HMS Rattlesnake (1910)

HMS Rattlesnake (1910)

HMS Rattlesnake (1910)

HMS Serpent à sonnette (1910) était un destroyer de classe Beagle qui passa la majeure partie de la Première Guerre mondiale en Méditerranée, où il participa à la campagne de Gallipoli. Il retourna brièvement dans ses eaux territoriales au cours de l'hiver 1914-15 pour escorter des navires de transport de troupes en France, et fut le dernier membre de la classe à rentrer chez lui en 1918, arrivant peu de temps avant l'Armistice.

Les Serpent à sonnette a été lancé au chantier naval de la London and Glasgow Shipbuilding Company sur la Clyde le lundi 14 mars 1910. Il a été rapporté qu'il était le premier navire de son type à être lancé avec sa chaudière et ses turbines déjà en position.

En août-septembre 1910, le Serpent à sonnette a été signalé comme faisant partie de la deuxième flottille de destroyers et a participé à des exercices dans les Orcades.

Après leur entrée en service, les destroyers de la classe Beagle ont rejoint la première flottille de destroyers et ont fait partie de cette unité jusqu'à l'automne 1911. À l'époque, la Marine prévoyait de former une nouvelle septième flottille de destroyers, et il a peut-être été question de la remplir. avec les Beagle. La septième flottille a été formée en novembre 1911, il est donc possible que les Beagles en aient brièvement fait partie, avant de passer à la troisième flottille au début de 1912.

En 1912-1913, tous les seize d'entre eux faisaient partie de la 3e flottille de destroyers, faisant partie de la première flotte.

En 1913, toute la classe s'est déplacée vers la Méditerranée, où ils ont formé la cinquième flottille de destroyers.

Service de guerre

En juillet 1914, il était l'un des seize destroyers de la cinquième flottille de destroyers, qui faisait alors partie de la flotte méditerranéenne. À ce stade, la flottille contenait les seize destroyers de classe Beagle ou G.

Le 27 juillet 1914, il faisait partie de la quatrième division de la cinquième flottille de destroyers. Au sein de la division Sauvage, Pincher et Serpent à sonnette étaient à Alexandrie et Épaulard était à Malte.

Le 5 août, le Pince, Sauvage et Serpent à sonnette faisaient partie d'une flotte qui a reçu l'ordre de se concentrer au large de Pantellaria après l'arrivée de la nouvelle de la déclaration de guerre. sauvage et Serpent à sonnette est resté avec la flotte alors qu'elle patrouillait le long d'une ligne entre l'Afrique et la Sardaigne, pour protéger les mouvements de troupes françaises. Le 7 août, le sauvage et Serpent à sonnette ont reçu l'ordre de prendre une prise allemande capturée à Bizerte. Ils ont ensuite rejoint le Pince et le 8 août est parti pour Malte.

Le 10 septembre, le Serpent à sonnette a quitté les Dardanelles transportant l'amiral Troubridge lors de la première étape de son voyage de retour pour faire face à une cour d'enquête sur l'évasion du Goeben et Breslau.

Service à domicile 1914-1915

En novembre 1914, il fut décidé de ramener les destroyers de la classe Beagle dans leurs eaux territoriales pour aider à protéger les routes maritimes entre la Grande-Bretagne et la France. Le 17 novembre, le Beagle, Bouledogue, Pincher et Serpent à sonnette ont été ordonnés à la maison. Ils sont arrivés à Plymouth le 29 novembre et ont été envoyés à Portsmouth, avec l'ordre de protéger la route de transport et de patrouiller la Manche.

En février 1915, huit des destroyers de la classe Beagle étaient basés à Portsmouth (Beagle, Bulldog, Foxhound, Harpie, Pincher, Crotale, Sauvage et Fléau) et ont été très occupés à escorter des navires de transport de troupes vers la France

En mars, il a été décidé de remplacer les Beagles par un nombre similaire de destroyers de classe River. Le 26 mars, les destroyers de la classe Beagle reçurent l'ordre de se déplacer vers les Dardanelles dès qu'ils eurent été remplacés, et le changement fut effectué à la fin du mois.

Gallipoli

En juin 1915, il était l'un des vingt et un destroyers de la Méditerranée orientale, qui contenait désormais les seize destroyers de classe G et cinq bateaux de classe River.

Dans la nuit du 18 au 19 décembre 1915, il a utilisé son projecteur pour tenter d'aveugler toutes les troupes turques qui auraient pu regarder vers Anzac Cove depuis Gaba Tepe, dans le cadre de l'opération réussie de retrait de Gallipoli. Sans surprise, cela signifiait qu'elle subissait des tirs assez nourris et devait changer de position plusieurs fois.

En janvier 1916, il était l'un des huit destroyers de classe G en Méditerranée orientale, où il servait aux côtés d'un mélange d'autres types

Les Basilic a reçu un honneur de bataille, pour les Dardanelles 1915-16.

Méditerranée 1916-1918

En octobre 1916, il était l'un des trente-deux destroyers de la cinquième flottille de destroyers de la flotte méditerranéenne, qui contenait maintenant quinze destroyers de classe G (le Fléau n'était pas répertorié),

Le 10 novembre 1916, le Serpent à sonnette a été lourdement endommagé dans une collision avec un autre destroyer, bien qu'aucune victime n'ait été signalée.

En janvier 1917, il était l'un des vingt-neuf destroyers de la Méditerranée orientale, avec l'ensemble de la classe G.

En juin 1917, il était l'un des vingt-neuf destroyers en Méditerranée, avec l'ensemble de la classe G

En décembre 1917, il restait six destroyers de classe Beagle en Méditerranée : Basilic et Scorpion étaient avec la flottille de Malte, tandis que Grampus, Pincher, Crotale et Renard étaient avec la cinquième flottille de destroyers

En janvier 1918, il était l'un des vingt-huit destroyers en Méditerranée, l'un des cinq navires de classe G restants dans la région. Le 20 janvier, il était à Gibraltar en train d'effectuer un carénage.

Dans la Navy List de janvier 1918, il était sur le point de rejoindre la 2 flottille de destroyers, qui faisait partie de la division nord dans les eaux irlandaises, avec sa base à Buncrana. À ce stade, dix membres de la classe étaient déjà répertoriés comme faisant partie de la division. Cependant, ce mouvement n'a pas eu lieu à cette date, et la liste d'avril 1918 l'a de nouveau associée à la cinquième flottille.

En juin 1918, il faisait partie de la grande cinquième flottille de destroyers à Brindisi, et était l'un des deux seuls destroyers de classe G de la formation (Serpent à sonnette et Renard). En août, le Renard était également parti pour la maison, laissant le Serpent à sonnette comme le dernier destroyer de classe G en Méditerranée.

Accueil Eaux 1918

En novembre 1918, il avait finalement déménagé chez lui et était l'un des six destroyers de classe G de la deuxième flottille de destroyers à Londonderry.

À la fin de la guerre, les Beagles basés à domicile ont reçu deux lanceurs de grenades sous-marines et trente grenades sous-marines, abandonnant leur canon arrière et leur tube lance-torpilles pour faire de la place.

En novembre 1919, il était dans la Réserve à Portsmouth, aux mains d'une équipe de soins et d'entretien.

Résumé de carrière
Première flottille de destroyers : 1910-1011
Troisième flottille de destroyers, première flotte : mai 1912-octobre 1913
Cinquième flottille de destroyers, Méditerranée : novembre 1913-novembre 1914
Flottille d'escorte de Portsmouth : novembre 1914-mars 1915
Cinquième flottille de destroyers, Méditerranée : mars 1915-juin 1918-
Deuxième flottille de destroyers, Buncrana, Irlande : -Novembre 1918-

Déplacement (standard)

945t (moyenne)

Déplacement (chargé)

1 100 t

Vitesse de pointe

27 nœuds

Moteur

Turbines Parsons à 3 arbres
5 chaudières Yarrow (la plupart des navires)

Varier

Longueur

263 pieds 11,25 pouces pp

Largeur

26 pieds 10 pouces

Armement

Un canon QF Mk VIII de 4 pouces/45 cal
Trois canons de 12 livres/12 quintaux
Deux tubes lance-torpilles de 21 pouces avec quatre torpilles

Complément d'équipage

96

Posé

29 avril 1909

Lancé

14 mars 1910

Complété

août 1910

Vendu pour rupture

Mai 1921

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale