La mutinerie de l'hyphasie

La mutinerie de l'hyphasie

La soi-disant Mutinerie Hyphasis était un conflit entre Alexandre le Grand (356-323 avant notre ère) et son armée à la suite de leur victoire sur la rivière Hydaspes en 326 avant notre ère. Alexander a exprimé des plans pour de nouvelles conquêtes dans le sous-continent indien, cependant, lorsque ses hommes ont atteint la rivière Hyphasis, il y a eu une révolte ouverte. La mutinerie s'est terminée avec Alexandre cédant aux souhaits de ses hommes et faisant demi-tour ; il ne s'est pas aventuré plus loin dans le sous-continent indien comme il l'avait prévu. Au fil des années, les historiens se sont penchés sur l'importance de ce moment de tension entre un roi et son armée. Cela inclut la question de savoir si le terme « mutinerie » peut vraiment s'appliquer à cet incident.

La campagne indienne

Lorsqu'Alexandre a traversé l'Hindu Kush jusqu'en Inde en 327 av. Alexandre a eu du mal à atteindre le rocher et a commencé à construire un monticule, puis a pris pied sur une colline. Lorsque les Indiens ont remarqué que les Macédoniens se rapprochaient, ils se sont rendus. Alexandre a placé une garnison sur la partie abandonnée du rocher d'Aornos.

A la rivière Hyphasis, les hommes sont parvenus à un consensus ; ils ne voulaient pas suivre Alexandre plus loin en territoire indien.

La ville de Nysa a demandé à Alexandre de reconnaître leur liberté et leur indépendance, ce qu'Alexandre a accordé et fait d'eux des alliés, acquérant 300 cavaliers. Il avait également une base à Taxila, après avoir promis d'aider Taxiles contre son ennemi, le roi Porus. Alexandre a rencontré Porus à la bataille d'Hydaspes en 326 avant notre ère, qui comprenait des éléphants de guerre. Après la bataille, Porus a été autorisé à continuer à gouverner son royaume et est devenu un allié d'Alexandre, et Alexandre a continué à marcher plus loin en Inde.

Mutinerie

Après la victoire d'Alexandre au siège de Sangala, lui et ses hommes ont atteint la rivière Hyphasis, également connue sous le nom de Beas. Selon Arrien :

Le pays au-delà de l'hyphasis était réputé prospère et ses habitants étaient des fermiers capables et de braves combattants. ... Ces Indiens avaient aussi beaucoup plus d'éléphants que n'importe quel autre de leurs compatriotes, et qui plus est, des éléphants d'une taille et d'un courage surpassant. Ces rapports éveillèrent le désir d'Alexandre d'aller plus loin. Mais les Macédoniens s'étaient désormais lassés des plans de leur roi, le voyant charger de travail en travail, de danger en danger. (227)

Les hommes sont parvenus à un consensus ; ils ne voulaient pas suivre Alexandre plus loin en territoire indien. Diodorus Siculus ajoute aux sentiments des soldats :

Alexandre a observé que ses soldats étaient épuisés par leurs campagnes constantes. Ils avaient passé près de huit ans parmi les labeurs et les dangers, et il fallait leur remonter le moral par un appel efficace pour entreprendre l'expédition contre les Gandaridés. Il y avait eu de nombreuses pertes parmi les soldats, et aucun soulagement des combats n'était en vue. Les sabots des chevaux avaient été usés par la marche régulière. Les armes et les armures s'usaient et les vêtements grecs avaient complètement disparu. Ils devaient se vêtir de matières étrangères, recoupe les vêtements des Indiens. C'était aussi, par chance, la saison des pluies abondantes. Celles-ci duraient depuis soixante-dix jours, accompagnées d'un tonnerre et d'éclairs continus. (391)

Alexandre a prononcé un discours, résumant tous leurs exploits tout au long de la campagne de Perse et a expliqué comment, une fois les conquêtes terminées, leur empire s'étendrait de l'Inde aux colonnes d'Héraclès. Un empire universel était juste à leur portée. Il ajouta en outre que trop de peuples guerriers resteraient invaincus entre la mer orientale et l'hyphasis s'ils faisaient demi-tour. Il a mis en garde contre la rébellion et l'instabilité au sein de l'empire si elles n'étaient pas contrôlées. Il espérait surpasser Héraclès et Dionysos ou atteindre la gloire à égalité avec ces figures mythiques. Alexandre a ensuite rappelé à ses troupes qu'à armes égales, il combattait à leurs côtés et était prêt à partager le butin de guerre avec eux. S'il en restait maintenant, ils ne participeraient pas à la richesse.

Vous aimez l'histoire ?

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite !

Alors Coenus, fils de Polémocrate s'avança et parla au nom des troupes. Coenus a rappelé à Alexandre les Grecs et les Macédoniens qui ont été blessés, tués ou laissés pour compte dans les colonies asiatiques. Il a déclaré que beaucoup d'entre eux étaient devenus fatigués et avaient le mal du pays. Coenus a exhorté Alexandre à rentrer chez lui et à rafraîchir l'armée avec de nouvelles recrues. Il a également averti Alexandre de « ne pas compter sur un succès continu, car l'armée serait perdue s'il devait rencontrer le malheur » (Arrian, 230-231).

En voyant ses officiers encourager Coenus, Alexander menaça de continuer et de laisser derrière lui ceux qui ne voulaient pas s'aventurer avec lui. Cependant, il se retira dans sa tente pendant trois jours et sentit un changement d'avis au sein de son armée. Alexander a affirmé que les présages étaient défavorables à une nouvelle avancée en Inde et il a donc mis fin à sa marche. L'armée se réjouit de cette nouvelle. Alexader leur fit construire douze grands autels aux dieux olympiens et laissa le roi Porus en charge de ce territoire le plus à l'est.

Discipline dans l'armée macédonienne

Dans l'armée macédonienne, les soldats prêtaient serment à leurs rois-commandants, mais ce serment se concentrait sur l'allégeance générale des troupes à leurs commandants respectifs plutôt que sur l'obéissance à certains ordres. Si les serments n'étaient pas un aspect important de la discipline de l'armée, l'entraînement et l'exercice l'étaient sans aucun doute. Le père d'Alexandre, Philippe II de Macédoine (r. 359-336 avant notre ère) a exigé un degré de formation sans précédent dans le monde hellénique, une politique que son fils poursuivra. D'après Elizabeth Carney, Philippe II faisait porter à ses hommes « une ration de farine de trente jours sur le dos, pour s'entraîner à marches forcées avec des rations complètes et du matériel. Il a également interdit le transport sur roues et a considérablement limité le nombre de personnes de soutien allouées à la fois à l'infanterie et à la cavalerie" (30).

De plus, Philippe et Alexandre ont utilisé un système de punitions et de récompenses. Les troupes conservaient beaucoup de butin et le roi offrait des cadeaux en espèces et en terres, souvent déterminés par le rang, après les victoires et lorsque les troupes avaient été renvoyées chez elles. Les autres avantages offerts par Alexander comprenaient des couronnes en or, un congé martial pour un soldat nouvellement marié, des rations mensuelles pour les femmes et les enfants voyageant avec son armée, le paiement de dettes, d'impôts et d'autres obligations pour les survivants des morts. Le pillage et le butin ont rendu possible le paiement de ces avantages. C'était important pour maintenir la discipline et le moral. Cependant, l'adoption par Alexandre des coutumes persanes et son empressement à conquérir tout le monde connu ont suscité des frictions entre le roi et son armée. Ce dernier fut le cas de la mutinerie Hyphasis. Ses hommes étaient fatigués et las des combats, ne voulant pas s'aventurer plus loin en Inde.

La mutinerie d'Opis

Une autre mutinerie qui a eu lieu plus tard dans la carrière d'Alexandre était la mutinerie d'Opis. À Opis en 324 av. Selon Arrian, le caractère du roi a été affecté par les obsèques que lui ont apportées ses sujets asiatiques, et les Macédoniens ont cru qu'ils étaient remplacés par des troupes étrangères. Alexandre patauge « dans la foule rebelle et ordonne l'arrestation immédiate et l'exécution de treize de ses dirigeants » (Arrian, 283). Alexander a ensuite prononcé un discours expliquant à quel point lui et ses hommes avaient progressé ensemble de la direction de son père à un empire mondial. Trois jours plus tard, il nomma ses commandants perses à des postes de haut commandement. Les officiers macédoniens se sont précipités au palais pour demander au roi de les réadmettre. Peu de temps après, Alexandre s'est réconcilié avec ses hommes et a organisé un banquet pour célébrer l'harmonie entre les Macédoniens et les Asiatiques.

Conclusion

Alors que les raisons des deux mutineries étaient différentes, « ces deux événements ont causé des problèmes à Alexandre en tant que roi et commandant… parce qu'il s'agissait de querelles qui ont empoisonné la relation entre le roi/commandant et ses troupes… et ont ainsi menacé de compromettre le contrôle futur du armée » (Carney, 42). Cependant, il y a eu beaucoup de débats parmi les chercheurs pour savoir si l'incident d'Hyphasis pouvait vraiment être considéré comme une mutinerie ou une révolte. Selon Elizabeth Carney, « le concept de mutinerie suppose que la discipline militaire est centrée sur l'obéissance aux commandements ; c'est pourquoi la désobéissance à un ordre spécifique est considérée comme une action si grave » (20). L'application de ce terme avec ses associations modernes au monde macédonien et grec crée des difficultés. La mutinerie suppose deux choses absentes dans les affaires militaires macédoniennes : un accent très constant et considérable sur l'obéissance absolue aux ordres, même en temps de paix, et une distinction claire entre le comportement et les droits des soldats et des sujets macédoniens. En effet, aucune des sources primaires n'utilise un terme qui se traduit par « mutinerie ».

Dans son livre Un roi et son armée, Waldemar Heckel souligne également que les compétences d'Alexandre en tant que général manquaient lors de l'incident d'Hyphasis. De plus, il prétend que les hommes d'Alexandre étaient toujours fidèles à leur roi, leurs paroles n'étaient pas celles de mutins mais d'hommes qui suppliaient leur roi de considérer leur situation difficile. Néanmoins, la mutinerie Hyphasis reste un événement important dans les campagnes d'Alexandre car elle a clairement démontré la friction entre le roi et son armée. Alexandre avait perdu dans un test de volonté contre sa propre armée à l'Hyphasis, et avec beaucoup de réticence, il a mis un «terminus oriental» à sa campagne de conquête (Arrian, 139). Cela a stoppé l'expansion en Inde et a changé le cours des campagnes d'Alexandre.


Bataille de l'Hydaspe

Les Bataille de l'Hydaspe a été combattu entre Alexandre le Grand et le roi Porus en 326 avant notre ère. Il a eu lieu sur les rives de la rivière Jhelum (connue des anciens Grecs sous le nom d'Hydaspes) dans la région du Pendjab du sous-continent indien (aujourd'hui Pendjab, Pakistan). La bataille a abouti à une victoire grecque et à la reddition de Porus. [a] De vastes régions du Pendjab ont été absorbées dans l'empire d'Alexandrie, et le Porus vaincu et détrôné a été réintégré par Alexandre en tant que souverain subordonné.

La décision d'Alexandre de traverser la rivière gonflée par la mousson - malgré une étroite surveillance indienne - afin d'attraper l'armée de Porus sur le flanc a été qualifiée de l'un de ses « chefs-d'œuvre ». [21] Bien que victorieux, ce fut aussi la bataille la plus coûteuse menée par les Macédoniens. [22] La résistance farouche mise en place par Porus et ses hommes a gagné le respect d'Alexandre qui, après la bataille, a demandé à Porus de devenir l'un de ses satrapes.

La bataille est historiquement importante car elle a entraîné l'exposition des influences politiques et culturelles de la Grèce antique au sous-continent indien, produisant des œuvres telles que l'art gréco-bouddhique, qui a continué d'avoir un impact pendant de nombreux siècles.


Boudica des Iceni est devenue une héroïne folklorique britannique pour sa position dramatique, mais brève, contre la puissance de l'Empire romain. Mais tout ce que nous savons de Boudica vient de deux historiens romains. The History Guy essaie de démêler la légende de l'histoire dans “Boudica: The Woman Behind the Legend”.

Alexandre le Grand n'a jamais perdu une bataille lorsqu'il commandait, mais il y avait un obstacle que même lui ne pouvait pas surmonter : ses propres hommes. Le gars de l'histoire se souvient quand les soldats macédoniens d'Alexandre ont décidé de l'étendue de l'empire d'Alexandre.


Le Pouvoir et la Gloire

La nature de Curtius
Livre Neuf Chapitre 1-4
Pour les autres articles de la série, cliquez sur ici

Chapitre un
L'intérieur indien
Alexandre a célébré la victoire sur Porus avec « un sacrifice d'animaux au soleil ». Il avait beaucoup à remercier Hélios car le dieu lui avait ouvert les limites de l'est.

Plus tard, Alexander a dit à ses hommes que la force indienne avait été « brisée » et qu'il ne restait plus qu'un « riche pillage ». Sa décision suivante montra qu'il considérait maintenant que la fin de l'expédition était proche. Alexander a donné des instructions pour que des navires soient construits afin qu'après avoir terminé son expédition à travers l'Asie, il puisse visiter la mer au bout du monde. .

Les navires ont été construits en utilisant du bois provenant d'arbres dans les forêts à flanc de montagne. En coupant les arbres, les Macédoniens ont dérangé des "serpents d'une taille extraordinaire". Curtius dit qu'ils ont également aperçu des rhinocéros dans les montagnes.

De retour à l'Hydaspe, Alexandre fonda deux villes de part et d'autre du fleuve. Ils ont été nommés Nicée et Bucéphale* (d'après son cheval, Bucéphale).

Depuis l'Hydaspe, Alexandre "traversa la rivière** et marcha vers l'intérieur de l'Inde".

À ce stade, Curtius s'arrête un instant pour nous donner quelques détails supplémentaires concernant la géographie de l'Inde. Il nous dit que son « climat est sain, avec des réserves abondantes d'eau de source et d'ombre grâce à des étendues de campagne presque interminables [qui] étaient couvertes de forêts ». Ces bois étaient composés de « grands arbres qui atteignaient des hauteurs extraordinaires ».

Curtius mentionne un arbre particulier qui avait des branches ‘comme d'énormes troncs d'arbres [qui] se penchaient vers le sol où ils tournaient et s'élevaient une fois de plus, créant l'impression de n'être pas une branche qui s'élève à nouveau mais un arbre généré à partir d'un racine indépendante’. Il s'agit du banian, que Diodore mentionne également (voir ici).

De peur que nous ne soyons trop à l'aise avec l'idée de l'Inde, cependant, Curtius a un avertissement pour nous : un grand nombre de serpents vivaient également dans le pays. Ils avaient des écailles qui émettaient une lueur dorée et un venin d'une virulence unique. En fait, c'était si puissant qu'une morsure entraînerait la mort instantanée. Heureusement, Alexandre a pu obtenir l'antidote des indigènes.

D'après tout ce que Curtius nous a dit sur l'Inde, cela ne ressemble pas au genre d'endroit qui aurait un désert. Néanmoins, il dit que c'est après qu'Alexandre en eut traversé un qu'il arriva à la rivière Hiarotis***. Je soupçonne que la définition de Curtius du "désert" est aussi flexible que sa géographie.

Le Hiarotis était flanqué d'arbres ‘introuvables ailleurs’. Des paons sauvages y vivaient également. Laissant la rivière derrière lui, Alexandre attaqua diverses tribus, dont une dont la ville était «protégée par un marais». Cela n'empêcha pas les Macédoniens de la prendre d'assaut.

Actuellement, Alexandre est venu au royaume des Sophites. Il se soumit au roi et (lors d'un banquet ?) raconta à Alexandre à quel point les chiens de chasse de son peuple étaient féroces. Pour le prouver, il fit attaquer quatre fois un lion captif. Pendant qu'ils le mordaient, un préposé a tiré sur l'une des pattes du chien. Il n'a pas lâché prise. Ainsi, le préposé ‘a procédé à couper la jambe avec un couteau’. Mais le chien ne lâchait toujours pas. Le préposé a donc coupé le chien dans une autre partie de son corps, en vain. Il a tenu bon. Finalement, le préposé l'a tailladé. Le chien est mort en se tenant au lion.

Quittant les Sophites, Alexandre marcha jusqu'à la rivière Hyphasis.

* Bien que, voir le chapitre trois ci-dessous où Curtius déclare que Nicée et Bucéphale ont été fondées après son retour à l'Hydaspe de la rivière Hyphasis

** Je suppose que Curtius veut dire qu'Alexandre a de nouveau traversé l'Hydaspe car il n'a donné aucune indication que les Macédoniens l'aient quitté après la fondation des deux villes

Chapitre deux
La rivière Hyphasis
Pendant deux jours, Alexandre se demanda s'il devait franchir l'hyphasie au point qu'il avait maintenant atteint. Le troisième jour, il a décidé de le faire.

La difficulté à laquelle il a été confronté était que l'hyphasis était très large et « était obstrué par des rochers ». Tout en examinant la question, Alexandre a également discuté de la rivière et de ce qui se trouvait au-delà avec un roi client local nommé Phegeus à qui il avait ordonné de le rejoindre.

Phegeus a dit à Alexandre que s'il traversait l'hyphasis, il aurait un voyage de douze jours jusqu'à ce qu'il arrive au Gange. Traverser le Gange l'amènerait aux peuples Gangaridae et Prasii qui étaient dirigés par un roi nommé Aggrammes qui disposait d'une puissante armée.

Phegeus a cité des chiffres de 20 000 cavaliers, 200 000 fantassins, 2 000 chars et 3 000 éléphants. Incrédule devant ces chiffres, Alexandre a obtenu un deuxième avis de Porus. Il les confirma mais dit qu'Aggrammes était un monarque de second ordre.

Au final, ce qui préoccupait le plus Alexandre, ce n'était ni la taille de l'armée d'Aggrammes ni ses éléphants mais "le terrain et la violence des rivières" Phegeus avait dû lui en parler au cours de leur conversation. Il doutait également de l'engagement de ses soldats. Ayant vieilli en marchant vers l'est, le suivraient-ils « au-dessus des rivières qui leur bloquaient le chemin, au-dessus de tous les obstacles naturels auxquels ils étaient confrontés ?

Pour le savoir, Alexandre a réuni ses hommes pour une assemblée au cours de laquelle il les a exhortés à le suivre vers l'est.

Chapitre trois
Coenus parle pour les hommes
L'assemblée à la rivière Hyphasis s'est poursuivie avec Coenus donnant à Alexandre la réponse de l'armée. Ils en avaient assez. Alexandre se retira avec colère dans sa tente. Trois jours plus tard, il émergea et donna l'ordre de construire douze autels géants avant de commencer le voyage vers l'ouest.

Laissant l'hyphasis derrière, Alexandre marcha jusqu'à la rivière Acesines. Là, Coenus est mort. De causes naturelles ? Ou peut-être victime d'un roi en colère ?

De retour à la rivière Hydaspes, Alexandre fonda Nicée et Bucéphale pour la première ou la deuxième fois (voir le chapitre un ci-dessus) et reçut des renforts pour l'armée. Les navires qu'il avait ordonné de construire (chapitre un à nouveau) étaient maintenant prêts et le voyage vers le sud jusqu'à l'océan Indien a commencé.

Chapitre quatre
Pressentiment
La flotte macédonienne a navigué jusqu'au point "où l'Hydaspe rejoint les Acesines". De là, les navires sont entrés dans le pays des Sibi qui prétendaient descendre de l'ancêtre d'Alexandre, Héraclès.

Alexandre a marché à l'intérieur des terres pour attaquer diverses tribus. Une tribu a placé 40 000 hommes sur une rive du fleuve pour empêcher les Macédoniens de le traverser. Ils ont raté. Après avoir attaqué une autre ville, Alexandre contourna sa citadelle qui était "protégée par trois des plus grands fleuves de l'Inde (à l'exception du Gange)" l'Indus au nord et "le confluent de l'Acesines et de l'Hydaspes". #8217 au sud.

La flotte a navigué à travers le confluent le long d'un canal étroit créé par le limon. Au point de rencontre de l'Hydaspe et de l'Acésine, les eaux se sont écrasées avec colère, créant des vagues semblables à celles de la mer. Ces derniers furent si violents que deux des navires macédoniens furent coulés et d'autres échoués. Le navire d'Alexandre aurait peut-être également coulé sans les efforts de ses rameurs. Le navire s'est toujours échoué, mais était au moins en sécurité.

L'armée macédonienne continua sa marche. Quand il a rencontré une grande force conjointe Sudracae et Mallian, les soldats ont commencé à se plaindre. ‘Alexander… n'avait pas mis fin à la guerre, il a seulement changé d'emplacement.’ Et s'ils détruisaient la dernière armée à leur rencontre ? « Des ténèbres sombres et une nuit sans fin à méditer sur les profondeurs » les attendaient, et « une mer remplie de bancs de monstres marins sauvages » des eaux stagnantes où la nature mourante avait perdu son pouvoir. *

Alexandre a rencontré ses hommes, les a pacifiés et a vaincu l'armée conjointe Sudracae/Mallian.

* Les points de suspension dans cette citation sont dans le texte

Partagez ceci :

Comme ça:


Livre de référence sur l'histoire ancienne : Arrien : Discours d'Alexandre le Grand, de Les campagnes d'Alexandre

J'observe, messieurs, que lorsque je vous entraînerais dans une nouvelle entreprise, vous ne me suivez plus avec votre vieil esprit.Je vous ai demandé de me rencontrer afin que nous décidions ensemble : devons-nous, sur mon conseil, aller de l'avant, ou, sur le vôtre, faire marche arrière ?

Si vous avez une plainte à formuler sur les résultats de vos efforts jusqu'à présent, ou sur moi-même en tant que votre commandant, il n'y a pas plus à dire. Mais permettez-moi de vous rappeler : par votre courage et votre endurance, vous avez pris possession de l'Ionie, de l'Hellespont, de la Phrygie, de la Cappadoce, de la Paphlagonie, de la Lydie, de la Carie, de la Lycie, de la Pamphylie, de la Phénicie et de l'Égypte, la partie grecque de la Libye est maintenant à vous, ensemble avec une grande partie de l'Arabie, de la Syrie des basses terres, de la Mésopotamie, de Babylone et de la Susie, la Perse et la Médie avec tous les territoires qu'elles contrôlaient ou non sont entre vos mains, vous vous êtes rendus maîtres des terres au-delà des portes de la Caspienne, au-delà du Caucase, au-delà les Tanaïs, de Bactriane, d'Hyrcanie et de la mer Hyrcanienne, nous avons repoussé les Scythes dans le désert et l'Indus et l'Hydaspe, les Acésines et les Hydraotes traversent maintenant le pays qui est le nôtre. Avec tout ce qui a été accompli, pourquoi hésitez-vous à étendre le pouvoir de la Macédoine ?ton pouvoir - aux Hyphasis et aux tribus de l'autre côté ? Craignez-vous que quelques indigènes qui restent peut-être encore s'y opposent ? Viens viens! Ces indigènes se rendent sans coup férir ou sont pris en fuite - ou quittent leur pays sans défense pour votre prise et quand nous le prenons, nous en faisons cadeau à ceux qui nous ont rejoint de leur plein gré et combattent sur notre côté.

Pour un homme qui est un homme, le travail, à mon avis, s'il est dirigé vers des fins nobles, n'a pas d'objet au-delà de lui-même, néanmoins, si l'un d'entre vous souhaite savoir quelle limite peut être fixée à cette campagne particulière, laissez-moi vous dire que la zone de pays encore devant nous, d'ici au Gange et à l'océan oriental, est relativement petit. Vous découvrirez sans aucun doute que cet océan est connecté à la mer Hyrcanienne, car le grand courant d'océan entoure la terre. De plus, je vous prouverai, mes amis, que les golfes Indien et Persique et la mer Hyrcanienne sont tous trois liés et continus. Nos navires feront le tour du golfe Persique jusqu'en Libye jusqu'aux colonnes d'Hercule, d'où toute la Libye à l'est sera bientôt nôtre, et toute l'Asie aussi, et à cet empire il n'y aura pas de frontières que ce que Dieu lui-même a fait pour le monde entier.

Mais si vous retournez maintenant, il restera de nombreux peuples guerriers invaincus entre l'hyphasie et l'océan oriental, et bien d'autres encore vers le nord et la mer hyrcanienne, avec les Scythes aussi, non loin de là, de sorte que si nous nous retirons maintenant, il y a un danger que le territoire que nous ne détenons pas encore en toute sécurité puisse être poussé à la révolte par une nation ou une autre que nous n'avons pas encore forcé à se soumettre. Si cela devait arriver, tout ce que nous avons fait et souffert se sera révélé infructueux - ou nous serons confrontés à la tâche de recommencer depuis le début. Messieurs de Macédoine, et vous, mes amis et alliés, cela ne doit pas être le cas. Tenez bon car vous savez bien que les difficultés et le danger sont le prix de la gloire, et que la douceur est la saveur d'une vie de courage et d'une renommée immortelle au-delà de la tombe.

Ne savez-vous pas que si Héraclès, mon ancêtre, n'était allé plus loin que Tirynthe ou Argos - ou même que le Péloponnèse ou Thèbes - il n'aurait jamais pu gagner la gloire qui l'a transformé d'homme en dieu, réel ou apparent ? Même Dionysos, qui est vraiment un dieu, dans un sens au-delà de ce qui est applicable à Héraclès, a fait face à pas mal de tâches laborieuses mais nous avons fait plus : nous avons dépassé Nysa et nous avons pris le rocher d'Aornos qu'Héraclès lui-même n'a pas pu prendre. . Venez, puis ajoutez le reste de l'Asie à ce que vous possédez déjà, un petit plus à la grande somme de vos conquêtes. Quel grand ou noble travail aurions-nous pu accomplir nous-mêmes si nous l'avions pensé assez, vivant à l'aise en Macédoine, simplement pour garder nos maisons, n'acceptant aucun fardeau au-delà de la vérification de l'empiètement des Thraces sur nos frontières, ou des Illyriens et des Triballiens, ou peut-être des Grecs qui pourraient s'avérer une menace pour notre confort ?

Je n'aurais pas pu vous reprocher d'être le premier à perdre courage si moi, votre commandant, n'avais pas participé à vos marches épuisantes et à vos campagnes périlleuses, il aurait été assez naturel que vous ayez fait tout le travail simplement pour que d'autres en récoltent la récompense. . Mais ce n'est pas le cas. Vous et moi, messieurs, avons partagé le travail et partagé le danger, et les récompenses sont pour nous tous. Le territoire conquis t'appartient dans tes rangs les gouverneurs sont choisis déjà la plus grande partie de son trésor passe entre tes mains, et quand toute l'Asie sera envahie, alors en effet j'irai plus loin que la simple satisfaction de nos ambitions : la plus grande les espoirs de richesse ou de pouvoir que chacun de vous chérit seront de loin dépassés, et quiconque souhaite rentrer chez lui sera autorisé à partir, avec ou sans moi. Je ferai de ceux qui restent l'envie de ceux qui reviennent.

La source:

Scanné par : J. S. Arkenberg, Dept. of History, Cal. État Fullerton. Le professeur Arkenberg a peut-être modernisé le texte.

Ce texte fait partie de l'Internet Ancient History Sourcebook. Le Sourcebook est une collection de textes du domaine public et de textes autorisés liés à l'histoire médiévale et byzantine.

Sauf indication contraire, la forme électronique spécifique du document est protégée par le droit d'auteur. L'autorisation est accordée pour la copie électronique, la distribution sous forme imprimée à des fins éducatives et à usage personnel. Aucune représentation n'est faite sur les textes qui sont liés hors site, bien que dans la plupart des cas, ceux-ci soient également du domaine public. Si vous dupliquez le document, indiquez la source. Aucune autorisation n'est accordée pour une utilisation commerciale.

Voir la déclaration sur le droit d'auteur et l'utilisation équitable

Voir Comment citer ces pages dans des livres, des dissertations, etc.

Les Projet de manuels d'histoire d'Internet est situé au Département d'histoire de l'Université Fordham, New York. L'Internet Medieval Sourcebook et d'autres composants médiévaux du projet sont situés au Fordham University Center for Medieval Studies. L'IHSP reconnaît la contribution de l'Université Fordham, du département d'histoire de l'Université Fordham et du Centre Fordham d'études médiévales en fournissant un espace Web. et support serveur pour le projet. L'IHSP est un projet indépendant de l'Université Fordham. Bien que l'IHSP cherche à respecter toutes les lois applicables sur le droit d'auteur, l'Université Fordham n'est pas le propriétaire institutionnel et n'est pas responsable à la suite d'une action en justice.

© Concept et design du site : Paul Halsall créé le 26 janvier 1996 : dernière révision le 20 janvier 2021 [Curriculum vitae]


Bataille de l'Hydaspe

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Des articles comme celui-ci ont été acquis et publiés dans le but principal d'élargir les informations sur Britannica.com avec une rapidité et une efficacité supérieures à celles qui étaient traditionnellement possibles. Bien que le style de ces articles puisse actuellement différer des autres sur le site, ils nous permettent de fournir une couverture plus large des sujets recherchés par nos lecteurs, grâce à un large éventail de voix de confiance. Ces articles n'ont pas encore subi le rigoureux processus interne d'édition ou de vérification des faits et de style auquel la plupart des articles Britannica sont habituellement soumis. En attendant, plus d'informations sur l'article et l'auteur peuvent être trouvées en cliquant sur le nom de l'auteur.

Questions ou préoccupations? Intéressé à participer au programme de partenariat d'édition ? Faites le nous savoir.

Bataille de l'Hydaspe, (326 av. J.-C.), quatrième et dernière bataille rangée livrée par Alexandre le Grand lors de sa campagne de conquête en Asie. Le combat sur les rives de la rivière Hydaspes en Inde était le plus proche qu'Alexandre le Grand soit venu à vaincre. Sa redoutable cavalerie Companion n'a pas été en mesure de maîtriser pleinement le courageux roi Porus. Hydaspes marqua la limite de la carrière de conquête d'Alexandre, il mourut avant de pouvoir lancer une autre campagne.

Après avoir conquis l'empire perse, Alexandre décide de sonder le nord de l'Inde. Le roi Porus de Paurava a bloqué l'avance d'Alexandre à un gué sur la rivière Hydaspes (maintenant le Jhelum) au Pendjab. Les forces étaient numériquement assez équilibrées, bien qu'Alexandre ait plus de cavalerie et que Porus ait déployé 200 éléphants de guerre.

Alexander a divisé son armée, laissant une petite force avec Craterus face à Porus sur le gué tout en emmenant la majeure partie de l'armée pour traverser un deuxième gué à 27 km. Lorsque Porus a appris qu'Alexandre avait avancé sur la rivière, il a marché pour attaquer. Porus mit sa cavalerie sur les flancs et l'infanterie au centre, avec les éléphants devant. Alexandre a posté son infanterie lourde dans une phalange au centre, a dirigé lui-même la cavalerie de l'aile droite et a envoyé la cavalerie de l'aile gauche sous Coenus sur une large promenade de flanc derrière une colline.

Au centre, la phalange macédonienne a été presque brisée par les éléphants qui chargeaient, mais les a finalement chassés, pour faire face à l'infanterie indienne. Alexandre attaque à droite, mais ne parvient pas à trouver une brèche à exploiter avec ses cavaliers. Lorsque Coenus est revenu sur le champ de bataille à l'arrière des Indiens, Alexandre a pu vaincre la cavalerie indienne et encercler l'infanterie. Porus a réformé son infanterie en un bloc défensif et a ensuite proposé de se rendre si on lui accordait des conditions généreuses. Alexandre a convenu que Porus pourrait rester roi de Paurava mais a imposé un tribut.

Pertes : Macédoniens, 1 000 sur 41 000 Indiens, 12 000 morts et 9 000 capturés sur 50 000.


La Mutinerie Hyphasis - Histoire

Une revue savante pour l'étude de l'Antiquité

Laisser Le monde antique vous ouvre de nouvelles portes.

Publié depuis 1978 Le monde antique est une revue semestrielle à comité de lecture (juin et décembre), dédié à des recherches originales dans l'Antiquité, des civilisations les plus anciennes à l'époque byzantine. Les sujets d'archéologie, d'épigraphie, de numismatique, de papyrologie, de géographie, de topographie et de religion sont traités dans leur contexte historique.

ISSN : 0160-9645

Abréviation suggérée : AncW

Les manuscrits peuvent être envoyés par la poste aux rédacteurs exécutifs ou associés :

Rédacteur en chef :

Pr Martin C. J. Miller 12860 S. Cedar Lane, Palos Hts., IL 60463

Rédacteurs associés :

Prof. John M. Fossey Dept. d'histoire de l'art, Université McGill, 853 Sherbrooke Ouest, Montréal PQ, Canada, H3A 2T6

Dr Jeremy B. LaBuff Université du Nord de l'Arizona, Département d'histoire P.O. Boîte 6023 Flagstaff, AZ 86011 ([email protected])

Prof. Sulochana Asirvatham Montclair State University 1 Normal AvenueMontclair, NJ 07043 ([email protected])

Pr W. Lindsay Adams Université de l'Utah, Département d'histoire, Salt Lake City, UT ( [email protected] )

Prof. Hans A. Pohlsander 30 Community Way, Apt 102, East Greenbush, NY 12061

Prof. Duane Roller 27, chemin Eastambre, Santa Fe, NM 87508

Pr Anthony J. Podlecki Université de la Colombie-Britannique Dept of Classical, Near Eastern & Religious Studies Vancouver, BC V6T 1Z1 CANADA

Renseignements sur la diffusion et la publicité :

Judith M. Remer Ares Publishers, Inc. PO Box 457, Chicago Ridge, IL 60415-0457

Tarifs d'abonnement

Hémisphère occidental:

Particuliers-$35.00 Institutions-$50,00.

TOUS les autres : Canada-60,00 $ Reste du monde-70,00 $.

Les tarifs ci-dessus s'appliquent lors de la commande directe auprès de l'éditeur. Les anciens numéros sont en quantité limitée. Frais de poste selon le cas. Nous acceptons les chèques personnels (US $ seulement, tirés sur une banque américaine), VISA et MASTERCARD.

Le monde antique Numéros précédents disponibles

La table des matières de chaque numéro se trouve immédiatement sous le numéro correspondant. Ceci est également en cours de mise à jour, pour toute question ou problème, veuillez contacter Ares Publishers par e-mail ou par téléphone au 708-923-6372.

Contenu

Arthur Ferrill, L'histoire dans les écoles romaines 1-5

John P Murphy, M. Vipsanius Agrippa et les écrivains ultérieurs dépendant de ses "chorographia" sur l'Espagne et la Gaule 7-13

Brigitte W Treumann, Présence ouest-phénicienne dans la péninsule ibérique 15-31

Al. N. Oikonomides, Athenopolis Massiliensium et Saint Tropez 33-44

Ladislas J Bolchazy, De la xénophobie à l'altruisme : l'hospitalité homérique et romaine 45-64

Contenu

John F. Barrett, Alcméon, l'ennemi de Themsitocle 67-69

Ralph W. Mathisen, Les activités d'Antigonos Gonatos 280-279 avant JC et Memnon d'Héraklion, concernant Héraklée 71-74

John Scarborough, Réflexions sur Spartacus 75-81

Al. N. Oikonomides, Le prétendu « blocus carthaginois » de la Méditerranée occidentale et les aventures d'un « clochard » massaliote (Démosthène XXXII) 83-88

Richard W. Baldes, Subjectivisme et observation objectivement vraie : déclarations dans Démocrite 89-95

Eugène N. Borza, Philip et Alexander de D. G. Hoarth : quatre-vingts ans après 97-101

Contenu

Victor J. Matthews, Chalybes, Syri et Sinope : les Grecs dans les régions pontiques 107-108

Carol G. Thomas, De l'origine de l'institution de l'esclavage 109-110

Linda C. Reilly, La nomination des esclaves en Grèce 111-113

Al. N. Oikonomides, Une inscription d'autel de l'Asclepion de l'ancien Emporion en Espagne (Ampurias) 115-118

Josias Ober, Vues de la puissance marine dans les orateurs du grenier du IVe siècle 119-130

George B Rogers, Monnaies romaines républicaines du quartier d'Antibes 131-135

M.C.J. Miller, Un nouveau record du retour de Titus à Alexandrie après le sac de Jérusalem (25 avril, 71 après JC) 137-140

William N Bayless, La paix de 439 après JC : Avitus et les Wisigoths 141-143

Contenu

Armée de l'O. Kimball, Le vocabulaire persan d'Hérodote 147-156

Al. N. Oikonomides, Mauvaise lecture des inscriptions grecques en tant que documents de la langue « samothracienne », « Taratine », « gaulois » et « illyrienne » 159-166

Arthur Ferrill, La richesse de Crassus et les origines du « premier triumvirat » 169-177

JoAnn M. Sweeney, La carrière du CN. Domitius Calvinus 179-185

Thomas S. Burns, Calcul de l'armée et de la population ostrogothiques 187-190

Jean Maas, Comment être un critique de livres savant 193-194

Contenu

A. L. H. Robkin, L'Odéion de Périclès : la date de sa construction et le programme de construction périkléen 3-12

Philippe V. Stanley, Agoranomoi et Metronomoi: Fonctionnaires et réglementations du marché athénien 13-19

Al. N. Oikonomides, Trois Archontes éponymes athéniens : i) Hoplon 217/6 BC ii) Fulvius Metrodorus de Sounion, 115/6 BC iii) C. Fulvius Thisbianus, 186/7 AD 21-24

Al. N. Oikonomides, Quintus Vibius Crispus. Archonte éponyme athénien (83-93 après JC) 24

Stanley M. Burstein, Heraclea Pontica : la ville et les sujets 25-28

Stephen G. Miller, Boire du vin non coupé. à mort. Épigramme grecque inédite. 29-30

M.C.J. Miller, Stèle funéraire d'un légionnaire d'Athènes 31-32

John P. Murphy, Un index de la bande de supplément final (XV) de la RE 33-34

Carol G. Thomas, L'impératif territorial de la polis 35-39

Contenu

Cyrus H. Gordon, Les villes de l'âge du bronze comme centres philologiques 43-45

R. I. Frank, Ager Publicus et Latifundia 47-50

Richard D. Weigel, M Aemilius Lepidus et M Fulvius Nobilior : Les censeurs de 179 av. La nature de leur querelle et sa résolution 51-53

William C. McDermott, C Asinius Pollion, Catulus et C Jules César 55-60

M.C.J. Miller, L Claudius Julianus : Préfet d'Egypte 61-63

Donald F. O'Reilly, Une inscription d'Autun aux Matyrs de la Légion thébaine à Acaunus ? 65-67

Stephen A. Stertz, Ammianus Marcellinus sur l'empereur Gallien : ses sources 69-71

Contenu

K. R. Walters, Clubs politiques et contradictions culturelles dans la mythologie attique 75-77

Marios Phillippides, Le Parthénaï et la Fondation de Taras 79-82

J. Daniel et R. Polansky, Le conte de l'oracle de Delphes dans les excuses de Platon 83-85

Thomas Hardy, Liddell et Scott sur l'achèvement de leur lexique 86

Charles D. Hamilton, Sur les périls des honneurs extraordinaires : les cas de Lysander et Conon 87-90

S. L. Dyson, Nouvelles méthodes et modèles dans l'étude des systèmes ville-campagne romains 91-95

Al. N. Oikonomides, A vaincu Athènes. Le pays d'Oropos, de César et d'Auguste. Notes sur les sources pour l'histoire des années 49-27 av. 97-103

Contenu

S. Lombardo, Auriga réorienté : une note sur les formes de la constellation et l'imagination artistique grecque 107-109

W. L. Adams, Cassandre et la traversée de l'Hellespont : Diodore 17.17.4 111-115

Clifford E. Minor, Les tribus de brigands d'Isauria 117-127

John P. Adams, L'armée impériale romaine en Orient : problèmes sociaux et gouvernementaux 129-137

M.C.J. Miller, Legio Decima Equitata : la dixième légion après César et les colons de Patras 139-144

David S. Wiesen, Hérodote et le débat moderne sur la race et l'esclavage 3-16

Al. N. Oikonomides, Attique Choregic-Inscriptions : I. Aristeides et Cyriacus d'Ancône II. Les murs au sud de l'Acropole et le Pythion III. Quatre riches Athéniens du Dème de Thorikos 17-22

Ronald A. Bleeker, Aspar et Attila : Le règne de Flavius ​​Ardabirius Aspar dans les guerres des Huns des années 440 23-28

Roy. Kotansky, Kronos et une nouvelle formule d'inscription magique sur une gemme au J P Getty Museum 28-32

Contenu

David Neiman, Éthiopie et Koush : épigraphie biblique et grecque antique 34-42

Fordyce Mitchell, Timanthes le Metic et l'Hermokopidai 43

A. L. H. Robkin, La Tente de Xerxès et l'Odéion de Thémistocle : quelques spéculations 44-46

Al. N. Oikonomides, Les sites du cheval et de la fille 47-48

Christina Roseman, Loxias et Mantike dans l'Oresteia 49-54

Edward M. Anson, Discrimination et Eumène de Cardia 55-59

Gerald E. Max, Ambassade du renseignement de Majorian. Dossier de Procope sur l'entrée de l'empereur dans l'Afrique ennemie et la tradition historiographique 61-63

Contenu

W. L. Adams, Le tombeau royal macédonien à Vergina : une interprétation historique 67-72

Stanley M. Burstein, Lysimaque et les cités grecques d'Asie : le cas de Milet 73-79

A.P. Kozloff, Harpocrate et l'oie sacrée 80-81

Frank Collins, III, Les Macédoniens et la révolte d'Aristonicus 83-87

Phillip V. Stanley, Deux lois sur le vin de Thasie : une réexamen 88-93

Al. N. Oikonomides, Flavius ​​Arrian et les inscriptions 94-96

Meyer Reinhold, Attitudes romaines envers les Égyptiens 97-103

Joseph Breslin, Le Conseil des généraux athéniens à Samos 439/8 av. J.-C. (IG II2 ML56) 104-106

Blaise Nagy, Un document panathénaïque tardif 107-111

Victor J. Matthews, Qui étaient les rois des Aigialiens dans Antimachus F10 Wyss ? 113-114

Dana Sutton, Une liste complète des vestiges de l'alphabétisation des pièces de satyre grec 115-130

Contenu

Elias Kapetanopoulos, Quelques remarques sur les Prytaneis athéniens 5-15

R.W. Baldes, Démocrite sur la connaissance empirique : Réflexions sur DK 68B125 et sur Aristote, Métaphysique 4.5 17-34

Al. N. Oikonomides, Hérodote V, 89 et la date de transfert de l'agora athénienne à Kermeikos 35-37

Frank Collins, III, Eutrope et le nom dynastique Eumène du prétendant de Pergame Aristonicus 39-43

Al. N. Oikonomides, Le pèlerinage de deux Thessaliens au temple d'Amenote à deir el-Bahri, IG Hatshepsut 74, 1-19 45-48

Laurent J. Daly, La Veritas de Tite-Live et la Spolia Opima : La politique et l'héroïsme d'A. Cornelius Cossus (Tite-Live 4.19-20) 49-63

Contenu

Éditeurs, Le monde antique, bourse. Recherche et la recherche d'Alexandre 67-89

M. B. Hatzopoulos, Un siècle d'un lustre d'études macédoniennes, 91-108

Patricia Langer, Alexandre le Grand à Siwah 109-127

Contenu

Éditeurs, Le monde antique, la bourse, la recherche et la recherche d'Alexandre 3-9

Al. N. Oikonomides, L'épigramme sur le tombeau d'Olympias à Pydna 9-16

Willaim S. Greenwalt, Une mante macédonienne 17-25

Raymond D. Schoder, SJ, Alexander's Son et Roxane dans les fresques de Boscoreale 27-32

Frank L. Holt, L'hyphasis « Mutinerie » : une étude de source 33-59

Contenu

Charles D. Hamilton, Agésilas et l'échec de l'hégémonie spartiate 67-78

John Buckler, Alliance et hégémonie dans la Grèce du IVe siècle : le cas de l'hégémonie thébaine 79-89

Jack Cargill, Hégémonie et non Empire : la deuxième ligue athénienne 91-102

A. J. Graham, Sur la grande Liste de Theori à Thasos 101-121

Al. N. Oikonomides, Athènes et les Phokiens au début de la guerre lamienne (=IG II2 367) 123-128

Contenu

Hany A. Assaad, La maison de Thoutnefer et les dessins architecturaux égyptiens 3-20

Edward L. Bleiberg, L'emplacement de Pithom et Succoth 21-27

Lynda Vert, Mots égyptiens pour les danseurs et la danse 29-38

Arthur F. Halpert, Guide de l'étudiant sur les temps duré et le deuxième présent en égyptien 39-52

James K. Hoffmeier, Quelques motifs égyptiens liés aux ennemis et à la guerre et leurs homologues de l'Ancien Testament 53-70

Sally L.D. Katary, Cultivateur, scribe, maître d'écurie, soldat : ​​les mélanges de l'Égypte tardive à la lumière de Papyrus Willbour 71-94

Allyn L. Kelley, Un examen des preuves concernant les premiers manches de couteaux égyptiens 95-102

Ronald J. Leprohon, Intef III et Amenenhat III à Eléphantine 103-107

Edmund S. Meltzer, Afroasiatique Varia II 109-114

Donald B. Épagneul, Un ajout sahidique de Toronto au dossier Pakhom IFissher A1, ff. 1-2) 115-125

Vivien Williams, Les œuvres de Ronald J Williams 126-128

Contenu

Antony E. Raubitschek, L'esprit agonistique dans la culture grecque 3-7

David G. Romano, L'Ancien Stade : Athlètes et Arete 9-16

Truesdell S. Brown, Le point de vue d'Hérodote sur l'athlétisme 17-29

Hugh M. Lee, Arete athlétique à Pindare 31-37

Herbert W. Benario, Le sport à Rome 39-43

David C. Jeune, Professionnalisme dans l'athlétisme grec archaïque et classique 45-51

Le 8e Congrès international d'épigraphie grecque et latine avec un registre indexé des communications 53-61

Al. N. Oikonomides, Une nouvelle inscription grecque de Vergina et Eurydice la mère de Philippe 62-64

Contenu

A. Trevor Hodge, Météorologie et navigation Massalia 67-88

Raymond V. Schoder S.J., Antipolis antique dans le sud de la France 89-98

Al. N. Oikonomides, Les colons héros de deux colonies grecques sur la côte méditerranéenne de l'Espagne 99-106

Al. N. Oikonomides, Une inscription grecque « non publiée » de Rhode (Roses) en Espagne 107-110

James D. Breckenridge, Hannibal comme Alexandre 111-128

Ronald Mellor, Archéologie et religions orientales en Occident 129-138

Al. N. Oikonomides, Les Compagnons d'Ulysse et les Baléares (P. Oxy. 2688, 26-32) 139-144

Contenu

Pierre Cabanes, La Recherche Epigraphique en Epire 3-12

N. G. L. Hammond, Voyages en Épire et en Albanie du Sud avant la Seconde Guerre mondiale 13-46

Apostolos N. Athanassakis, Une nouvelle frontière pour l'archéologie de l'Épire : une étude archéologique préliminaire d'Ano Radovyzia 47-66

Al. N. Oikonomides, Le Portrait de Pyrrhos, roi d'Épire dans l'art hellénistique et romain 67-72

Peter A. Manti, La cavalerie Sarissa 73-80

Contenu

Fredrika H. Jacobs, Alexandre le Grand et l'iconographie du pape Paul III, 1534-1549 83-94

Dow Sterling, Catalogi Generis Incerti IG II2 2364-2489, Une liste de contrôle 95-106

Al. N. Oikonomides, Inscriptions grecques anciennes de la côte de Contestania (Alicante) et de l'île d'Ebysos (Ibiza) 107-118

Charles D. Hamilton, Le généralat du roi Agésilas de Sparte 119-127

Janice J. Gabbert, La grande stratégie d'Antigonos II Gonatas et la guerre de Chremonidean 129-136

M. James Moscovich, Compression historique dans le récit de Cassius Dio du IIe siècle av. 137-143

Contenu

Frank L. Holt, À la découverte de l'histoire perdue de l'Afghanistan antique Bactriane hellénistique à la lumière des récentes recherches archéologiques et historiques 3-11

Frank L. Holt, Bibliographie sélective de recherches et d'études récentes sur la Bactriane hellénistique (Afghanistan) 13-28

Al. N. Oikonomides, Eukratides le Grand et Bactriane hellénistique 29-34

C.P. Cavafy (1883 à 1933) 35-37

Monnaies avec inscriptions indiennes éditées par Al. N. Oikonomides

Fordyce W. Mitchel, Le Rasura de IG II* 43 : Jason, le Pheraian Demos et la Ligue athénienne 39-58

Drew Harrington, La bataille d'Actium Une étude en historiographie 59-64

Contenu

A. Papalas, Le développement de la boxe grecque 67-76

Thomas Scanlon, La Course à pied de l'Héraia à Olympie 77-90

D. G. Kyle, Solon et Athlétisme 91-105

Hugh M. Lee, la course ultra longue distance moderne et la course des Philippides d'Athènes à Sparte 107-113

Fordyce W. Mitchell, Une dédicace éphébique de 334/3 reconsidérée 115-118

Dana Sutton, Scènes de pièces de satyre grec illustrées dans des peintures de vase grec 119-126

Contenu

A. J. Graham, Échanges commerciaux entre grecs et indigènes 3-10

M. B. Wallace, Textes, Amphores, Monnaies, Etalons et Commerce 11-14

T. J. Figueira, Karl Polanyi et le commerce de la Grèce antique : le port de commerce 15-30

C. M. Reede, Les commerçants maritimes dans le monde grec archaïque : une typologie de ceux engagés dans le transfert de marchandises à longue distance par voie maritime 31-44

R. J. Rowland, Le cas du grain sarde manquant 45-48

J. S. Gottlieb, Premières éditions de la géographie de Ptolémée et d'autres anciens gepgraphes à la Newberry Library de Chicago 49-55

Al. N. Oikonomides, La première inscription grecque archaïque trouvée en France et la fondation d'Antipolis (Antibes) 57-62

Contenu

L. Bergé, Un dieu de la guerre à Chicago 66

Edward M. Anson, La signification du terme Macédoine 67-68

W S. Greenwalt, La recherche d'Arrhidaeus 69-77

W T. L. Adams, Antipater & Cassander : Généralités sur les ressources restreintes au quatrième siècle 79-88

Yvonne Korshak, Visages frontaux dans la peinture de vase attique de la période archaïque 89-109

J.P. Adams, Les cités maritimes de l'Est gréco-romain sous le titre NAYAPXIC : preuves et fausses pistes 110-126

Al. N. Oikonomides, Une Athènes étrusque du Ve siècle (IG I2 923) 127-128

Contenu

Louise Bergé & Karen Alexandre, Travail de l'or ancien et bijoux des collections de Chicago 3-32

M. Phillippides, Le roi Pleistoanax et l'invasion spartiate de l'Attique en 446 av. 33-41

Waldo E. Sweet, Protections des organes génitaux dans l'athlétisme grec 43-52

Al. N. Oikonomides, Inscriptions grecques de la cité antique de Massalia 53-60

Lambros Missitzis, Zeus Batenos 61-64

Contenu

Barry S. Strauss, L'importance culturelle de la corruption et du détournement de fonds dans la politique athénienne : les preuves de la période 403-386 av. 67-74

Jack Cargill, Démosthène, Eschine et la récolte des traîtres 75-85

J. Linderski, Acheter le vote : la corruption électorale à la fin de la République 87-94

Vasily Ruditch, Hébergement à la réalité corrompue. Le Dialogus de Oratoribus de Tacite 95-100

Marsha B. McCoy, La corruption dans l'empire d'Occident : la carrière de Sextus Petronius Probus 101-106

Al. N. Oikonomides, L'éloge d'Amenotes pour la guérison de Poyaratos (O. Le Caire 67300) : Deux prêtres à Deir el-Bahri écrivent et éditent une « guérison miraculeuse » en 261 av. 107-114

H. A. Shapiro, « bobines » grecques : une nouvelle interprétation 115-120

Donald V. Sippel, Une reconsidération des « éponymes » inscrits sur les timbres des amphores rhodiennes 121-128

Contenu

Lambros Missitzis, Un décret royal d'Alexandre le Grand sur les terres de Philippes 3-14

Adrien Tronson, La pertinence de IG II2 329 à la Ligue hellénique d'Alexandre le Grand 15-19

Joseph Breslin, Un Décret de Polyeuctos de Sphettos (IG II2 350) 21-23

A. M. Devine, Les stratégies d'Alexandre le Grand et de Darius III dans la campagne d'Issus (333 av. 25-38

A. M. Devine, Grande tactique à la bataille d'Issus 39-59

D. Siroter, Le but des tétradrachmes rhodiens de type Alexander 61-68

Al. N. Oikonomides, La déification d'Alexandre en Bactriane et en Inde 69-71

Contenu

UN M. Devine Récit de Diodore de la bataille de Paraitacene 75-86

UN M. Devine Récit de Diodore de la bataille de Gabiene 87-96

D.V. Sippel Une récompense pour Athènes, une punition pour Rhodes ? 97-104

M.K. & R.L. Thornton L'assèchement du lac Fucine : une analyse quantitative 105-120

J.W. Léopold Himerius et les Panathénées 121-127

Réviser les articles

Al. N. Oikonomides Démosthène et l'Académie d'Athènes 128-132

Eleanor Guralnick Regard sur un nouveau manuel d'art romain 133-135

Contenu

Athéna G. Kaloyeropoulou, Fragment d'un décret d'un dème grenier 3-5

Richard J. Klonoski, Discussion de Palto sur les voyants à Laches 195e-199a 7-9

Al. N. Oikonomides, Le culte du satyre Posthon à Sounion 11-14

Ersie Mantzoulinou-Richards, Déméter Malophoros : le divin porteur de moutons 15-22

M.C.J. Miller, Le prétendant macédonien Pausanias et sa monnaie 23-27

Janice J. Gabbert, La démocratie pragmatique dans l'Athènes hellénistique 29-33

Donald V. Sippel, Le rendez-vous de la Ligue Rhodienne Nesiotique 35-40

Donald V. Sippel, Tenos et la Ligue nésiotique 41-46

Al. N. Oikonomides, Numismatique hellénistique et "La Philhellène" de C P Cavafy 41-46

M.C.J. Miller, Forum Iulium ad Aegyptum 55-61

H. W. Pleket, Zeus Batenos 63

Contenu

D. I. Tsibukides, Je Prilutskaïa et V Sergueïev, Études sur Alexandre le Grand et le monde hellénistique en URSS 67-72

Valérie Français & Patricia Dixon, L'affaire Pixodorus : un autre point de vue. Annexe : La fiabilité de Plutarque 73-86

A. M. Devine, La bataille de Gaugamela : une étude tactique et critique à la source 87-116

William Greenwalt, Hérodote et la fondation d'Argead Macédoine 117-122

A. S. Bradford, Une carrière spartiate restaurée IG V.I.36 123-128

Contenu

A. S. Bradford, Essai biographique : Fordyce Wood Mitchel 2-4

Thomas J. Figueira, Une famille d'élite aïginète du IVe siècle av. 5-11

A. S. Bradford, Gynaikokratoumenoi. Les femmes spartiates gouvernaient-elles les hommes spartiates ? 13-18

Stanley M. Burstein, Lysimaque et les villes. Les jeunes années 19-24

Valérie Français & Patricia Dixon, Les traditions sources de l'affaire Pixodorus 25-40 Irwin L Merker, Habron le fils de Lykourgos de Biutadai 41-50

Al. N. Oikonomides, La Tradition épigraphique du Décret de Stratoklès honorant « Post Mortem » l'Orateur Lykourgos IG II2 457 et IG II2 513 51-56 David Whitehead, La « Grande Demarchie » d'Erchia 57-64

Contenu

Donald V. Sipple, Le site supposé du labyrinthe de Crète 67-79

Sophie Schliemann, Les fouilles de Schliemann (avec une nouvelle bibliographie) 81-86

Donald V. Sipple, La religion minoenne et le signe de la double hache 87-94

Les éditeurs, Le premier musée d'art cycladique au monde fête son premier anniversaire 95-96

Frank J. Frost, Ici et là dans les Cyclades : un historien et archéologue regarde autour de lui et se souvient de ses pérégrinations 97-114

Pierre Karavites, Homère : Horkia, Horkos 115-128

Contenu

Frank L. Holt, Bactria hellénistique : Au-delà du mirage (Bibliographie sélective) 3-15

Al. N. Oikonomides, Armées mercenaires et commandants dans l'empire gréco-bactrien 17-19

Julien P. Romane. W W Tarn sur l'Art de l'Histoire 21-24

Zbigniew T. Fiema, L'annexion romaine de l'Arabie : une perspective générale 25-35

Al. N. Oikonomides, Inscriptions anciennes enregistrant la restauration des sanctuaires gréco-romains par l'empereur Flavius ​​Claudius Julianus (361-363 après JC) 37-42

Mogens H. Hansen, Kleisthenes a-t-il utilisé le lot lorsque les trittyes ont été attribués aux tribus ? 43-44

André Gérolymatos, Ekphantos Thasos : un exemple d'usage politique de la proxénie athénienne 45-48

Frank J. Frost, L'alphabétisation attique et la Seisachtheia solonienne 51-58

Nancy B. Reed, Le Concours Euandria à la Panathenaia Reconsidéré 59-64

Truesdell S. Brown, Megabyze fils de Zopyrus 65-74

Peter Krentz, Thibron et les trente 75-79

Robert A. Moysey, Isocrates et Charès : une étude sur le spectre politique de l'Athènes du milieu du IVe siècle 81-86

James M. Williams, L'école péripatéticienne et les réformes de Démétrius de Phalère à Athènes 87-98

Marsha B. McCoy, Quintus Cicero, le Commentariolum Petitionis et les aspirations politiques de Cicero 99-104

Vassili Rudich, Palinode de Sénèque : Consolatio ad Polybium et Apokolokyntosis 105-109

Lambros Missitzis, Une inscription chrétienne grecque de Carthagène (Espagne) 111-112

Antoine Podlecki, Solon ou Peisistratus ? Un cas d'erreur d'identité 3-10

Armée de l'O. Kimball, L'humour et l'ironie d'Hécate dans le récit d'Hérodote sur l'Égypte 11-18

L. R. Hill, Racines de l'âge classique : quelques vues savantes sur le changement et la continuité dans l'histoire de la Grèce antique 19-28

Al. N. Oikonomides, "Lieux de repos" (Lesxai) dans l'Athènes antique et l'Attique 29-34

Donald V. sippel, Quelques observations sur les moyens et le coût du transport des marchandises en vrac à la Basse-République et au Haut-Empire 35-45

Donald V. Sippel, Carence alimentaire parmi les classes inférieures de la fin de la République républicaine et du début de la Rome impériale 47-54

Contenu

John W. Léopold, La stratégie de Démosthène au premier Philippique 59-69

A. S. Sofman & D. I. Tsibukidi, Nearchus et Alexandre 71-77

Julien P. Romane. Le siège d'Alexandre sur Tyr 79-90

A. M. Devine, La bataille d'Hydaspes : une étude tactique et critique à la source 91-113

Al. N. Oikonomides, Tabales et index pour le catalogue et les suppléments de l'exposition La recherche d'Alexandre (1980-1983) 115-118

Contenu

Truesdell S. Brown, Début de la vie d'Hérodote 3-15

Truesdell S. Brown, Les exilés grecs : les contemporains d'Hérodote 17-28

Malcolm F. McGregor, La chute de l'empire athénien de D. Kagan : article de synthèse 29-30

Al. N. Oikonomides, Trois inscriptions grecques archaïques de l'île de Syros 31-34

Ersie Mantzoulinou-Richards, Une stèle pour une prêtresse d'Isis sur l'île de Syros 35-39

Apostolos Athanassakis, Dieux, héros et saints contre le dragon 41-63

Contenu

Truesdell S. Brown, Les voyages d'Hérodote 65-75

Truesdell S. Brown, Hérodote en Egypte (1) Le Pays 77-87

Truesdell S. Brown, Hérodote en Egypte (2) Le Peuple 89-98

Truesdell S. Brown, Le choix d'Hérodote de l'Egypte comme sujet 99-107

Gary Forsythe, Le contexte politique de la Lex Calpurnia de 149 av. 109-119

Contenu

A. M. Devine, Un pion-sacrifice à la bataille du Granicus 3-20

Patrick Romane, Le siège d'Alexnader à Gaza 21-30

Al. N. Oikonomides, La vraie fin de la conquête de l'Inde par Alexandre 31-34

William Greenwalt, Amyntas III et la stabilité politique d'Argead Macédoine 35-44

Al. N. Oikonomides, Le ou d’Aegeus (Eur. Med. 679) et le ous de Timesikles (SEG xxxiv 43) 45-47

A. M. Devine, Sur la lettre de Calanus à Alexandre (Aelian, Varia Historia 5.6) 48

J.A.S. Evans, La royauté byzantine : la revendication du droit dynastique 49-55

Al. N. Oikonomides, Ne laissez pas tomber les choses ici .. 56

Ronda R Simms, Le culte de la déesse thrace Bendis à Athènes et en Attique 59-76

Alexandra Lambropoulos, Erechthée Boutes, Itys et Xouthos : Notes sur la présence égyptienne au début d'Athènes 77-86

Ersie Mantzoulinou-Richards, De Syros : une inscription dédicatoire d'Hérode le Grand d'un bâtiment inconnu 87-99

Ersie Mantzoulinou-Richards, Une "nouvelle" signature d'un peintre de vases attiques à figures noires 101-106

Pierre Dorcey, Un réexamen du Silvanus Tondo sur l'Arc de Constantin à Rome 107-120

Contenu

Éphraïm David, Habillez-vous dans la société spartiate 3-13

Peter Krentz, Xénophon avait-il lu Thucydide VIII avant d'écrire la « Continuation » (Enfer I III.3.10) ? 15-18

J.M. Williams, Les dernières années de Demades, 32312 31918 av. J.-C. : une interprétation « révisionniste » 19-30

A. M. Devine, Manuel de tactique militaire hellénistique d'Aelian. Une nouvelle traduction du grec avec une introduction 31-64

Contenu

Angelos P. Matthaiou, L'inscription dédicatoire sur le colossal Kouros de Samos 67-68

Herbert A. Storck, La campagne lydienne de Cyrus le Grand dans les sources classiques et cunéiformes 69-76

A. M. Devine, L'armée macédonienne à Gaugamela : sa force et la longueur de sa ligne de bataille 77-80

Walter J. Goralski, Les événements d'Arrian après Alexandre : Résumé de Photius et fragments choisis 81-108

Al. N. Oikonomides, Philippe IV de Macédoine : un roi pendant quatre mois (296 avant JC) 109-112

Clifford E. Minor, N'oublions pas : le Parthénon et un tricentenaire méconnu 113-119

Al. N. Oikonomides, Critique de livre : Les inscriptions de la « Haute » Macédoine 121-126

J.D. Breckenridge, Un œil manquant 3-4

Al. N. Oikonomides, Le Portrait de Philippe II de Macédoine 5-16

Al. N. Oikonomides, Le portrait insaisissable d'Antigonos Ier le roi « borgne » de Macédoine 17-20

C. F. Léon, Antigone Gonatas redécouvert 21-25

A. M. Devine, Le général de Ptolémée Ier et Demetrius Poliorcète à la bataille de Gaza (312 avant JC) 29-38

Anthony Raubitschek, Ce que les Grecs pensaient de leur histoire ancienne 39-45

Terence T. Rapke, Quelques consulats inattendus 47-56

A. M. Devine, Guy Thompson Griffith (1908-1985) : Un mémoire 57-64

Contenu

A. M. Devine, Sir Ronald Syme (1903-1989) : Une post mortem romaine 67-75

A. M. Devine, Sir Ronald Syme et la Révolution romaine 77-92

Fergus Millar, Provinces « sénatoriales » : un fantôme institutionnalisé 93-97

Michael DiMaio, Les édits de tolérance religieuse de l'empereur Julien 99-110

A. M. Devine, Manuscrits du Commentaire de saint Jean Chrysostome sur les Actes des Apôtres : Étude préliminaire pour une édition critique Corrigenda to Ancient World 20 (1989) nos. 1 & 2 111-125

Contenu

Frank J. Frost, Peisistratos, les cultes et l'unification de l'Attique 3-9

Al N. Oikonomides, Les cultes aténiens des Trois Aglauroi et leurs sanctuaires sous l'Acropole d'Athènes 11-17

Al. N. Oikonomides, Le sanctuaire de Makaria à Athènes 19-20

Al. N. Oikonomides, L'Aiakeion et sa relation avec le Tholos dans l'Agora postérieure 21-22

Stephen J. Simon, L'origine du poleis grec dans la pensée grecque 23-26

Anthony J. Podlecki, Les femmes pourraient-elles assister au théâtre dans l'Athènes antique ? 27-43

Charles M Odahl, La réaction d'un païen aux références religieuses de la conversion de Constantin dans le panégyrique de Trèves de l'an 313 45-63

Contenu

Michael DiMaio, Jörn Zeuge et Jane Bethune, Le Proelium Cibalense et Proelium Campi Ardiensis : La Première Guerre Civile de Constantin Ier et de Licinius Ier 67-91

Olivier Phillips, Parerga d'Héraclès et Prasdeic 93-96

Truesdell S. Brown, Échos d'Hérodote dans l'Hellenica de Xénophon 97-101

Sara Mandell, La langue, les sources orientales et la posture littéraire d'Hérodote 103-108

William D. Burgess, Noms isauriens et identité ethnique des Isauriens dans l'Antiquité tardive 109-121

Eleftherios Drakopolous, Titus Didius et sa préture macédonienne 123-126

A. M. Devine, Critique de livre : Alexandre le Grand et la Bactriane 127-128

Contenu

Al N. Okonomidés, L'orateur athénien : Polyeuctos 3-8

Apostolos N. Athanassakis, Le nom de Zeus est-il encore pris en vain en Crète ? 9-21

Christo Danov, Réminiscences sur le Tchernonesos thrace 23-30

Basilic Mandilaras, Restauration d'un masque en papyrus 31-35

Sara R. Mandell, Dominion romaine : désir et réalité 37-42

Irwin L. Merker, Parodontie de Cheilon 43-48

Kate Mortensen, La carrière de Bardyllis 49-59

A. M. Devine, Article de révision : Une nouvelle histoire d'Alexandre 61-66

A. M. Devine, Critique Artcile : Portraits royaux hellénistiques 67-70

Contenu

Jonathan H. Musgrave, Les restes humains des tombes Vergine I, II et III : un aperçu 3-9

Beryl Barr Sharrar, Vergina Tomb II : la datation des objets 11-15

Elizabeth D. Carney, L'enterrement féminin dans l'antichambre du tombeau II à Vergina 17-26

W. L. Adams, Cassandre, Alexandre IV et les tombeaux de Vergina 27-33

Eugène N Borza, Commentaire 35-40

N. G. L. Hammond, La défaite macédonienne près de Samarcande 41-47

M.C.J. Miller, La monnaie royale de Kassander 49-55

Contenu

Briggs L. Twyman, Préface à XXIII, 1 3

Edward L. Bassett, Stewart Irvin Oost : une biographie 5-7

Frank M. Clover, Stewart Irvin Oost : une bibliographie 9-18

Eugène N. Borza, Stewart Irvin Oost : une réminiscence personnelle 19-20

Eugène N. Borza, Ethnicité et politique culturelle à Lysander's Court 21-25

Alfred S. Bradford, Platée et le devin 27-33

Charles D. Hamilton, Lysandre, Agésilas, l'impérialisme spartiate et les Grecs d'Asie Mineure 35-50

Kenneth G. Holum, Hadrien et Césarée : un épisode de la romanisation de la Palestine51-61

Stephen Ruzicka, Athènes et la politique de la Méditerranée orientale au IVe siècle av. 63-70

Laurent A. Tritle, Vertu et progrès dans l'Athènes classique : le mythe du général professionnel 81-89

Briggs L. Twyman, L'influence de la frontière nord-italienne sur l'impérialisme romain 91-106

Al. N. Oikonomides, Une mention épigraphique de la Banque de Pasion et Phormoin de l'Agora athénienne 109-116

Contenu

James G. DeVoto La fanfare sacrée thébaine 3-19

John R. Mixter La longueur de la Sarissa macédonienne sous les règnes de Philippe II et d'Alexandre le Grand 21-29

Peter A. Manti La Sarissa de l'infanterie macédonienne 30-42

Thomas Daniel Les taxis d'Alexandre et le changement de Chiliarch, la cavalerie de compagnon et le changement d'hipparchies : une brève évaluation 43-57

M.C.J. Miller Les Principes et les Réformes dites Camillan 59-70

Pierre F. Cagniart Études sur l'utilisation de la cavalerie par César pendant la guerre des Gaules 71-85

Christophe Ehrhardt Preuve monumentale de la date de la première guerre de Constantin contre Licinius 87-94

Critiques de livres 95-105

Homère et l'origine de l'alphabet grec, Sara Mandell

Rationalisation économique et société rurale dans l'Égypte du IIIe siècle après J.-C. : les archives d'Héroninos et le domaine Appianus, Sara Mandell

Athlètes et Oracles. La transformation d'Olympie et de Delphes au VIIIe siècle av. Commenté par A. M. Devine

Le droit canon romain dans l'Angleterre de la Réforme, revu par A. M. Devine

Torture et vérité, Commenté par JoAnn Sweeney

Vésuve et autres pièces de théâtre, Commenté par JoAnn Sweeney

Contenu

Jacqueline Longue et Robert J. Penella Empereur Julien : l'homme, l'écrivain et l'héritage 3

Thomas M. Banchich Lois de l'école de Julian : Cod. Théode. 13.5.5 et Ep. 42 5-14

Jacqueline Longue Structures de l'ironie dans le Misopogon de Julian 15-23

Alan Cameron Julien et l'hellénisme 25-29

Robert J. Penella Julien le Persécuteur dans les historiens de l'Église du Ve siècle 31-43

Walter E. Kaegi Une enquête sur l'empereur Julien 45-53

Notes et discussions

Stephen J. Simon La population de Cyrène, Ephèse et Corinthe 55-56

Christopher S. Swezey El Menzeha : Village perdu du Grand Erg Oriental, Sahara algérien 57-58

Critiques de livres 59-73

La voix du poète : Essais sur la poétique et la littérature grecque, Révisé par Curtis J. Adler

Les premiers Grecs occidentaux, Commenté par James G. DeVoto

Nomos : Essais sur le droit, la politique et la société athéniens Politique athénienne c. 800-500 av., revu par A. M. Devine

Athéna : le réveil de la déesse, Commenté par Kevin T. Glowacki

Hoplites : l'expérience de la bataille grecque classique, Commenté par David Hood

Mésopotamie ancienne : société et économie à l'aube de l'histoire, Commenté par Sara Mandell

Sculpture Romaine, revu par Paul Rehak

Un nouveau dictionnaire topographique de la Rome antique, Commenté par Judith L. Sebesta

Contenu

Ian Morris Colomb, Clisthène et les classiques : un commentaire 83-89

Ralph W. Mathiesen "Nature or Nurture"__Qu'est-ce qui a causé les famines de la Gaule romaine tardive ? 91-105

Sherill L. Spaar Retracer l'ancienne côte espagnole : à la recherche de sites sous-marins 107-129

F. J. Gómez Espelosin Iberia comme terre barbare : la perception comme stéréotype 131-142

Gabriel Adeleye L'effet de l'environnement géographique sur Cyrénaïque 143-148

Paul T. Keyser Du mythe à la carte : les îles bénies au Ier siècle av. 149-168

Evelyne Edson Les plus anciennes cartes du monde : sources classiques de trois mappaemundi du huitième siècle 169-184

C. M. C. Vert De Africa et eius incollis : la fonction de la géographie et de l'ethnographie dans l'histoire de Salluste de la guerre de Jugurthine (BJ 17-19) 185-197

L. A. Garcíacutea Moreno L'ethnographie hellénistique et le règne d'Auguste dans Pompée Trogus 199-212

Critiques de livres 213-227

Colons grecs et populations autochtones : Actes du premier congrès australien d'archéologie classique tenu en l'honneur du professeur émérite A. D. Trendall, Commenté par A. M. Devine

Les usages de la mythologie grecque, Commenté par John E. Rexine

Voix dangereuses : Lamentations des femmes et littérature grecque, Commenté par John E. Rexine

Le thème d'Ulysse : une étude sur l'adaptabilité d'un héros traditionnel, Commenté par John E. Rexine

Barbares et Romains. La lutte des naissances de l'Europe, 400-700 après JC, Révisé par Philip J. Smith

Ennemis de l'ordre romain. Trahison, troubles et aliénation dans l'Empire, Révisé par Philip J. Smith

La ville dans l'Antiquité tardive, Commenté par R. M. Frakes

Contenu

William Greenwalt Un Dionysos solaire et une légitimité d'Argead 3-8

Elias Kapetanopoulos Sirras 9-14

N. G. L. Hammond Un ou deux laissez-passer à la frontière Cilicie-Syrie ? 15-26

Paul T. Keyser L'utilisation de l'artillerie par Philippe II et Alexandre le Grand 27-59

J. Patrick Romane Les sièges d'Alexandre de Milet et d'Halicarnasse 61-76

Peter A. Manti La Sarissa macédonienne, encore 77-91

Richard Stoneman Ethnographie romantique : l'Asie centrale et l'Inde dans le roman d'Alexandre 93-107

M.C.J. Miller Le décadrachme « Porus » d'Alexandre et la fondation de Bucéphale 109-120

Notes et discussions

A. N. Athanassakis L'aigle du rêve de Pénélope 121-134

Les critiques de livres

La morale du bonheur, Commenté par Erik Graff 135-136

Les récits triumviraux d'Appien et de Cassius Dio, Commenté par Julia Sünskes Thompson 137-138

Mariano Baldassarri La difesa della provvidenza : nello scritto plutarcheo 'De Sera numinis vindicta' 147-158

D. Thomas Benediktson Plutarque sur l'épilepsie de Jules César 159-164

Yvonne Vernière Plutarque et les femmes 165-169

Maria Cannatà Féra Plutarcho e la 'Consolatio ad Apollonium' 171-189

John M.Marincola La réfutation d'Hérodote par Plutarque 191-203

Charles D. Hamilton Plutarque et Xénophon sur Agésilas 205-212

A. G. Nikolaidis Les contradictions de Plutarque 213-222

A. Pérez JiménezPlutarque sur les Irresponsabilités d'Égée 223-231

G.W.M. Harrison L'influence de Plutarque sur le néo-grec 233-235

Les critiques de livres

Un commentaire sur l'Athénaion Politeia aristotélicienne, revu par James G. DeVoto 237-240

Bisexualité dans le monde antique, Commenté par Erik Graff 240-241

Physique primitive et astronomie 241

La morale du bonheur 242-243

L'école d'Hellas, Révisé par Louis A. Okin 243-244

Charles Odahl Les basiliques chrétiennes de la Rome constantinienne 3-28

Pierre F. Cagniart Stratégie et politique dans la campagne espagnole de César, 49 av. J.-C. : Variation sur un thème de Clausewitz 29-44

Harold W. Oiseau Quelques perspectives romaines tardives sur la période républicaine 45-50

Léonard A. Curchin Recrutement de l'armée romaine dans le centre de l'Espagne : une archive inexploitée du district de Lara 51-58

Jean Hutchins Scythopolis (Beth-Shean) : au carrefour de l'antiquité 59-65

Guillaume J. Cherf Géographie et topographie : des sources précieuses pour l'histoire d'une frontière romaine tardive 67-78

William D. Burgess, Jr. Isauria et la Notitia Dignitatum 79-88

Hans A. Pohlsander La date du Bellum Cibalense : un réexamen 89-101

Les critiques de livres

De Mycènes à Constantinople : l'évolution de la cité antique, revu par Uwe Walter 103-104

Mythe, Ethos et Réalité. L'art officiel à Athènes du Ve siècle, Commenté par Uwe Walter 105-106

Concepts anciens de la philosophie, revu par Erik Graff 106-107

Platon et le postmodernisme, revu par Erik Graff 107-108

Ivoire et matériaux apparentés, un guide illustré, Révisé par John M. Fossey 108-109

Alexandre à Actium : l'âge hellénistique, Révisé par A. M. Devine 109-112

Style et société dans la Grèce de l'âge des ténèbres - Le visage changeant d'une société analphabète, 1100-700 av. Révisé par Lawrence A. Tritle 113-115

John F. Finamore Platonisme, paganisme et judaïsme : emprunts et évolutions 123-125

Lester J. Ness Astrologie et judaïsme dans l'Antiquité tardive 126-133

Jay Bregman Le judaïsme comme théurgie dans la pensée religieuse de l'empereur Julien 135-149

Robert M. Berchman Arcana Mundi : prophétie et divination dans la Vita Mosis de Philon d'Alexandrie 150-179

Christophe G. Brown Médiateurs du Divin 180-181

Susan Guettel Cole Femmes, chiens et mouches 182-191

Noël Robertson Les propriétés magiques des groupes d'âge féminins dans le rituel grec 193-203

Bonnie C. MacLachlan L'amour, la guerre et la déesse dans les Locres du Ve siècle 205-223

Emmet Robbins Sappho, Aphrodite et les Muses 225-239

Réviser des articles et des critiques de livres

Jésus l'homme : une nouvelle interprétation des manuscrits de la mer Morte, Révisé par A. M. Devine 240-246

Achille au Vietnam, Révisé par Lawrence J. Tritle 247-257

Images, pouvoir et politique : aspects figuratifs de la politique babylonienne d'Esarhaddon, Commenté par D.T. Potts 258

Christianisme et culture classique : la métamorphose de la théologie naturelle dans la rencontre chrétienne avec l'hellénisme, Révisé par Charles M. Odahl 258-259

La virginité de Foucault : Fiction érotique antique et histoire de la sexualité, Commenté par Erik Graff 259

Prêter et emprunter dans l'Athènes antique, revu par Lawrence A. Tritle 259-261

Les limites de l'empire : l'armée romaine en Orient, rév. éd., Révisé par Philip J. Smith 261-262

M.C.J. Miller Liste des publications iii-xx

Judith M. Remer-Miller En mémoire 1-2

Sara Mandell Nombre Représentations mystiques de la création et de la destruction : influences interculturelles 3-19

Stanley M. Burstein Contact grec avec l'Egypte et le Levant : ca. 1600-500 av. Un aperçu 20-28

Winthrop Lindsay Adams Dans le sillage d'Alexandre le Grand : l'impact de la conquête sur le monde égéen 29-37

Jack Cargill Le Décret d'Aristote : quelques détails épigraphiques 39-51

Albert M. Devine Le court Sarissa à nouveau 52-53

Frank J. Frost Akakallis, une divinité de la Crète occidentale 54-58

Janice J. Gabbert La carrière d'Olympiodore d'Athènes (vers 340-270 av. J.-C.) 59-66

N. G. L. Hammond Les débuts de l'histoire de la Macédoine 67-71

Frank L. Holt Eukratides de Baktria 72-76

Kenneth F. Kitchell, Jr. Zeus a-t-il détruit la « Maison des tuiles » ? 77-80

Elias Kapetanopoulos Assassinat et funérailles de Philippe II 81-87

George J. Szemler Deux notes sur la guerre de Corinthe 95-104

Réviser des articles et des critiques de livres

J.H. Hexter, La Tradition judéo-chrétienne, Commenté par Erik Graff 105

Olga Kryszkowska, Ivory and Related Materials, un guide illustré, Révisé par John M. Fossey 105-106

Apostolos N. Athanassakis Aperçus de la cosmographie grecque moderne dans Hésiode : âme et espace 115-130

Anthony J. Podlecki L'Antiope d'Euripide avait-elle des connotations politiques ? 131-146

Charles D. Hamilton L'idéologie du conservatisme spartiate 147-155

Eleftherios C. Drakopoulos Un anneau de sceau inédit de l'Égypte ptolémaïque : iconographie hérakléenne de pierres précieuses et d'anneaux gravés 156-157

John M. Fossey Les Décrets de Proxénia de la Fédération Aitolienne 158-167

Duane W. Rouleau Euripède, Ennius et les origines romaines 168-171

Phyllis Culham Fraude, falsification et falsification : les limites de la technologie de l'information romaine 172-183

Pierre Karavites Melito de Sardes, une note sur son influence 184-190

J.A.S. Evans La persécution monophysite : le point de vue oriental 191-196

Kenneth W. Harl Pièces de monnaie dans les impôts et les marchés du monde romain 197-204

James G. Kennan George Sprantzes : un bref aperçu 205-211

M.C.J. Miller Érudits et éducateurs grecs des XVIIe et XVIIIe siècles 212-230

Réviser des articles et des critiques de livres

N. G. L. Hammond, Sources for Alexander the Great: An Analysis of Plutarch's Life and Arrian's Anabasis Alexandrou, Commenté par A. M. Devine 231-235

James A. Francis, La vertu subversive : ascétisme et autorité dans le monde païen du deuxième siècle, revu par A. M. Devine 235-238

John Maxwell O'Brien, Alexandre le Grand : L'ennemi invisible, Révisé par A. M. Devine 238-241

Flavio Raviola, Napoli Origini, Commenté par James G. DeVoto 241-243

Harry Y. Gamble, Books and Readers in the Early Church: A History of Early Christian Texts, Commenté par Charles Odahl 243

Heinz Heinen, Früchristliches Trèves : Von den Anfängen bis zur Volkerwanderung, Révisé par Hans A. Pohlsander 243-245

Fik Meijer et Onno van Nijf, Commerce, transport et société dans le monde antique : un livre de référence, Révisé par John M. Fossey 245-246

Signe Isager et Jens Erik Skysgaard, Agriculture grecque antique : une introduction, Révisé par John M. Fossey 246-247

Andrea Wilson Nightingale, Genres en dialogue : Platon et la construction de la philosophie, Commenté par Erik Graff 247

Maud R. Webster Une histoire ancienne de la Sardaigne 1000 BC-AD 1000: preuves littéraires et épigraphiques 3-23

Ross Saunders Orientation du temple grec ancien : une suggestion 25-29

Jennifer J. Harper Le Swing Painter : Innovant ou sujet aux accidents ? Une étude des preuves sur une amphore à figures noires 31-40

N. G. L. Hammond Les lacs du Strymon inférieur et du mont Dionysos 41-46

M.C.J. Miller Alexandre le Grand à Munich et Athènes 47-50

Ross Saunders L'identité de &Alpha&rho&iota&sigma&tauo . . (I Eph. 202) 51-54

T.F. Morris Pourquoi Socrate est-il tout présent dans le présent : (Excuses 28a-29b) 55-65

Frank J. Yartz Aristote sur les monstres 67-72

Jeffery M. J. Murphy Hubris et Superbia : différentes attitudes grecques et romaines concernant l'orgueil arrogant 73-81

Ron Newbold La communication non verbale dans l'hagiographie paléochrétienne 83-94

Réviser des articles et des critiques de livres

James Whitley, Style and Society in Dark Age Greece - The Changing Face of Preliterate Society 1100-700 BC, Commenté par Lawrence A. Tritle 95-97

J. Lesley Fitton, La découverte de l'âge du bronze grec, Commenté par Paul Rehak 97-98

J. T. Ramsey et A. L. Licht, The Comet of 44BC and Caesar's Funeral Games, revu par James G. DeVoto 98-101

Brian Stock, Augustine le lecteur : méditation, connaissance de soi et éthique de l'interprétation, Commenté par Erik Graff 102-103

Pierre Karavites Le pragmatisme macédonien et les guerres médiques 119-126

Robert D. Luginbill Évaluation de Thucydide de l'expédition sicilienne : 2.65.11 127-132

G. G. Aperghis Les hipparchies d'Alexandre 133-148

Robert L. Dise, Jr. Le recrutement et l'affectation des "Beneficiarii Consularis" dans les provinces du Danube 149-166

Clifford E. Minor Reclassification des bacaudes : quelques raisons de prudence, partie I : qui étaient les bacaudes du IIIe siècle ?) 167-183

B.H. McClean Les inscriptions de Césarée et leur relation avec les vestiges physiques de la ville : (Partie I : La ville antique et son port) 184-216

Réviser des articles et des critiques de livres

Paul Millet, Prêter et emprunter dans l'Athènes antique, revu par Lawrence A. Tritle 217-219

Rowland Smith, Les dieux de Julien : religion et philosophie dans la pensée et l'action de Julien l'Apostat, Révisé par Hans A. Pohlsander 219-221

Michael Grant, Les Antonins, L'Empire romain en transition, revu par Charles M. Odahl 221-222

Michael Grant, L'art dans l'empire romain, Révisé par Charles M. Odahl 222-223

Sam Smiles, The Image of Antiquity: Ancient Britain and the Romantic Imagination, Commenté par Erik Graff 223-224

Peter Bentley, Le Dictionnaire des mythes du monde, revu par Erik Graff 224

Andrea Wilson Nightingale, Genres en dialogue : Platon et la construction de la philosophie, Commenté par Erik Graff 225

Robin Sowerby, Les Grecs : Introduction à leur culture, Commenté par Erik Graff 225-226

Andrew Dalby, Siren Feasts: A History of Food and Gastronomy in Greece, Commenté par Erik Graff 226

Martha L. Edwards Les femmes et le handicap physique dans la Grèce antique 3-9

T. Davina McClain Racheter Fabia : Sœurs et Honneur à Tite-Live 10-18

Jean Rundin Le végétarisme d'Empédocle dans son contexte historique 19-36

Francis M. Dunn Les usages du temps à Athènes au Ve siècle 37-52

T.F. Morris La section d'ouverture des « excuses » 53-61

Notes et discussions

Erik Graff Si Saltless devient 62-69

Stephen J. Simon Les hommes de culture grecque dans les grandes prêtrises romaines 71-73

Réviser l'article

N. G. L. Hammond, Le Génie d'Alexandre le Grand Révisé par A. M. Devine74-76

Les critiques de livres

P. J. Rhodes, D. M. Lewis : Articles choisis dans l'histoire de la Grèce et du Proche-Orient, revu par James G. DeVoto 80-83

Erik Graff : Sage, Saint et Sophiste, Commenté par Graham Anderson 83-85

Ruth Majercik Les Oracles Chaldéens et l'école de Plotin 91-105

John F. Finamore Plotin, Psellus et les Oracles Chaldéens : une réponse à Majercik 107-110

Sara Rappé Affiliations sceptiques de Damascius 111-125

Jay Bregman Julien le Byzantin et Synésius l'Hellène 127-138

Michael R. Molnar L'astrologie grecque comme source du présage messianique 139-150

Frank J. Yartz L'importance de la métaphysique de Théophraste 151-160

Notes et discussions

Hildegarde Weincke-Lotz « Sur la durée des règnes des rois sumériens » 161-173

Les critiques de livres

Michael Grant, De Rome à Byzance : Le Ve siècle après JC, 174-175 Révisé par Hans A. Pohlsander

Stephen Williams, Dioclétien et la récupération romaine, Commenté par Charles Odahl 175-176

Bradley H. McLean Les inscriptions de Césarée et leur relation avec les vestiges physiques de la ville 3-28

Clifford E. Minor Reclasser les bacaudes : quelques raisons de prudence.Partie II.L'intérim du quatrième siècle (286-407)29-43

Borimir Jordanie Archiloque, fragment 22 (Campbell) - Une suggestion 45-46

T.F. Morris Comment Crito ruine son âme 47-58

R. Rapide et Steven J. Simon La production de blé et la romanisation de la Gaule du Nord 59-62

Ross Saunders Corinthe *68 : une autre interprétation 63-64

Les critiques de livres

Charles Penglase, Mythes grecs et Mésopotamie : parallèles et influence dans les hymnes homériques et Hésiode, Commenté par Erik Graff 79-80

M. S. Lane, Méthode et politique dans L'homme d'État de Platon, Révisé par Frank J. Yartz 81-83

Jon D. Mikalson, La religion dans l'Athènes hellénistique, Commenté par Erik Graff 83-84

C. D. C. Reeve, Pratiques de la raison, Commenté par Erik Graff 84-85

Erik Graff, Projection du passé : Rome antique, cinéma et histoire, Commenté par Maria Wyke 86-87

N. G. L. Hammond, Honneurs héroïques et divins en Macédoine devant les successeurs 103-115

Elias Kapetanopoulos, Sermo Patrius d'Alexandre dans l'affaire Philotas 117-128

William P. Guthrie, Forces de l'armée perse à Arrian-Ptolémée 129-132

Frank J. Frost, Solon et Salamine, Peisistratos et Nisaia 133-139

Tom Stevenson, La mort de Penthésilée par Exekias : un nouveau regard sur les vases BMC B210 141-153

Nancy B. Reed, Anciennes routes de rut et leurs descendants modernes 155-161

The Dance of Hippocleides: a Festschrift for Frank J. Frost (éditeurs invités : R. M. Frakes et David L. Toye)

R. M. Frakes et David L. Toye Préface 3-4

Apostolos N. Athanassakis Les Pelécircades du Parthénéion d'Alcman et de la Poulia grecque moderne 5-14

Jon Christian Billigmeier Emprunts du Proche-Orient en grec mycénien 15-21

Eugène Borza et Jeanne Reames Zimmerman Quelques nouvelles réflexions sur la mort d'Alexandre le Grand 22-30

Stanley M. Burstein Exploration et ethnographie en Egypte ptolémaïque 31-37

H.A. Drake Pourquoi Didon ? 38-47

R. M. Frakes Quelques réflexions sur la longueur des livres perdus d'Ammianus 48-53

Elpida Hadjidaki et H. Iniotakis Céramique hellénistique de Phalasarna trouvée de 1986 à 1990 54-73

Notes et discussion

Clifford E. Mineur Reclassement des Bacaudes. Quelques raisons de prudence. Partie III. Ghost Bacaudae : les rébellions britanniques et américaines (vers 408-17) 74-95

Frank J. Yartz Plato sur la musique et le musicien 96-103

Victor Hanson Le guerrier grec classique et l'éthos militaire égalitaire 111-126

Charles W. Hedrick, Jr. Pour tous ceux qui souhaitent voir 127-135

M.C.J. Miller Les Portes Dorées du Palais d'Alkinous 136-139

William S. Morison Attic Gymnasia et Palastrai : public ou privé ? 140-143

Robert Renehan Réflexions complémentaires sur un dispositif littéraire sallustien 144-147

Sherill L. Spaar Qu'était l'Orbis Terrarum dans l'idéologie augustéenne ? 148-162

Philippe A. Stadter La vertu du souverain et l'empire : Cyrus le Grand et Tibère 163-172

David L. Toye Plutarque sur la poésie, la prose et la politeia 173-181

Notes et discussion

Derek R. Smith Interprétation équestre de Virgile par Néron 183-196

Les critiques de livres

Michael Grant, L'effondrement et la récupération de l'empire romain Commenté par Has A. Pohlsander, examen de 197-198

Jean Dillon Iamblique sur le démon personnel 3-9

Radcliffe Edmonds Les mithraïstes ont-ils inhalé ? 10-24

Pierre a frappé Théurgies païennes et chrétiennes 25-38

Gretchen Reydams-Schils Demande de Socrate : Timée 19B-20C dans la tradition platonicienne 39-51

Jan Opsomer Qui diable est le Démiurge ? L'exégèse de Proclus de Platon Tim. 28C3-5 52-70

Pierre Lautner L'autoréflexion peut-elle être un principe générateur ? Atticus et Porphry sur Timée 37B3-6 71-84

T.F. Morris Les excuses de Platon sur la différence entre Socrate et les sophistes 85-98

Notes et discussion

Sheila L. Ager Théra du 4e siècle et la deuxième ligue de la mer athénienne 99-119

Critiques de livres 120-128

Nancy B Reed, plus qu'un simple jeu : la nature militaire des compétitions sportives grecques Commenté par Gregory Anderson

Carol Thomas et Craig Conant, Les Celtes de l'Atlantique : peuple ancien ou invention moderne ? par Simon James Célébrant les paysages d'Homère : Troie et Ithaque revisités par J V Luce Abréviations en latin par M C J Miller Citadelle en cité-État : la transformation de la Grèce, 1200-700 avant notre ère Commenté par A. M. Devine

Kathryn A Morgan, mythe et philosophie des présocratiques à Platon Commenté par Frank J Yartz

Préface de John M. Fossey 135-136

Liste des abréviations 137-138

John M. Fossey Les noms théophoriques en Grèce centrale et un cas particulier 139-146

Laurent Bricault Pénétration et implantation des cultes isiaques en Grèce centrale 147-152

Michel Arnush Sanctuaire d'Apollon à Delphoï 153-163

Léopold Migeotte Les concours d'Aktion en Acarnanie : organisation financière et fiscale 164-170

John M. Fossey Ithaque et Magnésie-sur-le-Maiandros 171-181

Kent J. Rigsby Le nord-ouest de la Grèce et les abonnements aux archives de Magnésie de 208 av. 183-189

Patrick Boulanger Quelques Remarques sur des Institutions Militaires les Cités Thessalie à l'époque hellenistique 191-206

Gaétan Thériault Une féte des euergètes en Macédoine 207-213

&poignard Anthony E. Raubitschek Le "Fils de Dieu": Auguste, Jésus 215-216

Notes et discussions

Jack Cargill Un hommage à Cavafy 217-231

Les critiques de livres

Margaret R. Miles, Plotin sur le corps et la beauté Révisé par Frank J. Yartz 233-235

Florin Curta Langue, •θvη et dieux nationaux : une note sur le concept d'hellénisme de Julien 3-19

Michael Meckler La Springerization de Jerry de l'Antiquité tardive 21-25

John F. Shean Littérature chrétienne et historien antique : une perspective plus large sur l'Antiquité tardive 27-35

Walter E. Kaegi Commentaire 37-44

Joel T. Walker Les limites de l'Antiquité tardive : la philosophie entre Rome et l'Iran 45-69

M.C.J. Miller Un monument perdu contenant un résumé de la vie de Proklos 71-77

Notes et discussions

Frank J. Frost Si la guerre de Troie était un événement olympique : un scénario 79-80

Brian K. Harvey La monnaie restaurée de Trajan et le renouveau de la mémoire de César le dictateur 93-100

M.C.J. Miller Une inscription funéraire inédite de Macédoine romaine 101-104

Clifford E. Minor Reclassement des Bacaudes. Quelques raisons de prudence. Partie IV. La révolte des Bacaudes 435-7 et les établissements barbares des années 440 105-125

David H. Malade Une perspective indienne sur l'éléphant gréco-romain 126-146

Steven J. Simon Quelques concepts de la vertu républicaine tels qu'exprimés par Valerius Maximus 147-152

James J. Stewart Qui était présent à Colchester en l'an 43 ? 153-156

David Bois Caligula a-t-il prévu de jeter un pont sur la Manche ? 157-170

Les critiques de livres

Michael J. Angold Le Pont de l'Antiquité au Moyen Âge Révisé par Hans A. Pohlsander 171-173

Edward James 173-180 Rhetoric at Rome: A Historical Survey révisé avec une nouvelle introduction par D.H. Berry par M. L. Clarke Britain in the First Millenium Commenté par Philip I. Smith

Daniel Westberg Right Raison pratique, Aristote, Action et Prudence dans Thomas d'Aquin Révisé par Frank J. Yartz180-182

Géorgie Irby Massie L'arc et l'échelle planétaire : ne pas manquer la marque dans la tradition mithriaque 5-11

Pierre Karavites Moralité et opportunité dans les affaires interétatiques grecques 13-26

Paul Legutko Les lettres de Dionysos : identité alexandrine et chrétienne au milieu du IIIe siècle après J. 27-41

T.F. Morris Sur les excuses 30b3-4 : De la vertu vient l'argent et toutes les autres bonnes choses pour les gens 43-55

Svetla Slaveva-Griffin Forme littéraire et exégèse philosophique : l'utilisation par Plotin de la cosmologie de Platon 57-66

David Oulansey La Huitième Porte : La Léontocéphaline mithriaque et l'âme-monde platonicienne 67-81

Frank J. Yartz Mythe, connaissance et Homère 83-89

Notes et discussions

John M. Fossey Phokion sur un Lékythos funéraire ? 91-92

Livres reçus 93-95

David H. Malade Une perspective indienne sur l'éléphant gréco-romain 96-109

Edward M. Anson Alexandre et Siwah 117-130

William S. Greenwalt Archelaus le Philhellène 131-153

Elizabeth Laney Sobek et la double couronne 155-168

C. Perry et AA Poiré Le procès de tir à l'arc dans l'Odyssée 169-195

Ross H. Saunders Les rhéteurs à Corinthe 197-210

Notes et discussions

Thomas N. Hiver Un commentaire mathématique sur Xenophon Hellenika 2.1.25, 5.3.5 et Thucydide 3.2 211-214

Critique de livre

Lawrence A. Tritle (éd.), Le monde grec au quatrième siècle : 215-220 De la chute de l'empire athénien aux successeurs d'Alexandre Révisé par P. J. Smith

Scott McDermott Epistola Christi ad Ultimum Terrae : La Confessio de Saint Patrick3-38

Clifford E. Minor Reclassement des Bacaudes : Partie IV. La révolte des Bacaudes 435-7 et les établissements barbares des années 440 39-63

Clifford E. Minor Reclassement des Bacaudes : Partie V. Germain d'Auxerre, d'Armorique, et les Bacaudes des années 440. 65-91

Shawn A. Ross Interprétation de la révolte brigantienne 93-116

Notes et discussions

Jack Cargill Mort, guerre, fantaisie : plus de poèmes sur des thèmes anciens 117-129

Critique de livre

Lorraine Smith Pangle, Aristote et la philosophie de l'amitié Révisé par Frank J. Yartz 130-132

Jacqueline Longue introduction 143-144

John W. I. Lee Car il y avait de nombreux hetairai dans l'armée : Les femmes dans l'anabase de Xénophon 145-165

Noreen Humble Réalité et idéologie dans la représentation des femmes et de la guerre chez Xénophon 166-183

Elizabeth Carney Les femmes et le leadership militaire en Macédoine 184-195

Geoffroy Sumi Guerre civile, femmes et spectacle à l'époque triumvirale 196-206

Sara Elise Phang Conquêtes intimes : femmes esclaves et affranchies des soldats romains 207-237

Notes et discussions

Colin M. Trottnow Note sur les témoignages épigraphiques et numismatiques de Trajan Decius 238-242

Critiques de livres 243-248

Cyprian Broodbank, une archéologie insulaire des premières Cyclades Commenté par Anthony J. Papalas

José Maria Blazquez Martinez, Trajano Commenté par Maria Hernández

David Sedley, éd. Le compagnon de Cambridge à la philosophie grecque et romaine examiné par Frank J. Yartz

Philippe J. Smith Préface 3

John Bintliff Explorations dans l'histoire de la population béotienne 5-17

Luisa Breglia L'Amphictyonie de Calaureia 18-33

Robert J. Buck Isménias et Thrasybule 34-43

Michael B. Cosmopoulos La tradition grecque en Inde et la formation de la sculpture gandharienne : monnaie et iconographie classique 44-53

Laurence Darmezin et Athanasios Tziaphalias Deux Inscriptions Inédites de Peacutelinna (Thessalie) 54-75

Photis Dassios La Phocide côtière revisitée 76-88

James G. DeVoto Deux colonies mégariennes en Sicile 90-106

Slobodan Dusanic La politique thébaine et les dialogues socratiques 107-122

Jane E. Francis et George W. M. Harrison Poissons et navires 123-133

Ginette Gauvin Remarque : Fondations anciennes sur une colline surplombant le site fortifié classique de Ayía Paraskeví, pres de Sophikón en Corinthie 134-145

Daniel Geagan Stèles à trois faces corinthiennes/isthmiennes146-155

Bruno Helly Le Thraskias ou "le vent dr Thrace" sur les côtes de la Thessalie orientale e 156-175

Karl Kilinski II 176-212

Saul Levin &Sigma&Omega&Phi&Rho&Omega&Nu `firm-midrff(ed) : un terme éthique ancré dans la formation des enfants 213-216

Critiques de livres 217-222

C. Shapiro & P. Burian, Eschyle, Oresteia (Erez Natanblut) Andrea W. Nightingale, Spectacles of Truth in Classical Greek Philosophy Commenté par Frank J. Yartz

Daniel Geagan Stèles à trois faces corinthiennes/isthmiennes 146-155

Bruno Helly Le Thraskias ou "le vent dr Thrace" sur les côtes de la Thessalie orientale 156-175

Karl Kilinski II À la poursuite du Béotien Cantharus 176-212

Saul Levin &Sigma&Omega&Phi&Rho&Omega&Nu `firm-midrff(ed) : un terme éthique ancré dans la formation des enfants 213-216

Ginette Gauvin Remarque : Fondations anciennes sur une colline surplombantle site fortifié classique de Ayía Paraskeví, pres de Sophikón en Corinthie 217-228

Hans Boumlker Per Grecos Operarios : La réception d'un type de bâtiment byzantin dans l'architecture romane occidentale 229-246

Critiques de livres 247-248

Karen Piepenbrink, Konstantin der Große und seine Zeit Commenté par Hans A. Pohlsander

Giuseppe Mafodda Tebe dalla dynasteia oligon andron alla oligarchia isonomos 3-13

Léopold Migeotte Le financement des concours dans la Béotie hellénistique 14-25

Jacques Morin Delenda Perachora Erat ? Vouliagméni-Perakhóra et formation du site à la fin de la période helladique II ancienne 26-36

José Pascual González Poleis et Confédération à Boiotia au début du IVe siècle av. 37-60

Adamantios Sampson La grotte de Sarakenos et le paléoenvironnement dans le bassin de Copais, Grèce centrale 61-75

Philippe J. Smith Mégare et ses colonies : qu'aurait pu exporter la métropole vers les colonies ? 76-80

Critiques de livres 81-83

David Sedley, Critique du Cratyle de Platon par Frank J. Yartz

M.C.J. Miller Un rapport préliminaire sur les récentes découvertes numismatiques à Argos 95-107

Guy M. Rogers La Gerousie d'Arsinoeia/Ephèse et la célébration des mystères d'Artémis 108-114

Duane W. Rouleau Le voyage ouest-africain d'Hannon le Carthaginois 115-125

Pierre Saumon Coutumes et procéés de divination des Africains chez Pline l'Ancien et Pomponius Mela 126-139

Alexios G.C. Savvides Notes sur les relations byzantino-normandes dans la période précédant les invasions normandes (jusqu'en 1081) dans le bassin de Copais, Grèce centrale 140-152

Marta Sordi "Se Atene fosse un'isola. " un adynation fra Tucidide e l'Athenaion Politeia 153-156

Frank R. Trombley Autochtones et Barbares dans la Grèce du Haut Moyen Âge : Identité et Symbiose 157-178

introduction par John M. Fossey 3

Robert D. Luginbill La route de la flotte du Péloponnèse à Pylos en 425. 5-14

David Lush Armure corporelle dans la phalange de l'armée d'Alexandre. 15-37

Clifford E. Minor Reclassement des Bacaudes. Quelques raisons de prudence. Partie VI : Les Bacaudes gauloises des années 440. La fuite d'Eudoxius. 39-56

John M. Fossey La Passion selon Sophocle de Kolonos. 57-65

Anthony J. Palalas Théagène et l'abattage du bétail. 67-68

Les critiques de livres

Pat Getz-Gentle, Styles personnels dans la sculpture des premières Cyclades 69-71

Cities of Paul: Images and Interpretations from the Harvard New Testament Archaeology Project. Edité par Helmut Koester. Révisé par Richard S. Ascough 71-74

Adrien Murdoch. La plus grande défaite de Rome : massacre dans la forêt de Teutoburg. Commenté par Hans A. Pohlsander 74-76

James G. DeVoto Itinéraires Archéologiques, Partie I : La Côte Ionienne (E) 89-108

M.C.J. Miller Une note sur la constitution boïotienne et P. Oxy.842 109-117

Charles M. Odahl Monnaies chrétiennes à Arles Constantinienne 119-135

M.C.J. Miller Les Athéniens votent les honneurs pour le régicide Pausanias 137-142

Steven J. Simon La bataille de la forêt de Teutoburg 143-144

Les critiques de livres

Susan Collins, Aristote et la redécouverte de la citoyenneté Commenté par James G DeVoto 145-150

Richard Bauckham, Jésus et les témoins oculaires Commenté par Charles M Odahl 150-151

Noël Lenski, Le compagnon de Cambridge à l'âge de Constantin Commenté par Charles M Odahl 151-155

Stephen Makin, Aristote Métaphysique Thêta, Introduction, Traduction et Commentaire Commenté par Frank J Yartz 155-158

Dominique Scott, Le Ménon de Platon Révisé par Frank J Yartz 158-162

J. A. Berardo Pietà comme cela est observé dans la relation père-fils d'Anchise et d'Énée dans l'Énéide de Virgile 3-10

James G. DeVoto Itinéraires Archéologiques, Partie II : Sicile (Syracuse) 11-35

Michael Eisman Vers une définition de l'atelier Nikosthénique 37-54

M.C.J. Miller Antimaque Nicéphore : un nouvel Alexandre ? 55-62

Hans A. Pohlsander La bataille de la forêt de Teutoburg : une réponse 63-64

Les critiques de livres

Richard Bradley, La Préhistoire de la Grande-Bretagne et de l'Irlande Commenté par Karen Wadley 65-66

John R Hinnels, Un manuel des religions anciennes Commenté par Joseph M Kurth 66-71

Jaclyn L. Maxwell, Christianisation et communication dans l'Antiquité tardive Jean Chrysostome et sa congrégation à Antioche Commenté par Charles M Odahl 71-73

Andrea Rotloff, Stäker en tant que Männer et tapfere en tant que Ritter. Pilgerinnen à Spätantike und Mittelalter Commenté par Hans A Pohlsander 73-75

Peter Sarris, Économie et société au temps de Justinien Commenté par Garrett Fitts 76-77

Everett Nicholas, Alphabétisation en Italie lombarde Commenté par Colin Trottnow 77-79

Raymond Van Dam, La Révolution romaine de Constantine Commenté par Hans A Pohlsander 80-85

Tammy Jo Eckhart Femme propriétaire d'esclaves dans la Grèce antique : pouvoir et économie au niveau individuel97-107

Jason Hawke La Cité Cité Eleusinion et le Kalliad Kerykes108-124

Julia Langford Speaking Out of Turn(us): Subvertir la construction de Severan de l'ethnicité, de la masculinité et de la félicité 125-150

Walter Roberts Reconceptualiser les notions de puissance impériale dans le Bas-Empire romain : Basile de Césarée et Valens 162-173

Critiques de livres 174-195

Sandra Blakely, Mythe, rituel et métallurgie dans la Grèce antique et l'Afrique récente Commenté par Anthony J. Papalas

Edward Grant, Une histoire de la philosophie naturelle de l'Antiquité au XIXe siècle Commenté par Frank J. Yartz

Rebecca Langlands, La morale sexuelle dans la Rome antique Commenté par James G. DeVoto

Robin Osborne et Barry Cunliffe (éd.), Urbanisation méditerranéenne 800-600 av. Commenté par Kasey L Reed

Dominic Scott, le Meno de Platon Commenté par Frank J. Yartz

introduction par John M. Fossey 7-14

Hans Beck et Michael Fronda Le groupe Cartoceto : de l'énigme à l'orthodoxie 15-41

Antonia Holden et Jane Francis Les femmes du groupe Cartoceto et le développement du portrait féminin à la fin de la République 43-59

George W.M. Harrison Réalisme, Représentation, Zeitgesicht dans les Bronzes du Cartoceto 61-68

Beaudoin-Caron Remarques sur le groupe statuaire suite aux communications 69-71

George Kellaris Relecture des lectures : d'autres questions 72-76

1. Jeanne François Un gentleman de style républicain à Montréal 77-84

2. John M. Fossey Un portrait d'Alexandre Sévère 85-87

3. John M. Fossey Un buste de Dionysos et les Phalères 88-90

Critiques de livres 91-103

Paul Stern, Connaissance et politique dans le Théatète de Platon (Frank J. Yartz) S. F. Andersen, Les enterrements de la période Tylos à Bahreïn Volume I. Les vases en verre et en poterie. Commenté par Beaudoin Caron

Jonathan Gottschall, Le viol de Troie : évolution, violence et le monde d'Homère, revu par J. A. Berardo

Hedley Swain, Introduction à l'archéologie muséale, Commenté par Anjanette M. Kalb

Neville Morley, Commerce dans l'Antiquité classique, revu par Kasey L. Reed

Contenu

Charles M. Odahl Symbolisme chrétien sur la monnaie constantinienne 117-147

Michael D. Blodgett La campagne gauloise de 451 après JC : Huns, Romains et Wisigoths en Gaule 148-163

Lauren A. M. Hammersen Via Raetia : une voie romaine dans les Alpes 164-185

M.C.J. MeunierJulius Paris sur l'expulsion des Juifs de Rome en 139 av. 186-198

Les critiques de livres

Olga Palaia (éd.), Sculpture grecque : fonction, matériaux et techniques aux périodes archaïque et classique Commenté par Erik Graff 199-200

H. A. Shapiro, Le compagnon de Cambridge de la Grèce archaïque Révisé par James G. DeVoto 200-207

Kostas Vlassopoulos, Sans penser la polis grecque Révisé par James G. DeVoto) 207-215

Nicholas Ostler, Ad Infinitum, Une biographie du latin Révisé par Frank J. Yartz) 215-221

Clemente Marconi, Décoration de temple et identité culturelle dans le monde grec archaïque Révisé par James G. DeVoto) 221-225

Beate Dignas et Engelbert Winter, Rome et la Perse dans l'Antiquité tardive : voisins et rivaux Commenté par Charles Matson Odahl 226-227

Contenu

Guillaume K. Martin A la mort de Thucydide 3-10

M.C.J. Miller Mantithéos et la Dokimasie (Lysias, XVI) 11-16

T.F. Morris La méthode socratique versus la méthode des longs discours dans le livre I de la République 19 42

Daniel Silvermintz L'éviction de Céphale : le rôle de l'étranger dans la République de Platon 43-55

M.C.J. MillerUn Sesterce de Gaïus 56-62

Les critiques de livres

Glen W. Bowersock, De Gibbon à Auden : Essais sur la tradition classique Commenté par Erik Graff 66

Paul Cartledge, Grèce antique : une histoire de onze villes Commenté par James G. DeVoto 66-67

Ann C. Gunter, L'art grec et l'Orient Commenté par Erik Graff 67-68

Suzanne W. Henderson, Christologie et formation de disciples sur l'évangile de Marc Révisé par C. M. Trottnow 68-72

Simon Hornblower, Thucydide et Pindare Commenté par James G. DeVoto 72-80

Robin Osborne, éd., Le monde d'Athènes : une introduction à la culture athénienne classique Commenté par Erik Graff 80-81

Andrew Barker, La science des harmoniques en Grèce classique Commenté par Frank Yartz 81-85

Adriaan Lanni, Droit et justice dans les tribunaux de l'Athènes classique Commenté par Erik Graff 85-86

H. E. M. Cool, manger et boire en Grande-Bretagne romaine Commenté par K. Wadley 86-88

Benedict Lowe, Roman Iberia : économie, société et culture Commenté par K. L. Reed 88-90

Contenu

James G. DeVoto Les principaux sites archéologiques du Latium Adiectum 101-114

Clifford E. Minor Reclassement des Bacaudes. Quelques raisons de prudence Partie VII. Salvian et les Bacaudes 115-143

Hans A. Pohlsander Varusschlacht : Un article de synthèse. 144-150

M.C.J. Miller Une pièce de monnaie mal identifiée de Soloeis / Solous 151-154

Notes et discussions

Stewart E. Brekke Le sarcophage de Hagia Triada : influence égyptienne dans la religion minoenne-mycénienne 155-167

Les critiques de livres

duBois, Page, L'esclavage : l'Antiquité et son héritage Commenté par Erik Graff 168

Finn, Richard, L'ascétisme dans le monde gréco-romain Commenté par Erik Graff 169

Johnson, William A., Les lecteurs et la culture de la lecture dans le Haut Empire romain Commenté par Erik Graff 170

Oleson, J. P. (éd.), The Oxford Handbook of Engineering and Technology in the Classical World Commenté par James G DeVoto 170-186

Ostwald, Martin, Langue et histoire dans la culture grecque antique Commenté par Robert J Buck 187

Polansky, Ronald, De Anima d'Aristote Révisé par Frank J Yartz 187-193

Raaflaub, Kurt, et al., Origines de la démocratie dans la Grèce antique Révisé par Robert J Buck 193-194

Stallibrass, Sue et Richard Thomas, (edd.), Nourrir l'armée romaine : l'archéologie de la production et de l'approvisionnement dans le nord-ouest de l'Europe Commenté par Michael Fronda 194-196

Trow, Stephen et al., Recherche et excavation aux fossés 'Hillfort' et Villa1984-2006 Commenté par Anthony A Barrett 197-198

van Dommnelen, Peter et Carlos Bellard, Paysages ruraux du monde punique Commenté par Duane W Roller 198-199

Vlassopoulos, Kostas, Politique : l'Antiquité et son héritage Commenté par Erik Graff 200-201

Williams, Michael, Vies autorisées dans la biographie paléochrétienne entre Eusèbe et Augustin Commenté par Erik Graff 201-202

Winkler, Martin M, Cinéma et textes classiques : la nouvelle lumière d'Apollo Commenté par Erik Graff 203

Contenu

T.F. Morris Le discours des lois personnifiées dans le Criton 3-23

Isabelle Pafford Folie, automutilation et corps politique chez Hérodote 24-33

Randall Stewart Les soldats grecs et romains « visaient-ils haut » ? Vers un profil psychologique des soldats de combat, anciens et modernes 34-51

M.C.J. Miller Le long de la côte de l'Espagne antique : les colonies grecques antiques et une lacune à Strabon 51-63

Michael M. Eisman Lydos et Compagnie 64-92

Les critiques de livres

Edward Bispham, De l'Ausculum à l'Actium Commenté par James G DeVoto 93-99

John R. Clarke, Regarder le rire : humour, pouvoir et transgression dans la culture visuelle romaine, 100 av. 250 Commenté par Erik Graff 99-101

Kim Lawrence, Homer entre l'histoire et la fiction dans la littérature grecque impériale Révisé par James G. DeVoto 101-108

William L. Leadbetter, Galère et la volonté de Dioclétien Révisé par Hans A. Pohlsander 108-112

Volker L. Menze, Justinien et la formation de l'Église syro-orthodoxe Commenté par Charles M. Odahl 112-114

Robert O. O'Connell, Les fantômes de Cannes : Hannibal et l'heure la plus sombre de la République romaine Commenté par Erik Graff 114-115

Charles M. Odahl, Cicéron et le complot catilinaire Commenté par Joseph Kurth 115-117

Louise Revell, Impérialisme romain et identités locales, revu par Karen Wadley 117-118

Rickless, Samuel C., Les formes de Platon en transition Révisé par Frank J. Yartz 118-121

Paul Stephenson, Constantine : Empereur romain, Christian Victor Commenté par Hans A Pohlsander 121-125

David Wengrow, Qu'est-ce qui fait la civilisation ? Le Proche-Orient ancien et l'avenir de l'Occident Commenté par Erik Graff 125-126

Contenu

Carol G. Thomas introduction 135

Lee L. Brice Philippe II, Alexandre le Grand et la question d'une « révolution dans les affaires militaires » macédonienne 137-147

William S. Greenwalt Le charisme royal et l'évolution de la Macédoine sous les règnes de Philippe et d'Alexandre 148-156

David J. Lunt À la poursuite du héros aux pieds de flotte : Alexandre au tombeau des colonies d'Achille 157-165

Fred Naïden Alexandre le Grand en tant que chef religieux 166-179

Daniel Ogden Les mythes d'Alexandre le Grand et de la Fondation macédonienne 180-210

Isabelle Pafford Amyntas fils de Perdikkas, roi des Macédoniens, au sanctuaire de Troponios à Lebadeia 211-222

Notes et discussions

Stéphanie Boudin Complexe autonome et problème de l'histoire ancienne 223-244

Les critiques de livres

Angeliki Andreiomenou, Tanagra (John M. Fossey) 245-247

Jean Bingen, Egypte hellénistique : monarchie, société, économie, culture (Jitse Dijkstra) 247-250

Mark Bradley, Les classiques et l'impérialisme dans l'Empire britannique (Erik Graff) 250-252

Allen Brent, Cyprien et Carthage romain (Hans A. Pohlsander) 252-257

Stéphan Dando-Collins, Le Grand Incendie de Rome : La Chute de l'Empereur Néron et de sa Ville (Erik Graff) 257-258

Esther Eidinow, Chance, Faye et Fortune (Erik Graff) 258

Garrett G. Fagan, L'attrait de l'arène : psychologie sociale et foule aux jeux romains (Erik Graff) 259

Gary B. Ferngren, Médecine et soins de santé dans le christianisme primitif (Charles M. Odahl) 260-262

Shelley Hales et Tamar Hodos (éd.), Culture matérielle et identités sociales dans le monde antique (Karen Wadley) 263-265

Nina A. Lejpunskaya, La ville basse d'Olbia (Rouleau Duane) 265-266

Philippe Sabin, Batailles perdues : reconstruire les grands affrontements du monde antique (Allen Smith) 266-274

Ruth Scodel, Une introduction à la tragédie grecque (Erik Graff) 275

Marilyn B. Skinner, Clodia Mételli (James G. DeVoto) 276-284

Michel Squire, L'art du corps (Erik Graff) 285

Livres reçus 286-289

Contenu

Hans A. Pohlsander Les faisceaux : de Cincinnatus à George Washington 3-32

P.T. Crawford La bataille de la rivière Frigidus 33-52

T.F. Morris Non, Socrate : Comment Platon veut que nous lisions la discussion sur la nature et l'éducation des gardiens dans la République 53-67

Michael M. Eisman Danser pour Dionysios : un article de révision 68-82

Frank J. Yartz Platon sur la musique et l'infini 83-89

M.C.J. Meunier Alexandre Hélios à Chicago 90-103

Notes et discussions

M.C.J. Meunier Une brève note sur SEG 30, no. 1664 d'Alexandrie Arachosie 104-106

Les critiques de livres

Elizabeth Carney et Daniel Ogden, Philippe II et Alexandre le Grand : Père et fils, vies et vies après la mort (Christophe Baron) 107-109

Christophe Françoise, La Rome antique en tant de mots (Bill Gladhill) 109-110

Jonas Grethlein, Les Grecs et leur passé : poésie, oratoire et histoire au Ve siècle avant notre ère (Christophe Baron) 111-113

Flore Levin, Réflexions grecques sur la nature de la musique, (Frank J. Yartz) 113-116

Laura S. Nasrallah, Réponses chrétiennes à l'art et à l'architecture romains : le deuxième siècle Église Au milieu des espaces de l'Empire (Hans A. Pohlsander) 117-122

Robin Osborne, L'histoire écrite sur le corps classique (Erik Graff) 122-123

Livres reçus 124-127

Erratum et Corrigendum 128-129

Contenu

Yosef Z. Liebersohn Sénèque et le problème de la théodicée dans le stoïcisme La réponse e contrario 133-150

Erlend D. MacGillvray La popularité de l'épicurisme dans l'élite de la société romaine tardive151-172

M.C.J. Meunier Objets de culte d'Athéna à Antipolis173-184

T.F. Morris La République ne cherche pas à développer un État juste185-202

Thomas Hiver Comment lancer une lance sur une élingue203-211

Michael Eisman Danser pour Dionysos : un article de synthèse dans AncW 43.1212-213 (Stéphanie L. Budin)

Les critiques de livres

Eric Ckine (éd.) The Oxford Handbook of the Broze Age Aegean (environ 3000-1000 av. J.-C.)214-215

Eric H. Cline et Mark W. Graham Anciens empires de la Mésopotamie à la montée de l'Islam (Erik Graff)216

Mario Erasmo Mort (Erik Graff) 216-217

Denise E. McCoskey Race : l'Antiquité et son héritage (Erik Graff) 217-219

Amanda H. Podany Confrérie des rois : comment les relations internationales ont façonné le Proche-Orient (Erik Graff) 219

Miira Tuominen Les anciens commentateurs sur Platon et Aristote (Frank J. Yartz) 220-222

Raymond Van Dam Souvenir de Constantin au pont Milvius (Charles M. Odahl)223-228

Peter van Dommelen et al Paysages ruraux du monde punique (Duane Roller) 228-230

Caroline Vout Pouvoir et érotisme dans la Rome impériale (Erik Graff) 230-231

Robin Waterfield Partage du butin : la guerre pour l'empire d'Alexandre le Grand 231-232

Peter S. Wells Comment les Européens de l'Antiquité voyaient le monde : vision, modèles et formation de l'esprit à l'époque préhistorique (Erik Graff) 233

Livres reçus 234-235

Contenu

Jeremy LaBuff et Dan A. Powers (Rédacteurs en chef) Présentation 3-4

Dan A. Pouvoirs Irregular War comme « insurrection » dans le monde antique, encadrant l'« unframeable ». 5-19

Christopher K. Geggie À Ryse Agaynst One's Kingdome : Les racines de l'insurrection 20-29

Fred Eugène Ray Épisodes révolutionnaires à Syracuse au Ve siècle avant notre ère : quelques aspects politiques et militaires de l'insurrection de la Grèce antique 30-43

Patrick Kent L'affaire napolitaine : guerre avec nos armées au début de l'Italie 44-54

Timothée Howe Athènes, Alexandre et la politique de la résistance 55-65

Andrea F. Gatzke La propagande de l'insurrection : Mithridate VI et la « libération des Grecs » en 88 avant notre ère 66-79

Peter Crawford Victoires creuses, terreur et repenses stratégiques : contre-insurrection romaine en Afrique 80-98

Byron Nakamura Le sac de l'Athènes romaine : résistance civile et guerre irrégulière au IIIe siècle de notre ère 99-108

Réviser l'article

Hans A. Pohlsander Lucy Grig et Gavin Kelly, éd. Deux Romes : Rome et Constantinople dans l'Antiquité tardive 109-119

Les critiques de livres 120-128

Livres reçus 129-131

Contenu

Jason G. Hawke Succès athlétique et politique athénienne : le Kalliad Kerykes du VIe siècle av. 150-159

Federico Russo Échos des guerres médiques dans la propagande romaine 160-176

Michael D. Blodgett Vos Dieux, ils vous ont abandonné la Sicile et Carthage de Gelon à Timoléon 177-195

Les critiques de livres 196-226

Livres reçus 227-230

Christophe Baraone L'adoption et l'ancêtre : Aborder quelques problèmes soulevés par l'histoire de Thucydide d'Amphilochian Argos (2.68). 3-17

A. M. Devine Alexandre en Inde. 18-46

Walter G. Petrovitz Faire appel aux dieux 47-53

M.C.J. Miller La visite d'Apollonius de Tyane à Taxila 54-60

Kyle R. Fingerson Smyrnean-Magnésien à la conclusion de la troisième guerre syrienne, c. 246-241 av. 61-78

Les critiques de livres 79-89

Livres reçus 90-93

Ory Amitay Paulina et Fulvia : Agendas cachés dans Josèphe, Antiquités 18.65-84 101-121

Chiara Matarese Envoi d'un baiser au roi. La proskynèse achéménide entre explications et malentendus 122-145

Alessandra Pugliese La tradition littéraire sur le roi Persée et la fin du royaume macédonien : entre histoire et propagande. 146-173

Iris Sulimani Discours dans la première pentade de Diodore. 174-194

Les critiques de livres 193-202

Livres reçus 203-207

Clifford M mineur Reclasser les bacaudes : quelques raisons de prudence. Partie VIII : Les Bacaudes en Espagne. 1-24

Charles M. Odahl Constantin et Dieu : la théocratie impériale pour la divinité chrétienne dans les croyances et les politiques du premier empereur chrétien 25-64

Tige de Rex La conspiration gauloise de 54-53 av. 65-79

M.C.J. Miller La Route de Mars de Varus 81-96

Les critiques de livres 97-106

Livres reçus 107-111

Honora H. Chapman Insurgés et insurrection dans la guerre juive de Josèphe 118-133

Christophe Kegerreis La Cyropédie de Xénophon parmi les historiens perdus d'Alexandre 134-161

Graham Wrightson "Surprise, Surprise :" La réponse tactique d'Alexandre à la guérilla et aux combats en terrain difficile 162-179

Les critiques de livres 193-195

Livres reçus 196-200

Louise M. Bergé Un catalogue du peintre de Myson 3-34

Un Trevor Hodge Massalia - La vérité 35-39

M C J Miller Un nouveau regard sur le fragment du Mississippi dans la collection David M. Robinson 41-50

Réviser l'article Philosophie classique par Peter Asamon (Commentaire par Frank J Yartz) 51-58

Les critiques de livres 59-61

Livres reçus 63-66

M.C.J. Millerr Note de l'éditeur 73

&dague Al. N. Oikonomède La Monnaie Ancienne de Sogdiane par J. de Morgan 75-86

&dague Al. N. Oikonomède Études sur l'agora athénienne 87-112

&dague Al. N. Oikonomède Mithra à Athènes 113-117

M.C.J. Meunier Un index des articles de la Chronique numismatique (1838-2015). Partie I : Grèce continentale (y compris la Magna Greccia, la Macédoine et la Crète, le monde hellénistique et les régions orientales 118-149

Critique de livre

K.Algra et K. Ierodiakonou, éd., Sextus Empiricus et la physique ancienne (Frank J. Yartz) 150-152

Livres reçus 153-157

Adrian Michael Bushman &ldquoNous&rsquorons les parents d'une grosse affaire &rdquo :
Mercenaires grecs dans les armées achéménides.
3-24

William S. Greenwalt Bucéphale le héros 25-34

Jason G. Hawke La loi drerienne sur le Kosmoi (ML 2) : Cui Bono ? 35-46

Julie Langford Caracalla et Alexandri imitatio : auto-préservation et politique d'inclusion 47-63

&poignard Luois Nigro, Jr. Thucydide sur la diplomatie, la guerre et la stratégie de sécurité 64-75

G. Michael Stathis L'enquête de Thucydide : un manuel pour l'art politique moderne ? Pronoia et Pragnosis (Foresight and Action) en relations internationales 76-88

M.C.J. Miller Les emplacements topographiques de l'IG II 2 89-103

Les critiques de livres 104-106

Livres reçus 107-111

Stewart E. Brekke Éléments du culte ouranique et chtonique en Crète minoenne, en particulier sur le sarcophage de Hagia Triada 115-122

Ido Yaholam Les éléphants de guerre femelles de la Méditerranée antique 123-142

Frank J. Yartz Perspectives récentes dans des articles sur la philosophie ancienne 145-150

M.C.J. Meunier Un index des articles de la Chronique numismatique (1838-2015) Partie II : Monnaies romaines et byzantines

Notes et discussions

M.C.J. Meunier Le couple doré de la Taxila hellénistique, une réévaluation 1940-194

Livres reçus 195-199

Déomocrate d'Aphidna et son humour caustique 9-11

Un Kylix consacré dans le sanctuaire de Samothrace par Persée le fils d'Antokl(es) 12-15

De la « Maison des prêtres » à Zoster 16-17

Callimaque sur Hipponomenes un descendant de Codrus 21-22

Callimaque, Aitia IV, Leimonis. Un nouveau fragment épigraphique (IG II 2 13126) 23-25

Épigramme sur les Athéniens tombés au combat à Chypre, ca. 465/4 av. J.-C. 27-29

Le Tholos ou Skias comme mémorial du gouvernement athénien en exil à Salamine 479 av. 30-34

Quelques Graffiti-Inscriptions Grecs de l'Agora Athénienne dans le Kerameikos Intérieur 35-36

La base du monument de Salamine et sa deuxième épigramme pour les défenseurs de l'Acropole 37-40

Témoignages littéraires, épigraphiques et numismatiques sur Nicolces roi de Paphos 41-50

Une stèle portant "Un compte de l'administrateur Lykourgos" 51-54

Théozotides et la révision de la loi athénienne sur les orphelins de guerre 55-59

Livres reçus 60-65

James T. Carney Le Soleil de Sergii 60-75

George M. Hollenbeck Une note sur la Sarissa macédonienne 76-78

Ido Yahalom L'éléphant de guerre femelle de la Méditerranée antique 79-102

M.C.J. Meunier Sources pour les Grecs en Baktria et en Inde après Alexandre 103-170

Critique de livre

Commentaire de Porphyre sur les Harmoniques de Ptolémée (Frank J. Yartz)

Livres reçus 175-180

&dague Al. N. Oikonomède

Ά&LambdaIA NYM&PhiH : La ville-déesse du port d'Oropos et les jeux sportifs commémorant ses premiers colons 3-5

Une note sur Apollonophane de Kolophom IG I 3 , 65 6-10

Annexe de l'inscription de l'ère Lykyrgoan, datée d'une année spécifique 11-20

Chalybes, Syri et Sinope : les Grecs dans la région pontique 21-23

La législation de Draco et son "Thesmos contre la tyrannie", (Plutarch Solon 19,L) 621-594/3BC 24-26

Notes sur les épigrammes grecs, l'épigramme sur la stèle de Pasiphilos d'Edesse 27

Memnon d'Herakleia, concernant Herakleia 8-10 et les activités d'Antigonos Gonatas 280-277 av. 28-35

La découverte de la Stoa Basileios et des lithos pour le serment annuel des neuf archontes 36-44

Un nouveau fragment d'Hypéride contre Antias et sa relation avec l'affaire Chaerephilus 45-46

Notes et discussion

M C J Miller Un trésor de pièces de Tetradrachum d'Azès et d'Azilises 47-74


La Mutinerie Hyphasis - Histoire

HISTORY 303, Review Sheet Quiz III: Campagnes d'Alexandre Printemps 2006

UNE. ESSAI CARTE. Repérez chacun des éléments suivants par numéro sur la carte fournie. Imprimez votre nom complet au bas de la page de la carte et retournez-le avec votre cahier d'examen. (1 point chacun)

Portes de Cilicie, Issus, Tyr, Siwah, Gaugamela, Babylone, Suse, Persépolis, Ecbatane, Sogdiane, Bactriane, TOUTE ALEXANDRIE (Alexandrie ptolémaïque en Arachotie /Alex. du Caucase (Kapisa)/ou Alex. Ultima Hyphas), Taxila .,

B. Éléments à choix multiples ( LE QUIZ INCLURE L'UTILISATION D'IMAGES EN LIGNE - VOIR CI-DESSOUS ) :

CAMPAGNES : Siège de Tyr, l'Oracle de Zeus Ammon à Siwah, Gaugamela, la Conspiration Philotas, la " Division indisciplinée" Mutinerie à l'Hyphasis, les Epigones, Mutinerie à Opis

DIRIGEANTS PERSES ET AUTRES : Darius III, Bessus , Porus ( Puru ), Ombhi ( Ambhi , Taxila ), Dhana Nanda ( Agrammes of Gangaridae )

PARCELLES VS. ALEX : Parménio, Philotas, Cleitus le Noir, Callisthène et la Conspiration des Pages,

AMIS ET SUCCESSEURS : Hephaestion , Ptolémée, Craterus , Coenus , Roxane


Alexandre : L'ambiguïté de la grandeur

Pendant près de deux millénaires et demi, Alexandre le Grand a dominé l'histoire comme une légende et une énigme.Blessé à plusieurs reprises mais toujours triomphant au combat, il a conquis la majeure partie du monde connu, pour mourir mystérieusement à l'âge de trente-deux ans. À son époque, il était vénéré comme un dieu, de nos jours, il a été honni comme un meurtrier de masse, un tyran aussi brutal que Staline ou Hitler.

Qui était l'homme derrière le masque du pouvoir ? Pourquoi Alexandre s'est-il embarqué dans un programme sans précédent de domination mondiale ? Qu'est-ce qui explique son étonnant succès sur le champ de bataille ? Dans cette nouvelle biographie lumineuse, l'éminent érudit et historien classique Guy MacLean Rogers passe au crible des milliers d'années d'histoire et de mythes pour découvrir la vérité sur ce génie complexe et ambigu.

Montant sur le trône de Macédoine après l'assassinat de son père, le roi Philippe II, Alexandre découvrit à peine sorti de son adolescence qu'il avait un talent extraordinaire et un appétit sans bornes pour la conquête militaire. Virtuose de la violence, il était doué d'une capacité étrange à visualiser le déroulement d'une bataille, associée à une détermination dévastatrice sur le terrain. Granicus, Issos, Gaugamela, Hydaspes – à mesure que les victoires montaient, la passion d'Alexandre pour la conquête s'étendait des villes aux pays et aux continents. Lorsque la Perse, le plus grand empire de son temps, tomba devant lui, il marcha aussitôt sur l'Inde, avec l'intention de l'ajouter à ses possessions.

Comme le montre Rogers, les prouesses militaires d'Alexander n'ont fait qu'accroître sa sexualité exubérante. Bien que son goût pour les partenaires multiples, hommes et femmes, soit toléré, le traitement relativement éclairé d'Alexandre envers les femmes était tout simplement révolutionnaire. Il a interdit le viol, il a placé des femmes intelligentes à des postes d'autorité et il a choisi ses épouses parmi les peuples qu'il a conquis. En effet, comme le soutient Rogers, la fascination d'Alexandre pour la culture, les coutumes et les pratiques sexuelles persanes a peut-être conduit à sa chute, peut-être même à sa mort.

Alexander apparaît comme une figure charismatique et étonnamment moderne – ni un messie ni un boucher génocidaire, mais l'un des tacticiens militaires les plus imaginatifs et audacieux de tous les temps. Équilibré et faisant autorité, ce portrait brillant donne vie à Alexandre en tant qu'homme, sans diminuer le pouvoir de la légende.


La grande mutinerie de l'armée indienne de 1857 était confinée à l'armée du Bengale. Certes, le Bengale incluait alors le Pendjab.

(A) L'Inde reçoit son indépendance
(B) la domination directe de l'Inde par la Compagnie des Indes orientales
(C) la domination directe de l'Inde par la Grande-Bretagne.

Donne une explication tu as choisi ta réponse

1. Laquelle des phrases suivantes décrit l'impérialisme ?
a.le processus par lequel un peuple dirige ou contrôle un autre
b.une situation dans laquelle une nation commerce exclusivement avec une autre
c.l'effort délibéré pour occidentaliser un pays
d.une relation égale entre deux nations

2.Pourquoi les Européens ont-ils pu étendre leur puissance en Afrique et en Asie ?
a.Les groupes ethniques d'Afrique et d'Asie ont invité la domination européenne.
b. L'Empire ottoman a demandé l'aide européenne pour établir des colonies.
c.Les croyances religieuses des Africains et des Asiatiques mettaient l'accent sur la non-violence.
d.Les Européens avaient un avantage militaire et les grands empires d'Asie et d'Afrique du Nord s'affaiblissaient.

3. La Compagnie britannique des Indes orientales était une société commerciale
a.qui a finalement accordé la liberté religieuse aux hindous.
b.qui a gouverné l'Inde.
c.qui achetait des articles de coton indien à des prix équitables.
d.qui a refusé de traiter avec les Indiens.

4.La mutinerie de Sepoy était importante parce que
a.il a conduit à la domination britannique directe en Inde.
b.it a mis fin aux relations entre l'Inde et la Grande-Bretagne.
c.il a forcé les Britanniques à libérer les cipayes du devoir.
d.il a conduit à une démocratie directe dans le gouvernement indien.

5.Comment la domination britannique a-t-elle affecté l'industrie textile indienne ?
a.Les Britanniques ont fermé les usines textiles indiennes, ce qui a dévasté l'industrie.
b.Britain a travaillé pour étendre et développer l'industrie textile indienne.
c.Les Britanniques ont introduit de nouveaux produits et techniques.
ré. Les travailleurs indiens étaient mécontents de devoir faire des heures supplémentaires.

une. Première guerre d'indépendance
b. grande rébellion
c. offensive cipaye
ré. massacre de kanpur

le 19e siècle a connu la mutinerie des cipayes, le 20e a connu un mouvement d'indépendance et des grondements moaïstes. malgré le fait que les moaïs grondent toujours, et plus fort encore, la vraie mutinerie indienne du 21ème siècle viendra des femmes indiennes. voici pourquoi :

L'Islam a soutenu que l'Inde était immorale et ignoblement polythéiste. Ce défi a eu une profonde influence sur l'Inde hindoue. La plupart des hindous instruits disent maintenant qu'ils sont monothéistes et que les multiples dieux de la légende hindoue ne sont que des mythes pour le peuple. Les relations entre les sexes ont fortement évolué dans une direction que l'Islam pouvait approuver. Ainsi “purdah” est venu en Inde. Dans les années 1980, on m'a dit qu'il n'était pas rare que l'homme et la femme n'interagissent socialement que lorsqu'ils étaient nus dans la chambre.

Une grande partie de l'histoire de l'Inde au cours des 100 dernières années a été l'histoire de femmes indiennes se débarrassant des chaînes de la coutume.

La preuve que les choses sont allées loin est la quantité de web porn sud-asiatique. Il y a des femmes indiennes instruites urbaines qui ont téléchargé des images d'appareils photo numériques de leurs parties intimes sur des sites Web amateurs. Abby Winters en Australie présente des portraits de groupe de femmes australiennes nues d'âge universitaire. De tels portraits incluent généralement une fille Desi. Si vous étudiez attentivement ses yeux pour rechercher des preuves de peur ou d'intimidation, vous pourriez ne pas les trouver.

il y a maintenant des images explicites prétendant être de jeunes femmes indiennes urbanisées instruites sur le Web. Ils font attention à ne pas montrer leur visage. Aujourd'hui sur le net, demain des femmes mariées dans la chambre, le surlendemain, des jeunes femmes célibataires dans des foyers. Un jour, les femmes indiennes feront cela en regardant directement dans l'objectif de l'appareil photo. Au cours des 30 à 50 prochaines années, les attitudes indiennes parmi les non-musulmans instruits envers le sexe et le corps pourraient dans l'ensemble converger avec celles d'Europe et d'Israël. c'est une honte non ?

Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu une Indienne en court métrage, aux USA en 1984, lors d'une projection d'un film de Mira Nair (qui s'adressa ensuite au public.) Je me suis murmuré “la Terre bouge.& #8221

Des hommes indiens instruits m'ont dit dans les années 1980 que « la plus grande révolte indienne nous attend. Ce sera la révolte de nos femmes contre l'oppression économique et la répression sexuelle. Et cette révolte sera la plus dévastatrice de toutes.”

c'est la fin de l'Inde telle que nous la connaissons ! une grande destruction d'une civilisation blessée, jusqu'ici très résistante et tolérante sous l'oppression étrangère, par son propre peuple. le travail que les étrangers ne pourraient pas accomplir avec force sera naïvement accompli par les femmes indigènes. Je me souviens d'un proverbe amérindien : "Une nation n'est pas conquise tant que le cœur de ses femmes n'est pas sur le terrain". Victoire de MTV, sexualisation, féminisme et valeurs libérales (occidentales) importées.


Voir la vidéo: Мой самый страшный кошмар. Комедия в HD