70e groupe de reconnaissance (USAAF)

70e groupe de reconnaissance (USAAF)

70e Groupe de Reconnaissance

Histoire - Livres - Aéronefs - Chronologie - Commandants - Bases principales - Unités composantes - Affecté à

Histoire

Le 70e groupe de reconnaissance (USAAF) était une unité basée à domicile qui était utilisée pour aider à la formation des unités de l'armée.

Le groupe a été activé en septembre 1941 et était équipé d'un mélange d'avions de liaison, P-39 Airacobras, B-25 Mitchells et A-20 Bostons pour lui donner une gamme représentative de types de reconnaissance.

Peu de temps après l'activation de l'unité, les Japonais attaquèrent Pearl Harbor. Du 7 décembre 1941 à septembre 1942, le groupe a été utilisé pour effectuer des patrouilles anti-sous-marines au large des côtes américaines du Pacifique, à la recherche d'éventuels attaquants japonais.

Pour le reste de son existence, l'unité a été utilisée pour soutenir les opérations de formation. Il a effectué des services de repérage et de reconnaissance d'artillerie pour les unités en formation et lors de manœuvres plus importantes sur la côte ouest, et a également été utilisé pour simuler l'appui des chasseurs et des bombardiers.

Le groupe est dissous aux États-Unis le 30 novembre 1943.

Livres

Avion

Douglas O-46 , North American O-47 , North American B-25 Mitchell, Douglas A-20 Boston/ Havoc, Bell P-39 Airacobra, Taylorcraft L-2 Grasshopper, Piper L-4 Grasshopper, Stinson L-5 Sentinel, Sauterelle de l'autoroute L-6

Chronologie

21 août 1941Constitué en 70e groupe d'observation
13 septembre 1941Activé
avril 1943Redésigné 70e groupe de reconnaissance
Août 1943Redésigné 70e Groupe de reconnaissance tactique
30 novembre 1943Démantelé

Commandants (avec date de nomination)

Maj Hillford R Wallace : septembre 1941
Maj Wallace J O'Daniels : vers le 1er avril 1942
Maj G Robert Dodson : v. 3 mai 1942
Col Don W Mayhue : v. 9 mai 1942
Lieutenant-colonel G Robert Dodson : v. 3 novembre 1942
Lieutenant-colonel Stanley R Stewart : v. 3 déc. 1942
Lieutenant-colonel G Robert Dodson : v. 3 janvier 1943-inconnu.

Bases principales

Champ gris, lavage : 13 septembre 1941
Salinas AAB, Californie : mars 1943
RedmondAAFld, Minerai : 15 août 1943
Corvallis AAFld, Minerai : octobre 1943
Will RogersField, Oklahoma : v. 14-30 novembre 1943

Unités composantes

26e Reconnaissance tactique : 1942-43
112e : 1943
116e : 1941-43
123e : 1941-43

Assigné à

-


55e groupe d'opérations

Les 55e groupe d'opérations (55 OG) est une composante de la 55e Escadre, affectée à l'United States Air Force Air Combat Command. Le groupe est stationné à Offut Air Force Base, Nebraska.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le groupe était une unité de chasse de la Huitième Air Force stationnée en Angleterre. Il a réclamé 316,5 avions aériens et 216,5 avions au sol détruits. Il effectua sa dernière mission le 21 avril 1945.


L'escadre compte six groupes, 19 escadrons, 10 détachements et 26 emplacements opérationnels répartis sur quatre continents. L'aile relève de l'Agence ISR de l'Air Force à Lackland Air Force Base, au Texas. La 70e escadre ISR forme et équipe des spécialistes des opérations de cryptologie et d'information pour mener à bien les opérations triservices de l'AF ISR et de la National Security Agency.

    à Misawa Air Base, Japon à Medina Annex, Lackland Air Force Base, Texas
    à Peterson Air Force Base, Colorado , Fort George G. Meade, Maryland &# 913&# 93 à Menwith Hill Station, Royaume-Uni. Β] à Fort George G. Meade, Maryland

Histoire

La 70e escadre ISR trouve ses origines dans la Seconde Guerre mondiale 70e Groupe de Reconnaissance, qui a été activé à Gray Field , Washington en septembre 1941. [5] Le 70e Groupe de reconnaissance était à l'origine une unité d'entraînement de la quatrième force aérienne en observation et réglage de l'artillerie, soutenant les unités terrestres de l'armée à Fort Lewis. Après l'attaque de Pearl Harbor, l'unité a commencé des patrouilles anti-sous-marines le long de la côte du Pacifique [ 5 ] et a fourni un soutien aux unités d'entraînement aux bombardiers lourds du II Bomber Command. Il était en grande partie sans équipage après août 1943, lorsque la marine américaine a pris en charge la lutte anti-sous-marine.

Le groupe a déménagé à Will Rogers Field, Oklahoma sous la Third Air Force en novembre 1943, [ 5 ] et a été programmé pour une formation en tant qu'unité de reconnaissance photo, mais l'unité n'a jamais été habitée ou équipée et a été inactivée le 30 novembre 1943.

Le groupe a été réactivé dans le cadre de l'Air Force Reserve en 1947 en tant que groupe de reconnaissance à Hill Air Force Base, dans l'Utah. [ 5 ] Il a été affecté à la Fourth Air Force, mais il n'est pas clair si l'unité avait ou non un aéronef ou du personnel affecté. Il a été désactivé en 1949 lorsque le Continental Air Command a converti ses unités de réserve au système d'organisation Wing-Base ( Plan Hobson ).

Reconnaissance stratégique

Les 70e Escadre de reconnaissance stratégique a été créé par le SAC le 23 mars 1953, à Little Rock Air Force Base, Arkansas. Cependant, Little Rock AFB était encore en construction à l'époque, donc l'unité a été temporairement stationnée à Lockbourne Air Force Base, Ohio jusqu'en octobre. Peu de composants de l'aile étaient occupés jusqu'en octobre, lorsque Little Rock était prêt à être utilisé. [ 6 ]

La mission du 70e SRW était de recueillir des renseignements à l'échelle mondiale dans le cadre de la force de reconnaissance stratégique du SAC. [ 6 ] Equipé de Boeing RB-47E Stratojets, l'aile a effectué une variété de survols spectaculaires de l'Union soviétique au cours des années 1950, y compris le survol de Mourmansk. Les RB-47 avaient un plafond opérationnel assez bas de 40 000 pieds et comptaient sur la vitesse, par opposition à l'altitude, pour échapper à l'interception. Certains de ces vols ont été montés à partir de Thulé, au Groenland, et ont sondé au cœur de l'Union soviétique, prenant un enregistrement photographique et radar de la route que suivraient les bombardiers du SAC pour atteindre leurs cibles. Les risques impliqués dans le montage de ces sorties dangereuses en disent long sur le courage et l'habileté des équipages impliqués. Les vols impliquant la pénétration de la Russie continentale étaient appelés missions SENSINT (Sensitive Intelligence). Un RB-47 a même réussi à parcourir 450 milles à l'intérieur des terres et à photographier la ville d'Igarka en Sibérie.

Le 70e SRW a également assumé une mission de ravitaillement en vol en 1955 et a été déployé à la base aérienne de Sidi Slimane, au Maroc, du 26 octobre au 17 décembre 1956. [ 6 ]

À partir de février 1958, les opérations avec le RB-47 ont été réduites, [6] principalement parce que l'avion était déterminé comme étant vulnérable aux défenses aériennes soviétiques, mais aussi que sa mission était reprise par le Lockheed U-2. De juin 1958 à septembre 1961, l'aile est devenue une organisation de bombardement et de reconnaissance B-47, fournissant une formation d'équipage de combat B/RB-47 pour d'autres unités SAC, tout en entreprenant des opérations RB-47 et Boeing KC-97 Stratotanker. L'escadron de ravitaillement a été transféré en août 1961 et la dernière classe de RB-47 a obtenu son diplôme en octobre 1961. Il s'est converti en B-47 à la fin de 1961 mais a été désactivé avant d'être prêt au combat. [ 6 ]

Bombardement stratégique

Le 10 décembre 1957, le SAC a créé le 4123d escadre stratégique (SW) à Carswell Air Force BaseTexas [ 7 ] et l'a affecté à la 19th Air Division. L'aile s'est vu attribuer le 4123d escadron de la base aérienne, qui était l'unité hôte de la base aérienne Clinton-Sherman, Oklahoma depuis juillet 1955, préparant Clinton-Sherman, une ancienne base aéronavale de la Seconde Guerre mondiale, à recevoir des avions SAC opérationnels ainsi que le 98e Escadron de bombardement (BS), composé de 15 Boeing B-52 Stratofortresses, qui avaient été l'un des trois escadrons du 7th Bombardment Wing [ 8 ] et un escadron de maintenance [ 7 ] à Carswell. L'escadron de la base aérienne a été étendu à la 4123d Groupe de la base aérienne et affecté des escadrons de composants le 1er juillet 1958.

Fin 1958, le premier escadron opérationnel de l'escadre, le 902e Escadron de ravitaillement en vol, pilotant des Boeing KC-135 Stratotankers, est activé à Clinton-Sherman et l'escadre déménage son quartier général à la base le 25 février 1959 et est réaffectée au 816e Division aérienne. En moins d'une semaine, le 98e BS a rejoint l'escadre de Clinton-Sherman dans le cadre du plan du SAC visant à disperser ses bombardiers lourds Boeing B-52 Stratofortress sur un plus grand nombre de bases, rendant ainsi plus difficile pour l'Union soviétique d'éliminer toute la flotte. avec une première frappe surprise. Le même mois, le 55e Escadron de dépôt d'aviation a été activé pour superviser les armes spéciales de l'aile. Le 4123d (et plus tard le 70e) a continué à maintenir un engagement d'alerte jusqu'à l'inactivation. En 1962, les bombardiers de l'aile commencèrent à être équipés des missiles de croisière GAM-77 Hound Dog et GAM-72 Quail, le 4123d Airborne Missile Maintenance Squadron fut activé en novembre pour entretenir ces missiles.

Cependant, SAC Strategic Wings ne pouvait pas porter une histoire ou une lignée permanente et SAC a cherché un moyen de rendre ses Strategic Wings permanentes.


70e escadre de bombardement

En 1962, afin de perpétuer la lignée de nombreuses unités de bombardement actuellement inactives avec d'illustres records de la Seconde Guerre mondiale, le quartier général SAC a reçu l'autorisation du quartier général de l'USAF de mettre fin à ses ailes stratégiques contrôlées par le commandement majeur (MAJCON) qui étaient équipées d'avions de combat et d'activer l'Air Unités contrôlées par la force (AFCON), dont la plupart étaient inactives à l'époque et pouvaient porter une lignée et une histoire. [ 9 ] En conséquence, le 4123d SW a été remplacé par le nouvellement redésigné 70e escadre de bombardement, Heavy (70th BW), [6] qui a assumé sa mission, son personnel et son équipement le 1er février 1963. . [ 11 ] Le 857e groupe médical, 55e Escadron de maintenance des munitions et le 902e Escadron de ravitaillement en vol ont été réaffectés à la 70e. Les unités de maintenance et de soutien du 4123d ont été remplacées par des unités portant la désignation numérique de l'aile nouvellement créée. Dans le cadre de l'organisation Dual Deputate, tous les escadrons de vol et de maintenance étaient directement affectés à l'escadre, de sorte qu'aucun élément de groupe opérationnel n'était activé. Chacune des nouvelles unités a assumé le personnel, l'équipement et la mission de son prédécesseur.

Le 70e BW a mené des missions d'entraînement au bombardement stratégique et de ravitaillement en vol de février 1963 à décembre 1969. . Pendant plusieurs mois en 1968 et 1969, tous les avions du 70e BW, la plupart des équipages et du personnel de maintenance et une partie de son personnel de soutien ont été prêtés à d'autres unités du SAC engagées dans des opérations de combat en Extrême-Orient et en Asie du Sud-Est. [ 6 ] C'était l'une des 11 escadres de bombes du SAC qui effectuaient une rotation de ce type de service de combat dans le cadre du programme connu sous le nom d'Arc Light.

En 1969, des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) avaient été déployés et étaient devenus opérationnels dans le cadre de la triade stratégique des États-Unis, et le besoin de B-52 avait été réduit. En outre, des fonds étaient également nécessaires pour couvrir les coûts des opérations de combat en Indochine. La 70e escadre de bombardement a été désactivée le 31 décembre 1969 [ 6 ] et ses avions ont été réaffectés à d'autres unités du SAC. Dans le cadre de l'inactivation, Clinton-Sherman AFB a été fermée.

Ère moderne

L'aile a été rebaptisée 70e groupe de bases aériennes et exploité et entretenu la base aérienne de Brooks, au Texas, à partir d'octobre 1994. [ 12 ] Elle a soutenu le Human Systems Center jusqu'en octobre 1998, date à laquelle le 311e escadre des systèmes humains. La mission, le personnel et l'équipement du groupe ont tous été transférés au 311e groupe de bases aériennes.

En août 2000, l'unité a été activée en tant que 70e escadre de renseignement, puis plus tard le 70e escadre de renseignement, de surveillance et de reconnaissance, et a géré la partie USAF de la mission de cryptologie du DoD, en exploitant le renseignement, en l'intégrant dans les opérations aériennes et spatiales et en aidant les commandants et autres à répondre aux besoins de renseignement. [ 12 ]


Un membre du 123e Escadron d'observation se souvient de la manœuvre de l'Oregon de 1943

C'était l'époque : un aviateur de l'Oregon se souvient de la manœuvre de l'Oregon de 1943

Publié 06/08/2013 Mis à jour 06/08/2013

Commentaire de l'Army Air Corps Tech. Sgt. Fred Parish, recherche par le lieutenant-colonel Terrence Popravak, jr. (Ret.)
Histoire des affaires publiques de la 142e Escadre de chasse

Le sergent technique (T/Sgt) Fred Parish, un membre original de l'escadron d'observation 123d de l'Oregon, est photographié ici peu de temps après la manœuvre de l'Oregon. La photo a été prise en 1944 alors qu'il servait outre-mer en Inde, affecté au 8th Photographic Reconnaissance Group, 10th Air Force, qui opérait en Inde et en Birmanie. (Photo fournie par la paroisse T/Sgt Fred)

8/6/2013 – BASE NATIONALE AÉRIENNE DE PORTLAND, Minerai. — Le 1er août marque 70 ans depuis le début de la plus grande manœuvre militaire jamais organisée dans le nord-ouest du Pacifique – la manœuvre de l'Oregon de 1943. C'est mon souvenir des événements de cette manœuvre, qui a duré 90 jours, de Du 1er août au 31 octobre 1943.

J'étais un membre original du 123e Escadron d'observation de la Garde nationale de l'Oregon. Grâce à une formation préalable dans les services d'urgence et une formation en leadership dans les Boy Scouts of America, j'ai pu progresser assez régulièrement en tant que médecin dans l'Army Air Corps.

Après mon entrée au service fédéral avec le 123OS, j'ai été transféré au 26e Escadron de Reconnaissance Tactique nouvellement créé pour organiser leur détachement médical. J'ai ensuite fréquenté l'École de médecine aéronautique du Texas pour devenir assistant de chirurgien navigant certifié, puis j'ai été transféré au siège du 70e groupe de reconnaissance tactique, en tant que chef de la section médicale du groupe. Mon travail consistait à coordonner et à administrer les services médicaux pour tous les escadrons du groupe. C'est à ce titre que j'ai participé à la Manœuvre de l'Oregon.

Souvenir d'un homme
Ce qui suit comprend certaines de mes observations et expériences. Certains sont d'intérêt général, d'autres humoristiques, d'autres douloureux, d'autres gênants et d'autres gratifiants. J'ai participé ou j'ai été témoin de ces événements. Certains incidents m'ont été rapportés par d'autres et je ne peux garantir leur exactitude car il s'agit de ouï-dire. Comme cela fait 70 ans que ces événements ont eu lieu, je demande au lecteur l'indulgence avec l'exactitude de ma mémoire. Quelqu'un d'autre pourrait avoir une version différente.

Pour les Oregoniens familiers avec la beauté et l'attrait de notre région centrale de l'Oregon, il peut être difficile d'imaginer comment cette partie pittoresque de notre État a accueilli une entreprise militaire aussi énorme. Imaginez si vous le pouvez, ajouter plus de 100 000 soldats et leur équipement de guerre à cette partie peu peuplée de notre État. Pensez à l'impact sur nos routes secondaires et nos autoroutes importantes. Les ajustements dans la vie des éleveurs locaux, des hommes d'affaires et des autres résidents ont été habilement gérés dans le plus pur style américain. Pensez également à la logistique de la fourniture de nourriture et d'autres services à tous les soldats qui se préparent au combat. C'était tout un effort !

Plus de 10 000 miles carrés de montagnes enneigées, de forêts, d'armoises, de lacs magnifiques, de ruisseaux tumultueux, de friches volcaniques et de déserts ont été occupés par des troupes de l'armée de mur à mur - des forces militaires comprenant l'infanterie, les blindés, l'artillerie, l'ingénierie et le personnel d'appui aérien . La zone impliquait ou touchait sept comtés et quatre forêts nationales dont Deschutes, Ochoco, Fremont et Malheur. De vastes étendues de terres d'armoise et de genévrier administrées par le gouvernement étaient concernées. C'était une entreprise gigantesque pour préparer nos troupes à la guerre.

Redhawks à Redmond
La première unité d'aviation de la Garde nationale de l'Oregon, le 123e Escadron d'observation, a participé à la manœuvre de l'Oregon. Après son entrée en service actif à la fin de 1941, l'unité a été rebaptisée en avril 1943 sous le nom de 123e Escadron de reconnaissance. Au début ou vers le début de la manœuvre, la désignation a été à nouveau changée en 35e Escadron de reconnaissance photographique. Le 35PRS devint plus tard connu sous le nom de Red Hawks. Il ne fait aucun doute que l'entraînement et l'expérience de la manœuvre de l'Oregon ont mieux préparé le 35PRS à ses fonctions ultérieures en Chine, où il a servi avec fierté et distinction. Aujourd'hui (2013), l'escadron fait partie de la 142e Escadre de chasse à la base de la Garde nationale aérienne de Portland et est maintenant connu sous le nom de 123e Escadron de chasse.

Lors de la manœuvre de l'Oregon, le 35PRS, avec le 26e Escadron de reconnaissance tactique, le 116e Escadron de reconnaissance tactique et le 112e Escadron de liaison, faisait partie du 70e Groupe de reconnaissance tactique. Le groupe était commandé par le lieutenant-colonel G. Robert Dodson, qui était le premier commandant du 123e Escadron d'observation et l'un des pères fondateurs de la Garde nationale aérienne de l'Oregon.

Si je me souviens bien, nos avions comprenaient des chasseurs P-39 Airacobra et des bombardiers moyens B-25 Mitchell en provenance de Redmond Army Airfield, et des avions de liaison L-5 Sentinel en provenance de Camp Abbot (maintenant plus communément connu sous le nom de Sunriver Resort).

Le but des manœuvres militaires est de tester l'efficacité des hommes et de l'équipement dans des conditions réalistes de champ de bataille - pour former et exercer les soldats et les commandants de la manière la plus efficace pour utiliser leurs forces. Le terrain accidenté du centre de l'Oregon présentait de sérieux défis pour imiter les conditions réelles du champ de bataille.

L'armée et les habitants
Avant l'arrivée des troupes pour la manœuvre, les relations publiques de l'armée avaient contacté littéralement tous les propriétaires locaux, les éleveurs et les propriétaires d'entreprises et leur avaient dit à quoi ils pouvaient s'attendre pendant notre séjour dans leur région. Les habitants ont été informés qu'il pourrait y avoir des dommages possibles à leurs clôtures et à leurs propriétés en raison d'activités militaires. On leur a fourni des formulaires de réclamation sur lesquels ils pouvaient lister les dommages et le coût des réparations ou des restaurations une fois la manœuvre terminée, mais je n'ai jamais entendu parler d'une seule plainte. C'est un témoignage de l'attitude saine du public dans son soutien à nos militaires pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lorsque nous sommes arrivés à notre zone de bivouac assignée, il était évident que l'armée était déjà arrivée et avait assez bien pris le contrôle d'une grande partie du centre de l'Oregon. Les troupes étaient partout, et il y avait des tentes et du matériel militaire éparpillés de Madras à Burns et de Sisters à Valley Falls. Où que l'on regarde, toute la campagne était remplie de troupes - quelque 100 000 hommes. Il y a peut-être eu des femmes aussi, mais je ne me souviens pas en avoir vu pendant cette manœuvre.

En arrivant à Redmond, nous installons notre zone de bivouac adjacente au Redmond Army Airfield. Des médecins ont été chargés de mettre en place les différentes installations sanitaires, hygiéniques, de traitement des déchets et d'élimination des déchets nécessaires dans un environnement de bivouac de terrain. Bien sûr, l'un des travaux très nécessaires était de fournir les fosses pour les latrines et l'évacuation des eaux usées.

Peu de temps après que des équipes aient été envoyées pour creuser les fosses, nous avons appris que les équipes ne pouvaient creuser qu'à une profondeur de 18 à 24 pouces avant de se heurter à une couche de roche volcanique impénétrable. Ces informations provenaient de plusieurs endroits, un appel a donc été lancé à une unité d'ingénierie, qui a envoyé une équipe pour percer des trous de dynamite dans la lave et créer les fosses à l'aide d'explosifs. Leurs premières tentatives ont échoué car, dans certains cas, les explosions ont soufflé vers le bas dans les fissures de la lave. Le sergent aux explosifs a ensuite fait creuser des trous moins profonds par ses hommes, ce qui a toujours entraîné des fosses de latrines d'une profondeur considérable. D'autres équipes ont érigé des latrines grossières et temporaires au-dessus de ces fosses et tout le monde était heureux.

Le temps était assez chaud en août et les gars qui ne connaissaient pas le centre de l'Oregon se sont beaucoup plaints de s'attendre à avoir du mal à dormir la nuit à cause de la chaleur. Ils ne savaient pas que dans le haut désert de l'Oregon, les températures plongent généralement la nuit et, comme prévu, leur sommeil était perturbé non pas par la chaleur, mais plutôt par le fait qu'ils étaient trop froids. Une ligne s'est formée à la tente de ravitaillement le lendemain matin avec des soldats à la recherche de couvertures supplémentaires.

Crotales et Scorpions
En raison de la nature aride du centre de l'Oregon, il abrite des serpents à sonnettes et des scorpions. Nous avons averti les hommes d'être toujours sur le qui-vive pour éviter ces bestioles. On sait que les serpents à sonnette adorent se glisser dans des bottes chaudes la nuit, nous leur avons donc demandé d'enfoncer deux piquets dans le sol près de leur zone de couchage sur lesquels accrocher leurs bottes à l'envers. Nous avons également pris l'habitude de secouer les bottes le matin juste pour nous assurer qu'elles étaient exemptes de bestioles indésirables et de vérifier les sacs de couchage et/ou les couvertures avant de monter la nuit. Il y avait plus d'un cas de serpent ou de scorpion dans le lit de quelqu'un.

En réalité, nous n'avons pas eu d'incident de morsure de serpent avec nos troupes de l'Air Corps pendant toute la manœuvre, bien qu'un pauvre garçon ait été piqué par un scorpion alors qu'il répondait à un appel à la nature.

La douleur a dû être incroyable parce que sur une échelle de un à dix, ses paroles vocales étaient d'au moins quinze. Je pense qu'ils ont dû être entendus à Tokyo. Dans nos conditions sur le terrain, nous n'avions pas les installations nécessaires pour traiter ce cas, nous avons donc emballé la zone touchée dans de la glace et transporté le patient à l'hôpital de campagne du Camp Abbot. Il s'en est remis, mais la nouvelle s'est répandue et nos hommes sont devenus beaucoup plus vigilants.

Dans un autre souvenir, certains des hommes voulaient aller nager, alors nous avons trouvé un endroit approprié pour nager sur la rivière Deschutes. J'ai été désigné sauveteur et j'étais équipé d'une longue corde attachée à une chambre à air gonflée à utiliser au cas où quelqu'un aurait des ennuis dans l'eau. De plus, un fusil chargé faisait partie de notre équipement juste en cas de serpents. Après avoir donné des instructions d'avertissement aux hommes concernant le système de jumelage et ce qu'il faut faire lorsque le sifflet a retenti, ils ont profité d'une excellente baignade rafraîchissante. À un moment donné, un serpent a été aperçu en train de nager de la rive opposée vers nos nageurs. Trois coups de sifflet ont permis à environ 25 hommes de quitter l'eau plus rapidement que les avions de chasse F-15 Eagle pilotés par les Red Hawks. Ensuite, nous avons eu le plaisir d'essayer notre adresse au tir sur ce pauvre petit serpent. Nous avons vidé le fusil, mais en ce qui me concerne, ce serpent est peut-être encore vivant aujourd'hui.

Chirurgie à la lampe de poche
Un soir, un groupe de gars est venu au service médical avec un de leurs copains qui avait subi une lacération à l'oreille. Nous n'avons jamais su si la blessure était le résultat d'une chute ou si elle pouvait être le résultat d'une bagarre.

Après avoir examiné la plaie, le médecin de l'air, le capitaine McGregor, a décidé que, bien que la plaie se trouve dans une zone délicate, il pouvait recoudre l'oreille sur place et éviter un voyage dans l'un des hôpitaux de campagne. Mais l'intérieur d'une tente médicale est assez sombre, nous avons donc trouvé un certain nombre de lampes de poche pour nous concentrer sur la blessure pendant le travail.

Pendant ce temps, plusieurs médecins ont reçu l'ordre de localiser un générateur de champ (également appelé put-put) pour fournir un meilleur éclairage. Il ne leur a pas fallu longtemps pour trouver le générateur dont ils avaient besoin et, bien qu'ils aient été difficiles à démarrer, nos gars ont finalement réussi à démarrer. L'éclairage s'est amélioré pour le chirurgien, mais l'une des caractéristiques de ces générateurs était de s'arrêter de fonctionner aux moments les plus incommodes. Vous l'avez deviné, le chirurgien a dû terminer le travail à la lampe de poche.

De la Sauge et des Recherches
Une nuit, je me souviens que notre médecin de l'air a reçu un rapport selon lequel un avion B-25 (probablement un appartenant au 35PRS) avait développé un grave problème de vibration au-dessus de la région désertique près de la petite ville de Wagontire, population 2, le long de la route 395 entre Plier et brûler. Le pilote, ne connaissant pas la cause du problème, a ordonné à son équipage de sauter et il a ensuite doucement cajolé l'avion dans un grand cercle et a pu atterrir en toute sécurité à Redmond. Le problème s'est avéré être mineur et les réparations simples, mais nous créditons le pilote d'avoir sauvé un avion précieux. Mais ensuite, nous avons eu le défi de localiser son équipage manquant.

Avant de partir pour la zone de sauvetage, nous avons chargé deux ambulances avec des couvertures supplémentaires, des rations, de l'eau et des fournitures de premiers soins. Notre objectif était de trouver les cinq dépliants et, si nécessaire, de les amener dans les hôpitaux de campagne le plus rapidement possible. Le capitaine Leo F. Rogers, le dentiste de notre groupe, m'a accompagné tout au long de la recherche.

Lorsque nous sommes arrivés dans la zone de sauvetage, nous avons constaté que le commandant d'une unité d'infanterie avait été témoin d'une partie du sauvetage et avait déjà envoyé plusieurs équipes de deux hommes dans des jeeps à des intervalles d'un quart de mille pour se diriger vers l'armoise pour des missions de recherche. Ils devaient chercher une distance d'environ deux milles à travers le pays de la route, faire un virage à gauche et continuer sur quelques centaines de mètres, tourner à nouveau à gauche et retourner sur la route. C'était un plan de recherche bien organisé dans l'obscurité de la nuit.

Nous nous sommes joints à la recherche avec nos ambulances quatre par quatre et avons vraiment fait travailler notre équipement mécanisé pendant que nous rebondissions sur le terrain accidenté. A l'approche du jour, nous n'avions toujours pas trouvé nos aviateurs. Comme mon réservoir d'essence était à court d'essence, le Dr Rogers a engagé une sentinelle gardant une décharge d'essence pendant que je remplissais quelques bidons et réussissait à nous ravitailler afin que nous ne soyons pas bloqués dans le haut désert.

Dès qu'il y avait assez de lumière pour voir, quelques avions de liaison L-5 avec le 112e Escadron de liaison ont rejoint la recherche et ont localisé les cinq hommes. Des trousses de premiers soins ont été déposées au plus près de ces hommes. Nous n'avions aucune communication radio avec l'avion, donc les pilotes agitaient leurs ailes pour indiquer les emplacements individuels de nos aviateurs. Deux des membres d'équipage ont dû être transportés en ambulance. J'avais un homme dans mon ambulance avec une jambe cassée et un autre qui avait subi une bosse mineure mais sanglante sur la tête.

Avec les deux aviateurs abattus, j'étais bientôt sur le chemin de l'hôpital de campagne du Camp Abbot's. Dans cette zone, l'autoroute est droite sur des kilomètres. J'ai averti le patient blessé à la tête, qui était assis sur le siège passager à côté de moi, de garder une trace de ma conduite parce que j'étais assez fatigué et somnolent après la longue nuit de recherche. Il m'a réveillé plus tard parce que nous approchions d'une portion sinueuse de la route. Je lui ai demandé depuis combien de temps je dormais et il m'a répondu que je dormais depuis une dizaine de minutes et qu'il dirigeait l'ambulance avec sa main gauche.

Nous sommes finalement arrivés à Bend, où j'ai bu une tasse de café rapide pour me réveiller, puis je me suis rendu à l'hôpital. Une fois que j'ai livré les patients, je suis retourné à Redmond, mais avant de retourner à la base, j'ai quitté la route pour une autre courte sieste de chat. Ce n'est que quelques minutes avant que les députés arrivent et m'ordonnent de me réveiller et de retourner à la base aérienne de Redmond.

Venaison Vittles
L'une des activités quotidiennes de notre équipe de mess consistait à demander à l'un de leurs gars d'emmener un camion six par six à Bend chaque matin pour s'approvisionner en nourriture. Un matin, lors d'un voyage de retour, ils ont accidentellement heurté et tué un cerf. Ne sachant pas quoi faire, ils ont jeté le cerf à l'arrière du camion et l'ont amené à la base. Quelques-uns de nos médecins ont éviscéré et écorché le cerf et ont rendu la viande à l'équipe du mess, qui a préparé un aliment de gibier pour notre repas du soir.

Comme vous le savez déjà, la gamelle de l'armée est divisée en deux sections, mais la plupart des repas comportent plus de deux articles. Par conséquent, il est nécessaire que ces deux sections puissent accueillir plusieurs types d'aliments. Cela m'a toujours amusé que des combinaisons d'aliments très étranges soient servies les unes sur les autres dans nos gamelles. Mon préféré était une combinaison de rôti de bœuf, de purée de pommes de terre, de sauce, de légumes, de pain et de confiture avec une très bonne portion de Jell-O ou de pêches en conserve sur le tout. À ce jour, cela ne me dérange pas de mélanger ma nourriture et ma famille pense que je suis dingue. Tout le monde ne fait pas ça ?

Mitchell Medical Mayhem
Je me souviens d'une fois, au retour d'une mission aérienne, lorsque notre bombardier B-25 Mitchell s'est garé sur le tarmac et que l'équipage est descendu de la trappe ventrale au tarmac. Le chef d'équipe était le sergent-chef. Bill “Rocky” Rockwell, un autre membre original de 123OS, et il a été le dernier à quitter l'avion. En descendant, il a raté la marche et est tombé à travers la trappe sur le béton en dessous. Je l'ai vu tomber et en atteignant Rocky, j'ai su instantanément qu'il était gravement blessé. Sa cheville était manifestement déformée et l'extrémité inférieure de l'os de sa jambe était gravement endommagée et tordue d'un côté. Le capitaine McGregor était sur les lieux presque immédiatement et a essayé de repositionner la cheville, mais la douleur était si intense que le médecin a décidé que Rocky devait être transporté dans un hôpital de campagne afin que la cheville puisse être réalignée sous anesthésie générale. Notre chirurgien de bord a diagnostiqué la blessure comme une fracture de la cheville de type Colles.

Nous avons mis la cheville dans de la glace pour contrôler l'enflure et mis Rocky sur une civière pour le transport à bord de notre ambulance quatre par quatre. Nous sommes arrivés à l'hôpital de campagne près de Sisters et avons rencontré un médecin militaire irritable qui avait beaucoup de choses désagréables à dire sur les «médecins stupides de l'Air Corps» qui n'ont pas réussi à réduire la fracture avant le transport. C'était un cas où j'ai presque perdu le contrôle de ma langue agitée et me suis mis en danger d'une discipline militaire importante. Bien sûr, je savais qu'il ne fallait pas franchir la ligne verbalement dans le sable, mais c'est un moment où mes sentiments ont failli entraver le bon sens.

Remarque : En raison de la gravité de sa blessure, Rocky a été transféré d'un hôpital à l'autre et a subi une série de chirurgies sur une période de plusieurs mois. Sa blessure l'a plus tard empêché de servir à l'étranger pendant la guerre, mais il est resté avec l'Army Air Corps (plus tard appelé l'Air Force) après la guerre et a purgé sa peine. Il a pris sa retraite en Californie.

Rock and Roll du désert
Au fur et à mesure que la manœuvre de l'Oregon se poursuivait, certains de nos sergents maîtres et techniques (dont moi) se sont un peu inquiétés de se présenter à l'heure pour l'appel sur la ligne de vol tôt le matin. Le premier sergent n'a pas été amusé par cela et en nommant des noms, il a demandé à tous les contrevenants de se présenter à sa tente immédiatement après le petit-déjeuner un jour. Chacun de nous avait d'autres tâches supplémentaires, mais le premier sergent n'était pas intéressé par nos excuses. Il nous a emmenés faire une promenade détaillée autour et à travers la zone de bivouac et a souligné les allées et les sentiers qu'il voulait délimiter avec la roche de lave volcanique rouge qui prévalait dans la région. Nous avons été chargés de lui faire rapport lorsque nous aurons terminé, même s'il avait l'intention que ce soit un gros travail qui durerait la majeure partie de la journée.

L'un des autres sergents-maîtres "coupables" était le chef du pool automobile. Lorsque le premier sergent a disparu dans sa tente de la salle des rapports, le sergent de la piscine des moteurs l'a emporté du pied vers la piscine des moteurs et est revenu avec une jeep tractant une grande remorque lourde. Nous nous sommes promenés à travers les armoises et les genévriers pour charger la remorque pleine de la pierre ponce requise, puis avons commencé à tracer les allées et les chemins comme ordonné. Dans la mesure du possible, nous avons étiré l'espace entre les rochers. Nous avons chargé la remorque plusieurs fois et avons travaillé très fort et rapidement pour terminer le travail assigné vers 10 h 30 ce matin-là. Si nous n'avions pas eu la Jeep et la remorque, cela nous aurait pris la majeure partie de la journée. Nous nous sommes débarrassés de l'équipement mécanisé avant de déclarer que notre travail était terminé, et le premier sergent a été stupéfait que nous ayons terminé le projet si rapidement. Nous sommes tous retournés à nos sections et à nos tâches normales, mais la participation à l'appel s'est beaucoup améliorée par la suite.

Sablé
L'un des vrais défis des troupes au sol était la très fine poussière volcanique (pierre ponce) soulevée par les équipements mécanisés (principalement des chars) au cours de leurs activités. Il a été signalé qu'il y avait un nuage de poussière jusqu'à 4 000 pieds. Cette poussière était particulièrement dure pour les hommes et le matériel. Les hommes ont dû s'adapter au port de lunettes bien ajustées et à la respiration à travers des masques en papier. The dust required air cleaners be cleaned or replaced frequently and the grit deteriorated moving parts rapidly.

As Redmond was a wartime training base for bombers, a squadron of B-24 Liberator heavy bombers was stationed there and in the last stages of training for overseas duty as we held our maneuver. The B-24s were not a part of the maneuver. Almost every day, they were off on distant training missions to such places as Alaska, the east coast or southern California. Sometimes their missions were flown at night.

One evening, while it was still daylight, several of us were riding in a Jeep returning from a trip to Redmond. In order to reach the bivouac area, it was necessary to cross the very end of the runway where the bombers ran up their engines prior to take-off. One of the Liberators was at the end of the runway with engines idling. We stopped and waited because we did not want to experience the severe prop-wash developed by the four big propellers of the plane.

After several minutes, the idling bomber had not moved and we were getting a bit impatient just sitting there. Our patience finally ran out so we skirted behind the B-24 in hopes that the pilots would not decide to take off at the same time. But, our luck did not hold and the plane revved up for take-off. Rocks, debris, and sand hit us with the vigor of a tornado and almost tipped us over. The only thing I could do was stomp on the gas pedal of that Jeep and get across the runway with all possible haste. Our vehicle was fortunately was not damaged, but some of the riders were hit by flying rocks. We still wonder if those bomber flyboys decided to have a bit of fun at our expense. Before our maneuvers were over, the bomber squadron departed Redmond and headed for the war.

Spinning 360 in a Six-by-Six
The Oregon Maneuver ended Oct. 31, and I believe it was Nov. 2 when we were loaded into the back of a six-by-six rag-top truck with a very young soldier from one of our southern states at the wheel. A 2nd Lieutenant rode in the passenger seat. I doubt that driver had any experience driving on snow or ice. Everything went smoothly until we passed Suttle Lake, west of Sisters, and noted that the big lake was completely frozen over to an unknown depth. The highway was intermittently coated with snow and ice patches. We continued over Santiam pass, but those of us in the back of the truck were a bit apprehensive as our driver descended the west side of the mountains at a speed more suitable for dry pavement.

All went well until we approached the junction where the road separated with one fork going to Salem and the other to Albany and Corvallis. We were on our way to Corvallis. The driver did not know which road to take so he hit the brakes and we went into a 360-degree spin on the ice before coming to a stop and facing the correct direction. Being a native Oregonian and familiar with those roads, I yelled to the Lieutenant to take the left fork. We completed the trip safely, but that was one spin on the ice I will never forget.

And On to the War
After the maneuver, the 100,000 men returned to their various home bases, and many units then prepared to go overseas. Of the Army divisions that participated, the 91st Infantry Division was sent to Italy the 96th to the Philippines, and the 104th to Germany. The 35PRS served in China as part of the 14th Air Force. Personally, I ended up as medical section chief for Headquarters, 8th Photographic Reconnaissance Group, in the 10th Air Force and served in India and Burma.

In Retrospect
Our experience in support of the Army ground troops was quite positive. Without a doubt, it prepared us to cope with various adversities that we later encountered overseas in our part to win the war. While I would not describe the maneuver as being fun, it was interesting and we did benefit by what we learned. No doubt we did a better job when the chips were down.

Today, 70 years later, there is hardly a trace revealing that the largest military maneuver in the history of the Pacific Northwest was held in the heart of the state of Oregon. But it remains in the memories of those like me who participated in this historic maneuver, and Oregon’s Red Hawks are still flying in service to the state and nation.

As Archie Bunker and Edith would sing, “Those were the days!”


The wing has six groups, 19 squadrons, 10 detachments and 26 operating locations spanning four continents. The wing falls under the Air Force ISR Agency at Lackland Air Force Base, Texas. The 70th ISR Wing trains and equips cryptologic and information operations specialists to carry out AF ISR Agency and National Security Agency tri-service operations.

    at Misawa Air Base, Japan at the Medina Annex, Lackland Air Force Base, Texas
    at Peterson Air Force Base, Colo.
    , activated 8 September 2010. [ 1 ] at Menwith Hill Station, United Kingdom. [ 2 ] at Fort Meade, Md.
  • 770th Intelligence, Surveillance and Reconnaissance Group (Provisional) at Fort Meade, Md. Inactivated when the 659th ISR Group was activated.

Contenu

5th Photographic Group

The 5th Photographic Group was constituted on 14 July 1942 and activated on 23 July at Colorado Springs AAF, Colorado. Until 1 September, 5th Photographic Group consisted only of a headquarters, but on 2 September four photographic reconnaissance (The 21st, 22nd, 23rd and 24th) were assigned. While at Colorado Springs, the pilots trained to fly high speed, unarmed F-4 (P-38 Lightning) photo aircraft. The F-4 was a modified P-38 Lightning a twin-engine, long-range fighter equipped with cameras to accomplish aerial reconnaissance.

In May 1943, the 21st, 22d and 24th squadrons were reassigned to other reconnaissance groups leaving only one squadron, the 23rd, to deploy overseas with the 5th, being reassigned to Twelfth Air Force. The pilots departed Colorado Springs first in early June 1943. The rest of the group's personnel left on 8 August for Camp Kilmer, New Jersey, where they stayed a week before boarding ships for North Africa. On 4 September 1943, the 5th Photo Group arrived at Bizerte, Tunisia. Upon its arrival, the 5th was assigned to the Northwest African Photographic Wing.

When the group arrived at its headquarters at La Marsa, Tunisia, on 8 September, the allies were just beginning the campaign against Italy. Since the pilots arrived early and they began flying missions almost immediately, primarily using F-5s to get pictures required for the aerial war against the Axis powers. The group not only flew the F-5s, but also the F-7, F-9, and F-10. The F-7 was a modified Consolidated B-24J, while the F-9 was a modified Boeing B-17F and the F-10 was a modified North American B-25D. These aircraft were actually modified bombers that were lightly armed, and equipped with cameras and larger fuel tanks that allowed them to reach out beyond the range of the P-38s. These aircraft often brought up the rear on the bombing missions over Italy and the Balkans photographing the initial bomb damage to the targets.

Initially, the 5th flew its missions to Italy, Corsica and Sardinia, but as the fighting progressed towards the heart of the European continent, the operations area expanded. On 30 October 1943, the 5th flew its first mission to Germany, photographing targets in Munich, Augsburg, Regensburg and Stuttgart. In October 1943, allied forces successfully landed troops in southern Italy. As the war moved closer to the heart of the Axis, so did the 5th. On 22 November 1943, the 5th Group was assigned to the 90th Photographic Reconnaissance Wing, which was part of the Fifteenth Air Force stationed in southern Italy. On 8 December 1943, after the allies captured the airfields in the vicinity of Foggia, the group moved to San Severo, Italy, near Foggia.

On 1 October 1944, the 5th Group was reassigned from the 90th Wing directly to Fifteenth Air Force. Shortly thereafter, on 11 October, The group moved from San Severo to Bari, Italy where 15th AF had its headquarters. On 15 November 1944, the size of the 5th increased as the 32nd gained full strength, and with the assignment of the 37th Photographic Reconnaissance Squadron, which had just arrived in Italy. With the 37th came another reconnaissance aircraft modified from another bomber aircraft, the F-3, a reconnaissance version of the Douglas A-20 attack aircraft.

Beginning in November 1944, the 5th Photo group flew widely over the European Theatre of Operations. The 5th photographed many strategic targets in Germany including: oil refineries, aircraft factories, and communication facilities. Their destruction helped reduce the strength of the Luftwaffe. In the mountain campaign of Northern Italy, the 5th gathered intelligence which helped allied forces break the hold of the German Army in Italy. In Eastern Europe, the 5th's reconnaissance reports resisted partisan and other Allied forces to push the Germans out of Austria, Czechoslovakia, and the Balkans.

In August 1945, the group was notified that it was scheduled for shipment to the United States during September, but the departure was delayed until 9 October, when the men sailed from Naples aboard the SS Noah Webster. On 26 October 1945, the ship carrying the men of the 5th arrived at New York Harbor. Two days later, the group was inactivated at Camp Kilmer, New Jersey.

Two years later, on 6 March 1947, the non-operational and unmanned 5th was disbanded.


70th Reconnaissance Group (USAAF) - History

U.S. Military Personnel that Served in WWII

Last Name Beginning With (D)

For information on any of the names listed below, submit your request to [email protected]

For information about this Research Database, click here.

For information about the World War II History Center, click here.

Daddario, "Fearless Fosdick" D Company, 103rd Medical Battalion, 28th Infantry Division 508

D' Addario, Ray US Army Signal Corps 613

Dade, Floyd 761st Tank Battalion 402

Dade, Moses 761st Tank Battalion 402

Dager, Holmes E. Combat Command B, 4th Armored Division 94 557

Daggett F Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dahl, Charles A Company, 551st Parachute Infantry Battalion 482

Dahlquist, John E. 36th Infantry Division 70th Infantry Division 178 267 578, 831

Dahms, Gilbert A Company, 814th Tank Destroyer Battalion 382

Daily, Francis USS Liscome Bay 41

Dains, John L. US Army Air Corps 737

Dains, Robert L. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Dale, Ernest J. USS Sterett 726

Dalglish, James B. 354th Fighter Group 765

Dallas, Dewey, Jr. USS Sterett 726

Dallas, Thomas Spencer 1st Battalion, 116th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 384 403

Daloia, Leonard 37th Cavalry Reconnaissance Troop, Mechanized 831

Dalquist, Clyde 1st Ranger Battalion 839

Dalton, Gerard 23rd Reconnaissance Squadron, 16th Armored Division 478

Dalton, James 161st Infantry Regiment 18

Dalton, James Leo II 25th Infantry Division 317

Dalton, Marshall A Company, 551st Parachute Infantry Battalion 482

Dammer, Herman W. 1st Ranger Battalion 243 839

Damon Jr., William F. 18th Cavalry Reconnaissance Squadron 557, 831

Danahy, Paul 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

D'Andrea, Barbato C. 92nd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Daniel, Derrill M. 2nd Battalion, 26th Infantry Regiment, 1st Infantry Division 382 557

Daniel, Rex V. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Daniels, Buford N. USS Sterett 726

Daniels, James USS Enterprise 361

Daniels, Woodrow US Army 419

Danielson, Daniel W. 2nd Battalion, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Daniszewski, Albert A. 15th Fighter Control Squadron 902

Dank, Milton 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Danner G Company, 115th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 167

Dantinne, Emil E. USS Sterett 726

Danzi, Richard 636th Tank Destroyer Battalion 382

Darage, Albert C Battery, 143rd Anti-aircraft Artillery Gun Battalion 557

Darby, William Orlando Army, 1st Ranger Battalion 10th Mountain Division 243 317 482 629 785 839 893

Darling, Norm 69th Squadron, 42nd Bomb Group, Fifth Air Force 110

Darnell, Cecil Army Air Force 893

Dart, Justin 2nd Ranger Battalion 53

Daskalakis, John E Company, 28th Marine Regiment, 5th Marine Division 115 401

Daugherty, James H. H Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Daughtrey, Ashburn A Company, 141st Infantry Regiment, 36th Infantry Division 578

Davenport, Dean Doolittle's Raiders 737

Davenport, Merle VF - 17 754

Davenport, Robert J. F Company, 274th Infantry Regiment, 70th Infantry Division 183

Davenport, Walter 1st Battalion, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Davey Lieutenant, 81st Reconnaissance Battalion 831

Davey, Otis Cannon Company, 1st Ranger Battalion 839

David, Albert USS Pillsbury 448

Davidson, Douglas 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davidson, James 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davidson, Phillips 3rd Cavalry Group 831

Davidson, Ralph Task Group 38.4 114

Davies, Jimmy No. 79 Squadron, Royal Air Force 242

Davies, John "Big John" 27th Bomb Group Third Attack Group 338

Davies, John H. 313th Bomb Wing 765 775

Davies, Reginald 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davis USS North Carolina 810

Davis, Barton A. 299th Combat Engineer Battalion 384

Davis, Benjamin O. Sr. US Army 379 493

Davis, Brookie USS Franklin 186

Davis, C. F. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Davis, Carl No. 601 Squadron, Royal Air Force 242

Davis, Dick US Army Signal Corps 613

Davis, Dick Army Air Force 893

Davis Don F Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 893

Davis, Edwin G. D Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Davis, George A. 28th Infantry Division 193 557

Davis, George F. US Navy 765

Davis, Gerald 115th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 403

Davis, Grayson A. US Army 383

Davis, Harry E Company, 401st Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Davis, Hollbrook USS Franklin 186

Davis, James T. 507th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Davis, Lawrence 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davis, Leonard A. A Company, 501st Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davis, Leonard K. (Marine Air Group) MAG-14 754

Davis, Melvin O. A Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Davis, R. A. 60th Troop Carrier Group 893

Davis, Ralph USS Chicago 469

Davis, Robert 110th Field Artillery Battalion, 29th Infantry Division 403

Davis, Samuel J. Army Air Force 893

Davis, Sidney 101st Airborne Division 383

Davis, Tex USS Batfish 539

Davis, William L. USS Sterett 726

Davison, Ralph E. Task Group 38.4 Task Group 58.2 172 186 343 565 765 843

Dawley, Ernest J. Commander, Tank Destroyer Center VI Corps 402 756 839

Daws, Hobson H. 93rd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Dawson, Gertrude G Nurse 893

Dawson, Gilbert D. USS Sterett 726

Dawson, J. E. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Dawson, Lawton USS William D. Porter 209

Dawson, Leo H. Fifth Air Command 175

Day, Samuel 45th Infantry Division 419

Daymond, Gregory Augustus "Gus" No. 71 Eagle Squadron, Royal Air Force 242 425 441 736

Deacon, E. T. Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Deal, Robert USS Johnston 565

Dean, Edward L. 1st Ranger Battalion 839

Dean, John D. USS Sterett 726

Dean, John W. F Company, 116th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 24

Dean, William B Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dean, William A. VF-2, USS Hornet 204 240

Dean, William F. 44th Infantry Division 289

Dean, Williams R. 212th Marine Fighter Squadron 928

Dearborn, Neil 10th Mountain Division 785

Deas, William 326th Airborne Engineer Battalion, 101st Airborne Division 383

Deaver, Herman 747th Tank Battalion 375

DeBenedictis, Daniel J. 212th Marine Fighter Squadron 928

Debiec, John J. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

DeBlanc, Jefferson J. VMF-112 416 754

DeBlasi, Mario US Marines 571

DeBlasio, Louis Joseph HQ & Headquarters Squadron, 23rd Air Depot Group 922

DeCarlg, James J. US Army 437

DeCarlo, Hank 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Deck, Barton E. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Decker, Clayton USS Tang 323

Decker, Judson 10th Mountain Division 785

Decker, Kenneth US Army 194

Decker, Lawrence 2nd Battalion, 60th Infantry Regiment, 9th Infantry Division 487

Decker, Martin B Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Decker, Merle 10th Mountain Division 785

Deckert, Henry B Company, 192nd Tank Battalion 398

Declusin, L. USS Sterett 726

Deeb, Peter 1st Ranger Battalion 839

Deehan, Bernard 2nd Armored Division 727

Deeley, Joseph US Army 419

Deeley, Joseph M. 612th Tank Destroyer Battalion 200

Deery, Lawrence E. 1st Infantry Division 384

Deese, Teddy 25th Cavalry Reconnaissance Troop 831

de Felice, Mario 2nd Battalion Surgeon, 2nd Armored Division 727

DeFelice, Rocco P. Cannon Company, 424th Infantry Regiment, 106th Infantry Division 557

DeFelitta, Frank P. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

DeFlon, Louise Anthony 816th Medical Air Evacuation 893

Degenhardt, Richard I Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

De Gennareo, Steven N. 1st Ranger Battalion 839

Degeus, Robert US Marines 401

Deggs, William US Marines 426

de Giorgio, Michael US Army 419

DeGlopper, Charles C Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

DeHart, Albert T. 393rd Squadron, 509th Composite Group 191

DeHuff, William C Company, 501st Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Delamater, Benjamin F. III 1st Battalion, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

DeLancy, Robert E. Pathfinders, Army Air Force 893

Delaney, Art 10th Mountain Division 785

Delaney, James G. 45th Troop Carrier Squadron, 316th Troop Carrier Group 591

Delaney, John "Del" USS San Jacinto 628

Delaney, W. E. USS Belleau Wood 113

Delaney, W. H., Jr. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Delcazal, Preston 175th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 403

Del Corso, Arthur D Company, 103rd Medical Battalion, 28th Infantry Division 508

Delehant, Daniel L. 439th Troop Carrier Group 893

DeLisio, Joe A Company, 27th Armored Infantry Regiment, 9th Armored Division 129

Dellapenta, William J. 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Deloatche, George USS Lardner 923

DeLong H Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Delp, Suella Bernard 816th Medical Air Evacuation Squadron 893

Delski, John 1st Ranger Battalion 839

DeLuca Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Delulio, Alex 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

del Valle, Pedro A. 1st Marine Division 156 301

Dely, Paul 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

DeMar, Edmund G Company, 22nd Marine Regiment, 6th Marine Division 374

Demario, John A Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

DeMayo, Anthony J. E Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Demick, Eugene L. 1st Ranger Battalion 839

Deming, P. W. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Dempcy, Elgar R. 93rd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Denaro B Company, 120th Infantry Regiment, 30th Infantry Division 358

Denby, Donald W. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Dening, Robert L. US Marines, Public Relations Director 535

Denley, John A Company, 2nd Marine Regiment, 1st Marine Division 479

Dennis, Otis Lee Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Dennis, Edward K Company, 25th Infantry Regiment, 93rd Infantry Division 264

Denny, Alberta 802nd Medical Air Evacuation Squadron 893

Denny, George P. Jr. Army Air Force 893

Denny, John T. USS Sterett 726

Dent, G. O. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Denusin, Rudolph USS Sterett 726

DePoix, Vincent US Navy 754

DeRamus, Gordon Pathfinders H Company, 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne 383 434

Derber, Glenn A. 101st Airborne Division 383

Derenger, Bill B Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dernehl, Howard G. USS Sterett 726

de Rohan, Frederick J. 2nd Armored Division 727

Derrick, E. C. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Derry, Cloyd Army Air Force 893

Dersch, Lou 687th Field Artillery Battalion 556

Descheneaux Jr., George L. 422nd Infantry Regiment, 106th Infantry Division 87 557

de Schneider, William US Army 419

DeShazer, Jacob US Army Air Corps 338 606 737

DeSimone, Henry A. 101st Airborne Division 383

Desnoyers, Joseph M. 314th Troop Carrier Group 893

Desobry, William R. Team Desobry, Combat Command B, 10th Armored Division 59 382 557, 831

Dethles, Neil USS Johnston 565

Dettmar, Stanley 823rd Tank Destroyer Battalion 382

Detweiler B Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Deuel, William H. USS Sterett 726

Dever, C. A. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Devereaux, John Drew Team O'Hara 557

Devereux, James P. S. Wake Island Detachment, 1st Marine Defense Battalion 352 520 753

Devers, Jacob L. Army, Sixth Army Group 267 289 341 382 402 406 423 893

Devine, John M. Commander of Artillery, 82nd Airborne Division 384 482

Devine, Mark A. Jr. 14th Cavalry Group (Mechanized) 87 197 557, 831

Devitt, William L. E Company, 330th Infantry Regiment, 83rd Infantry Division 179

Devonschuk, Edward 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Devorak, Andrew A. F Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Devorchak, Leonard 82nd Airborne Division 384

Devore, Willie 761st Tank Battalion 402

Dew, Herbert R. B Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dew, James R. 1st Ranger Battalion 839

Dew, Joseph H. C Company, 741st Tank Battalion 375

DeWeese, Ralph H Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dewey, John HQ Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 92

Pathfinders, 9th Troop Carrier Command

Dewey, Lawrence R. 2nd Armored Division 727

Dewey, R. E. USS Sterett 726

Dewey, Robert J. 1st Ranger Battalion 839

DeWitt, John L. Western Defense Command 447 578

Deyo, Morton L. Task Force 54 23 113

DiCarlo, Hank H Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 844

Dichuccio, Joe F Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dick, Charles I Company, 161st Infantry Regiment 18

Dick, Dallas C Company, 19th Infantry Regiment, 24th Infantry Division 150

Dickens, B.G. Bomber Command Operational Research Section 737

Dickerson, Douglas F. HQ Company, 3rd Battalion, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Abn. 387

Dickerson, Robert L. E Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dickey, Lyman F Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 893

Dickinson, Carl E. F Company, 327th Glider Infantry Regiment, 101st Airborne Division 557

Dickinson, Clarence E. Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Dickson 741st Tank Battalion 375

Dickson, Benjamin A. II Corps, First Army Intelligence 540 557 893

Didominicis, Joseph D. Medical Detachment, 163rd Infantry Regiment, 41st Infantry Division 918

Didonna, R. USS Sterett 726

Diehl, Charles W. 1st Ranger Battalion 839

Diehl, John H. US Army Air Corps 737

Diel, James A Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Diener, Dave A Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Diercks 2nd Lieutenant, B Troop, 43rd Cavalry Reconnaissance Squadron 831

Dieter, Albert H Company, 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 434

Dieter, William J. 17 th Bomb Wing �Doolittle Raiders� 606 737

Dietrich, Frank L. C Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dietrich, James 1st Battalion, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dietrich, Marlene Entertainer 893

DiFilippo, John H. 823rd Squadron, 38th Bomb Group, Fifth Air Force 173

DiGardi, Ed USS Johnston 565

DiGiralamo, Louis I Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dike, Norman S. E Company 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 370 383

Dikoon, Walter A Company, 508th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dillard, Douglas A Company, 551st Parachute Infantry Battalion 482

Dillard, Marcus M Company, 12th Infantry Regiment, 4th Infantry Division 193

Dillender, Jack 814th Tank Destroyer Battalion 382

Dilley, Darrell C. F Company, 325th Glider Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dillon, Gerard M. G Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dillon, H. A. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Dillon, Lockland Pathfinders, 9th Troop Carrier Command 92

Dilworth, Frank USS Pawnee 172

Dimock, Donald D. Medical Detachment, 67th Armored Regiment, 2nd Armored Division 727

Dimmerling, William 907th Glider Field Artillery Battalion, 101st Airborne Division 383

Dinan, John 'H' Company, 66th Armored Regiment, 2nd Armored Division 727

Dinsmore, Clifford L. G Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dirks, Leonard F 1st Ranger Battalion 839

Di Rienso, John D Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

DiSanti, Victor J. Army Air Force 893

Disney, Paul A. 67th Armored Regiment, 2nd Armored Division 727

Di Tullio, Dominick G Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dixon C Company, 894th Tank Destroyer Battalion 382

Dixon, Forrest 712th Tank Battalion 375

Dixon, Harold US Marines (stationed on USS Chicago) 469

Dixon, John 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dixon, Joseph A Company, 645th Tank Destroyer Battalion 382

Dixon, Kelley E. C Company, 270th Combat Engineer Battalion, 70th Infantry Division 201

Dixon, Matthew B Company, 701st Tank Destroyer Battalion 382

Dixon, Tom USS Johnston 565

Dlouhy, Joseph A. U. S. Army 893

Dlugas, Adam 1st Ranger Battalion 839

Doak, Lyle 2nd Armored Division 727

Doan, Clifford USS Sterett 726

Doan, Leander Combat Command A, 3rd Armored Division 382

Dobbins, Don M. U. S. Army 893

Dobsa, Albert 91st Bomb Group 265 334

Dobson, E. J. Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Dobson, Jack 1st Ranger Battalion 243 839

Dobson, Joseph R. 439th Troop Carrier Group 893

Dobson, Leo 894th Tank Destroyer Battalion 382

Dobyns, Samuel 26th Infantry Regiment, 1st Infantry Division 557

Dodd, Edgar 101st Airborne Division 383

Dodd, Gilbert E. C Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dodd, John F Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 38 482

Doerfler, Eugene 2nd Battalion, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Doi, Shig I Company, 442nd Regimental Combat Team 578

Dolan, John J. "Red Dog" A Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dole, Robert J. 10th Mountain Division 785

Dolenc, Edward B Company, 394th Infantry Regiment, 99th Infantry Division 557

Doll, John 43rd Cavalry Reconnaissance Troop 831

Dollins, Ray US Marine Air Corps 401

Dolson, Max T. USS Sterett 726

Doman, Francis P. 500th Squadron, 345th Bomb Group, Fifth Air Force 173

Domanski, Walter F. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group (Transferred to Infantry) 893

Domeney, Edwin 212th Marine Fighter Squadron 928

Donadeo, Pat 45th Infantry Division 419

Donahue, Archie G. VMF-112 416

Donahue, Arthur No. 64 Squadron, Royal Air Force 242

Donahue, Frank US Navy 419

Donaldson, Donald 749th Tank Battalion 205

Donalson, John M. Army Air Force 893

Dongallo, Fernando 1st Reconnaissance Battalion 194

Donlon, James A. D Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Donnelly, James R. USS Sterett 726

Donnelly, William 1st Ranger Battalion 839

Donofrio, William F Company, 274th Infantry Regiment, 70th Infantry Division 183

Donovan, Harold 29th Infantry Division 403

Donovan, William J. "Wild Bill" Office of Strategic Services 405 582 617 758

Doody, Leo I. 212th Marine Fighter Squadron 928

D'Ooge, Martin 10th Mountain Division 785

Doolittle, Charles 5th Marine Regiment, 1st Marine Division 287

Doolittle, James A. Army Air Force 893

Doolittle, James Harold "Jimmy" Eighth Air Force 12 283 308 338 408 419 565 578

Doolittle, Jimmy Jr. Ninth Air Force 419

Doran, Pat R. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Doran, Robert 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Doriat, Georges 10th Mountain Division 785

Doriocourt, Charles D. 69th Infantry Division 360

Dorland, Eugene B Company, 9th Armored Engineers, 9th Armored Division 470

Dorn, Frank Chinese Expeditionary Force 62

Dorn, John W. 2nd Battalion, 12th Infantry Regiment, 4th Infantry Division 557

Dorsett, Tracey K. Army Air Force 893

Doss, Adrian 101st Airborne Division 384

Doss, Desmond 96th Infantry Division 188

Doss, Desmond T. 307th Infantry Regiment, 77th Infantry Division 244

Doss, John F. 1st Ranger Battalion 839

Doss, William 101st Airborne Division 383

Dothan, Bill C Company, 2nd Marine Regiment, 1st Marine Division 479

Doty, Andy US Army Air Force 523

Doty, Charles P. USS Sterett 726

Double, Justin C Company, 609th Tank Destroyer Battalion 382

Doudt, R. G. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Dougherty, John A. 439th Troop Carrier Group 893

Doughty, Joseph G Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Douglas, John E. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Douglas, Ralph L. USS Sterett 726

Douglas, Robert H. 1st Battalion, 394th Infantry Regiment, 99th Infantry Division 557

Douglass, Harold 2nd Armored Division 727

Dovholuk, Paul 101st Airborne Division 383

Dow, Harold "Ham" Communications Officer for Admiral Halsey 565

Dowdle, J. J. USS North Carolina 810

Downing, Arthur US Navy 58

Downing, Arthur L. Helldiver Pilot 765

Downs, Merle A Company, 701st Tank Destroyer Battalion 382

Downs, Robert 43rd Cavalry Reconnaissance Squadron 831

Doxen, George D. 101st Airborne Division 383

Doyle, Edward W. 92nd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Doyle, Jack G Company, 85th Infantry Regiment, 10th Mountain Division 785

Doyle, John K. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Drabik, Alex 27th Armored Infantry Regiment, 9th Armored Division 318

Dragoni, J. R. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Drake, Leo O. USS North Carolina 810

Drake, R. K. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Drake, Thomas D. 168th Regimental Combat Team, 34th Infantry Division 305 540

Draper, Frank P. Jr. A Company, 116th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 24

Draper, James A. USS Sterett 726

Dregallo, Rudy D Company, 103rd Medical Battalion, 28th Infantry Division 508

Dregne, Irwin 357th Fighter Group 103

Drennon, Fred E Company, 502nd Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Drew, A. C. F Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Drew, Robert L. 12th Air Support Command 419

Drew, Urban L. "Ben" 375th Fighter Squadron, 361st Fighter Group 413th Squadron, 414th FG 12

Driseale, Keith F. Army 727

Drobnich, William R. 558th Anti-aircraft Artillery Automatic Weapons Battalion 501

Drost, Stephen A. USS Sterett 726

Drozda, Michael J. (Mike) 92nd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Drost, Carl 1st Ranger Battalion 839

Druener, Hanz K. D Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Drury, Frank C. 212th Marine Fighter Squadron 928

Drury, James E Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Duane, J. V. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Duck, David P. 27th Armored Infantry Battalion, 9th Armored Division 557

Duey, Dale F. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Duff, Robinson US Army 785

Duffin, Lawrence H. 1st Battalion, 393rd Infantry Regiment, 99th Infantry Division 557

Dugan, Augustine D. 14th Cavalry Group 557, 831

Duke, Ben L Company, 86th Infantry Regiment, 10th Mountain Division 785

Dukes, Jack USS Sterett 726

Dube, Noel US Army Combat Engineers 384

Duchossois B Company, 610th Tank Destroyer Battalion 382

Duckworth, Edmund 1st Infantry Division 384

Ducolon, Fred J. Scouting Squadron Six, USS Enterprise 361

Dudley, Bill US Army Air Force 666

Dudrow, Douglas S. 1st Ranger Battalion 839

Dugan, William US Army 419

Duff, Robinson E. 10th Mountain Division 243 839

Duffey, Paul C Company, 141st Infantry Regiment, 36th Infantry Division 136

Duffy, Lester 814th Military Police Company 532

Dufilho, Marion VF-3, USS Lexington 245

Dugan, Paul D. 94th Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Duke, Albert B. Army Air Force 893

Dukeman, William H. E Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 370

Dukes, Sam J. Jr. Army Air Force, 439th Troop Carrier Group 893

Dulligan, John F. 1st Infantry Division 384

Dumas, Edgar 82nd Airborne Division 482

Dumke, William K. 91st Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Dunbar, Dixie 89th Bomb Squadron, 3rd Attack Group 271

Duncan, Asa N. Eighth Air Force 283

Duncan, Charles W. B Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Duncan, Donald W. US Navy 737

Duncan, Dyson 10th Mountain Division 785

Duncan, James E Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Duncan, John R. G Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Duncan, Loren F. 93rd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Duncan, Melvin US Marines 401

Duncan, William 743rd Tank Battalion 375

Dunevant, Henry C. B Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunfee, William I Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dungan, Harold E. 49th Service Group 893

Dunham, D. R. 101st Airborne Division 383

Dunham, Don B. 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunham, Harry E. HQ Company, 186th Infantry Regiment, 41st Infantry Division 147

Dunham, Robert B Company, 823rd Tank Destroyer Battalion 382

Dunham, William D. 348th Fighter Group 754

Dunkelberg Army Air Force 383

Dunlap, Chester N. USS Sterett 726

Dunlap, Harold US Army 419

Dunlap, Jack B Company, 39th Infantry Regiment, 9th Infantry Division 487

Dunlap, John G. Jr. 1st Battalion, 271st Infantry Regiment, 69th Infantry Division 200

Dunlap, Paul Merrill's Marauders 593

Dunlap, Robert A Company, 26th Marine Regiment, 5th Marine Division 78

Dunlop, Ernest P. H Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunlop, William R. Jr. 363rd Fighter Squadron, 357th Fighter Group 103

Dunn, Charles W. 93rd Squadron, 439th Troop Carrier Group 893

Dunn, Donald F. 1st Ranger Battalion 839

Dunn, E.C. 24th Cavalry Reconnaissance Squadron 831

Dunn, James C Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunn, John J. 31st Tank Battalion, 7th Armored Division 557

Dunn, Edward C. Cavalry, US Army 384

Dunn, Lane 761st Tank Battalion 402

Dunn, Ray A. Army Air Force 893

Dunn, Robert C. 1st Ranger Battalion 839

Dunn, Theodore L. "Ted" 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunn, William No. 71 Eagle Squadron, British Royal Air Force 425 441

Dunnagan, Harry 813th Tank Destroyer Battalion 382

Dunnaway, James L. USS Sterett 726

Dunnegan, Harold D Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dunning, Donald 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

duPont, Richard C. Army Air Force 893

Dupouy, Parker American Volunteer Group, "Flying Tigers" 737

Dupuis, Paul H. 2nd Battalion, 12th Infantry Regiment, 4th Infantry Division 557

Dura, Andrew 7th Marine Regiment III Marine Amphibious Corps 381

Duran, Ray 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 383

Durant, Johnny L. USS Sterett 726

Durbin, Sam E Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Durham, James L. 82nd Airborne Division 482

Durkee, Dick A Company, 551st Parachute Infantry Battalion 482

Durkin, Thomas C. USS Hornet 113

Durning, Charles 1st Infantry Division 465

Dusseault, Albert A. I Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dustin, Shelton W. B Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dutton, M.E. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Duane, J. V. 3rd Photo Reconnaissance Squadron 914

Duvall A Company, 504th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Duvall, Everett 2nd Battalion, 7th Infantry Regiment, 3rd Infantry Division 66

Duvall, W. H. Task Force 66 310

Duzenbury, Wyatt E. 509th Composite Group 296

Dwight, William Combat Command A, 4th Armored Division 382

Dwight, William A. U.S. Army, C Company, 37th Tank Battalion, 4th Armored Division 557 893

Dwyer 82nd Airborne Division 482

Dwyer, Philip 116th Infantry Regiment, 29th Infantry Division 167 403

Dyas, Tim A Company, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division 482

Dyce, Grady US Marines 401

Dye, Joe 1st Ranger Battalion 839

Dyer C Company, 16th Infantry Regiment, 1st Infantry Division 193

Dyer, Marvin E. 322nd Bomb Squadron 265

Dyess, William Far East Air Forces 443

Dyess, William E. Lt. Colonel, Bataan defense force, Bataan Death March survivor 615

Dziepak, Teddy I Company, 506th Parachute Infantry Regiment, 101st Airborne Division 844


70th Reconnaissance Group (USAAF) - History

Les 70th Strategic Reconnaissance Wing was established by SAC on 23 March 1953, at Little Rock Air Force Base, Arkansas. However, Little Rock AFB was still under construction at the time, so the unit was temporarily stationed at Lockbourne Air Force Base, Ohio until October. Few wing components were manned until October when Little Rock was ready for operational use.
The 70th SRW's mission was to gather intelligence on a global scale as part of the strategic reconnaissance force of SAC.[6] Equipped with Boeing RB-47E Stratojets, the wing conducted a variety of spectacular overflights of the Soviet Union during the 1950s, including overflying Murmansk. RB-47s had a fairly low operational ceiling of 40,000 feet and relied on speed, as opposed to altitude, to evade interception. Some of these flights were mounted from Thule, Greenland, and probed deep into the heart of the Soviet Union, taking a photographic and radar recording of the route attacking SAC bombers would follow to reach their targets. The risks involved in mounting these dangerous sorties speaks volumes for the courage and skill of the crews involved. Flights that involved penetrating mainland Russia were termed SENSINT (Sensitive Intelligence) missions. One RB-47 even managed to fly 450 miles inland and photograph the city of Igarka in Siberia.


70th Reconnaissance Group (USAAF) - History

Clear-resin canopy & Decal

Unit price: US$ 6 8

Shipping charge: US$9.00

I n 1939, Hughes Aircraft used a special wooden structure which strength comparable to steel for a proposal of bomber design, the model D-2. The project interested USAAF because metal material was becoming a scare by the war. In 1942, the D-2 was ordered under an attack aircraft designation XA-37. Later it was considered as a night fighter XP-73. In 1943, the wooden D-2 prototype was lost by fire accident in Hughes facility before it was inspected by USAAF. Based on its high speed and light weight records, USAAF purchased another metal structure version as a reconnaissance aircraft, the XF-11. Due to the engines delay, Hughes could not complete the aircraft even the war was over. USAAF decided to cancel the project but still paid for two prototypes. In 1946, with Howard Hughes himself at the control, the first XF-11 made its first flight but destroyed by crash. The second XF-11 was modified and completed in 1947, and it was flight tested during 1948. Afterward Hughes created aerospace and helicopter divisions, and never built other airplane .

Photographic reconnaissance aircraft

To create high speed, long range airplane for USAAF

2x Pratt & Whitney Model R-4360-31 radial engines

The Hughes XF-11 is suitable to group with the following collection series.


Voir la vidéo: La faute de lorthographe. Arnaud Hoedt Jérôme Piron. TEDxRennes