Chardonneret AM-77 - Histoire

Chardonneret AM-77 - Histoire

Chardonneret

Un pinson américain jaune citron avec une calotte, des ailes et une queue noires.

(AM-77 : dp. 455 ; 1. 132'4" ; né. 24' ; dr. 9'8" ; s. 10 k. ;
une. 1 3")

Le chardonneret (AM-77) a été construit comme chalutier Fordham en 1929 par Bath Iron Works de Bath, Maine, et acheté par la Marine le 18 septembre 1940 à FJ O'Hara & Sons, Inc., Boston, Mass. dragueur de mines à Bethlehem Atlantic Yard, Boston, et commandé à Boston Navy Yard le 30 janvier 1941, le lieutenant Comdr. W. R. McCaleb aux commandes.

Le chardonneret a d'abord été affecté à la force de patrouille côtière, 1er district naval, puis a déplacé ses opérations vers la baie de Chesapeake, où elle a mené des opérations de déminage au large de Norfolk et de Yorktown, en Virginie. Se rapportant à Newport, R.I., le 1er juillet, Goldfinch a rejoint l'Escadron 9 pour des opérations de déminage allant d'Argentia, Terre-Neuve, à Norfolk, elle est devenue le vaisseau amiral de l'Escadron le 29 septembre à Portland, Maine.

Transférée au service à Terre-Neuve, Goldfinch a basé ses opérations du 1er décembre 1942 à mai 1944 à Fort McAndrew et Argentia, Terre-Neuve, patrouillant constamment à la recherche de mines pour protéger la marine marchande et les navires de guerre lorsqu'ils sillonnaient ces eaux. Il est arrivé à Boston en juin 1944 pour être converti à un usage civil en tant que chalutier et désarmé le 18 août 1944. Livré à la Commission maritime, le Chardonneret a été vendu le 9 janvier 1946 à la Norwegian Shipping and Trade Commission de New York.


Identification du chardonneret d'Amérique

Petit pinson au bec court et conique et à la queue courte et échancrée. Les mâles reproducteurs sont jaune vif avec le front noir, les ailes noires avec des marques blanches.

Mâle non reproducteur

Petit pinson au bec conique et à la queue échancrée. Les mâles non reproducteurs sont d'un brun terne, sans rayures, avec des ailes noirâtres et deux barres alaires pâles.

Mâle reproducteur

Se nourrit souvent de plantes à petites graines comme les chardons. Les mâles reproducteurs ont une calotte noire, des ailes et un corps jaune vif.

Femelle reproductrice

Les femelles reproductrices sont d'un jaune plus terne dessous et plus olive dessus que les mâles reproducteurs.

Immature

Les immatures sont bruns dessus et jaune pâle dessous, passant au chamois sur les côtés. Deux barres alaires chamoisées marquent leurs ailes sombres.

Mâle reproducteur

Le chant est long et brouillé peut inclure des éléments imités des chants d'autres oiseaux. Les mâles chantent depuis des perchoirs élevés et exposés. Remarquez la queue blanche, qui est bien visible en vol.

Femelle/immature

Les femelles/immatures sont jaune pâle en dessous et n'ont pas les parties inférieures striées.

Mâle reproducteur

Les mâles reproducteurs ont un front noir, un dos jaune et des ailes noires et blanches. Certains mâles ont plus de plumes à pointes blanches (usées) sur leurs ailes que d'autres.

Femelle/immature

Ces oiseaux agiles se nourrissent de plantes à petites graines, y compris les sycomores. Les femelles sont brunâtres sans aucune strie et ont des ailes noires audacieuses distinctives avec des barres alaires blanchâtres.

Mâle reproducteur

Équilibre sur les têtes de graines de chardons, de pissenlits et d'autres plantes pour cueillir les graines.

Troupeau

Se nourrit fréquemment en troupeaux aux mangeoires de graines de tournesol et de nyjer.

Femelle/immature

Bien qu'ils aient un bec assez petit pour un pinson, les chardonnerets peuvent se fissurer et enlever les coquilles dures des tournesols, puis écraser les graines à l'intérieur avant de les avaler.


Pourquoi Donna Tartt's L'histoire secrète Jamais devenu un film

Tout le monde convient que le best-seller bien-aimé de Tartt en 1992 devrait être un film. Alors pourquoi regardons-nous Le chardonneret au lieu du film que nous voulons vraiment ?

Ce ne sont pas tous les livres qui deviennent une sensation littéraire instantanée. Depuis sa sortie, L'histoire secrète a toujours été quelque chose de spécial.

Le phénomène de 1992 était le premier roman de Donna Tartt, alors une jeune auteure au visage frais qui a obtenu son contrat de livre alors qu'elle était encore étudiante au Bennington College, l'enclave des arts libéraux du Vermont où ses camarades de classe comprenaient Bret Easton Ellis, Jonathan Lethem et Quintana Roo Dunne.

Quand elle était encore dans la vingtaine, Tartt avait été signée par la puissante agent littéraire Amanda Urban (connue sous le nom de Binky), qui a vendu L'histoire secrète à l'éditeur Knopf pour près d'un demi-million de dollars. Le livre, qui racontait l'histoire d'un groupe d'amis d'université avec un sombre secret, a été publié dans des critiques qui ont plus que justifié le prix et le buzz assourdissant. Un éclatant New York Times la critique a dit que c'était & ldquoa un divertissement férocement bien rythmé", et Salon de la vanité l'a appelé "une lecture énorme, envoûtante, galopante, agréablement dévorée".

Le livre est devenu un succès non seulement dans les cercles littéraires érudits, mais aussi auprès des fans de fiction commerciale, ce qui en fait un best-seller et une sorte de tempête parfaite pour une nouvelle voix brillante et la machine à battage médiatique bien huilée de son éditeur. Dans un article, le Fois a expliqué: "Comment le roman est devenu un tel triomphe complet est un cas où le meilleur du marketing et de la promotion rencontre le meilleur de l'écriture, le complément de la stratégie et du talent.&rdquo

Compte tenu du public enragé que le livre avait trouvé et des personnages inoubliables que Tartt avait créés, la prochaine étape inévitable pour une propriété aussi chaude semblait être un accord cinématographique.

Cependant, même les livres les plus cinématographiques ne finissent toujours pas sur grand écran. Pour chaque Petite femme adaptation qui se fait encore et encore, il y a une Confédération des cancres script coincé dans un tiroir. Et pour chaque roman proposé par un géant du streaming, seuls quelques-uns ont des dates de sortie réelles. Pourtant, si les réseaux et les studios se tournent vers livres pour propriétés créatives à un rythme fulgurant, cela fait d'autant plus mal quand un favori culte languit dans le processus de développement.

Recherchez sur Internet des listes de livres qui auraient dû être transformés en films, et L'histoire secrète, apparaît sur la plupart d'entre eux. Divertissement hebdomadairel'a appelé un "mélange parfait d'art haut de gamme et de drame bas de gamme qui est si populaire sur nos écrans en ce moment. être adapté à l'écran sort en salles cet automne.

Tartt&rsquos 2014, roman primé au Pulitzer, Le Chardonneret, est une histoire de passage à l'âge adulte de Dickens qui se déroule dans le cadre luxuriant du monde de l'art de l'Upper East Side, et la version cinématographique, qui vient de sortir en salles, contient un casting plein de stars dont Nicole Kidman, Ansel Elgort, Sarah Paulson et Jeffrey Wright. Adapté par Peter Straughan (Tinker Tailor Soldat Espion) et réalisé par John Crowley (Brooklyn). Le déploiement de Le chardonneret a été un grand événement, tous les tapis rouges fantaisistes et les spéculations sur les Oscars (bien que les critiques cinglantes au Festival du film de Toronto rendent un balayage des Oscars improbable).

Hélas, nous Histoire secrète les amoureux doivent relire nos livres de poche écornés et se demander ce qui s'est mal passé.

Situé dans les années 1980 dans un collège d'arts libéraux de la Nouvelle-Angleterre qui est une version à peine voilée de Bennington, L'histoire secrète est une ode aux défauts fatals et à la beauté que l'on peut trouver dans la terreur, dans laquelle les activités intellectuelles semblent aussi romantiques que spirituelles. C'est l'histoire de cinq étudiants inscrits dans une majeure d'élite en grec ancien, racontée du point de vue de l'étranger qui rejoint la clique et se perd. &ldquoNous n'aimons pas l'admettre,» dit leur professeur charismatique,&ldquomais l'idée de perdre le contrôle est une qui fascine les personnes contrôlées comme nous plus que presque tout.»

L'histoire secrète est un roman d'idées avec beaucoup d'action & mdashthere & rsquos sexe, drogue, meurtre et une bacchanale qui a horriblement mal tourné, qui sont tous d'excellents ingrédients pour un film à succès. Au moment de sa sortie, des adaptations littéraires dont Le silence des agneaux et Tomate vertes grillées prospéraient au box-office, alors L'histoire secrète semblait être le candidat idéal pour un traitement d'écran.

Mais même le propre camp de Tartt semblait comprendre que l'élan des librairies ne garantissait pas qu'un roman deviendrait un blockbuster. Un de ses agents a dit Variété en 2001, « si vous ne faites pas la bonne affaire pour un livre dès le début, cela vous retardera longtemps ». Et cela semble être exactement ce qui s'est passé.

Le réalisateur Alan J. Pakula a décroché les droits cinématographiques de Warner Brothers lorsque L'histoire secrète a été publié, avec pas moins de Joan Didion et John Gregory Dunne signé pour écrire le scénario et Scott Hicks s'apprête à réaliser. Mais Pakula est décédé quelques années plus tard dans un accident de voiture en 1998, et son Histoire secrète le projet n'a jamais vu le jour.

Il y avait plus d'espoir quand, en parallèle avec la publication du deuxième roman de Tarttà, Le petit ami, en 2002, Gwyneth Paltrow et son frère Jake ont annoncé qu'ils avaient conclu un accord pour développer L'histoire secrète avec Miramax.

Ceux d'entre nous qui ont passé des heures à contempler leur casting de rêve du livre ont adoré l'idée de Gwyneth (qui agit en tant que productrice) jouant Camilla Macaulay, la seule femme membre de l'ancien gang grec. Ethan Hawke ou Leonardo DiCaprio pourraient-ils compléter le casting? On pourrait rêver.

Cette adaptation semblait en bonne voie. L'honcho de Miramax Harvey Weinstein (encore un héros de film indépendant à l'époque) a déclaré: "C'est un projet fabuleux dont je suis tombé amoureux dès que je l'ai lu", et l'agent littéraire de l'époque de Tartt a claironné les progrès réalisés, disant à un journaliste , "Je sais qu'un script est en cours d'élaboration au moment où nous parlons.&rdquo

Cependant, lorsque Bruce Paltrow, père de Jake et Gwyneth, est décédé plus tard cette année-là, les frères et sœurs ont mis le projet de côté, et tragiquement c'était Bret Easton Ellis&rsquos Les règles de l'attraction qui est devenu le premier roman à peine voilé devenu film sur Bennington à sortir en salles.

Les droits cinématographiques durent généralement un an avec la possibilité d'un renouvellement, mais chaque entreprise&mdashand, dans certains cas, chaque projet&mdash a une politique différente. Dans ce cas, Miramax a cédé les droits cinématographiques pour L'histoire secrète revenir à Tartt.

Une fois le livre sorti, il ne m'appartient plus vraiment, et ma propre idée n'est pas plus valable que la vôtre. Et puis j'entame le long processus de désengagement.

Le timing est primordial, selon un agent littéraire basé à New York. En général, il est difficile de faire des adaptations car tant d'éléments différents doivent s'aligner à la fois. &ldquoIl&rsquo aime garder les chats,&rdquo dit-elle. &ldquoLes agents doivent avoir un bon scénario, les bons acteurs, qui sont disponibles pour le faire en même temps, le bon studio avec suffisamment d'argent, puis quelqu'un doit le distribuer. Il n'y a pas d'ordre dans lequel cela doit se produire, sauf celui qui est évident.»

Pourtant, pas plus tard qu'en 2013, on parlait encore d'adapter L'histoire secrète. Cette fois Tartt&rsquos anciens camarades de classe de Bennington Mélissa Rosenberg (qui a travaillé sur crépuscule et Jessica Jones) et Bret Easton Ellis (à qui L'histoire secrète a été consacrée), espérait développer son roman sous forme de mini-série. Ce projet a rapidement échoué, avec la propre adaptation d'Elllis de son roman Moins que zéro, qu'il a développé comme une série pour Hulu des décennies après qu'Andrew McCarthy et James Spader aient joué dans la version cinématographique.

Depuis que ses débuts ont fait d'elle une superstar littéraire, Tartt a plus ou moins évité les projecteurs. Alors que de nombreux auteurs interagissent ces jours-ci avec les fans directement sur les réseaux sociaux, Tartt&mdash qui partagerait son temps entre Manhattan et une ferme en Virginie&mdash a hésité à tendre la main à son public, préférant rester à l'écart du public. En 2013, elle a dit Ville et pays, &ldquoI&rsquom un peu un loup solitaire. Je ne donne pas d'interviews ni ne fais de publicité à moins que je n'aie un livre qui soit trop distrayant. Mon bureau est l'endroit où se déroule le vrai travail.&rdquo

Avec Le chardonneret, sorti il ​​y a six ans, Tartt est redevenu un phénomène culturel. Mais alors que celui-ci est arrivé au grand écran, le processus de six ans de réalisation de ce film n'a peut-être servi qu'à confirmer les soupçons de l'auteur sur le processus de réalisation du film.

Le chemin vers la version cinématographique de Le chardonneret était au moins plus simple. En 2014, Warner Brothers et Brett Ratner&rsquos RatPac Entertainment ont obtenu les droits cinématographiques, et en 2017 ils ont fait équipe avec Amazon Studios pour le financer.

Pourtant, le processus n'a pas été sans hoquet. Selon "Page Six", Tartt a fini par se séparer de son agent de longue date Urban à propos du film & mdash "elle n'était pas satisfaite de l'accord conclu pour le film", a déclaré une source à la chronique, qui affirmait que Tartt voulait avoir la chance d'écrire le script ou produire&mdashmalgré un salaire de 3 millions de dollars. Le film, dont la première a eu lieu début septembre au Festival international du film de Toronto, a reçu des critiques très mitigées. Un critique a déclaré « Il n'y aura peut-être pas plus de produits de prestige et de prestige standard au Festival international du film de Toronto cette année que Le chardonneret," et a qualifié l'adaptation de "majestueuse et sûre d'elle", tandis qu'un autre l'a qualifié de "film morose et pessimiste, trop perdu dans le labyrinthe de son sérieux de concepteur".

La sortie de Le chardonneret inciter une autre tentative d'amener L'histoire secrète au grand écran ? On ne peut qu'espérer. Ceux qui connaissent la pensée de Tartt disent qu'elle n'est plus du tout intéressée à voir ses débuts adaptés, et les rumeurs l'ont fait hésiter à vendre les droits pour Le chardonneret en premier. Elle a dit à ce magazine quand Le chardonneret a été publié que "une fois que le livre est sorti, il n'est plus vraiment le mien, et ma propre idée n'est pas plus valable que la vôtre. Et puis je commence le long processus de désengagement. " Des sources disent T&C qu'elle a même refusé d'autoriser son éditeur actuel, Little, Brown, à vendre une édition cinématographique du roman, une décision qui réduira probablement les ventes.

Autant dire qu'une adaptation de L'histoire secrète reste un rêve lointain. Nous pouvons toujours faire du casting dans nos têtes et la version 2019 pourrait avoir Timothée Chalamet aussi riche et belle Frances, ou John Boyega comme outsider Richard et mdashand espèrent que les planètes s'alignent. Mais jusque-là, une partie de la mystique durable de L'histoire secrète c'est que pour Hollywood et une armée de fans, c'est l'ultime qui s'est enfui.


Histoire et examen physique

L'historique personnel commence par une liste de questions de dépistage basée sur un système de score de saignement (tableau 3) .3 Ce système de score de saignement est une règle de décision clinique pour dépister la maladie de von Willebrand, le trouble de la coagulation héréditaire le plus courant. Cette maladie résulte d'un défaut quantitatif ou qualitatif du facteur de von Willebrand, nécessaire à l'agrégation plaquettaire. Bien que le système de score de saignement soit destiné au diagnostic de la maladie de von Willebrand, il répertorie également les critères nécessaires pour diagnostiquer d'autres troubles de la coagulation.4 – 9 Des antécédents de saignement nécessitant une intervention chirurgicale, une transfusion sanguine ou une thérapie de remplacement sont signal d'alarme pour un trouble de la coagulation et, par conséquent, reçoit un nombre élevé de points. Plus d'informations sur le score de saignement peuvent être trouvées sur http://www.euvwd.group.shef.ac.uk/bleed_score.htm. Le tableau 4 3 indique la probabilité de maladie de von Willebrand en fonction du score de saignement.

Système de score de saignement pour l'évaluation de l'historique des saignements

Non ou trivial (< 5 épisodes par an)

> 5 épisodes par an ou durée > 10 minutes

Emballage, cautérisation ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine (DDAVP)

Cutané (ecchymoses, pétéchies, hématome sous-cutané)

Non ou trivial (< 5 épisodes par an)

> 5 épisodes par an ou durée > 5 minutes

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Cavité buccale (saignement des gencives [spontané ou au brossage], morsures aux lèvres et à la langue, éruption dentaire)

Saignement noté au moins une fois

Hémostase chirurgicale ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Saignements gastro-intestinaux (hématémèse, hématochézie, méléna)

Associé à une angiodysplasie, des hémorroïdes, une hypertension portale, un ulcère

Hémostase chirurgicale, transfusion sanguine, thérapie de remplacement, desmopressine ou antifibrinolytique

Pas de saignement dans au moins deux extractions

Aucun effectué ou aucun saignement dans une extraction

Saignement noté dans < 25% de toutes les procédures

Saignement noté dans > 25% de toutes les procédures, mais aucune intervention

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Aucun saignement dans au moins deux chirurgies

Aucun pratiqué ou aucun saignement dans une chirurgie

Saignement noté dans < 25% de toutes les procédures

Saignement noté dans > 25% de toutes les procédures, mais aucune intervention

Hémostase chirurgicale ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Antifibrinolytiques, utilisation de la pilule

Dilatation et curetage, thérapie par le fer

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement, desmopressine ou hystérectomie

Pas de saignement dans au moins deux accouchements

Pas de livraison ou pas de saignement en une seule livraison

Dilatation et curetage, ferrothérapie, antifibrinolytiques

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Spontanée ou traumatique, nécessitant de la desmopressine ou un traitement substitutif

Spontanée ou traumatique, nécessitant une intervention chirurgicale ou une transfusion sanguine

Spontanée ou traumatique, nécessitant de la desmopressine ou un traitement substitutif

Spontanée ou traumatique, nécessitant une intervention chirurgicale ou une transfusion sanguine

Saignement du système nerveux central

Sous-dural, toute intervention

Intracérébrale, toute intervention

Remarque : Ce système de score de saignement n'a pas été validé de manière prospective .

*— Implique qu'une référence a été faite à un spécialiste pour saignement, mais qu'aucun traitement n'a été administré .

Adapté avec la permission de Tosetto A, Rodeghiero F, Castaman G, et al. Une analyse quantitative des symptômes hémorragiques dans la maladie de von Willebrand de type 1 : résultats d'une étude européenne multicentrique (MCMDM-1 VWD). J Thromb Haemost. 20064(4):768 .

Système de score de saignement pour l'évaluation de l'historique des saignements

Non ou trivial (< 5 épisodes par an)

> 5 épisodes par an ou durée > 10 minutes

Emballage, cautérisation ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine (DDAVP)

Cutané (ecchymoses, pétéchies, hématome sous-cutané)

Non ou trivial (< 5 épisodes par an)

> 5 épisodes par an ou durée > 5 minutes

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Cavité buccale (saignement des gencives [spontané ou au brossage], morsures aux lèvres et à la langue, éruption dentaire)

Saignement noté au moins une fois

Hémostase chirurgicale ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Saignements gastro-intestinaux (hématémèse, hématochézie, méléna)

Associé à une angiodysplasie, des hémorroïdes, une hypertension portale, un ulcère

Hémostase chirurgicale, transfusion sanguine, thérapie de remplacement, desmopressine ou antifibrinolytique

Pas de saignement dans au moins deux extractions

Aucun effectué ou aucun saignement dans une extraction

Saignement noté dans < 25% de toutes les procédures

Saignement noté dans > 25% de toutes les procédures, mais aucune intervention

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Aucun saignement dans au moins deux chirurgies

Aucun pratiqué ou aucun saignement dans une chirurgie

Saignement noté dans < 25% de toutes les procédures

Saignement noté dans > 25% de toutes les procédures, mais aucune intervention

Hémostase chirurgicale ou antifibrinolytique

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Antifibrinolytiques, utilisation de la pilule

Dilatation et curetage, thérapie par le fer

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement, desmopressine ou hystérectomie

Pas de saignement dans au moins deux accouchements

Pas de livraison ou pas de saignement en une seule livraison

Dilatation et curetage, ferrothérapie, antifibrinolytiques

Transfusion sanguine, thérapie de remplacement ou desmopressine

Spontanée ou traumatique, nécessitant de la desmopressine ou un traitement substitutif

Spontanée ou traumatique, nécessitant une intervention chirurgicale ou une transfusion sanguine

Spontanée ou traumatique, nécessitant de la desmopressine ou un traitement substitutif

Spontanée ou traumatique, nécessitant une intervention chirurgicale ou une transfusion sanguine

Saignement du système nerveux central

Sous-dural, toute intervention

Intracérébrale, toute intervention

Remarque : Ce système de score de saignement n'a pas été validé de manière prospective .

*— Implique qu'une référence a été faite à un spécialiste pour saignement, mais qu'aucun traitement n'a été administré .

Adapté avec la permission de Tosetto A, Rodeghiero F, Castaman G, et al. Une analyse quantitative des symptômes hémorragiques dans la maladie de von Willebrand de type 1 : résultats d'une étude européenne multicentrique (MCMDM-1 VWD). J Thromb Haemost. 20064(4):768 .

Diagnostic de la maladie de von Willebrand à l'aide du score de saignement

Remarque : Ce tableau est basé sur une probabilité de prétest de 5 % .

*— Rapport de vraisemblance avec un intervalle de confiance à 95 %.

Adapté avec la permission de Tosetto A, Rodeghiero F, Castaman G, et al. Une analyse quantitative des symptômes hémorragiques dans la maladie de von Willebrand de type 1 : résultats d'une étude européenne multicentrique (MCMDM-1 VWD). J Thromb Haemost. 20064(4):771 .

Diagnostic de la maladie de von Willebrand à l'aide du score de saignement

Remarque : Ce tableau est basé sur une probabilité de prétest de 5 % .

*— Rapport de vraisemblance avec un intervalle de confiance à 95 %.

Adapté avec la permission de Tosetto A, Rodeghiero F, Castaman G, et al. Une analyse quantitative des symptômes hémorragiques dans la maladie de von Willebrand de type 1 : résultats d'une étude européenne multicentrique (MCMDM-1 VWD). J Thromb Haemost. 20064(4):771 .

Des antécédents familiaux positifs augmentent le risque de trouble de la coagulation et justifient d'entreprendre un bilan,10,11 en particulier chez les femmes atteintes de ménorragie12. De nombreux troubles de la coagulation ont un mode de transmission, y compris les hémophilies récessives liées à l'X. Les antécédents familiaux sont particulièrement importants chez les enfants, car ils n'ont peut-être pas eu l'occasion de faire l'expérience d'un défi hémostatique (par exemple, chirurgie, accouchement, extraction dentaire). Dans une étude portant sur des enfants référés à un centre de soins tertiaires avec des antécédents personnels ou familiaux de saignement, des antécédents familiaux positifs étaient significativement associés à un diagnostic de trouble de la coagulation.10

Le patient de l'étude de cas qui avait des antécédents d'ecchymoses et de saignements après une extraction dentaire aurait un score de saignement d'au moins 4 (épistaxis : 1 ecchymose : 1 et extraction dentaire : 2). Ce score, associé à ses antécédents familiaux de ménorragie chez la mère et la sœur, crée un indice élevé de suspicion de trouble de la coagulation, avant même que des tests de laboratoire ne soient obtenus.

Le système de score de saignement attribue un nombre négatif s'il n'y a pas de saignement significatif après une provocation hémostatique. L'importance des « antécédents négatifs » est illustrée par la femme de l'étude de cas 2 qui avait des ecchymoses sur le haut de la cuisse (score : 1) une appendicectomie et une ligature des trompes sans saignement significatif (score : 𢄡) deux accouchements vaginaux sans saignement important (score : 𢄡) et aucun autre symptôme de saignement (score : 0). Cela lui donne un score total de saignement de 𢄡.

Comme illustré dans l'étude de cas trois, un patient peut avoir un faible score de saignement et des antécédents familiaux négatifs, mais toujours présenter des résultats d'examen physique suggérant un trouble de la coagulation. Les résultats pertinents de l' examen physique concernant les saignements et les ecchymoses sont énumérés dans la deuxième colonne du tableau 1 .

Le tableau 5 4 – 6 répertorie les médicaments qui provoquent des saignements ou des ecchymoses. Le médecin ne doit pas exclure un trouble de la coagulation simplement parce qu'un patient reçoit l'un de ces médicaments, surtout s'il a un score de saignement élevé. Les médicaments peuvent provoquer la manifestation de la maladie par des symptômes de saignement, comme illustré dans l'étude de cas un.

Médicaments provoquant des saignements et des ecchymoses

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine

Informations des références 4 à 6 .

Médicaments provoquant des saignements et des ecchymoses

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine

Informations des références 4 à 6 .


Fait contre fiction dans 'The Goldfinch' : La vraie peinture hollandaise's histoire tragique et remarquable

Oakes Fegley et Ansel Elgort incarnent le jeune Theo Decker pendant deux périodes de sa vie après la mort de sa mère bien-aimée dans "The Goldfinch".

Tout d'abord, et surtout, la peinture "The Goldfinch" qui sert de titre et de pièce maîtresse du nouveau film (dans les salles vendredi) existe vraiment. Et le chef-d'œuvre du peintre hollandais Carel Fabritius est très bien.

La peinture n'a jamais été impliquée dans une explosion terroriste du XXe siècle, ni volée dans les décombres qui en ont résulté, comme le montre le roman de Donna Tartt, lauréat du prix Pulitzer, "The Goldfinch", qui a été fidèlement adapté à l'écran par le réalisateur John Crowley.

Mais les historiens de l'art pensent que la peinture à l'huile de 1654 a survécu à sa propre explosion dévastatrice la même année, une explosion qui a tué son peintre, une tragédie à laquelle le film fait allusion.

Le 12 octobre 1654, le jeune Fabritius vivait à Delft, dans l'ouest des Pays-Bas, lorsqu'un entrepôt de poudre à canon a explosé après qu'un ouvrier ait inspecté la zone avec une lanterne. Le talentueux élève de Rembrandt fut l'une des victimes, comme la plupart de ses tableaux.

Est-ce que « le chardonneret » tient debout ? Lire notre avis

La peinture "Le Chardonneret" est au centre du roman du même nom, qui est maintenant un film. (Photo : MAURITSHUIS/LA HAYE)

"L'explosion a détruit un quart de la ville", a déclaré Victoria Sancho Lobis, conservatrice de la prochaine exposition "Rubens, Rembrandt et le dessin à l'âge d'or", inaugurée le 28 septembre à l'Art Institute de Chicago. "L'idée de (une explosion) se déroulant dans un musée fait écho à la fin de vie du peintre qui a créé 'Le Chardonneret.'"

"Le chardonneret" reste exposé en permanence au Mauritshuis de La Haye, aux Pays-Bas, où il a été déplacé dans une plus grande galerie après le livre de Tartt. Boris de Munnick, attaché de presse et de publicité au musée, explique que la popularité de l'œuvre auprès des visiteurs (en particulier des visiteurs américains) peut être mesurée par la quantité de marchandises sur le thème "Goldfinch" dans la boutique de cadeaux, qui est passée d'un article à 40. .

Le tableau, représentant l'oiseau domestique tenu par une petite chaîne, offre un regard captivant sur le talent prodigieux de l'artiste. Il a fièrement signé la pièce de 13 x 9 pouces en grosses lettres.


La maladie rénale chronique (IRC) affecte 780 millions de personnes dans le monde, soit une personne sur dix. La progression vers l'insuffisance rénale terminale est courante et affecte gravement la qualité de vie. Malgré cela, moins de 1 % de tous les programmes de recherche de l'industrie biopharmaceutique se concentrent sur la réduction du fardeau substantiel de l'IRC.

Personnes atteintes d'IRC dans le monde

Des personnes meurent chaque année d'une maladie rénale dans le monde

De tous les programmes de pipeline actifs dans l'industrie biopharmaceutique sont pour les maladies rénales

Notre approche de médecine de précision pour traiter les maladies rénales

Nous appliquons la médecine de précision pour découvrir, développer et commercialiser des traitements modificateurs de la maladie rénale. Nous pensons que notre approche nous permet de découvrir des sous-ensembles de patients en fonction de facteurs génétiques et environnementaux au sein de maladies rénales hétérogènes.

Nous avons un solide pipeline de nouveaux produits candidats de médecine de précision au stade clinique ciblant les maladies rénales avec des besoins médicaux importants non satisfaits.

Notre moteur de produits de médecine de précision : intégration de la génétique rénale et de la biologie

Notre moteur de produits nous permet de découvrir, valider et droguer de nouvelles cibles tout en identifiant les sous-ensembles de patients les plus susceptibles de répondre à nos traitements.


Contenu

Conçue comme une voiture auréolée, la One-77 est actuellement la voiture de route la plus rapide fabriquée par Aston Martin en raison de sa capacité à atteindre 220 mph (354 km/h) en vitesse de pointe. Il a également introduit d'autres superlatifs automobiles tels que l'un des moteurs à aspiration naturelle les plus puissants au monde et un châssis monocoque en fibre de carbone.

Comme son nom l'indique, la One-77 était disponible dans une série limitée de 77 voitures jusqu'en 2012.

Le One-77 est basé sur un châssis monocoque en fibre de carbone très rigide propulsé par un moteur V12 central de 7,3 litres à l'avant avec 750 ch (559 kW) et 553 ft·lb (750 N·m) de couple. Couplé à une boîte de vitesses à palettes à six rapports, il ne lui faut que 3,5 secondes pour passer de 0 à 60 mph (97 km/h) et 6,9 secondes pour accélérer de 0 à 100 mph (161 km/h).

Sa suspension utilise une technologie dérivée des voitures de course, comme une suspension à double triangulation sur les deux essieux avec des ressorts hélicoïdaux actionnés par des tiges de poussée, des amortisseurs réglables et des barres anti-roulis hydrauliques.

Les Forza La série comprend le One-77 avec un poids à vide de 3307 lb (1500 kg), bien que ce dernier ait été officiellement changé par Aston Martin en 3593 lb (1630 kg) lors de son introduction dans la vie réelle. ΐ] Α]


Donna Tartt sur Le chardonneret, Inspiration et les périls de la renommée littéraire

Du T&C archive: L'auteur de son roman lauréat du prix Pulitzer, qui a maintenant été adapté au cinéma.

Cette histoire a été initialement publiée dans le numéro de novembre 2013 de Ville et pays.

Elle ne tweete pas. Elle n'a jamais téléchargé de selfie sur Instagram. Vous pouvez &rsquot l'ami sur Facebook. Même une recherche d'images Google pour des photos d'elle lors de soirées littéraires ou de rassemblements glamour est futile. Elle ne blogue pas sur ce qu'elle a mangé au petit-déjeuner, ne commente pas les romans de ses contemporains ou ne distribue pas de textes de présentation élogieux pour honorer les jaquettes de ses collègues auteurs. Elle ne courtise pas la publicité et ne veut certainement pas être une célébrité. Autrement dit, Donna Tartt ne joue pas le jeu.

Je suis un peu un loup solitaire. Mon bureau est l'endroit où se déroule le vrai travail.

Et pourtant, elle est l'une des écrivaines les plus vénérées d'une génération qui tweete, blogue, publie, aime et photographie presque tout. Relique d'une époque sans secret, où toute presse est bonne, Tartt&mdash, à l'exception du rare entretien fortement encouragé par son éditeur à la veille de la sortie de son troisième livre, un roman captivant de 784 pages intitulé Le chardonneret que ses fans ont passé une décennie à attendre&mdashlets que son travail parle de lui-même.

Ce qui, bien qu'insatisfaisant pour ces fans, montre clairement que son succès ne vient de rien d'autre que de ses compétences en tant que bonne conteuse à l'ancienne, de sa capacité à faire tourner des livres tentaculaires et majestueux parsemés de références historiques et littéraires, texturés avec vif et obsédant détails atmosphériques, et riche en perspicacité dans les mondes raréfiés. Et ce n'est pas parce qu'elle ne s'engage pas dans les médias sociaux qu'elle n'en profite pas. &ldquoJe viens de terminer Donna Tartt&rsquos nouveau roman incroyable,&rdquo Jay McInerney a récemment tweeté. &ldquoFortement recommandé. Surveillez la sucette à la morphine.&rdquo

La minuscule Tartt m'a rencontrée dans le hall du Soho Grand, où elle séjourne souvent lorsqu'elle est à New York et partage son temps entre la ville et son &ldquodacha&rdquo dans la Virginie rurale. Elle a été chaleureusement accueillie par le personnel, qui la connaît et l'aime clairement. Je m'attendais à ce que l'auteur timide pour la presse soit craintive et distante, mais elle était amicale et extravertie, et je n'avais aucune idée qu'elle redoutait de passer une heure et demie à discuter avec un journaliste autour d'un thé et d'un toast.

J'avais en fait l'impression de rencontrer un vieil ami de l'université, pas l'auteur de L'histoire secrète, qui se trouve être mon livre préféré de tous les temps, et sa réticence et son aversion pour les interviews ont été rapidement expliquées. &ldquoI&rsquo un peu un loup solitaire,», dit la Tartt de 49 ans dans un accent du sud, ses yeux verts brillants et sa peau de porcelaine impeccable. &ldquoJe ne donne pas d'interviews ni ne fais de publicité à moins que je n'aie un livre&mdashtoo distrayant. Mon bureau est l'endroit où se déroule le vrai travail.&rdquo

La clé de ses livres, insiste-t-elle, se trouve de toute façon en elle. &ldquoI don&rsquot think it&rsquos a good idea for a writer to psychoanalyze herself or try to explain why she writes what she writes&mdashit&rsquos a reductive way of looking at oneself and one&rsquos work. Readers really participate in the writing of a book. As a writer I&rsquom giving the reader signs to help create the story with me. The reader is bringing his or her own memories, intelligence, preconceptions, prejudices, likes, dislikes. So the characters in your copy of the book are going to look and sound different than in mine. I have my own ideas, but once the book is out there it&rsquos not really mine anymore, and my own idea isn&rsquot any more valid than yours. And then I begin the long process of disengaging.&rdquo

For Tartt&rsquos fans, disengaging from her books is almost impossible, and all the more so because, so far, she publishes just once every decade and disappears in between. It all started with The Secret History, a 524-page tome that was released in an era when slim fiction was popular and publishers weren&rsquot quite sure what to do with a lengthy manuscript peppered with classical references.

It was 1992, and the 28-year-old Tartt had finally finished the novel&mdashabout a group of five students at a fictional Vermont college who were complicit in the murder of a friend&mdashwhich she had started while a student at Bennington College. A mysterious and haunting psychological thriller, it captures the various ways a person can unravel. &ldquoIt took Donna years to complete the manuscript, but selling it happened in inverse ratio,&rdquo says her agent, Amanda Urban. &ldquoIt was immediately clear that she&rsquod written a groundbreaking novel and, I&rsquom happy to say, one that has stood the test of time. The Secret History has become a classic.&rdquo

Tartt was raised in Grenada, Mississippi, about 100 miles south of Memphis. She grew up with her mother, sister, and grandparents (she was estranged from her father) her family had been among the first settlers in the town. While the novels indicate an intimacy with certain kinds of privilege, Tartt says she did not have a fancy upbringing.

&ldquoSouthern families, if they&rsquore old, they&rsquore not fancy, because most have no money,&rdquo she says. &ldquoTo be an old family in the South means your plantation burned down and you lost all your money. It&rsquos kind of like being a Polish aristocrat.&rdquo

Unlike in most Southern families at the time, the women in her family worked there are several librarians in the family tree, Tartt&rsquos mother was a statistician, and her grandmother, after various careers, became a nurse in her fifties. Tartt always knew she would be a writer. &ldquoAs soon as I understood that books were manufactured objects and not magical emanations issuing directly from Oz or whatever, I started trying to illustrate my own books on stapled construction paper.&rdquo

She credits 19th-century novels with teaching her how to write, and she lists Dickens, Stevenson, Conrad, Wodehouse, and Nabokov among her favorite authors. She declines to name her favorite living writers&mdashthat, she insists, would be &ldquogossipy.&rdquo She spent a year at the University of Mississippi&rsquos Oxford campus, and while she was there her writing caught the attention of the writer and editor Willie Morris, who advised her to transfer to Bennington, which was renowned for its writing program.

There, Tartt immediately hit it off with fellow student Bret Easton Ellis over their mutual love of Joan Didion, and Ellis ultimately introduced her to Urban, who represented him. The Secret History took Tartt a decade to write, garnered her a reputed $450,000 advance, briskly sold out its initial print run of 75,000, and went on to be published in 30 languages.

&ldquoIt was that rare debut: a book taking on grand themes&mdashtruth versus beauty&mdashbrave enough to open with a tell&mdasha murder&mdashand peopled with an unforgettable cast of characters and an especially resonant sense of place,&rdquo says Paul Bogaards, an executive vice president at Knopf who has been with the publishing house for nearly 25 years. &ldquoWe positioned it as a bestseller from the outset, and the response from booksellers and readers was immediate.&rdquo

The movie rights were sold again and again: Tartt&rsquos hero Didion and her husband John Gregory Dunne took a crack at a draft Gwyneth Paltrow and her brother Jake had a go Ethan Hawke was rumored to be attached at one point. But despite never making it to the big screen&mdashsomething of a phenomenon in this day and age&mdashthe book has kept selling, the fan base keeps growing, and Tartt&rsquos status as a cult writer has never wavered. (Her second book, The Little Friend, which took place in Tartt&rsquos home state and told the tale of a young girl who is haunted by the murder of her brother almost a decade prior, was published in 2002.)

Tartt consents to reveal a bit about her process, which is layered with elaborate stages of research, one of the reasons it takes her so long to produce her books. &ldquoThe mood is important to me first. Avec The Little Friend, even before the story took shape, there was that dark, dank Mississippi mood. Et The Secret History was much the same: It began for me with winter, cold. Moving from Mississippi to Vermont was a big change for me Vermont was a haunting, snowy place. That part of the state&rdquo&mdashthe area around the Bennington campus&mdash&ldquois a little eerie and uncanny.&rdquo

Tartt logs months and years inside libraries, and visits and revisits the places her books are set in. She has a notebook on her at all times, so she can write down little bits of overheard conversation. She keeps an elaborate filing system of descriptions and dialogue that she can draw on whenever she might need to. &ldquoSome rainy morning when I need a character,&rdquo she says, &ldquoI can go back to central casting and find one.&rdquo

Her new book, The Goldfinch, is her most ambitious undertaking. &ldquoThe process was different in that it was three places&mdashPark Avenue, Las Vegas, and Amsterdam&mdashthat dictated the story, and it takes place over a much longer span of time,&rdquo Tartt says. The Goldfinch follows 14-year-old Theo Decker as he oscillates between high society and the seedy underbelly of the antiques and art world&rsquos black market.

The painting that inspired the title is a 1654 work by Carel Fabritius, who was one of Rembrandt&rsquos most outstanding pupils and who died at age 32 in an explosion at a Delft powder magazine only 15 of his works exist today. In the novel Theo takes possession of the painting after a terrorist attack at the Metropolitan Museum of Art kills his mother and sets his life on a traumatic course.

&ldquoI wanted to write about Amsterdam, but I wasn&rsquot quite sure what I wanted to write. And for a long time, ever since Secret History, I&rsquod had it in my mind that I wanted to evoke a creepy, spoiled&mdashin the sense of airless, insular, and damaged&mdashPark Avenue mood. That was interesting to me. Oddly, what made it come together for me was a trip to Las Vegas that I didn&rsquot want to go on. The hotel I was staying in had an art exhibition&mdashI think it was Impressionist&mdashand it made the story take shape. Art, money, Vegas. Somehow it all came together in my mind&mdashthe trajectory of the story,&rdquo Tartt says. &ldquoIt&rsquos a good lesson: Do things you don&rsquot necessarily think you&rsquore going to like. I didn&rsquot like Las Vegas necessarily but it unlocked my book.&rdquo

The image of Tartt as a reclusive Southern writer in the vein of Harper Lee is appealing to fans, but she insists that she does have a social life. She sees movies with friends when she needs a break from writing, she&rsquos still pals with Ellis (although she doesn&rsquot see him often, because he&rsquos mostly in L.A. and she never goes there), and she has been a guest at several of Didion&rsquos holiday parties.

Still, there is an undeniably secretive, enigmatic quality to Tartt, something almost otherworldy. She acknowledges this, and perhaps fosters it a bit, noting that she finished her first two books on the same date&mdashApril 24&mdashexactly 10 years apart, and that was also the date she chose to kill off the main character in her first book.

She says she knows she&rsquos on the right track toward a completed novel when all sorts of strange coincidences start taking place. The latest such coincidence is that Fabritius&rsquos Goldfinch is coming to the Frick Collection, in New York City, from its home in the Mauritshuis, in the Hague, for its first United States visit in 10 years. The exhibition, it turns out, opens on October 22, the pub date of Tartt&rsquos book.

After completing a small handful of interviews to promote it&mdashthe first she&rsquos done in a decade&mdashTartt no doubt will again disappear. &ldquoOnce The Goldfinch is safely out in the world and established, I will leave it out there to fend for itself,&rdquo she says, &ldquoand go back to my desk.&rdquo


Fordham was built by Bath Iron Works, Bath, Maine, United States. She was launched on 3 January 1930. [1] The ship was built for F. J. O&aposHara & Sons, Inc., Boston, Massachusetts. [2] Fordham was acquired by the United States Navy on 19 September 1940. [1] She was converted to a minesweeper at Bethlehem Atlantic Yard, Boston, and commissioned at Boston Navy Yard 30 January 1941, Lt. Comdr. W. R. McCaleb in command. [2]

World War II service

Chardonneret was first assigned to Inshore Patrol Force, 1st Naval District, then shifted her operations to Chesapeake Bay, where she conducted minesweeping operations off Norfolk and Yorktown, Virginia. Reporting to Newport, Rhode Island, 1 July, Chardonneret joined Squadron 9 for minesweeping operations ranging from Argentia, Newfoundland, to Norfolk. She became flagship of the Squadron 29 September at Portland, Maine. [2]

Transferred to duty in Newfoundland, Chardonneret based her operations during the period 1 December 1942 to May 1944 at Fort McAndrew and Argentia, Newfoundland, constantly patrolling for mines to protect merchant shipping and warships alike as they plied those waters. [2]

Decommissioning

She arrived Boston June 1944 for conversion to civilian use as a commercial trawler and decommissioned 18 August 1944. Delivered to the Maritime Commission, Chardonneret was sold 9 January 1946 to the Norwegian Shipping and Trade Commission of New York. [2]

Post-war service

She reverted to her original name of Fordham. In 1949, she was renamed Titus. In 1962, [1] she was sold to Christensen Canadian Enterprises, [3] renamed Beater, [1] and placed under the management of Karlson Shipping. The Code Letters VOXF were allocated. Her port of registry was St. John&aposs, Newfoundland. Beater was used in the sealing trade. On 7 October 1962, she was wrecked at New Harbour, Nova Scotia, Canada by Hurricane Daisy. [3]


American Goldfinch

The brightly colored male American goldfinch is especially recognizable. The American regularly visits seed feeders, particularly in the east. It is often very gregarious, especially during the nonbreeding season, when it flocks to roadsides and brushy fields to feed on thistle and sunflowers. It is often heard in flight, giving distinct flight calls. Polytypic (4 named ssp. differences slight). Length 5".

A relatively large carduelid. Breeding male: unmistakable. Body entirely bright lemon yellow with white undertail coverts. Jet black cap. Black wings with yellow lesser coverts and narrow white tips to greater coverts, forming 2 white wing bars along with white edging to the tertials. White inner webs to most of the tail feathers. Pink, conical bill. Breeding female: very different from male. Underparts very yellow with white undertail coverts, while upperparts, including head, olive green. Lower wing bar buffy and quite wide. Tail feathers with white tips and inner webs. Bill pinkish. Winter male: cinnamon brown above and on breast and flanks, with white lower belly and undertail coverts, yellowish wash on throat and face, and muted black on forehead. Wings more boldly patterned. Yellow lesser coverts. Wide, whitish lower wing bar. Bill darker than in breeding season. Winter female: mostly drab gray body with black wings and 2 bold buffy wing bars. White undertail coverts and edging to tail feathers. Dark bill. Immature male: black on forehead reduced or lacking. Lesser coverts duller. Juvenile: resembles adult female. Unstreaked.

The male is unlike any other finch in North America the Wilson’s warbler is the only other bright yellow species with a black cap, but it does not have the finchlike bill or the bold wing pattern of the American. All other plumages can be separated from the lesser goldfinch by their bolder wing pattern and white undertail coverts. The female Lawrence’s goldfinch is gray like a nonbreeding adult female American, but note the American’s wider, buffier wing bars and different pattern of white in tail. The call notes of the American are very distinct from those of the Lesser and the Lawrence’s.

Call: various, including per-chik-o-ree or a descending ti-di-di-di given mainly in flight. Song: a long series of musical phrases, often repeated randomly similar to the lesser. Not known to mimic other species.

Status and Distribution

Common throughout much of United States and southern Canada. Breeding: a variety of habitats, from weedy fields to open second growth woodland, and along riparian corridors, particularly in the West. Does not breed over much of southern third of United States. Winter: populations from northern third of breeding range migrate to southern United States and Mexico, augmenting resident populations throughout middle section of the United States.


Voir la vidéo: Reportage Le Chardonneret élégant 2015 ᴴᴰ