Turquie signe un traité de paix avec l'Allemagne nazie La Roumanie ordonne l'évacuation juive de Darabani Le président américain Franklin Roosevelt signe le Two Ocean Navy Expansion Act L'anthropologue soviétique Michael Gerasimov ouvre la tombe du fondateur de l'Empire timuride Timur et aurait trouvé l'inscription selon laquelle quiconque ouvrira la tombe devra "déchaîner un envahisseur plus terrible que moi. » Trois jours plus tard, l'Allemagne envahit la Russie. L'U-203 allemand échoue lors d'une attaque à la torpille contre le cuirassé américain Texas 2e Les troupes françaises occupent Damas, Syrie

L'Allemagne envahit l'Union soviétique

22 juin Opération Barbarossa : l'Allemagne nazie et ses alliés envahissent l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale, la plus grande opération militaire de l'histoire

    Juin Le soulèvement en Lituanie commence, entraînant l'effondrement de l'occupation soviétique, mais remplacé par l'invasion des forces allemandes peu de temps après la fusion de divers mouvements de résistance communiste et socialiste française en un seul groupe L'Allemagne occupe Telz, Lituanie Toute la population juive masculine de Gorzhdy, Lituanie, a exterminé les Allemands avance en Russie et prend Vilna, Brest-Litovsk et Kaunas Le président américain Franklin D. Roosevelt signe le décret 8802, qui interdit la discrimination raciale dans l'industrie de la défense -26] Contre-attaque soviétique à Rovno, Ukraine Le FDR publie le décret 8802 interdisant la discrimination Emploi équitable Création d'une commission des pratiques La Finlande déclare la guerre à l'Union soviétique Les Allemands envahissent Dubno en Pologne, donnant la permission aux Ukrainiens de faire ce qu'ils veulent aux 12 000 Juifs qui y vivent La Finlande entre dans la Seconde Guerre mondiale contre l'URSS à la suite d'une frappe aérienne massive la veille

Événement de L'intérêt

25 juin James F. Byrnes est admis à la Cour suprême des États-Unis

    Les fascistes lituaniens massacrent 2 300 Juifs à Kovno Bialystok La Pologne tombe aux mains de l'Allemagne Manifeste nazi contre les Juifs à Amsterdam Des soldats allemands et roumains tuent 11 000 Juifs à Kichinev Les troupes allemandes occupent la Galicie et la Pologne DiMaggio prolonge sa séquence de coups sûrs à 42, battant le record de Sisler Les nationalistes ukrainiens (OUN) déclarent l'Ukraine indépendant

Événement de L'intérêt

2 juillet Première à Londres de "Blithe Spirit" de Noël Coward

Événement de L'intérêt

4 juillet Howard Florey et Norman Heatley se rencontrent pour la première fois, 11 jours plus tard, ils recréent avec succès la pénicilline

Événement de L'intérêt

6 juillet L'équipe des Yankees de New York dévoile un monument à l'ancien capitaine Lou Gehrig au centre du terrain au Yankee Stadium, le futur Hall of Famer est décédé le mois précédent

    Les nazis exécutent 5 000 Juifs à Kovono, en Lituanie Les forces américaines débarquent en Islande pour empêcher l'invasion nazie Seconde Guerre mondiale : Beyrouth est occupée par la France libre et les troupes britanniques 9e All Star Baseball Game : AL gagne 7-5 au Briggs Stadium, Detroit Tous les Juifs vivant dans Les États baltes sont obligés de porter une étoile juive Le physicien néerlando-américain Abraham Pais obtient son doctorat. en Hollande cinq jours avant une date limite nazie interdisant aux Juifs de recevoir des diplômes

PGA Championnat

13 juillet PGA Championship Men's Golf, Cherry Hills CC : Vic Ghezzi remporte son seul titre majeur contre le champion en titre Byron Nelson en 38 trous

    Eddie Mayo (LA-Pacific Coast League), crache face à l'arbitre Ray Snyder Seconde Guerre mondiale : les Monténégrins déclenchent un soulèvement populaire contre les puissances de l'Axe (Trinaestojulski ustanak). 6 000 Juifs lituaniens sont exterminés au camp de Viszalsyan Cessez le feu de Jeanne d'Arc (met fin aux combats au Liban et en Syrie) Confiture rationnée en Hollande Howard Florey et Norman Heatley présentent des cultures de moisissures lyophilisées (pénicilline)

Événement de L'intérêt

15 juillet Le rapport britannique MAUDE édité par James Chadwick est approuvé et conclut qu'une bombe atomique est réalisable

    100°F (38°C) la température la plus élevée jamais enregistrée à Seattle, Washington Joe DiMaggio va 3 pour 4, frappant dans son 56e match consécutif. 1ère école de pilotage de l'US Army dédiée aux cadets noirs (Tuskegee, Alabama)

Événement de L'intérêt

19 juillet BBC World Service commence à jouer V(ictory) ("". -" en code Morse) (ouverture de la 5e symphonie de Ludwig van Beethoven)

    Le Premier ministre britannique Winston Churchill lance sa campagne "V for Victory" Le président américain Franklin D. Roosevelt nomme le Fair Employment Practice Committee (FEPC)

Événement de L'intérêt

19 juillet Tom et Jerry apparaissent pour la première fois sous leur propre nom dans le dessin animé "The Midnight Snack" de William Hanna et Joseph Barbera

Événement de L'intérêt

21 juillet Himmler ordonne la construction du camp de concentration de Majdanek

    FDR exige des troupes japonaises d'Indochine que les nazis tuent toute la population juive de Grodz, en Lituanie FDR interdit la vente d'essence/essence au Japon Lefty Grove, 41 ans, remporte son 300e et dernier match en carrière dans la MLB alors que les Red Sox de Boston battent les Indiens de Cleveland, 10-6 à Fenway Park 1er Les Autrichiens néerlandais quittent La Haye Embargo américain sur l'exportation de pétrole vers le Japon La température la plus élevée de 103°F jamais enregistrée à Cleveland en juillet L'armée allemande entre en Ukraine Les forces japonaises débarquent en Indochine Les occupants allemands interdisent SDAP, VDB, ARP, RKSP, CHU & SGP aux Pays-Bas Les sous-marins coulent et endommagent 21 navires alliés ce mois-ci (80 521 tonnes) La Luftwaffe bombarde la 23e division allemande NY Yankees pitcher Lefty Gomez établit le record de la MLB pour le plus de marches dans un blanchissage, publiant 11 victoires 9-0 v St. Louis Browns La première Jeep est produite. La 11e armée allemande encercle 20 divisions soviétiques à Oeman Les Juifs sont expulsés de la Ruthénie hongroise Les ventes de gaz (pétrole) sont limitées aux États-Unis

Événement de L'intérêt

12 août Le maréchal français Philippe Pétain soutient pleinement l'Allemagne nazie

    L'armée rouge évacue Smolensk Le président américain Franklin Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill publient la déclaration commune qui deviendra plus tard la Charte de l'Atlantique Kovono. Petersfield, Hampshire, Angleterre. Un raider allemand attaque le SS néerlandais Kota Nopan Le camp de concentration allemand d'Amersfoort ouvre les Phillies commettent 8 erreurs dans un match de baseball Ump Jocko Conlan éjecte le manager des pirates Frankie Frisch pour être sorti sur le terrain avec un parapluie pour obtenir une pluie La Roumanie annexe le territoire de la Transnistrie à l'Union soviétique après Opération Barbarossa La police effectue un raid dans le 11e arrondissement de Paris, emportant plus de 4 000 hommes juifs Les troupes nazies atteignent Lenningrad Les troupes britanniques et soviétiques attaquent l'Iran pro-allemand Les troupes allemandes conquièrent Nowgorod, Leningrad

Événement de L'intérêt

27 août Le Shah d'Iran Rezā Shāh Pahlavi abdique le trône en faveur de son fils Mohammad Reza Pahlavi


2 juillet 1941 - Histoire

Listes des pertes de la Royal Navy et de la Dominion Marines, 2eme guerre mondiale
Recherche et compilation par Don Kindell, tous droits réservés

1er - 31 JUILLET 1941 - dans la date, l'ordre du nom du navire/de l'unité et de l'amp

Edité par Gordon Smith, Naval-History.Net

Remarques:

(1) Informations sur les victimes dans l'ordre - Nom, prénom, initiale(s), grade et partie du service autre que RN (RNR, RNVR, RFR, etc.), numéro de service (qualifications uniquement, également si Dominion ou Indian Marines), (sur les livres d'un autre navire/établissement à terre, O/P &ndash au passage), Destin

(2) Cliquez pour les abréviations

(3) Lien vers la Commonwealth War Graves Commission

(4) Plus d'informations peuvent être trouvées dans les listes de noms

Événements de fond - juin-novembre 1941
Invasion de la Russie, convois de Malte, le Japon se prépare à la guerre

1er juillet 1941

Comté de Devon, perte de navire

COOPER, Douglas C, cuisinier, RNPS, LT/JX 164687, MPK

MORRIS, Albert W, mécanicien, RNPS, LT/KX 101800, MPK

OSBORNE, Henry, Stoker, RNPS, LT/KX 115438, MPK

Furieux , accident de pont

FAA, 816 Esc

SUIT, Frederick W, sous-lieutenant (A), DOW

L'équipage du navire

PROTHEO, David A, chirurgien-lieutenant, DOW

Malvernian, perte de navire

ANDERSON, James A, officier marinier/maître, P/JX 131205, tué

ARNOLD, Leslie H J, 1er officier radio, T.124, tué

CHAPMAN, George M, matelot de 2e classe, C/SSX 23774, tué

COX, Peter C, matelot de 3e classe, P/SSX 33638, tué

DAY, William H, matelot de 2e classe, P/SSX 28132, tué

HEWITT, Richard G, maître d'équipage, T.124 X, tué

JEFFREY, George W, Ty/Lieutenant, RNR, tué

JENKINS, Thomas J, 3e Officier Radio, T.124, tué

JOSLING, Leonard A, assistant steward, T.124 X, tué

LAGDEN, Richard M, compagnon de charpentier, T.124 X, tué

MAGRAW, Albert E, Ty/Lieutenant (E), RNR, tué

MINETT, Robert, Donkeyman, T.124 X, tué

PACKHAM, John D, matelot de 3e classe, C/JX 235218, tué

PEARCE, Walter E, Boucher, T.124 X, tué

QUINLAN, John P, cadet radio, T.124, tué

ROOKE, Jack V, matelot, RNR, C/X 7835 C, tué

SANKEY, Frederick E, matelot de 2e classe, C/SSX 27181, tué

SKINNER, Henry J, Act/Leader signaleur, P/J 53188, tué

SLIMIN, James R, Ty/Lieutenant (E), RNR, tué

STARLING, Rowland S, 2e officier radio, T.124, tué

TROTMAN, Kenneth H, matelot de 2e classe, C/JX 212911, tué

WEBSTER, Kenneth D, matelot de 2e classe, P/SSX 33180, tué

WESTWOOD, Norman, préposé à l'amarrage des malades, C/SBR X 7704, tué

WILLIAMS, Arthur E R, matelot de 2e classe, P/JX 154710, tué

WINSLAND, George, magasinier, T.124 X, tué

WOODLEY, Frederick W, cadet radio, T.124, tué

VTT.5 (norvégien), explosion

AKRA, Knut, Gunner, (RNorN), tué

ELHOLM, Per T E, mécanicien automobile, (RNorN), tué

HETLAND, Jan K, Torpedoman, 32 ans (RNorN), décédé

Rajputana

HICKSON, Henry, Steward, NAP 1018570, décédé

2 juillet 1941

Arcona

GILL, William A, matelot, RNPS, LT/JX 174442, est décédé

Canard

MOFFAT, Robert, premier maître, D/J 24130, est décédé

VALLIS, Arthur J, Act/Stoker Petty Officer, D/K 23770, est décédé

FAA, 768 Sqn, Condor, crash aérien

JENNINGS, Frederick G, lieutenant-commandant (A), tué

Furieux , Feu

MELLOR, James E, matelot de 2e classe, D/SSX 30233, DOW

Gange

LANCASHIRE, Henry N, musicien, RMB/663, décédé

Klo, bombardement

PULLMAN, Kenneth G, Ty/Lieutenant, RNR, DOW

Malvernian, perte de navire

TRINEMAN, Kenneth J, Ty/Act/Sous-lieutenant (E), RNVR, DOW

Ville de Norwich

IVES, Frederick, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 232419, DOWS

Raleigh

ANTELL, George R, premier maître (stylos), D/232634, DOWS

HOUSLEY, Harry H, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 256956, DOWS

Shoreham, à Bassorah

RICHARDS, Charles J, matelot de 1re classe, D/J 110051, DOWS

Ville de Toronto, bateau à vapeur

CASSON, Reginald, matelot de 2e classe, RNVR, D/MD/X 3044, (président III, O/P), MPK

DAVIS, Ivor J, Marine, PLY/22735, (Président III, O/P), MPK

Vigilant

CUSACK, Charles J, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 203608, est décédé

WILLETTS, Frederick, mécanicien, RNPS, LT/KX 114214, décédé

3 juillet 1941

Morris danse

STONE, Frederick H, matelot, RNPS, LT/JX 173216, DOW

Réceptif, perte de navire

CHISHOLM, James A, Stoker, RNPS, LT/KX 125340, MPK

CORK, Frederick L, Stoker, RNPS, LT/KX 109889, MPK

CROSSLAND, Alfred H, Act/Engineman, RNPS, LT/KX 100343, tué

GARNETT, Edgar, matelot de 3e classe, R/JX 268565, tué

HAWSON, William B, matelot, RNPS, LT/JX 224432, MPK

MCPHERSON, Daniel, Act/2nd Hand, RNR (PS), LT/X 19728 A, tué

REMINGTON, Raymond H A, Ty/Lieutenant, RNVR, tué

SHAW, William F, mécanicien, RNPS, LT/KX 110027, MPK

WITTRIDGE, Richard G, assistant cuisinier, RNPS, LT/JX 221665, tué

4 juillet 1941

Robert L Holt, bateau à vapeur

ASPINALL, Albert, Leading Bombardier, RA, 323499, (4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

DAVIDSON, Alfred W, matelot de 2e classe, D/JX 200383, (président III, O/P), MPK

EMMETT, Geoffrey C, Signaleur ordinaire, C/JX 232560, (Président III, O/P), MPK

HALL, George D, Leading Bombardier, RA, 1490817, (4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

HAY, William B, artilleur, RA, 1648236, (4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

JONES, Victor M, artilleur, RA, 922651, (7/4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

LESTER, Reginald I, artilleur, RA, 5184477, (7/4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

MASON, John, Gunner, RA, 1596037, (7/4 Maritime Regt, RA, O/P), tué

SHERMAN, John F, matelot de 2e classe, P/JX 183632, (président III, O/P), MPK

SLEATH, William, Signaleur, C/JX 172054, (Président III, O/P), MPK

TALBOT, Arthur J, télégraphiste de premier plan, D/J 28051, (président III, O/P), MPK

TURNER, John C K, signaleur, C/JX 172058, (président III, O/P), MPK

WILSON, Walter H, Act/Leader signaleur, RNVR, C/LD/X 3850, (Président III, O/P), MPK

WODEHOUSE, Norman A, Vice-amiral, Rtd, (Eaglet, O/P), MPK

5 juillet 1941

6/3 Régiment maritime, RA

ARMSTRONG, Anthony, artilleur, RA, 1784888, tué

RM MNBDO

BALL, Charles, Marine, PO/X 103724, disparu

BERRIMAN, John G, Marine, PO/X 103179, disparu

CHEston, Thomas, Marine, PO/X 103220, disparu

CLASPER, John W, Marine, PO/X 103218, disparu

MOORE, James E, Marine, PO/X 103180, disparu

THAKE, Harold S, Marine, PO/X 103173, disparu

WHITCHER, Henry J, Marine, PO/X 103185, disparu

WINTER, Reginald J, Marine, PO/X 103197, disparu

Snaefell, perte de navire

BRETT, Frank, Ty/Act/Lieutenant Commandant, RNR, MPK

LEGGETT, John M H, matelot de 2e classe, D/JX 149500, tué

WALKER, James, matelot de 2e classe, D/JX 175434, tué

Vasna

SNOWDEN, Henry, officier marinier malade, D/MX 46750, est décédé

6 juillet 1941

Alresford, bateau à vapeur

NIXON, James A, matelot de 2e classe, C/JX 206226, (président III, O/P), est décédé

FAA, 759 Sqn, Heron, accident d'avion

DUNCAN, Thomas, Py/Ty/Act/Sous-lieutenant (A), RNVR, tué

RANDLE, Bertram E, mécanicien de l'air (O) 2c, FAA/SFX 1450, tué

Georgique, bateau à vapeur

MUIR, Andrew, matelot de 3e classe, DJX 223515, est décédé

Jennifer

SPARKS, James, mécanicien, RNPS, LT/KX 108742, tué

Ranpura

CLARKE, Patrick J, pompier, NAP R 200502, décédé

Sultan

WILLIAMS, Frederick, télégraphiste ordinaire, D/JX 215231, est décédé

7 juillet 1941

4/2 Regt Maritime, RA

MCNAMARA, Thomas J, artilleur, RA, 3658685, tué

Concepteur, bateau à vapeur

MOODY, Herbert, Gunner, RA, 3658719, (4/2 Maritime Regt, RA, O/P), tué

NISBET, Arnold J, matelot de 2e classe, C/JX 224599, (président III, O/P), MPK

RACKLIFF, Thomas E, matelot de 2e classe, D/JX 265669, (président III, O/P), MPK

Excellent, crash aérien

TENNYSON, Frederick P, Ty/Act/Lieutenant, RNVR, (détaché du 804 Sqn), tué

Exeter

KINSEY, James, garçon 1c, D/JX 163540, décédé

FAA, 782 Sqn, Merlin, accident d'avion

JONES, Walter C, officier marinier, FAA/FX 81344, tué

FAA, 804 Esc, Pégase

PARKE, Thomas R V, sous-lieutenant (A), (Caroline, O/P), tué

FAA, 808 Esc, Pégase , crash aérien

MILLER, Edwin F, Ty/Act/Leading Airman, FAA/FX 78923, tués

Ferncourt, bateau à vapeur

BENJAMIN, Roy E, matelot de 2e classe, V 22258 (RCNVR), (président III, O/P), tué

Seigneur Saint-Vincent

UTTING, James W, Stoker, RNPS, LT/KX 113986, tué

Pyrame, accident d'avion

DOBSON, Margaret E J, 1er officier, WRNS, tué

reine Elizabeth

HARDY, Stanley, Marine, PO/X 4849, décédé

Épervier

DAY, Leslie J, matelot de 2e classe, C/JX 201683, tué

Vigilant

SMITH, Victoria W R, WRNS, WRNS 11978, décédée

8 juillet 1941

Amazone

SMITH, Reuben E, matelot de 1re classe, P/J 106788, est décédé

Dunedin , maladie

CRAM, Kenneth G, signaleur ordinaire, P/JX 164084, est décédé

FAA, 778 Sqn, Condor, essais de largage de fusées éclairantes à Arbroath, crash aérien

FURLONG, Robert H, lieutenant, tué

THOMPSON, Ward, lieutenant-commandant, tué

TILLARD, Arthur J, capitaine de corvette, MPK

Furieux , Feu

GIBSON, David, matelot de 3e classe, D/JX 238407, DOW

9 juillet 1941

Britomart

HIGGINS, William, artificier de la salle des machines 4c, D/MX 60245, est décédé

Chelsea

MULLEN, Charles, Stoker 1c, D/K 56068, décédé

Seigneur Saint-Vincent

CULLINGFORD, Robert E, mécanicien, RNPS, LT/KX 113987, DOW

Moresby (RAN), maladie

VANSTONE, Arthur, Stoker Petty Officer, 9318 (RAN), décédé

Warspite , bombardement

NICHOL, William H, Marine, CH/X 3321, DOW

10 juillet 1941

Imprenable

BEASLEY, Jack, signaleur ordinaire, D/JX 250394, est décédé

Maréchal Soult

STEBBINGS, Leonard, matelot de 1re classe, RNPS, LT/JX 186725, est décédé

Tedworth, le bateau à moteur a coulé

BARNES, Percival J, Matelot de 1re classe, P/J 110625, MPK

CALVER, Edward W, matelot de 2e classe, P/J 49557, MPK

DAVISON, Leonard, matelot de 3e classe, P/JX 209769, MPK

11 juillet 1941

Invergordon (lieu)

BAKER, Percy P, premier maître d'approvisionnement, D/MX 61431, est décédé

Lancaster

COOPER, Alfred J, Stoker Petty Officer, C/K 61322, DOI

Repousser

LAVERS, Caryl E P, Ordnance Artificer 4c, D/MX 51316, tué

Rooke

MATHESON, James, matelot de 3e classe, R/JS 243660, est décédé

12 juillet 1941

4 Régiment maritime, RA

WATCHORN, Richard, Gunner, RA, 3453213, tué

FAA, 809 Esc, Victorieux , crash aérien

GANNER, John B, Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, tué

POWELL, Leslie, Ty/aviateur principal, FAA/FX 79197, tués

Cerf

LONG, Martin T, Maître de l'officier de police/Act/Stoker, C/KX 64951, DOW

Défenseur

JAMES, Reginald A, matelot de 2e classe, RNVR, D/SD/X 1008, est décédé

13 juillet 1941

Skudd III

JONES, Hugh C, Wireman, C/MX 68831, DOW

14 juillet 1941

Afrikander IV

TENNANT, Alec F, Marine, PLY/X 3316, est décédé

Devonshire

MACDONALD, Angus, matelot de 2e classe, D/JX 175668, décédé

Drake je

WILLCOCKS, Eddie S C, matelot de 2e classe, D/JX 155505, est décédé

FAA, 821 Sqn, Daedalus, accident d'avion

BAVIDGE, Frederick B, Act/Lead Airman, FAA/FX 80446, tué

ROBINSON, Lawrence, mécanicien de l'air (A) 1c, FAA/SFX 547, tué

WOOD, Sydney F J, Ty/Act/Sous-lieutenant (A), RNVR, tué

Redoutable , maladie

JACKSON, William, Ordnance Artificer 3c, P/MX 51224, est décédé

Georgique, bateau à vapeur

BROWN, Robert, matelot de 2e classe, C/JX 234694, (président III, O/P), MPK

GORMLEY, John W, matelot de 2e classe, D/SSX 24745, (Drake. O/P), MPK

HOWARD, Graham V, matelot de 2e classe, D/JX 147410, (Drake, O/P), MPK

LOUGHLIN, Hamilton, matelot de 3e classe, D/JX 181582, (président III, O/P), MPK

ORR, John, matelot de 2e classe, D/JX 152229, (Drake, O/P), MPK

WILLOCKS, Eddie, matelot de 2e classe, D/JX 155506, (Drake, O/P), MPK

Lord Hotham, maladie

CANNON, Frank J J, Skipper, RNR, est décédé

Prince David (RCN)

HARRINGTON, Gordon J, cuisinier, V/25405 (RCNVR), MPK

Torrens (RAN), explosion

DANSWAN, William L E, matelot de 2e classe, 20548 (RAN), tué

TODD, Thomas W, matelot de 2e classe, PA 439 (RANR), tué

15 juillet 1941

Prince Philippe, collision

FOWLER, Robert, Wireman, P/MX 78215, disparu

MONCUR, Francis G, Ty/Sous-lieutenant (E), RNR, DOI

Raleigh

GRAHAM, Francis, matelot de 3e classe, D/JX 285485, décédé

16 juillet 1941

Ascanie, maladie

DAVIS, John, Greaser, NAP 991674, décédé

Bacchante

SMITH, Thomas R, premier maître télégraphiste, P/J 14925, est décédé

Bain (Non)

OLSEN, Louis, Stoker, (RNorN), décédé

Canard

WILLIAMS, Victor J, matelot de 3e classe, D/JX 230331, DOWS

FAA, 767 Sqn, Condor, accident d'avion

WADDY, Roger L, Ty/Aspirant (A), RNVR, MPK

Malvernian, perte de navire

STOUT, Charles A, matelot de 2e classe, P/JX 129952, DOW

Raleigh

LEWIS, Albert J, matelot de 3e classe, D/JX 256526, est décédé

17 juillet 1941

Attaque

GREEN, Stanley J, premier maître de cuisine, P/347503, est décédé

Cyprès, exploitation minière

HAZZARD, John, matelot, RNPS, LT/JX 221423, DOW

RM MNBDO

THOMPSON, Edward J, Marine, PO/X 102982, DOW

18 juillet 1941

Ellesmere

PEACOCK, Kenneth, signaleur ordinaire, D/JX 84152, tué

Lutteur

HISCOCK, Samuel, matelot de 2e classe, P/SSX 31510, est décédé

19 juillet 1941

3/2 Régiment maritime, RA

HALE, Alexander R, artilleur, RA, 1434853, tué

Holmside, bateau à vapeur

DAVEY, James P, matelot de 2e classe, D/JX 192737, (président III, O/P), MPK

HANCOCK, Harold, matelot de 2e classe, C/JX 261933, (président III, O/P), MPK

ROWLAND, Alfred A, matelot de 2e classe, D/JX 167754, (président III, O/P), MPK

Luminaire, maladie

JACKSON, Thomas, Ty/Boom Skipper, RNR, sont décédés

Arbitre, sous-marin, perdu

BAKER, Victor E, matelot de 2e classe, P/J 111449, MPK

BANISTER, Peter C McC, Lieutenant, MPK

BEDDIE, Charles, Acte/Télégraphiste principal, P/JX 148841, MPK

DUFFY, Joseph A, matelot de 1re classe/acteur intérimaire, P/SSX 19625, MPK

FOSTER, Charles H, artificier de la salle des machines, C/MX 51214, tué

GODDEN, Stephen A G, sous-lieutenant, tué

HENSON, Henry W, télégraphiste, P/SSX 20811, MPK

HOEY, Patrick J, matelot de 1re classe, P/JX 149552, MPK

HOUSTON, William J, Stoker 1c, C/KX 83859, MPK

JENNINGS, Harold, signaleur principal, D/JX 132675, MPK

LEWIN, Walter W, Stoker 1c, C/K 61449, MPK

PHILLIPS, Victor G, Stoker 1c, D/KX 91724, MPK

ROBERTS, Robert, matelot de 2e classe, P/SSX 23548, MPK

SUMNER, Frank, matelot de 2e classe, P/SSX 30914, MPK

VILLE, Ronald T, Ty/Act/Leader Stoker, C/KX 87518, MPK

WELHAM, Frederick, matelot de 3e classe, C/JX 200030, MPK

Victoire, maladie

FOLEY, Herbert O, électricien Ty/Act/Warrant, est décédé

Blanchiment

HOSIE, Gilbert S, matelot de 3e classe, P/JX 211626, est décédé

20 juillet 1941

Bangalore, bateau à vapeur

COOKE, Leonard S, matelot de 2e classe, C/JX 178101, (président III, O/P), MPK

Warspite

TATE, John W, matelot de 2e classe, C/SSX 27170, est décédé

22 juillet 1941

Europe

BARTLETT, James, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 232445, tué

BLOCK, Arthur P, matelot, RNPS, LT/JX 183738, tué

TAMBLING, Edwin, Matelot de 1re classe, RNR (PS), LT/7030 C, MPK

Union, sous-marin, perdu

ACOTT, George W, matelot de 2e classe, RFR, P/J 82584, MPK

BOUSELL, Albert E, télégraphiste, P/J 78305, MPK

BROWN, Herbert E P, Maître, C/JX 128506, MPK

CARR, David L, Lieutenant, MPK

CHIPP, Cyril, Matelot de 1re classe, C/SSX 13497, MPK

CLARK, Charles, premier maître, P/J 111325, MPK

CONSTABLE, Frederick S, Stoker 2c, P/KX 111322, MPK

EDDY, William J, matelot de 2e classe, D/J 95504, MPK

FRASER, David, Ty/Act/Leader signaleur, D/JX 155672, MPK

GALLOWAY, Robert M, lieutenant, MPK

GIBBS, James H, matelot de 2e classe, P/JX 167388, MPK

GILLAM, Albert H, Matelot de 1re classe, RFR, P/J 98639, MPK

GRAVELL, Harry, Stoker 1c, D/KX 77615, MPK

GREAVES, Charles E, matelot de 2e classe, P/J 115204, MPK

HAYTER, Roland H, chauffeur principal, RFR, C/KX 76736, MPK

KEERS, James, Stoker 2c, P/KX 109081, MPK

KEMPSHALL, Ronald A, acteur/chef de file, P/KX 93649, MPK

LEWIS, Cyril H, matelot de 2e classe, C/JX 148112, MPK

LOCKWOOD, Arthur F, matelot de 2e classe, C/JX 138250, MPK

MARTIN, Frederick A, Artificier de la salle des machines 3c, C/MX 47785, MPK

MCMAHON, Cornelius, matelot de 2e classe, D/JX 134654, MPK

MORETON, Clifford W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 52429, MPK

O'REILLY, John, Acte/Télégraphiste principal, D/JX 144567, MPK

PEARSON, Anthony, télégraphiste, P/JX 251650, MPK

SIMMONS, Resbury D C G, Lieutenant, MPK

SPITTLE, Edward T, Artificier de la salle des machines 2c, P/MX 47342, MPK

SUMMERS, Sidney L, Artificier en chef de la salle des machines, P/M 39496, MPK

TARRANT, Daniel A, Lieutenant, RNR, MPK

TERRY, Frederick W, matelot de 2e classe, D/SSX 20656, MPK

WICKSTEAD, Edwin J, Stoker 1c, RFR, P/K 65157, MPK

WILLIAMS, Bertie, Stoker Petty Officer, RFR, P/KX 99431, MPK

YUILLE, John B, Maître télégraphiste, C/JX 135830, MPK

23 juillet 1941

FAA, 805 Sqn, Grebe, accident d'avion

WOODS, Paul R E, lieutenant (A), tué

Sans peur, perte de navire

APTER, Thomas G E, matelot de 2e classe, D/SSX 26860, DOW

BAGGOTT, Richard J, matelot de 2e classe, D/J 23228, DOW

BERRY, George I S, Stoker 1c, D/KX 108100, MPK

BOND, Samuel L, matelot de 2e classe, RNVR, D/MD/2935, MPK

BOYCE, Henry T, délégué syndical en chef, D/LX 21573, DOW

FITZGERALD, Thomas D, Stoker 1c, D/KX 94684, MPK

GIRLING, Samuel W, Matelot de 1re classe, D/J 83519, MPK

HARDAKER, Edward, matelot de 2e classe, D/SSX 15416, MPK

HOLMES, Samuel, matelot de 2e classe, D/SSX 27583, DOW

JAMIESON, Charles, Stoker 1c, RFR, D/SS 112756, MPK

MARWOOD, Kenneth J, Matelot de 1re classe, D/JX 136564, MPK

MCNEILL, James, matelot de 2e classe, D/SSX 25765, MPK

MONK, William H, Stoker 1c, D/KX 86554, MPK

NARES, Ramsay A, Ty/Lieutenant, RCNVR, MPK

PATMORE, Herbert W, Matelot de 1re classe, RFR, D/J 99468, MPK

PELLOW, Mark, matelot de 2e classe, D/J 114523, MPK

SMITH, Hugh, matelot de 2e classe, D/SSX 24851, MPK

SQUIRES, William J, intendant, D/LX 24867, MPK

WATSON, Herbert J V, matelot de 2e classe, D/JX 152906, MPK

WHELAN, Clarence, préposé à l'accostage des malades, RNASBR, D/X 7408, MPK

Manchester (à droite - NavyPhotos), torpillé

ANGUS, John O, Act/Lead Stoker, P/K 63999, tué

BALLARD, Charles D, trésorier sous-lieutenant, tué

BUCHANAN, Douglas, télégraphiste de l'Act/Petty Officer, P/J 27492, tué

BUCKETT, Wallace, maître d'hôtel Steward, P/LX 21653, tué

BUTTERWORTH, James A, chauffeur principal, P/KX 77211, MPK

CROSS, George W, sergent (stylos), PO/214993, MPK

EVANS, Enoch, Stoker 1c, P/KX 105764, MPK

GRAFTON, Cyril W, Artificier de la salle des machines 4c, P/MX 57482, MPK

HAYWARD, Henry W, premier maître de télégraphiste, P/J 54856, MPK

HUTCHBY, Ronald, télégraphiste ordinaire, P/SSX 29028, MPK

IRVING, Thomas D, Marine, PO/X 3694, MPK

JOHNSON, Gérard J, Marine, PO/X 3692, MPK

CLÉ, Ivor W, Artificier électrique 4c, P/MX 51818, MPK

LYNCH, William, artificier de la salle des machines 4c, P/MX 57566, tué

MCCANN, Frederick, assistant de cantine, NAAFI, tué

OLDMAN, Dennis J, codeur ordinaire, P/JX 229724, MPK

PARKHOUSE, Kenneth J, Act/Shipwright 4c, P/MX54925, tué

POOLEY, John D, aspirant payeur, tué

PUCKETT, Herbert T, Marine, PO/X 4631, MPK

SHOTTON, Cecil A E, Marine, PO/21856, tué

SMITH, Percival F, forgeron 1c, P/MX 58845, tué

STRANACK, Wallace D, Paymaster Commander, tué

STUART, Kenneth, codeur ordinaire, P/JX 196299, tué

STUBBINGTON, Tom, Marine, PO/21141, MPK

WHITEHOUSE, Leonard W A, Acteur/Télégraphiste principal, P/JX 143130, MPK

WILCOX, Horace, télégraphiste de l'officier marinier, D/J 109918, tué

Marie Elena

PETERSON, Daniel, 2e main, RNR (PS), LT/67 SE, décédé

24 juillet 1941

Sans peur, perte de navire

CLAPP, Frank, matelot de 2e classe, D/J 64477, DOW

MORGAN, Reginald E, assistant d'approvisionnement, D/MX 63699, DOW

RODGERS, Robert S, matelot de 2e classe, D/SSX 27365, DOW

SOMMEIL, Cyril B, Act/Petty Officer, D/J 111656, DOW

WILLIAMS, Robert H D, matelot de 2e classe, D/JX 196505, DOW

Mersey

MACKIE, Arthur, chef cuisinier, NAP R746, est décédé

Victoire II

KELLY, Patrick V E M, premier maître de Sick Berth, P/M 4213, est décédé

25 juillet 1941

Achates, exploitation minière

ALLEN, Roy C, matelot de 2e classe, P/JX 132666, MPK

ANGEL, Walter T, matelot de 2e classe, C/SSX 27704, MPK

AUSTIN, James T, Ty/Act/Leader Stoker, C/KX 90033, MPK

BAKER, George H, télégraphiste, C/JX 182395, MPK

BOOTHBY, Frederick W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 83768, MPK

BOWE, James, matelot de 3e classe, C/JX 254386, MPK

BRADLEY, John, matelot de 2e classe, RFR, C/J 113655, MPK

MARRON, Jim, Stoker 1c, C/SS 125060, MPK

BUTLER, Frederick W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 40664, MPK

CAINE, Eric D, Stoker 1c, RFR, C/SS 118434, MPK

CALLOW, Douglas, Stoker 1c, C/KX 94652, MPK

CARTE, William V, Stoker 1c, C/KX 92820, MPK

CLARK, Francis F, Cuisinier (S), C/MX 66193, MPK

CLARK, Frank, matelot de 3e classe, C/JX 240489, MPK

COLE, John A, matelot de 3e classe, C/JX 247426, MPK

CORRIGAN, George, matelot de 3e classe, C/JX 234821, MPK

DOWLING, John W, matelot de 2e classe, RFR, C/J 62995, MPK

ERSKINE, Samuel D, matelot de 3e classe, C/JX 259952, MPK

FINCH, John M, matelot de 3e classe, C/JX 259332, MPK

FISHER, Arthur J, Stoker 1c, C/KX 105296, MPK

FOGG, Leslie R, matelot de 1re classe, C/JX 143927, MPK

FOSTER, John, Stoker, C/KX 122429, MPK

FOX, Michael J, matelot de 3e classe, C/JX 227928, MPK

FRITEUSES, Jack D, Stoker 1c, C/KX 96893, MPK

GARWOOD, Kenneth A R, Stoker 2c, C/KX 99501, MPK

GODDING, Wilfred G, premier signaleur, C/JX 127944, MPK

GRIFFIN, Philip, Stoker 1c, RFR, C/SS 118488, MPK

GRIFFITHS, Frank, matelot de 2e classe, RNVR, C/LD/X 4430, MPK

HALLWORTH, Walter E, matelot de 2e classe, RFR, C/J 114400, MPK

HAMILTON, Robert R, signaleur, C/SSX 32663, MPK

HEMMINGS, Arthur J, télégraphiste, C/JX 182360, MPK

HENKE, Gordon H, matelot de 2e classe, C/JX 187406, MPK

HOLLIDAY, John F, matelot de 2e classe, C/JX 168977, MPK

HOLLINS, Fred, chauffeur principal, RFR, C/KX 58159, MPK

JAMES, Arthur G, matelot de 2e classe, C/JX 193228, MPK

KIDD, John D, Ty/Act/Matelot de 1re classe, C/SSX 13870, MPK

ROI, Reginald A, Stoker 2c, C/KX 122438, MPK

KNOTT, Archibald C, Stoker 1c, C/KX 98179, MPK

MACDONALD, William G, matelot de 2e classe, RNVR, C/LD/X 3996, MPK

MCCLINTOCK, Bertram P, Stoker 1c, RFR, C/SS 120251, MPK

MERRITT, Walter C, matelot de 2e classe, C/J 45741, MPK

MORRISON, John F, matelot de 2e classe, RNVR, C/TD/X 2032, MPK

MUCKIAN, Thomas, matelot de 2e classe, C/JX 169145, MPK

MURPHY, Vincent C, matelot de 3e classe, C/JX 206170, MPK

NASH, John, matelot de 2e classe, RFR, C/SS 7953, MPK

NEVE, Albert E, Stoker, C/SS 118075, MPK

PERRIN, Charles W, Stoker, C/KX 122448, MPK

PRIITCHARD, William C, Ty/Act/Matelot de 1re classe, C/SSX 20061, MPK

RATCLIFFE, Sidney, Signaleur, C/JX 152513, MPK

REID, Joseph, Stoker 1c, C/KX 110209, MPK

RICHARDS, Henry G, matelot de 2e classe, RFR, C/J 57444, MPK

ROBERTS, Ernest J, Stoker 1c, C/KX 107640, MPK

ROBERTSON, Jack L C, Acteur/Télégraphiste principal, RNV(W)R, C/WRX 302, MPK

ROBINS, Frank, Stoker 1c, C/KX 110340, MPK

SMITH, Richard V, Stoker 2c, C/KX 110095, MPK

STONE, Dennis G, matelot de 3e classe, P/JX 220630, MPK

STRATTON, George C, Stoker 1c, C/K 57805, MPK

STURROCK, Alfred, télégraphiste, C/JX 129099, MPK

SWINDELLS, George, Act/Leader Stoker, C/KX 91288, MPK

TAYLOR, Joseph, matelot de 3e classe, C/JX 249760, MPK

EAUX, Donald R F, codeur, C/JX 207431, MPK

WELBOURNE, Jack, matelot de 2e classe, C/JX 172218, MPK

WISBEY, Percy C, Stoker 1c, RFR, C/SS 124703, MPK

WYNNE, William H, matelot de 3e classe, C/JX 259318, MPK

YOULDON, Maurice N, matelot de 2e classe, C/SSX 16676, MPK

Corbae, noyade

COOKE, James E, matelot de 2e classe, C/J 89608, est décédé

FAA, Arche Royale , opérations aériennes

806 Esc

BARNES, Frederick A, Act/Petty Officer Airman, FAA/FX 77002, tué

807 Esc

GRANT, Kenneth G, Py/Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, tué

MCLEOD, Hugh, Ty/Act/Aviateur principal, D/JX 182475, tué

808 Esc

KINDERSLEY, Alistair T J, lieutenant, tué

FAA, 815 Sqn, Grebe, crash aérien

CANN, Alfred H, Py/Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, disparu

WISE, Douglas A, sous-lieutenant (A), RNVR, porté disparu

Kos XI, noyade

MANN, Geoffrey B, Ty/Lieutenant, RANVR, est décédé

ML.119

POTTER, John C A, Ty/Act/Petty Officer, C/JX 142221, DOW

26 juillet 1941

Dédale

RYALLS, Grant, Act/Leader Airman, L/FX 81925, est décédé

Melville (RAN), maladie

GRANGER, George F, matelot de 22973 (RAN), décédé

Pol

GREGORY, Walter E, mécanicien, RNR (PS), LT/X 6076 ES, DOWS

Ingénieurs RM, accident de la route

DAVIS, Stanley W, Marine, RME 10048, tué

Victoire III

EARL, Robert G, télégraphiste ordinaire, P/JX 229155, est décédé

27 juillet 1941

Ascanie

TOLLIDAY, George F, matelot de 1re classe, P/J 983, est décédé

Canard

HEAVENS, Alfred E, matelot de 2e classe, D/JX 141145, DOW

Gange

RENEAU, Louis J W, Signaleur Ordinaire, P/SSX 30508, est décédé

Hawkinge, bateau à vapeur

BRYNE ou BYRNE, Gerard, matelot de 2e classe, D/JX 196824, (président III, O/P), MPK ou tué

KENNEDY, Michael, matelot de 3e classe, D/JX 255108, (président III, O/P), MPK

Kellwyn, bateau à vapeur

CHRISTIE, David, matelot de 2e classe, C/JX 249878, (président III, O/P), MPK

HEMPEL, Martin, matelot de 2e classe, C/JX 265710, (président III, O/P), MPK

PILLING, Roger J, matelot de 2e classe, P/JX 215146, (président III, O/P), MPK

Nil

BANKS, Arthur E B, Matelot de 1re classe, P/J 99222, est décédé

Pembroke

LESTER, William H, matelot de 2e classe, C/JX 167769, est décédé

RM 2e AA Regt

HARRIS, Percy R, Marine, EX 5521, décédé

Solitaire

MESSRUTHER, Richard A, matelot, RNPS, LT/JX 174712, est décédé

28 juillet 1941

Collingwood

HUMPHREY, Ernest J A, matelot de 3e classe, JX 262504, est décédé

FAA, 759 Sqn, Heron, accident d'avion

LANGSHAW, Ronald W, Py/Ty/Act/Sous-lieutenant (A), RNVR, tué

Hiniesta, maladie

TEMPLETON, James, Ty/Lieutenant (E), RNR, est décédé

Le roi George V

RACE, Leslie C, Stoker 2c, D/KX 109530, décédé

Lynx

BOOKER, Frederick J, Ty/Act/Leading Stoker, C/KX 90859, tué

Québec

CONGREVE, Sir Geoffrey C, Commandant, Rtd, tué

La victoire

MURRAY, Frederick, premier maître, P/213716, est décédé

29 juillet 1941

A.8, LCT, perte de navire

CHADLEY, Maurice, mécanicien automobile, C/MX 67543, MPK

GRAHAM, John R, matelot de 3e classe, P/JX 211957, MPK

MILLIGAN, Hugh L, officier marinier/agent/chauffeur, P/KX 83221, MPK

PRIX, Edward F, Stoker 1c, P/KX 77811, MPK

ROE, Charles C, mécanicien automobile, P/MX 78257, MPK

WARD, Clifford J, matelot de 3e classe, C/JX 217207, MPK

WOTHERSPOON, Robert, matelot de 3e classe, P/JX 217694, MPK

WRIGHT, Roy M, Ty/Sous-lieutenant, RNVR, MPK

Bahadur (RIN)

SULAIMAN, Khan G, garçon, 5518 (RIN), décédé

Cacouna

ASHTON, Ernest W, matelot de 3e classe, RNPS, LT/JX 263405, tué

FAA, 832 Sqn, Daedalus, accident d'avion

BYAM, Lawrence E W, Py/Ty/Aspirant (A), RNVR, disparus

CURWEN, George, aviateur en chef, P/JX 182456, disparu

WHEATLEY, Colin, Ty/Act/Sous-lieutenant (A), RNVR, disparu

Thrace, noyade

HEATLEY, Tom P J, sous-lieutenant, RNR, MPK

30 juillet 1941

1/1 Regt Maritime, RA

GUTHRIE, Alfred E, artilleur, RA, 3774079, tué

FAA, 771 Sqn, Choucas, accident d'avion

BURTON, William H, mécanicien de l'air (A) 1c, FAA/FX 75443, tué

WILCOX, Kenneth, Acteur/Photographe principal, P/MX 62894, tué

FAA, 800 Esc, Furieux

Crash aérien

BEARDSLEY, James, Ty/aviateur principal, FAA/FX 82598, disparu

BLACK, Joseph F, officier marinier, FAA/FX 76311, disparu

Opérations aériennes

BURKE, Edmund S, Py/Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, disparu

GALLICHAN, Francis J G, sous-lieutenant (A), porté disparu

FAA, Victorieux , opérations aériennes

809 Esc

BARROW, Leslie E, Ty/aviateur principal, FAA/FX 78373, tué

827 Esc

FABIEN, Ernest P, aviateur principal, FAA/SR 648, DOW

MCKENDRICK, Maurice G, Lieutenant, disparu

MILLS, Eric A, Py/Ty/Aspirant (A), RNVR, disparu

SHARPLES, Frank, Act/Leader Airman, FAA/SFX 418, disparu

WADE, Harold J R, Act/Lead Airman, FAA/FX 79403, tué

828 Esc

BEER, Cyril F, Act/Lead Airman, FAA/FX 80778, tué

CORNER, Dennis W, Ty/aviateur principal, D/JX 145837, disparu

DAVIES, John J R, sous-lieutenant (A), disparu

FOX, Alfred, Act/Leading Airman, FAA/D/JX 148602, disparu

HUGHES-WILLIAMS, Edward E, Ty/Lieutenant (A), RNVR, disparu

MCKAY, Donald R, Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, disparu

PATON, John G, Ty/Sous-lieutenant (A), RNVR, disparu

31 juillet 1941

Arche Royale

LAPSLEY, Robert W, mécanicien aérien 2c, FAA/FX 79861, est décédé

RM MNBDO

PRATT, Harry N, Marine, EX 1967, DOWS


1941 – Le guitariste Spencer Davis est né au Pays de Galles. Il forme le quatuor R&B/rock Spencer Davis Group en 1963 avec les frères Steve et Muff Winwood et Peter York. Les deux meilleures chansons du groupe sont « Gimme Some Lovin » et « 8220I’m a Man ».

1941 – L'éternel Charlie Watts des Rolling Stones est né à Islington, en Angleterre.

Aidez Stu dans son combat contre le cancer !


2 juillet 1941 - Histoire

2. La SS-Panzer-Division Das Reich a été formée en octobre 1939 à partir des régiments Deutschland, Germania et Der Füumlhrer de la SS-Verfüumlgungstruppe (SS-VT). Le régiment Germania fut retiré de la division en 1940 pour former la division Wiking.

Il participa à la campagne de l'ouest 1940 et après avoir passé quelque temps à garder la frontière avec Vichy France il fut transféré aux Pays-Bas. Il participa à la campagne des Balkans où un petit détachement dirigé par le SS-Hauptsturmfäuumlhrer Klingenberg réussit à obtenir du maire de Belgrade la reddition de la ville sans combat.

Das Reich a participé à l'invasion de l'URSS et a combattu sur le front jusqu'en août, date à laquelle il a été retiré du réaménagement. Il est renvoyé au front en septembre et quelques mois plus tard, il participe à l'offensive ratée contre Moscou. Il est transféré en France en mars 1942, à l'exception d'un petit Kampfgruppe, où il est reclassé en Panzergrenadier Division. Il est renvoyé sur le front de l'Est en janvier 1943 où il participe à la capture et à la reconquête de Kharkov ainsi qu'aux combats à Koursk.

Das Reich a été transféré en France, cette fois pour être transformé en une division Panzer, et a été envoyé en Normandie lorsque les Alliés ont envahi. Il participe aux violents combats de Normandie avant de se replier sur l'Allemagne. Il participa ensuite aux combats dans les Ardennes, en Hongrie et en Autriche.

Albert Kerscher a parlé des combats en Hongrie après la guerre :

Avant de se rendre à l'armée américaine, des éléments de Das Reich ont aidé un grand nombre de civils à Prague à échapper à l'Armée rouge.
Le 9 mai 1945, ce message est envoyé au QG divisionnaire :

Crimes de guerre connus

Après la campagne de France 1940 SS-Hauptsturmführer Dr Henning Graf von Hardenberg a été jugé par un tribunal SS pour son échec à tirer sur un soldat colonial français noir blessé, il a été acquitté mais a été expulsé de la SS. (dix)

En septembre 1941, des soldats de Das Reich ont aidé Einsatzgruppe B dans le meurtre de 920 Juifs à Lahoysk. (8)

À Frayssinet-le-Géacutelat, 15 civils sont tués le 21 mai 1944 en représailles à l'assassinat d'un officier allemand par des partisans.

A Rouffillac 16 civils (dont six femmes et quatre enfants) et à Carsac-Aillac (connu pendant la guerre sous le nom de Carsac-de-Carlux) 13 civils sont tués par des militaires du I./SS-Panzergrenadier Regiment Der Füumlhrer le 8 juin 1944. (7)

Le 9 juin 1944 à Tulle, en France, 99 civils sont pendus et 148 déportés à Dachau en représailles aux attaques de la résistance française.

À Argenton-sur-Creuse, le 9 juin 1944, des soldats de Das Reich (probablement 15./SS-Pz.Gren.Rgt. Der Füumlhrer) ont tué 67 civils en représailles au sabotage des voies ferrées et à la capture de soldats allemands par les partisans.

A Marsoulas, 27 civils furent tués le 10 juin 1944 en représailles après que des partisans eurent tiré sur une patrouille depuis le clocher de l'église du village.

Le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane 642 civils sont tués et le village incendié par une compagnie de soldats commandée par le SS-Sturmbahnführer Adolf Dieckmann envoyé au village pour rechercher le SS-Sturmbahnführer Helmut Kämpfe capturé. Dieckmann devait être traduit en justice pour cette atrocité, mais a été tué au combat avant qu'elle ne puisse avoir lieu.

Des soldats du III./SS-Panzergrenadier Regiment Deutschland ont tué 57 civils le 11 juin 1944 en représailles à une attaque contre l'unité, ils affirment également avoir trouvé des armes et des explosifs dans les villages. A Tréacutebons 11 ont été tués, à Pouzac 19 dont deux enfants et à Bagnègravères 25 dont 11 femmes. (5)

Le 6 août 1944, quatre civils sont tués dans la région de Bais en représailles aux attaques des partisans français contre la division. (6)

De nombreux trésors culturels, dont la Vénus de Milo, ont été conservés en lieu sûr au Château de Valençay et en août 1944, des soldats de Das Reich sont arrivés, ont provoqué un incendie puis ouvert le feu sur les gardes français se précipitant pour éteindre le feu, tuant l'un des gardes. Les objets y étaient placés sur ordre allemand et les gardes agissaient sur ordre allemand. Les soldats recherchaient les personnes qui avaient ouvert le feu sur les véhicules allemands dans la zone. (9)

Trois membres de Das Reich ont été jugés après la guerre pour le meurtre de dix Juifs et d'un prisonnier de guerre soviétique en avril 1945 près de Leiben, en Autriche.

Oberst Dr Friedrich August Freiherr von der Heydte était commandant du Fallschirmjäger-Regiment 6 pendant la campagne de Normandie et ci-dessous est une transcription d'une conversation secrètement surveillée de lui parlant à d'autres officiers allemands capturés au début de 1945.

Lignée

Panzer-Division Kempf (septembre 1939 - octobre 1939)
SS-Division Verfügungstruppe (oct 1939 - avril 1940)
SS-Division Deutschland (avril 1940 - décembre 1940)
Division SS (mot) Reich (déc. 1940 - mai 1942)
Division SS (mot) Das Reich (mai 1942 - novembre 1942)
SS-Panzergrenadier-Division Das Reich (novembre 1942 - octobre 1943)
2. SS-Panzer-Division Das Reich (octobre 1943 - mai 1945)

Commandants

SS-Oberstgruppenführer Paul Hausser (19 octobre 1939 - 14 octobre 1941)
SS-Obergruppenführer Wilhelm Bittrich (14 octobre 1941 - 31 décembre 1941)
SS-Obergruppenführer Matthias Kleinheisterkamp (31 décembre 1941 - 19 avril 1942)
SS-Obergruppenführer George Keppler (19 avril 1942 - 10 février 1943)
SS-Brigadeführer Hebert-Ernst Vahl (10 février 1943 - 18 mars 1943)
SS-Oberführer Kurt Brasack (18 mars 1943 - 29 mars 1943)
SS-Obergruppenführer Walter Krüger (29 mars 1943 - 23 octobre 1943)
SS-Gruppenführer Heinz Lammerding (23 octobre 1943 - 24 juillet 1944)
SS-Standartenführer Christian Tychsen (24 juillet 1944 - 28 juillet 1944)
SS-Brigadeführer Otto Baum (28 juillet 1944 - 23 octobre 1944)
SS-Gruppenführer Heinz Lammerding (23 octobre 1944 - 20 janvier 1945)
SS-Standartenführer Karl Kreutz (20 janvier 1945 - 29 janvier 1945)
SS-Gruppenführer Werner Ostendorff (29 janvier 1945 - 9 mars 1945) (3)
SS-Standartenführer Rudolf Lehmann (9 mars 1945 - 13 avril 1945)
SS-Standartenführer Karl Kreutz (13 avril 1945 - 8 mai 1945)

Chef d'équipe

SS-Standartenführer Werner Ostendorff (1er avril 1940 - 31 mai 1942)
SS-Obersturmbannführer Max Schultz (31 mai 1942 - 22 mai 1943)
SS-Obersturmbannführer Georg Maier (23 mai 1943 - ? juin 1943)
SS-Obersturmbannführer Peter Sommer (20 juin 1943 - 17 décembre 1943)
SS-Obersturmbannführer Albert Stückler (1er janvier 1944 - ? février 1945)
SS-Sturmbannführer Ralf Tiemann (1er mars 1945 - 30 avril 1945)
Major Joachim Schiller (1er mai 1945 - 8 mai 1945)

Intendant

SS-Sturmbannführer Günther Ecke (1er avril 1940 - 30 novembre 1940)
SS-Hauptsturmführer Eugen Kunstmann (1er décembre 1940 - 21 décembre 1940)
SS-Standartenführer Heinz Fansau (21 déc. 1940 - ? janv. 1941)
SS-Haupsturmführer Eugen Kunstmann (? janvier 1941 - ? 1942)
SS-Sturmbannführer Alfred Jantseh (1er mars 1942 - 10 août 1942)
SS-Hauptsturmführer Fritz Steinbeck (9 novembre 1942 - ? 1943)
SS-Sturmbannführer Heino von Goldacker (31 juillet 1943 - 1 mars 1945)

Zone d'opérations

Tchécoslovaquie et Allemagne (oct 1939 - mai 1940)
Pays-Bas et France (mai 1940 - avril 1941)
Roumanie, Yougoslavie, Autriche et Pologne (avril 1941 - juin 1941)
Front de l'Est, secteur central (juin 1941 -juin 1942)
Allemagne (juin 1942 - juillet 1942)
France (juillet 1942 - janvier 1943)
Front de l'Est, secteur central (janvier 1943 - février 1944)
France, Belgique et Allemagne de l'Ouest (fév. 1944 - déc. 1944)
Ardennes (déc. 1944 - janv. 1945)
Hongrie et Autriche (janvier 1945 - mai 1945)

Force de la main-d'œuvre

Mai 1940 21.005
juin 1941 19.021
Déc 1942 17.112
Déc 1943 14.095
juin 1944 20.184
Déc 1944 18.000

Effectifs (7 avril 1945)
45 Officiers
123 sous-officier
1.330 soldats
11 Réservoirs opérationnels

Titres d'honneur

Le titre &ldquoDas Reich&rdquo (&ldquoThe Reich&rdquo) est explicite. Formée à l'origine en 1939 sous le nom de SS-Verfügungstruppe-Division (mot.), la désignation de l'unité a rapidement été abrégée en SS-Verfügungsdivision. Son titre honorifique initial était SS-Division &ldquoDeutschland&rdquo, mais cela a été aboli après environ un mois car il causait trop de confusion avec le régiment déjà existant du même nom, qui faisait partie de cette division. Ainsi, le nouveau titre honorifique &ldquoReich&rdquo a été introduit, avec l'ajout ultérieur de l'article défini &ldquoDas&rdquo.

Deux des régiments de la division ont également été nommés :
SS-Pz. Gren. Rég. 3 &bdquoDeutschland&ldquo
&ldquoDeutschland&rdquo signifie, bien sûr, &ldquoAllemagne&rdquo.
SS-Pz. Gren. Rég. 4 &bdquoDer Führer&ldquo
&ldquoDer Führer&rdquo (= &ldquoThe Leader&rdquo) était, bien sûr, le titre détenu par Hitler. Une raison possible de l'utilisation de ce nom est que le régiment a été formé dans l'Autriche natale d'Hitler après l'Anschluss au Reich.

Titulaires de hautes distinctions

Détenteurs du Fermoir Close Combat en Or (28)
Titulaires du certificat de mention élogieuse du commandant en chef de l'armée (12)
Titulaires du certificat de mention élogieuse du commandant en chef de l'armée pour l'abattage d'avions (2)
- Hess, Max, 01.05.1944 (484), SS-Rottenführer, 4./SS-Pz.Aufkl.Abt. Das Reich
- Reimann, Otto, 01.05.1944 (494), SS-Hauptsturmführer, 2./SS-Flak-Abt. Das Reich
Titulaires de la croix allemande en or (156)
Titulaires de la croix allemande en argent (12)
Titulaires du fermoir du tableau d'honneur du Heer (33)
Titulaires de la Croix de Chevalier (90, dont 15 non officiels/non confirmés)
Titulaires de la croix de chevalier de la croix du mérite de guerre avec épées (2)
- Ennsberger, Alois, 28.11.1943, SS-Hauptsturmführer, TFK im I./Pz.Rgt. 2
- Huss, Fritz, 10.11.1944, SS-Obersturmführer, TFK u. Chef 2./SS-Pz.Instandsetzungs-Abt. 2

Détenteurs d'autres insignes et décorations notables

Titulaires de l'Insigne Anti-Partisan en Argent (1)
- Quack, Albert, 12.03.1945, SS-Oberscharführer ? , SS-Pz.Gren.Rgt. 3 "Deutschland"

Ordre de bataille - SS-Division Verfügungstruppe (1939-1941)

SS.VT-Standarte Der Führer
SS.VT-Standarte Deutschland
SS.VT-Standarte Germanie
SS.VT-Artillerie-Standarte
SS.VT-Artillerie-Standarte
SS.VT-Aufklärung-Abteilung
SS.VT-Panzerjäger Bataillon
SS.VT-Flak-Abteilung
SS.VT-Pioneer-Abteilung
SS.VT-Nachrichten-Abteilung
SS.VT-Panzerabwehr-Abteilung
SS.VT-Flak-Abteilung
SS-Ersatz-Abteilung

Ordre de bataille - SS-Division Reich (1941-1942)

SS-Infanterie Regiment Deutschland
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
-- 14. Kompanie
-- 15. Kompanie
-- 16. Kompanie
- Leichte Infanterie Kolonne
SS-Infanterie Regiment Der Führer
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
-- 14. Kompanie
-- 15. Kompanie
-- 16. Kompanie
- Leichte Infanterie Kolonne
SS-Infanterie Regiment 11 (anciennement SS-Totenkopf-Standarte 11)
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
-- 14. Kompanie
-- 15. Kompanie
-- 16. Kompanie
- Leichte Intanterie Kolonne
Régiment d'artillerie
- I. Abteilung
-- 1. Pile
-- 2. Pile
-- 3. Pile
- II. Abteilung
-- 4. Pile
-- 5. Pile
-- 6. Pile
- III. Abteilung
-- 7. Pile
-- 8. Pile
-- 9. Pile
- IV. Abteilung
-- 13. Pile
-- 14. Pile
-- 15. Pile
Sturmgeschütz Batterie Messbatterie
Krad Schützen Bataillon
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
- 4. Kompanie
- 5. Kompanie
Aufklärungs Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Leichte Aufklärungskolonne
Panzerjäger Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Pionier Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Brükkenkolonne
Leichte Pionier Kolonne
Nachrichten abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
Leichte Nachrichten Kolonne
Wirtschafts Bataillon
Verpflegungsamt
Bäckerie Kompanie
Schlachterie Kompanie
Nachschubdienste
- 1. Kraftwagenkolonne
- 2. Kraftwagenkolonne
- 3. Kraftwagenkolonne
- 4. Kraftwagenkolonne
- 5. Kraftwagenkolonne
- 6. Kraftwagenkolonne
- 7. Kraftwagenkolonne
- 8. Kraftwagenkolonne
- 9. Kraftwagenkolonne
- 10. Kraftwagenkolonne
- 11. Kraftwagenkolonne
- 12. Kraftwagenkolonne
- 13. Kraftwagenkolonne
- 14. Kraftwagenkolonne
- 15. Kraftwagenkolonne
Nachschubkompanie
Instandsetzungsdienst
- 1. Werkstattkompanie
- 2. Werkstattkompanie
- 3. Werkstattkompanie
Ersatz Kolonne
Sanitätsabteilung
- Feldazarett
- 1. Sanitätskompanie
- 2. Sanitätskompanie
- 1. Krankenkraftwagenzug
- 2. Krankenkraftwagenzug
- 3. Krankenkraftwagenzug

Ordre de bataille - SS-Panzergrenadier-Division Das Reich (1942-1943)

SS-Panzergrenadier Regiment Deutschland
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
SS-Panzergrenadier Regiment Der Führer
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
Régiment d'artillerie
- I. Abteilung
-- 1. Pile
-- 2. Pile
-- 3. Pile
- II. Abteilung
-- 4. Pile
-- 5. Pile
-- 6. Pile
- III. Abteilung
-- 7. Pile
-- 8. Pile
-- 9. Pile
- IV. Abteilung
-- 10. Pile
-- 11. Pile
- 12. Pile
Kradschützen Bataillon Langemarck (4)
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
- 4. Kompanie
- 5. Kompanie
Régiment de Panzers
- I. Abteilung
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
- II. Abteilung
-- 4. Kompanie
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
Schwere Panzer Kompanie
Panzer Pionnier Kompanie
Panzer Werkstatt Kompanie
- 1. Leichte Panzer Kolonne
- 2. Leichte Panzer Kolonne
Sturmgeschütz Abteilung
- 1. Pile
- 2. Pile
- 3. Pile
Aufklärungs Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Leichte Aufklärungskolonne
Panzerjäger Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Flak Abteilung
- 1. Pile
- 2. Pile
- 3. Pile
- 4. Pile
- 5. Pile
Leichte Artillerie Kolonne
Pionier Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Brükkenkolonne
Leichte Pionier Kolonne
Nachrichten Abteilung
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
Leichte Nachrichten Kolonne
Wirtschafts Bataillon
Verpflegungsamt
Bäckerie Kompanie
Schlachterie Kompanie
Nachschubdienste
- 1. Kraftwagenkolonne
- 2. Kraftwagenkolonne
- 3. Kraftwagenkolonne
- 4. Kraftwagenkolonne
- 5. Kraftwagenkolonne
- 6. Kraftwagenkolonne
- 7. Kraftwagenkolonne
- 8. Kraftwagenkolonne
- 9. Kraftwagenkolonne
- 10. Kraftwagenkolonne
- 11. Kraftwagenkolonne
- 12. Kraftwagenkolonne
- 13. Kraftwagenkolonne
- 14. Kraftwagenkolonne
- 15. Kraftwagenkolonne
Nachschubkompanie
Waffen Werkstattkompanie
Instandsetzungsdienst
- 1. Werkstattkompanie
- 2. Werkstattkompanie
- 3. Werkstattkompanie
Ersatz Kolonne
Sanitätsabteilung
- Feldazarett
- 1. Sanitätskompanie
- 2. Sanitätskompanie
- 1. Krankenkraftwagenzug
- 2. Krankenkraftwagenzug
- 3. Krankenkraftwagenzug
Stabskompanie
Feldgendarmerie Kompanie
Feldpostamt
Kriegsberichter Kompanie

Ordre de bataille - SS-Panzer Division Das Reich (1943-1945)

SS-Panzer Regiment 2
- I. Abteilung
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
- II. Abteilung
-- 4. Kompanie
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
SS-Panzergrenadier Regiment Deutschland
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
SS-Panzergrenadier Regiment Der Führer
- I. Bataillon
-- 1. Kompanie
-- 2. Kompanie
-- 3. Kompanie
-- 4. Kompanie
- II. Bataillon
-- 5. Kompanie
-- 6. Kompanie
-- 7. Kompanie
-- 8. Kompanie
- III. Bataillon
-- 9. Kompanie
-- 10. Kompanie
-- 11. Kompanie
-- 12. Kompanie
-- 13. Kompanie
SS-Panzer Artillerie Regiment 2
- I. Abteilung
-- 1. Pile
-- 2. Pile
-- 3. Pile
- II. Abteilung
-- 4. Pile
-- 5. Pile
-- 6. Pile
- III. Abteilung
-- 7. Pile
-- 8. Pile
-- 9. Pile
- IV. Abteilung
-- 10. Pile
-- 11. Pile
-- 12. Pile
SS-Kradschützen Bataillon 2
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
- 4. Kompanie
- 5. Kompanie
SS-Sturmgeschütz Abteilung 2
- 1. Pile
- 2. Pile
- 3. Pile
SS-Aufklarungs Abteilung 2
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Leichte Aufklärungskolonne
SS-Panzerjäger Abteilung 2
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
SS-Flak Abteilung 2
- 1. Pile
- 2. Pile
- 3. Pile
- 4. Pile
- 5. Pile
Leichte Artillerie Kolonne
SS-Panzer Pionier Abteilung 2
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
- 3. Kompanie
Brükkenkolonne
Leichte Pionier Kolonne
SS-Nachrichten Abteilung 2
- 1. Kompanie
- 2. Kompanie
Leichte Nachrichten Kolonne
SS-Wirtschafts Bataillon 2
Verpflegungsamt
Bäckerie Kompanie
Schlachterie Kompanie
SS-Nachschubdienste 2
- 1. Kraftwagenkolonne
- 2. Kraftwagenkolonne
- 3. Kraftwagenkolonne
- 4. Kraftwagenkolonne
- 5. Kraftwagenkolonne
- 6. Kraftwagenkolonne
- 7. Kraftwagenkolonne
- 8. Kraftwagenkolonne
- 9. Kraftwagenkolonne
- 10. Kraftwagenkolonne
- 11. Kraftwagenkolonne
- 12. Kraftwagenkolonne
- 13. Kraftwagenkolonne
- 14. Kraftwagenkolonne
- 15. Kraftwagenkolonne
Nachschubkompanie
Waffen Werkstattkompanie
- 2. SS-Instandsetzungsdienst
- 1. Werkstattkompanie
- 2. Werkstattkompanie
- 3. Werkstattkompanie
Ersatz Kolonne
2. SS-Sanitätsabteilung
- Feldazarett
- 1. Sanitatskompanie
- 2. Sanitatskompanie
- 1. Krankenkraftwagenzug
- 2. Krankenkraftwagenzug
- 3. Krankenkraftwagenzug
Stabskompanie
Feldgendarmerie Truppe
Feldpostamt
SS-Kriegsberichter Zoug 2

Membres notables

Ernst Barkmann (généralement crédité de plus de 82 chars détruits mais le nombre exact est inconnu)
Hermann Behrends (SS-Gruppenführer, député du Reichstag, sous-chef de la Volksdeutsche Mittelstelle, VOMI, Höhere SS und Polizeiführer Serbien, Sandschack und Montenegro 1944)
Dr Wilhelm "Wim" Brandt (inventeur des vêtements de camouflage Waffen-SS)
Hermann Buch (fils du SS-Obergruppenführer Walter Buch)
Fritz Darges (adjudant d'Adolf Hitler 1943-1944 et de Martin Bormann 1936-1939)
Rudolf Lehmann (l'un des quatre commandants de division Waffen-SS qui a commencé la guerre en tant que commandant de peloton)
Arno Giesen (généralement crédité de 111 chars détruits mais le nombre exact est inconnu)
Ludwig Kepplinger (reçu la Croix de chevalier le 4 septembre 1940 en tant que premier sous-officier de la Waffen-SS)
Karl Leiner (gendre de Theodor Eicke)
Roland Paul (généralement crédité de 37+ chars détruits mais le nombre exact est inconnu)
Ortwin Pohl (fils du SS-Obergruppenführer Oswald Pohl, chef du SS-WVHA)
Erich Rossner (panzerjäger généralement crédité de 16+ chars détruits mais le nombre exact est inconnu)
Emil Seibold (généralement crédité de 69 chars détruits mais le nombre exact est inconnu)
Franz Six (servi à Das Reich en 1941, SS-Brigadeführer, chef du Sonderkommando 7c/Vorkommando Moskau de l'Einsatzgruppe B, chef de l'Amt VII du Reichssicherheitshauptamt (RSHA), nommé chef des opérations planifiées de la police d'État dans une zone occupée par les Allemands ROYAUME-UNI)
Oberst i.G. Peter Sommer (avec le droit de porter l'uniforme d'un SS-Standartenführer, était d'origine juive partielle et a servi comme chef d'état-major)
Hilmar Wäckerle (premier commandant SS de Dachau)

Officiers servant dans les Einsatzgruppen et les camps de concentration

Camps de concentration 39
Einsatzgruppen 3
(comprend les officiers servant dans les Einsatzgruppen ou les camps de concentration avant ou après le service dans cette unité)

Insigne

Le marquage tactique de la division était une rune Wolfsangel, normalement peinte en blanc ou en jaune. Un insigne temporaire en forme de barre horizontale avec deux barres verticales était utilisé avant la bataille de Koursk.


Un insigne « Springender Teufel » (« Jumping Devil ») ou « gnome » a été utilisé par la compagnie Tiger de Das Reich pendant la bataille de Koursk, Will Fey, un vétéran de l'unité a décrit l'histoire comme l'insigne « gnome » à Akira Kikuchi :
"Un tankiste du 2.Pz.Regt.Das Reich a trouvé une étrange silhouette en métal dans les rues de la ville de Kharkov après la bataille de mars 1943. Il a été transféré à la compagnie Tiger, avec l'avenir, en avril, date à laquelle son chanceux L'emblème du Springender Teufel a été adopté par la société Tiger." (11)

Le titre de brassard "Das Reich" a été autorisé pour cette unité le 1er septembre 1942.
Le titre de brassard "Der Führer" a été autorisé pour le SS-Panzergrenadier Regiment 4 Der Führer Sep 1938. Ils portaient également un "DF" sur leurs épaulettes.


(Gracieuseté de SS Officer Computer Research)

Le titre de brassard "Deutschland" a été autorisé pour le SS-Panzergrenadier Regiment 3 Deutschland Nov 1935. Ils portaient également un "D" sur leurs épaulettes.


(Avec l'aimable autorisation de Tony Barto)

Le titre de brassard "Germania" a été autorisé pour le SS-Panzergrenadier Regiment 9 Germania Sep 1936. Ils portaient également un "G" sur leurs épaulettes.
Le titre de brassard « Langemarck » a été autorisé pour le SS-Infanterie Regiment 4 Langemarck.

Autres militaria

Un article très difficile à trouver de nos jours est celui des vestes blindées, parfois appelées « wraparounds » ou « wrappers ». Voici une belle veste de pistolet d'assaut de style Waffen-SS pour un SS-Hauptsturmführer of Aufklärungs de SS-Aufklärungs-Abteilung 2, Das Reich Division avec un bracelet de style RZM. Les épaulettes à enfiler sont de style SS avec une sous-couche noire, un passepoil jaune doré, des pépins de rang doré et un "A" en métal doré en gothique.


(Avec l'aimable autorisation de Willi Schumacher)

Il s'agit d'une belle tunique sur mesure avec l'insigne d'officier d'un SS-Obersturmbannführer de la branche vétérinaire du régiment Deutschland. Les planches d'épaule sont cousues dans des planches de l'armée avec le chiffre de serpent en métal vétérinaire.

(Avec l'aimable autorisation de Willi Schumacher)

Dans la fiction

Le film français de 1975 "Le vieux fusil" (titres anglais "The Old Gun" et "Vengeance One by One") de Robert Enrico présente des soldats de Das Reich comme adversaires du personnage principal.

Dans le film de 1998 "Saving Private Ryan" réalisé par Steven Spielberg, les troupes de Das Reich sont montrées dans la bataille fictive de Ramelle bien que ce ne soit pas en Normandie à l'époque, elle n'est arrivée qu'à la fin juin et ensuite c'était dans un autre partie de la Normandie.

Dans le film de 2007 "Hannibal Rising" réalisé par Peter Webber, les véhicules proviennent de Das Reich même si cette unité était loin de la Lituanie en 1944.

Soldats de la SS-Division Verfügungstruppe traversant le canal de La Bassée 1940

(Avec l'aimable autorisation de Ralph)

SdKfz 10 de Das Reich à l'été 1941

(Avec l'aimable autorisation de Ralph)

Tigres de Das Reich à Koursk

(Avec l'aimable autorisation de Chris)

PzKpfw. T-34 747(r) (conversion d'un T-34 soviétique), 2e SS Panzer Division "Das Reich", Roumanie 1944

(Avec l'aimable autorisation de Thorleif Olsson)

Carte postale de l'action des mouvements du régiment Der Füumlhrer en 1940

(Avec l'aimable autorisation de Chris)

Adolf Peichl félicite Soretz pour le 2000e char détruit par la division, novembre 1943

(Avec l'aimable autorisation de Bundesarchiv/Wikimedia, sous licence Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Allemagne)

Voitures de la division traversant un village du front de l'Est en juin 1941

(Avec l'aimable autorisation de Bundesarchiv/Wikimedia, sous licence Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Allemagne)

Deux soldats du régiment Der Führer montent la garde d'honneur au monument Reinhard Heydrich à Prague

(Avec l'aimable autorisation de Martin)

Un mémorial aux victimes du massacre d'Argenton-sur-Creuse

(Avec l'aimable autorisation de Jean Faucheux)

Notes de bas de page

1. "La guerre anti-partisane allemande en Europe 1939-1945" par Colin Heaton, page 73.
2. « La Waffen-SS : la garde d'élite d'Hitler pendant la guerre 1939-1945 » par George H. Stein, page 249.
3. Werner Ostendorff a été grièvement blessé par un obus incendiaire le 9 mars lors des combats en Hongrie, il est décédé à l'hôpital le 1er mai 1945.
4. Les restes du SS-Infanterie-Regiment 4 du 2. SS-Brigade (mot) ont fusionné avec le Kradschützen Bataillon pour former Schnelles-SS-Schützen-Regiment Langemarck en avril 1942. En octobre 1942, le régiment a été séparé du I. Bataillon restant comme un bataillon indépendant jusqu'à ce qu'il fasse partie de SS-Panzerjäger Abteilung 2 tandis que II. Le Bataillon devint le II./SS-Panzer Regiment 2. Le titre honorifique "Langemarck" fut transmis au SS-Freiwilligen-Sturmbrigade Langemarck.
5. "Murderous Elite: The Waffen-SS and its complete record of war crimes" par James Pontolillo, pages 32-33.
6. "Murderous Elite: The Waffen-SS and its complete record of war crimes" par James Pontolillo, pages 33-34.
7. "Murderous Elite: The Waffen-SS and its complete record of war crimes" par James Pontolillo, page 39.
8. "Murderous Elite: The Waffen-SS and its complete record of war crimes" par James Pontolillo, page 73.
9. "Le viol d'Europe : le destin des trésors de l'Europe dans le Troisième Reich et la Seconde Guerre mondiale" par Lynn H. Nicholas, page 288 et "Murderous Elite : The Waffen-SS and its complete record of war crimes" par James Pontolillo, page 40.
10. "Hitler's African Victims: The German Army Massacres of Black French Soldiers in 1940" de Raffael Scheck, page 7, et "Blacks under the svastika: A research note (Journal of Negro History 83)" de Robert W. Kesting, page 95.
11. "Emblème chanceux de la 8e compagnie Tigre, Das Reich à la bataille de Koursk (dans AFV News Vol 29, No 1)" par Akira Kikuchi.
12. "D-Day And The Battle Of Normandy" de Simon Trew, page 289, UKNA WO 208/4177, rapport GRGG 265 du Centre d'interrogatoire détaillé des services combinés (Royaume-Uni), &rsquoRapport sur les informations de l'officier supérieur PW le 27 février et le 1er mars 1945, pp.7-8

Sources utilisées

John R. Angolia - Insignes en tissu de la SS
Roger James Bender & Hugh Page Taylor - Uniformes, organisation et histoire de la Waffen-SS, vol 2
Georges M. Croisier - Waffen-SS (PDF)
Terry Goldsworthy - Les guerriers du Valhalla : Une histoire de la Waffen-SS sur le front de l'Est 1941-1945
Colin Heaton - La guerre anti-partisane allemande en Europe 1939-1945
James A. Huston - À travers la France : Libération et relèvement, 1944-63
Steve Kane - Forces Waffen-SS dans les Balkans: Une liste de contrôle (dans World War II Journal, Vol 7)
Robert W. Kesting - Les Noirs sous la croix gammée : Une note de recherche (Journal of Negro History 83)
Akira Kikuchi - Emblème chanceux de la 8e compagnie Tigre, Das Reich à la bataille de Koursk (dans AFV News Vol 29, No 1)
Dr. K-G Klietmann - Die Waffen-SS : eine Dokumentation
Peter Lieb- - Konventioneller Krieg oder NS-Weltanschauungskrieg?: Kriegführung und Partisanenbekämpfung à Frankreich 1943/44
Gregory L. Mattson - SS Das Reich : L'histoire de la 2e division SS 1939-45
Kurt Mehner - Die Waffen-SS und Polizei 1939-1945
James Pontolillo - Murderous Elite : La Waffen-SS et son bilan complet des crimes de guerre
Bryan Mark Rigg - Les soldats juifs d'Hitler : l'histoire inédite des lois raciales nazies et des hommes d'origine juive dans l'armée allemande
Marc J. Rikmenspoel - Encyclopédie Waffen-SS
C.F. Rüter & D.W. de Mildt - Justiz und NS-Verbrechen (crimes nazis jugés)
Raffael Scheck - Les victimes africaines d'Hitler : les massacres de l'armée allemande de soldats noirs français en 1940
George H. Stein - La Waffen-SS : la garde d'élite d'Hitler en guerre 1939-1945
James C. Steuard - Marquages ​​tactiques de la Waffen-SS, partie 2 (dans AFV-G2 Vol 4 No 4)
James C. Steuard - Marquages ​​tactiques de la Waffen-SS, partie 3 (dans AFV-G2 Vol 4 No 5)
Frank Thayer - Chiffres à bandoulière des SS (dans The Military Advisor, Vol 9 No 1)
Simon Trew - Le jour J et la bataille de Normandie (Haynes Publishing, 2012)
Ulrich of England & Otto Spronk - Deutschland Erwache: History & Development of Nazi Party and the "Germany Awake" Standards
Gordon Williamson & Thomas McGuirl - Manchettes militaires allemandes 1784-présent
Gordon Williamson - La Waffen-SS : 1. à 5. Divisions
Mark C. Yerger - Chevaliers d'acier (2 vol)
Mark C. Yerger - Waffen-SS Commanders : L'armée, les chefs de corps et de division d'une légende (2 vol)

Matériel de référence sur cet appareil

Helmut Günther - Hot Motors, Cold Feet: A Personal Memoir of Service with the Motorcycle Battalion of SS-Division "Reich", 1940-1941
Max Hastings - Das Reich : La marche de la 2e Panzer Division SS à travers la France
James Lucas - Das Reich : Le rôle militaire de la 2e Division SS
Gregory L. Mattson - SS Das Reich : L'histoire de la 2e division SS 1939-45
Karl Metzger & Paul K Harker - Honneur refusé: Les mémoires de combat de l'opérateur radio SS Karl Metzger
Guy Penaud - La 2e SS Panzer-Division
Roman Ponomarenko - Дивизия СС "Райх" Марш на восток 1941-1942 (SS-Division "Reich": March on East 1941-1942) (Moscou, 2009)
David Porter - Das Reich à Koursk : 11 juillet 1943
Regimentskameradschaft "Deutschland" - Frontkämpfer - hart wie Stahl
Claudius Rupp - Im Feuer gestählt: Panzerjäger der Waffen-SS, Division "Das Reich"
Wolfgang Schneider - Das Reich Tigres
Jacek Solarz - Das Reich
Philip Vickers - Das Reich : Conduire en Normandie juin 1944
Otto Weidinger - Camarades à la fin : Le 4e régiment SS Panzer-Grenadier "Der Führer" 1938 - 1945 L'histoire d'une unité de combat germano-autrichienne (titre allemand : Kameraden bis zum Ende : Der Weg des SS-Panzergrenadier-Regiments DF 1938 -1945)
Otto Weidinger - Das Reich (5 vol)
Otto Weidinger - Division Das Reich im Bild
Hans Werner Woltersdorf &ndash Gods of War : Memoir of a German Soldier (titre allemand : Picknick Zwischen Biarritz und Shitomir)
Mark C. Yerger - Croix allemande en or : Titulaires de la SS et de la police, Tome 1, Das Reich : Kurth Amlacher à Heinz Lorenz
Mark C. Yerger - Croix allemande en or : Titulaires de la SS et de la police, Volume 2, Das Reich : Karl-Heinz Lorenz à Herbert Zimmermann
Mark C. Yerger - Chevaliers d'acier (2 vol)


Bombardement de Moscou en 1941 - fait intéressant

Publier par BIGpanzer » 13 avril 2005, 10:30

J'ai lu récemment sur les raids de bombardiers de Germain à Moscou en 1941.Si je comprends bien, ils étaient assez massés, mais seulement 1690 bombes ont été larguées sur Moscou au cours de plusieurs mois de raids de bombardiers, dont plusieurs - sur le Kremlin.
La défense AA de Moscou était-elle excellente ? Est-ce que quelqu'un connaît l'organisation des unités AA près de Moscou et le nombre de canons, de chasseurs, de projecteurs et de ballons de barrage AA près de Moscou. Autant que je sache, les Russes ont également utilisé plusieurs radars en 1941.

Il est intéressant de noter que de nombreuses bombes allemandes n'ont pas explosé. J'ai lu que lorsque les ingénieurs de terrain russes ont ouvert une bombe lourde, a été larguée sur le Kremlin, ils ont trouvé un gros vocabulaire tchèque-russe et plusieurs briques au lieu d'explosifs. Ainsi, les détournements et les sabotages des travailleurs tchèques ont également aidé les Russes

Publier par Nucleicacidman » 15 Avr 2005, 05:26

Personnellement, je ne sais pas avec certitude, cependant, si les défenses anti-aériennes russes étaient comme celles de Leningrad, comme dans un vaste PVO, alors je suppose que l'anneau aérien était incroyablement serré. Non seulement cela, mais les Allemands agissaient à partir d'aérodromes limités, et plus ou moins temporaires, contrairement à Léningrad où le front était relativement stable pendant trois ans environ. Donc, je suppose que la situation de la Luftwaffe était assez difficile au-dessus de Moscou, ce qui la rendait plus facile pour les artilleurs russes à Moscou.

Cependant, je vais le laisser ici pour un membre plus spécialisé à poster.

Publier par Tony » 16 avril 2005, 21:12

Les bombardements sur Moscou n'étaient pas aussi massifs qu'ils auraient pu l'être. Winter a joué un rôle important dans la mise à la terre d'une grande partie de la Luftflotte affectée au soutien du groupe d'armées Nord. Tant de raids ont été livrés dans des formations de penny packet.

Le VVS a joué un rôle très important dans la défense de la ville et l'historien Christof Bergstrom suggère que c'est le VVS qui a sauvé Moscou et contraint la Kampfgeschwader à recourir aux bombardements nocturnes.

La Flak était en effet très forte dans la City aussi, les Allemands avaient une abréviation, MMLL, qui signifiait Moscou, Malte, Londres, Lenningrad. C'étaient des cibles pour lesquelles la Luftwaffe avait un mépris particulier car elles étaient très fortement défendues.

Un bon livre à consulter est Bergstroms "Black Cross/Red Star Vol 1" pour plus d'informations sur le sujet.

Publier par Victor » 17 avril 2005, 17:59

Le PVO de la région de Moscou avait à sa disposition le 6 IAK/PVO, qui comprenait 29 régiments de chasse avec 585 combattants :
- 170 MiG-3
- 95 Yak-1
- 75 LaGG-3
- 200 I-16
- 45 I-153

L'artillerie AA était également très nombreuse : 1 044 canons AA et 336 mitrailleuses AA.

Le premier raid de la Luftwaffe sur Moscou a eu lieu le 21 juillet 1941 et a été mené par 195 bombardiers. Ceux-ci ont été attaqués par 170 combattants du VVS. 104 tonnes d'explosifs brisants et 46 000 incendiaires ont été largués sur la ville. 6-7 bombardiers ont été perdus. Dans la soirée du 22 juillet, 115 bombardiers de la Luftwafe attaquent la capitale soviétique. 5 ont été perdus. Le nombre d'avions qui ont participé aux raids a diminué à un escadron, mais jusqu'au 5 avril 1942, les Allemands ont effectué 87 raids.

Comme Tonyh l'a recommandé, Croix Noire/Étoile Rouge vol. 1 contient plusieurs pages sur le sujet.

Publier par BIGpanzer » 17 avril 2005, 19:53

Publier par soviétique » 30 avril 2005, 16:18

Publier par Victor » 30 avril 2005, 16:53

Publier par TISO » 19 mai 2005, 19:13

Publier par Mars » 19 mai 2005, 20:52

Publier par BIGpanzer » 20 mai 2005, 16:08

Selon certaines sources d'archives allemandes, 7146 avions ont été utilisés lors de la bataille de Moscou en 1941, seuls 229 bombardiers ont pu atteindre la ville pendant les raids aériens et ont largué les bombes, 200 bombardiers ont été abattus près de Moscou en 1941.
Les Russes avaient plusieurs stations radar indigènes près de Moscou en 1941.

Il est intéressant de noter que la Luftwaffe a envoyé le Ju-86R de reconnaissance aux raids sur Moscou jusqu'au début de 1944. Seule apparition des modifications à haute altitude (jusqu'à 14-14,5 km) du chasseur russe Yak-9 avec turbo- la suralimentation pourrait arrêter ces raids.

Publier par Victor » 20 mai 2005, 21:00

Publier par BIGpanzer » 20 mai 2005, 23:20

Salut Viktor !
J'ai trouvé aujourd'hui l'info sur la structure de la défense AA de Moscou (26.06.1941). Il convient de noter qu'en octobre-décembre 1941 (époque de la bataille de Moscou), le nombre de canons AA, de chasseurs et de ballons AA était 2 à 3 fois supérieur à celui de juin 1941.
Vous avez déjà posté des informations sur les combattants, désolé de le répéter.

26.06.1941 (District de défense AA de Moscou) :
1. 6th fighter air corps : 170 chasseurs MiG-3 + 75 chasseurs LaGG-3 + 95 chasseurs Yak-1 + 200 chasseurs I-16 + 45 chasseurs I-153 (585 chasseurs dont 76 avec équipement pour le combat de nuit)
2. Six régiments d'artillerie AA avec 548 canons AA moyens et lourds (76 mm et 85 mm) et seulement 28 canons AA légers (25 mm et 37 mm).
3. Un régiment AA MG avec 81x4 7,62 mm AA MG.
4. Deux régiments de ballons AA avec 68 ballons.
5. Service de communication et d'observation avec 612 postes d'observation (dont beaucoup équipés de rangers sonores)
6. Six régiments de projecteurs AA avec 318 projecteurs
7. 337e bataillon radio avec 5 nouveaux radars RUS-1 et RUS-2 "Redut" (portée 120 km).

Quelques sources allemandes que j'ai trouvées :

Données d'archives : Luftwaffe JG51, JG52, KG26, KG28, KG76, KG53, KGr100, KG4 Flugzeugunfälle und Verluste (22 juillet - 31 décembre 1941)
Balke U. Der Luftkrieg en Europe. 1989.
Balke U. Kampfgeschwader 100 "Wiking". 1981.
Dierich W. Kampfgeschwader 55 "Grif". 1975.
Gundelach K. Kampfgeschwader "Général Wever" 4. 1978.
Kiehl H. Kampfgeschwader "Légion Condor" 53. 1983.
Bague H., Girbig W. Jagdgeschwader 27. 1978
Nowarra H. Luftwaffen - Einsatz "Barbarossa. 1993
Piekalkiewicz J. Die Schlacht um Moskau. 1981.

Publier par Victor » 21 mai 2005, 06:37

Publier par BIGpanzer » 21 mai 2005, 10:35

Bonjour, Victor.
Peut-être que vous vous trompez un peu aussi. Le premier raid directement à Moscou (22 juillet 1941) - 195 He111, 6-22 ont été abattus au-dessus de Moscou par des combattants (sources différentes). Les Allemands ont largué 100 t de bombes explosives et 45 000 bombes incendiaires directement sur Moscou et sa banlieue. 23 juillet 1941 (deuxième raid) - 115-150 He111 (sources différentes), 24 juillet 1941 - 100-180 He111 (encore des données différentes).
Dégâts de Moscou lors du premier raid - 1900 incendies dans la ville (plusieurs entrepôts alimentaires et de nombreux magasins ont été incendiés), explosion du train avec des munitions sur la gare centrale près de 300 bombes enflammées et 15 bombes à forte explosion ont été larguées sur Kremlin. 40 à 50 soldats et officiers de la garnison du Kremlin ont été tués lors de l'extinction. J'ai trouvé une mention selon laquelle une bombe lourde à explosion a explosé juste à côté du mur du Kremlin, mais le mur de la forteresse très épais (XVe siècle) n'a été que légèrement endommagé. Les pertes de civils - 23 juillet 1941 : 325 blessés, 31 tués. De nombreux civils ont aidé les compagnies d'incendie. Le 24 juillet 1941, les bombes de 500 kg détruisirent l'un des théâtres, le bâtiment de l'Académie soviétique des sciences.
Le raid aérien le plus destructeur fut le premier (22 juillet 1941). Total des pertes civiles à Moscou (uniquement juillet-août 1941) : 736 tués, 3513 blessés.

Dans la majorité des raids suivants (août-décembre 1941) la Luftwaffe utilisa en effet 10-15 bombardiers, en raison du mouvement couvert de petits groupes d'avions, vous avez raison dans ce cas. Le 31 juillet 1941, le raid intéressant a été effectué - seuls 7 bombardiers ont attaqué Moscou non pas du nord-ouest ou du sud-ouest, mais du sud-est. Ainsi, les canons et les chasseurs AA soviétiques n'ont pas pu trouver les Allemands.

Encore un énorme raid nocturne sur Moscou (100 He111 en deux groupes : 83 + 18 bombardiers, 5000-7000 m) - nuit 10/11 août 1941. Seuls 12 He111 ont atteint Moscou à cause des tirs AA et de la mauvaise visibilité, 5 d'entre eux - directement le centre de la ville (Kremlin, etc.). Tous les bombardiers ont largué 49 bombes hautement explosives et 14 000 bombes incendiaires sur Moscou, les banlieues et les villages proches de Moscou. Deux usines d'avions russes ont été endommagées à Moscou cette nuit-là.

Le dernier raid sur Moscou avec de nombreux bombardiers - 14 novembre 1941 (190 chasseurs + bombardiers). 55 d'entre eux ont atteint la banlieue de Moscou, un seul Bf110 a atteint le centre de Moscou, a largué 13 petites bombes sur l'aérodrome Central. Un événement très rare a eu lieu ce jour-là - un Il-2 soviétique a été endommagé par un chasseur Bf110 au-dessus du Moscou et le pilote russe a atterri Il-2 dans la rue principale de Moscou (rue Gorki).

Il est intéressant de noter que les Soviétiques ont utilisé un excellent camouflage dans le centre de Moscou avec de faux parcs, des bâtiments, même la rivière de Moscou était couverte près du Kremlin par d'énormes feuilles de contreplaqué de couleur verte, fixées sur des péniches.

Le théâtre Vakhtangov au centre de Moscou, détruit par une bombe allemande de 500 kg

AA Maxim MG défendant le Kremlin de Moscou, automne 1941

Les civils ont construit les fortifications dans les rues de Moscou, automne 1941

Rues de Moscou, automne 1941


[Devis]

« Personne ne veut tirer profit du danger du pays ». Après avoir prévu le service des débentures, une provision pour amortissement de 800 000 $ et une réserve pour nos obligations fiscales de toutes sortes, le bénéfice de cette année s'élève à un peu plus de 4 000 000 $, soit 70 000 $ de plus que l'an dernier. (SR Beale, président de Invité, Keen & Nettlefolds, Horaires du dimanche, 30 juin 1940)

Sa réponse aux banquiers qui, dans les premiers jours de la guerre, avaient fait 52 000 000 $ de profit supplémentaire en augmentant le taux d'escompte, ce qui avait augmenté le coût de la vie de trois points, était qu'ils devaient rendre leurs biens mal acquis. gains avant de faire la leçon aux classes populaires de ce pays. » (Ernest Bevin, mars 1940)

« La Grande-Bretagne compte désormais 1 024 millionnaires. Il s'agit d'un ajout de 107 en un an.” (Le Bulletin, 24 avril 1940)

“Cette guerre est, dans l'un de ses objectifs mineurs, une guerre pour rendre le monde sûr pour l'étalon-or.” (Oscar Hobson, Chronique de l'actualité)


La bataille de Smolensk

Réalisant que le premier front occidental allait bientôt disparaître, la Stavka engagea la quasi-totalité de sa réserve stratégique (qui existait le 22 juin 1941) sur l'axe Minsk-Smolensk-Moscou sous le nouveau et bien nommé Front de réserve (formé le 11 Juillet). La 16e armée (de Transbaïkal) et la 19e armée (du Caucase du Nord) se sont immédiatement déplacées du sud de Kiev et ont été déployées respectivement au sud et au nord de Smolensk. La 20e armée (de la région d'Orel) a quitté la région de Moscou et a été déployée sur le pont terrestre Dvina-Dnepr entre Orsha et Vitebsk. La 21e armée (de la région de la Volga) a été déployée sur le Dniepr près de Rogachev. La 22e armée (de l'Oural) a été déployée sur le coude de la rivière Dvina au nord de Vitebsk. La 24e armée a quitté la Sibérie et a été déployée à l'ouest de Smolensk. De plus, la 28e armée nouvellement mobilisée (le QG formé après le 22 juin) a été déployée au nord de Briansk. La Stavka s'est évidemment rendu compte (même si Hitler ne l'avait pas fait) que la perte de la région de Moscou entraînerait potentiellement la perte de la guerre, et s'attendait tout à fait à ce que la Wehrmacht poursuive cet objectif avant l'automne 1941. Par conséquent, ils ont réalisé que la « bataille de Smolensk » était critique et supposait que son résultat déterminerait si une offensive contre Moscou pouvait se poursuivre.

Cartes, Copyright Brian Taylor 2003, Barberousse à Berlin.

Alors que la poche Bialystok-Minsk est en train d'être éliminée, les 2e et 3e Panzer Groups s'enfoncent. Sur l'aile nord, le 57e Panzer Corps du 3e Groupe Panzer (avec seulement la 19e Division Panzer puisque la 12e avait été transférée au 39e Corps Panzer) atteignit Disna et, le 3 juillet, combattait avec la 22e Armée pour forcer le passage. Cette bataille se poursuivra jusqu'au 8 juillet, date à laquelle le 57e Panzer Corps réussit à traverser la Dvina au nord de Polotsk. Le 2 juillet, le 39e Panzer Corps (maintenant avec trois divisions Panzer) établit une autre tête de pont sur la rivière Beresina à Borisov et le 5 juillet, le corps se dirigeait vers le nord-est en direction de Vitebsk. Pendant ce temps, le 47e Panzer Corps approchait de la Beresina à Brodets, avait pris d'assaut le 4 juillet et se dirigeait vers le Dniepr au sud d'Orsha. Le 46e Panzer Corps s'est rapidement déplacé pour créer un lien entre le 47e Panzer Corps et le 24e Panzer Corps, qui traversait déjà la Beresina et avait atteint le fleuve Dniepr le 5 juillet. De plus, l'OKH avait libéré sa réserve, la 2e Armée, qui avançait derrière le 2e Panzer Group. Le groupe d'armées Centre se précipitait aussi vite que possible pour « sauter » le Dniepr, s'emparer du pont terrestre de Dvina et anticiper toute tentative des Soviétiques d'établir une ligne de défense solide le long du fleuve Dniepr et autour de Smolensk.

Dans l'intervalle, Timochenko était devenu le commandant de la « Direction stratégique occidentale », ce qui lui a permis de prendre le contrôle du nouveau front occidental, en nommant Eremenko (le remplaçant immédiat de Pavlov) comme son adjoint et en incorporant la majeure partie du Front de réserve (sous Budennyi) dans le front occidental. Timochenko avait prévu une série de contre-attaques majeures avec les réserves stratégiques. Les deux plus importants étaient la 20e armée attaquant le corps de panzer dans la région de Lepel avec les 5e et 7e corps mécanisés, et les 4e, 13e et 21e armée attaquant contre le flanc sud du 2e groupe de Panzer.


Mais à quoi ressemble “Double Génocide” ?

Ce qui suit est une traduction complète du procès-verbal de la réunion du 7 juillet 1941 signé par Juozas Ambrazevičius, premier ministre du gouvernement fantoche nazi "Gouvernement provisoire" à Kaunas, y compris (dans la section de conclusion) les informations (incorrectes) selon lesquelles & #8220la liquidation massive des Juifs lituaniens a cessé et l'information (correcte) selon laquelle tous les Juifs restants à Kaunas doivent être contraints de déménager dans un ghetto de la section de Vilijampolė dans un délai d'un mois. L'original lituanien du document est disponible ici.

Un extrait contenant la signature du "Premier ministre" et larticle sur la création du ghetto : "Par ordre allemand, un ghetto pour Juifs sera établi à Vilijampolė, vers lequel tous les Juifs de la ville de Kaunas doivent être transférés dans les 4 semaines."

L'original du protocole du 27 juin 1941 mentionnant que « tous les moyens doivent être utilisés contre les Juifs (mais appelant à la fin des exécutions publiques) et le document du 30 juin 1941 mandatant un camp de concentration pour Juifs ont également été signés par Juozas Ambrazevičius (qui plus tard a changé son nom en Brazaitis).

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DE L'APRÈS-MIDI

DU CABINET PROVISOIRE DES MINISTRES DE LITUANIE

N° 12 [le chiffre 󈫻” est barré]

Présidence : Premier ministre par intérim, M. J. Ambrazevičius

Présents : tous les membres du Cabinet des ministres, à l'exception du ministre des Transports Novickis,

Secrétaire : Directeur du Cabinet des Ministres M. J. velnikas

1. Réorganisation du Palais de l'Agriculture

1. Sur proposition de Monsieur le Ministre de l'Agriculture, le Conseil des Ministres a adopté cette résolution :

Liquider la loi du 24 août 1940 sur le Palais de l'Agriculture ([promulguée dans] Vyriausybės Žinios n° 727, ligne 5951).

Le Palais de l'Agriculture suit les lois en vigueur le 15 juin 1940.

2. Modification de la liste des agences à fournir

au ministère de l'Equipement et du Travail

et ministère de la Sécurité sociale.

2. Modifiant sa résolution du 2 juillet, le Conseil des ministres ajoute à la liste des agences à affecter aux ministères de la Sécurité sociale et des Travaux publics de la manière suivante :

Au Ministère des Travaux Publics, outre les agences qui lui ont été précédemment confiées, sont confiés également le Fonds d'Approvisionnement et d'Exploitation et le Secteur d'Approvisionnement du Matériel de Lutte contre l'Incendie.

Au ministère du Travail et de la Sécurité sociale, outre les agences qui lui ont été confiées précédemment, est également attribué la Caisse coopérative d'assurance sociale avec tous ses actifs et passifs [actifs?].

Rapport de M. le colonel Bobelis.

3. Le commandant de la ville de Kaunas, M. le colonel Bobelis, a informé le Conseil des ministres que l'assentiment allemand pour l'organisation de la police dans la ville de Kaunas a été reçu. Ensuite [il nous a informés] que la police et 16 districts ruraux seront organisés.

Au départ, les Allemands ne voulaient pas donner d'armes à la police et disaient que les matraques en caoutchouc étaient tout à fait suffisantes. Après discussions, ils ont convenu que la police aurait une arme en métal : une baïonnette à leurs côtés. Lorsqu'il a été démontré par M. Commander que même une telle arme était insuffisante pour la police, les Allemands ont finalement convenu que la police serait armée de pistolets et porterait l'ancien uniforme lituanien. Ils seront appelés « Hilfsordnungspolizei ». Les policiers auront sur leurs manches un brassard vert avec une inscription que le commandant a suggéré d'être en allemand et en lituanien, mais les Allemands n'ont retenu que le texte allemand : « Hilfsordnungspolizei Kowno ». M. Commander a chargé le chef de la police, M. Žarskis, de négocier pour que ce soit Kaunas plutôt que Kowno. Il y aura environ 300 policiers à Kaunas et il commencera à fonctionner à partir du 8 juillet.

M. Commander [Jurgis Bobelis –trans] a également parlé des Juifs. Selon une déclaration du général allemand Stahlecke [sic], la liquidation massive des Juifs ne se poursuivra pas. Par ordre allemand, un ghetto pour Juifs sera établi à Vilijampolė, vers lequel tous les Juifs de la ville de Kaunas doivent être transférés dans les 4 semaines.

Après cette information, la réunion a été close et la prochaine réunion du Conseil des ministres était prévue le 8 juillet à 10 heures.


Instructions allemandes sur les exécutions sommaires dans le territoire de l'Union soviétique occupée, 1941

Il s'agit de deux documents transmis par les dirigeants de l'État allemand à l'armée allemande concernant la manière dont l'opération Barbarossa, la guerre contre l'Union soviétique, devait être exécutée. Ensemble, ces ordres, l'un émis avant le début officiel de la guerre à l'Est et l'autre après l'invasion, décrivent les actions à entreprendre vis-à-vis de certains groupes ciblés.

Extrait de l'arrêté du commissaire pour « l'opération Barberousse », 6 juin 1941

6 juin 1941

Document secret du commandement d'état-major

Chef seulement

Uniquement par l'intermédiaire d'un officier

Haut commandement de la Wehrmacht

WFST [État-major opérationnel des forces armées] Div. L (VI/Qu)

No. 44822/41 g.K Chiefs

Lignes directrices pour le traitement des commissaires politiques 1

Dans la lutte contre le bolchevisme, il est ne pas il faut s'attendre à ce que l'ennemi agisse conformément aux principes de l'humanité ou du droit international. En particulier, le commissaires politiques de toutes sortes, véritables porteurs de résistance, peuvent s'attendre à infliger à nos prisonniers un traitement empreint de haine, de cruauté et d'inhumanité.

L'armée doit être consciente de ce qui suit :

1. Dans cette bataille, il serait erroné de faire preuve de miséricorde ou de respect du droit international envers de tels éléments. Ils constituent un danger pour notre propre sécurité et pour la pacification rapide des territoires occupés.

2. Les méthodes de combat barbares et asiatiques sont à l'origine des commissaires politiques.Des mesures doivent donc être prises à leur encontre immédiatement, sans autre considération, et avec toute la sévérité. Par conséquent, lorsqu'ils sont ramassés au combat ou dans la résistance, ils doivent, par principe, être immédiatement éliminés avec une arme.

De plus, les réglementations suivantes doivent être respectées :

Zones opérationnelles

1.Commissaires politiques opérant contre nos armées doivent être traités conformément au décret de dispositions judiciaires dans le domaine de « Barberousse ». Cela vaut pour les commissaires de tout type et de tout rang, même s'ils ne sont soupçonnés que de résistance, de sabotage ou d'incitation au sabotage. 2

Extrait des Lignes directrices de Heydrich pour les chefs supérieurs des SS et de la police dans les territoires occupés de l'Union soviétique, 2 juillet 1941

Berlin, 2 juillet 1941

Chef de la Sûreté et du SD

B. No. IV 1100/41 top secret

B. Non. g. Rs. 7/41

CE 3

Document secret du Reich

a) Au chef supérieur de la SS et de la police (Höherer SS- und Polizeiführer)

SS Obergruppenführer Jecklen . . .

b) Au SS Supérieur et au Chef de Police

SS Gruppenführer von dem Bach . . .

c) Au SS Supérieur et au Chef de Police

SS Gruppenführer Prützmann . . .

d) Au SS Supérieur et au Chef de Police

SS Oberführer Korsemann . . .

Étant donné que le chef de la police de l'ordre a invité à Berlin les SS supérieurs et les chefs de police et les a chargés de participer à l'opération Barbarossa sans m'en informer à temps, je n'étais malheureusement pas en mesure de leur fournir également les instructions pour le domaine de compétence de la Sûreté et du SD. 3

Dans ce qui suit, je fais connaître brièvement les instructions les plus importantes que j'ai données aux Einsatzgruppen et aux Kommados de la police de sécurité et du SD, avec la demande d'en prendre note.

. . . 4) Exécutions

Tous les éléments suivants doivent être exécutés :

Fonctionnaires du Komintern (avec les politiciens communistes professionnels en général)

les hauts et moyens niveaux et les radicaux de bas niveau du Parti, du Comité central et des comités de district et de sous-district

commissaires du peuple

Juifs employés par le Parti et l'État, et autres éléments radicaux (saboteurs, propagandistes, tireurs d'élite, assassins, incitateurs, etc.) revêtent une importance particulière pour la poursuite des opérations de la police de sécurité ou pour la reconstruction économique des territoires occupés. 4


Voir la vidéo: 1941. Серия 2 2009 @ Русские сериалы