Satterlee II DD-626 - Histoire

Satterlee II DD-626 - Histoire

Satterlee II DD-626

Satterlee II(DD-626 : dp. 1630, 1. 348'3", b. 36'1", dr. 17'5", s. 37.4 k., cpl. 276, a. 4 5", 4 40mm ., 7 20mm., 5 21" tt., 2 dct., 6 dcp.; cl. Gleaves) Le deuxième Satterlee (DD-626) a été posé le 10 septembre 1941 par la Seattle-Tacoma Shipbuilding Corp., Seattle, Wash., lancé le 17 juillet 1942, parrainé par Mlle Rebecca E. Satterlee, nièce du capitaine Satterlee ; et commandé le 1er juillet 1943, le lieutenant-commandant Joseph F. Witherow, Jr., commandant.Satterlee a escorté l'avion britannique porte-avions, le HMS Victorious, de la côte ouest à la côte atlantique, où le nouveau destroyer a rejoint la flotte américaine de l'Atlantique le 26 août 1943. Après deux voyages d'escorte de convoi à Casablanca et une formation hors de Casco Bay Maine, il a escorté les cuirassés Texas et L'Arkansas à Belfast, en Irlande du Nord en avril 1944. Au cours de la première semaine de mai l944, Satterlee suit un entraînement pour une mission spéciale qui lui est assignée pour le débarquement en Normandie. g une batterie d'artillerie allemande à la Pointe du Hoc qui commandait les plages du débarquement d'Omaha. Après avoir escorté des dragueurs de mines jusqu'à la plage dans la nuit du 5 au 6 juin, il a commencé le feu pré-arrangé sur la Pointe du Hoc à 5 h 48, le 6 juin. Alors que les rangers débarquaient, elle dispersa les unités ennemies qui tentaient de s'opposer à elles depuis le haut de la falaise. le jour. Satterlee est resté au large des plages de Normandie pendant les quarante jours suivants, puis a rejoint la force d'invasion qui est arrivée au large de Saint-Tropez, dans le sud de la France, le 15 août 1944. Ici, elle a aidé à repousser une attaque nocturne de cinq vedettes lance-torpilles allemandes, en coulant une d'où elle a sauvé 12 survivants. Satterlee est revenu à la côte est en octobre de 1944 pour la formation à la Baie Casco. En janvier et février 1945, elle a escorté Quincy, avec le président Roosevelt embarqué, sur la partie Norfolk-Bermudes de son voyage vers et depuis la conférence de Yalta. Elle a navigué ensuite pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 16 mai 1945 pour servir en tant que navire-école d'artillerie. Elle a également assuré l'escorte de Saratoga, Hancock et Wasp pendant les opérations de vol de nuit et de jour au large d'Hawaï. et les premiers mois de l'occupation. Le 9 novembre, elle a commencé son voyage de retour aux États-Unis pour inactivation. Elle a été désarmée le 16 mars 1946 et placée en réserve à Charleston, S.C. Elle a été rayée de la liste de la Marine le 1er décembre 1970. Satterlee a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


USS Satterlee (DD-626)

Satterlee a été établi le 10 septembre 1941 par la Seattle-Tacoma Shipbuilding Corp., Seattle, Washington lancé le 17 juillet 1942 parrainé par Mlle Rebecca E. Satterlee, nièce du capitaine Satterlee et commandé le 1er juillet 1943, le lieutenant-commandant Joseph F. Witherow , Jr., aux commandes.

Satterlee escorté le porte-avions britannique, HMS&# 160Victorieux, de la côte ouest à la côte atlantique, où le nouveau destroyer a rejoint la flotte américaine de l'Atlantique le 26 août 1943. Après deux voyages d'escorte de convoi à Casablanca et une formation hors de la baie de Casco, dans le Maine, il a escorté les cuirassés Texas (BB-35) et Arkansas (BB-33) à Belfast, en Irlande du Nord, en avril 1944.

Dans la première semaine de mai 1944, Satterlee suit une formation pour une mission spéciale qui lui est confiée pour le débarquement de Normandie. Il devait soutenir une unité d'élite de 200 rangers de l'armée dans l'élimination d'une batterie d'artillerie allemande à la Pointe du Hoc qui commandait les plages du débarquement d'Omaha. Après avoir escorté des dragueurs de mines jusqu'à la plage dans la nuit du 5 au 6 juin, il a commencé le feu pré-arrangé sur la Pointe du Hoc à 05h48, le 6 juin. Alors que les rangers débarquaient, elle sépara les unités ennemies qui tentaient de s'opposer à elles du haut de la falaise.

Bien que les rangers aient constaté que les canons de la batterie avaient été retirés avant le débarquement, la résistance allemande était forte, et Satterlee fourni un appui-feu pour le reste de la journée. Satterlee est resté au large des plages de Normandie pendant les quarante jours suivants, puis a rejoint la force d'invasion qui est arrivée au large de Saint-Tropez, dans le sud de la France, le 15 août 1944. Ici, elle a aidé à repousser une attaque nocturne de cinq vedettes lance-torpilles allemandes, en coulant un dont elle a secouru 12 survivants.

Satterlee retourna sur la côte est en octobre 1944 pour s'entraîner à Casco Bay. En janvier et février 1945, elle escorte Quincy (CA-71), avec le président Franklin D. Roosevelt embarqué, sur la partie Norfolk-Bermudes de son voyage à destination et en provenance de la Conférence de Yalta. Elle a navigué ensuite pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 16 mai 1945 pour servir en tant que navire-école d'artillerie. Elle a également fourni une escorte pour Saratoga, Hancock, et Guêpe pendant les vols de nuit et de jour au large d'Hawaï.

Le 4 juillet, Satterlee a quitté Pearl Harbor et a commencé le devoir de patrouille de sauvetage air-mer entre Saipan et Okinawa et a effectué ce devoir pour le reste de la guerre et les premiers mois de l'occupation. Le 9 novembre, elle a commencé son voyage de retour aux États-Unis pour inactivation.

Satterlee a été désarmé le 16 mars 1946 et placé en réserve à Charleston, S.C. Il a été rayé de la liste de la Marine le 1er décembre 1970.

Satterlee a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Un jeune Henry Fonda a également servi sur le navire.


USS Satterlee DD-626 (1943-1970)

Demandez un paquet GRATUIT et obtenez les meilleures informations et ressources sur le mésothéliome qui vous sont livrées du jour au lendemain.

Tout le contenu est protégé par le droit d'auteur 2021 | À propos de nous

Publicité d'avocat. Ce site Web est sponsorisé par Seeger Weiss LLP avec des bureaux à New York, New Jersey et Philadelphie. L'adresse principale et le numéro de téléphone de la société sont 55 Challenger Road, Ridgefield Park, New Jersey, (973) 639-9100. Les informations sur ce site Web sont fournies à titre informatif uniquement et ne sont pas destinées à fournir des conseils juridiques ou médicaux spécifiques. N'arrêtez pas de prendre un médicament prescrit sans d'abord consulter votre médecin. L'arrêt d'un médicament prescrit sans l'avis de votre médecin peut entraîner des blessures ou la mort. Les résultats antérieurs de Seeger Weiss LLP ou de ses avocats ne garantissent ni ne prédisent un résultat similaire en ce qui concerne toute question future. Si vous êtes un détenteur légal des droits d'auteur et pensez qu'une page de ce site dépasse les limites de « l'utilisation équitable » et enfreint les droits d'auteur de votre client, nous pouvons être contactés concernant les questions de droit d'auteur à l'adresse [email protected]


Acteurs en uniforme : du lieutenant Henry Fonda à Monsieur Roberts

L'acteur Henry Fonda a mis une carrière d'acteur en suspens pour servir dans l'US Navy.

En 1948, Monsieur Roberts a commencé une course de trois ans à Broadway. D'après le roman du même nom, Monsieur Roberts raconte l'histoire d'un équipage misérable à bord d'un navire de ravitaillement dans le Pacifique pendant les derniers mois de la guerre. La pièce primée aux Tony Awards mettait en vedette Henry Fonda, icône de la scène et de l'écran, dans le rôle du lieutenant Douglas Roberts. En 1955, la pièce a été adaptée pour l'écran et Fonda a repris son rôle de Roberts, rejoint par James Cagney en tant que lieutenant-commandant détesté du navire Morton, et Jack Lemmon en tant qu'Ensign Pulver, l'officier nonchalant responsable de la lessive et du moral. Le fait que Fonda ait servi comme lieutenant dans l'US Navy pendant la Seconde Guerre mondiale ajoute de l'authenticité à la performance.

Déjà un acteur de théâtre et de cinéma acclamé, Fonda a rejoint la Marine le 22 août 1942. Il a été cité comme ne voulant pas "être un faux dans un studio de guerre". À 37 ans, Fonda était presque trop vieux pour être accepté en service, mais il était déterminé. Son dossier officiel du personnel militaire, tout comme ceux d'autres hommes et femmes en service dans l'US Navy pendant la Seconde Guerre mondiale, est conservé aux Archives nationales à St. Louis, Missouri. Le dossier de la Fonda est désormais numérisé et disponible dans le cadre des dossiers des Personnes d'exception (PEP). Les détails du service de Fonda dans la marine ainsi que des informations sur sa personnalité se trouvent dans son dossier.

« Eh bien, je ne veux pas être ici, je veux être là-bas. J'en ai marre d'être un mauvais spectateur.

Henry Fonda comme lieutenant Roberts

Comme de nombreuses célébrités à l'époque, dont l'ami proche de Fonda, James Stewart, Fonda voulait faire plus que faire des films pour soutenir l'effort de guerre. Bien que certaines célébrités aient continué à le faire pendant leur service - réalisant des films civils ou rejoignant des unités de cinéma - Fonda s'est enrôlé dans la Marine pour être marin, pas une star de cinéma.

"L'acteur Henry Fonda avec un sac de mer sur l'épaule après s'être enrôlé dans la marine des États-Unis, 1942" Photo de : Los Angeles Times, Los Angeles Times Photographic Archive. Département des collections spéciales, Bibliothèque de recherche Charles E. Young, UCLA.

Fonda a rejoint la marine avec un sentiment qui faisait écho à son personnage dans Monsieur Roberts. "Eh bien, je ne veux pas être ici, je veux être là-bas", a-t-il dit. "J'en ai marre d'être un mauvais spectateur."

Après avoir fréquenté l'Université du Minnesota pendant deux ans, Fonda était éligible pour postuler à une commission lors de son enrôlement, mais il a d'abord choisi de passer du temps en tant qu'homme enrôlé. Une lettre dans son dossier indique qu'« il a préféré être enrôlé dans le service naval en tant qu'homme de troupe, en fonction de l'exercice de ses fonctions pour établir ses qualifications pour une nomination à un grade de commission, plutôt que de tenter d'obtenir immédiatement sa commission, ce qui ont été très à son avantage financièrement et du point de vue de son rang et de son prestige. En tant qu'acteur, Fonda gagnait 150 000 $ par an (2,3 millions de dollars aujourd'hui). Un marin marié et enrôlé gagnait moins de 1 600 $ par an (environ 25 000 $ aujourd'hui), en fonction de divers facteurs. Au moment de son enrôlement, Fonda était marié à sa première femme, Frances, et ils avaient trois enfants (la belle-fille Frances, Peter et Jane).

Après une formation de base, Fonda est allé à l'école de quartier-maître, diplômé dans le top 10 de sa classe de 200. Il a été brièvement affecté au destroyer USS Satterlee (DD-626) comme quartier-maître de troisième classe. Moins d'un an après son enrôlement, Fonda a suivi le processus de candidature pour devenir officier. En raison de son âge (il avait 38 ans) Fonda a été commissionné au grade de lieutenant, grade junior, au lieu d'enseigne. Un mémorandum concernant la justification de sa nomination est rempli de détails intéressants. Fonda travaillait encore sur un film lorsqu'il a décidé de s'enrôler et a été félicité pour l'avoir fait. Ses commandants considéraient qu'il avait fait preuve de « qualités de leadership, d'attitude militaire, de loyauté, de jugement et d'intelligence dignes d'un officier ». Pour ceux qui connaissent le portrait de Mister Roberts par Fonda, cette description aurait pu être écrite de son célèbre personnage.

Une lettre justifiant la nomination de Fonda au grade de Lieutenant, grade junior. Les Archives nationales.

Certificat de nomination au Lieutenant, grade junior présenté à Fonda. Les Archives nationales.

Après avoir reçu une commission, Fonda est devenu officier adjoint d'information sur le combat aérien et officier de surveillance des opérations aériennes sur le théâtre du Pacifique. Dans ce rôle, Fonda a aidé à la planification et à l'exécution des opérations aériennes pour les campagnes des Mariannes, des Carolines occidentales et d'Iwo Jima. Pour son implication dans les opérations aériennes de ces campagnes, Fonda a reçu une étoile de bronze. Bien que Fonda ait quitté le service actif en novembre 1945, il est resté officier de réserve jusqu'à sa démission en 1948 parce qu'il était « surclassé ». Bien qu'il ait dépassé le grade pour rester un officier de réserve navale, Fonda continuerait à dépeindre un officier militaire non seulement Monsieur Roberts, mais aussi dans des films emblématiques de la Seconde Guerre mondiale tels que : Bataille des Ardennes, À mi-chemin, et Le jour le plus long.


USS Satterlee (DD-626)

Satterlee a été établi le 10 septembre 1941 par la Seattle-Tacoma Shipbuilding Corp., Seattle, Washington lancé le 17 juillet 1942 parrainé par Mlle Rebecca E. Satterlee, nièce du capitaine Satterlee et commandé le 1er juillet 1943, le lieutenant-commandant Joseph F. Witherow , Jr., aux commandes.

Satterlee escorté le porte-avions britannique HMS Victorieux, de la côte ouest à la côte atlantique, où le nouveau destroyer a rejoint la flotte américaine de l'Atlantique le 26 août 1943. Après deux voyages d'escorte de convoi à Casablanca et une formation hors de la baie de Casco, dans le Maine, il a escorté les cuirassés Texas (BB-35) et Arkansas (BB-33) à Belfast, en Irlande du Nord, en avril 1944.

Dans la première semaine de mai 1944, Satterlee suit une formation pour une mission spéciale qui lui est confiée pour le débarquement de Normandie. Il devait soutenir une unité d'élite de 200 rangers de l'armée dans l'élimination d'une batterie d'artillerie allemande à la Pointe du Hoc qui commandait les plages du débarquement d'Omaha. Après avoir escorté des dragueurs de mines jusqu'à la plage dans la nuit du 5 au 6 juin, il a commencé le feu pré-arrangé sur la Pointe du Hoc à 05h48, le 6 juin. Alors que les rangers débarquaient, elle sépara les unités ennemies qui tentaient de s'opposer à elles du haut de la falaise.

Bien que les rangers aient constaté que les canons de la batterie avaient été retirés avant le débarquement, la résistance allemande était forte, et Satterlee fourni un appui-feu pour le reste de la journée. Satterlee est resté au large des plages de Normandie pendant les quarante jours suivants, puis a rejoint la force d'invasion qui est arrivée au large de Saint-Tropez, dans le sud de la France, le 15 août 1944. Ici, elle a aidé à repousser une attaque nocturne de cinq vedettes lance-torpilles allemandes, en coulant une dont elle a secouru 12 survivants.

Satterlee retourna sur la côte est en octobre 1944 pour s'entraîner à Casco Bay. En janvier et février 1945, elle escorte Quincy (CA-71), avec le président Franklin D. Roosevelt embarqué, sur la partie Norfolk-Bermudes de son voyage à destination et en provenance de la Conférence de Yalta. Elle a navigué ensuite pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 16 mai 1945 pour servir en tant que navire-école d'artillerie. Elle a également fourni une escorte pour Saratoga, Hancock, et Guêpe pendant les opérations de vol de nuit et de jour au large d'Hawaï.

Le 4 juillet, Satterlee a quitté Pearl Harbor et a commencé le devoir de patrouille de sauvetage air-mer entre Saipan et Okinawa et a effectué ce devoir pour le reste de la guerre et les premiers mois de l'occupation. Le 9 novembre, elle a commencé son voyage de retour aux États-Unis pour inactivation. Satterlee a été désarmé le 16 mars 1946 et placé en réserve à Charleston, S.C. Il a été rayé de la liste de la Marine le 1er décembre 1970.

Satterlee a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Un jeune Henry Fonda a également servi sur le navire.


Historique des services[modifier]

Satterlee escorté le porte-avions britannique, HMS&# 160Victorieux, de la côte ouest à la côte atlantique, où le nouveau destroyer a rejoint la flotte américaine de l'Atlantique le 26 août 1943. Après deux voyages d'escorte de convoi à Casablanca et une formation hors de la baie de Casco, dans le Maine, il a escorté les cuirassés Texas et Arkansas à Belfast, en Irlande du Nord, en avril 1944.

Dans la première semaine de mai 1944, Satterlee suit une formation pour une mission spéciale qui lui est confiée pour le débarquement de Normandie. Il devait soutenir une unité d'élite de 200 Army Rangers dans l'élimination d'une batterie d'artillerie allemande à la Pointe du Hoc qui commandait les plages du débarquement d'Omaha. Après avoir escorté des dragueurs de mines jusqu'à la plage dans la nuit du 5 au 6 juin, il a commencé le feu pré-arrangé sur la Pointe du Hoc à 05h48, le 6 juin. Alors que les Rangers débarquaient, elle sépara les unités ennemies qui tentaient de s'opposer à elles du haut de la falaise.

Bien que les rangers aient constaté que les canons de la batterie avaient été retirés avant le débarquement, la résistance allemande était forte, et Satterlee fourni un appui-feu pour le reste de la journée. Satterlee est resté au large des plages de Normandie pendant les quarante jours suivants, puis a rejoint la force d'invasion qui est arrivée au large de Saint-Tropez, dans le sud de la France, le 15 août 1944. Ici, elle a aidé à repousser une attaque nocturne de cinq vedettes lance-torpilles allemandes, en coulant une dont elle a secouru 12 survivants.

Satterlee retourna sur la côte est en octobre 1944 pour s'entraîner à Casco Bay. En janvier et février 1945, elle escorte le croiseur Quincy, avec le président Franklin D. Roosevelt embarqué, sur la partie Norfolk-Bermudes de son voyage vers et depuis la Conférence de Yalta. Elle a navigué ensuite pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 16 mai 1945 pour servir en tant que navire-école d'artillerie. Elle a également assuré l'escorte des porte-avions Saratoga, Hancock, et Guêpe pendant les vols de nuit et de jour au large d'Hawaï.

Le 4 juillet, Satterlee a quitté Pearl Harbor et a commencé le devoir de patrouille de sauvetage air-mer entre Saipan et Okinawa et a effectué ce devoir pour le reste de la guerre et les premiers mois de l'occupation. Le 9 novembre, elle a commencé son voyage de retour aux États-Unis pour inactivation.

Satterlee a été désarmé le 16 mars 1946 et placé en réserve à Charleston, en Caroline du Sud. Il a été rayé de la liste de la Marine le 1er décembre 1970.

Satterlee a reçu deux étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Henry Fonda a également servi sur le navire, en tant que quartier-maître de 3e classe.


Robert William Leach, USN

Si vous pouvez nous aider avec une photo ou des informations sur cet officier, veuillez
utilisez notre formulaire de commentaires.

Rangs

Décorations

Commandes de navires de guerre répertoriées pour Robert William Leach, USN


BateauRangTaperDeÀ
USS Satterlee (ii) (DD 626)T/Cdr.Destructeur1 février 194410 mai 1945
USS O Hare (DD 889)T/Cdr.Destructeur29 novembre 194525 mars 1947

Informations sur les carrières

Nous n'avons actuellement aucune information sur la carrière / biographie de cet officier.


Hôpital Satterlee de l'ouest de Philadelphie (partie II)

Carte de 1869 montrant le site de l'hôpital Satterlee divisé en lots pour un futur développement immobilier. Source : Wikipédia.

Le travail acharné du Dr Isaac Israel Hayes et des Sœurs catholiques romaines de la Charité a porté ses fruits lorsque les combats ont finalement cessé au printemps 1865 et que l'Union est sortie victorieuse de la guerre civile. Sur les 60 000 patients qui sont passés par l'hôpital de Satterlee, seuls 260 sont morts des suites de blessures et de maladies. Malheureusement, d'innombrables vétérans qui ont survécu aux hôpitaux américains ont été victimes d'une autre affliction : la dépendance aux opioïdes. Confrontés à des options de traitement de la douleur limitées, les médecins victoriens injectaient librement de la morphine à leurs patients pour soulager la douleur. A écrit un vétéran de l'Union qui a survécu au tristement célèbre camp de prisonniers confédérés d'Andersonville : "Aucune langue ni aucun stylo ne décrira jamais... laquelle j'ai traîné mon être misérable. Selon l'estimation d'Horace Day en 1868, entre 80 000 et 100 000 Américains (du nord et du sud) étaient dans les griffes mortelles de la molécule de morphine dérivée du pavot.

La maison du Sauveur miséricordieux des enfants infirmes, 25 mai 1951. 45e et Chester Avenue, sur le site de l'ancien hôpital Satterlee.

"Quand les tanières de célibataires jetaient sur les heures d'éveil une solitude si profonde", c. 1904. Avec l'aimable autorisation de la Bibliothèque du Congrès.

Après la guerre, des équipes sont arrivées et ont démoli toutes les structures sur le terrain de Satterlee, et la terre est lentement revenue à la prairie. Mill Creek a continué à se précipiter à travers le site, se jetant dans un grand étang qui avait autrefois fourni de l'eau douce aux patients. Quelques grandes maisons jumelles ont vu le jour le long des avenues Baltimore et Chester au cours des deux décennies suivantes, mais ce n'est que lorsque les chariots électriques sont arrivés sur Baltimore Avenue dans les années 1890 que la zone autour de Satterlee a commencé à devenir plus densément développée. Cependant, la présence religieuse bienveillante n'a pas déserté la région après le départ des religieuses. La Maison du Sauveur miséricordieux pour les enfants infirmes, érigée à la 45e rue et à l'avenue Baltimore, a été organisée par un ministre épiscopal local et son épouse pour « les soins, le soutien et l'entretien des enfants infirmes par la maladie, un accident ou d'une autre manière ».

Pour préserver l'espace ouvert dans la banlieue de plus en plus fréquentée des tramways, la famille Clark a acheté 9 acres de l'ancien site de Satterlee à la ville pour 103 000 $ et l'a transformé en un parc de quartier verdoyant. Pourtant, même avec la disparition des bâtiments, le souvenir de Satterlee ne s'est pas estompé. En 1916, les habitants de la région achetèrent une grosse pierre de la partie Devil’s Den du champ de bataille de Gettysburg et la placèrent à l'extrémité nord du parc Clark en commémoration permanente du travail du Dr Hayes, de son équipe médicale et du Sœurs de la Charité. Des artefacts tels que des balles et des boutons d'uniforme se retrouvent encore occasionnellement dans la saleté.

Quant au Dr Isaac Israel Hayes, il ne s'est pas reposé sur ses lauriers après son travail épuisant pendant la guerre de Sécession. Au contraire, il retourna dans les mers polaires glaciales et continua son travail d'arpentage et de cartographie. En 1869, il a fait un troisième voyage d'exploration de l'Arctique, en croisière autour du Groenland à bord du brick Panthère. Il a écrit ses souvenirs de cette expédition dans son livre Le Pays de la Désolation, et a donné fréquemment des conférences sur ses voyages, mais pas tellement sur son bilan de la guerre civile. Comme beaucoup d'hommes de sa génération, il voulait probablement mettre toutes les choses horribles qu'il avait vues et entendues derrière lui. Il a déménagé à New York et a été républicain à l'Assemblée de l'État de New York et a été un membre actif de l'American Geographical Society of New York. Il mourut en 1881, à seulement 49 ans. Il ne se maria jamais.

Anon, Manger de l'opium : une esquisse autobiographique d'un habitué (Philadelphie : Claxton, Remsen & Haffelfinger, 1876), p.67.

Dillon J. Carroll, “Les anciens combattants de la guerre civile et la dépendance aux opiacés à l'âge d'or,” Journal de l'ère de la guerre civile, 22 novembre 2016.


USS Satterlee (DD-626)

Satterlee a été établie le 10 septembre 1941 par le Seattle-Tacoma Shipbuilding Corp., Seattle, Washington lancé le 17 juillet 1942 parrainé par Mlle Rebecca E. Satterlee, nièce du capitaine Satterlee et mis en service le 1er juillet 1943, lieutenant-commandant Joseph F. Witherow, Jr., aux commandes.

Satterlee escorté les Britanniques porte-avions, HMS Victorieux, de la côte ouest à la atlantique côte, où le nouveau destroyer a rejoint le Flotte américaine de l'Atlantique le 26 août 1943. Après deux convoi voyages d'escorte à Casablanca, et une formation hors Baie de Casco, Maine, elle a escorté le cuirassés Texas (BB-35) et Arkansas (BB-33) à Belfast, Irlande du Nord, en avril 1944.

Dans la première semaine de mai 1944, Satterlee a suivi une formation pour une mission spéciale qui lui a été confiée pour la Débarquement de Normandie. Elle devait soutenir une unité de crack de 200 Rangers de l'armée en éliminant une batterie d'artillerie allemande à Pointe du Hoc qui commandait le Omaha plages du débarquement. Après avoir escorté dragueurs de mines à la plage dans la nuit du 5 au 6 juin, elle a commencé le feu pré-arrangé sur la Pointe du Hoc à 05h48, le 6 juin. Alors que les rangers débarquaient, elle sépara les unités ennemies qui tentaient de s'opposer à elles du haut de la falaise.

Bien que les rangers aient constaté que les canons de la batterie avaient été retirés avant le débarquement, la résistance allemande était forte, et Satterlee fourni un appui-feu pour le reste de la journée. Satterlee est resté à l'écart du la Normandie plages pendant les quarante jours suivants, puis a rejoint la force d'invasion qui est arrivée au large Saint Tropez, sud de la France, le 15 août 1944. Ici, elle a aidé à repousser une attaque nocturne de cinq Allemands vedettes lance-torpilles, en coulant un dont elle a sauvé 12 survivants.

Satterlee retourna sur la côte est en octobre 1944 pour s'entraîner à Casco Bay. En janvier et février 1945, elle escorte Quincy (CA-71), avec le président Franklin D. Roosevelt embarqué, sur le NorfolkBermudes partie de son voyage vers et depuis le Conférence de Yalta. Elle a ensuite navigué pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 16 mai 1945 en tant que navire-école d'artillerie. Elle a également fourni une escorte pour Saratoga, Hancock, et Guêpe pendant les opérations de vol de nuit et de jour au large Hawaii.

Le 4 juillet, Satterlee a quitté Pearl Harbor et a commencé son service de patrouille de sauvetage air-mer entre Saipan et Okinawa et a accompli ce devoir pour le reste de la guerre et les premiers mois de l'occupation. Le 9 novembre, elle a commencé son voyage de retour aux États-Unis pour inactivation.

Satterlee a été désarmé le 16 mars 1946 et mis en réserve à Charleston, S.C. Elle a été frappée du Liste de la marine le 1er décembre 1970.

Satterlee reçu deux étoiles de bataille pour elle La Seconde Guerre mondiale service. Un jeune Henri Fonda a également servi sur le navire.


Livre recommandé sur les Rangers à la Pointe du Hoc

Il existe de nombreux sites Web de qualité qui contiennent des informations supplémentaires sur ce sujet, trop nombreux pour être répertoriés ici et trop nombreux pour être suivis au fur et à mesure qu'ils vont et viennent. Utilisez ce formulaire de recherche Web Google pour obtenir un rapport à jour sur ce qui existe.

Pour de bons résultats, essayez de saisir ceci : rangers Pointe du Hoc. Cliquez ensuite sur le bouton Rechercher.

Remarque : Certains documents utilisent le nom Pointe du Hoe, l'orthographe française parisienne, au lieu de Pointe du Hoc, l'ancien nom normand. Les deux se réfèrent au même endroit.


Voir la vidéo: Jack Neary Benchrest HOF part 3. Keepem small #5