Historiquement, comment se fait-il que nous ayons 7 jours dans une semaine ?

Historiquement, comment se fait-il que nous ayons 7 jours dans une semaine ?

Je sais que la culture juive a tendance à aimer le numéro 7. Qu'en est-il des autres cultures ? Avons-nous 7 jours dans une semaine de la Bible?

Pourquoi dérive-t-on 7 jours sur 7 des juifs ? Pourquoi pas de culture plus importante, comme romaine, grecque, etc.


C'est à cause de la lune. Principalement.

La nouvelle lune marquait le début d'un nouveau mois lunaire (le mot lui-même étant dérivé des mots pour la lune). Un mois lunaire dure 29,53 jours et est un cycle très important dans toutes les premières cultures.

7 jours, c'est à peu près 1/4 d'un cycle lunaire ou "lunation" (plus comme 0,23 que 0,25 comme vous pouvez le voir d'après la durée du mois lunaire). Et oui, 7 jours fonctionnent bien avec certaines croyances religieuses. Mais, malheureusement, l'orbite de la Lune est compliquée et ne se divise pas nettement car elle est indépendante du soleil levant et couchant. Alors tu truques le nombre de jours à la fin d'un mois où la prochaine nouvelle lune arrive trop tôt ou tu rajoutes un jour ici et là pour que ça marche globalement (c'est pourquoi nos mois ne sont pas tous les mêmes).

Pourquoi 12 mois ? Eh bien, les quatre saisons recommencent après 12 mois.

Ou, un gēar vaut douze mōnath, et seofon daeg fait un mōnath, m ra et m re. :)


J'ai bien peur que la réponse soit que nous ne le sachions pas.

Les Romains ont progressivement remplacé leur semaine de 8 jours (le cycle nudinal impérial) par une semaine de 7 jours sur un siècle, après la réforme du calendrier de Jules César en 46 av. Leurs raisons ne sont pas claires, mais nous savons que les deux cycles ont coexisté pendant un certain temps. En fin de compte, le cycle nundinal est tombé en désuétude et le cycle de 7 jours a prévalu.

Une hypothèse intéressante, étayée par les noms des jours dans le monde gréco-romain, est que le cycle de 7 jours a prévalu sur le cycle nudinal en raison de son symbolisme astrologique : chaque jour représente l'une des sept planètes classiques. Bien que nous ne sachions pas avec certitude ce qui a motivé le changement, l'astrologie hellénistique semble être une influence beaucoup plus probable pour les Romains que la culture juive.

En 321 après JC, la semaine de 7 jours - alors la norme - a été officiellement adoptée par l'empereur Constantin. La principale raison de Constantin pour normaliser la durée de la semaine semble avoir été que tous ses sujets, quelle que soit leur religion, observent le jour du soleil.


Le calendrier a-t-il été modifié ?

Comment pouvons-nous être absolument sûrs que notre septième jour est toujours le sabbat ? Le calendrier aurait-il été modifié ? Le septième jour de la semaine est-il le même qu'au temps de Christ et de Moïse ? C'est très important. La semaine de sept jours, ainsi que le sabbat biblique, avaient une origine commune dans l'histoire. Les deux sont originaires de la Création de notre monde. Les scientifiques, les historiens et les astronomes affirment que le cycle hebdomadaire de sept jours s'est poursuivi sans interruption jusqu'à nos jours.


Langues

Les langues anciennes et modernes prennent en charge le cycle hebdomadaire régulier. Et, dans au moins 108 d'entre eux, le nom du septième jour de la semaine n'est pas le samedi ou le jour de Saturne, mais le sabbat ! Permettez-moi de donner quelques exemples :

syriaque ancien : shabatho, babylonien : sabatu, arabe : assabt, éthéopique : sanbat, arménien : shapat, polynésien : hari sabtu, swahili : assabt, latin : Sabbatum, italien : Sabbato, espagnol : Sabado, russe : Subbota, polonais : Sobota, Assyrien : Sabata, Tigre : Sanbat, Kurde : Shamba, Géorgien : Shabati, Morduin : Subbota, Portugais : Sabbado, Nouveau Slovène : Sobota, Prussien : Sabatico.

Alors, voyez-vous, les langues du monde nous rappellent aussi le saint jour du sabbat de Dieu. La plupart des langues du monde appellent encore le samedi le sabbat. Tous ces noms signifient « sabbat » ou « jour de repos » dans leurs différentes langues. À l'exception des langues qui ont adopté les noms païens pour les jours de la semaine, le septième jour est toujours appelé le sabbat, comme le Seigneur l'a nommé au moment de la création du monde.


Pourquoi le cycle hebdomadaire de sept jours ?

En fait, la seule raison pour laquelle nous avons un cycle hebdomadaire de sept jours en premier lieu est que Dieu l'a créé pendant la semaine de création au début. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous avons la semaine? Nous avons le cycle annuel à cause des saisons et le cycle mensuel à cause de la lune. Mais rien dans la nature n'indique un cycle hebdomadaire de sept jours. Si la théorie de l'évolution était correcte, chaque nationalité aurait, par la loi des moyennes, un cycle hebdomadaire différent, environ 5 jours, environ 10 jours, etc. Mais nous avons tous le même cycle hebdomadaire de sept jours parce que Dieu l'a établi à la Création et il a continué jusqu'à nos jours.

Le calendrier a-t-il été modifié ? Oui, mais le cycle hebdomadaire n'a jamais été modifié. Le calendrier julien était utilisé lorsque Jésus était sur terre. Le calendrier, qui a continué d'être utilisé pendant 15 siècles, n'était pas précis quant à la longueur de son année, car il était trop long d'un quart d'heure. En 1582, c'était 10 jours de congé. Le pape Grégoire a initié un changement dans le calendrier en allant au calendrier grégorien, et pour compenser l'erreur dans le calendrier julien, 10 jours ont été ajoutés au calendrier. En octobre 1582, le jeudi 4 fut suivi du vendredi 15 en Italie et dans quelques autres pays. L'Angleterre et l'Amérique ont changé leur calendrier en 1752 et la Russie finalement en 1914. Pourtant le cycle hebdomadaire n'a jamais été affecté. À l'époque où l'Angleterre, la Russie et l'Italie avaient des calendriers différents, le dimanche, le lundi et le mardi étaient toujours les mêmes dans chaque pays. [En remarque, le début de l'année a commencé le 1er mars sous le calendrier julien, alors que le début de l'année commence le 1er janvier sous le calendrier grégorien].

Nous faisons la même chose aujourd'hui, car tous les quatre ans, nous changeons notre calendrier, cela s'appelle « année bissextile ». Fin février, nous ajoutons un jour tous les quatre ans à notre calendrier. Mais remarquez que les jours de la semaine ne changent jamais, c'est seulement le numéro du jour qui change. Par exemple, lorsque ce jour supplémentaire est ajouté, il peut aller du jeudi 28 au vendredi 29, les jours de la semaine restent les mêmes, seuls les numéros du jour changent. Il n'y a pas de différence lorsque 10 jours sont également ajoutés au calendrier.

L'histoire a des enregistrements calendaires exacts remontant à Jules César, plusieurs décennies avant Jésus-Christ, et le cycle hebdomadaire est toujours resté intact. Nous avons exactement le même cycle hebdomadaire aujourd'hui qu'à l'époque de Jésus, et Jésus a dit que le jour alors appelé le Sabbat par les Juifs, le septième jour de la semaine, était Son jour, le vrai Jour du Seigneur. Oui, le nombre de jours dans un mois a changé, le nombre de jours dans une année a changé, le nombre de semaines dans un mois a changé, le nombre de semaines dans une année a changé, le nombre de mois dans une année a changé modifié. Mais le nombre de jours dans une semaine n'a jamais changé depuis la création de l'homme sur terre.


Preuves scientifiques et historiques

Cependant, notre Père céleste nous a donné plus que des preuves scientifiques et historiques. Il nous a donné les Juifs ! Toutes les autres ethnies du Proche-Orient ont disparu - les Hitites, les Cananéens, les Amorites, les Amalécites, les Perizzites, les Jébusites, les Sumariens, les Babyloniens, les Assyriens, les Moabites, les Philistins - mais les Juifs restent et, avec eux, le sabbat du septième jour. Ils l'ont fidèlement observé depuis l'époque de Moïse, il y a 3 500 ans, et ont continué à suivre le sabbat chaque semaine. N'importe quel juif vous dira que le septième jour est le sabbat et qu'il tombe le samedi de chaque semaine. Il serait absolument impossible de mélanger toute une nationalité du jour au lendemain et de les faire tous se réveiller unis et adorer un autre jour, pensant que c'était le sabbat. De plus, puisque Jésus nous a commandé d'adorer ce jour-là pour Lui montrer allégeance, ne pensez-vous pas qu'Il préserverait son identité ?

Christ a risqué sa vie et sa mission pour sauver le Sabbat des perversions légalistes des Pharisiens et pour montrer ce qui était en harmonie avec la loi originale (Matthieu 12:1-13, Marc 1:21-34 2:23-28 3: 1-5 6:1-6, Luc 4:16-18, 31-41 6:1-10 13:10-17 14:1-6, Jean 5:5-18 9:13-16). Il ne prononça aucun mot impliquant l'abolition du jour du sabbat. Pourquoi devrait-il si soigneusement définir, défendre et éliminer des accrétions superstitieuses le sabbat s'il devait être abrogé ? Personne ne répare une maison avant de l'incendier, ni ne ré-grave les lettres d'un monument avant sa destruction. Maintenant, si le jour du sabbat devait cesser après la mort de Jésus, cette exhortation serait totalement injustifiée. Mais tel n'est pas le cas, car le jour du sabbat continuera d'être un jour de repos, d'adoration et de rajeunissement pour le peuple de Dieu (Ésaïe 66 :22-23). Le sabbat était destiné par Dieu à être un jour de liberté, un jour de délices et le point culminant de la semaine (Ésaïe 58 :13-14).


7 planètes – 7 jours

Astronomes et astrologues passionnés, les Babyloniens ont développé une sorte d'horoscope vers 500 avant notre ère où chaque jour de la semaine était attribué à l'un des planètes classiques – les sept corps célestes non fixes visibles à l'œil nu. Ce sont le Soleil, la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus et Saturne.

Certaines sources historiques affirment que le lien entre les jours de la semaine et les planètes classiques a été introduit plus tard par les anciens Grecs.


La semaine moderne de sept jours : explorer l'histoire d'un mensonge

Les chrétiens qui adorent le dimanche fondent cette pratique sur la croyance que le Christ est sorti du tombeau le dimanche. Les juifs et les chrétiens qui adorent le samedi le font parce que c'est le septième jour de la semaine. Les deux parties fondent leur croyance, et donc leur pratique, sur une supposition. L'hypothèse est que parce que la progression des jours n'a pas été modifiée au moment où le calendrier julien est passé au grégorien, la semaine moderne est identique à la semaine biblique. Par conséquent, la &la conclusionquologique» est que le samedi est en effet le sabbat biblique et que le dimanche est le jour où le Christ est ressuscité de la tombe. Les faits du calendrier julien lui-même, cependant, prouvent que cette hypothèse est fausse.

Un adage bien connu veut que ceux qui oublient l'histoire sont condamnés à répéter les erreurs de l'histoire. De même, ceux qui n'ont jamais appris les faits de l'histoire calendaire ont construit toute une structure de croyances sur une base erronée : l'hypothèse que les semaines se sont déroulées de manière continue et sans interruption depuis la Création. Il est d'une importance vitale pour tous, quelle que soit leur religion, d'étudier l'histoire du calendrier julien. L'assemblage des pièces manquantes du puzzle d'un fait historique révèle quand un cycle hebdomadaire continu de sept jours est devenu la mesure standard du temps et ce n'était pas à la Création.

Calendrier julien établi

Le calendrier de la République romaine était basé sur les phases lunaires. Les prêtres romains païens, appelés pontifes, étaient chargés de réguler le calendrier. Parce que les pontifes pouvaient également exercer des fonctions politiques, cela offrait l'occasion d'abus. Intercaler 1 un mois supplémentaire pourrait maintenir les politiciens favorisés au pouvoir plus longtemps, tandis que ne pas intercaler lorsque cela est nécessaire pourrait raccourcir les mandats des opposants politiques.

À l'époque de Julius Cáeligsar, les mois n'étaient pas du tout alignés avec les saisons. Julius Cáeligsar a exercé son droit 2 de pontifex maximus 3 (grand prêtre) et a réformé ce qui était devenu un calendrier encombrant et inexact. 4

Au milieu du Ier siècle av. Julius Cáeligsar invita Sosigène, un astronome alexandrin, à le conseiller sur la réforme du calendrier, et Sosigène décida que la seule mesure pratique était d'abandonner complètement le calendrier lunaire. Les mois doivent être organisés sur une base saisonnière, et une année tropicale (solaire) a été utilisée, comme dans le calendrier égyptien. . . . 5

Notez que la grande innovation de Sosigenes a été l'abandon du calendrier lunaire :

La grande difficulté de tout réformateur [du calendrier] était qu'il semblait n'y avoir aucun moyen d'effectuer un changement qui permettrait encore aux mois de rester en phase avec les phases de la Lune et l'année avec les saisons. Il fallait rompre fondamentalement avec le calcul traditionnel pour concevoir un calendrier saisonnier efficace. 6

Pour aligner le nouveau calendrier sur les saisons, il fallait ajouter 90 jours supplémentaires à l'année. Cela a été fait en 45 avant JC, créant une année de 445 jours. "Cette année de 445 jours est communément appelée par les chronologues l'année de la confusion mais par Macrobe, plus convenablement, la dernière année de la confusion." 7 La première pièce du puzzle pour établir la vérité du calendrier, est de réaliser que la semaine julienne de 45 J.-C., ne ressemblait pas à la semaine julienne lorsque le pape Grégoire XIII l'a modifiée, et ne ressemblait donc pas à la semaine grégorienne moderne d'aujourd'hui. C'est la première hypothèse faite à la fois par les Juifs et les Chrétiens, quel que soit le jour où ils adorent. 8

Le calendrier julien, comme le calendrier de la République avant lui, avait à l'origine un cycle de huit jours.

La semaine romaine de huit jours était connue sous le nom d'internundinum tempus ou "la période entre les affaires du neuvième jour". compté comme le dernier jour du cycle précédent. 9 ) L'"affaire du neuvième jour" autour de laquelle tournait cette semaine était le nundinæ, un jour de marché périodique qui se tenait régulièrement tous les huit jours. dix

Les premiers calendriers juliens n'étaient pas construits en grilles comme le sont les calendriers modernes, mais les dates étaient inscrites en colonnes, les jours de la semaine étant désignés par les lettres A à H. jours de la semaine, le dernier jour du mois étant le jour "E". Contrairement au calendrier hébreu, le calendrier romain avait un cycle hebdomadaire continu. Puisque janvier s'est terminé le jour "E", février a commencé le jour "F". De même, février se terminant le jour "A" a commencé mars le jour "B" :

Voici une reconstitution 13 des Fasti Antiates, le seul calendrier pré-julien connu encore existant 14 datant des années 60 av. trouvé sur le site de la villa de Néron à Antium.

Fasti Antiates &ndash reconstruction du seul calendrier pré-julien connu existant.

Ce calendrier a été peint sur du plâtre avec la lettre A peinte en rouge pour indiquer le début de la semaine. Les mois sont organisés en 13 colonnes. Janvier, à gauche, commence le jour "A" et se termine le jour "E". Au bas de chaque colonne se trouvent de gros chiffres romains indiquant le nombre de jours de ce mois. La colonne la plus à droite est le 13 e mois intercalaire. Des lettres supplémentaires apparaissent à côté des lettres du jour de la semaine. Celles-ci indiquaient quel type d'affaires pouvait ou ne pouvait pas être mené ce jour-là.

Tous les exemples de fasti julien, ou calendriers, datent du 15 août (63 av. J.-C. & ndash 14 ap. J.-C.) à Tibère (42 av. au changement de calendrier de julien à grégorien, que cela devrait être facilement prouvé à partir des premiers calendriers juliens encore existants. Un exemple d'un fasti julien est conservé sur ces fragments de pierre et fournit la deuxième pièce du puzzle qui confirme la vérité de l'histoire du calendrier. La semaine de huit jours est clairement discernable sur eux, vérifiant que la semaine de huit jours était encore utilisée par les Romains pendant et immédiatement après la vie du Christ.

Il est important de se rappeler que la semaine biblique en tant qu'unité de temps individuelle définie dans Genèse 1, ne comprenait que sept jours : six jours ouvrables suivis d'un repos sabbatique le dernier jour de la semaine. Le cycle de huit jours du calendrier julien était utilisé à l'époque du Christ. Cependant, les Israélites n'auraient pas observé le sabbat du septième jour sur le cycle hebdomadaire de huit jours du calendrier julien. Cela aurait été de l'idolâtrie pour eux. Même lorsque la semaine julienne a été raccourcie à sept jours, elle n'était toujours pas conforme au cycle hebdomadaire de la semaine biblique et ne ressemblait pas non plus à la semaine moderne en usage aujourd'hui.

Semaine planétaire de sept jours

Le déclin de la semaine romaine de huit jours a été causé par deux facteurs : A) l'expansion de l'Empire romain 16 qui a exposé les Romains à d'autres religions et a conduit, à son tour, à B) l'essor du culte de Mithra. 17 Le rôle joué par le mithraïsme dans la restructuration de la semaine julienne est significatif car il était un concurrent sérieux du christianisme primitif. 18

Il semble qu'un génie spirituel ayant le contrôle du monde païen ait tellement ordonné les choses que la semaine planétaire païenne devrait être introduite juste au bon moment pour que le culte du Soleil le plus populaire de tous les âges vienne et exalte le jour du Soleil comme un jour au-dessus et plus sacré que tout le reste. Ce n'était certainement pas accidentel. 19

Sous ces deux facteurs, la semaine julienne a commencé un processus évolutif de plusieurs siècles qui s'est terminé dans la semaine telle qu'elle est connue aujourd'hui. La semaine planétaire originale de sept jours est la troisième et dernière pièce du puzzle prouvant que le samedi n'est pas le sabbat biblique, ni le dimanche le premier jour de la semaine biblique. Cette transformation a duré plusieurs centaines d'années. Franz Cumont, largement considéré comme une grande autorité sur le mithraïsme, lie l'acceptation de la semaine de sept jours par les Européens à la popularité du mithraïsme dans la Rome païenne :

Il ne fait aucun doute que la diffusion des mystères iraniens [persans] a eu un rôle considérable dans l'adoption générale, par les païens, de la semaine avec le dimanche comme jour saint. Les noms que nous employons, à notre insu, pour les six autres jours, sont entrés en usage en même temps que le mithraïsme gagnait ses adeptes dans les provinces de l'Occident, et l'on n'est pas téméraire à établir un rapport de coïncidence entre son triomphe et celui concomitant. phénomène. 20

Dans Astrologie et religion chez les Grecs et les Romains, Cumont insiste davantage sur les origines païennes et l'adoption récente d'une semaine de sept jours, son jour saint étant le dimanche :

"La prééminence attribuée au dies Solis [jour du Soleil] a aussi certainement contribué à la reconnaissance générale du dimanche comme jour férié. Ceci est lié à un fait plus important, à savoir l'adoption de la semaine par toutes les nations européennes. 21

L'immense signification de cela pour les chrétiens se trouve dans le fait que le dimanche ne peut pas être le jour où le Christ est ressuscité des morts, car le dimanche n'existait pas dans le calendrier julien du jour du Christ. Le samedi ne peut pas non plus être le sabbat biblique du septième jour parce que la semaine planétaire païenne a commencé à l'origine le samedi.

Le dessin suivant d'un calendrier en bâton trouvé aux Thermes de Titus (construit A.D.79 & ndash 81) fournit une preuve supplémentaire que ni le sabbat biblique ni le jour de la résurrection du Christ ne peuvent jamais être trouvés en utilisant le calendrier julien. Le cercle central contient les 12 signes du zodiaque, correspondant aux 12 mois de l'année. Les chiffres romains dans les colonnes de gauche et de droite indiquent les jours du mois. En haut du calendrier bâton apparaissent les sept dieux planétaires des Romains païens.

Calendrier en bâton romain

Samedi, (ou meurt Saturni &ndash le jour de Saturne) était le tout premier jour de la semaine, pas le septième. En tant que dieu de l'agriculture, il peut être vu dans cette position prééminente d'importance, tenant son symbole, une faucille. Ensuite, le deuxième jour de la semaine planétaire païenne, on voit le dieu soleil avec des rayons de lumière émanant de sa tête. Le dimanche était à l'origine le deuxième jour de la semaine planétaire et était connu sous le nom de dies Solis. Le troisième jour de la semaine était dies Lunæ (jour de la Lune et lundi). La déesse de la lune est représentée portant le croissant de lune cornu comme un diadème sur sa tête. Les autres dieux suivent dans l'ordre : dies Martis (jour de Mars) dies Mercurii (jour de Mercure) dies Jovis (jour de Jupiter) et dies Veneris (jour de Vénus), le septième jour de la semaine. 22

Lorsque l'utilisation du calendrier julien avec sa semaine planétaire païenne récemment adoptée s'est répandue dans le nord de l'Europe, les noms des jours dies Martis à dies Veneris ont été remplacés par des dieux teutoniques. 23 Le jour de Mars est devenu le jour de Tiw (mardi) le jour de Mercure est devenu le jour de Woden (mercredi) le jour de Jupiter est devenu le jour de Thor (jeudi) et le jour de Vénus est devenu le jour de Friga (vendredi). ) 24 L'influence des noms de jours astrologiques païens est encore visible aujourd'hui. Les langues latines, telles que l'espagnol, conservent les noms astrologiques du lundi au vendredi, l'influence chrétienne étant visible dans leurs mots pour le dimanche (Domingo, ou jour du Seigneur) et le samedi (Sabado, ou sabbat.)

Selon Rabanus Maurus (776-856 après JC), archevêque de Mayence, en Allemagne, le pape Sylvestre Ier a tenté de renommer les jours de la semaine planétaire pour qu'ils correspondent aux noms de la semaine biblique : premier jour (première feria), deuxième jour (deuxième feria), etc. 25 . Bede, le "Vénérable" (672-735 après J.-C.), moine et érudit anglais renommé, a également rapporté les tentatives de Sylvestre pour changer les noms païens des jours de la semaine. Dans De Temporibus, il déclara : "Mais le saint Sylvestre ordonna de les appeler feriæ, appelant le premier jour le "jour du Seigneur" imitant les Hébreux, qui [les] nommèrent le premier de la semaine, le la semaine, et ainsi de suite les autres. » 26 Les noms astrologiques, cependant, étaient trop profondément enracinés. Alors que la terminologie officielle de l'Église catholique romaine reste le jour du Seigneur, le deuxième jour, le troisième jour, etc., la plupart des pays se sont accrochés en tout ou en partie aux noms planétaires pour les jours.

L'influence astrologique est évidemment encore plus prononcée autour des franges de l'Empire romain, où le christianisme n'est arrivé que beaucoup plus tard. L'anglais, le néerlandais, le breton, le gallois et le cornique, qui sont les seules langues européennes à avoir conservé à ce jour les noms planétaires originaux de tous les sept jours de la semaine, sont tous parlés dans des régions qui étaient libres de toute influence chrétienne au cours de la premiers siècles de notre ère, alors que la semaine astrologique se répandait dans tout l'Empire. 27

"Le style ecclésiastique de nommer les jours de la semaine n'a été adopté par aucune nation à l'exception des Portugais qui seuls utilisent les termes Segunda Feria etc." 28

Le fait que le calendrier julien et la semaine planétaire païenne aient été acceptés pour être utilisés par les chrétiens révèle un amalgame du christianisme et du paganisme dont l'apôtre Paul a mis en garde lorsqu'il a écrit :

Car le mystère de l'iniquité est déjà à l'œuvre : seul celui qui écrit maintenant 29 laissera tomber, jusqu'à ce qu'il soit écarté. Et alors sera révélé ce méchant, que le Maître dévorera par l'esprit de sa bouche, et le détruira par l'éclat de sa venue : lui même, dont la venue est après l'œuvre de Satan avec toute puissance, tous signes et prodiges mensongers, Et avec toute la séduction de l'injustice en ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité, afin qu'ils puissent être sauvés. Et pour cette cause, Yahuwah leur enverra une forte illusion, afin qu'ils croient au mensonge afin qu'ils soient tous damnés 30 qui n'ont pas cru à la vérité, mais ont pris plaisir à l'injustice. 31

La semaine planétaire païenne, comme le calendrier julien qui l'a adoptée, est irrémédiablement païenne. Les faits historiques révèlent que ni le Sabbat Biblique ni le Premier Jour Biblique ne peuvent être trouvés en utilisant le calendrier moderne. S'il est important d'adorer un jour précis, il est également important de savoir quel calendrier utiliser et quand le changement de calendrier s'est produit. Il faut toujours se rappeler que lorsqu'on adore, on révèle qui on adore : l'Éloah de la Création, ou le dieu de ce monde qui est le chef de la rébellion contre le Créateur. Chaque déité/déité a son propre calendrier pour être adoré. Le samedi et le dimanche (ainsi que le vendredi) sont des jours de culte païen.


Historiquement, comment se fait-il que nous ayons 7 jours dans une semaine ? - Histoire

Aujourd'hui, j'ai découvert pourquoi nous avons une semaine de sept jours et les origines du nom de chaque jour.

Deux des premières civilisations connues à utiliser une semaine de sept jours étaient les Babyloniens et les Juifs. Les Babyloniens marquaient le temps avec les mois lunaires et de nombreux érudits pensent que c'est la raison pour laquelle ils ont choisi une semaine de sept jours (bien que la preuve directe de cette raison soit rare). Cela étant dit, chaque mois lunaire était composé de plusieurs cycles différents : le premier jour, le premier croissant visible est apparu vers le septième, la demi-lune croissante pouvait être vue vers le quatorze, la pleine lune vers le vingt. -d'abord, la demi-lune décroissante et vers le vingt-huitième, le dernier croissant visible. Comme vous pouvez le voir, chaque cycle notable est composé d'environ sept jours, d'où la semaine de sept jours.

Vous remarquerez que j'ai beaucoup utilisé le mot "approximatif" là-dedans. C'est parce que les phases de la lune ne s'alignent pas parfaitement avec ce calendrier. En tant que tel, dès le 6ème siècle avant JC (qui d'ailleurs est aussi à l'époque où les Juifs étaient captifs à Babylone), les Babyloniens avaient parfois trois semaines de sept jours, suivies d'une semaine de 8 à 9 jours, vraisemblablement pour re- synchroniser le début et la fin des semaines en fonction des phases de la lune.

Dans leur semaine normale de sept jours, les Babyloniens considéraient le septième jour de chaque semaine comme saint, tout comme les Juifs l'ont fait et le font toujours. Cependant, les Babyloniens ont également considéré que le jour était malchanceux. Ainsi, comme pour les Juifs (mais pour une raison différente - la malchance du jour), le septième jour avait des restrictions sur certaines activités pour éviter les conséquences désastreuses de la malchance héritée du jour. Le dernier « septième jour » du mois pour les Babyloniens était un jour de repos et d'adoration.

Par décret déiste, les Juifs ont également suivi un cycle de sept jours avec le septième jour - le sabbat - pour être un jour de repos et d'adoration. En fait, le mot “sabbat” vient de l'hébreu “chabbath”, qui signifie “jour de repos”, qui à son tour vient de l'hébreu “shabath”, qui signifie “il s'est reposé”- reposant ainsi en hommage à Dieu se reposant le septième jour après la création de l'univers. (Remarque : certains spécialistes de la Bible pensent que le “jour” ici, en termes de six “jours” pour créer l'univers, un pour se reposer, est plus précisément traduit par “période” ou “intervalle” plutôt qu'un jour de la Terre littéral. Ce n'est peut-être pas différent du dicton juif « 822040 jours et 40 nuits » étant une ancienne expression juive non littérale signifiant simplement « un très long moment »).

Contrairement aux Babyloniens, où il semble qu'ils essayaient de suivre les cycles lunaires avec leur semaine de sept jours, on ne sait pas pourquoi les Juifs ont choisi sept jours, en dehors des Chrétiens et des Juifs croyant bien sûr que c'était par le décret de Dieu.

Quoi qu'il en soit, les Romains de l'Antiquité, pendant la République, n'utilisaient pas une semaine de sept jours, mais optaient plutôt pour huit jours. Un « huitième jour » de chaque semaine était réservé à une journée de magasinage où les gens achetaient et vendaient des choses, en particulier pour acheter de la nourriture pour la semaine suivante.

Plutôt que d'étiqueter les jours de la semaine avec des noms réels, à cette époque, les Romains les étiquetaient avec des lettres, A-H. Vous pourriez penser à partir de là que le “H” a toujours été le jour du shopping, mais ce n'est pas correct. Vous voyez, l'année civile ne s'est pas divisée également par huit. Ainsi, le jour de la semaine qui était le jour pour faire du shopping changeait chaque année, mais ils faisaient encore souvent référence à des jours en fonction de sa proximité avec le jour du shopping.

Pour des raisons qui ne sont pas tout à fait claires, moins d'un siècle après l'introduction du calendrier julien en 46 av. Le changement complet n'a pas été soudain, s'étant produit au cours des siècles, et pendant un certain temps, alors que la semaine de sept jours gagnait en popularité, les semaines de sept et de huit jours ont été utilisées simultanément à Rome. Enfin, après que la popularité de la semaine de huit jours ait diminué à presque rien, Constantin, le premier empereur romain chrétien, a officialisé la semaine de sept jours en 321 après JC. En raison de l'influence de Rome et du christianisme, cela est resté dans la plupart des régions de le monde depuis.

Alors maintenant, qu'en est-il des origines des noms des jours de la semaine ? Les anciens astrologues mésopotamiens attribuaient chaque jour le nom d'un dieu. Les Grecs ont appelé plus tard ces jours-ci “theon hemerai”, ou si tout cela est grec pour vous, les « jours des dieux ». Dans une culture où les jours étaient consumés par la religion, il est tout à fait naturel que les jours de la semaine soient faits en hommage aux dieux censés gouverner la vie des mortels. Les jours de la semaine suivent la même tendance que les mois de l'année, dont beaucoup (y compris janvier et mars) portent le nom de dieux de plusieurs panthéons différents.

Les Romains, en commençant à utiliser la semaine de sept jours au lieu de huit jours, ont ensuite adopté les noms de la semaine pour s'adapter à leurs propres dieux. Les noms de la semaine ont ensuite été adoptés par les peuples germaniques. Bien que les dieux grecs et romains soient les plus populaires et les plus connus des panthéons, ce sont en grande partie les dieux germaniques et nordiques qui ont reçu le plus de crédit et vivent aujourd'hui dans les noms des jours de la semaine.

Alors que différentes sociétés commencent la semaine à des jours différents, généralement le dimanche ou le lundi, je commence par le lundi, qui porte le nom de la lune. Cela pourrait être traduit par “Moon’s day”. Cet hommage à la lune peut également être vu dans plusieurs autres langues. En latin, c'est “meurt lunae”, ou “jour de la lune”. En grec ancien, “hemera selenes”, ce qui veut dire la même chose. Dans les langues plus modernes, le lundi est “lunes” en espagnol et “lundi” en français, qui viennent tous deux de la racine du mot lune —”lune” et “lune” dans chaque langue respective.

Le mardi est le premier à porter le nom d'un dieu. Il a été nommé pour Tiu, ou Twia, un dieu moins connu de la guerre et du ciel du panthéon anglais/germanique. Il est également associé au dieu nordique Tyr, qui était un dieu défenseur dans la mythologie viking. Cependant, mardi ne traduit pas la même chose dans d'autres langues. En latin, c'estmeurt Martis” ou “Day of Mars” et en grec ancien c'est “hemera Areos” ou “jour d'Ares”. Mars et Arès étaient tous deux des dieux de la guerre comme Tyr et ils ont prêté leurs noms aux traductions du jour de la semaine pour d'autres langues modernes. Mardi est “marte” en espagnol et “mardi” en français, tous deux nommés pour le dieu romain Mars.

Mercredi peut être traduit par “Woden’s day”. Woden, associé au dieu nordique Odin, était le dieu principal et le chef de la chasse sauvage dans la mythologie anglo-saxonne. Traduit directement, “woden” signifie “sommet violemment fou”, et ne fait pas penser au meilleur des dieux. Contrairement aux autres jours de la semaine, les dieux nommés dans les jours latins et grecs de la semaine - Mercure et Hermès - ne sont pas associés à un leadership violent, mais aux voyages, au commerce et au vol. Tous deux sont des dieux messagers. C'est pour Mercure que les espagnols et les français ont décidé de nommer mercredi —”miercoles” et “ mercredi” respectivement.

Le jeudi est l'un des jours les plus faciles à traduire, c'est-à-dire le jour de “Thor’s”. Nommé pour le dieu nordique du tonnerre et de la foudre. Jeudi est également associé à Jupiter en latin (“meurt Jovis”) et Zeus en grec (“hemera Dios”). Les trois dieux sont connus pour leurs capacités à créer des tempêtes, mais alors que la langue anglaise a pris Thor comme dieu pour jeudi, l'espagnol et le français ont adopté Jupiter à la place, nommant jeudi “jueves” et “jeudi” qui ont des racines dans Jupiter.

Le vendredi est associé à Freya, la déesse nordique de l'amour, du mariage et de la fertilité. Le latin, “dies Veneris”, et le grec, “hemeres Aphrodite”, font plutôt appel aux déesses Vénus et Aphrodite. Ces deux dernières déesses sont également des protectrices de l'amour et de la beauté, et les trois déesses sont invoquées dans des domaines féminins comme la fertilité et l'accouchement. Suivant la tendance des autres jours, les Espagnols et les Français ont adopté Vénus pour vendredi plutôt que Freya, nommant leurs jours “viernes” et “vendredi”.

Samedi en anglais dérive du “Saturn's day” qui a été tiré du latin, “meurt Saturni”. Saturne était un dieu romain et, sur différentes périodes, associé à la richesse, à l'abondance et au temps. La journée en espagnol et en français (“sabado” et “samedi” respectivement) a été nommé simplement car c'est le sabbat juif - “sabado” dérivé du latin “sabbatum”, qui signifie “sabbat”, et “samedi” dérivant du vieux français “samedi” , qui à son tour vient du latin “dies Sabbati”, qui signifie “jour du sabbat”.

Le dimanche est le “Sun’s day”, traduit à la fois en latin (“meurt tout seul”) et grec (“hemera helio”) comme “jour du soleil”. Fait intéressant, en espagnol et en français (“Domingo” et “dimanche”) il est plus étroitement traduit par “jour du Seigneur” ou “jour du sabbat”, désignant davantage le Dieu chrétien/juif.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

  • Pendant très peu de temps en France, les Français abandonnent la semaine de sept jours au profit d'une semaine de dix jours, à partir de 1793 grâce au nouveau calendrier républicain développé en France à cette époque. Cela a été abandonné neuf ans plus tard lorsque l'Église catholique romaine a été rétablie en France. Le retour officiel à la semaine de sept jours a eu lieu le 18 avril 1802 - le dimanche de Pâques.
  • L'URSS a également abandonné pendant un certain temps (à partir de 1929) la semaine de sept jours au profit d'une semaine de cinq jours, puis de six jours. Cela a été à son tour abandonné et la semaine de sept jours a été rétablie en 1940.
  • Un cycle de phase lunaire complet, une "lunation" est actuellement exactement de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 3 secondes.
  • Les jours latins de la semaine reflètent également les planètes les plus proches de la Terre : Mercure, Vénus, Mars, Saturne et Jupiter, ainsi que le soleil et la lune.
  • Le dimanche est un jour ouvrable dans de nombreux pays musulmans et en Israël. C'est aussi une journée populaire aux États-Unis et au Royaume-Uni pour programmer des événements sportifs télévisés.
  • Le lundi est considéré comme un mauvais jour car c'est le premier jour de la semaine de travail, mais dans le judaïsme et l'islam, il est considéré comme un bon jour pour jeûner. C'est aussi une journée pour commémorer les anges dans l'Église orthodoxe orientale.
  • Aux États-Unis, la fête du Travail, le Memorial Day, le Columbus Day et le Veteran’s Day tombent toujours le lundi.
  • Dans la tradition grecque, le mardi est considéré comme malchanceux car Constantinople est tombé un mardi. Dans le judaïsme, les mardis ont de la chance car dans le livre de la Genèse, il est mentionné deux fois comme un bon jour.
  • Les mercredis sont des jours de jeûne dans l'Église orthodoxe orientale.
  • En Australie, la plupart des centres commerciaux proposent des « shopping de fin de soirée » le jeudi, car c'est le jour où la plupart des Australiens sont payés.
  • Le vendredi est considéré comme un jour malchanceux pour commencer un voyage, mais un bon jour pour semer la graine. Condamner un esclave le vendredi est interdit par la loi musulmane.
  • Le samedi est le jour de repos juif, plutôt que le dimanche comme cela est courant dans la plupart des dénominations du christianisme.

83 commentaires

Quel article mal écrit. C'est tellement mauvais que le lire et essayer de le comprendre endommagera en fait votre cerveau.

“on ne sait pas pourquoi les Juifs ont choisi sept jours”

Oy. Les Babyloniens et les anciens Juifs n'avaient pas tous les deux des semaines de 7 jours, le 7ème jour étant saint. Les Babyloniens étaient d'excellents astronomes et les Juifs ont adopté la semaine de 7 jours d'eux pendant leur captivité babylonienne.

Quant aux noms des jours de la semaine, essayez cette explication simple :

Les noms latins, basés principalement sur les noms de dieux romains, ont continué à être utilisés dans les langues dérivées du latin - italien, espagnol et français.

Les tribus anglo-saxonnes qui ont conquis la Grande-Bretagne et aidé à créer la langue anglaise ont substitué les noms de leurs dieux aux noms latins.

@ganesh: “Les Babyloniens et les anciens Juifs n'ont pas tous les deux eu des semaines de 7 jours, le 7e jour étant saint. Les Babyloniens étaient d'excellents astronomes et les Juifs ont adopté la semaine de 7 jours d'eux pendant leur captivité babylonienne. ” Bien que ce soit aussi mon inclination initiale, il s'avère qu'il n'y a aucune preuve tangible de cela, juste des circonstances. Les Juifs et les Chrétiens, bien sûr, diront que la semaine de 7 jours parmi les Juifs existe depuis Moïse, ce qui est bien antérieur à Babylone au 6ème siècle. En bout de ligne, s'il n'y a pas de preuves tangibles, je ne peux pas avoir une affirmation aussi précise dans un article sur TIFO. Comme vous le voyez dans l'article, il a été noté qu'autour de la première preuve du calendrier babylonien de 7 jours, les Juifs étaient à Babylone, faisant allusion à la connexion. Mais, encore une fois, pour le dire explicitement, nous avons besoin de preuves tangibles. Si vous en connaissez, merci de partager.

“En ce qui concerne les noms des jours de la semaine, essayez cette explication simple.” Vous voyez, cela ne fait pas un article très intéressant. TIFO s'occupe des détails et d'une précision irréprochable.Si vous voulez ce genre d'explication simpliste, sans détails intéressants, vous devriez consulter un site comme OMGFacts ou similaire. Certes, vous y trouverez beaucoup d'inexactitudes, mais elles se sont un peu améliorées à ce sujet l'année dernière ou les deux dernières, mais cela peut encore être sommaire.

“Quel article mal écrit.” Pour les raisons énumérées ci-dessus, et qu'il est incroyablement difficile d'écrire un article avec une liste d'étymologies, etc. 8217t commencer à lire comme un dictionnaire), je vais devoir être fortement en désaccord avec vous sur ce point. Tout le monde a ses propres goûts, mais je pensais que c'était un article écrit de manière phénoménale et qu'il était beaucoup plus intéressant que je ne le pensais à partir du sujet de base, ce qui signifie généralement que l'auteur a fait un excellent travail. Particulièrement pour un deuxième article TIFO de cet auteur, Emily, je suis en fait un peu époustouflé par la qualité. ??

Je suis d'accord avec Daven – Ganesh dit des bêtises

Comme vous l'avez dit, il n'y a aucune preuve tangible de la théorie selon laquelle la culture babylonienne est née de la semaine de 7 jours. Cependant, l'enregistrement de la tour de Babel dans la Genèse (probablement recueilli par Joseph fils de Jacob puis par Moïse d'Egypte documents royaux) place le site de la future Babylone la Grande comme le berceau des civilisations, d'où de nombreuses nations sont venues. D'un autre côté, il existe des preuves tangibles, les nombreux documents juifs, y compris les cinq livres de Moïse et les livres des Rois et des Chroniques d'Israël et de Juda, avant l'exil babylonien, que les Juifs observaient une semaine de sept jours avec le 7e jour considéré comme un jour consacré, des centaines d'années avant la captivité mentionnée à Babylone de Juda au 6ème siècle avant JC ! À Babylone, les Juifs n'ont pas hérité de la semaine de 7 jours, ce qu'ils avaient clairement déjà, comme le prouvent les archives anciennes. Le Sabbat représentant le 7ème et dernier jour de la semaine où Dieu s'est reposé après la création, avait été une loi solennelle depuis l'époque de Moïse, à l'époque imposée par une peine de mort. Cela reste un jour important pour les Juifs jusqu'à ce jour. C'est une preuve irréfutable. Trois cas peuvent être la vérité. 1. Diverses civilisations ont adopté le modèle de la semaine de 7 jours indépendamment des corps célestes. 2. Les premières civilisations avaient adopté la semaine de 7 jours comme nous le voyons dans la Genèse. 3. Les Babyloniens ont hérité de la semaine de 7 jours des Juifs captifs ou plus tôt dans leurs interactions et non l'inverse ! Il est rapporté que Daniel et d'autres captifs juifs ont reçu des postes de direction dans le palais babylonien parmi les sages.

Ah super boulot mec. Je suis d'accord avec toi. L'auteur a fait un effort là-haut.

Le dimanche est le 1er jour de la semaine selon cet article et ce que l'écrivain a découvert n'est pas pertinent. Selon cet article, le dimanche est le 7ème jour de la semaine. Cet article contre le christianisme.
1. La majorité des chrétiens vont à l'église le dimanche, premier jour de la semaine. Le jour où Jésus est ressuscité. Jésus n'est pas ressuscité le lundi qui est le deuxième de la semaine.
2. Le calendrier mondial indique clairement que le dimanche est le premier jour de la semaine. Ce que l'écrivain a découvert, c'est que le dimanche est le septième jour de la semaine, donc c'est loin de la vérité.

Il y avait une erreur dans le texte indiquant ou suggérant que le livre de la Genèse a été écrit alors que les Juifs étaient en captivité en Perse. Genèse 1 commence par l'origine de la semaine de 7 jours.

“Sabado” ne signifie pas Saturne, cela signifie “Sabbath”. Le sabbat est le septième jour de la semaine, qui est le samedi, et à ce jour, les Juifs l'observent le septième jour.

@Berkana : Merci pour la capture ! Fixé! ??

Mais pourquoi samedi a-t-il été nommé pour un dieu romain plutôt qu'un dieu anglo-saxon/nordique ? Les Nordiques utilisaient-ils une semaine de 7 jours ? Ou était-ce 6 jours, ce qui explique le fait d'avoir à importer un nom du latin ?

Personne ne sait exactement pourquoi un dieu romain a été choisi, bien que l'on suppose que c'était simplement parce qu'il n'y avait pas de dieu Saturne d'Europe du Nord correspondant, alors ils se sont contentés de ce que les Romains utilisaient.

Le nom du jour en vieux norrois était « laugardagr », signifiant littéralement « jour du bain ». ??

Les noms des jours de la semaine en Asie de l'Est sont très similaires, jusqu'aux planètes correspondantes – http://en.m.wikipedia.org/wiki/Week-day_names#East_Asian_Seven_Luminaries

Lorsque j'ai pris des cours de japonais il y a des années, j'ai particulièrement remarqué les parallèles avec le dimanche et le lundi.
http://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_calendar#Subdivisions_of_the_month

Vous mentionnez que mardi est le premier jour à porter le nom d'un dieu, ce qui implique que le soleil et la lune n'étaient pas des dieux. Vous avez également mentionné que ces traditions viennent du babylonien (en fait c'est le sumérien avant eux) et à Babylone, le soleil et la lune étaient associés aux dieux Shamash et Sin. Le soleil est encore appelé Shamash en hébreu, en arabe et dans d'autres langues sémitiques. Je sais que l'article de wikipedia – http://en.wikipedia.org/wiki/Seven-day_week – mentionne principalement Babylone, cependant, les Babyloniens utilisaient le système qu'ils ont obtenu de Sumer. Pour autant que nous puissions en juger, les Sumériens étaient ceux qui attribuaient les jours de la semaine et les dieux auxquels ils étaient associés. En outre, la raison pour laquelle il y a 60 secondes dans une minute et 60 minutes dans une heure est que les Sumériens utilisaient un système de numérotation connu sous le nom de Sexagésimal – http://en.wikipedia.org/wiki/Assyro-Babylonian_mathematics. Il existe de nombreux livres qui parlent du nombre de facettes au cœur même de notre civilisation actuelle qui ont commencé à Sumer.

Pour moi, le fait qu'il n'y ait que sept objets qui errent dans le ciel et qu'il y ait sept jours, chacun associé à un vagabond (et comme vous le mentionnez, associé exactement aux mêmes à ce jour) est une assez grosse coïncidence.

Le nom du premier jour de la semaine a des noms tels que Domenica et Domingo dans les pays catholiques et a remplacé ‘Day-of-the-sun’ qui était le jour dédié au dieu Mithra. Cela a eu lieu lorsque Constantin a adopté le christianisme comme religion romaine.

Mec, en tant qu'israélien, je te promets que sabbat ne veut pas dire "jour de repos". shabbat ou comme vous l'appelez, sabbat vient du verbe “lashevet” qui signifie s'asseoir. Je suis sûr que vous pouvez voir la connexion comment cela signifie se reposer.

@Ori : Sources ? Le dictionnaire d'étymologie en ligne et Oxford disent tous deux « de l'hébreu « shabbat » 8217, ce qui signifie « jour de repos » ».

Mec, tu dis sérieusement à quelqu'un qui parle la langue ce que tu as trouvé sur des sites Web foutus ? Wow. Bien que j'apprécie votre souci de citer des sources, vous devez prendre du recul lorsque vous dites à quelqu'un que vous connaissez mieux sa culture qu'eux. Avez-vous même pris la peine de rechercher ce qu'Ori vous a dit ? Pour info, ces deux sources font référence à la dérivation immédiate d'un mot anglais à partir d'une source non anglaise. Vous est-il venu à l'idée d'aller dans la langue d'origine pour savoir d'où venait le mot dans la langue d'origine ? (Vous pouvez rechercher des traductions en ligne en anglais si nécessaire.) Si vous voulez faire des recherches de manière sérieuse, vous devez creuser plus profondément que cela.

En parlant d'aller plus loin : alors que leshevet signifie « s'asseoir » et que l'hébreu est une langue basée sur les racines, il existe donc une relation définie avec « shabbat » (« b » et « v » étant représentés par la même lettre dans la plupart des mots hébreux. , et le "l" indiquant un verbe infinitif), la véritable origine hébraïque est le mot "sheva" (prononcé "shayva"), qui signifie "sept". Septième jour. Sur lequel les gens se sont en effet assis. Leshevet se réfère également à rester/rester/habiter, qui s'appliquent tous aux manières dont les Juifs observent le Shabbat. (Bien que je ne sois pas israélien, j'ai obtenu un baccalauréat en études judaïques et une maîtrise en histoire.)

C'est intéressant Ori car j'ai toujours soupçonné que ‘Shabbat’ ne se traduit pas littéralement par ‘le jour de repos’, mais est culturellement et spirituellement défini comme le jour de repos. Je fais des recherches sur le sabbat. Cependant lashevet n'est toujours pas convaincant pour moi. Je crois qu'il provient du nombre sept (comme le 7ème jour de la semaine). Vous appelez le numéro sept ‘sheva’ en hébreu. Et le reste des jours du dimanche au vendredi sont connectés à un à six. Ma langue est aussi sémitique. Nous maltais appelons le nombre sept ‘seba’ et nous énumérons également tous les jours de la semaine au moins de un (dimanche) à 5 (jeudi). Nous appelons le samedi : is-Sibt (qui sonne proche à la fois de sept et du sabbat dans ma langue).

Les informations ne reconnaissent pas la contribution de l'Inde. Kalidasa a composé la pièce/drame Shakuntala & Dushyanata vers 600 avant notre ère, plusieurs siècles avant Shakespeer du 17ème siècle. L'érudit Kautilya (Chanakya) de la dynastie Chandraguta Maurya vers 300 avant notre ère a écrit Artha Shastra Economics & Politics. Les érudits occidentaux ne reconnaissent pas la contribution de l'Inde, ne donnent crédit qu'aux Égyptiens, à Babylone et aux Juifs, etc. La culture et la civilisation aryenne et dravidienne de l'Inde sont la plus ancienne et la civilisation survivante. L'Inde avait les anciennes universités internationales Takshashila & Nalanda Vishva Vidyalaya. Les envahisseurs musulmans ont détruit de nombreuses structures historiques importantes de l'Inde, l'université Takshshila, actuellement située au Pakistan et l'université Nalanda dans l'État du Bihar/Orissa. La civilisation Harappa et Mohenjadaro est l'une des plus anciennes et des plus riches. Ancienne. Les anciens Indiens utilisaient 7 jours par semaine, chaque jour de la semaine nommé d'après une plante de notre système solaire, à l'exception de Mondaya, du nom de la lune satellite de la Terre, au lieu d'une planète.

Sitaram Rudrapattana – Avez-vous une source spécifique établissant que le concept de 𔄟 jour semaine” a été utilisé avant la domination britannique ?

Voici la manière scientifique dont Jyotish Shastra a défini les 7 jours et d'autres en Europe l'ont copié. Même à l'époque du Mahabharata, Krishna connaissait le moment précis où l'éclipse solaire se produirait. Les pays occidentaux ignorants resteront ignorants à moins qu'ils n'apprennent le sanskrit, la mère de toutes les langues d'Europe. Lisez de la manière scientifique suivante comment Jyotish Shastra a défini les 7 jours d'une semaine :

La semaine de 7 jours n'est pas vraiment basée sur le calendrier occidental. Tout d'abord, voyons comment le classique Jyothish Shastra des Védas répond à ces questions :

Pourquoi n'avons-nous que 7 jours dans une semaine ? Pourquoi ne pouvons-nous pas en avoir 8 ou 9 ?
Qu'est-ce qu'une heure ?
Pourquoi n'avons-nous que 24 heures par jour ? Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir 30 ou 40 unités et l'appeler une heure ?

Les anciens Indiens connaissaient si bien qu'ils utilisaient souvent 4 à 5 unités de temps différentes. Si vous demandez à votre grand-mère indienne, elle vous a peut-être dit que pendant ses jours, les gens mesuraient le temps dans une unité étrange appelée ghati/ghadiya (1 ghati = 24 minutes).

1 jour est le temps écoulé entre deux levers de soleil. Sandhi en sanskrit signifie nœud ou jonction et, par conséquent, les points de jonction sont nommés pratah sandhya et sayam sandhya qui divisent la journée standard en deux moitiés, c'est-à-dire du lever au coucher du soleil et du coucher du soleil au prochain lever de soleil. Puisqu'il y a 12 constellations du zodiaque, chaque constellation se voit attribuer une partie de l'unité d'une demi-journée et donc 12 parties par demi-journée chacune, ensemble 12+12 = 24 unités. C'est le concept de hora. (Oui, hora est l'heure standard. L'unité de temps anglaise et l'unité de temps sanskrit sont nommées de la même manière. Étrange coïncidence, ne le pensez-vous pas ?) . L'ordre de la domination planétaire de horas est le suivant.

1) Surya (Soleil) suivi de
2) Shukra (Vénus) suivi de
3) Budh (Mercure) suivi de
4) Soma (Lune) suivi de
5) Shani (Saturne) suivi de
6) Gourou (Jupiter) suivi de
7) Mangal (Mars).

Dans le jyothish shastra, le signe ascendant au moment du lever du soleil est noté et est considéré comme très important pour effectuer des calculs astronomiques/astrologiques concernant un thème, en particulier. pour découvrir la janma lagna, c'est très essentiel. Ainsi, le signe ascendant est très important. De même, la domination planétaire de la hora au moment du lever du soleil est notée. La planète qui gouverne la hora au moment du lever du soleil se voit confier la direction de toute la journée. Et donc,

Le jour Ravi-var (ou Sun-day) est nommé d'après Ravi/Sun qui se voit attribuer la seigneurie du jour parce qu'il gouverne la hora au moment du lever du soleil de ce jour. Maintenant, après le Soleil, l'heure qui suit le lever du soleil est gouvernée par Shukra suivi du reste. Dans l'ordre de domination des horas mentionné ci-dessus, calculez la prochaine planète dirigeante qui vient après 24 heures, c'est-à-dire

1ère heure par Ravi, 2ème heure par Shukra, 3ème heure par Budh,
4ème heure par Soma, 5ème heure par Shani, 6ème heure par Guru,
7ème heure de Mangal,

8ème heure par Ravi, 9ème heure par Shukra, 10ème heure par Budh,
11ème heure par Soma, 12ème heure par Shani, 13ème heure par Guru,
14e heure de Mangal,

15e heure par Ravi, 16e heure par Shukra, 17e heure par Budh,
18ème heure par Soma, 19ème heure par Shani, 20ème heure par Guru,
21e heure par Mangal,

22ème heure par Ravi, 23ème heure par Shukra, 24ème heure par Budh

Comme vous le voyez, il s'avère que Soma est le maître du lever du soleil du lendemain. Et donc,

le lendemain, Soma-var (ou lundi) est nommé d'après Chandra/Moon qui se voit attribuer la seigneurie du jour parce qu'il règne sur la hora au moment du lever du soleil de ce jour. Dans le même ordre,

Mangal-var (mardi) pour Mangal/Mars étant le souverain hora au lever du soleil,
Budh-var (mercredi) pour Budha/Mercury étant le souverain hora au lever du soleil,
Guru-var (jeudi) pour Deva Guru Brihaspathi/Jupiter étant le souverain hora au lever du soleil,
Shukra-var (vendredi) pour Shukra/Vénus étant le souverain hora au lever du soleil,
Shani-var (samedi) pour Shani/Saturne étant le souverain hora au lever du soleil,

Maintenant, après samedi, le cycle revient à 1) avec Surya étant le maître de la hora au moment du lever du soleil du lendemain. C'est la raison pour laquelle il n'y a que 7 jours dans une semaine basés sur ces calculs de hora et leur domination planétaire comme mentionné dans les textes védiques.

On peut être chrétien, musulman, sikh ou juif, consciemment ou non, ils suivent les méthodes des anciens rishis indiens. C'est la raison pour laquelle le dharma hindou est appelé Sanatana dharma (c'est-à-dire éternel et expansif dans sa nature même). C'est drôle comme le monde entier croit que la semaine de 7 jours est un concept occidental !

Fascinant! – merci pour cette explication détaillée. Les anciens Indiens avaient une connaissance des mathématiques sophistiquées à l'époque védique - par exemple, la valeur de PI à 32 chiffres (ou peut-être plus).

Jyotisha est une connerie totale. Les hindous croient en deux “chhaya grahas” ou planètes d'ombre qui provoquent des éclipses solaires et lunaires. Les fondamentalistes hindous et les nationalistes indiens (en particulier les Indiens du Nord) mentiront et inventeront des trucs pour prouver qu'ils ont tout inventé ou cette affirmation stupide et stupide que le sanskrit est la mère de toutes les langues lorsque la langue classique de l'Inde du Sud est connue. avant le sanskrit.

Et aussi le fait historique que l'astrologie/astronomie hindoue est née de l'astrologie/astronomie grecque nie toute revendication d'originalité

En hébreu israélien moderne, “shavat” signifie “il a frappé [a fait grève]”.

UN EXCELLENT ARTICLE. JOLIMENT ÉCRITE. MERCI EMILY

Pourquoi as-tu commenté en majuscules ?

Je suis curieux de connaître la définition du vendredi. Le nom allemand pour cela, Freitag, signifiant le jour libre. Je suis à peu près sûr que l'allemand et l'anglais sont des langues germaniques qu'ils ont la même étymologie, donc vendredi signifiant le jour libre et ne faisant pas référence à Freya

Le nom nordique original était Frjádagr
Je suppose que le remontage à “Freeday”de l'allemand, découle des différences d'orthographe :
Freja (danois/suédois) = Fre-dag
Freia/Freiya (allemand) = Frei-tag

En fait, vendredi vient de la déesse nordique Frigg, pas de Freyja.

Ma pensée était
(Un jour) a été tourné vers dimanche ou lundi
(jour de deux s) a été tourné vers mardi
(quatre jours) a été tourné vers jeudi
(Cinq jours) a été tourné au vendredi

(Nous aimerions surmonter cette bosse) Mercredi

Les Mésopotamiens ont inventé la semaine de 7 jours ca. 700 avant JC. Ils ont fait de Saturne le premier jour parce qu'ils considéraient Saturne comme le dieu suprême.

Au fur et à mesure que la convention se répandait, le samedi restait le premier jour jusqu'à ce que Constantine transfère cet honneur au dimanche parce que le soleil était plus largement vénéré à l'ouest.

Le calendrier pré-constantinien Np n'a jamais été trouvé qui avait le samedi comme 7ème jour de la semaine, même parmi les Juifs, qui n'avaient pas de semaines civiles dans leur culture. Ce n'est qu'après que le samedi est devenu le 7e jour au IVe siècle que les Juifs ont commencé à associer le " jour" dans le commandement du sabbat au 7e jour de la semaine (au lieu de simplement n'importe quel jour qui suivait 6 jours de travail)

Même si les Juifs avaient gardé un cycle ininterrompu de 7 jours avant Constantine (ils ne l'ont pas fait), il a fallu l'insertion d'une seule semaine de 6 jours pour passer le samedi du premier au septième jour. Voilà pour une chaîne ininterrompue de semaines de 7 jours qui remonte à Moïse ou à la création.

Exactement. Les Juifs n'ont pas suivi un seul calendrier solaire créé par l'homme avant le nouveau calendrier de Constantine en 321 après JC. Même l'encyclopédie juive déclare que le sabbat juif était à l'origine selon les phases lunaires.
Lévitique 23 définit le sabbat du 7ème jour comme un MOEDIM (un temps de rencontre sacré avec YHWY).
Le Psaume 104:19 commande “Il (Dieu) a nommé la LUNE (lunaire) pour MOEDIM”.
le sabbat du 7ème jour est un MOEDIM, qui doit être nommé par la LUNE. Cela prouve que le vrai sabbat était basé sur les phases lunaires. Qu'est-ce que tous les cycles hebdomadaires de 7 jours créés par l'homme ont en commun ? Ils sont nommés par le SOLEIL.
Dieu a averti dans Daniel 7:25 que la 4ème bête (identifiée comme Rome par Daniel) penserait à changer les TEMPS et les LOIS de Dieu. Le sabbat du 7ème jour est défini par Dieu dans Lévitique 23 à la fois comme un TEMPS moedim et une LOI. Dieu l'a commandé selon les phases lunaires. Rome, la 4ème bête, a changé cette semaine lunaire en une semaine solaire seulement, accomplissant ainsi l'avertissement prophétique de Daniel 7:25.

Quiconque essaie de prétendre que le samedi (solaire uniquement) ou le dimanche (solaire uniquement) est le vrai sabbat est trompé. Car Dieu n'a JAMAIS utilisé une semaine solaire seulement, ou un cycle hebdomadaire. La semaine ne pourrait PAS ÊTRE UN CYCLE sur un calendrier de phase lunaire.

La journée des vétérans n'est pas toujours un lundi. Il est toujours observé le onzième jour de novembre. Ceci est fait pour rester cohérent avec la signature des documents qui ont mis fin à la Seconde Guerre mondiale. Il signe le 11e jour du 11e mois à 11h11. Ainsi, il est TOUJOURS observé le 11 novembre.

La fin de la première guerre mondiale, pas deux.

Merci beaucoup d'avoir corrigé ça, Edward !! J'ai grincé des dents en lisant ça !! Je n'ai pas participé à tous ces défilés de la Journée des anciens combattants au JROTC juste pour que quelqu'un vienne en tant qu'autorité et me dise que ma fière participation était par erreur !!

La semaine de sept jours vient des sept jours de la création et du sabbat, le 7ème jour était le sabbat tel que parlé par Dieu, notre créateur. Cela s'est produit bien avant qu'Israël et les Juifs ne soient nommés par Dieu.

Je vois que tout le monde a sa propre version de la fabrication du cycle de 7 jours de nos planètes, l'un d'eux a déclaré qu'il s'agissait d'un Dieu, bien que l'un des nombreux qui existaient il y a environ 2 015 ans.
Avant la « Vierge Marie » quelle était la religion des paysans avec lesquels elle fréquentait. Evidemment pas le christianisme.

Pourquoi y a-t-il 12 mois dans l'année ?
Les astronomes de Jules César ont expliqué la nécessité de 12 mois par an et l'ajout d'une année bissextile pour se synchroniser avec les saisons.
À l'époque, il n'y avait que dix mois dans le calendrier alors qu'il y a un peu plus de 12 cycles lunaires dans une année.
Les mois de janvier et février ont été ajoutés au calendrier
Les cinquième et sixième mois d'origine ont été renommés juillet et août en l'honneur de Jules César et de son successeur Auguste.
Ces mois ont tous deux reçu 31 jours pour refléter leur importance, ayant été nommés d'après les dirigeants romains.

Règle – 30 jours en septembre, avril, juin et novembre
9 + 4 + 6 +11= 30

Aucun d'entre vous n'a lu les chapitres 1 et 2 de la Sainte Bible ? – Les cultures anciennes provenaient de la même source, portaient les mêmes informations. Il y a Dieu, qui prétend qu'il a fondé la semaine de 7 jours, et a établi à la fin de ses 6 jours de travail, un jour de repos, illimité par le soir et le matin.
Quel que soit le Babylonien qui était en place, lorsque les Juifs capturèrent et les instillèrent dans leur société, le résultat pour le premier roi, Nabuchodonosor, fut l'adoption du Dieu créateur comme l'a appris le Juif nommé Daniel/Belteshazzar.

Avez-vous cherché pourquoi l'Inde ancienne avait sept jours ? une semaine s'appelait ‘saptah’, ce qui se traduit par une collection de sept.
Vérifiez également l'heure à laquelle cela s'est produit.. peut-être après les babyloniens ou en même temps.

Quelqu'un peut-il dire à quel moment les hindous ont adopté les jours de la semaine ? Il n'y a aucune référence aux jours de la semaine tels que dimanche, lundi, etc. Pas même mentionné en tamoul THIRUKURAL à ce sujet

Pour plus d'informations sur l'origine du samedi ou du Laugardagr, consultez l'article ci-dessous. Il y a des raisons de penser qu'il provient du dieu Loki.

Il y a très longtemps, mon père m'a dit que nous avions sept jours par semaine parce que les nomades avaient besoin d'un jour de repos environ tous les sept jours. C'est pourquoi dans la bible, Dieu se repose le 7ème jour (les gens ne se reposent pas le 7ème jour en l'honneur de Dieu, les gens ont fait se reposer Dieu le 7ème jour et pendant ce jour de repos, ils ont eu le temps de réfléchir aux origines et le but et c'est ainsi que les religions ont commencé). Toutes les premières communautés étaient des nomades dans le monde entier, c'est pourquoi vous en trouverez 7 jours sur 7 dans le monde entier. Je ne sais pas d'où il tient ça. Mais cela reste la meilleure explication que j'ai entendue jusqu'à présent. En fait, il existe toujours aujourd'hui. Nous avons besoin d'un jour de repos environ tous les 7 jours si nous ne voulons pas nous écraser.

Juste pour donner aux ignorants qui ont écrit l'article un petit avant-goût de la connaissance dans l'Inde ancienne, je colle une partie d'un article de wiki sur les origines indiennes des noms des jours de la semaine :

En supprimant la lettre de tête « a » et le « tra » de fin de « ahorātra », on se retrouve avec le mot horā, et de cette horā, un autre système de mesure du temps, le « système Horā », introduit dans ce pays par le célèbre L'astronome hindou Varāha Mihira, en divisant un jour et une nuit en 24 horās. Beaucoup pensent qu'à partir de ce système Horā, le monde entier a adopté la pratique actuelle de diviser un jour et une nuit en 24 heures et de plus, du sanskrit horā, l'heure anglaise, le latin hora et le grec ora (ωρα) ont été dérivés. Il est intéressant de noter ici que l'on peut également dériver les noms des sept jours d'une semaine de ce système Horā. On doit supposer un seigneur pour chaque horā du jour et Ravivāra doit être accepté comme le premier jour de la semaine, mais le comptage doit être fait dans l'ordre inverse ou décroissant et la quatrième place donne le nom du jour suivant.
Sept jours de la semaine

Pourquoi sept jours font une semaine ? Et d'où viennent les noms de ces sept jours ? Chaque Indien sera heureux de savoir que c'est aussi un cadeau de l'Inde au monde entier. Nous avons vu plus haut que 60 ghaţis ou daņdas font un jour et une nuit ou ahorātra. Les astronomes indiens ont dédié chaque ghaţi du jour à une planète en tant que seigneur et ont dérivé le nom du jour selon le seigneur du premier ghaţi du jour.

Le soleil ou Ravi étant le plus puissant parmi les planètes, ainsi que le donneur et le soutien de la vie, a été honoré d'être le seigneur du premier ghaţi du premier jour de la semaine. C'est pourquoi il est nommé Ravivāra ou dimanche. Dans la figure 1, les seigneurs des deuxième et troisième ghaţis de Ravivāra sont respectivement Mars et Jupiter. En procédant de cette manière, Saturne est le seigneur du 60e ghaţi de Ravivāra et la lune ou Soma devient le seigneur du premier ghaţi du jour suivant et est donc nommé Somavāra ou lundi (lundi). On peut remarquer ici qu'en comptant 60 ghaţis le long du cercle de Firure-1, il faut faire 8 tours complets et 4 planètes de plus et donc à partir d'une planète particulière, la 5ème place donne le nom du jour suivant. De cette manière on arrive finalement à anivāra ou samedi (samedi) et à partir de Śanivāra on observe que le lendemain est Ravivāra et ainsi le cycle est terminé.

On peut se rappeler que le système Horā n'est pas essentiel pour nommer les sept jours de la semaine et principalement il a été fait par les astronomes védiques divisant un jour et une nuit en 60 ghaţis ou 60 daņdas. Par conséquent, nous pouvons conclure sans aucun doute que ce sont les astronomes védiques qui ont nommé les sept jours d'une semaine en utilisant le système indien original consistant à diviser un jour et une nuit en 60 ghaţis et dans leur tentative ultérieure, ils ont montré que l'on peut arriver à les mêmes résultats en utilisant également 24 horās. Dans un verset (1/296) de Yājňavalkya Samhitā, les noms des planètes sont donnés exactement dans l'ordre des jours de la semaine et il y a donc tout lieu de croire que les noms des planètes dans ce verset ont été mentionnés en particulier comme les seigneurs de les sept jours d'une semaine. Cela fait croire au professeur S. B. Dixit que les noms des sept jours d'une semaine étaient connus à l'époque de Yājňavalkya Samhitā.

L'étymologie acceptée est que l'heure anglaise vient du latin hora “une heure” poétiquement “temps de l'année, saison,” qui vient du grec hora (un mot utilisé pour indiquer un temps limité dans un an, un mois, ou jour), du proto-indo européen *yor-a-, de la racine *yer- “year, season”. Le sanskrit horā est généralement accepté comme un emprunt au grec hora. Varāhamihira n'est pas né avant 505 de notre ère, donc la hora grecque existait bien avant cela. Gardez à l'esprit que les conquêtes d'Alexandre le Grand entre 335 et 324 avant notre ère ont contribué à répandre l'astronomie babylonienne en Grèce et en Inde.

Les Sumériens avaient une journée de 24 heures au quatrième millénaire avant notre ère, et les Babyloniens aussi.

Les Juifs n'avaient pas de nom pour leurs jours de la semaine, sauf pour le sabbat. Les autres jours étaient juste comptés. Il y avait des jours saints qui ont été nommés d'après l'activité telle que “New Moon Day, Day of Unlevened Bread…etc. Cependant, si pour une raison quelconque vous deviez demander à un Juif quel jour gardons-nous le jour du sabbat ce mois-ci, la réponse que vous obtiendriez serait « le même jour que nous l'avons observé le mois dernier, le 7e jour ! Et au fait, comment les Juifs ont-ils fait le tour de Jéricho 7 fois le 7ème jour sans rompre le sabbat ? Faire la guerre, c'est travailler ! Lorsque vous trouverez la réponse à cette question et si vous êtes honnête avec vous-même, vous trouverez le vrai Sabbat. Faites allusion au soleil pour régner sur le jour et à la lune pour régner sur la nuit et pour les temps (jours saints) et les saisons.

Les jours de la semaine sont nommés d'après les sept planètes visibles (“errants”) via leurs dieux associés (de n'importe quel panthéon), ainsi que le soleil et la lune, qui se déplacent tous dans le ciel

Lundi/Lune “foire du visage”
Mardi/Mars (Tiu) le guerrier « gracieux »
Mercredi/Mercure (Odin) Il en sait trop, tellement plein de “malheur”
Jeudi/Jupiter (Thor) “loin to go” (lancer des éclairs)
Vendredi/Vénus (Frig) “aimer et donner”
Samedi/Saturne “doit travailler pour gagner sa vie”re la richesse
Dimanche/Dim “bonnie, blythe et bon”

Et oui, la semaine de 7 jours est basée sur chaque phase de la lune.

@Daven-Je ne sais pas si vous avez cessé de répondre aux commentaires ou non, mais je suis soudainement fasciné par la corrélation entre Saturne, qui est fortement associée à l'occultisme, et le samedi comme le sabbat du septième jour (qui est dit être le vrai jour de repos du Seigneur).
N'est-il pas étrange que ce qui est dit (a) saint (jour de repos) soit aussi si lié à la planète la plus célèbre de l'occultisme et à ses pouvoirs (sataniques) les plus sombres ?
Des pensées?

Il y a beaucoup de différends sur la façon dont les Israélites (avant que Rome ne détruise Jérusalem) comptaient leurs jours - une théorie est qu'au lieu d'une répétition cohérente de 7 jours, certains pensent que cela a peut-être commencé à nouveau après la première Nouvelle Lune de chaque mois. Cela signifierait que les jours d'Israël ne coïncideraient jamais systématiquement avec les autres jours d'observation.

Concernant le jour de Saturne ou du Satyre (homme-chèvre/Baphomet=Satan)
Il y a beaucoup de choses que vous pourriez être intéressé à faire des recherches. Je peux vous donner quelques 'chatouilleurs'. Le judaïsme tel qu'il est pratiqué en grande partie aujourd'hui est plus axé sur la Kabbale et le Talmud, plutôt que sur la Torah ou la Parole de YHVH/Dieu.
La Shekinah est un « esprit féminin » vénéré par les Juifs (Notez que Satyre-Baphomet est androgyne ayant des seins et des attributs masculins)
Le tefillin est une boîte/cube noir qu'ils attachent en vénération.
Jamais instruit dans la Torah, le cube noir est un symbole de Saturne et vous le trouvez également dans l'islam à la Kaaba où les fidèles embrassent également la pierre noire à l'intérieur d'une vulve argentée (féminine) alors qu'ils marchent autour du cube colossal.
Nous avons maintenant un cube noir imprimé au Ground Zero Memorial à New York… qui devrait vous donner un bon départ.

En tant que polythéiste pratiquant, je voudrais souligner que le soleil et la lune sont des divinités dans la mythologie nordique : Sunna et Mani. Les noms de dimanche et lundi sont donc toujours d'origine divine.

J'ai récemment entendu des spéculations dans les cercles païens selon lesquelles le samedi était à l'origine sacré pour Hela/Hella/Hel, la reine du royaume souterrain Helheim. Une fois que les chrétiens ont pris de l'ascendant et ont nommé leur royaume de tourment Enfer, le nom du jour a été changé (bien que toujours celui d'une divinité chthonienne). Je n'ai pas vu les citations de cette notion, mais cela sert à diviser la semaine un peu plus également entre les divinités masculines et féminines, ce qui est agréable.

De plus, je crois que la bourse penche pour que vendredi (Frige’s Day) porte le nom de Frigg, l'épouse d'Odin et reine des Ases, plutôt que Freya of the Vanir, bien que les deux déesses soient souvent confondues et que l'erreur soit compréhensible.

Pourquoi les hindous suivent-ils simultanément une semaine de 7 jours et un cycle lunaire de 15 jours ?

Nous suivons le calendrier lunaire hindou du premier au – Nouvelle Lune (Prathama jusqu'à Amavasya)/Jour de la Pleine Lune (environ 14-15 jours, c'est-à-dire Purnima), mais nous suivons également simultanément la semaine de 7 jours qui est mentionnée sur les calendriers occidentaux .

Par exemple, en Inde, les gens ne sont pas censés aller au temple (ou se faire couper les cheveux) le mardi. Pourquoi suivons-nous les deux systèmes simultanément ? La semaine de 7 jours n'est-elle pas à l'origine une construction occidentale ?

La semaine de 7 jours n'est pas vraiment basée sur le calendrier occidental. Tout d'abord, regardons comment les prédictions classiques (Jyothish Shastra) des Vedas (réponses à ces questions :

Pourquoi n'avons-nous que 7 jours dans une semaine ? Pourquoi ne pouvons-nous pas en avoir 8 ou 9 ?
Qu'est-ce qu'une heure ?
Pourquoi n'avons-nous que 24 heures par jour ? Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir 30 ou 40 unités et l'appeler une heure ?

Dans la civilisation ancienne, les Indiens étaient si bien versés qu'ils utilisaient souvent 4 à 5 unités de temps différentes. Si vous demandez à votre grand-mère indienne, elle vous a peut-être dit que pendant ses jours, les gens mesuraient le temps dans une unité étrange appelée ghati/ghadiya (1 ghati = 24 minutes).

1 jour est le temps écoulé entre deux levers de soleil. Sandhi en sanskrit signifie nœud ou jonction et, par conséquent, les points de jonction sont nommés pratah sandhya (tôt le matin) et sayam sandhya (soirée) qui divisent la journée standard en deux moitiés, c'est-à-dire du lever au coucher du soleil et du coucher au prochain lever de soleil. Puisqu'il y a 12 constellations du zodiaque, chaque constellation se voit attribuer une partie de l'unité d'une demi-journée et donc 12 parties par demi-journée chacune, ensemble 12+12 = 24 unités. C'est le concept de hora ou HEURE. (Oui, hora est l'heure standard. L'unité de temps anglaise et l'unité de temps sanskrit sont nommées de la même manière. Étrange coïncidence, ne le pensez-vous pas ?) . L'ordre de la domination planétaire de horas est le suivant.

1) Surya (Dim/SUN-DAY) suivi de
2) Shukra (Vénus/VEN-JOUR) suivi de
3) Budh (Mercury/MERCREDI) suivi de
4) Soma (Lune/LUN-JOUR) suivi de
5) Shani (Saturne/SATUR-DAY) suivi de
6) Guru (Jupiter/JEUDI) suivi de
7) Mangal (Mars/MARDI).

Dans la science de la prédiction indienne (jyothish shastra), le signe ascendant au moment du lever du soleil est noté et est considéré comme très important pour effectuer des calculs astronomiques/astrologiques concernant un thème, en particulier. pour connaître le janma lagna (heure de naissance), c'est très essentiel. Ainsi, le signe ascendant est très important. De même, la domination planétaire de la hora au moment du lever du soleil est notée. La planète qui gouverne la hora au moment du lever du soleil se voit confier la direction de toute la journée. Et donc,

Le jour Ravi-var (ou Sun-day) est nommé d'après Ravi/Sun qui se voit attribuer la seigneurie du jour parce qu'il gouverne la hora au moment du lever du soleil de ce jour. Maintenant, après le Soleil, l'heure qui suit le lever du soleil est gouvernée par Shukra suivi du reste. Dans l'ordre de domination des horas mentionné ci-dessus, calculez la prochaine planète dirigeante qui vient après 24 heures, c'est-à-dire

1ère heure par Ravi, 2ème heure par Shukra, 3ème heure par Budh,
4ème heure par Soma, 5ème heure par Shani, 6ème heure par Guru,
7ème heure de Mangal,

8ème heure par Ravi, 9ème heure par Shukra, 10ème heure par Budh,
11ème heure par Soma, 12ème heure par Shani, 13ème heure par Guru,
14e heure de Mangal,

15e heure par Ravi, 16e heure par Shukra, 17e heure par Budh,
18ème heure par Soma, 19ème heure par Shani, 20ème heure par Guru,
21e heure par Mangal,

22ème heure par Ravi, 23ème heure par Shukra, 24ème heure par Budh

25ème heure par Soma (lune/lundi)

Comme vous le voyez, il s'avère que Soma est le maître du lever du soleil du lendemain. Et donc,

le lendemain, Soma-var (ou lundi) est nommé d'après Chandra/Moon qui se voit attribuer la seigneurie du jour parce qu'il règne sur la hora au moment du lever du soleil de ce jour. Dans le même ordre,

Mangal-var (mardi) pour Mangal/Mars étant le souverain hora au lever du soleil,
Budh-var (mercredi) pour Budha/Mercury étant le souverain hora au lever du soleil,
Guru-var (jeudi) pour Deva Guru Brihaspathi/Jupiter étant le souverain hora au lever du soleil,
Shukra-var (vendredi) pour Shukra/Vénus étant le souverain hora au lever du soleil,
Shani-var (samedi) pour Shani/Saturne étant le souverain hora au lever du soleil,

Maintenant, après samedi, le cycle revient à 1) avec Surya étant le maître de la hora au moment du lever du soleil du lendemain. C'est la raison pour laquelle il n'y a que 7 jours dans une semaine basés sur ces calculs de hora et leur domination planétaire comme mentionné dans les textes védiques.

On peut être chrétien, musulman, sikh ou juif, consciemment ou non, ils suivent les méthodes des anciens rishis indiens. C'est la raison pour laquelle le dharma hindou est appelé principes de la civilisation indienne ancienne, c'est-à-dire appelé Sanatana dharma (c'est-à-dire éternel et expansif dans sa nature même). C'est drôle comme le monde entier croit que la semaine de 7 jours est un concept occidental !

questions connexes
Plus de réponses ci-dessous

Sur quelle base un dieu particulier est-il donné chaque jour d'une semaine.
Pourquoi les hindous ne mangent-ils pas de viande un jour sur deux dans la semaine ?
Chaque jour de la semaine est dédié à un dieu particulier. On dit souvent qu'on doit suspendre une chose ce jour-là alors qu'on peut faire de même …
Pourquoi beaucoup d'hindous nés se disent athées de nos jours ?
Comment la semaine de sept jours est-elle entrée dans le système indien ? Quand les dieux indiens ont-ils commencé à aimer une journée pour eux-mêmes ?

Nitin Bokde
Nitin Bokde
2.1k vues
Vamsi Emani a donné de très bons détails sur Jyotish,

Pourquoi les heures sont si importantes dans le corps humain

Les Horas, etc. Mais j'aimerais ajouter comment il est lié au corps humain, au cycle lunaire, 12 mois, connexion 24 heures.

Je n'aborderai que la surface. De vrais détails sont disponibles dans la méditation indienne / sciences biologiques appelées Patanjal Yogasutram, Hatayoga-Pradipika, Bramhavaivartapurana, Tamil Thirumanthiram, Shrimadbhagavadpurana et surtout les cycles biologiques humains que vous connaissez déjà. Certaines personnes peuvent observer des cycles subtils et distincts dans le corps tous les jours en 24 heures si elles pratiquent le Nadishodhan (sciences de prédiction des nerfs) et certaines pratiques de Pranayama (Respirer - Hale / inspirer) selon ma propre expérience.

Pourquoi y a-t-il 12 mois et un cycle lunaire ? C'est pour la même raison que vous avez 12 accords de gammes musicales majeures et 12 accords de gammes mineures dans l'équivalent musical de Raagas (total 24). En musique, vous avez 7 touches blanches et 5 touches noires, ce qui en fait 12 en Piano, Harmonium et le même concept dièse et plat existe en Guitare. Là aussi, vous avez un calcul d'harmoniques défini qui est reconnu par chaque corps humain.

Si la 1ère clé du piano est de 400 Hz, alors la 2ème clé est de 400 X 2 ^(2/12)=449 Hz et la 12ème est de 400 x 2^(12/12)=800Hz. Ainsi, la musique a une dépendance au zodiaque telle qu'elle est appréciée par le cerveau humain. Il en va de même pour le nombre de couleurs appréciées par le cerveau (7–ROYGBIV–Red, Orange, Yellow, Green, Blue, Indigo, Violet).

1. Cycle biologique féminin - Le cycle menstruel est basé sur la lune et se répète périodiquement environ 12 fois par an. Un corps en parfaite santé répéterait le cycle exactement sur le même Tithi (jour lunaire-position lunaire par rapport à cette dame)
2. Par conséquent, toute la sphère autour de la terre ou plutôt d'une personne (terme jyotish-jataken terme-sujet anglais) est divisée en 12 zodiaques et donc 12 mois.
3.Chaque personne sur terre parcourt 12 zodiaques chaque jour avec la rotation de la terre.
4.Chaque zodiaque a une moitié lunaire et une moitié solaire en langage profane. Par conséquent, il y a 24 parties de l'arrangement spatial autour de tout le monde tout au long de la journée.
5.Dans les déplacements quotidiens d'une partie à l'autre, le flux d'air de la respiration change les narines-swara 24 fois par jour de gauche à droite ou vice-versa et une autre narine se ferme partiellement. C'est pourquoi nous avons deux narines. La narine lunaire gauche en soufflant complètement ouvert, il provoque tous les mécanismes de refroidissement du corps et s'il reste ouvert sans changement pendant 20 jours, la personne mourra de maladies froides telles que la pneumonie. La narine droite - narine SOLAIRE lorsqu'elle est complètement ouverte, elle active tous les mécanismes de chauffage du corps tels que le métabolisme. Le principe des 20 jours est également applicable pour cela et dans ce cas, la personne meurt de maladies liées à la chaleur telles que le coup de chaleur, etc. ( Réf-Patanjal Yogasutram). Ainsi, toutes les heures sur deux (60 minutes), le corps passe du chauffage au refroidissement ou vice versa en effectuant toutes les fonctions du corps et en maintenant la température corporelle. C'est ce qu'on appelle le système de contrôle à plage fractionnée intermittente dans le contrôle des processus d'ingénierie industrielle.

6. Par conséquent, il y a 24 heures dans une journée. Tous les exercices de réglage nadi-shodhan pranayama-nostrial sont effectués lorsque le soleil est au sommet, en dessous, à l'horizon est (montant), à l'horizon ouest. Veuillez vérifier les détails au cycle nasal

Une tomodensitométrie montrant des signes du cycle nasal. Les voies respiratoires les plus ouvertes sont à droite, les cornets enflés congestionnent la gauche.
7. Le tableau détaillé de changement de narine de 15 jours est reproduit ci-dessous et vous explique pourquoi un cycle lunaire de 15 jours?

8. Comme il n'y a que 9 Grahas qui affectent réellement le contrôle des cycles biologiques humains, Jyotish n'avait besoin que de zéro et neuf chiffres supplémentaires (0,1,2,3,4,5,6,7,8,9) pour concevoir le nombre décimal système pour modéliser l'ensemble du jyotish. Vous savez tous que le système de nombres décimaux est celui qui est utilisé de manière exhaustive dans le monde.

C'est très bref juste pour vous dire pourquoi il y a 24 heures dans une journée, 7 jours dans la semaine, 12 mois dans une année.


Pourquoi avons-nous une semaine de sept jours ?

L'idée de la semaine de sept jours est enracinée dans le mouvement de la lune.
La Lune a deux caractéristiques qui ont attiré l'attention de nos personnes plus âgées :
1) Mouvement à travers le ciel (révolution autour de la Terre).
2) Étapes.
Le premier nous a donné un mois sidéral de 27,3 jours.
Ce dernier nous a donné un mois synodal qui compte 29,5 jours.

La notion de mois est dérivé du bit synodique. Le mot mois lui-même vient de lune . Le mot sanskrit Meuse et son dérivé persan Mahina les deux sont dérivés du mot "lune". Un mois est la période de temps entre les pleines lunes successives ou les nouvelles lunes successives. Cette période qui est de 29,5 jours est appelée un mois. Comment le calendrier grégorien l'a fait le 30/31/28, est une autre histoire.

Le concept de Nakshatra (astérismes lunaires indiens) est dérivé du mois sidéral.
Tout comme la trajectoire du Soleil est divisée en 12 parties égales, appelées Zodiaques. Le chemin de la Lune est divisé en 27 parties égales appelées astérismes lunaires. Étant donné que la Lune met 27 jours pour terminer le cycle entier, elle reste dans un astérisme pendant un jour.
C'est plutôt chouette.
C'est la raison pour laquelle Moon a 27 épouses dans de nombreux systèmes mythologiques, il est connu pour être un coureur de jupons. Lune porte-bonheur.

Les Zodiaques sont des artefacts humains, ils ne sont ni surnaturels ni n'ont de caractéristiques intrinsèques. Ils sont les jalons d'un magnifique système de chronométrage. Un système que nous, humains modernes, utilisons encore aujourd'hui (12 mois de 30 jours chacun).
Si le cycle synodique de la lune est visualisé dans un cercle, il aura deux extrêmes et deux moyens. Les deux extrêmes étant la nouvelle lune et la pleine lune. Les moyens étant deux demi-lunes. Cela fait 4 quadrants en un mois.
Chaque quadrant est un la semaine.

Si l'on considère ces deux cycles — synodal et sidéral — cela fait un temps moyen de 28 jours. Quelque chose qui pourrait être commodément divisé en 4 parties de 7 jours chacune.

Maintenant, il est assez clair pourquoi la semaine a 7 jours.

Sept. Sapta et Hapta signifient tous deux Sept. Les mots grecs et latins Sept (comme septembre) et Hept (comme dans Heptagon) ne sont que des versions de Sapta.
Le mot pour semaine en persan est Hafta. Quelque chose qui dérive du mot Avestan Hapta. Alors que le mot sanskrit pour sept est « Sapta », qui est aussi le mot indien pour semaine.

C'est une coïncidence si les cycles de rotation et de révolution de la lune prennent à peu près le même temps.
Une coïncidence qui rend un seul hémisphère de la lune disponible pour notre regard. Quelque chose qui est devenu la quintessence de la beauté.


Janvier et février datent tous deux de l'époque de la fondation de Rome. Ils ont été ajoutés à un calendrier qui avait été divisé en dix périodes de type mois dont la durée variait de 20 à 35 jours ou plus. Une saison d'hiver n'a pas été incluse, de sorte que ces durées sont censées avoir été conçues pour refléter les stades de croissance des cultures et du bétail.

Lors de son introduction, janvier s'est vu accorder 29 jours et placé au début de l'année civile. Février a été donné 23 jours et mis à la fin. Puis, pendant une période indéterminée peu de temps après la fondation de Rome, des mois auraient commencé lorsqu'une nouvelle lune a été aperçue pour la première fois. Plus tard, les longueurs de mois ont été séparées des lunaisons et sont redevenues fixes. À cette époque, la durée initiale de février a été prolongée de cinq jours, ce qui lui a donné un total de 28.


Pourquoi sept jours dans une semaine ?

Alors que les mois, les années et les jours peuvent être directement liés à des événements astronomiques comme la rotation de la Terre autour de son axe ou une orbite complète du Soleil, une semaine est un curieux 23% d'un mois lunaire. Néanmoins, il est utilisé depuis des millénaires de la Chine à l'Inde, au Moyen-Orient et en Europe.

Notre utilisation de la semaine de sept jours remonte aux Babyloniens doués en astronomie et au décret du roi Sargon Ier d'Akkad vers 2300 avant notre ère. Ils vénéraient le nombre sept, et avant les télescopes, les corps célestes clés étaient au nombre de sept (le Soleil, la Lune et les cinq planètes visibles à l'œil nu).

La semaine de sept jours est également étroitement liée au judaïsme et à l'histoire de la Genèse, Dieu se reposant le septième jour.


À partir du milieu du XVIIe siècle, après la restauration de la monarchie mais culminant au XVIIIe siècle, le Grand Tour était une sorte d'année sabbatique sophistiquée pour les jeunes hommes de la classe supérieure en Grande-Bretagne, et adopté par certains Américains aussi. Il s'agissait d'un tour d'Europe, accompagné d'un guide appelé Cicerone, généralement de France, d'Italie, d'Allemagne puis de retour (bien que quelques-uns des voyageurs les plus aventureux soient allés en Grèce, et même dans quelques rares cas comme jusqu'en Turquie). Cela durait généralement quelques mois, mais certains voyageurs y allaient plusieurs années.

Florence était une destination incontournable pour le grand touriste branché.

C'était l'époque des Lumières, lorsque la croyance a commencé à émerger que la connaissance était mieux dérivée de l'expérience personnelle. personne et former votre propre impression. Cela peut sembler évident, car ces croyances sont toujours d'actualité aujourd'hui, mais avant les Lumières, on croyait que lire quelque chose d'une source bien informée était une bien meilleure éducation que d'essayer de résoudre les mêmes choses par vous-même.
Le Grand Tour était une partie importante de cette croyance. Les jeunes hommes ont participé au Grand Tour après avoir obtenu leur diplôme d'Oxford ou de Cambridge, et cela a été considéré comme une extension de leur éducation. Ils ont visité des sites historiques, vu des œuvres d'art et d'architecture, pratiqué leurs compétences linguistiques, socialisé dans la société bourgeoise de toute l'Europe, se sont familiarisés avec la mode continentale, ont pris des cours de danse ou d'escrime et ont collecté un grand nombre de souvenirs qui pourraient plus tard être utilisé pour montrer à quel point ils étaient cultivés.
À certains égards, les principes du Grand Tour sont toujours avec nous - ce que nous faisons en tant que touristes (visiter des musées, acheter des souvenirs, pratiquer nos compétences linguistiques et essayer d'absorber la culture locale) est fortement influencé par les objectifs du Grand Tour . Si vous pensez qu'une expérience complète de la culture européenne nécessite d'avoir visité Paris, Rome et Venise, alors vous êtes peut-être chez vous au XVIIIe siècle.


Historiquement, comment se fait-il que nous ayons 7 jours dans une semaine ? - Histoire

Beaucoup d'attention a été accordée dans les nouvelles cette semaine à l'annonce que nous, en Grande-Bretagne, ne vivons plus dans une société à trois classes, mais qu'est-ce que cela signifie pour nous et est-ce important de toute façon ?

La Grande-Bretagne est célèbre pour son système de classes. Cela est en grande partie dû à notre longue histoire sans révolutions internes ni guerres. La France a subi sa révolution qui l'a largement débarrassée de sa classe supérieure. L'Allemagne a perdu le sien lorsque les nazis ont découvert que les aristocrates étaient un obstacle à son ingénierie sociale et à sa domination mondiale. La Russie et la Chine ont subi des révolutions communistes au 20e siècle, et l'Italie, l'Espagne, l'Autriche-Hongrie et bien d'autres ont souffert du fascisme ou de la guerre et souvent des deux.

Quelle race est aux États-Unis, classe ou statut social est au Royaume-Uni. Ce n'est pas censé être important et en effet, vous pouvez vivre la majeure partie de votre vie sans en être conscient, si vous choisissez de ne pas l'être. Bien qu'elles soient loin d'être aussi importantes qu'auparavant, les différences de classe existent toujours et, par conséquent, elles comptent dans une certaine mesure.

Traditionnellement, nous étions divisés en trois classes. La classe supérieure ou l'élite dirigeante qui sont étroitement alignées sur la monarchie et l'aristocratie terrienne, la classe moyenne qui était des gens comme les médecins et les avocats qui avaient de la richesse mais pas une « bonne éducation » et la classe ouvrière qui a déduit Marx dans le Le 19e siècle fournissait leur main-d'œuvre mais ne possédait aucun moyen de production.

Le célèbre sketch comique illustrant les trois classes traditionnelles.

La classe n'a jamais été que partiellement liée à l'argent. Contrairement à des pays comme les États-Unis où l'argent et le statut de star signifiaient que les individus étaient considérés comme étant au sommet de la société, ici, c'était principalement dû à l'ascendance familiale. Bien que cela ne soit pas courant, il était tout à fait possible pour une famille aristocratique d'être presque en faillite tout en conservant sa cote de classe supérieure que les familles de la classe moyenne avec plus d'argent ou d'actifs ne pourraient jamais espérer gagner.

Les démonstrations manifestes de richesse étaient et sont encore dans une certaine mesure considérées comme vulgaires. Le vrai élevage signifiait qu'on n'avait pas à se montrer. À titre d'exemple, quelqu'un comme le prince Charles est souvent vu à la campagne avec de vieux vêtements avec lesquels le chômeur moyen ne rêverait jamais d'être vu avec.

Le prince Charles fait bonne impression d'un rustre de campagne

Alors que quelqu'un comme David Beckham pourrait avoir des millions de livres sterling mais ne sera jamais considéré au mieux que comme une classe moyenne et souvent pas plus qu'une classe ouvrière survoltée. Plus les gens comme lui affichent leur richesse et leur glamour avec des mariages ringards mais extrêmement coûteux et essaient de souligner leur crédibilité, plus la vraie classe supérieure se lèvera le nez. Il suffit d'être témoin de Downton Abbey pour en avoir la preuve. On dit souvent que les vrais riches n'ont ni besoin ni désir de montrer leur richesse alors que l'argent frais essaie toujours de montrer qu'ils ont réussi et d'impressionner ceux qu'ils ont laissés derrière eux.

Élégant et riche ou juste Uber-collant ?

Alors que la révolution industrielle et le commerce mondial ont conduit à l'essor de ce que l'on pourrait désormais considérer comme une classe moyenne avec des industriels et des entrepreneurs créant des entreprises et des sociétés, ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que les travailleurs se sont identifiés comme classe ouvrière. Alors que le Parti libéral a fait beaucoup pour améliorer le sort des pauvres avant la Première Guerre mondiale, ce n'est que dans les années 1920 que la classe ouvrière s'est ressaisie en tant que force politique.

La célèbre marche Jarrow où des centaines d'hommes de la classe ouvrière ont marché sur 300 milles pour présenter une pétition au Parlement.

Depuis lors, la notion de classe s'est beaucoup dégradée et est devenue démodée. Il n'y a plus de respect envers qui que ce soit simplement à cause de son statut social ou d'un solde bancaire gonflé. Les riches essaient de minimiser leur origine, même la reine change de voix pour s'adapter davantage aux gens normaux. La classe ouvrière a été encouragée à penser que ses idées et sa culture sont aussi bonnes ou meilleures que tout le monde. D'une certaine manière, la classe ouvrière et la classe supérieure ont essayé de s'éliminer, la grande majorité du pays s'identifiant comme appartenant à la classe moyenne malgré le fait que la plupart des gens doivent encore travailler pour gagner leur vie dans des postes relativement sans issue et pour des salaires beaucoup plus bas que leurs parieurs.

Quoi qu'on dise, la classe compte toujours. La grande majorité des terres et des richesses appartiennent aux descendants de quelques centaines d'envahisseurs normands à partir de 1066. Ils fréquentent les écoles privées les plus chères et les universités prestigieuses, dirigent la plupart des partis politiques et prennent même plus que leur part les emplois les plus prestigieux ou les plus prestigieux. Il est surprenant, par exemple, de voir combien de stars de la télévision sont issues de ce qui serait considéré comme un milieu de classe supérieure. Prenons l'exemple de l'historien Dan Snow, bien que sympathique et talentueux, il a fait sa pause à la télévision dans une série avec son célèbre papa. Il peut parler avec un accent normal mais il est allé à l'Université d'Oxford, est allé dans une école privée et ses ancêtres incluent un officier plutôt inepte de la Première Guerre mondiale et l'un des premiers ministres les plus célèbres d'avant la Première Guerre mondiale, il est marié à la fille du 6e duc. de Westminster, mais il semble se présenter comme un homme du peuple. De même, Helena Bonham Carter est la descendante d'un Premier ministre du 20e siècle et de Florence Nightingale. Ce ne sont que deux exemples faciles à trouver. Est-ce que ça importe? À certains égards non, mais bien que chacun ait droit au succès et à une carrière, dans quelle mesure le leur est-il dû à ses antécédents familiaux ?

De nos jours, bien qu'elle soit toujours importante, la richesse n'est pas le seul facteur déterminant dans quelle classe vous êtes. Il est assez facile pour une personne de la classe ouvrière très pauvre d'apprécier la musique classique ou de lire de la philosophie alors qu'hier encore, George Osborne, le deuxième homme politique le plus important du Royaume-Uni, millionnaire et d'origine aristocratique, a été aperçu en train de sortir de McDonalds, quelque chose de plus moyen. les gens de classe ne songeraient jamais à faire, ou du moins se feraient surprendre en train de visiter. Malgré ses antécédents familiaux extrêmement riches et puissants, Gideon George Oliver Osborne était toujours étiqueté comme un « ?

D'autres choses qui donnent des cours incluent les vêtements, les loisirs et même les mots. Pas seulement les accents, mais les mots eux-mêmes. Cela a été mis en évidence par le célèbre livre “U et non-U” signifiant Upper Class et aucune Upper Class avec quelques exemples ci-dessous.

U Non-U
Des légumes Légumes verts
Flairer Parfum
Cimetière Cimetière
Lunettes Lunettes
Fausses dents Dentiers
Serviette Serviette
Sofa Canapé ou Canapé
Toilettes ou Toilette Toilette
Déjeuner Dîner (pour le repas de midi)
Pudding Doux

Pour montrer à quel point je suis foutu, j'ai surligné les mots que j'utilise. D'après ce qui précède, il semblerait que j'ai un peu des deux en moi, peut-être que cela fait de moi une classe moyenne?

Cette semaine, cependant, à la suite d'une étude portant sur plus de 160 000 personnes, il a été annoncé qu'il existe désormais 7 classes sociales. Cela prend en compte divers facteurs tels que les amis, les réseaux sociaux, les loisirs, le statut professionnel et bien sûr la richesse. Vous pouvez essayer le test par vous-même ici

Vous trouverez ci-dessous des tableaux de nombres qui indiquent les nouvelles classes types.

Au sommet se trouve l'élite. Ils ont de l'argent, de bonnes relations et sont très cultivés.

L'ancienne classe moyenne, un peu moins riche mais toujours très aisée et avec un cercle social large et très cultivé

La première apparition de l'une des nouvelles classes.

Encore une nouvelle classe sociale. En sécurité financière mais préférant les médias sociaux et le sport au théâtre.

Le fondement de la plupart des nations, les masses travailleuses près du bas de la société.

Une autre nouvelle classe sociale qui est très cultivée et connectée mais n'a pas les revenus des classes supérieures en raison de son travail dans de nouvelles industries de services.

Les malheureux 15% de la société qui sont continuellement pauvres et démunis.

Un facteur important dans la santé économique et le dynamisme d'une nation est la mesure dans laquelle on peut changer son statut social. Aux États-Unis, c'est ce qu'on appelle le rêve américain. L'idée que quelqu'un peut arriver aux États-Unis sans le sou et progresser lui-même ou en une génération ou deux. Cependant, depuis les années 1970, les États-Unis ont pris du retard sur de nombreux pays européens, ce qui est surprenant étant donné que quitter l'Europe pour vivre aux États-Unis a été pendant plus d'un siècle une ambition très populaire. C'est une chose d'avoir un pays où ceux qui sont nés dans la richesse restent riches, mais il y a des problèmes lorsque ceux qui sont nés dans la pauvreté y restent.

Et moi dans tout ça? Eh bien, à ma complète et totale surprise, je suis classé dans l'élite. J'ai été assez choqué par cela et un peu embarrassé, alors je suis allé sur le site Web d'information du Guardian (un journal socialiste bien connu) et j'ai été soulagé lorsque leur journaliste a déclaré qu'il était lui aussi choqué et gêné d'être un élite.

Il y a un certain nombre de raisons pour lesquelles je suis surpris car je ne suis en aucun cas riche. Je suis allé dans une école très ordinaire et je n'étais même pas dans les meilleures classes. J'habite dans un ancien quartier de logements sociaux dans une maison mitoyenne et mes trois voitures précédentes sont toutes les deux mortes à l'usage à l'âge de 12-14 ans. Je suis aussi et pas pour la première fois au chômage. Mes grands-parents travaillaient comme facteurs et chauffeurs de bus et mes parents sont respectivement originaires de domaines sociaux défavorisés et de petits villages miniers isolés.

Que les résultats de mon sondage soient corrects ou non, c'est une bonne nouvelle pour le Royaume-Uni si des gens comme moi peuvent toujours aller du bas vers le milieu (ou apparemment le haut de l'échelle). Qu'est-ce qui pourrait être derrière cela? Eh bien, malgré ses antécédents, mon père a étudié dur pour devenir un ingénieur très qualifié et j'ai été le premier de ma famille à aller à l'université. Nous partageons tous les deux l'idée démodée de travailler dur et de ne pas gaspiller notre argent afin de faire plus avec notre petite somme d'argent que les personnes avec un salaire 3 ou 4 fois plus élevé.

Ce qui aide vraiment mon score, ce sont mes facteurs sociaux et culturels. J'ai une grande variété d'amis, et beaucoup d'entre eux sont plus performants que moi, ce qui, aux fins de cette enquête, me pousse vers le haut. J'ai toujours été un épargnant dévoué et j'ai commencé à épargner pour les retraites, les actions après avoir travaillé à temps partiel à l'école. Peut-être parce que je viens d'un milieu pauvre, j'ai toujours fait attention à mon argent et sur 20 ans, cela s'additionne même si mon salaire n'a jamais été que dans la moyenne par rapport aux normes britanniques (ce qui est faible par rapport aux normes de Londres).

Surtout, ma note élevée est, je suppose, parce que j'obtiens un score de 100% sur la culture et la visite de musées, de concerts, etc. J'ai toujours été du genre à aspirer à faire mieux et certainement pas à être content de sortir et de dépenser de l'argent pour l'alcool ou d'avoir honte d'être différent ou d'essayer de faire mieux pour moi-même. Ce n'est pas une chose courante pour les jeunes hommes en Grande-Bretagne nés dans la classe ouvrière et est encore moins courant maintenant qu'il ne l'était lorsque j'ai quitté le lycée il y a 20 ans.

Je suis aussi heureux d'aller au cinéma qu'au théâtre. J'aime le sport de masse (le football) ainsi que les sports plus minoritaires comme le cricket ou même les épreuves équestres. J'aime la pizza mais n'aime généralement pas la restauration rapide.J'adore les dîners rôtis traditionnels, mais je suis plus que satisfait d'un sandwich. Il est vrai que je ne suis pas dans le consumérisme ou les modes de vie des célébrités ou les émissions de télé-réalité et je serai bien élevé, poli et refuserai de parler avec cet accent anglais terriblement faux que tout le monde à Tony Blair a adopté.

Jusqu'à ce que cette nouvelle enquête soit publiée, j'aurais dit que je venais d'un milieu ouvrier supérieur et que j'avais migré vers une classe moyenne inférieure avec le potentiel de s'améliorer davantage. Personnellement, je contesterais vivement le fait d'être classé comme élite car mes chaussettes ont plus de trous que le prince Charles ne saurait quoi en faire. Cependant, il ne semble pas y avoir de doute qu'en un peu plus d'une génération, nous avons réalisé ce que beaucoup de ceux qui sont allés en Amérique ou en Australie ont fait aussi dans les années passées.

Le fait est que seulement 39% de la population est maintenant dans les 3 classes traditionnelles mais les partis politiques modernes continuent à se disputer entre eux de la même manière. Pas étonnant que les gens soient mécontents de la politique car ils ne sont pas représentés et, curieusement, le pourcentage de personnes qui votent aux élections n'est pas trop éloigné de 39% non plus.

La classe n'est peut-être plus aussi importante qu'elle l'était autrefois, mais il est toujours important que les gens le réalisent ou non.