Histoire de l'USS Ability - Histoire

Histoire de l'USS Ability - Histoire

Aloès

Le bois parfumé d'un arbre des Indes orientales.

(YN-1: dp. 805; 1. 163'2"; b. 30'6"; dr. 11'8"; s. 12.5 k.; cpl. 48; a. 1 3", 2 .50- calr mg.; cl. Aloès)

L'Aloe (YN-1) a été aidée le 14 octobre 1940 à Houghton Wash., par le chantier naval du lac Washington, lancé le 11 janvier 1941 et mis en service le 11 juin 1941, le lieutenant (jg) Harry R. Shawk , USNR, responsable. Attribué au 12e district naval, le filet tendre a fonctionné sans commission dans la région de San Francisco de l'été 1941 à l'hiver 1942, s'occupant et posant les filets anti-sous-marins et les barrages protégeant les eaux de cette importante région.

Commandé le 30 décembre 1942 par le lieutenant Donald B. Howard USNR, l'Aloe quitta San Francisco le 22 janvier 1943 à destination de Pearl Harbor. Mis en déroute de là vers la Nouvelle-Calédonie, il atteint Nouméa le 18 mars. Six jours plus tard, elle est devenue en route et a procédé via les Nouvelles Hébrides, aux Salomon. Le filet tendre passa le reste de la guerre dans le Pacifique, posant et s'occupant de filets lance-torpilles et de bouées, et effectuant diverses opérations de sauvetage et de remorquage. Elle allait de la Nouvelle-Calédonie à Okinawa et incluait les Salomon, les Mariannes Marshall et Palaus dans son itinéraire. Pendant ce temps, il est reclassé en mouilleur de filets, le 31 janvier 1944, son numéro de coque devenant AN-6 à cette date.

Bien que peut-être piétonne, les fonctions d'Aloe étaient néanmoins vitales et certainement pas sans danger, comme cela a été dramatiquement démontré peu après son arrivée dans les Salomon au printemps 1943. Le 7 avril de cette année, elle était amarrée au Sturgis Dock, Tulagi , lorsque 67 « Vale » (bombardiers en piqué Aichi D3A2), escortés par 110 chasseurs « Zero » - dont tous, sauf très peu, avaient été tirés des compléments de quatre porte-avions japonais - sont arrivés pour attaquer les navires dans le port. Le raid faisait partie de l'opération "I" de l'amiral Yamamoto, une série d'attaques aériennes massives visant les positions américaines dans les Salomon. Visiblement intéressés par le plus gros gibier, les avions japonais laissèrent Aloe tranquille, coulant un destroyer et un pétrolier et endommageant un deuxième pétrolier et un cargo. Néanmoins, le filet tendre, avec son canon solitaire de 3 pouces et ses quatre mitrailleuses de calibre .50, a contribué au barrage antiaérien qui a aidé à repousser les assaillants, réclamant un "Val" abattu, un autre "éventuellement" éclaboussé, et un troisième "endommagé".

Un peu plus d'un an plus tard, Aloe a ensuite rencontré l'ennemi lors de l'Oration "Forager" - l'occupation des Mariannes. Alors qu'il était dans le groupe opérationnel (TG) 53.16 le 18 juin 1944, le filet-layer croisait à l'est de Guam lorsque des avions japonais ont attaqué à 17 h 59. Utilisant le contrôle local et observant une excellente discipline de tir, les batteries de 20 millimètres et de calibre .50 d'Aloe ont marqué des coups sur trois avions ennemis. Deux de ces avions japonais se sont écrasés et le troisième a quitté la zone en flammes.

Sa dernière action avec des avions ennemis a eu lieu le 28 mai 1945, alors qu'elle était ancrée à Nakagusuku Wan, Okinawa, faisant partie de l'unité Net and Buoy 3 (Task Unit 32.8.3). Au cours de cette matinée, elle a pris un suicide sous le feu avec tous ses fusils alors que le kamikaze faisait un plongeon sur le mouillage.

Fin de la guerre en août 1945, trouva Aloe toujours à Okinawa. Alors que sa bataille avec les Japonais était peut-être terminée, il y avait encore les « éléments » avec lesquels lutter. Le 9 octobre 1945, un typhon a balayé Okinawa. Pendant la tempête, Snowbell (AN-52) a infligé des dommages mineurs à Aloe lorsque le premier a dérivé sur elle. La poupe de Snowbell est entrée en collision avec la proue tribord d'Aloe et a fait un trou sous le niveau du pont principal de cinq pieds de long.

De retour aux États-Unis au printemps 1946 via Saipan, Guam, les Marshalls et Hawaï, Aloe a subi sa révision de pré-inactivation à Swan Island, Portland, Oreg., le 3 juin 1946. Désarmé le 3 août 1946 et placé en réserve le Le 26 septembre 1946, le filet tendre est resté dans le Columbia River Group, Pactfic Reserve Fleet, jusqu'aux années 1950. Son nom a été rayé le 9 octobre 1962. Désarmé dans la zone d'amarrage de l'Administration maritime à Olympia, Washington, le navire a été vendu le 14 mai 1971 à I. D. Logan et a été mis au rebut.

Aloe a reçu trois étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Voir la vidéo: Qui a coulé le Bismarck RMC découverte HD 720p